vendredi 11 mai 2018 à 13:15

Dauphin de Qui Nguyen lors du Main Event des World Series en 2016, Gordon Vayo est également un joueur assidu sur PokerStars depuis de nombreuses années. Mais aujourd'hui le torchon brûle entre l'Américain et la room, à qui il réclame en justice le versement d'un gain impayé de 692 000 $.

Gordon Vayo
(crédit : PokerStars)

Fait rare : le site web de Forbes se fait le relais d'un litige judiciaire opposant un joueur à une salle de poker en ligne. Il faut dire que l'affaire en question, qui met en scène un vice champion du monde et le leader mondial du secteur, a tout pour faire grand bruit. Ne serait-ce qu'en raison du magot de 692 000 $ dont le sort est désormais suspendu à une décision de justice.

 

Les faits remontent au mois de mai 2017. Alors que les SCOOP de PokerStars débutent à peine, le runner up du dernier Main Event des World Series Of Poker se signale d'emblée par une victoire de prestige au terme d'un tournoi à 1 050 $ de buy-in. Ce n'est pas la première fois que ce résident de Los Angeles brille sur les tables de la room au pique rouge. La création de son compte sur la plateforme remonte à près de dix ans, et il a tiré les conséquences du Black Friday en 2011 en emménageant une partie de l'année au Canada, à Ottawa.

 

Quelque temps après ce superbe coup d'éclat, le champion décide de retirer une partie de ses gains. C'est à cette époque que les équipes de PokerStars lui notifient le gel du retrait en raison de l'ouverture d'une enquête sur ses activités de jeu. S'ensuivent de longs mois durant lesquels les échanges entre les deux parties se multiplient, le joueur étant invité à transmettre un certain nombre de documents censés attester de sa présence au Canada au moment des faits.

 

Car c'est bien là le nœud du problème : pour obtenir le versement de ses gains, Gordon Vayo est invité à démontrer qu'il ne jouait pas sur le sol américain lors de ce mois de mai 2017. Or PokerStars considère que cette preuve n'existe pas, et juge qu'il n'est "pas inconcevable" que le joueur se trouvait aux États-Unis lors du fameux tournoi. L'opérateur a d'ailleurs clos son enquête au début du mois d'avril en sa défaveur.

 

En conséquence, l'homme aux sx millions de dollars de gains sur le circuit a sans surprise décidé de porter l'affaire en justice. Les anglophones peuvent d'ailleurs consulter l'intégralité de cette plainte déposée sous l'intitulé Gordon Vayo vs Rational Entertainment Enterprises Limited. À suivre...

Le communiqué de PokerStars en réponse à l'affaire

Nous ne pouvons pas commenter les affaires judiciaires en cours, mais notre enquête sur ce cas particulier se poursuit. Quoiqu'il en soit, notre conviction est que nous avons le devoir de protéger l'intégrité du jeu et de nous assurer que notre plateforme propose une expérience juste et sécurisée. Nous avons déjà payé plus de 500 millions de dollars de gains en tournois cette année, et nous continuerons d'appliquer des mesures de sécurité rigoureuses pour protéger nos joueurs.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Le November Nine Gordon Vayo poursuit PokerStars en justice
Cette news a suscité 11 commentaires :
News

Dauphin de Qui Nguyen lors du Main Event des World Series en 2016, Gordon Vayo est également un joueur assidu sur PokerStars depuis de nombreuses années. Mais aujourd'hui le torchon brûle entre l'Américain et la room, à qui il réclame en justice le versement d'un gain impayé de 692 000 $.

[...] Lire la suite…




(crédit : PokerStars)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 55 minutes, catlover a écrit :

Et ils en font quoi du pognon confisqué ? 8^

This

cest la seule question qui compte ama. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

redistribué aux autres joueurs du tournois gagné amha.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
Il y a 3 heures, NicoCP95 a écrit :

Je comprends pas ce que lui reproche PS O.o , même s’il était aux USA , il n’a pas le droit d’etre résident canadien et de jouer sur la room s’il se déplace quelques jours sur le territoire américain ?

Si j’ai bien suivi il est résident US. Et les ToS Ps sont claires, il est strictement interdit de jouer sur PS conformément aux lois US. (Ça sent l’excès de zèle « On a changé, on veut revenir aux US. »)

Pour largent, j’ai lu que dans ces cas PS versait toujours en fond de charité. Info pas confirmée à ce jour en ce qui me concerne. 

Modifié par soxav

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, soxav a écrit :

 

Pour largent, j’ai lu que dans ces cas PPS versait toujours en fond de charité. Info pas confirmée à ce jour en ce qui me concerne. 

SolidarityStars, dont la mission est de trouver un vaccin contre le bad beat. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, soxav a écrit :

Si j’ai bien suivi il est résident US. Et les ToS Ps sont claires, il est strictement interdit de jouer sur PS conformément aux lois US. (Ça sent l’excès de zèle « On a changé, on veut revenir aux US. »)

Pour largent, j’ai lu que dans ces cas PPS versait toujours en fond de charité. Info pas confirmée à ce jour en ce qui me concerne. 

ca fait des années que c'est comme ca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

il y a quand même une zone un peu grise dans ce dossier.

est t il possible de jouer depuis sa "seconde" résidence (Vayo a sa résidence principale à LA mais s'est fait approuver par PS une adresse au canada). C'est également le cas de Neymar quand il joue sur PS depuis sa baraque au brésil.

Le truc que je trouve gênant c'est PS ne trouve rien à redire que des mecs dans des situations borderline perdent, par contre dés qu'ils shippent on leur confisque le fric.

Maintenant je n'ai aucun doute sur le fait que PS possède des preuves solides que Vayo a utilisé un VPN ou a joué depuis les USA. (surtout au moment ou ils essayent de se faire approuver dans d'autres états que le NJ)

PS a demandé des preuves de sa localisation au moment du tournoi ... perso si on me demande des document pour me valider un virement de 700k  dans l'heure j'envoie mon relevé de compte avec trace de mes passages au supermarché / mcdo / station service / metro /  etc ... scan de mon passeport , billet d'avion en PDF , relevé de téléphone etc...

Par contre y'a pas un juriste dans la salle pour nous expliquer pourquoi Vayo utilise la justice américaine pour faire valoir ses droits sur un tournoi qu'il a joué prétendument au Canada sur un site qui appartient a une société immatriculée à l’île de Man. Parce que s'il est prouvé qu'il a joué sur un site "interdit" depuis les USA , la justice américaine ne risque t elle pas de se retourner contre lui?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté (modifié)
3 hours ago, seriallooser said:

Par contre y'a pas un juriste dans la salle pour nous expliquer pourquoi Vayo utilise la justice américaine pour faire valoir ses droits sur un tournoi qu'il a joué prétendument au Canada sur un site qui appartient a une société immatriculée à l’île de Man. Parce que s'il est prouvé qu'il a joué sur un site "interdit" depuis les USA , la justice américaine ne risque t elle pas de se retourner contre lui?

Pas juriste du tout, mais de ce que j'ai compris sur 2+2, les avocats de Vayo vont faire valoir une jurisprudence sur les bases qu'en utilisant les lois de l'Ile de Man, PokerStars s'autorise à violer ses propres CGUs et donc que la court de Californie peut se déclarer compétente (en déclarant le choix de l'ile de man déraisonable et nul) :

 

 

In the end, Defendant not only refused to pay Mr. Vayo what it owed him, but also threatened to counter-sue Mr. Vayo for breach of its Terms of Service if Mr. Vayo did not comply with a purported “exclusive venue” provision contained in the PokerStars.com Terms of Service. This provision purports to require all users of the PokerStars.com site to bring any legal claims they might wish to assert against Defendant, including for Defendant’s violations of its own Terms of Service, on the
Isle of Man – a small island in the Irish sea between Great Britain and Ireland, which is often used as a tax haven by corporations, and which employs an archaic sui generis system of law called “Manx law.” In this way, Defendant purports to shield itself
from any practical or realistic possibility of being sued – thus allowing Defendant to violate its own Terms of Service with impunity against any PokerStars.com user that does not have the means or wherewithal to file and litigate a lawsuit on the Isle of
Man. Plaintiff is informed and believes that the Isle of Man venue provision contained in Defendant’s Terms of Service is unreasonable and unconscionable and, as a result, is null and void. See Frigate Ltd. v. Damia, No. C 06-04734 CRB, 2007
WL 127996 (N.D. Cal. Jan. 12, 2007) (holding Isle of Man venue provision unreasonable and void).

 

Pour un vrai expert en droit américain vs Isle of Man, la plainte complète déposée par Vayo :

https://www.courthousenews.com/wp-content/uploads/2018/05/Poker-Stars.pdf

Modifié par gerard47

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lire les 11 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mercredi 23 mai 2018 à 9:45
Télex

Investir 1 € de buy-in, disputer quelques mains tout en regardant la télé, patienter tranquillement jusqu'à la quinte flush royale, aller se coucher plus riche de 550 € : cet enviable destin sera peut-être celui d'un participant du Lucky CP à 21h sur Winamax. Pourquoi ce n'est jamais à vous que ça arrive ? Pour avoir le droit de se plaindre, il faudrait peut-être commencer par s'inscrire !

mercredi 23 mai 2018 à 9:37
Fisc et poker : la Cour administrative d'appel de Nantes rejette la requête d'un joueur

Dans une décision datée du 17 mai 2018, la Cour administrative d'appel de Nantes écarte la demande de décharge des cotisations d'impôts sur le revenu d'un joueur de poker professionnel pour les années 2010 et 2011. Les principaux arguments développés par la juridiction s'inscrivent dans la droite ligne de la jurisprudence constatée ces dernières années.

mercredi 23 mai 2018 à 7:56
Télex

Dans un article daté de ce mardi, Le Figaro Éco rapporte qu'un certain nombre de dossiers en vue de l'ouverture de clubs de jeux dans la capitale seront examinés par la commission ministérielle dans le courant du mois de juin. Interrogé, le directeur du Groupe Tranchant affiche sa confiance quant à la rentabilité rapide du Paris Élysées Club. Le groupe belge Ardent pourrait lui ouvrir son établissement fin 2018 à proximité du Parc des Princes.

lundi 21 mai 2018 à 9:09
Télex

Accompagné d'illustres CPistes, SuperCaddy lance un podcast léger à écouter avec une bière à la main. Séries TV, films, destinations, jeux vidéo : Top Moumoute classe tout en toute subjectivité. Les premiers épisodes, qui font le grand écart entre les tournants de la conquête spatiale et les plats au fromage, sont disponibles sur iTunes, SoundCloud ou Podcast Addicts.

vendredi 18 mai 2018 à 12:53
HOT !
Club Poker Radio S11E34 avec Benjo et Jérôme Schmidt

L'équipe de Club Poker Radio ouvre cette semaine les portes de son studio à deux grandes plumes du poker français : Jérôme Schmidt, directeur éditorial du magazine Poker52 ; et Benjamin Gallen alias Benjo, qui quant à lui dirige l'équipe rédactionnelle de Winamax. À noter également la participation via Skype de la championne canadienne Kristen Bicknell durant la deuxième partie de l'émission.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
$2.20
Height of the 8's
mardi 29 mai 2018 à 20:00
$100 garantis
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 30 mai 2018 à 19:04
$125 ajoutés
$2.20
Height of the 8's
mardi 5 juin 2018 à 20:00
$100 garantis
6-MAX
$2.20
Big Poker League
mercredi 6 juin 2018 à 19:04
$125 ajoutés
$2.20
Height of the 8's
mardi 12 juin 2018 à 20:00
$100 garantis
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.