jeudi 25 avril 2019 à 17:35

Moins d'une heure après l'annonce de son intégration au Team PMU Poker, Paul Guichard a accepté hier soir de livrer sa réaction à chaud à Club Poker à propos de ce contrat qu'il convoitait tant. Visiblement très ému, l'ancien runner up de l'EPT Deauville se tourne désormais avec ambition vers ses prochaines échéances : Monaco, Lyon... et Las Vegas !

Paul Guichard Pro Dream

Salut Paul et félicitations ! Quand as-tu été informé officiellement de ta victoire par les équipes de PMU Poker ?

Eh bien j'ai attendu toute la journée comme tout le monde ! C'était très stressant, et puis jai reçu l'appel fatidique vers 16h. Évidemment je suis super heureux, très ému. Je reçois beaucoup de messages depuis une heure. Mon téléphone n'arrête pas de sonner. C'est incroyable de vivre ça. J'ai pleuré plusieurs fois.

 

Tu faisais figure de favori parmi les six finalistes. Inévitablement, certains vont penser que le résultats était couru d'avance...

Je ne suis pas étonné que certains pensent que c'était joué d'avance, mais ce n'est pas le cas du tout. J'ai gagné ce contrat au mérite. Pas parce que je suis Paul Guichard. Sur la ligne de départ, je n'avais pas plus de chances qu'un autre candidat. D'ailleurs c'est d'autant plus savoureux pour moi : ce contrat, j'ai dû me battre pour l'obtenir !

 

Anecdote amusante : tu as pour colocataire Jonathan Therme, le précédent gagnant de Pro Dream.

Oui, nous avons emménagé ensemble il y a peu de temps. Il m'a bien aidé d'ailleurs.

 

Il t'a laissé recopier son Powerpoint de l'an dernier ?

Non, il me l'a juste montré un peu (rires).

 

C'était la première fois que tu participais à Pro Dream ?

Toute première fois, oui. Je pensais que c'était la bonne année pour le faire. Il y avait cette colocation à Malte en train de se monter, ce déménagement pour rejoindre des joueurs brillants parmi lesquels Jonathan... Comme moi, ce sont des mecs déterminés à s'investir totalement dans leur poker. C'était clairement l'année parfaite pour tenter ce challenge.

 

Tu as déjà connu des émotions fortes en tant que joueur, notamment à Deauville il y a sept ans avec un énorme gain à la clé. Et pourtant je te sens vraiment très ému aujourd'hui.

Les émotions suscitées par la seconde place de l'EPT et le gain de ce contrat n'ont absolument rien à voir. J'attendais ça depuis des années. C'était vraiment un rêve pour moi. Et là ça m'arrive enfin... C'est assez fou... Quand je regarde un peu en arrière je repense à La Maison du Bluff. J'étais passé tout près déjà. Je suis passé près plusieurs fois. Aujourd'hui, je tiens enfin ma consécration.

 

Lors du challenge MTT, tu n'as sauvé ta peau que lors de ton ultime tournoi. Qu'est-ce que tu t'es dit à ce moment-là ?

Oui, il ne me restait que deux tables. D'abord un petit tournoi dont j'ai fini par être éliminé, et puis ce fameux 109 € Progressive KO Fast (215 entrées) sur lequel je me retrouve 13e sur 13 survivants. Mais même à ce moment-là, j'y croyais encore dans ma tête. J'y ai cru jusqu'au bout. Je me suis relancé sur un flip et puis finalement je me suis hissé en heads up. C'était mon tout dernier tournoi, ma dernière chance. Je sais qu'il y avait beaucoup de spectateurs lors de cette table finale, notamment certains de mes adversaires. C'était tellement improbable que je m'en sorte avec une victoire...

 

De la finale de Pro Dream, on ne voit de l'extérieur que quelques photos. Comment se déroule cette journée cruciale ?

Tout est mis en place pour qu'on ne soit pas trop stressés, même si on l'est forcément un peu dans la mesure où on joue pour 50 000 euros. On passe toute la journée ensemble. Ça commence dès le matin avec le petit-déjeuner, puis une table de cash game très conviviale. Tout est fait pour que l'ambiance soit agréable et détendue.

Quant aux entretiens, ils ne se déroulent que l'après-midi. Entre temps on peut donc respirer. Une fois à l'intérieur, rien ne ressemble davantage à un entretien d'embauche. Les membres du jury sont installés autour de toi. Ils t'observent, t'écoutent...

 

Ce côté entretien d'embauche, on le retrouve aussi dans vos tenues d'ailleurs...

Complètement ! Tous les candidats s'étaient mis sur leur 31. Personnellement j'étais habillé de façon assez simple. On m'avait recommandé de ne pas en faire trop et j'ai suivi ce conseil.

 

Selon toi, qu'est-ce qui a fait la différence devant le jury ? Sur quoi as-tu mis l'accent lors de ta présentation ?

J'ai mis l'accent sur mon expérience. Tous les tournois qui figurent au contrat de Pro Dream, je les ai joués. Même plusieurs fois pour la plupart. Depuis ma seconde place sur l'EPT, j'ai voyagé un peu partout en Europe. Clairement, je représente une bonne "value" pour PMU. Je ne peux pas affirmer que je vais perfer cette année, je n'en sais rien. En revanche, j'ai des atouts comme mon expérience, une image plutôt bonne dans le monde du poker... Et puis je ne suis pas trop moche ! C'est d'ailleurs ce que je leur ai dit pendant l'entretien. Ça les a bien fait marrer. C'est toujours bien de mettre une petite touche d'humour.

 

Quand on veut intégrer le Team PMU, est-ce que c'est plus difficile de gagner Pro Dream ou de remporter trois tournois lors de la même soirée ?

C'est marrant, Joffrey (Lhote) m'a justement appelé il y a quelques minutes pour me féliciter. C'est clairement plus difficile de gagner trois tournois, on ne va pas se mentir. La Triple Crown nous faisait tous rêver, mais personne n'imaginait sérieusement que quelqu'un la gagnerait. PMU non plus d'ailleurs !

 

Décrocher ce contrat était un rêve pour toi, mais est-ce qu'il s'agit vraiment d'une fin en soi ?

Non, je ne vois pas ça comme un objectif final. Je suis quelqu'un d'ambitieux et je n'ai pas envie que l'aventure ne dure qu'un an. J'ai envie de plus que ça. Pour l'instant je veux surtout savourer le gain de ce contrat, mais très vite mon objectif va être de réaliser des perfs avec PMU.

 

Avec l'EPT Monte Carlo dans le viseur pour commencer ?

Oui, je suis déjà à Monaco en fait. Je ne suis pas repassé par Malte, j'ai préféré m'arrêter chez mes parents qui habitent dans le sud. Dans les prochains jours, je vais donc faire mes débuts avec PMU lors du French National Championship de l'EPT Monte Carlo.

 

Tu as déjà étudié ton emploi du temps des prochaines semaines ?

Après Monaco j'enchaînerai tout de suite avec le FPO à Lyon. Ensuite il est prévu que je parte un mois à Vegas, ce qui représente bien sûr un objectif important. La suite ce sera entre autres Barcelone, Prague... Un très beau programme en perspective !

 

On te retrouve bientôt au micro de Club Poker Radio ?

Avec plaisir !

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Paul Guichard : interview à chaud du champion de Pro Dream
Cette news a suscité 70 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Comme beaucoup je l'ai découvert dans le mythique "Live in Deauville", film qui a achevé de me faire tomber amoureux du poker. De ce fait j'ai (et j'aurai) toujours une tendresse particulière envers ses acteurs/actrices.

Si PG est aussi cooool et humble IRL que dans le film de Tapis, je lui souhaite toute la réussite possible.  

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais un peu le même sentiment au départ de me dire que ça pourrait être mieux de laisser la chance à quelqu'un de moins expérimenté (peut être parce que je me retrouve plus dans cette définition :D ), mais qui est aussi talentueux, comme Quentin qui play la room tout le temps avec les résultats qui vont avec, ou encore Yves qui aurait pu trouver une opportunité de up d'expérience et apporter à la room sa sympathie pour la com' (notamment via twitch).

 

Mais en y réfléchissant bien et en discutant un peu autour de moi, le choix de Paul est fair et judicieux, et va apporter aux deux protagonistes du contrat. La room qui va pouvoir appuyer sa com' poker grâce à un joueur déjà bien présent sur le circuit et expérimenté, et de plus qui est d'après les dire "super sympa", et à Paul qui, même s'il a pas mal de gains en live toussa, n'a pas très bien gérer sa carrière niveau stabilité, etc (en fait j'en sais rien hein, c'est d'après ce que je lis) et va pouvoir se remettre bien d'aplomb avec ce contrat de 50K€.

 

En espérant que ça se passe bien et que la variance soit de ton coté cette année, et que si elle l'est, t'es appris de tes "erreurs" passées ! VGG et VGL Paul !!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour l equipe pmu et soxav oui je ne comprends pas en 2019 que pmu investisse une telle somme sur un joueur de poker ( rien contre Paul Guichard bien sur).

Que Wina ou Pokerstars le fasse je comprend c est leur coeur de métier mais pour pmu ce n est qu' une activité secondaire derrière le pari hippique.

Winamax ou pokerstars attire bien des personnalités  médiatiques (kool shen, moundir...) et des sportifs (ronaldo...) alors pourquoi pas trouver un joueur sponsorisé du monde hippique ca aurait de la gueule un jean Michel Bazire,Frank nivard,pc boudot... meme sponso mi temps pour faire 5 tournois dans l annee (je sais tres bien que les professionnels de ce monde n ont pas beaucoup de temps en dehors des chevaux).Il doit bien en avoir dans cet univers qui aime un minimum le poker.

Sinon autant investir cet somme soit et c est a mon avis trop ambitieux (pmu le dit aussi il me semble) dans le developpement de leur propre logiciel (comme unibet), soit en l investissant dans une promo collective classique directement online. Parce que on dit 50k mais il faut rajouter les 20k des packages des finalistes.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Monsieur M a écrit :

pour l equipe pmu et soxav oui je ne comprends pas en 2019 que pmu investisse une telle somme sur un joueur de poker ( rien contre Paul Guichard bien sur).

  Justement, ce n’est pas un investissement sur un joueur de poker mais une promotion. Kool Shen et Moundir sont eux  un investissement, et tu noteras qu’ils ne sont pas passés par la Top Shark. 

 Ceux qui parlent de ce que PMU va gagner à avoir « recruté » ( terme complètement inadapté) P. Guichard, J. Therme ou autres Reksallah Delmas ailleurssont ama hors sujet. Les vainqueurs  disparaissent les radars une fois la période de promotion terminée. 

 

Pour avoir fait des recherches par le passé, il m’a été répondu que ces promotions s’autofinancaient.  J’ai du mal à le croire, mais n’ai aucun élément permettant de remettre en question cette affirmation. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

sur wina il est possible que la Top Shark s autofinance, vu l affluence sur les 1ers stade,

même si avec tous les "cadeaux" réunis on est pas loin de 100/150k j imagine.

pour PMU j ai effectivement beaucoup + de mal a le croire

mais tant mieux pour le poker et ceux qui gagne/chatte ces promos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Super content pour Paul Guichard, joueur plus que compétent et on a envie de le voir gagner un titre EPT.

Après ,sur la compétition PMU , j'ai jamais trop compris le concept. Baston pendant des semaines sur des criteres objectifs (les 6 sont balezes , surtout quand on voit le nombre de nuits blanches qu'ils ont dû enquiller) puis ca se termine sur des criteres totalement subjectifs pour departager le vainqueur. Et c'est vrai qu au jeu des criteres subjectifs purement marketing, Polo est le mec qui s'en sort le mieux.

Super GL a l 'Oie Grise, la perseverance ca paye et ce n'est qu'un debut . perfS à Monaco  Barcelone et Vegas à venir 

Edited by PileThemUp

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 26/04/2019 à 11:31, Monsieur M a écrit :

Sinon autant investir cet somme soit et c est a mon avis trop ambitieux (pmu le dit aussi il me semble) dans le developpement de leur propre logiciel (comme unibet), soit en l investissant dans une promo collective classique directement online. Parce que on dit 50k mais il faut rajouter les 20k des packages des finalistes.

J'aimerais aussi, mais multiplie cette somme au moins par 100 pour un développement de soft et de l'infrastructure qui tourne autour.

 

A l'époque de Barrière.fr, il y avait eu un chiffre qui tournait, je n'ai jamais su si celui-ci était proche ou non de la réalité ou englobait d'autres choses avec, mais on parlait de 20 millions !

Et ça ne concernait qu'un support (Windows), ni Mac, ni mobile.

Le contexte était aussi différent, puisqu'il fallait partir d'une feuille blanche et en plus dans l'urgence, puisque entre l'annonce et l'ouverture effective du marché fr, il n'y avait pas eu des années pour préparer, et tout ça augmente les couts.

 

Ensuite 50k ça parait beaucoup et peu à la fois au sein d'un budget promotion, rien qu'en comparaison, c'est le tarif moyen d'un seul spot publicitaire d'une durée moyenne (20s) sur une grande chaine de TV (TF1 par exemple) en semaine et en début de soirée.

Avec un effet quasi nul sans lancement d'une campagne publicitaire entière de x spots/jour, sur plusieurs supports et pendant plusieurs jours/semaines.

 

Donc ça ne me parait pas trop fou pour une room de consacrer cette somme à quelqu'un, quel-qu'il-soit, qui fera le circuit et la promotion de la room à travers diverses choses.

Edited by Holalahola

Share this post


Link to post
Share on other sites

La promotion en elle même est tout autant un vecteur de communication pour PMU que le sponsoring d'un joueur.
On peut comparer ça au King 5 de Winamax et leur 200k de dotations.

 

GG poloPoker ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, padoue74 a écrit :

La promotion en elle même est tout autant un vecteur de communication pour PMU que le sponsoring d'un joueur.
On peut comparer ça au King 5 de Winamax et leur 200k de dotations.

Pour le coup, les deux promos ne sont pas du tout comparables ama. Le King 5 est devenu une institution que Pro Dream ne sera jamais. Les volumes en question, le type de dotation, le process, la cible sont très différents.

Edited by soxav

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Holalahola a écrit :

Je ne crois pas qu'il parle en terme de volume ou d'efficacité, mais plutôt dans le principe lui même.

Enfin c'est comme ça que je l'ai compris.

Justement, je parlais pas de volume :)

King 5 c'est absolument pas ciblé sur les regs, mais sur le poker communautaire, d'équipe, de freeroll. Le seul point commun à la limite, c'est que les vainqueurs n'ont aucune visibilité une fois la période promo terminée (hormis les beaux vainqueurs K5 de l'an dernier) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

J'ai pas très bien compris la promo je crois. 

Ducoup le tournoi gagné au dernier moment servait réellement ou on le met juste en avant pour la promo? (no sarcasm)

 

Edited by camerasilence

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, camerasilence a écrit :

Du coup le tournoi gagné au dernier moment servait réellement ou on le met juste en avant pour la promo? (no sarcasm)

Sans cette victoire il ne faisait pas partie des six finalistes appelés à passer devant le jury.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 25/04/2019 à 17:47, PMU Poker - Vincent a écrit :

Je pense que tu as une vision assez biaisé de la chose.

Sur le choix du "favori", comme je l'ai déjà dit, je crois que cette étiquette a été plutôt difficile à porter par le passé et je ne vais pas re-citer les noms qui n'ont pas été choisi.

C'est pas ça qui surprend, c'est que PG soit ami avec des membres du jury qui parait un peu unfair pour les 5 autres.

Et c'est pas dérangeant hein. On comprend tous et on aurait fait pareil. Arretez juste de nous prendre pour des cons quoi, c'est juste ça qui est agacant :) 

Edited by camerasilence

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 70 commentaires sur le forum
Les news à la Une
lundi 20 mai 2019 à 9:09
Télex

Après Guillaume Diaz, c'est au tour de Romain Lewis d'être suivi au Rio par les caméras de Dans la tête d'un pro. Le Girondin se présente sur la ligne de départ du 5 000 $ 6-Max gonflé à bloc. Quelques jours plus tôt, il a signé l'une de ses plus belles performances lors d'un autre tournoi des World Series pour un gain de 195 000 $.

lundi 20 mai 2019 à 7:41
Télex

C'est un rendez-vous que les chasseurs de tickets connaissent bien, et qui pourrait bien devenir la première marche de votre propre ascension. Chaque lundi à 21h, Winamax ajoute 180 € de tickets à la dotation d'un tournoi à 1 € de buy-in. Ce soir, son vainqueur mettra par exemple la main sur deux tickets de 20 € et un autre de 10 €.

vendredi 17 mai 2019 à 8:26
First Fifty Honors : 50 ans de World Series Of Poker dans le rétroviseur

Quel est le coup le plus mémorable de l'histoire des World Series Of Poker ? Quel est le visage le plus emblématique de la compétition ? Le favori des fans ? Les World Series Of Poker vous soumettent toutes ces questions dans une grande consultation qui aura pour objet d'honorer, le 29 juin, les hommes et femmes qui ont marqué un demi-siècle de WSOP.

vendredi 17 mai 2019 à 7:47
Télex

La Texacademy de Texapoker passera par Paris du 2 au 9 juillet prochain. Cette session de formation au métier de croupier, surtout axée sur les tournois de poker, se décomposera en sept jours consacrés à la théorie puis dix jours de stage sur le terrain. Aucun niveau de diplôme n'est requis, ni aucune expérience professionnelle, mais une grande mobilité géographique est souhaitable.

jeudi 16 mai 2019 à 8:22
Sismix Costa Brava : le compte à rebours avant la fiesta

La parenthèse espagnole du Sismix de Winamax s'ouvrira dès lundi avec les premiers tournois et concerts d'une longue série. Depuis quelques jours, de nombreux CPistes fignolent les derniers détails de leur périple à destination de Lloret de Mar. L'équipe de Club Poker Radio est dans le même cas, tout comme FloFlo M. qui assurera le coverage de l'événement sur le forum.

mercredi 15 mai 2019 à 13:08
Télex

En se hissant au Monténégro sur le podium du tournoi remporté Rui Cao, Romain Arnaud a empoché 1,5 million de dollars et signé ce qui constitue à ce jour sa performance la plus lucrative. Sur le forum, moirhums dresse une analyse aussi éclairée qu'élogieuse sur ce circuit auquel il prend part avec régularité depuis sa création en 2016.

lundi 13 mai 2019 à 9:45
Triton Poker Series : Rui Cao tient sa grande victoire

Jamais Rui Cao n'avait connu le bonheur d'une victoire sur le circuit live. Abonné aux lucratives secondes places, le Français a bien choisi son tournoi pour s'imposer pour la première fois : le Main Event Short Deck des Triton SHR Series Monténégro et son premier prix de 3,3 millions de dollars. Comme souvent, son pote Romain Arnaud était aussi dans le coup.

lundi 13 mai 2019 à 7:39
WPTDeepStacks Deauville : Nathan Tetard vainqueur devant Greg Ceran-Maillard

Nathan Tetart est le nouveau champion du WPTDeepStacks Deauville. Le jeune homme s'est offert le premier prix de 102 000 € du tournoi normand au terme d'un court heads up face à... Greg Ceran-Maillard ! Le Team Manager de PMU Poker a surpris son monde et fait vibrer ses potes couvreurs jusqu'au bout. Présent aux premières loges durant tout le week-end, veunstyle a évidemment recueilli sa réaction à chaud.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 23 mai 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 30 mai 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 6 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 13 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 20 juin 2019 à 19:04
$125 ajoutés