lundi 25 novembre 2019 à 9:33
LIVE

Simon Roboh, 18 ans seulement, remporte l'Unibet DSO Paris pour un gain de 66 000 €. Le jeune homme domine au Club Circus un field de 749 unités, et en dernier lieu Alain Tuizer au terme d'un duel à suspense. Dans les rangs cpistes, on retiendra surtout la superbe troisième place de Tom Larson pour un chèque de 22 000 €.

Simon Roboh

Sans surprise, le Club Circus a fait le plein durant tout le week-end à l'occasion du passage de l'Unibet DeepStack Open. Notre reporter cosmictrip était aux premières loges pour vous faire vivre le déroulement de l'événement, et c'est avec un plaisir non dissimulé qu'il vous a conté les aventures de notre Tom Larson national.

 

"Si ce jeu devait récompenser les plus beaux joueurs", commentait hier soir notre émissaire, "Thomas Alarcon serait déjà sacré. Tandis que ses adversaires sortaient de leurs gonds sur différents coups à tapis, Thomas restait lui d'une sérénité implacable. Grand seigneur, c'est avec un sourire qu'il a finalement quitté la table à la troisième place et salué ses adversaires".

 

Au-delà du gain financier, le principal intéressé confirme sur le forum avoir passé un excellent moment : "J'ai vraiment kiffé ce tournoi. Pas seulement pour le résultat final, mais aussi pour la structure, les conditions de jeu, les rencontres... Un grand bravo à mes deux adversaires, Alan et Simon, qui ont été très sympas et méritants".

 

Simon Roboh, justement, triomphe dans la capitale à l'occasion de l'une de ses premières apparitions sur le circuit live. Chipleader en début de journée, puis à l'entame de la table finale et enfin du heads up, le jeune champion n'a pas volé son trophée. Et pourtant, que ce fut laborieux en heads up face à Alan Tuizer... Un dénouement à revivre à travers le succulent reportage de Fausto.

Les résultats de la table finale

  • 1. Simon Roboh - 66 060 €
  • 2. Alan Tuizer - 35 000 €
  • 3. Thomas Alarcon - 22 000 €
  • 4. Gilles Huet - 16 000 €
  • 5. Ilan Cohen - 12 000 €
  • 6. Victor Salinier - 9 000 €
  • 7. Arnaud Peyroles - 7 850 €
  • 8. Yoni Houri - 6 850 €
  • 9. Cédric Boyer - 5 850 €
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Simon Roboh vainqueur de l'Unibet DSO Paris
Cette news a suscité 103 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Roboh prend la ceinture et le magot

Après un heads up à suspens ou chaque joueur s’est retrouvé à un cheveu de Buster l’autre, c’est finalement le jeune Roboh qui remporte ce Main Event UDSO et les 66 patates. A 18 ans. Chapeau garçon !

large.DSC_0603.JPG.d76bf55cbc29b779ebd3c
La fameuse ceinture UDSO dans la catégorie super welter-grinder est pour le jeune Simon Roboh

Il n’a peut être que 18 ans, mais aujourd’hui c’était lui le patron. Chipleader au début de journée, chipleader en TF, chipleader au Heads-up, Simon Roboh a maintenu le cap pour finalement l’emporter après un heads-up à suspens face à Alan Tuizer.

A quatre reprises, les deux finalistes se retrouvent à tapis pour leur survie. A chaque fois, le short stack trouve le double-up et les deux joueurs s’échangent le lead jusqu’à ce duel fatidique. Limp chez Roboh, Raise x3 de Tuizer, tapis 25BB annoncé chez Simon et snap call de son adversaire.

Au moment d’entendre le « call », Simon fait la moue, sentant qu’il s’est fait attraper avec son :Ad:3h qu’il retourne avec dépit. On ne sait par quel miracle, il est pourtant légèrement devant le :Kd:Qd de Tuizer. Le board :9h:6h:5s:3s:8s  donne le pot du tournoi à Simon qui termine le travail deux mains plus tard avec :Ad:4d contre :Qc:2c. Un board à sensation. Un 4 une dame au flop et bim l’as river offre la victoire au jeune Simon.

large.DSC_0594.JPG.ae6a571261ba776d7a7d5
Un joli "Ace on the river" et un board à 66 patates !

Le rail peut enjamber les barrières et sauter sur le « poto Lons » (Apparament surnommé ainsi pour une histoire de correcteur automatique). Le copain avec qui il tâte les cartes depuis quelques années vient de gagner une jolie ceinture et 66 berlingots. De quoi faire quelques belles conneries  naitre quelques beaux projets quand on a que 18 ans.

large.DSC_0597.JPG.a51c2e351d4df7074b75d
Quelque part au milieu de ces jeunes hommes se cache le vainqueur de l'Unibet DSO.

Malgré les quelques tensions sentis en cours de journée, les deux finalistes se congratulent autour d’une franche embrassade. Un grand GG aussi à Alan Tuizer, dont le jeu détonnant était tout près de faire mouche. Il se consolera avec la coquette somme de 35 000 €. Ca reste un bon week end.

large.DSC_0588.JPG.be2179dbccc10329ad392
Un peu débordant d'émotion sur quelques coups à tapis, Alan Tuizer semble en fait être une crème. Un petit mot sympa et beaucoup de fair play pour enterrer la hache de guerre. C'est vrai qu'un ch!que de 35 000 €, ça aide à faire passer la pilule.

Le tableau final de ce Main Event UDSO :

1er - Simon Roboh : 66 060 €
2e - Alan Tuizer : 35 000 €
3e - Thomas Alarcon : 22 000 €
4e - Gilles Huet : 16 000 €
5e - Ilan Cohen : 12 000 €
6e - Victor Salinier : 9 000 €
7e - Arnaud Peyroles : 7 850 €
8e - Yoni Houri : 6 850 €
9e - Cédric Boyer : 5 850 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien de rigoler à cette question mais vu votre répartition des prix absolument dégueulasse c'est à se demander si vous vous êtes réellement posé la question de la législation sur les deals avant.

Screenshot_20191125-011752_Samsung Internet.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mot de la fin

C’en est fini de ce coverage et de ce DSO. Franchement, quel plaisir de retrouver des tournois de cette envergure à Paris. Enfin, je dis ça alors que j’ai jamais connu la « belle époque » mais au vue de l’affluence, des émotions, des retours et du kiffe que j’ai vu et que j’ai eu à suivre ce tournoi, je me dis que c’est une vrai bonne chose de voir ce genre d’évènements de retour dans la Capitale. Sur l’organisation, rien à redire. La salle est belle, les croupiers impeccables, l’atmosphère cosy, les sièges confortables, le hamburger franchement pas mal… On se sent bien ici et les équipes du Circus comme celle d’Unibet sont de vrais professionnels.

Dans mes habituels remerciements, je commencerai d’ailleurs par Alex, Fabrice et Dorian, la DreamTeam Unibet avec qui c’était un réel plaisir de bosser cette semaine. Une brochette de gars bien détente, qui font du bon boulot et grâce à qui on a pu avoir un très beau tournoi. Evidemment, gros big up au Circus, du directeur jusqu’au portier en passant par les serveurs, les floors et les croupiers. Un merci spécial à Fred que j’ai saoulé à de nombreuses reprises pour m’afficher le noms des joueurs dans les moments de rush, et à tous les floors qui m’ont aidé à identifier les joueurs présents sur ce festival. Grace à vous, je connaitrai bientôt aussi bien les joueurs français que les grinders tchéquo-slovaques.

Merci aux joueurs, qui sont venus en nombre pour faire de cet UDSO un véritable succès et qui ont participé à la belle ambiance de ce festival. Tous ces signaux sont bons et laissent présager un très bel hiver de poker sur Paname. D’ailleurs, ça recommence dès la semaine prochaine ici même avec un magnifique Unibet Open qui s’annonce. On prend les mêmes, on augmente un peu le buy-in, on rajoute des finlandais et on recommence mercredi prochain pour le top départ du festival. D’ici là, je vous souhaite un beau début de semaine, plein de motivation, d’amour, de perfs, de soirées LDC ou quoi ou qu’est-ce. Faites attention au froid, prenez soin de vous et je vous dis à mercredi pour une deuxième tartine de coverage à la sauce CP.


Je vous quitte biensur avec un petit son directement venu de Puerto Rico histoire de vous apporter un peu de chaleur et d'énergie latine lorsque vous lirez ce coverage sur le chemin du Taff dans le froid du lundi matin.  Atrevense chicos y hasta Pronto !

 

giphy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore sous l'adrénaline du tournoi, et n'arrivant pas à dormir, je viens de lire tout le coverage à 2h du mat' 😂

Un grand bravo à @cosmictripqui, en plus d'être très sympa en direct, et "bienveillant" dans son coverage (pour reprendre le compliment de l'ami olstar) , a véritablement une bonne plume. Il s'inscrit dans la grande lignée des couvreurs du CP.

J'ai vraiment kiffé ce tournoi,  pas seulement pour le résultat final. Mais aussi, pour : la structure, les conditions de jeu, les rencontres (quel plaisir d'être à table avec Omar, Gilles Huet ou mon pote Cedro). Curieusement, j'ai deeprun, en touchant très peu de gros jeu. J'ai monté un stack au day1 quasiment seulement en catchant les bluffers compulsifs. Au day2, quelques gros fold et quelques bons calls m'ont permis d'aborder la bulle avec un gros stack, et vu qu'elle a duré très longtemps, j'en ai bien profité. Au day3, complètement carddead jusqu'à 5 left, j'ai fait le dos rond, puis j'ai fini par atteindre le podium.

Un gros GG à mes 2 adversaires Alan et Simon, très sympas et méritants.

Quant aux commentaires et questions sur l'impossibilité de deal en France, la seule chose véritablement négative a sauté aux yeux de tout le monde : le payout! Comment est-il possible que les prix des 2eme et 3eme réunis n'atteignent pas le 1er prix et que le 9ème gagne moins de 10% du prix du vainqueur, sur un field de 750 joueurs?!? 

Un grand merci pour vos encouragements, les copains. On remet ça mercredi pour L'Unibet Open, en espérant que le goodrun de 2019 continue!

Edited by Tom Larson

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Tom Larson a écrit :

Quant aux commentaires et questions sur l'impossibilité de deal en France, la seule chose véritablement négative a sauté aux yeux de tout le monde : le payout! Comment est-il possible que les prix des 2eme et 3eme réunis n'atteignent pas le 1er prix et que le 9ème gagne moins de 10% du prix du vainqueur, sur un field de 750 joueurs?!? Du coup, rien ne vaut un petit dinner break à 3 left, pour trouver un terrain d'entente...

Quand même assez rigide cette législation sur un point aussi primordial! 

Et d'autant plus aberrant ce payout qui devrait du coup tenir compte de cette impossibilité de deal officiel. 

D'autre part, je suppose que si arrangements officieux il y a, ils n'engagent que la parole donnée. Si le gagnant officiel est atteint d'une amnésie soudaine doublé d'une petite mise au vert et d'un silence radio ou sans aller jusque là mais que le deal se fait avec un joueur étranger qui s'avère pas trop pressé pour refiler la part dealé, bref dans plein de situations potentiellement foireuses, quel recours légal? 

Je sais pas si je suis le seul à le penser mais ça sent les embrouilles et les sales histoires ces deals en coulisses...

Edited by LEVIKKING

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Simon Roboh, 18 ans seulement, remporte l'Unibet DSO Paris pour un gain de 66 000 €. Le jeune homme domine au Club Circus un field de 749 unités, et en dernier lieu Alain Tuizer au terme d'un duel à suspense. Dans les rangs cpistes, on retiendra surtout la superbe troisième place de Tom Larson pour un chèque de 22 000 €.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/11/2019 à 09:16, LEVIKKING a écrit :

Quand même assez rigide cette législation sur un point aussi primordial! 

Et d'autant plus aberrant ce payout qui devrait du coup tenir compte de cette impossibilité de deal officiel. 

D'autre part, je suppose que si arrangements officieux il y a, ils n'engagent que la parole donnée. Si le gagnant officiel est atteint d'une amnésie soudaine doublé d'une petite mise au vert et d'un silence radio ou sans aller jusque là mais que le deal se fait avec un joueur étranger qui s'avère pas trop pressé pour refiler la part dealé, bref dans plein de situations potentiellement foireuses, quel recours légal? 

Je sais pas si je suis le seul à le penser mais ça sent les embrouilles et les sales histoires ces deals en coulisses...

C'est sûr , il ne faut pas deal avec quelqu'un qu'on ne connait pas, ou en qui on n'a pas confiance. Simon et moi avons un ami commun qui m'a assuré de sa fiabilité, et donc c'était sans souci. On avait décider de swap un certain % dès le début du day3.

Pour l'anecdote, j'ai deal à Vegas cet été avec un gars qui m'a fait une confiance aveugle, puisqu'il a fallu attendre le lendemain que mon numéro Itin soit fait pour que je récupère mes gains et lui donne sa part. J'aurais pu m'évanouir dans la nature avec ses $ mais il a trouvé "que j'avais une bonne tête de mec honnête". 🙂

Edited by Tom Larson

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 103 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 22 janvier 2020 à 13:27
Télex

La grille de tournois réguliers du Club Montmartre entrera en action le 11 février dans la foulée du TPS 250. Piercy vous en présente les premiers piliers : le Golden Bounty 140 le mardi à 20h30, le Magnifique 180 le vendredi à 19h (avec la table finale le dimanche soir) et le DeepSafari 130 le samedi à 18h30. Rendez-vous sur le forum pour les détails !

lundi 20 janvier 2020 à 9:11
LIVE
Road to PSPC Le Havre : les Platinum Pass pour Nizar Anafal et Emmanuel Briquet

Une fois de plus, la formule Road to PSPC a fait le plein à l'occasion de son passage au Havre en enregistrant un total de 883 entrées. Le festival de PokerStars a notamment souri à deux amateurs qui, l'été prochain, se mesureront au gratin du poker mondial du côté de Barcelone : Nizar Anafal et Emmanuel Briquet.

jeudi 16 janvier 2020 à 14:07
Télex

Les coverages s'enchaînent sur un rythme effréné en ce début d'année. À la fin du mois, FloFlo M. mettra le cap sur Divonne-les-Bains pour la traditionnelle étape hivernale du circuit Unibet DeepStack Open. La room garantit pour rappel deux tickets pour l'événement, chaque dimanche soir, lors d'un satellite à 50 € de buy-in.

jeudi 16 janvier 2020 à 10:27
Télex

Sérieux, patience et évaluation des risques : pour une fois, Adrián Mateos n'est pas là pour assurer le spectacle. Le champion espagnol va à l'essentiel dans cette série de vidéos enregistrées sur des blindes 0,05 € / 0,10 €. Un visionnage à recommander principalement à tous ceux qui souhaitent faire leurs gammes

mercredi 15 janvier 2020 à 14:02
HOT !
Club JOA Royale : l'écrin parisien du groupe JOA ouvre ses portes

Et un club de plus dans la capitale ! Ce mercredi à 17h, le JOA Royale ouvre ses portes au public. Situé en plein cœur de Paris, cet établissement étiré sur quatre étages proposera une offre de jeu haut de gamme dans un cadre luxueux. Et si les jeux de contrepartie y occuperont une place importante, une salle de cash game sera tout de même réservée aux amateurs de poker. Fausto s'est rendu sur place, ce mardi, lors d'une journée de présentation dédiée à la presse.

mercredi 15 janvier 2020 à 10:08
Télex

Comme souvent, la finale de la Top Shark Academy ne devrait se décanter que dans la dernière ligne droite jeudi soir. Les quatre proganistes gardent toutes leurs chances dans la course au contrat : Léo Lombardozzi avec 36 500 points au compteur, suivi de près par Arnaud Enselme (34 600) puis Cédric Danneker (32 300) et Saïd Abdel Attey (31 300).

mardi 14 janvier 2020 à 16:02
Télex

La mécanique qualificative déployée par Winamax a de toute évidence porté ses fruits : avant ses cinq derniers jours 1, le 3 Million Event flirte déjà avec la barre des 30 000 entrées. La dotation provisoire du tournoi s'élève donc désormais à 3,4 millions d'euros. La plus grosse part du gâteau pour un CPiste, ce serait trop demander ?

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.