lundi 17 février 2020 à 10:52
LIVE

Pour décrocher l'un des Platinum Pass de PokerStars, il faut bien évidemment un coup de pouce de la chance. Théo Sastre et Ludovic Druesne en ont une fois de plus fait la démonstration ce week-end à Saint-Amand-les-Eaux. Chacun dans un registre différent.

Ludovic Druesne

L'histoire ne dit pas si Nordine Cherief est un supporter du PSG, mais ce qui est sûr c'est que le runner up du Road to PSPC Saint-Amand (1 184 entrées !) va mettre du temps avant de digérer la "remontada" de son adversaire. Une expression parfois galvaudée depuis deux ans, mais que cosmictrip utilise aujourd'hui à bon escient dans son coverage.

 

Pour comprendre, il faut rappeler que ce qui sépare la première et la seconde places d'une étape Road to PSPC n'est pas seulement d'ordre financier (en l'occurrence un palier d'un peu moins de 7 000 €) : le champion met la main sur un passeport d'une valeur de 26 000 € à destination de Barcelone, tandis que son dauphin passera le mois d'août où il voudra mais certainement pas en Catalogne.

 

Cette quête du Platinum Pass, Nordine l'a débutée en pole position avec un tapis cinq fois supérieur à son adversaire à l'entame du heads up. Une première confrontation AQs vs AJs aurait pu sceller le duel au bout de cinq minutes : c'était sans compter l'apparition d'un J sur la turn. La suite est restée sur la même tonalité : tombé à trois blindes, Ludovic Druesne a été sauvé des eaux en trois autres occasions (dont deux sans être favori, avec 63s vs 85s puis T8o vs A7s)... avant de renverser la vapeur et porter l'estocade.

 

Rapidement bombardé de sms par son entourage, le natif de Caroubles a réservé à notre reporter sa première réaction : "Je ne sais pas encore quels tournois je vais disputer, mais avec ce que j'ai gagné je vais m'en autoriser quelques-uns. Il va falloir que je m'entraîne. Je regarde souvent les directs de PokerStars, les épisodes de Dans la tête d'un pro... Là je vais pouvoir affronter tous ces grands joueurs, alors j'aienvie d'au moins réaliser une bonne prestation".

Les résultats du Main Event

  • 1. Ludovic Druesne - 21 116 €
  • 2. Nordine Cherief - 14 400 €
  • 3. Franck René - 10 400 €
  • 4. Guy Radjiaï - 7 900 €
  • 5. Elise Camacho - 6 200 €
  • 6. Nathalie Tourdot - 5 000 €
  • 7. Jonathan Talleux - 4 100 €
  • 8. Benoit Kozubski - 3 400 €
  • 9. Fabien Fasquel - 2 900 €
Théo Sastre

De la chance, il en a également fallu à Théo Sastre pour s'adjuger l'autre Platinum Pass mis en jeu par PokerStars dans les Hauts-de-France. Cette fois, c'est cependant la nature même de l'épreuve qui l'imposait : un All In Shootout entre les 54 joueurs qualifiés pour l'événement sur la room.

 

Théo Sastre, ou soscrafty pour les intimes, c'est tout simplement le créateur et animateur du podcast Déclic. Expatrié à Londres, le Lillois avait rendu visite à l'équipe de Club Poker Radio il y a deux ans pour évoquer cette passion de l'audio. Comanche et ShiShi en avaient profité pour faire plus ample connaissance avec ce joueur habitué à briller sur les tournois de Winamax. Cette fois, Théo n'a pas eu à forcer son talent pour s'ouvrir les portes du PokerStars Players Championship. Pour autant, vous pourrez sans aucun doute compter sur lui pour faire parler la poudre dans six mois au milieu des stars du circuit.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Road to PSPC Saint-Amand : les Platinum Pass pour Théo Sastre et Ludovic Druesne
Cette news a suscité 97 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

J'aimerai féliciter @cosmictrippour son coverage, étant missionné par @WebMasteret @WebDesigner, j'ai pu voir son travail en Live étant sur place, il ne prend pas beaucoup de pause, marche beaucoup, et ses posts son agréable et précis....


 

Spoiler

Joke pour les webs, mais réel sur le travail effectué. ;)

 

Edited by Corti

Share this post


Link to post
Share on other sites
Explications entre présidents

Elise Camacho du Caen Poker et BenBen du Poker a Lille sont partis au Clash sur un flip fatal qui cause la première élimination de cette table finale officielle.

Dinner break terminé, les joueurs sont revenus à table pour la digestion... Mais surtout pour les explications. Dix minutes de jeu à peine et les joueurs d'association sont chauds d'action. Et c'est Elise qui cause la première élimination.

Open d'Elise Camacho UTG, ca fold jusqu'à BenBen qui envoie ses 8 dernières blindes au bouton. Payé par Elise qui montre :Ts:Tc. Flip classique contre :Ah:Kd. Le duel entre présidents tourne à l'avantage de la Normandie sur un board

large.DSC_1494.JPG.4899fbf4e0fbf117d40f6
Le flip de la mort ne passera pas pour BenBen dont le beau parcours s'arrête en 8e position

Ayant dignement représenté le Poker A Lille, BenBen s'arrête donc en 8e position. Je tiens à le remercier pour sa sympathie, lui qui m'a aiguillé dans ce field nordiste pour m'informer sur tous les regs présents durant ces quatre jours de poker au Pasino. Et un énorme GG pour ce good run. Faire TF d'un field de 1 184 joueurs tout en assurant un coverage pour son association. 3 400 € pour cette 8e place.

large.DSC_1501.JPG.0b47f9860cd3216b8447c
Une petite bise entre Prez' pour entériner cette affaire. BenBen quitte la table finale tandis qu'Elise Camacho poursuit sa remontada. Presque 10 millions de jetons pour la Caennaise.

Il reste 7 joueurs sur 1184 inscriptions
Level 33 : 200 000 - 400 000 Ante 400 000
Moyenne : 8 400 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Radjiaï, des enfers au paradis

Shortstack il y a 40 minutes, Guy Radjiaï nous gratifie d'une énorme remontada avant d'enchaîner par deux éliminations successives. Le représentant du club de Pompanne assure le spectacle pokeristique.

large.DSC_1511.JPG.f23062c597726377e2ef2
Il y a quarante minutes, Guy était tout proche de la sortie. A l'heure où j'écris ses lignes, il est plus que dans la course pour le Platinum Pass

Un 70-30 pour l'esquinter, une suite pour le mettre à terre avant de laisser le collègue finir le travail. Voilà un peu comment Guy Radjiaï a démonté le stack de Jonathan Talleux.

Pourtant, c'est Guy qui était mal en point il y a de cela une demi heure. Trouvant un double up dans un premier duel à tapis avec :As:Ks contre le :Ac:Jh de Talleux, le président du club de Pomponne se redonne de l'air avant de trouver un énorme spot face à ce même Talleux. Open bouton de Jonathan, défendu en big blinde par Radjiaï et ça fait check call sur le flop :As:7h:9h. Sur la turn :8d, l'attaque de Jonathan est radicale : Tapis 4,4 millions, soit un peu plus de deux fois le pot. Mauvais timing, Guy avait trouvé les nuts avec :Js:Th. Le full miraculeux ne viendra pas et Radjiaï s'offre un énorme double up pour repasser dans les hauteurs du tournois.

large.DSC_1508.JPG.05690b4e784f08e00debb
Un flop de rêve, une river catastrophe, et c'est le crash pour Jonathan Talleux, qui a subi les foudres de Guy Radjiaï

large.DSC_1534.JPG.158848008525a72aec97e
Cripple à 2BB, Talleux rendra ses derniers jetons dans un duel anecdotique face à Nordine Cherief :As:Th vs :9d:Tc, où Guy s'était encore joint à la fête au flop avant de laisser Nordine achever son adversaire.

Petite désillusion pour Jonathan qui flirtait avec le chiplead à 14 left, avant de se faire grignoter par Ludovic Druesne. Ayant pris un beau coup au chipleader en table finale, Talleux se fait finalement raser en vingt minutes sur ce mauvais enchaînement. 4 100 € tout de même pour ce superbe run, qui lui permet de battre de quelques centaines d'euros son dernier record acquis il y a trois ans ici même sur un TPS 250.

Mais Guy ne s'arrête pas là. Deux orbites plus tard, open UTG de Radjiaï, 3bet shove 7BB de Nathalie Tourdot, easy call avec les :Th:Ts pour Guy qui se retrouve en excellente posture face au :5s:5c. La salle acquise à l'Amandinoise demande un :5x mais c'est un :Th qui tombe sur la turn et enterre les espoirs de Nathalie. Un énorme GG pour madame, coriace à la table et très gentille en dehors. On espère revoir très vite ce rose flashy et ses chaussures Peace & Love.

large.DSC_1564.JPG.ede28f555af1160ba75c6
La belle aventure s'arrête ici pour Nathalie Tourdot, stoppé par l'homme qui est revenu des enfers pour écraser la table : Guy Radjiaï

En termes de stacks, Guy Radjiaï (14 millions) et Elise Camacho (11 millions) reviennent très fort. Franck grimace un peu mais il est toujours en vie tout comme Nordine Cherief. Ludovic Druesne garde le chiplead. Cette table finale est loin d'avoir rendu son verdict.

PS : Merci @Corti pour tes petits messages qui font très plaisir. Si t'es encore dans le coin, n'hésite pas à venir me voir au desk qu'on aille trinquer un coup.

Il reste 5 joueurs sur 1184 inscriptions
Level 34 : 200 000 - 500 000 Ante 500 000
Moyenne : 11 600 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiki cocu, la bonne étoile du chérief

Deux double ups successifs et un poil chanceux des shortstacks. Le match à cinq se poursuit, toujours mené par Ludovic Druesne, qui reste intouchable malgré les bad beats.

large.DSC_1599.JPG.9b6903f93027d5ba905fc
Les dieux du Poker viennent en aide aux shortstacks en ce moment. Le chipleader Ludovic et son bourreau chanceux Nordine préfèrent en rire

Ils sont dur au mal ces shortstacks. A deux reprises, la table finale aurait pu passer en 4 left mais ni Franck René ni Nordine Cherief n'arrivent à trouver la sortie. Attendant patiemment un spot pour shove ses 5 blindes, Franck a trouvé un triple up en envoyant tapis UTG. Payé par les deux gros stacks Guy Radjiai et Ludovic Druesne. Le flop vient tout à pic :2s:7s:3s et Ludovic fold sur la mise de Guy qui se retrouve seul pour tenter d'achever Franck. Son :9h:9c avait certainement besoin de protection, mais il est loin très loin derrière Franck qui a trouvé flush flopée avec :9s:Ts. Deux briques plus tard, Kiki remonte à 6 millions de jetons. Si seulement @M.nicolasavait vu ça...

Quelques mains plus tard, c'est au tour de Nordine Cherief d'être aidé par les dieux du poker. Shove en bataille de blindes avec :Jc:4c, snap call par Ludovic Druesne qui retourne instantanément son :Ad:Kh. Un board coquinou :3c:Ts:7d:Tc:4h  donnera le double up à Nordine qui passe de 4 à 9 millions de jetons.

large.DSC_1606.JPG.15205453d38ac810cf0bd
Ouh la jolie river qui permet de sauver Nordine Cherief ! Le genre de coup qui fait sourire mais qui pourrait bien changer le cours de ce Main Event.

Ludovic, qui a pris quelques petits coups post flops à Elise, manque l'occasion de s'envoler mais reste aux commandes de ce Road To PSPC.

Chipcount :

Nordine Cherief : 9 M
Ludovic Druesne : 19 M
Guy Redjiaï : 13 M
Franck René : 5,5 M
Elise Camacho : 7,7 M

Il reste 5 joueurs sur 1184 inscriptions
Level 34 : 200 000 - 500 000 Ante 500 000
Moyenne : 11 600 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
La dernière mise d'Elise

La remontada était belle. Malheureusement, elle s'arrête en 5e position. Déstackée sur un flip face à Franck René, Elise Camacho abandonne ses dernières blindes dans un nouveau duel présidentiel où le représentant de Pomponne s'est chargé d'éliminer la Caennaise.

Les deux shortstacks se sont rentrés dedans. Avec respectivement 8 et 10 blindes, Franck et Elise sont partis à tapis dans une bataille de blindes parfaitement légitime. Shove de Franck avec :6s:6h, snap call par Elise avec :Kh:Jc. Henri s'apprête à dévoiler un nouveau flip de la mort... Qui va sourire à Franck.

large.DSC_1625.JPG.5a034202bd7114da7f7d2
Un board sans roi ni valet et Franck sauve son tournoi sur ce flip. Il retrouve une quinzaine de blindes pour se battre tandis qu'Elise est cripple à 2BB.

Les 2 BB restantes d'Elise partiront sur la main suivante. Les gars en ont assez d'être cinq et s'y mettent à plusieurs pour éliminer la dernière joueuse du tournoi. Limp 600 000 de Ludovic, surlimp, de Guy, Franck laisse les autres s'occuper du carnage et après le raise tapis 1,2 million de Camacho, Nordine et les deux limpeurs payent. Possibilité de quadruple up pour la Normande.

Le flop vient :Qc:3h:3s. Encore une fois, Guy décide de couper court à l'entente cordiale et mise pour faire fuir ses autres opposants. "J'ai un trois !" annonce alors Elise, contente de retourner son :5d:3d pour un brelan. Ce match à cinq ne va donc jamais finir ! Turn :7c et river... :Qc ! Full supérieur pour Redjiaï qui s'offre l'éliminations et les cinq millions supplémentaires.

large.DSC_1627.JPG.da9fda95a94830f5a4e52

large.DSC_1631.JPG.595a47ba12686f1611522
Elise a bien cru trouver son quadruple up, mais cette satané river a emporté tous ses espoirs de Platinum Pass

Elise Camacho prend donc la cinquième place. 6 200 € pour cette superbe performance, la plus belle de sa carrière. Les quatre survivants vont donc se régler entre hommes.

Juste avant l'élimination, Guy avait trouvé un superbe call river pour prendre cinq millions à son voisin Ludovic. Open UTG de Redjiaï 1,2 M, payé en BB par Druesne. Check check sur le flop :Qd:Qs:9d. Sur la turn :8h, lead 1,6 M de Ludovic, payé par Guy, puis 3,3 millions sur la river :Qc. Après deux bonnes minutes de réflexion, Guy paye et le chipleader montre :3h:7h. Guy a bien payé avec son :3c:3s et rejoint son adversaire au dessus des 20 millions, tandis que Nordine et Franck se battent avec une grosse dizaine de blindes.

large.DSC_1618.JPG.d8fd4a3bfac9961d995d9
Joli duel psychologique entre les deux gros stacks de la table. Cette fois, Guy Redjiaï fait le bon read et pioche un bon 5 millions dans le stack de son voisin Ludovic Druesne.

Il reste 4 joueurs sur 1184 inscriptions
Level 36 à venir : 400 000 - 800 000 Ante 800 000
Moyenne : 14 800 000
Gain assuré : 7 900 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cherief le braqueur

Accélération tonitruante dans cette fin de Main Event. Alors qu'il revenait d'une pénalité de trois tours, Nordine a fait un enchainement grind-set-up-double élimination qui le fait passer de chiploser à superchipleader. Il attaquera le Heads-up avec 5 fois plus de jetons que Ludovic Druesne.

Il y a une grosse heure, Cherief trouvait son salut grâce à un :4h river qui lui permettait de craquer :Ah:Kd avec son :Jc:4c pour ses dix dernières blindes. Redescendu à 10BB puis puni de trois mains de pénalité pour avoir jouer avant son tour, Cherief a ensuite marché sur l'eau pendant une demi heure pour entamer une remontée qui pourrait lui valoir un Platinum Pass. Récit en trois temps de cette folle ascension.

La Grind

Tombé à 10BB, Nordine vole quelques blindes pour se maintenir puis s'engage dans une bataille de blindes face à Ludovic Druesne. Sur son limp, le chipleader envoie 1 800 000, 3 blindes, payées par Nordine. Le flop vient :Ah:Qh:Td, Ludovic continue pour 1 800 000 de plus et Nordine riposte par un... Tapis 8 millions. Petit tank fold de son adversaire et Nordine arrache 4 millions de plus.

Le Set Up

Pour gagner un tournoi, il faut tomber dans les bons spots au bon moment. Et difficile de faire mieux que ce set up à 4 left d'un Platinum Pass. Open 1,7 millions chez Guy Redjiaï UTG. Depuis la SB, Nordine place le 3-bet à 3,7 millions. C'est payé par Guy. Flop :8d:8c:Jh, Nordine enchaîne avec 3,5 millions supplémentaires, sur lesquels Guy annonce tapis. Payé dans la seconde par Nordine. :As:Ac chez Cherief, :Ks:Kh chez Guy. Les deux joueurs ont eu la patience d'attendre le flop mais le cauchemar est le même. Et les dégâts aussi. Deux briques plus tard, Cherief prend le plus gros coup du tournoi sur la plus redoutée des rencontres. Nordine s'empare du chiplead, avec 34 millions de jetons quand Guy tombe à moins de 3 millions.

large.DSC_1678.JPG.f4c4f723155c640d6a888
Ce genre de Set-up mamène... A 4 left d'un Platinum Pass pour le pot du superchiplead...

Le coup de grâce 

Après avoir mis ses adversaires au sol, Nordine va se charger de les achever lui même. Juste après la rencontre cauchemardesque, Nordine est à l'initiative et ouvre 3BB, payées par Druesne et shove par Redjiaï qui envoie ses dernières 4 blindes. Franck René laisse les deux gros stacks terminer l'affaire. Cherief et Druesne vont tranquillement checker sur le board  {7-Diamonds}{10-Clubs}{8-Clubs}{9-Spades}{3-Spades}, jusqu'à ce que Nordine place un bet à 2 millions qui fait fuir Ludovic. Ca sent la suite... Elle est bien là. Cherief montre :Qs:6s contre :Kc:Qs chez Redjiaï. En cinq minutes, Guy tombe de son piédestal et sort brutalement, au pied du podium. Un superbe parcours et une deuxième ligne Hendon Mob à 7 900 €, ça reste très beau. GG Guy.

large.DSC_1687.JPG.5d9d4ceb0b560d36bb699
Le digne représentant de Pomponne est passé par toutes les émotions aujourd'hui. L'ascension de Guy Reddjiaï était glorieuse, la chute n'en est que plus brutale. 4e positon et 7 900 € pour ce run splendide. 

Avec 10 fois moins de stack que le deuxième. Franck n'a pas d'autres choix que d'envoyer tapis. Il trouvera un spot légèrement favorable avec :Ad:5s contre le :Kh:Tc de Nordine. Mais en ce moment, son adversaire marche sur l'eau. Le board :9h:Jh:2s:7h:8s donnera suite backdoor à Cherief qui s'offre une deuxième élimination en trois coups.

large.DSC_0008.JPG.4053a209b2d45e1e47b4c

large.DSC_0011.JPG.6ad3e0fd2e397f77490ec
Franck René a du mal à réaliser la suite comme sa performance. Demain, se rendra mieux compte de son superbe parcours. Médaille de bronze 10 400 € pour Franck.

Le superbe run de Franck se termine en 3e position. Il n'a jamais vraiment pu prendre de la hauteur dans cette table finale mais a parfaitement résisté pour gratter les paliers. Mais sur ce dernier niveau, la chance a choisi Nordine Cherief.

Place au heads-up final désormais, que Nordine Cherief attaquera avec 49 millions, soit cinq fois plus que son rival Ludovic Druesne.

large.DSC_0023.JPG.7694dd7b1495b3c2b7f00
Un petit motivational speech de l'excellent Vassily et nos deux derniers survivants vont pouvoir démarrer le Heads-up final.

Il reste 2 joueurs sur 1184 inscriptions
Level 36 à venir : 400 000 - 800 000 Ante 800 000
Moyenne : 29 800 000
Gain assuré : 14 400 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ren-ver-sant

Une remontada digne du FC Barcelone pour s'offrir le PSPC. Il n'y avait pas meilleur manière de remporter le Platinum Pass. Ludovic Druesne remporte ce heads-up au scénario rocambolesque pour choper le trophée, le ticket et 21 briques. Renversant.

large.DSC_0127.JPG.01f46f72c2605c8b16c1a
Un scénario absolument fou, une remontée de l'espace et Ludovic Druesne repart avec le pactole et le Platinum Pass

Je sais qu’on abuse parfois du terme Remontada, surtout à quelques jours d’un match de Paris en Ligue des Champions, mais alors là, je pense que le mot est bien choisi. Démarrant le heads-up avec cinq fois moins de stack que son adversaire, Ludovic Druesne a fait preuve d’une résistance héroïque, pour toujours se garder un bout de stack.

Il a frôlé la sortie à plusieurs reprises, parvenant à s’en sortir sur quatre balles de matchs alors que son adversaire avait le Platinum Pass au bout des doigts. Mais à chaque fois, il s’en est sorti. Tombé à 3 blindes, le Nordiste a enchaîné les bons double up avec une réussite indécente pour revenir dans la partie. Revenu à hauteur de Nordine Cherief, Ludovic a fini par faire craquer son adversaire, parti en bluff à tapis dans le pire des timings pour finalement remporter la plus belle victoire de sa carrière, et une place dans l’un des plus grands tournois du monde.

Indécent de réussite

Pourtant, tout aurait pu s’arrêter après cinq minutes de heads-up. Avec 50 blindes contre 10, Nordine trouve vite une première balle de match avec un très bons pot :Ad:Qd vs :Ah:Jh. Le flop confirme la tendance, Nordine a une main sur le trophée… Et un cruel :Jd sur la turn vient relancer la partie.

large.DSC_0041.JPG.f6045d651bb7506826214
La main qui fait basculer ce heads-up. @L.solitaire
, t'aurais pas pu sortir un petit :Td pour finir en beauté ?

Mais Nordine ne s’alarme pas et continue le travail de sape. Plus agressif que son adversaire, il le dégrinde à plusieurs reprises pour le faire redescendre sous les dix blindes et s’offir une deuxième, une troisième et même une quatrième balle de match.

Avec :6d:3d contre :8c:5c, il touche un :6c pour se sauver. Avec :Ts:8c contre :Ad:7d, il touche double paire backdoor. Avec :Ah:Kh contre :8s:9c (bon, cette fois il était bien devant) il fait suite royale. Au bout de trois double ups consécutifs, Ludovic se remet en selle et reprend confiance tandis que Nordine commence à se demander comment le destin peut se retourner contre lui de la sorte. Il va tenter de forcer les choses.

large.DSC_0053.JPG.09a5a229c986e07b7e3d3
A quatre reprises, les deux joueurs se sont levés, en pensant peut être en finir pour enfin donner le trophée à Nordine. Mais à chaque fois, c'est Ludovic Druesne qui trouvait un moyen de se sauver.

Sur un board :3h:6c:7d:9h, Ludovic place deux barrels, chose qu’il n’avait encore jamais fait du duél et Nordine réplique de manière radicale. Tapis, légèrement démesuré par rapport au pot et dans la demi seconde qui suit Ludovic a posé le jeton du call et a retourné ses cartes 85, pour une suite alors que son adversaire tient… KQ. Drawing dead.

large.DSC_0083.JPG.6f71aa9d558b91eef71fa
L'avant dernière main de ce Road To PSPC. Celle qui renverse le tournoi.

Après comptage, Nordine couvre de peu son rival et il lui reste une blinde pour à son tour faire une folle remontée. Mais les dieux du poker ont déjà décidé. Sur la main suivante, Ludovic paye le tapis blinde de Nordine et trouve sa première balle de match sur un duel :2s:4h vs :Ah:4c. Comme un symbole, le 2 tombe dès le flop. Ni la turn ni la river ne sauveront Nordine et après une heure de heads-renversant, Ludovic Druesne remporte le Road To PSPC, 21 116 € et le Platinum Pass pour le PSPC Barcelone. C’est totalement fou.

large.DSC_0101.JPG.e72822992a1bb47e31753
Comme un symbole, Ludovic Druesne termine le match sur cette rencontre improbable. Et Ludovic Druesne parvient lui à conclure l'essai dès sa première balle de match.

« Mon portable est en train d’exploser, lâche le vainqueur en attendant que s’organise la séance photo. Je crois que y’a des copains qui vont m’accompagner à Barcelone ». Ce PSPC, il en rêvait déjà en arrivant. Mais maintenant qu’il a le Platinum Pass entre les mains, Ludovic compte bien s’entraîner un peu. « Je ne sais pas encore quels tournois je vais faire, mais avec ce que j’ai gagné, je vais surement m’autoriser quelques tournois. Il va falloir s’entrainer. Je regarde souvent les Livepokerstars, les dans la tête d’un Pro… Là, je vais pouvoir jouer tous ses grands joueurs, j’ai au moins envie de faire une bonne prestation ». Accessoirement, Ludovic a également empoché un joli chèque de 21 116 €. « On va pouvoir offrir des cadeaux à la famille. Et se faire plaisir aussi ».

Natif de Caroubles, juste à côté de Saint-Amand-Les-Eaux, Ludovic va pouvoir retrouver les potes qui bombardent son portable pour leur montrer le Platinum Pass. De notre côté, on va tranquillement s’atteler à la rédaction du mot de la fin, avec une bonne bière du Nord bien meritée.

Le tableau de ce Road To PSPC Saint-Amand-Les-Eaux

1er - Ludovic Druesne : 21 116 €
2e - Nordine Cherief : 14 400 €
3e - Franck René : 10 400 €
4e - Guy Radjiaï : 7 900 €
5e - Elise Camacho : 6 200 €

6e - Nathalie Tourdot : 5 000 €
7e - Jonathan Talleux : 4 100 €
8e - Benoit Kozubski : 3 400 €
9e - Fabien Fasquel : 2 900 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, cosmictrip a écrit :

La main qui fait basculer ce heads-up. @L.solitaire, t'aurais pas pu sortir un petit :Td pour finir en beauté ?

Plus c’est long, plus c’est bon, non ? :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mot de la fin

Voilà, c’en est fini de ce Road to PSPC ! Quel finish les amis ! Je ne vous cache pas que j’étais en train de ronger mon frein au moment où je voyais les double-up s’enchaîner, sachant qu’on allait encore finir à des heures déraisonnables, mais le scénario n’en est que plus beau.

Une fois n’est pas coutume, un petit mot pour remercier les gens qui nous ont permis de vivre toutes ces émotions. Je commence toujours par le staff et je dois dire que sur ce festival, la Team Croupier était assez exceptionnelle. Non seulement, Ben Camps et ses équipes ont géré cette semaine d’une main de maître, mais en termes d’ambiance, cette équipe Texapoker est juste formidable.

Au moment où je vous parle, les noctambules de la Team sont en train d’enflammer la salle de spectacle totalement vide et de s’échanger les vannes douteuses, tout en organisant la virée post-festival vers Amsterdam.

En plus d’être un excellent directeur de tournoi, Ben Camps sait comment allier plaisir et professionnalisme pour propager la bonne humeur au sein de ses équipes et dans ses tournois et si vous êtes amateur de hip hop, je ne peux que vous conseiller d’échanger avec ce mélomane fin connaisseur du hip hop East Coast des nineties.

Mention spéciale également à Manu, qui excelle dans l’accueil des joueurs par son élégance et son sens de la formule et à Loïc, qui s’attire les foudres de ses croupiers à cause de son gout pour les pauses mais qui n’en demeure pas moins un floor remarquable et surtout un gars en or. Je n’oublie pas non plus Vassily qui a superbement géré et animé le festival et avec qui j’ai pris un grand plaisir à discuter autour des tables. Impossible de citer tous les croupiers mais à bravo toute cette équipe qui a permis cette organisation de très haut niveau malgré le peu d’heures de sommeil.

Tous ces gens là sont des passionnés du jeu, comme nous, et si on peut kiffer de si beau événements pokeristiques, c’est avant tout grâce à eux.

Un gros big up à ceux avec qui j’ai partagé les tables médias/staff. A Latifa pour sa zénitude à toute épreuve, qui a chapoté ce bel évenement, à ces trublions de Benny et Yu, dont l’humour et la détente ont embelli les petits déjeuners au Pasino (merci pour vos commentaires sur Benjamin Grivaux et vos rétrospectives sur le Black Friday). Merci à Nicolas pour son aide de tout instant, qui m’a fait visiter l’histoire du Pasino, à Hadrien, qui nous a concocté des superbes vidéos, à Manu le photographe, dur à apprivoiser mais au fond une vrai crème et à @mama913 avec qui j’ai partagé cette semaine de coverage, de hand histories, des sorties au centre commercial et de margheritas en appréciant le concert dans la brasserie du Pasino.

giphy.gif

Je vais m’arrêter là mais pour finir, je n’oublierai pas de m’éclipser en musique en vous partageant une nouvelle pépite sonore. Puisque nous sommes en fin de festival, je vous proposerai un son plutôt conclusif, qui permet aussi bien de se remémorer avec nostalgie une belle semaine d’aventure que de démarrer un nouveau lundi plein d’inspiration.

 

 

giphy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un vrai kif de te lire @cosmictrip et des petits moments de bonheurs tous les matins au petit dej :)

 

 

ce fut un week-end vraiment énorme en tous points, bravo à tous. 

 

On a vraiment hate de se retrouver à la grande motte dans 3 semaines :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Pour décrocher l'un des Platinum Pass de PokerStars, il faut bien évidemment un coup de pouce de la chance. Théo Sastre et Ludovic Druesne en ont une fois de plus fait la démonstration ce week-end à Saint-Amand-les-Eaux. Chacun dans un registre différent.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, IvreStud a écrit :

Un vrai kif de te lire @cosmictrip et des petits moments de bonheurs tous les matins au petit dej :)

 

 

ce fut un week-end vraiment énorme en tous points, bravo à tous. 

 

On a vraiment hate de se retrouver à la grande motte dans 3 semaines :)

 

Merci pour les coms, ca m'a fait plaisir de vous retrouvez au micro! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 97 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 9 avril 2020 à 9:35
Télex

Après zlatan35 et PikUgo, c'est au tour de Nounouche de briller et de s'adjuger l'event #57 des Winamax Series. Cette performance lui permet de faire monter son équipe sur le podium de la compétition, juste derrière les duos emmenés par Adrien Allain et Laurent Polito. Dans le même temps, les participants du challenge Low se signalent eux par des places d'honneur.

mercredi 8 avril 2020 à 9:37
Télex

En 2016, Tapis_volant avait l'intention de réaliser un documentaire consacré à Romain Lewis. Si le projet n'a finalement jamais vu le jour, le vidéaste a tout de même tourné plusieurs dizaines d'heures à Monaco, Prague ou Bordeaux. Il vous en propose aujourd'hui un aperçu de quinze minutes capté en marge de l'EPT Barcelone.

mercredi 8 avril 2020 à 8:24
Télex

Tout au long de la semaine, vous avez rendez-vous à 20h sur Winamax TV pour une session de grind en compagnie d'un membre du Stream Gang : Ivan Deyra ce mercredi, puis Philopok, Rosalie, Juanito ou encore Ya 2 écoles. Avec en prime, entre autres, un Multiplex Poker vendredi soir à partir de 19h !

mardi 7 avril 2020 à 14:26
Houston Curtis : un autre regard sur les parties privées de Tobey Maguire et Molly Bloom

Molly's Game, ou Le Grand Jeu en français, ça vous dit quelque chose ? L'histoire de Molly Bloom et de ses parties privées qui réunissaient le gotha hollywoodien a été portée sur grand écran, en 2017, avec Jessica Chastain dans le rôle principal. Un autre protagoniste, Houston Curtis, apporte aujourd'hui un éclairage nouveau sur la genèse de cette partie de poker hors norme.

mardi 7 avril 2020 à 8:28
Télex

Il l'a fait ! Déficitaire de 900 000 € il y a quelques semaines encore, Phil Galfond a renversé la montagne et affiche désormais un bénéfice de 80 000 € face à VeniVidi. L'intéressé n'entend toutefois pas crier victoire trop vite : "J'ai du pain sur la planche. Je dois mieux jouer les 3 000 prochains mains que les 22 000 précédentes".

lundi 6 avril 2020 à 13:38
Télex

Sortez dans la rue, criez vot... NON ! RESTEZ CHEZ VOUS ! Criez votre joie par la fenêtre, à la rigueur. Ce soir, le Party Time a 1 000 € de prix ajoutés !

En direct
aujourd'hui
à 21:00
Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.