mercredi 24 septembre 2014 à 13:58
EXCLU

En diffusant en juillet le teaser de Nosebleed, Tapis_volant a suscité une vive impatience dans la communauté. En attendant la sortie du film, le couvreur-réalisateur vous emmène aujourd'hui dans les coulisses de ce projet tissé autour d'Alexandre Luneau et Sébastien Sabic.

Nosebleed
Sébastien Sabic et Alexandre Luneau, les deux stars du film de Victor.

Salut Victor et merci d'avoir accepté de nous en dire un peu plus sur ce film très attendu. Comment est né ce projet autour de nos deux fines lames des high stakes ?

 

En fait, la naissance du projet est plutôt amusante. Fin 2013, je suis à Londres pour couvrir l'EPT pour PokerStars. Lors du jour 1, je remarque la présence de Seb et Alex dans le field, ce qui ne manque pas d'intriguer le couvreur-fanboy que je suis. Je discute vite fait avec Alex, qui me demande si sa copine peut entrer dans l'aire de tournoi. Epic fail : je ne parviens pas à obtenir cela des organisateurs. Je m'en veux un peu : "C'est Alex Luneau qui vient de te demander un service, et t'arrives même pas à l'aider !".

 

Deux jours plus tard, alors que les deux ont bust, je trouve un message dans ma boîte Club Poker, signé  Seb86. Il me dit qu'il aime bien mes vidéos et qu'il a un projet à me proposer. En fait, le projet n'a rien à voir avec le poker. Il veut que je réalise une bande-démo pour sa copine coréenne qui, en tant qu'artiste, souhaite postuler à une sorte d'émission de télé-réalité. Je me dis pourquoi pas, ce sera une occasion de le connaître un peu mieux.

 

À la fin de l'EPT, je reste donc un jour de plus pour réaliser cette vidéo et je discute pas mal avec Seb de sa carrière, de sa récente décision d'arrêter les high stakes, d'Alex, notamment pendant un trajet assez surréaliste à Londres où il me parle de Gus Hansen, d'Isildur, d'anecdotes de high stakes, de Vegas... Et puis au moment de quitter Londres, je lui demande s'il serait chaud pour que je revienne les filmer, mais cette fois pour un projet poker. Il n'est pas contre. Reste juste à convaincre Alex qui a jusqu'à maintenant refusé quasiment toute mise en avant.

 

Quels arguments as-tu utilisé pour les convaincre ?

 

Par chance, ils avaient déjà tous les deux vu mes vidéos, que ce soit Petit Joueur, La Maison du Crush ou Live in Deauville. Du coup, j'avais déjà leur confiance. Eux qui avaient toujours voulu rester dans l'ombre savaient que je n'étais pas là pour faire du sensationnel, pour mettre en valeur des chiffres ou pour transformer la réalité... Bref, ils savaient que je maîtrisais un peu mon sujet et qu'ils ne se livraient pas à un journaliste télé mais à un joueur qui connaissait leur parcours.

 

Depuis la diffusion du teaser, tu as pu constater que tout le monde était très impatient. Quel est l'état d'avancement du projet ? Comment s'inscrit-il dans ton quotidien ?

 

J'ai déjà monté une version de 2h15 mais qui ne me satisfait pas entièrement. Ce qu'il faut savoir, c'est que je fais ça sur mon temps libre, en plus de mon activité au sein de PokerStars. Je comprends l'attente que peut susciter ce projet, d'autant que je l'ai un peu alimentée avec le dévoilement prématuré d'un teaser, mais c'est un travail de longue haleine.

 

Aujourd'hui, j'ai à ma disposition de nombreuses heures de rushes. Du coup, j'ai la possibilité de réaliser plusieurs films très différents. Par ailleurs, j'aime bien prendre mon temps pour essayer de faire un bon film. Je travaille donc sur une deuxième version du montage qui devrait être terminée fin septembre.

 

C'est la deadline que tu as choisi de te fixer ?

 

Je ne me suis pas vraiment fixé de deadline, mais j'aimerais bien le sortir fin octobre ou début novembre. Encore une fois, ce projet est réalisé sur mon temps libre. Avec tous les coverages et vidéos pour PokerStars, c'est assez difficile d'avancer. Après le montage, il me restera encore pas mal d'étapes comme le montage son, le mixage et l'étalonnage. Après tout ça, je pourrai enfin laisser le film vivre sa vie.

 

Doit-on s'attendre à du fan service pour les fidèles des high stakes ou au contraire à un angle plus grand public ?

 

Je pense que ce film sera un peu dans la continuité de ce que j'ai déjà fait chez PokerStars. Je n'ai jamais spécialement voulu faire grand public, juste être sincère par rapport aux sujets traités. Il est possible que certains soient frustrés par le résultat final, parce que chacun y projette ses propres désirs. C'est quelque chose que je comprends vu la fascination qu'exercent Alex et Seb sur les fans de poker. Ce sera donc une vision forcément subjective du monde des high stakes.

 

Pour obtenir toutes ces heures de rushes, combien de temps as-tu passé en compagnie des deux joueurs ?

 

J'ai d'abord filmé pendant un week-end à Londres, puis j'ai passé un mois avec eux à Las Vegas. J'ai forcément beaucoup plus de choses à Vegas que sur le quotidien d'Alex et Seb à Londres, d'autant que le projet a évolué en cours de route suite à leur décision d'aller jouer les WSOP.

 

À la base, je pensais faire une vidéo sur deux joueurs de high stakes qui jouent les SCOOP du .com. Mais le projet a muté quand ils m'ont lancé : "On va à Vegas jouer plein de tournois cette année, tu veux venir ?". Je n'ai pas tergiversé très longtemps. J'avais déjà prévu de me cagouler en cash-game à Sin City, alors si en plus je pouvais suivre deux joueurs de nosebleed dans la capitale du vice, une caméra à la main, c'était un snap !

 

Est-ce que ton regard sur eux a évolué au fil du tournage ? Et au final, quelles sont les deux-trois grandes impressions qu'ils t'ont laissées ?

 

J'ai surtout eu l'impression que j'avais affaire à des gars normaux, bien loin de l'image de degen spewtards qu'on se fait des high stakers. Au fil du tournage, j'ai commencé à comprendre pourquoi et comment ils en étaient arrivés là. En les accompagnant sur ces tournois, hors de leur zone de confort du grind londonien, j'ai découvert certains aspects qui font d'eux des joueurs exceptionnels et j'ai compris petit à petit ce qui avait pu les conduire vers les sommets.

 

Dans l'esprit des gens qui suivent assidûment le circuit, Sébastien et Alexandre sont directement associés. Pourtant, j'imagine que tout ne les rassemble pas. Quelles différences as-tu notées entre les deux personnages ?

 

Ils sont directement associés parce qu'ils ont grandi ensemble, ils ont monté les limites ensemble, ils ont partagé beaucoup de choses et continuent à "share" très souvent de l'action. Ils sont très liés, mais en même temps très différents. Alex est un compétiteur-né. Tu sens qu'il veut être le meilleur, quelle que soit la discipline. Il a soif de progresser, il fait tout pour rester au top...

 

Seb est plus sensible au tilt. Il se décourage plus vite, sur les tournois par exemple, et s'est récemment placé plus en retrait par rapport aux nosebleed. J'ai envie de dire que Seb, du fait de son envie de préparer sa reconversion, est moins désireux de progresser en ce moment et se repose un peu plus sur ses acquis. Ca ne l'empêche pas d'être un génie du jeu, même si en jouant moins cher ces temps-ci il est un peu plus dans l'ombre d'Alex.

 

Terminons cet entretien sur une note plus personnelle avec autre facette importante du film : celle qu'offre Las Vegas. Au fil de tes voyages, comment a évolué ta perception de la ville ?

 

J'ai découvert Las Vegas, en 2011, quand je suis allé couvrir le Main Event pour la première fois pour Club Poker. J'étais vraiment comme un gosse en débarquant à Sin City. Les lumières de la ville, les salles de cash-game, les boîtes de Strip... Tout me fascinait et j'étais même légèrement frustré d'y être pour travailler et ne pas pouvoir profiter à fond de la ville.

 

Depuis, j'y suis retourné tous les ans. C'est comme une sorte de pélerinage obligatoire pour le joueur de poker que je suis encore à mes heures perdues. J'ai toujours souhaité filmer cette ville, surtout après avoir vu le film de Gab-X, Joueur(s). Il y a deux ans, j'étais d'ailleurs parti avec Gab dans le but de faire un court-métrage, mais on s'est vite retrouvé tous les deux à enchaîner les sessions de cash-game au Planet Hollywood ou au Bill's, rendant impossible le fait de tourner des images.

 

Du coup je gardais un peu en moi cette frustration de ne pas avoir réussi à monter un projet autour de Vegas. C'est aussi un peu pour ça que je n'ai pas hésité une seconde à suivre Alex et Seb cette année.

 

Merci beaucoup Victor pour cette petite interview aux airs de second teaser. Nosebleed is coming !

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Nosebleed : Tapis Volant vous dit tout sur son projet événement
Cette news a suscité 734 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, anakra a écrit :

ça marche pas ! :(

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, soxav a écrit :

Il parle de la "collusion" avec Messina. 

de leur partage du contrat ? messina aurait prit plus que prévu ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 734 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 27 octobre 2020 à 16:22
SECOOP 2020 : k7scooter roule sur le Sunday Special

Si près de 800 000€ avaient été distribués au jour 1, les Day 2 d'hier soir ont récompensé les vainqueurs avec les plus gros gains. Et c'est l'Ukrainien k7scooter qui s'en est sorti le mieux en remportant le Sunday Special pour un chèque de 34 664€. Côté français, le compteur a été débloqué grâce à la victoire de baobabfou sur l'Event 16 (7 761,62€).

lundi 26 octobre 2020 à 14:47
SECOOP 2020 : la France bredouille au Jour 1

Hier soir s'est lancée l'édition 2020 du Southern Europe Championship of Online Poker (SECOOP). Jusqu'au 16 novembre, 183 tournois vont être disputés. Et sans surprises, au terme de la première journée, Brésil, Portugal et Espagne ont empoché deux tournois chacun. Malheureusement, la France s'en sort avec un zéro pointé.

lundi 26 octobre 2020 à 13:35
Télex

Déjà auteur d'une initiative qui avait permis de récolter 3 000 € au bénéfice de l'hôpital Necker, Basou remet ça au profit de la Fondation Abbé Pierre. Sa dernière soirée de grind s'est ainsi soldée par un gain de 19 000 €, avec dans la foulée la réalisation d'un don de 4 000 €. Et comme ses spectateurs sont aussi mis à contribution, le compteur des sommes versées atteint déjà 12 000 € !

lundi 26 octobre 2020 à 10:09
Télex

Le nouvel épisode de la saga de Winamax est en ligne et bonne nouvelle : il est particulièrement long ! Embarquez en compagnie de Romain Lewis sur le Main Event à 10 000 $ de la Caribbean Poker Party et ne vous retournez pas : vous voilà parti pour une bonne heure de réflexion, de décryptage et surtout de détente au côté d'un joueur au sommet de sa forme.

lundi 26 octobre 2020 à 9:58
High Stakes Duel : la passe de trois et le magot pour Phil Hellmuth

Après avoir remporté les deux premières manches de son duel télévisé face à Antonio Esfandiari, Phil Hellmuth a remis le couvert pour s'adjuger un pactole de 400 000 $. Le Poker Brat, qui avait la possibilité de remettre en jeu son butin face à un nouvel adversaire, a finalement choisi d'encaisser ses gains mais ne ferme pas la porte à un retour lors de la saison 2 de l'émission.

vendredi 23 octobre 2020 à 14:11
Club Poker Radio S14E08 avec Davidi Kitai et Louis-Augustin Calonne

L'analyse comportementale, vous connaissez ? L'équipe de Club Poker Radio a ce jeudi convié deux spécialistes de l'exercice pour en discuter : Louis-Augustin Calonne, dont c'est le métier, et Davidi Kitai qui en a fait l'une de ses marques de fabrique à la table. Le pro mexicain Jacobo Montoya était également des nôtres via Skype pour une interview signée Gaëlle.

vendredi 23 octobre 2020 à 9:29
Télex

Parti avec un léger avantage lors des premières sessions, Phil Galfond s'est fait rattraper puis dépasser par Chance Kornuth ces derniers jours. Le challenger dispose désormais d'une avance de 289 000 $ après 7 400 mains disputées sur les 35 000 prévues. Pour rappel, une victoire lui ouvrirait droit à un bonus d'un million de dollars, tandis qu'une défaite se solderait par un versement de 250 000 $.

vendredi 23 octobre 2020 à 9:16
Police des jeux : l'ANJ et le Service Central des Courses et Jeux main dans la main

Le transfert des missions de l'ARJEL à l'ANJ s'est accompagné d'un élargissement des compétences du régulateur, qui désormais dispose également de pouvoirs de contrôle sur les casinos et clubs de jeux. L'ANJ et la Direction générale de la police nationale viennent donc de signer une convention qui fera office de "socle d'un dialogue et d'une coopération vivante" entre les deux structures.

mercredi 21 octobre 2020 à 14:34
Télex

Le régulateur, qui se dit "souvent interpellé par des joueurs de poker sur la question de la distribution aléatoire des cartes", détaille dans un article sommaire ses modalités de contrôle. Sa conclusion est implacable : "Avec environ 15 millions de parties jouées chaque jour sur les sites en ligne, ce sont quotidiennement des milliers de bad beats qui s'y produisent et encore plus de 3-8 dépareillés qui y sont distribués". Alors arrêtez de bouder !

mercredi 21 octobre 2020 à 12:17
Télex

Cette semaine, l'équipe de Club Poker Radio vous a concocté une émission dédiée à l'analyse comportementale. Le casting s'appuiera pour l'occasion sur le roi des reads Davidi Kitai, le négociateur et analyste comportemental Louis-Augustin Calonne et enfin le pro mexicain Jacobo Montoya. Couvre-feu oblige, l'émission débutera plus tôt qu'à l'accoutumée : top départ dès 18h15 !

mercredi 21 octobre 2020 à 8:34
Télex

Eh oui, nous avons une mauvaise nouvelle pour vous : Anto08 a décroché la cagnotte de 850 € la semaine dernière. Pour cela, il lui a simplement fallu toucher une quinte flush royale sur le Lucky CP. Une mission qui, si vous l'acceptez, sera également la vôtre ce mercredi à 21h. Mais pour tout vous dire, on ne vous en voudra presque pas si vous décidez exceptionnellement de faire l'impasse.

mardi 20 octobre 2020 à 15:01
Fermeture des clubs de jeux : le Club Circus à l'initiative d'une action collective

Le combat continue pour le Club Circus ! L'établissement avait déjà engagé, sans succès, une requête en référé-liberté contre l'arrêté du Préfet de police de Paris prononçant la fermeture pour deux semaines des clubs de la capitale. Entouré d'autres clubs de jeux et casinos, il conteste cette fois le sort qui leur est réservé par le décret du 16 octobre.

mardi 20 octobre 2020 à 12:30
Télex

On vous a déjà parlé du festival Winamax Pokus qui animera le début du mois de décembre. La room a depuis déployé des Expresso qualificatifs à destination de deux des tournois au programme : le Mass Start Surprise avec des tickets à 10 € mis en jeu sur des tables à 0,50 €, et surtout le Pokus Million KO avec la possibilité de gagner des entrées à 50 € sur des tables à 4 €.

mardi 20 octobre 2020 à 12:23
Télex

Vous avez prévu de passer la soirée devant le match du PSG ? Faites d'une pierre deux coups et ajoutez-y quelques tournois en compagnie de veunstyle. L'animateur de Club Poker TV vous a concocté un menu à base de tournois privés, d'autres rendez-vous de la grille Winamax et enfin d'un last longer sur Le Sud VS Le Reste du Monde. Avec pour la bonne bouche quelques bouteilles de vin en jeu !

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 29 octobre 2020 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.