jeudi 22 février 2018 à 10:51

Depuis janvier 2015, Ludovic Lacay n'est plus un joueur de poker professionnel. Le Toulousain, qui depuis a rejoint les rangs d'une start-up londonienne du secteur de la santé, dit tout de sa nouvelle vie dans les colonnes de Business Insider France.

Ludovic Lacay dans les bureaux de Tictrac

Pourquoi un millionnaire du poker déciderait-il de quitter le circuit pour rejoindre en tant que stagiaire une start-up londonienne ? Cette question, Business Insider France se la pose cette semaine à voix haute dans un article consacré à Ludovic Lacay. Et l'ancien membre du Team Winamax se fait bien entendu un plaisir d'y répondre en détail.

 

En quittant la scène du poker professionnel il y a trois ans, Cuts s'était notamment fendu de ce commentaire : "Je joue au poker depuis déjà neuf ans, et voyage d'un tournoi à l'autre, d'un pays à l'autre depuis près de huit ans. Il est temps pour moi de tourner la page, de faire autre chose. J'ai une opportunité que je ne peux pas laisser passer, je sais les reconnaître. C'est effrayant et excitant, comme le poker au début, c'est ce que je veux faire."

 

Si sa dernière interview prend le temps de revenir sur ses années poker, et confirme au passage sa lassitude des voyages à répétition ("J'allais juste d'un endroit à l'autre. Je jouais des tournois, je restais dans des hôtels, je reprenais l'avion et ainsi de suite"), la seconde partie de l'entretien porte sur sa nouvelle carrière et apporte un éclairage très intéressant sur les trois dernières années de son parcours.

 

Après avoir encaissé plus de trois millions de dollars de gains entre 2007 et 2014, le champion de l'EPT San Remo 2012 a estimé à 28 ans que l'heure était venue de sortir de sa zone de confort et de prendre une autre direction. Son choix s'est d'abord porté sur les études, avec l'objectif d'obtenir un Master of Business Administration, mais très vite c'est une autre voie qui a retenu son attention.

 

Par l'intermédiaire d'un ami, Ludo intègre à l'époque Tictrac en tant que stagiaire. La start-up œuvre dans le domaine de la santé et du bien-être. Plus précisément, sa plateforme collecte un certain nombre de données qui, in fine, peuvent aiguiller ses utilisateurs vers des comportements plus sains. D'aucuns y verront un acteur parmi d'autres au sein d'un marché saturé d'applications, mais Tictrac vise précisément à se placer au-dessus de la mêlée en compilant au sein d'un même tableau de bord l'ensemble des données récoltées par la concurrence. Avec pour objectif ultime de dégager des tendances que chaque acteur isolé n'aurait pas les moyens d'identifier.

 

À son arrivée au sein de l'entreprise, notre Frenchie réalise dans un premier temps une série de petites missions allant de l'étude de marché à la gestion de contenu. "Des trucs très techniques et un peu ennuyants", confesse-t-il aujourd'hui. Son travail lui permet néanmoins de mieux comprendre les tenants et aboutissants de la société, et de prendre la mesure du processus de création de ses produits. Au fil du temps il se rapproche des équipes en charge de la production et du design, puis en vient à identifier des lacunes jusqu'alors restées sous le radar. "Quand vous êtes à fond sur un projet et que vous travaillez dessus depuis longtemps, il peut arriver de manquer de perspective", commente-t-il. "Quand j'ai eu le sentiment qu'ils n'allaient pas dans la bonne direction, je leur ai tout simplement fait part des choses que j'avais remarquées."

 

Ludo endosse alors le costume de chef de produit, et sans même s'en rendre compte fait appel à ses qualités d'analyse et d'anticipation développées sur le circuit. "Je me suis rendu compte que ces gars disposaient d'un énorme flux de données, mais qu'ils ne parvenaient pas tout à fait à en retirer ce qu'ils voulaient. Ils ne s'adaptaient pas assez rapidement. Je me souviens m'être demandé pourquoi il fallait six mois pour passer de la simple idée à la phase d'expérimentation. Il nous fallait réduire ce processus à un maximum de quelques semaines, et nous y sommes parvenus".

 

Son ascension au sein de l'entreprise se poursuit, de même que son apprentissage à vitesse grand V. Là encore, le Haut-Garonnais ne manque d'ailleurs pas de remarquer des similitudes avec son parcours de joueur. "J'enregistrais tout. Je travaillais beaucoup, peut-être quinze heures par jour. J'apprenais très vite, exactement comme à mes débuts au poker. Il y avait un million de choses à assimiler, et aussi rapidement que possible. Or le meilleur moyen reste à mes yeux de tester, d'essayer... Chaque semaine, je me me pointais donc au bureau en proposant d'essayer un truc que j'avais lu dans un bouquin ou découvert dans un cours. Ma chance, ça a été de me trouver dans un environnement réceptif à ces idées. À chaque fois, j'ai pu tester et apprendre."

 

Durant ces deux dernières années, Tictrac a comme son employé modèle beaucoup grandi. Soutenu publiquement par Andy Murray et auteur d'une levée de fonds couronnée de succès, le groupe a surtout totalement repensé le fonctionnement et la présentation de son produit. Ludovic Lacay n'y est manifestement pas étranger. Il y a trois ans, Benjo rendait hommage à "un mec qui malgré les succès n'a jamais oublié qu'il était parti du bas de l'échelle avec une bankroll de quelques dollars, et qui il n'y a pas si longtemps roulait encore dans sa 205 pourrie d'étudiant à la boîte de vitesse complètement à la ramasse". Si depuis la 205 n'avance plus, le petit étudiant se dirige lui résolument vers le sommet d'une nouvelle échelle.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Tictrac : la nouvelle vie de Ludovic Lacay loin des tables
Cette news a suscité 2 commentaires :
News

Depuis janvier 2015, Ludovic Lacay n'est plus un joueur de poker professionnel. Le Toulousain, qui depuis a rejoint les rangs d'une start-up londonienne du secteur de la santé, dit tout de sa nouvelle vie dans les colonnes de Business Insider France.

[...] Lire la suite…



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 2 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 14 novembre 2018 à 10:54
WPT Deepstacks : la première partie du calendrier 2019

Au lendemain du coup d'éclat d'Alexandre Réard à Bruxelles, et à trois semaines d'une nouvelle édition du WPT Deepstacks Deauville, le World Poker Tour dévoile la première partie du calendrier 2019 de son circuit secondaire. En Europe, la compétition visitera Berlin, Sotchi, Bruxelles, Barcelone, Amsterdam et Nottingham de janvier à avril.

mercredi 14 novembre 2018 à 9:42
LIVE
Caribbean Poker Party : le 25 500 $ Millions World pour Roger Teska

Victorieux de Steve O'Dwyer en heads up, Roger Teska met la main sur le pactole de deux millions de dollars du 25 500 $ Millions World. Mais côté français, on retiendra surtout de la nuit bahaméenne le formidable parcours de Paul Tedeschi, quatrième pour un gain de 700 000 $. La grande fête de partypoker continue ce soir avec le streaming du 250 000 $ Super High Roller.

mardi 13 novembre 2018 à 9:28
Caribbean Poker Party : le Super High Roller pour Giuseppe Iadisernia

Vainqueur de Sean Winter en heads up du 50 000 $ Super High Roller, le Vénézuélien Giuseppe Iadisernia remporte le premier trophée du Caribbean Poker Party de partypoker. Paul Tedeschi, short-stack de la table finale du 25 500 $ Millions World, est encore en position de marcher sur ses traces. Quant au Main Event, il s'oriente vers un overlay significatif.

mardi 13 novembre 2018 à 8:44
Télex

La seconde partie du Snowball Championship débute ce soir sur Winamax. À mi-parcours, ce sont lolodo59 et dropy06 qui dominent les débats. Les points sont plus précieux que jamais dans la course aux packages Winamax Live, d'autant qu'une place dans le top 20 du classement général suffit à s'ouvrir les portes de la finale. Ou un podium lors du tournoi du jour si vous préférez la voie rapide.

lundi 12 novembre 2018 à 14:45
Rapport trimestriel de l'ARJEL (T3 2018) : les tendances se confirment

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. S'agissant du poker, cette dynamique est notamment portée par l'ouverture des tables internationales. Même si les tables de cash game et les tournois ne sont pas tout à fait logés à la même enseigne...

lundi 12 novembre 2018 à 13:24
Télex

Le voici enfin ! Le premier épisode de la nouvelle saison de Dans la tête d'un pro met en scène Leo Margets sur le Warm Up à 2 700 € du partypoker Millions Barcelona. Très vite, la sympathique Espagnole est rejointe à la table par une autre ambassadrice de Winamax en la personne de Gaëlle Baumann. Idéal pour pimenter le retour de cette saga très populaire qui, comme à l'accoutumée, emmènera bientôt le spectateur du côté de Las Vegas et des World Series Of Poker.

lundi 12 novembre 2018 à 9:15
Caribbean Poker Party : le festival bahaméen de partypoker

Le Team PMU Poker, une bonne partie du Team Winamax et bon nombre d'autres joueurs français sont en ce moment aux Bahamas pour l'un des grands événements de la saison de partypoker : le Caribbean Poker Party. Le festival s'est ouvert avec un 25 500 $ High Roller et le 5 300 $ Main Event. Ses principaux tournois font l'objet d'une diffusion en streaming avec aux commentaires Bruno Fitoussi et Tom Jarry.

lundi 12 novembre 2018 à 7:59
Télex

SECOOP, Winamax Circus et Powerfest : en ce moment, les amateurs de tournois en ligne en ont pour leur argent. Deux valeureux représentants de Club Poker en ont profité pour tirer leur épingle du jeu ce dimanche. BV77 se hisse à la 4e place de son "plus gros buy-in ever", le 1 000 € de PMU Poker, tandis que xkaizerx se qualifie simultanément pour le WPT Deepstacks Deauville et l'EPT National Prague. Bravo !

vendredi 9 novembre 2018 à 10:45
EXCLU
Ryan Riess : interview d'un ancien champion du monde de poker

Ryan Riess faisait partie des anciens champions du monde à avoir fait le déplacement à Rozvadov, ces dernières semaines, à l'occasion des World Series Of Poker Europe. À la veille de sa quatrième place sur le Main Event, Gaëlle est allée à la rencontre de l'Américain pour échanger à propos de son évolution en tant que joueur lors de ces cinq dernières années.

vendredi 9 novembre 2018 à 8:49
Télex

La première partie de la review de Leo Margets a beaucoup fait réagir. La sympathique Espagnole rempile avec une nouvelle vidéo de trente minutes consacrée au tournoi 6-max à 100 € de Winamax, laquelle débute alors que les deux dernières tables viennent d'être formées. N'hésitez pas à prolonger le débat sur le forum !

jeudi 8 novembre 2018 à 15:54
EXCLU
PokerStars VR : interview de Manuel Bevand, l'un des architectes du projet

PokerStars VR, le jeu de poker en réalité virtuelle, est désormais disponible gratuitement en téléchargement dans les magasins Oculus et Viveport ainsi que sur Steam. Manuel Bevand alias manub, qui est aujourd'hui en charge de l'aspect créatif de l'innovation poker chez PokerStars, nous en dit plus sur les objectifs et les attentes autour de ce nouveau jeu.

jeudi 8 novembre 2018 à 9:27
Red Dead Redemption 2 : un bijou de poker de saloon

Red Dead Redemption 2, le jeu vidéo événement de cette fin d'année, a entre autres mérites de retranscrire à merveille l'atmosphère des parties de poker du Far West. Rockstar, le développeur, a apporté un soin particulier au caractère immersif de son environnement et à la variété des discussions à la table. Bluffant !

mercredi 7 novembre 2018 à 9:18
Télex

Vous aimez le poker mais vous êtes nul ? Même dans vos rêves les plus fous, vous n'imagineriez pas une seconde remporter un tournoi ? La soirée à venir est peut-être la vôtre. Avec le Lucky CP de Winamax, pas besoin de maîtriser le jeu GTO ou d'être le roi du 3-bet light : toucher une quinte flush royale suffit pour mettre la main sur un magot de 200 €. Le tout pour 1 € de buy-in seulement.

mardi 6 novembre 2018 à 13:30
Télex

Il y a six mois, Jaime et Matt Staples se lançaient dans un nouveau pari avec Bill Perkins. Leur objectif ? Ramener leur indice de graisse corporelle sous les 10 % en l'espace d'un an, avec pour enjeu 150 000 $ en cas de réussite et 50 000 $ dans l'éventualité d'un échec. À mi-parcours, Jaime détaille dans une vidéo les raisons pour lesquelles le cap des 10 % semble presque inatteignable pour lui.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
aujourd'hui à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 21 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 28 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 5 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 12 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés