mardi 2 avril 2019 à 8:13
LIVE

Si le King's Casino est un bel écrin, Martin Kabrhel fait partie de ses joyaux. Le Tchèque a une fois de plus dominé de la tête et des épaules une table finale la nuit dernière : celle du Main Event du WSOP Circuit Rozvadov. En première ligne aux manettes du coverage de Club Poker, Fausto en a pris plein les mirettes.

Martin Kabrhel

Lui il n'était rien et voilà qu'aujourd'hui, il est le héros du sommeil de ses nuits. Martin Kabrhel a occupé les pensées de Fausto durant une bonne partie de la semaine, et ce n'est pas le film de la table finale d'hier qui risque d'atténuer l'admiration que notre couvreur porte au serial perfeur. C'est bien simple : le Tchèque n'a à aucun moment été inquiété dans la course au trophée.

 

Victorieux d'Harry Ross au terme d'un court heads up, c'est donc lui qui triomphe de ce field de 650 unités et s'adjuge le premier prix de 190 000 €. Avec en prime la cinquième bague de sa collection personnelle ainsi que, comme tous les finalistes, un sésame d'une valeur de 10 350 € pour le Main Event des prochains WSOP Europe.

 

Ce généreux butin serait de nature à faire tourner bien des têtes. Kabrhel, qui d'ailleurs n'a pas que des fans sur le forum, en a vu d'autres et accueille ces bonnes nouvelles avec beaucoup de recul. Au micro de notre reporter, le champion confirme également n'avoir jamais imaginé une autre issue que la victoire :

Martin Kabrhel

J'ai extrêmement bien runné. Évidemment, j'ai très bien joué et j'ai réussi à accumuler beaucoup de jetons, près de 60 % du total du tournoi. Avec mon expérience, j'étais presque sûr que j'allais gagner le tournoi. Ne pas y parvenir aurait été une honte. J'avais tous les jetons et mes adversaires jouaient pour grimper les échelons... C'était juste une question de temps.

Les résultats de la table finale

  • 1. Martin Kabrhel - 190 000 €
  • 2. Harry Ross - 110 000 €
  • 3. Jakub Oliva - 80 000 €
  • 4. Andreas Heider - 64 500 €
  • 5. Robert Skopalic - 50 780 €
  • 6. Martin Muslow - 39 777 €
  • 7. Daniel Smiljkovic - 29 951 €
  • 8. Raz Alon - 20 881 €
  • 9. Philipp Luetkemeier - 16 534 €
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
WSOP Circuit Rozvadov : impérial Martin Kabrhel !
Cette news a suscité 93 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Posted (edited)
Kabrhel écrase la FINALE

Ce n'est pas une table finale très fun à couvrir. Martin Kabrhel est littéralement en train de démolir ses adversaires. Et il n'y a personne qui sache comment lui résister.

Les mains se suivent et se ressemblent. Lorsqu'il est en début de parole, Martin open et tous le monde fold. Lorsqu'il est en fin de position, il annonce "Raise 10 millions", soit environ 4 fois le stack de ses adversaires et encore une fois tous le monde fold. Et le seul moment où l'un de ses opposants osent payer, Martin trouve son board, de manière plus ou moins dégoutante. Daniel Smiljkovic vient d'ailleurs d'en faire les frais. Ouverture à tapis de Martin, Daniel paye pour un peu moins de 3 millions de jetons et retourne :Ks:Kh. :As:2c chez Kabrhel. un :2s au flop, un :Ac turn et Daniel Smiljkovic échoue à là 7e place de ce Main Event.

Après un comptage rapide, le floor David m'annonce que le Tchèque a désormais un stack de plus de 17 millions... C'est à dire plus de 60% des jetons en jeu. Tous ses concurrents tentent de survivre entre 2 et 4 millions de jetons, très légèrement plus pour Jakub Oliva. Le suspens est à son comble.

large.DSC_0291.JPG.d0c83ce5ee977cf4a729f
Martin Kabrhel, prêt à annoncer un raise à 10 millions de jetons... Quand la moyenne est à 4,5 millions.
 

large.DSC_0272.JPG.35b2b44b419b02f120d97
"Hippo", l'inséparable complice de Martin Kabrhel commence à avoir le vertige.
 

large.56120092_2631575266857551_23358799 Fin de parcours pour Daniel Smiljkovic. Déjà finaliste lors du Monster Stack, l'Allemand échoue encore dans le ventre mou de la table finale. Dommage pour lui et pour l'action, puisque c'était assurément l'un des joueurs les plus redoutables encore en lice.

Il reste 6 joueurs (sur 650 inscriptions)
Level 31 - Blinds : 125 000 - 250 000 - Ante 250 000
Moyenne : 5 500 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Muslow muselé

Le reg allemand Martin Muslow, certainement le joueur le plus expérimenté de cette Table Finale derrière Martin Kabrhel a rendu les armes. La voie est royale pour le champion Tchèque.

Secrètement, j'espérais que Martin Muslow allait revenir pour qu'on ait un semblant de suspens pour cette fin de journée. Mais les cartes en ont décidé autrement. Impossible pour lui de décoller dans cette table finale et le joueur allemand a fini par se faire éjecter, sur deux flips. Un premier contre Robert Skopalic avec :Ah:Qs contre :Jd:Js. Le board cruel :8c:Td:Qh:9c:8d où il perd la moitié de son stack au profit du Tchèque. Et un autre avec :Qs:Jh contre les :8h:8s de l'Anglais Harry Ross. Le board est sans appel :Ks:8d:Kc et Martin termine 6e. 39 777 € pour lui et un ticket Main Event WSOP Europe Million Event. Tout de même.

large.DSC_0302.JPG.e0a35e0839f42fd242afe
Le board fatal pour le :Ah:Qs de Martin Muslow qui a quais détruit les chances de retour du joueur allemand.
 

large.DSC_0311.JPG.d509fb1c34683441a5ec0
Excellent manieur de carte et excellente attitude pour Martin Muslow qui salue ici l'un de ses bourreaux tchèques, Robert Skopalic
 

Après son élimination, l'homme au 300 000 $ de gains est venu me souffler quelques mots. Petite interview à paraître très prochainement.

Une dizaine de minute plus tard, c'est au tour de Robert Skopalic de se lever. Le Tchèque était remonté à un peu moins de 10 blindes après son double up contre Martin Muslow mais Martin Kabrhel s'est chargé de mettre fin au rêve de remontée de son compatriote. Pas forcément très technique, l'homme d'affaires aura tout de même connu l'un des plus beaux runs de sa carrière. Outre ses calls étranges, on retiendra surtout que c'était le seul à oser crier "Ferme-là" à Martin Kabrhel lorsque celui-ci commence à saouler toute la table. Et rien que ça, ça mérite le respect. GG à lui.
 

large.DSC_0314.JPG.37fb52ef9c61c13216f7e
Un résultat plus que satisfaisant pour ce joueur tchèque qui repart avec 50 780 € et qui pourra retenter sa chance sur le Main Event des prochains WSOP Europe

 

Il reste 4 joueurs (sur 650 inscriptions)
Level 31 à venir - Blinds : 125 000 - 250 000 - Ante 250 000
Moyenne : 8 150 000

Share this post


Link to post
Share on other sites

une véritable démonstration de "comment écraser une table", entre les gars qui fold JJ et AK face a ses relances de malades a cause des payjumps de fou et les types qui s'empalent sur ses poubelles, le spectacle est là :towel:

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 concurrents pour la 2e place. Donnez le trophée a kabrhel !

Je sais qu'au poker, rien n'est jamais acquis d'avance. Mais avec des écarts de stacks si conséquents, la première place ne fait plus aucun doute. En revanche pour la 2e place, le suspens reste entier.

C'est un spectacle assez étrange auquel on assiste dans le hall du King's casino. Et je ne sais pas vraiment si c'est drôle ou triste. Martin Kabrhel, qui marche sur la table finale depuis près de trois heures maintenant, concentre à présent 80% des jetons du tournoi. Ses trois adversaires oscillent entre 6 et 12 blindes, quand lui en a plus de 100. Evidemment, ça serait une catastrophe pour le champion tchèque si la bague venait à lui échapper. Mais ce scénario, personne n'y croit vraiment. Ni lui, ni ses opposants qui signeraient tous de suite pour une deuxième place.

large.DSC_0324.JPG.3cb5f84d803b9bdefcc59
Le prédateur Kabrhel s'amuse avec ses proies, au bord de l'agonie

Pour Harry Ross, Andreas Heider et Jakub Oliva, les 110 000 € promis au runner-up constitueraient un bond monumental dans leur carrière de joueur. Si le troisième a déjà connu quelques perfs sur le circuit tchèque slovaque, les deux premiers n'ont jamais pris un gain cinq chiffres dans leur vie. Mais les trois sont déjà assurés d'exploser leur record. Mais entre 64 500 € et 110 000 €, le gap est conséquent.

Et puisque les trois joueurs ont des stacks quasi inexistants, chacun espère que l'autre sortira lorsque Martin Kabrhel les payera. C'est déjà arriver deux fois et visiblement, Martin aimerait bien en terminer rapidement puisqu'il paye presque "any 2". Il a déjà fait doubler Harry Ross avec je ne sais plus quelle bouse et là, il vient de faire doubler Andreas Heider, son :8s:4s ne parvenant pas à venir à bout du :Ah:7d de l'Allemand.

large.DSC_0328.JPG.2f7eda1bdd383034c9bb7
Observez la tête d'Harry Ross, voyant que Martin Kabrhel a fait doubler Andreas Heider, qui rigole derrière lui. Le champion Tchèque, lui, n'a pas l'air très inquiet de ce coup perdu.

Franchement, ça serait mieux que les trois amateurs dealent ensemble pour se partager les gains réservés aux places d'honneur et qu'on donne le trophée à Martin directement parce que là, l'écart de stacks et de niveau est presque gênant.

Il reste 3 joueurs (sur 650 inscriptions)
Level 32 - Blinds : 150 000 - 300 000 - Ante 300 000
Moyenne : 8 150 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Une bague à chaque doigt

La victoire du Tchèque ne faisait pas de doute, Martin Kabrhel est allé la chercher avec la manière. Ultra dominateur durant toute la table finale, le prince de Rozvadov remporte sa cinquième bague WSOP-C et démontre, une nouvelle fois, toute l'étendu de son talent. Chapeau.

Il lui aura fallu une petite heure pour boucler l'affaire. Après avoir mis à terre chacun de ses opposants, Martin Kabrhel les a achevé un par un, ses opposants ne se battant que pour être le dernier à tomber. C'est d'abord Andreas Heider qui a rendu les armes, n'arrivant pas à se défaire de son :Kd:9c en grosse blinde sur un nouveau raise à 25 millions, de Martin Kabrhel. Mais cette fois, le Tchèque avait bel et bien une main et son :Ah:8s a pris le dessus sur un board {10-Diamonds}{a-Diamonds}{k-Hearts}{4-Spades}{8-Hearts}. Tombé à une blinde à la fin du Day 2, l'Allemand réalise tout de même une performance inouïe. Il se souviendra longtemps de ce craquage d'as, de sa folle remontée et de cette 4e place. Il n'avait jamais fait une perf à cinq chiffres. Ce soir, il a gagné 64 500 €. En en prime, il pourra jouer un Main Event WSOP Europe.

large.DSC_0335.JPG.b3ae10a6130f61aab96e4
Quelle belle aventure pour Andreas Reider, auteur d'une remontada improbable qu'il n'oubliera jamais

Un quart d'heure plus tard, c'est au tour de Jakub Oliva. Il s'était pourtant (un peu) moins fait écrasé par les raise de Kabrhel et comptait deux fois plus de stacks que son voisin anglais, mais le Tchèque a fini par craquer. Un limp de Kabrhel avec :8d:6d, Ross fold son :Jd:Td et Jakub check son :7s:4s. Ca check-check jusqu'à la river sur un board :2d:5c:9d:5s:4d et Kabrhel finit par envoyer le tapis. Jakub s'emporte et décide de call. Sa paire de 4 ne valant pas grand chose face à la flush de Martin. Jakub termine sur la 3e marche du podium. Il se console avec 80 000 €, battant ainsi de 20 000 € son record en carrière qu'il avait obtenu il y a six ans au Bahamas.

large.DSC_0351.JPG.30f71453d41b28a0bd3a1
Petite différence de stacks au moment d'attaquer le Heads-up

Comme un symbole, il ne restait qu'une blinde et demi à Harry Ross au moment d'attaquer le Heads-Up. Et c'est en partie pour ça que Jakub pourra se mordre les doigts de cette 3e place. Cela montre aussi à quel point Martin Kabrhel a écrasé ses adversaires sur la fin de tournoi. Connaissant tous deux l'issu de ce heads-up avant qu'il ne commence, les deux joueurs se sont amusés, se montrant mutuellement leur main et se marrant comme des petits fous après que Ross ait gagné le premier coup avec :3s:9d face à :6d:9h. Petite sucrerie, Martin Kabrhel a décidé de folder alors qu'il ne restait que deux blindes et demi à son adversaire, en argumentant qu'il n'aimait pas la main qu'il avait pour la photo finale. En face, Harry Ross voit qu'il avait :Qc:Qd. Un magnifique moment.

large.DSC_0375.JPG.71c444fd5da978168da36
On se montre les cartes, on se lève, on rigole... Oui oui, on joue bien le Heads-up d'un Main Event WSOP-C

Le coup de grâce arrive sur la main suivante et pour finir en beauté, Martin Kabrhel trouve les nuts avec :Td:7h sur un board :8h:9d:4s:3c:Jh face au :6d:7d du jeune anglais. Franche accolade entre les deux hommes et puis le Tchèque peut lever les bras. En s'imposant sur un field de 650 joueurs, il vient décrocher sa cinquième bague WSOP-C, sur le Main Event de Rozvadov. Quoi de plus beau, et de plus normal après tout, que d'être couronné dans son propre chateau.

large.DSC_0389.JPG.d8d544bc5eb8db6a9a363
Martin Kabrhel, lorsqu'il est heureux

Avant l'interview du vainqueur, un petit tableau récapitulatif s'impose :

1er - Martin Kabrhel : 190 000 €
2e - Harry Ross : 110 000 €
3e - Jakub Oliva : 80 000 €
4e - Andreas Heider : 64 500 €
5e - Robert Skopalic : 50 780 €
6e - Martin Muslow : 39 777 €
7e - Daniel Smiljkovic : 29 951 €
8e - Raz Alon : 20 881 €
9e - Philipp Luetkemeier : 16 534 €

A noter que tous ces joueurs remportent également un ticket pour le Main Event des prochains WSOP Europe, d'une valeur de 10 350 €.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
« Je n’ai pas d’objectifs poker. J’ai des objectifs de vie »

Après la traditionnelle séance photo, Martin Kabrhel s'est arrêté cinq minutes pour livrer quelques mots sur sa victoire. Et quand on parle avec lui, le champion est bien plus posé qu'au table de poker. Les victoires et les gains qui l'a amassé ne lui font pas perdre la tête et le Tchèque n'oublie pas de relativiser les exploits qu'il a achevé dans le jeu, et de rappeler que le poker est un moyen, pas une fin.

Fausto : Félicitations Martin pour cette victoire. Comment te sens tu après ce Main Event ?

Martin Kabrhel : Je suis plutôt heureux. C’était un beau tournoi, une belle organisation, tout a bien roulé et on a eu une jolie table finale. C’est ma cinquième bague et c’est une victoire un peu spéciale. C’est un Main Event, avec un field immense. C’est plutôt bien.

F : Tu as vite construit un stack monstrueux alors que les autres avait « peanuts » comme tu aimes le dire, comment as tu fait pour dominer autant cette table finale ?

M.K : J’ai extrêmement bien runné. Evidemment, j’ai très bien joué et j’ai réussi à accumuler beaucoup de jetons, près de 60% du total du tournoi. Avec mon expérience, j’étais presque sur que j’allais gagner le tournoi. Ca aurait été une honte de ne pas le faire. J’avais tous les jetons et mes adversaires jouaient pour grimper les échelons… C’était juste une question de temps.

F : Est ce qu’il ya eu une main clef qui a changé le tournoi ? Peut être la main contre l’Italien ( :As:9c vs :Ac:Kh) ?

M.K : Je n’ai pas vu de main décisive. Cette main contre l’Italien a été une main chanceuse mais bon, il avait 10 BB. Je n’ai pas gagné de mains énormes, mais j’ai gagné tous les pots, ce qui est une bonne stratégie en poker de tournoi.

F : Tu as aussi fait la différence sur d’excellents reads, en parvenant à déceler des informations sur tes adversaires à force de parler, de les faire parler et de les observer ?

M.K : Ce n’est pas seulement une question de parler ou de ne pas parler. Je pense juste avoir beaucoup d’expérience. J’ai dix ans de poker en tournoi derrière moi, j’étais favori dans ce field, et j’ai fait du meilleur que je pouvais. Maintenant que je joue moins, j’apprécie encore plus jouer ce genre de tournoi et quand j’arrive percer le field, j’essaie de prendre les meilleures décisions et je pense que je suis plutôt bon pour ça.

F : Maintenant que tu as cinq bagues, un bracelet WSOP E et de nombreux résultats sur le circuit, est-ce que tu as de nouveaux objectifs dans le poker pour les prochaines années ?

M.K : Je n’ai pas d’objectifs poker. J’ai des objectifs de vie. Je suis plutôt heureux, j’ai été assez chanceux pour gagner des bracelets, des bagues, je suis content avec ça.

F : Quels sont ces objectifs de vie ?

M.K : Je veux être heureux, faire quelque chose de productif. Je suis lancé maintenant dans un projet qui me passionne avec de très belles personnes et c’est ce que j’aime faire de ma vie. C’est un projet qui a pour but de collecter des datas sportives, surtout dans le domaine de l’e-sport, des données qui peuvent être utilisées par les compagnies de paris sportifs. Ca s’appelle Ematiq et c’est un projet très amusant.

F : Bravo encore pour cette belle victoire et à bientôt.

large.DSC_0395.JPG.40041699f7eadaaa112ca

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le mot de la fin

Voilà, c'en est fini de ces WSOP-C Rozvadov. Une belle et grande semaine de festival se termine et j'espère que comme moi, vous vous êtes régalés. On a eu le droit à plusieurs très beaux tournois avec notamment ce Monster Stack et ce Main Event qui nous auront fait traversé les jours et passé par toutes les émotions. 

Le cadre du King's Casino est splendide et je ne dis pas ça pour faire de la pub à Léon. Les salles sont magnifiques, les floors impeccables, les croupier(e)s superbes, les serveuses adorables, les joueurs tranquilles... A part la cantine, qui mériterait des menus un peu plus qualitatifs, Rozvadov est une vrai belle et grande place pour kiffer notre jeu préféré.

Un grand merci à ce personnel fabuleux, aux floors, toujours disponible pour filer une info, un tips, à David, mon éternel sbire qui m'as permis de repérer les personnages de ce field germano-tchéquoslovaque, et qui m'a accessoirement sauvé mon portable perdu dans les allées du casino, à Fabien qui a égayé mes journées et facilité ma vie dans le King's, aux serveuses qui m'ont appris quelques mots de tchèques, aux joueurs qui venaient me raconter leur tournoi, leur crasse, leur vie, qu'ils soeint français, grec, tchèque ou que sais-je, au DJ, toujours au top (et qui nous passe actuellement un superbe Hall & Oates - I can't go for that) au taximan, aux masseuses, aux caméramans... Bref merci Rozvadov. Je vais pas m'étaler comme la dernière fois mais bon, j'ai passé une super semaine, j'espère que vous avez aimé suivre ce coverage rozvdovien avec moi et que vous viendrez un jour découvrir cet endroit de vos propres yeux, parce qu'il vaut le détour et qu'il serait beau de voir un field un peu plus bleu.

giphy.gif

Sur ce, je vais aller me prendre une dernière, ou peut être une avant dernière Pivo et pourquoi pas aller profiter d'un massage chez ce cher ChiKKita car je vous raconte pas l'état de mon dos à force de traverser les allées et d'être braquer sur l'ordi. J'espère vous retrouver très vite. D'ici là, prenez soin de vous, aimez vous, soyez heureux (c'est Martin Kabrhel qui l'a dit) et à bientôt pour de nouvelles aventures pokeristiques !
 

large.IMG_4664.JPG.144e36c76c3470e1d7d51
Pas de GIF Snoop Dogg pour ce soir. Mais toujours autant de paix et d'amour. En revanche vous n'échapperez pas au p'tit son du soir.
 

 

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Si le King's Casino est un bel écrin, Martin Kabrhel fait partie de ses joyaux. Le Tchèque a une fois de plus dominé de la tête et des épaules une table finale la nuit dernière : celle du Main Event du WSOP Circuit Rozvadov. En première ligne aux manettes du coverage de Club Poker, Fausto en a pris plein les mirettes.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 93 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 20 mai 2019 à 9:09
Télex

Après Guillaume Diaz, c'est au tour de Romain Lewis d'être suivi au Rio par les caméras de Dans la tête d'un pro. Le Girondin se présente sur la ligne de départ du 5 000 $ 6-Max gonflé à bloc. Quelques jours plus tôt, il a signé l'une de ses plus belles performances lors d'un autre tournoi des World Series pour un gain de 195 000 $.

lundi 20 mai 2019 à 7:41
Télex

C'est un rendez-vous que les chasseurs de tickets connaissent bien, et qui pourrait bien devenir la première marche de votre propre ascension. Chaque lundi à 21h, Winamax ajoute 180 € de tickets à la dotation d'un tournoi à 1 € de buy-in. Ce soir, son vainqueur mettra par exemple la main sur deux tickets de 20 € et un autre de 10 €.

vendredi 17 mai 2019 à 8:26
First Fifty Honors : 50 ans de World Series Of Poker dans le rétroviseur

Quel est le coup le plus mémorable de l'histoire des World Series Of Poker ? Quel est le visage le plus emblématique de la compétition ? Le favori des fans ? Les World Series Of Poker vous soumettent toutes ces questions dans une grande consultation qui aura pour objet d'honorer, le 29 juin, les hommes et femmes qui ont marqué un demi-siècle de WSOP.

vendredi 17 mai 2019 à 7:47
Télex

La Texacademy de Texapoker passera par Paris du 2 au 9 juillet prochain. Cette session de formation au métier de croupier, surtout axée sur les tournois de poker, se décomposera en sept jours consacrés à la théorie puis dix jours de stage sur le terrain. Aucun niveau de diplôme n'est requis, ni aucune expérience professionnelle, mais une grande mobilité géographique est souhaitable.

jeudi 16 mai 2019 à 8:22
Sismix Costa Brava : le compte à rebours avant la fiesta

La parenthèse espagnole du Sismix de Winamax s'ouvrira dès lundi avec les premiers tournois et concerts d'une longue série. Depuis quelques jours, de nombreux CPistes fignolent les derniers détails de leur périple à destination de Lloret de Mar. L'équipe de Club Poker Radio est dans le même cas, tout comme FloFlo M. qui assurera le coverage de l'événement sur le forum.

mercredi 15 mai 2019 à 13:08
Télex

En se hissant au Monténégro sur le podium du tournoi remporté Rui Cao, Romain Arnaud a empoché 1,5 million de dollars et signé ce qui constitue à ce jour sa performance la plus lucrative. Sur le forum, moirhums dresse une analyse aussi éclairée qu'élogieuse sur ce circuit auquel il prend part avec régularité depuis sa création en 2016.

lundi 13 mai 2019 à 9:45
Triton Poker Series : Rui Cao tient sa grande victoire

Jamais Rui Cao n'avait connu le bonheur d'une victoire sur le circuit live. Abonné aux lucratives secondes places, le Français a bien choisi son tournoi pour s'imposer pour la première fois : le Main Event Short Deck des Triton SHR Series Monténégro et son premier prix de 3,3 millions de dollars. Comme souvent, son pote Romain Arnaud était aussi dans le coup.

lundi 13 mai 2019 à 7:39
WPTDeepStacks Deauville : Nathan Tetard vainqueur devant Greg Ceran-Maillard

Nathan Tetart est le nouveau champion du WPTDeepStacks Deauville. Le jeune homme s'est offert le premier prix de 102 000 € du tournoi normand au terme d'un court heads up face à... Greg Ceran-Maillard ! Le Team Manager de PMU Poker a surpris son monde et fait vibrer ses potes couvreurs jusqu'au bout. Présent aux premières loges durant tout le week-end, veunstyle a évidemment recueilli sa réaction à chaud.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 23 mai 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 30 mai 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 6 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 13 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 20 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.