mercredi 20 juin 2018 à 13:39

Cinq individus ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Paris, ce mercredi, pour participation en bande organisée à la tenue d'une maison de jeux de hasard. Parmi eux, Antony Lellouche écope d'une peine de dix mois de prison avec sursis assortie d'une amende de 20 000 €. L'ancien joueur sponsorisé, qui conteste avoir participé à l'organisation des parties, annonce par la voix de son avocat faire appel de la décision.

Antony Lellouche
(crédit : Unibet)

Face aux réquisitions du parquet, qui réclamait à son encontre une peine de dix mois de prison avec sursis, Antony Lellouche ne masquait pas son incrédulité en début de semaine au micro du journaliste de France Inter : "Je suis un peu choqué de cet après-midi, c'était un peu dur aussi. C'est impossible que je fasse du sursis parce que je joue au poker. C'est pas possible".

 

Devant le tribunal correctionnel de Paris, deux discours s'opposaient. Celui du procureur qui estimait que le joueur était "une sorte d'appât", et que sa présence avait permis de "donner une certaine légitimité" à cette fameuse partie clandestine organisée en novembre et décembre 2014 dans un appartement — loué sur AirBnB — du XVIe arrondissement. Et celui du principal intéressé qui, s'il reconnaissait avoir participé à cette partie d'Omaha 5 occasionnellement, contestait avoir pris part activement à son organisation. Sans nier pour autant avoir "appelé deux ou trois joueurs" pour leur proposer une place à la table.

 

Le juge a finalement été plus sensible à la version du parquet, lequel disposait selon Le Parisien et Libération de plusieurs éléments à charge comme le droit de regard du pro sur l'état des comptes des joueurs, son rôle dans la sélection des croupiers, ou encore son recours à un téléphone dédié pour "parler du 36 avec Franck F". Franck F., le principal organisateur des parties, qui au passage écope lui d'une peine de deux années de prison dont une avec sursis.

 

En 2009, alors membre du Team Winamax, Antony Lellouche avait déjà assisté à une descente de police en tant que protagoniste d'une autre partie clandestine. Cette mésaventure lui avait valu une longue garde à vue qui lui avait inspiré un passionnant billet en trois parties : Arrested Development (part. I, part. II, part. III). Au cœur de son récit se trouvait alors cet extrait, dans lequel il expliquait les raisons qui l'avaient poussé à rejoindre ce type de partie :

Antony Lellouche en 2009

Je joue pour gagner. C'est mon métier, et l'une des priorités de ce métier est de choisir les plus belles parties disponibles. Et cette partie là, bien que clandestine, elle en valait la chandelle... Je ne pense pas que je rejouerai dans un cercle illégal avant longtemps. Pas forcément parce que je redoute de revivre cette expérience, mais tout simplement parce que des parties aussi belles que celle-là, je n'en retrouverai plus.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Poker clandestin : Antony Lellouche condamné à dix mois de prison avec sursis
Cette news a suscité 100 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Le 20/06/2018 à 10:03, Be-PositivE a écrit :

Si je traduis, on vit dans un pays où tu peux aller en prison parce que tu organises des soirées poker où des adultes consentants jouent de grosses sommes d'argent. C'est bien cela qui est illégal hein ? 

Bon ben moi, ça me fait toujours autant flipper ce genre de news.

 

Encore heureux que c’est pas permis sinon autant légaliser directement le blanchiment d’argent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 3 heures, Argento a écrit :

Encore heureux que c’est pas permis sinon autant légaliser directement le blanchiment d’argent.

Si l'offre de service en terme de poker n'était pas artificiellement infirmé par Big Brother, les gens n'auraient pas besoin d'avoir recours à ces parties clandestines. C'est la prohibition qui crée la clandestinité. 

Modifié par Byshop

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Byshop a écrit :

Si l'offre de service en terme de poker n'était pas artificiellement infirmé par Big Brother, les gens n'auraient pas besoin d'avoir recours à ces parties clandestines. C'est la prohibition qui crée la clandestinité. 

 Prohibition ? 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, Byshop a écrit :

Si l'offre de service en terme de poker n'était pas artificiellement infirmé par Big Brother, les gens n'auraient pas besoin d'avoir recours à ces parties clandestines. C'est la prohibition qui crée la clandestinité. 

Je vous demande de vous arrêter (de dire des conneries) comme disait Edouard ...

Quand tous les cercles étaient encore ouverts il y avait déjà des tonnes de parties privées dans Paris. Et les mecs disaient l'inverse plus il y a de cercles, plus de gens jouent au poker, plus cela fait de clients potentiels pour ces parties ...

Sinon dans le même registre on a "si les taxes n'étaient pas si élevées on n'irait pas acheter nos clopes à barbés" , "si les impôts étaient pas confiscatoires on n'aurait pas besoin d'avoir des comptes en Suisse" etc ...

Je pense que tenir cette argumentation à la juge si on se fait prendre la main dans la sac, c'est la certitude d'une peine alourdie :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, seriallooser a écrit :

Quand tous les cercles étaient encore ouverts il y avait déjà des tonnes de parties privées dans Paris. Et les mecs disaient l'inverse plus il y a de cercles, plus de gens jouent au poker, plus cela fait de clients potentiels pour ces parties ...

C'est donc que la demande n'était pas satisfaite, et je ne vois pas d'autre raison que les restrictions légales.

 

Il y a 1 heure, seriallooser a écrit :

Sinon dans le même registre on a "si les taxes n'étaient pas si élevées on n'irait pas acheter nos clopes à barbés" , "si les impôts étaient pas confiscatoires on n'aurait pas besoin d'avoir des comptes en Suisse" etc ...

Ce avec quoi je suis d'accord par ailleurs.

Pour revenir à ces parties clandestines, n'oublions pas qu'on parle d'adultes consentants qui ont envie de s'envoyer de grosses sacoches à la figure dans un cadre luxueux avec des joueurs triés sur le volet. C'est fascisant de vouloir interdire ça.

 

Il y a 1 heure, seriallooser a écrit :

Je pense que tenir cette argumentation à la juge si on se fait prendre la main dans la sac, c'est la certitude d'une peine alourdie :)

Je ne pense pas. À mon avis le juge ne tiendrait simplement pas compte de ces explications qui, à tort ou à raison, sont de toutes façon évidentes pour tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parler de prohibition alors qu’on peut jouer au poker de partout en France sur le online, en cercle (même si l’offre a certes diminué) et en casinos, c’est pas forcément opportun. 

Du coup c’est l’appât du gain qui a essentiellement mené à ces parties illégales ama. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Byshop a écrit :

C'est donc que la demande n'était pas satisfaite, et je ne vois pas d'autre raison que les restrictions légales.

 

Ce avec quoi je suis d'accord par ailleurs.

Pour revenir à ces parties clandestines, n'oublions pas qu'on parle d'adultes consentants qui ont envie de s'envoyer de grosses sacoches à la figure dans un cadre luxueux avec des joueurs triés sur le volet. C'est fascisant de vouloir interdire ça.

 

Je ne pense pas. À mon avis le juge ne tiendrait simplement pas compte de ces explications qui, à tort ou à raison, sont de toutes façon évidentes pour tout le monde.

A/  affirmer que les parties privées existent parce que l'offre légale n'est pas suffisante relève de la mauvaise foi ou d'une naïveté enfantine.

Quelques exemples pour lesquelles les parties privées existent : 

je suis chinois je ne veux jouer qu'avec des chinois

je suis un shark je veux contrôler et choisir les fishs avec lesquels je joue afin de maximiser mes profits (visiblement le cas de AL)

je suis un shark et je ne veux pas que le fisc puisse voir tous mes cashin . cashout 

Je suis un chirurgien esthétique séfarade du XVI eme et je veux jouer en famille

Je suis directeur financier chez PEUGEOT, ma vie est d'un ennui mortel, l'idée de jouer une partie clandestine avec des individus à la moralité douteuse m'excite

je suis un footballeur brésilien blindé et je veux jouer avec mes coéquipiers sans que des éléments extérieurs viennent pilier / parasiter notre partie

je suis un homme politique et franchement j'ai pas envie de m’afficher dans un cercle de jeu fusse t il managé par une famille corse philanthrope dont le seul souci est de venir en aide aux veuves de guerre de Porto Vecchio

Je me suis interdit de jeu pour faire plaisir à ma copine il y a deux mois, elle m'a largué il y a un mois, résultat je dois encore tirer 34 mois de parties privées avant de pouvoir remettre les pieds en cercle / casino.  

 

B/ rassure toi camarade, personne ne veut interdire les bourgeois de s'envoyer des sacoches ... dans les années 70 Philippe Bouvard racontait ses parties de poker avec Yves Montand et cie ...  Le problème survient quand l'un des bourgeois animé par une mesquinerie de mauvais aloi essaye de prélever un rake pour justifier du financement des bouteilles, des petits fours, toute chose qui ne font absolument pas "entre amis".

 

C/ puisque tu évoques le "fascinant", c'est effectivement étonnant de voir comme certains tiennent leurs certitudes pour des axiomes.

Pour qui comprend un peu la justice pénale, l'accusé doit comprendre et accepter qu'il a commis un délit, et dans la mesure du possible éviter la récidive (d'ou la peine sursitaire de AL). Du coup, accuser l'état liberticide d'être le responsable de ses maux ne m’apparaît pas aller dans la voie de rédemption! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, soxav a écrit :

Parler de prohibition alors qu’on peut jouer au poker de partout en France sur le online, en cercle (même si l’offre a certes diminué) et en casinos, c’est pas forcément opportun. 

Du coup c’est l’appât du gain qui a essentiellement mené à ces parties illégales ama. 

Devoir payé 15bb/100 pour jouer c'est très limitant quand même, non ? Tout légal que ce soit ça reste une amende automatique.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

A/  affirmer que les parties privées existent parce que l'offre légale n'est pas suffisante relève de la mauvaise foi ou d'une naïveté enfantine.

Ou alors c'est toi qui a des œillères. (moi aussi je sais être constructif, tavu)

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

Quelques exemples pour lesquelles les parties privées existent : 

je suis chinois je ne veux jouer qu'avec des chinois

L'offre pour ne jouer qu'avec des chinois est nulle.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

je suis un shark je veux contrôler et choisir les fishs avec lesquels je joue afin de maximiser mes profits (visiblement le cas de AL)

L'offre quand on est un shark et qu'on veut sélectionner ses adversaires est nulle.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

je suis un shark et je ne veux pas que le fisc puisse voir tous mes cashin . cashout 

La charge de la preuve est inversée face au fisc : on doit prouver qu'on est innocent. Il faut être maso pour ne pas vouloir esquiver l'inquisition autant que faire se peut.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

Je suis un chirurgien esthétique séfarade du XVI eme et je veux jouer en famille

L'offre pour jouer en famille quand on est chirurgien esthétique séfarade du XVI eme est nulle.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

Je suis directeur financier chez PEUGEOT, ma vie est d'un ennui mortel, l'idée de jouer une partie clandestine avec des individus à la moralité douteuse m'excite

Moralité douteuse ? ça fait du tort à qui ?

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

je suis un footballeur brésilien blindé et je veux jouer avec mes coéquipiers sans que des éléments extérieurs viennent pilier / parasiter notre partie

offre nulle

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

je suis un homme politique et franchement j'ai pas envie de m’afficher dans un cercle de jeu fusse t il managé par une famille corse philanthrope dont le seul souci est de venir en aide aux veuves de guerre de Porto Vecchio

offre nulle aussi.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

Je me suis interdit de jeu pour faire plaisir à ma copine il y a deux mois, elle m'a largué il y a un mois, résultat je dois encore tirer 34 mois de parties privées avant de pouvoir remettre les pieds en cercle / casino.  

Je t'accorde que cet exemple est pertinent.

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

B/ rassure toi camarade, personne ne veut interdire les bourgeois de s'envoyer des sacoches ... dans les années 70 Philippe Bouvard racontait ses parties de poker avec Yves Montand et cie ...  Le problème survient quand l'un des bourgeois animé par une mesquinerie de mauvais aloi essaye de prélever un rake pour justifier du financement des bouteilles, des petits fours, toute chose qui ne font absolument pas "entre amis".

Organiser ce genre de partie est un vrai travail. Les joueurs qui ont les moyens veulent juste mettre les pieds sous la table, jouer, et n'être responsable de rien. Si des adultes consentants acceptent de payer un rake pour le services d'exception qui leur est offert, les en empêcher est une démarche fascisante.

 

 

il y a 4 minutes, seriallooser a écrit :

C/ puisque tu évoques le "fascinant", c'est effectivement étonnant de voir comme certains tiennent leurs certitudes pour des axiomes.

Pour qui comprend un peu la justice pénale, l'accusé doit comprendre et accepter qu'il a commis un délit, et dans la mesure du possible éviter la récidive (d'ou la peine sursitaire de AL). Du coup, accuser l'état liberticide d'être le responsable de ses maux ne m’apparaît pas aller dans la voie de rédemption! 

Ce que tu qualifies de rédemption c'est la soumission à des lois liberticides, beurk.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

au niveau de la mauvaise foi tu me fais penser à Jean-Michel Aulas. (mais bon JeanMi a 40 d'expérience pour faire la différence!)

 Sinon tu devrais demander à ta mère si par hasard quand tu étais gosse quelqu'un n'aurait pas échangé la cassette audio de Chantal Goya que tu écoutais pour dormir, avec celle du livre audio d'Adam Smith. Parce que pour être un libéral radical à ce point faut avoir commencer tôt :)

L'argument du rake est assez amusant bien que complètement fallacieux, les rares parties privées ou j'ai joué avait un rake similaire à celui des cercles ou casinos. (ben oui le risque d'une arrestation doit bien être rémunéré!) D'ailleurs tu parles d'un strict point de vue théorique ou bien as tu fais l'expérience des parties privées? J'évoque ce point car tu me sembles un peu les idéaliser : )

Sinon, tu vois pas un souci de légalité si un mec débarque dans un cercle et demande à jouer uniquement avec des mecs de sa communauté (sociale ou ethnique)?  moi je veux jouer avec des bombes de moins de 25 âgées avec un bonnet D. On va pas se mentir au CCM elles sont rares, et pourtant je n'estime pas légitime de participer à une partie privée car le CCM n'est pas en mesure de me fournir des partenaires de jeu en rapport avec mes attentes.

Il est amusant que tu parles des "adultes consentants" car justement chez les bourgeois un autre de leur loisir me semble assez proche : les partouzes. Dans le milieu libertin ca fonctionne pareil, on utilise des apparts dans les beaux quartiers, on assure une certaine logistique, on amène le champagne etc ... Soit il y a un organisation tournante entre plusieurs couples, du coup les coûts s'équilibrent, soit ce qui peut arriver aussi, un couple aime recevoir sans pour autant estimer devoir être rémunéré en argent. 

Bien que le premier couple qui facturerait  la participation à une partouze serait embastillé pour proxénétisme, cela n'a pas empêché la "scène libertine" de s’accommoder d'un cadre législatif pour le moins restrictif, pourquoi cela ne serait pas possible pour le poker?

 "les services d'exception" , je rigole tu as des adresses à me conseiller de parties privées ou comme à feu l'ACF ou comme dans n'importe quel caz un voiturier s'occuper de garer la caisse, un barman s'occupe de me préparer des mojitos ou des singapour sling, et si j'ai faim une carte variée me permettra de compter sur un chef en cuisine pour me préparer des petits plats à la demande.

Sinon en tant que puriste du libéralisme tu n'as pas un souci avec le fait que les mecs qui organisent la partie privée y participe le plus souvent? d'un strict point vue de l'intérêt du marché, des joueurs, de l'intégrité de la partie cela n'est pas souhaitable. 

Enfin un dernier point que tu sembles ignorer, l'écrasante majorité des joueurs jouent dans l'offre légale. Même si les parties privées "professionnelles"  - avec rake et croupier professionnel - (je ne parle donc pas du poker du samedi soir entre les potes) sont une réalité, c'est complètement marginal ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Byshop a écrit :

 Si des adultes consentants acceptent de payer un rake pour le services d'exception qui leur est offert, les en empêcher est une démarche fascisante.

Le raker ne paie pas sa dime à l'état, ni à l'urssaf et autres sur son prélèvement.

 

  Il y a 1 heure, seriallooser a écrit :

Je pense que tenir cette argumentation à la juge si on se fait prendre la main dans la sac, c'est la certitude d'une peine alourdie :)

Il y a 5 heures, Byshop a écrit :

Je ne pense pas. À mon avis le juge ne tiendrait simplement pas compte de ces explications qui, à tort ou à raison, sont de toutes façon évidentes pour tout le monde.

 

Comme seriallooser, je suis certain que tenir ce discours face à un tribunal est le meilleur moyen de manger sévère.

Si il y a un truc qu'ils n'apprécient pas du tout, c'est qu'on leur explique que la loi est mal faite.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Holalahola a écrit :

Le raker ne paie pas sa dime à l'état, ni à l'urssaf et autres sur son prélèvement.

L'URSSAF c'est un autre problème. Tu pourrais avoir une école de poker à domicile qui offre tous les services payant proposés par la fameux Franck, mais ça joue en play money, et tout est déclaré : aucun problème avec le fisc ou l'urssaf. Si en loucedé "l'école" passe du play money aux vrais euros, la tenue de maison de jeu est évidente, pourtant toujours aucun problème avec le fic ou l'urssaf.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le plus drôle c'est qu'il n'ont chopé qu'une seule partie privée (et probablement une des plus clean)... et zero bookie clandestin, par exemple.

Je vous laisse imaginer comment ils s'occupent du terrorisme :rofl:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
On 6/28/2018 at 4:21 PM, xmoussx said:

Le plus drôle c'est qu'il n'ont chopé qu'une seule partie privée (et probablement une des plus clean)... et zero bookie clandestin, par exemple.

Je vous laisse imaginer comment ils s'occupent du terrorisme :rofl:

C'est pas les memes ressources ni les memes profils dediés a la lutte antiterroriste... fause équivalence imo.

J'ai évité toute ma vie de jouer des parties privées (a quelques exceptions pres a mes débuts et pour de petits buyins). Le risque de tomber suer des tricheurs organisés est beaucoup trop élevé.  

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 100 commentaires sur le forum
Les news à la Une
vendredi 16 novembre 2018 à 14:23
Télex

Jusqu'à l'ouverture des tables de PokerStars aux joueurs internationaux, sa petite entreprise ne connaissait pas la crise. Mais depuis, la courbe de BV77 s'est inversée et la moutarde commence manifestement à lui monter au nez. Rien de mieux qu'un challenge en toute transparence pour repartir sur de bonnes bases. Topic à suivre !

vendredi 16 novembre 2018 à 9:32
Caribbean Poker Party : Steffen Sontheimer vainqueur du Super High Roller

Grand habitué de l'exercice, l'Allemand Steffen Sontheimer domine le tournoi le plus cher du Caribbean Poker Party pour un gain de 3,7 millions de dollars. Parallèlement, Paul Tedeschi continue de faire des siennes sur le Main Event : à l'entame de la dernière ligne droite, le Français pointe le bout de son nez sur le podium.

vendredi 16 novembre 2018 à 9:15
Télex

Benjamin Buhr, troisième de l'EPT Deauville 2015, joue les têtes d'affiche parmi les huit premiers prétendants au contrat de 50 000 € mis en jeu par Winamax. À noter que la première semaine de la compétition sera rythmée par une compétition au principe sympathique : les candidats disputeront "l'équivalent de seize tables finales fictives, chacun démarrant à chaque fois avec un tapis différent".

jeudi 15 novembre 2018 à 15:44
Affaire Gordon Vayo : la contre-attaque gagnante de PokerStars

Il y a six mois, Gordon Vayo attaquait PokerStars en justice suite au refus de la room de lui verser 692 000 $ de gains. L'ancien November Nine niait alors fermement avoir remporté ladite somme en jouant en ligne sur le territoire américain. La room a depuis obtenu l'abandon des poursuites. Preuves à l'appui, elle accuse même le joueur de falsification de documents.

jeudi 15 novembre 2018 à 9:23
Caribbean Poker Party : le Main Event limite la casse mais n'évite pas l'overlay

Sans surprise au regard de son départ poussif, le Main Event du Caribbean Poker Party n'évite pas l'écueil de l'overlay. Un afflux significatif de joueurs lors du jour 2B permet toutefois à partypoker de ramener l'ardoise sous le million de dollars, ce qui reste loin du record du genre. Voilà pour les histoires de gros sous. Pour le reste, reprise du streaming ce soir avec la finale du 250 000 $ High Roller !

mercredi 14 novembre 2018 à 10:54
WPT Deepstacks : la première partie du calendrier 2019

Au lendemain du coup d'éclat d'Alexandre Réard à Bruxelles, et à trois semaines d'une nouvelle édition du WPT Deepstacks Deauville, le World Poker Tour dévoile la première partie du calendrier 2019 de son circuit secondaire. En Europe, la compétition visitera Berlin, Sotchi, Bruxelles, Barcelone, Amsterdam et Nottingham de janvier à avril.

mercredi 14 novembre 2018 à 9:42
LIVE
Caribbean Poker Party : le 25 500 $ Millions World pour Roger Teska

Victorieux de Steve O'Dwyer en heads up, Roger Teska met la main sur le pactole de deux millions de dollars du 25 500 $ Millions World. Mais côté français, on retiendra surtout de la nuit bahaméenne le formidable parcours de Paul Tedeschi, quatrième pour un gain de 700 000 $. La grande fête de partypoker continue ce soir avec le streaming du 250 000 $ Super High Roller.

mardi 13 novembre 2018 à 9:28
Caribbean Poker Party : le Super High Roller pour Giuseppe Iadisernia

Vainqueur de Sean Winter en heads up du 50 000 $ Super High Roller, le Vénézuélien Giuseppe Iadisernia remporte le premier trophée du Caribbean Poker Party de partypoker. Paul Tedeschi, short-stack de la table finale du 25 500 $ Millions World, est encore en position de marcher sur ses traces. Quant au Main Event, il s'oriente vers un overlay significatif.

mardi 13 novembre 2018 à 8:44
Télex

La seconde partie du Snowball Championship débute ce soir sur Winamax. À mi-parcours, ce sont lolodo59 et dropy06 qui dominent les débats. Les points sont plus précieux que jamais dans la course aux packages Winamax Live, d'autant qu'une place dans le top 20 du classement général suffit à s'ouvrir les portes de la finale. Ou un podium lors du tournoi du jour si vous préférez la voie rapide.

lundi 12 novembre 2018 à 14:45
Rapport trimestriel de l'ARJEL (T3 2018) : les tendances se confirment

Dans son dernier rapport trimestriel, l'Autorité de Régulation des Jeux En Ligne (ARJEL) souligne que chaque secteur de jeu en ligne est en situation de croissance. S'agissant du poker, cette dynamique est notamment portée par l'ouverture des tables internationales. Même si les tables de cash game et les tournois ne sont pas tout à fait logés à la même enseigne...

lundi 12 novembre 2018 à 13:24
Télex

Le voici enfin ! Le premier épisode de la nouvelle saison de Dans la tête d'un pro met en scène Leo Margets sur le Warm Up à 2 700 € du partypoker Millions Barcelona. Très vite, la sympathique Espagnole est rejointe à la table par une autre ambassadrice de Winamax en la personne de Gaëlle Baumann. Idéal pour pimenter le retour de cette saga très populaire qui, comme à l'accoutumée, emmènera bientôt le spectateur du côté de Las Vegas et des World Series Of Poker.

lundi 12 novembre 2018 à 9:15
Caribbean Poker Party : le festival bahaméen de partypoker

Le Team PMU Poker, une bonne partie du Team Winamax et bon nombre d'autres joueurs français sont en ce moment aux Bahamas pour l'un des grands événements de la saison de partypoker : le Caribbean Poker Party. Le festival s'est ouvert avec un 25 500 $ High Roller et le 5 300 $ Main Event. Ses principaux tournois font l'objet d'une diffusion en streaming avec aux commentaires Bruno Fitoussi et Tom Jarry.

lundi 12 novembre 2018 à 7:59
Télex

SECOOP, Winamax Circus et Powerfest : en ce moment, les amateurs de tournois en ligne en ont pour leur argent. Deux valeureux représentants de Club Poker en ont profité pour tirer leur épingle du jeu ce dimanche. BV77 se hisse à la 4e place de son "plus gros buy-in ever", le 1 000 € de PMU Poker, tandis que xkaizerx se qualifie simultanément pour le WPT Deepstacks Deauville et l'EPT National Prague. Bravo !

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 21 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 28 novembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 5 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 12 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 19 décembre 2018 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.