vendredi 22 avril 2022 à 10:05

Dans un article publié la semaine dernière, le responsable de la sécurité du réseau partypoker listait quelques-uns des obstacles à la création d'une liste noire des tricheurs. Le projet fait néanmoins l'objet d'un lobbying intensif de la part de plusieurs joueurs de high stakes, lesquels n'hésitent pas à mettre nommément en cause certains de leurs collègues. Réglement de comptes à O.K. Corral !

Breaking Bad façon Dudley
Un vieux souvenir de Dudley

À quel nom pensez-vous immédiatement lorsque l'on évoque le sujet de la triche au poker ? Quelle que soit votre réponse, il y a de fortes chances que la vie de l'intéressé a depuis repris son cours normal. Si ses méfaits ont été commis sur le circuit live, il a peut-être pris ses distances quelques mois avant de revenir discrètement dans un ou deux établissements où il avait ses habitudes. Et s'il a dépassé la ligne rouge sur les tables d'un opérateur de poker en ligne, la suppression de son compte ne l'a en aucune façon empêché de trouver une herbe plus verte et surtout moins hostile sur une autre room.

 

Cette situation est naturellement regrettable. Le silence des acteurs de l'industrie l'est tout autant, même s'il se justifie le plus souvent par des contraintes juridiques. Les casinotiers ou salles de poker en ligne mènent la chasse aux tricheurs en catimini, sans jamais claironner les noms des coupables. En 2012, l'incident du BPT Ribeauvillé avait donné lieu à une communication laconique du Groupe Barrière, sans mention de l'identité du joueur concerné. Même politique chez Winamax, où les fonds sont traditionnellement rendus aux victimes sans explication détaillée quant à la nature du méfait. Deux exemples parmi d'autres d'une méthode qui a cours chez l'ensemble des acteurs du marché. Mettez votre mémoire à contribution et vous constaterez que seules deux situations ramènent le nom d'un coupable sur la place publique : une dénonciation préalable de la part d'un tiers, ou des remords exprimés a posteriori par l'intéressé alors que le vent de la rumeur avait déjà écorné sa réputation.

 

Dans ces circonstances, le choix de Juha Pasanen de communiquer publiquement sur l'hypothèse d'une liste noire des tricheurs a quelque chose de rafraîchissant. Malheureusement, le directeur de la sécurité du réseau partypoker passe dans cet article davantage de temps à égrener les obstacles au projet qu'à expliquer comment les surmonter. À une satisfaisante déclaration d'intention ("L'idée d'une liste noire est bonne. Les tricheurs ne devraient pas seulement être exclus du site sur lequel ils ont opéré, mais aussi de tous les autres. Personnellement, j'y ajouterais même le bannissement du circuit live") succède ainsi une longue liste d'entraves qui en l'état ne semblent pas susceptibles d'être contournées.

 

Premier écueil : chaque marché a ses propres règles et certaines d'entre elles peuvent constituer un défi d'envergure, à l'instar du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union Européenne. Entré en vigueur en 2018, le texte a déjà eu des impacts significatifs sur la vie de la planète poker. De nombreux joueurs s'en réclament en effet lorsqu'ils demandent à des sites comme The Hendon Mob (ou Club Poker) d'effacer leurs noms de leurs bases de données. Sur le papier, la communication de l'identité d'un fraudeur d'un site à un autre tomberait elle aussi sous le coup du RGPD. "À cause de réglementations de ce type, l'idée même d'une liste noire est peut-être mort-née", assène d'emblée Juha Pasanen. Un pessimisme partagé sur Twitter par Alex Scott , l'ancien patron du réseau Microgaming : "Nous en avons souvent discuté dans l'industrie. C'est totalement possible mais malheureusement, dès que vous mentionnez le RGPD les dirigeants prennent peur et estiment que le jeu n'en vaut pas la chandelle. Avec Rob Yong, John Duthie et d'autres, nous avons essayé sans succès de faire avancer ce dossier".

 

Dans ces conditions, est-il vraiment nécessaire d'évoquer les autres obstacles mentionnés par Juha Pasanen. Le Finlandais identifie entre autres comme challenge la définition même des actes susceptibles de mener à une inscription sur la liste noire. "Il faudrait assurément un organisme supérieur indépendant pour décider de tout ça et gérer le système d'exclusion sur la base d'éléments de preuve suffisamment documentés". La création d'une telle autorité transversale nécessiterait néanmoins une impulsion collective d'envergure, sans même parler des obstacles juridiques majeurs s'agissant d'une collaboration internationale. Et quand on sait qu'une telle structure aurait déjà toutes les peines du monde à voir le jour au niveau national... Là où l'ANJ gère sans difficulté la liste des interdictions volontaires de jeu, les interdictions moins volontaires ne jouissent d'aucun cadre particulier. Et comme le cadre général, celui des poursuites pénales, ne semble pas inspirer grand monde...

Chance Kornuth
Chance Kornuth

Compte tenu de toutes ces difficultés, on pourrait imaginer que l'article publié sur le site de partypoker n'a bénéficié que peu d'écho au sein de la communauté. Il n'en est rien puisque plusieurs grands noms de la planète high stakes s'en sont emparé pour entamer une action semble-t-il spontanée de lobbying. Aux yeux d'Alex Foxen, "une liste noire des tricheurs ne peut pas arriver assez tôt". Même son de cloche chez Chance Kornuth qui lui détaille sa pensée avec un appel au boycott pur et simple des sites de poker en ligne :

Chance Kornuth

Nous discutons tous de dénoncer les tricheurs, mais la vérité c'est qu'ils finissent toujours par s'en sortir. J'apporte donc mon soutien à un projet de liste noire. En tant que communauté, voilà trop longtemps que nous tolérons le silence des rooms à l'égard des tricheurs.

Quand une room aboutit à la conclusion qu'un joueur triche, elle l'exclut mais garde son identité secrète et redistribue l'argent aux victimes. Ce système n'est plus adapté ni acceptable. Il nous faut une liste noire.

Le multiaccounting et les assistances en temps réel rendent presque impossible de perdre sur un gros échantillon de mains. Pour cette raison, la confiscation de l'argent transforme la manœuvre en freeroll. Ne pas être dénoncé et continuer de pouvoir jouer ailleurs sont aussi des problèmes.

J'ai lu de nombreux articles sur le bannissement de dizaines de comptes sur GGPoker, mais les deux seuls joueurs dont j'ai eu vent de l'identité sont Jake Schindler et Ali Imsirovic. Pour rendre les choses encore pires, ce sont deux personnalités respectées et même adulées au sein de la communauté.

Ma crainte, c'est que les plus gros sites comme GGPoker, partypoker et PokerStars ne feront rien tant que nous ne nous mobiliserons pas en tant que communauté. Rien ne se passera tant que leur rake ne baissera pas. C'est pourquoi je ne jouerai plus la moindre main sur ces sites tant que je n'aurai pas la conviction d'un effort suffisant de leur part sur le sujet. J'encourage tous les pros à me rejoindre dans ce combat du #OnlinePokerBoycott.

La principale cause de ce courroux ? Le développement rampant des dispositifs de RTA (pour Real-time assistance), et plus particulièrement de logiciels d'aide à la décision de plus en plus performants. Dans des propos rapportés par HighStakesDB, Matt Berkey assure que le problème est bien plus présent que ce que chacun imagine : "Je le tiens de plusieurs sources réputées. Ce qu'on voit, c'est seulement la partie émergée de l'iceberg". Élément aggravant souligné par l'intéressé dans une interview sur YouTube : les logiciels qui circulent aujourd'hui sous le manteau à prix d'or seraient bien plus avancés et efficaces que la génération précédente.

 

"Il est peut-être temps pour les rooms de dénoncer publiquement les individus bannis pour triche ou RTA", appuie Julien Martini dans l'un des fils de discussion. Malheureusement, et comme souvent en pareil cas, la quête d'unité de Chance Kornuth et d'autres a vite été éclipsée par des conflits de personnes, des vieilles rancœurs et surtout des accusations en bonne et due forme. Première balle perdue pour Alex Foxen, revenu en quelques heures du statut de champion de la lutte anti RTA à celui d'ancien suspect. Le pro australien Kahle Burns l'accuse en effet de collusion à son insu avec sa compagne Kristen Bicknell dans la dernière ligne droite du MSPT Venetian 2018.

Justin Bonomo
Justin Bonomo

Justin Bonomo, qui en connaît un rayon en matière de repentir après des affaires de multiaccounting dans les années 2000, vient au secours de Foxen pour éviter que les divisions ne prennent le dessus sur une action collective : "Sa vision du monde est très différente de la mienne et je suis en désaccord profond avec des choses qu'il a faites ou dites. Pour autant, j'ai du respect pour les gens qui au mépris des risques s'exposent aux torrents de boue pour le bien de la communauté". Il faut dire que Justin Bonomo lui-même aurait perdu plus d'un million de dollars dans des parties frelatées par des dispositifs d'assistance en temps réel.

Justin Bonomo

En septembre 2020, GGPoker a banni une quarantaine de comptes et saisi les fonds de treize d'entre eux à hauteur de 1,1 million. D'après mes sources, les infractions en questions allaient du simple recours à des tableaux préflop jusqu'à du RTA constant et automatique et même de la collusion. Ce qui m'a été dit, c'est que le plus gros bénéficiaire avait un prénom commençant par Ja et et que le second avait A pour initiale. Les preuves iraient bien plus loin que les seules hand histories et seraient complètement irréfutables.

Ne cherchez pas plus loin l'identité des deux suspects : si vous êtes attentif, vous avez déjà remarqué que Chance Kornuth dénonçait nommément Ali Imsirovic et Jake Schindler. Mais comme tout va très vite quand on ouvre la boîte de Pandore, l'attention s'est depuis déjà déplacée sur d'autres suspects. Le dernier accusé en date ? Bryn Kenney qui fait les frais d'une diatribe de Martin Zamani qui aurait gagné à être un peu plus cohérente. Heureusement dans ces cas là, vous pouvez toujours compter sur Doug Polk pour éclairer votre lanterne avec une interview vidéo de l'intéressé organisée en urgence (voir ci-dessous).

 

En résumé, sortez le pop corn et réjouissez-vous si le cœur vous en dit de cette chasse aux sorcières qui de toute évidence n'a pas fini de révéler tous ses secrets. En revanche, ne pariez pas trop gros sur la création d'une liste noire à court ni à moyen terme. On ne peut pas tout avoir dans la vie : le goudron, les plumes... et une arme de dissuasion massive qui, inévitablement, finirait par nous priver des petits plaisirs de cette vindicte populaire. Archaïsme, quand tu nous tiens !

Vidéo : Martin Zamani au micro de Doug Polk

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Triche et poker : pourquoi le projet de liste noire est une gageure
Cette news a suscité 22 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
il y a 3 minutes, LODVAK a écrit :

Quelle différence entre un HUD standard et un HUD positionnel dynamique ? 

Le hud standard va t'afficher toutes les données que tu as mis dans ton hud. Mais le display sera toujours le même.

Un HUD positionnel et dynamique ne va afficher que ce qui t'interesses à ta table. Par exemple en spin, quand tu es en HU ça ne sert pas à grand chose d'avoir plein d'infos sur le 3way. Si tu es en fin de mtt et que tout le monde est 15BB deep, tu t'en fou un peu des stats de tes adversaires 100BB deep.

Pour la partie positionnelle ça va permettre par exemple en spin si tu es à la gauche d'un joueur d'afficher uniquement ses stats BB vs BTn et SB vs BB, parce que c'est ce qui sera la plus precis dans les coups que villain va jouer avec toi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
On 4/24/2022 at 1:33 PM, Allez_Làààà said:

C'est moi ou personne ne parle de ce qui ressemble à la toute petite partie visible d'un put**n d'iceberg ?! 

 

+1 je te foutrais une interdiction total de play live et online à la moindre triche...

 

Deyra Ivan :hello:

Edited by grindR

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tweet de Martin Zamani du 22/04:
 

Citation

 

B3ndtheknee Joseph liberta shit reg

El internando shit reg

face-O Bigpavelski my horse idris ambraisse shipitfedex won a ghosted bracelet to bryns other horse idris.

Yosoytodo cock suckers horse

Were all satty starters for bryn and on the team in one way or another

 

Ça serait marrant qu'Idris soit impliqué la dedans xD

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Ces derniers jours, GGPoker et PokerStars ont tous deux fait part de leur intention d'étendre au circuit live l'exclusion des joueurs qui se seraient rendus coupables de triche sur leurs plateformes. Si elles vont dans le même sens, les deux initiatives demeurent distinctes et ne s'appuient pas sur la même méthodologie.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

Lors d'une CP radio récente (9 juin) Grégory Chochon avait été interrogé sur sa position vis à vis des accusations de triche à l'encontre de certains joueurs. Il avait répondu qu'il était très emm**dé car d'un point de vue juridique rien ne permettais aux WSOP d'exclure un joueur sur des seules accusations lues sur twitter ou autres médias. J'imagine aussi que même si un joueur est convaincu de triche sur Winamax, rien ne permet juridiquement de l'exclure des WSOP. Apparemment ils ont trouvé la parade. Maintenant il ne reste plus qu'à trouver des solutions pour faire collaborer tous les plus grands circuits et plus grosses rooms.

Par contre je suis assez gêné que ce soit des joueurs qui donnent leur avis sur les pratiques de leurs adversaires, j'espère que la commission ne comprend pas que des joueurs, et j'espère également qu'elle comprend des joueurs autres que high stakes car les questions sont parfois très différentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Y'a quelque chose de prévu pour les scammeurs qui font la une des magazines et shows radio ou pas du tout?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, salette a écrit :

Lors d'une CP radio récente (9 juin) Grégory Chochon avait été interrogé sur sa position vis à vis des accusations de triche à l'encontre de certains joueurs. Il avait répondu qu'il était très emm**dé car d'un point de vue juridique rien ne permettais aux WSOP d'exclure un joueur sur des seules accusations lues sur twitter ou autres médias. J'imagine aussi que même si un joueur est convaincu de triche sur Winamax, rien ne permet juridiquement de l'exclure des WSOP. Apparemment ils ont trouvé la parade. Maintenant il ne reste plus qu'à trouver des solutions pour faire collaborer tous les plus grands circuits et plus grosses rooms.

Par contre je suis assez gêné que ce soit des joueurs qui donnent leur avis sur les pratiques de leurs adversaires, j'espère que la commission ne comprend pas que des joueurs, et j'espère également qu'elle comprend des joueurs autres que high stakes car les questions sont parfois très différentes.

Exactement ce qui m'a un peu piqué les yeux. 
L'initiation est génialissime, et enfin ! 
Par contre, la commission faite que de joueurs pro HS... c'est un peu/bcp weird. 
J'espère qu'elle sera au fil du temps plus éclectique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 22 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 5 juillet 2022 à 9:00
Télex

C'est une tradition : pendant les mois de juillet et août, Winamax requiert de votre part moitié moins de miles pour maintenir votre statut VIP. Pour conserver votre statut Silver, 500 miles suffiront par exemple durant la période. Attention toutefois : les soldes ne s'appliquent que pour préserver votre statut précédent, pas pour passer au statut supérieur.

lundi 4 juillet 2022 à 14:45
Télex

Attention : la 15e saison de Club Poker Radio se referme non pas mercredi ou jeudi, mais bien dès ce mardi à 21h ! Pour l'occasion, l'équipe aura le bonheur de recevoir au studio deux jeunes passionnés de 24 ans : Sacha Cohen alias Pyro, commentateur dans l'eSport depuis dix ans déjà ; et Kévin Mezzouar, joueur régulier du Club Barrière en cash game comme en tournoi.

lundi 4 juillet 2022 à 8:15
Télex

Si vous faisiez déjà partie des lecteurs fidèles du coverage de Winamax, l'une des meilleures périodes de l'année vient de s'ouvrir : celle où vous allez pouvoir vous délecter quotidiennement d'articles autour du plus beau tournoi de poker de l'année. Les premiers incitent d'ailleurs à l'optimisme avec une ribambelle de Français qualifiés en fin de jour 1A, dont un Thomas Eychenne en pleine réussite.

lundi 4 juillet 2022 à 8:01
Télex

Le retour des Summer Shots sur Winamax, c'est cool. Mais ce qui l'est encore plus, c'est l'initiative prise par JujuElDoud pour épicer le festival : un combat épique entre deux équipes dont les dix meilleures performances seront prises en compte à l'heure des comptes. Et tout cela est par dessus le marché gratuit : on se bat pour la gloire ou la honte, et c'est déjà pas mal !

lundi 4 juillet 2022 à 7:52
UDSO Aix-en-Provence : le Main Event pour Guillaume Guerzeder, le High Roller pour Loïc Menneteau

Peintre en bâtiment, Guillaume Guerzeder met des couleurs dans sa vie en remportant l'étape provençale du circuit Unibet DSO. Celui qui n'avait jamais empoché plus de 2 000 € sur le circuit live signe cette fois une performance majeure assortie d'un chèque de 34 100 €. Un magot de nature à faire naître de nouvelles ambitions.

dimanche 3 juillet 2022 à 9:00
Télex

Phil Hellmuth ne détient pas seulement le record du nombre de bracelets, mais aussi celui du nombre de secondes places avec un total de 14 échecs sur la dernière marche, dont le dernier en date ce matin lors du 3 000 $ Freezeout NLHE. De ce beau week-end de poker à Las Vegas, on retiendra aussi le 5e bracelet d'Eli Elezra sur le 10 000 $ PLO Hi-Lo Championship et les belles places d'honneur de deux Français sur le 600 $ PLO Deepstack : Guillaume Soumier et Philippe Pelluault, respectivement 4e pour 69 500 $ et 6e pour 40 400 $.

vendredi 1 juillet 2022 à 10:37
LIVE
WSOP : duel haletant entre Yuri Dzivielevski et Daniel Cates sur le Poker Players Championship

Vainqueur du 50 000 $ Poker Players Championship l'automne dernier, Daniel Cates vise un exploit inédit sur cette épreuve : défendre son titre avec succès. L'Américain a néanmoins trouvé un adversaire de taille en la personne de l'ambassadeur brésilien de partypoker Yuri Dzivielevski. Le duel ne cesse de connaître des rebondissements.

vendredi 1 juillet 2022 à 7:11
Télex

Le Club Barrière annonce plusieurs nouveautés du côté de son offre de tournois : le passage définitif du 500 du mercredi sur deux jours (avec la prochaine édition au format KO Progressif), le retour du Build Your Bankroll, ou encore celui de l'Escadrille lors du week-end des 23 et 24 juillet (avec deux satellites les 21 et 22). Tous les détails sur le forum !

jeudi 30 juin 2022 à 8:44
LIVE
WSOP : Jean-Luc Adam et Daniel Cates en mode défense de titre

Vainqueur du Super Seniors des World Series en novembre, Jean-Luc Adam se verrait bien ajouter un second bracelet à sa collection cette année. Le vétéran fait en tout cas partie des 91 survivants de son tournoi favori. Même topo pour Daniel Cates qui pourrait devenir la nuit prochaine le premier jouer à remporter le Poker Players Championship deux années de suite.

En direct
aujourd'hui
à 21:00
Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 7 juillet 2022 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 14 juillet 2022 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 21 juillet 2022 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 28 juillet 2022 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.