mercredi 26 février 2020 à 9:56
EXCLU

Il y a quelques mois, Veronica "Angry-Polak" Brill provoquait l'éclosion médiatique d'une grande affaire de triche outre-Atlantique : le scandale Mike Postle. Celle qui officiait alors comme commentatrice du streaming du Stones Gambling Hall revient à froid sur la façon dont elle a vécu cet épisode. Un entretien signé Gaëlle.

Veronica Brill
(crédit : CardPlayer)

Ton rôle de lanceuse d'alerte dans l'affaire Mike Postle t'a mise en pleine lumière. Pour autant, tu n'étais pas vraiment nouvelle dans le poker. Ta première ligne Hendon Mob remonte ainsi à 2011. Peux-tu nous parler un peu de ta carrière dans ce milieu ?

J'ai toujours été une joueuse récréative. Je n'ai jamais joué professionnellement. Le poker et les jeux vidéo ont toujours fait partie de mes passe-temps favoris, mais je ne les ai jamais pris suffisamment au sérieux pour qu'ils deviennent une occupation à plein temps.

 

Révéler publiquement une situation de triche te mettait inévitablement dans une position compliquée. Mike Postle était considéré comme le héros local et tu travaillais en tant que commentatrice régulière pour le Stones Gambling Hall, et aussi comme organisatrice de la partie de 1-3 $ "Veronica and friends". Tu aurais pu perdre ton emploi. As-tu hésité ?

L'hésitation ne concernait pas mon travail au Stones. Je n'y travaillais d'ailleurs pas depuis de nombreuses années quand j'ai mis à jour cette histoire avec Mike. Je travaille dans la technologie dans la Silicon Valley, donc à ce niveau là je ne risquais pas mon job. Ma peur venait plutôt de la possibilité de me tromper, avec toutes les réactions négatives qu'on peut imaginer.

Je pensais qu'il y avait de fortes chances qu'il triche. J'ai donc décidé que j'étais prête à prendre le risque. J'ai principalement fait ce choix parce que j'ai pris conscience que la personne en charge de la diffusion était incompétente. Pour moi, elle ne semblait pas capable de détecter un tricheur.

 

Exposer la triche a rendu ta vie quelque peu difficile sur place, avec notamment de nombreuses attaques de la part des défenseurs de Postle. Tu t'attendais à de telles réactions ? Certaines émanaient même de tes collègues. Comment as-tu géré ça ?

J'avais pris en compte la possibilité de ce type de retours, mais je ne voyais aucune autre alternative. J'ai pourtant essayé. Je suis allée parler à la direction du Stones et ils n'ont absolument rien fait. Les trois premiers jours ont été très difficiles, mais les choses ont tourné en ma faveur les semaines suivantes. Je suis proche de plusieurs joueurs de high stakes et tous soupçonnaient Mike. Simplement, aucun n'avait joué assez longtemps avec lui pour en être totalement sûr. Certains participants des parties se sont réjouis de ma décision de le dénoncer. C'était nécessaire pour provoquer une véritable investigation.

 

Aujourd'hui encore, il semble irréel que personne n'ait suspecté la triche plus tôt en dépit d'une année de coups étranges et de gains significatifs. Penses-tu que certaines personnes savaient et ont choisi de laisser la situation perdurer ?

Je pense, oui. Il y a de fortes chances que certaines personnes savaient. J'ajoute qu'il était impossible pour Mike d'agir seul. Il n'avait pas les compétences techniques nécessaires. Le plus probable, c'est que le manager de la poker room ou un technicien l'ait aidé. Il a forcément bénéficié d'une complicité, soit auprès de Justin Taylor (l'autre commentateur) ou de Justin Kuraitis (le manager).

 

Comment a-t-il réussi à tirer profit de la technologie RFID pour connaître les cartes de ses adversaires ? Il fallait forcément un complice...

Oui, il devait en avoir un. Je pense que c'était Justin Kuraitis, mais il y a aussi de fortes chances que ce soit Taylor étant donné que c'est lui qui a changé les cartes sur les images diffusés. Il travaille d'ailleurs toujours comme croupier au casino. Je pense qu'au début, Mike recevait juste des sms. Plus tard en revanche, il s'est mis à utiliser des écouteurs.

 

Cette affaire a évidemment engendré une très mauvaise presse pour le Stone, mais aussi pour les petits casinos locaux en général avec un vrai problème de confiance. Scott Seiver a par exemple tweeté : "La question n'est même pas de savoir si Postle a triché au vu des mains, mais plutôt comment accepter de jouer dans un casino qui déclare qu'il n'y a eu aucune triche. Les gens qui jouent là-bas méritent leur situation". Comment surmonter un tel scandale ?

Selon les bruits de couloir dont j'ai eu vent, le Stones aimerait reprendre la diffusion live de ses parties de cash game. Donc bon...

Veronica Brill verticale
(crédit : WSOP/PokerNews)

Outre les réactions négatives que nous avons déjà évoquées, tu as aussi reçu beaucoup de soutien de la part de la communauté et de personnalités comme Gavin Griffin. Cette affaire a-t-elle changé ton opinion sur le milieu du poker, que ce soit d'une façon positive ou négative ?

Je pense que beaucoup de joueurs de poker ont des raisonnements logiques et très intelligents. C'est indispensable pour durer. Je pense que les gens logiques et sensés ont identifié la triche facilement, puis d'autres personnes ont suivi. C'était agréable de voir enfin la vérité sortir.

 

Un procès de dix millions de dollars a été intenté contre Mike Postle, le Stones, le directeur de tournoi Justin Kuraitis et un certain nombre d'autres individus. Quelle est la situation aujourd'hui ?

Nous poursuivons en justice le Stones et Justin Kuraitis pour dix millions de dollars, et Mike Postle seul pour dix millions également. Mike a finalement reçu la plainte en main propre et il y a répondu. Comme pour toute affaire judiciaire, les choses prennent beaucoup de temps. Je n'ai aucune information supplémentaire à donner pour l'instant.

 

Aujourd'hui, quels sont tes objectifs et sur quoi travailles-tu ? Tu as notamment une chaîne YouTube sur laquelle tu interviewes des personnalités.

J'ai une vie professionnelle très chargée en dehors du poker. J'essaie de voir mes amis pendant mes jours de congé. Il n'y a pas eu beaucoup de place pour le poker ces derniers temps. Je vais sûrement reprendre mes études avant les WSOP. La chaîne YouTube que j'ai commencée, je voulais la lancer depuis longtemps. J'ai déménagé à San Jose il y a un an et demi et je me suis sentie un peu seule, donc j'ai lancé la chaîne pour avoir un truc sur lequel me concentrer et pour lutter contre la déprime.

 

À ton avis, quelles sont les principaux points sur lesquels travailler pour améliorer le monde du poker ?

C'est une vaste question. Les joueurs de poker deviennent de plus en plus exigeants. Ils se réveillent. Il serait bon de travailler et d'avancer encore plus sur l'amélioration de leur style de vie. Le régime alimentaire, un peu d'exercice... Il faudrait aussi qu'ils aient une réflexion de long terme avec l'argent du poker. De plus en plus de joueurs de poker se tournent vers REG par exemple, ou de façon plus générale vers des initiatives altruistes. C'est quelque chose qui devrait être plus courant. Passer du stade de joueur insouciant à celui d'investisseur intelligent est quelque chose d'important. Les joueurs doivent devenir des hommes d'affaires.

 

As-tu de nouveaux projets dans le poker ? As-tu reçu des opportunités à la suite de cette histoire?

Non, au contraire. J'ai moins d'opportunités parce que personne ne veut être connu pour prendre parti. Beaucoup de gens et de casinos tiennent à rester neutres pour se protéger. Je prendrai tout de même la parole lors d'une conférence sur la sécurité des casinos, en mars à Las Vegas.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Veronica Brill : interview de la lanceuse d'alerte de l'affaire Mike Postle
Cette news a suscité 4 commentaires :
News

Il y a quelques mois, Veronica "Angry-Polak" Brill provoquait l'éclosion médiatique d'une grande affaire de triche outre-Atlantique : le scandale Mike Postle. Celle qui officiait alors comme commentatrice du streaming du Stones Gambling Hall revient à froid sur la façon dont elle a vécu cet épisode. Un entretien signé Gaëlle.

[...] Lire la suite…




(crédit : CardPlayer)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Cezium137 a écrit :

"De plus en plus de joueurs de poker se tournent vers REG par exemple "

 

Kezako REG ?

Précisons en effet. Organisation à but non lucratif crée par Igor Kurganov, Liv Boeree et Philipp Gruissem en 2014.  Ils ont rassemblé beaucoup de joueurs et d'investisseurs qui se sont engagés à reverser une partie de leurs gains aux associations sélectionnées. 

 

Lien: https://reg-charity.org

Edited by gaellej

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 4 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 21 septembre 2020 à 15:53
Powerfest : le doublé pour baaaatmaaaax

En ce dernier dimanche de festival, le programme était chargé avec pas moins de 28 tournois ! Mais parmi tous les joueurs, seul Maxime Lemaitre alias baaaatmaaaax réussi à gagner deux tournois, les events #114 et #117 à 100€ pour un gain cumulé de 6 747€. Côté gros sous, nadjack9 décroche le Super High Roller Championship à 500€ pour 5 525,49€ et 8 056,12€ de prime.

lundi 21 septembre 2020 à 9:00
Darvin Moon : l'amateur qui avait décroché la lune

Darvin Moon est décédé samedi, à l'âge de 56 ans, suite à des complications postopératoires. En se hissant à la seconde place du Main Event des World Series en 2009, le bûcheron du Maryland avait donné corps au rêve de milliers d'amateurs. Sa personnalité en faisait par ailleurs un joueur apprécié, comme le confirment les nombreux hommages rendus par la communauté poker durant le week-end.

dimanche 20 septembre 2020 à 16:12
Powerfest : des titres pour François Tosques et Sarah Herzali

Pour le début du dernier week-end de ce Powerfest, les joueurs estampillés PMU se sont démarqués. Ainsi, Sarah Herzali décroche sa troisième victoire sur la Daily Final, après ses succès sur les Super High Rollers. L'ancien ProDream François Tosques a lui attendu la toute fin pour gagner son premier tournoi, un KO à 50€ pour un gain de 2 704€.

samedi 19 septembre 2020 à 16:17
Powerfest : iloveorange toujours le plus fort

Presque tous les jours, et sur quasiment tous les events, iloveorange joue la gagne. Et après deux victoires, il en signe une troisième sur le Powerfest #106 pour 741,73€. Pour le reste, les autres vainqueurs découvrent les joies de finir premier d'un Powerfest. Néanmoins, PetitCacaHumide et de lOrDy94 signent une table finale.

vendredi 18 septembre 2020 à 7:55
HOT !
Winamax Series : le 3 Million Event pour rungood92

Fait inédit : il n'a pas fallu patienter plus tard que 22h35, hier soir, pour que le vainqueur du 3 Million Event KO des Winamax Series (29 216 entrées) se fasse connaître. Le champion se nomme "rungood92" et il met la main sur un butin de 223 798 €. C'est un peu plus que les vainqueurs des deux grands challenges organisés sur Club Poker à l'occasion du festival.

jeudi 17 septembre 2020 à 14:55
Powerfest : fichaspati chef de file de la délégation espagnole

Discret vainqueur de deux events sur les deux dernières semaines, fichaspati a décroché une troisième étoile sur le High Roller pour 5 943,32€. Un succès qui illustre les belles performances des Espagnols ce 16 septembre. Côté Français, Joffrey “LaGauFre” Lhote remporte son deuxième Powerfest, tandis que pokercactus concrétise ses bons résultats par un titre.

jeudi 17 septembre 2020 à 13:12
Club Poker Road to High Stakes : 2 500 € de tickets en jeu sur Winamax

Le championnat Road to High Stakes de Club Poker s'apprête à faire son grand retour sur Winamax. À partir du mardi 22 septembre, dix manches à 1 € de buy-in seront organisées avec dans le viseur une Super Finale prévue le 8 décembre. Les participants les plus réguliers se partageront une dotation ajoutée de 2 500 € sous la forme de tickets, dont deux packs d'une valeur de 575 €.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 24 septembre 2020 à 19:04
$125 ajoutés