mercredi 12 septembre 2018 à 9:44
HOT !

Le Winamax Poker Tour prendra-t-il encore cette année la forme d'un grand "Tour de France du poker" ? Rien n'est moins sûr à la lumière d'une décision de justice passée inaperçue avant l'été, mais dont les motivations impacteront nécessairement les modalités de la compétition. L'organisation d'étapes live en dehors des cercles ou des casinos est remise en cause.

Winamax Poker Tour La Villette
Une image du passé ? (crédit : Winamax)

D'ordinaire, les qualifications pour les étapes live du Winamax Poker Tour débutent dès la fin du mois d'août. Donner le coup d'envoi de la compétition avant l'automne est une vraie nécessité au regard de la densité de son calendrier. D'octobre à janvier, de La Villette à Marseille en passant par Lille ou Nancy, le "Tour de France du poker" ne s'accorde aucun week-end de répit et visite des dizaines de villes. Ces rendez-vous populaires et conviviaux constituent d'ailleurs, depuis la toute première édition, la pierre angulaire de l'épreuve.

 

Et pourtant, cette mécanique parfaitement rôdée pourrait bien ne pas se remettre en branle cette année. Car si Winamax n'entend pas ranger au placard son événement emblématique (l'édition 2018-2019 devrait être annoncée la semaine prochaine), une décision de justice — restée sous le radar des médias spécialisés durant l'été — semble sonner le glas de la grande fête de La Villette ainsi que des rendez-vous en province. Retour sur un feuilleton judiciaire lourd de conséquences.

Casinos de France vs Winamax : origines d'un litige

Palais de justice de Paris

Dès 2016, plusieurs groupements de casinotiers formulent à voix haute des interrogations sur les conditions d'organisation du Winamax Poker Tour. Cette initiative collective auprès du Service Central des Courses et Jeux et l'ARJEL mobilise notamment le Syndicat des Casinos Modernes de France, le Syndicat Casinos de France, l'Association des Casinos Indépendants Français et la société des Forges Thermales. Tous s'émeuvent de concert de la concurrence supposée déloyale que génère la compétition de Winamax, à leurs yeux organisée en dehors des clous réglementaires.

 

Dans les semaines qui précèdent la convergence de plus de 2 000 passionnés à La Villette, en octobre 2017, ces mêmes casinotiers tentent de faire annuler l'événement. Leur démarche se matérialise ainsi par une procédure en référé devant le tribunal de commerce de Paris. Mais par une ordonnance en date du 11 octobre 2017, le président de la juridiction ne fait pas droit à leur requête. L'événement se déroule donc comme prévu, ce qui n'entame toutefois pas leur détermination : par une déclaration datée du 8 novembre 2017, ils interjettent appel de cette ordonnance. Leurs arguments sont simples :

  • les deux agréments dont dispose Winamax l'autorisent à proposer du poker et des paris sportifs en ligne, mais en aucune façon à organiser des tournois de poker en salles ;
  • les étapes du Winamax Poker Tour s'apparentent à la tenue illicite d'une maison de jeux de hasard ;
  • cette violation de la réglementation en vigueur leur occasionne un préjudice.

 

En préambule, la cour d'appel de Paris rappelle que l'exploitation non autorisée de jeux de hasard porte effectivement une atteinte directe aux intérêts économiques et moraux des casinos et des cercles. Pour être interdites, les "loteries" doivent cependant réunir quatre caractéristiques : l'offre au public, l'espérance d'un gain, l'intervention du hasard et l'exigence d'une participation financière par l'organisateur.

 

Dans le cas présent, l'espérance d'un gain (une finale dotée de 500 000 € garantis) et l'intervention du hasard ne font pas vraiment débat. Demeurent donc les questions de l'éventuelle participation financière exigée et de l'offre au public :

  • La gratuité de la compétition a toujours été mise en avant par Winamax. Le site de l'opérateur souligne ainsi que "l'ensemble du processus de qualification à la Grande Finale du Winamax Poker Tour, depuis les Sit & Go en ligne jusqu'aux étapes live, [est] accessible à tous sans qu'il ne soit nécessaire de débourser un centime". Néanmoins, la cour d'appel constate que l'accès à ces qualifications est subordonné à l'utilisation de tickets Starting Block dont certains sont distribués gratuitement, mais dont d'autres requièrent une activité de jeu en argent réel. Une mécanique qui aux yeux de la justice est assimilable à un sacrifice financier.
  • Si l'accès aux étapes live est réservé aux joueurs qualifiés sur Winamax, toute personne est libre de prendre part à ce processus de qualification. Cet élément, couplé à la "publicité importante" entourant le Winamax Poker Tour, suffit à emporter la conviction du juge sur la notion d'offre au public. La conclusion est implacable : "Il en résulte l'existence effective d'une offre publique d'accès à une maison de jeux de hasard par la société Winamax en violation et au préjudice du monopole attribué par le code de la sécurité intérieure aux casinos et cercles de jeux".

 

Daté du 23 mai dernier, ce jugement est intervenu trop tard pour conduire à l'annulation de la dernière édition du Winamax Poker Tour. L'assimilation de la compétition à un "trouble manifestement illicite" fait en revanche planer une épée de Damoclès au-dessus des prochaines éditions de l'épreuve, qui de toute évidence ne s'appuiera plus à l'avenir sur les mêmes modalités. La grande finale dans l'enceinte d'un cercle de jeux survivra-t-elle ? Une chose est sûre en l'état : ce ne sera pas le cas des autres rendez-vous live...

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Winamax Poker Tour : le "Tour de France du poker" vers une nouvelle formule
Cette news a suscité 130 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
il y a 11 minutes, SalAAmancAA a écrit :

Salut,.. dans la section Cash Game, il faut avoir soit joué des mains de GO FAST, soit de SHORT TRACK, de FIGHT CLUB, ... ect

Donc si avant de faire des mains en SHORT TRACK tu en a fais dans une autre rubrique c'est "normal".. est-ce ton cas ?

En gros, tu ne peux avoir que 5 tickets / jour

Non je n'ai joué que du short track en cashgame (et le compteur reste à zéro). Est-ce du à la mise de départ (0,10 €) qui ne génère pas assez de rake ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, Elcoach01 a écrit :

Non je n'ai joué que du short track en cashgame (et le compteur reste à zéro). Est-ce du à la mise de départ (0,10 €) qui ne génère pas assez de rake ?

rien à voir avec le sujet intial : mais peux tu Elcoach01 (ou un autre qui lit ces lignes) prendre 2 minutes pour m'expliquer quel intérêt tu trouves dans ce format de jeu, moi même je n'en ai pas trouvé, et je suis preneur d'explication d'un joueur qui pratique le short track

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 6 minutes, John Mallory a écrit :

rien à voir avec le sujet intial : mais peux tu Elcoach01 (ou un autre qui lit ces lignes) prendre 2 minutes pour m'expliquer quel intérêt tu trouves dans ce format de jeu, moi même je n'en ai pas trouvé, et je suis preneur d'explication d'un joueur qui pratique le short track

Pour être honnête je ne le pratique pas véritablement, c'était justement pour gagner un ticket starting block tout en s'amusant. Une fois passé les push avec any 2 cards, si tu arrives à décoller vers 10-15 BB, tu peux monter facilement des jetons car les "nouveaux" qui sit avec 5 BB push justement avec tout et n'importe quoi. Je ne sais pas si sur le long terme on peut être gagnant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, Elcoach01 a écrit :

Non je n'ai joué que du short track en cashgame (et le compteur reste à zéro). Est-ce du à la mise de départ (0,10 €) qui ne génère pas assez de rake ?

Je ne vois aucune règle sur les buy-in minimum. Ils disent juste que cela peu parfois prendre jusqu'à 30min (max?) après la fin du challenge pour recevoir son ticket. Si tu as bien joué 50 mains je ne vois pas de raisons valable.. essaye de contacter le support au pire mais c'est weird O.o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faudrait mettre dans ante ça serait cool en shorttrack et si tu joues en tournoi ça peut être cool pour pratiquer tes ranges

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, SalAAmancAA a écrit :

Je ne vois aucune règle sur les buy-in minimum. Ils disent juste que cela peu parfois prendre jusqu'à 30min (max?) après la fin du challenge pour recevoir son ticket. Si tu as bien joué 50 mains je ne vois pas de raisons valable.. essaye de contacter le support au pire mais c'est weird O.o

Merci pour ton retour, je vais contacter le support. Effectivement dans mon historique de compte je vois bien le nombre de mains jouées qui est bien supérieur à 50 sur la journée d'hier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vu la structure et le fait que le day1 s'arrete sur 1.25k/2.5k, il y a 99% de  chance que l'itm soit au day2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 130 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 18 février 2019 à 14:18
LIVE
France Poker Festival : Robin Guillaumot vainqueur à La Grande Motte

Le France Poker Festival, ce nouveau circuit imaginé par les équipes de partypoker, a réussi son lancement ce week-end à La Grande Motte en générant un total de 401 entrées lors du Main Event. Son premier champion se nomme Robin Guillaumot. Il a pris le meilleur sur Frédéric Zaiat et Alexandre Gomez dans la dernière ligne droite.

vendredi 15 février 2019 à 10:22
Marché du poker en ligne : les chiffres clés du rapport 2018 de l'ARJEL

Au quatrième trimestre, le marché du poker en ligne a confirmé la tendance entrevue durant le reste de l'année 2018 : une hausse constante des droits d'entrée en tournois, un rebond significatif des mises en cash game, mais un Produit Brut des Jeux (PBJ) qui progresse moins vite en raison notamment de la "baisse des commissions captées par les opérateurs de poker sur les tables de cash game".

jeudi 14 février 2019 à 14:05
Télex

Ce dimanche 17 février, trois grands rendez-vous de Winamax se parent d'un format Knockout et d'une dotation garantie de 100 000 € : le 200 € Battle Royale à 19h, le 50 € Prime Time à 20h30 et le 10 € Sunday Surprise à la même heure. Avec en prime un lot sympa pour le vainqueur de ce dernier : une invitation aux 52 prochaines éditions du tournoi, et surtout une prime de 50 € par joueur éliminé.

mercredi 13 février 2019 à 9:49
Télex

La Million Week de Winamax a rendu son verdict la nuit dernière. Chipleader à 48 joueurs restants, Davidi Kitai se contente finalement de la 20e place. C'est le dénommé "BuyHands" qui s'impose et rafle le premier prix de 125 000 . "PagaLaFanta" et "...Victor.." complètent le podium de ce tournoi qui avait pour rappel enregistré 28 505 entrées.

mardi 12 février 2019 à 14:52
Télex

Un p'tit tour en Catalogne pour disputer l'un des plus beaux tournois du circuit européen, ça vous dit ? Bonne nouvelle : partypoker met les bouchées doubles avec dix packages d'une valeur de 4 000 € (dont 700 € cash) mis en jeu chaque dimanche lors d'un Super Sat à 215 €. En plus, il est possible de se qualifier pour cette finale hebdo via des paliers à 0,01 €, 5,50 € et enfin 22 €.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 21 février 2019 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 28 février 2019 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.