mardi 20 septembre 2022 à 8:31
LIVE

Hugo Ouazana remporte au Club Barrière le Main Event du Mystery Festival, empochant au passage un joli gain de 16 383 €. Troisième du tournoi derrière Abdellah Hadid, Parham Ahoor s'offre malgré tout le plus gros chèque de l'épreuve grâce à une prime Big Bounty de 15 000 €.

Hugo Ouazana

Un festival Mystery, c'est d'abord une histoire de primes. Sur ce plan, les mieux lotis du Main Event (311 entrées) se nomment Parham Ahoor et Pierre Antona : le premier a ouvert une enveloppe à 15 000 € en plus de son gain de 8 400 € ; quant au second, il a avantageusement complété le prix de 2 250 € dévolu à la huitième place avec une prime de 10 000 €.

 

Hugo Ouazana, lui, a été un peu moins bien loti au tirage. Ce fan de James Bond et Casino Royale n'en a pas moins quitté le Club Barrière avec le sourire. Et pour cause : lui dont la seule ligne Hendon Mob plafonnait à 548 € a cette nuit décroché une timbale à 16 383 € en prenant le meilleur sur Abdellah Hadid.

 

De ce heads up entre l'amateur et le tchatcheur, ou le grindeur occasionnel et le livetard affichant quinze ans d'expérience du circuit, vous saurez tout en allant jeter un œil à la conclusion du coverage de Fausto. De notre côté, on retiendra cette déclaration à chaud d'un champion qui garde manifestement les pieds sur terre :

Hugo Ouazana

Je joue très peu en live, et un peu en ligne le week-end. e suis un amateur disons un peu éclairé, mais j'adore le live. Il y a vraiment des sensations qu'on ne retrouve pas ailleurs. Donc gagner après aussi peu d'essais, ça fait très plaisir. J'ai run good pendant trois jours, c'était une vraie expérience.

Pour le reste, je n'ai aucune ambition dans ce jeu. Je ne suis pas un grand joueur. Je me considère bon pour un amateur, mais je n'ai aucun autre objectif. Pourquoi pas jouer plus cher un jour si ma bankroll me le permet, ou si je vois une belle structure qui me donne envie.

Les résultats de la table finale

  • 1. Hugo Ouazana - 16 383 €
  • 2. Abdellah Hadid - 11 000 €
  • 3. Parham Ahoor - 8 400 € (+ 15 000 € de prime Big Bounty)
  • 4. Simon Chetrit - 6 250 €
  • 5. Nicolas Bernard - 3 650 €
  • 6. Benjamin Wo - 2 850 €
  • 7. Franck Rouhani - 3 650 €
  • 8. Pierre Antona - 2 250 € (+ 10 000 € de prime Big Bounty)
  • 9. Bernard Vu - 1 850 €
Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Mystery Festival : le Main Event du Club Barrière pour Hugo Ouazana
Cette news a suscité 131 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
Fournier aime les trios

Lee rythme des éliminations ralentit alors qu’on approche des demi-finales. Les shortstacks vendent cher leur peau, à l’image d’Eric Fournier, qui enchaîne deux brelans contre Gnahory pour surgir dans le haut du chipcount.

Le poker est plus facile lorsqu’on touche des brelans. Un adage vérifie sur ce dernier niveau par Eric Fournier. Pur random, Eric s’est signalé avec un premier trio de trois sur un flop :9h:6d:3d. Il rebondit sur le C-bet de Gnahory, large chipleader de la table. Check-raise tapis, payé rapidement par son adversaire avec top paire, presque top kicker, :Ks:9d. Bien maigre face au brelan de 3 adverse. Turn :5d, river :2c et premier double up pour Fournier, qui remonte près des 500 000 jetons.
 

large.IMG_7579.JPG.e5d687db826cd96aa48cc
 

Une demi-heure plus tard, les deux hommes se retrouvent au duel. Open Fournier, 3-bet Gnahory, call et check-check sur le flop :2d:4c:Kh. :8c sur la turn, Fournier prend le lead pour 90 000 jetons. Riposte 310 000 chez Gnahory, tapis deux secondes plus tard chez Eric, payé et voilà un pot à plus d’un million de jetons. Fournier retourne ses deux huit pour un brelan turn. « Encore ! Mais c’est pas possible ! » s’insurge Gnahory, qui tient encore Top paire-top kicker avec son As-Roi, drawing dead. Fournier passe la barre du million.
 

large.IMG_7578.JPG.3ac08299dfacc4ad5562b
 

Dans le coin droit de la Red Room, Mehdi Kechiche montre ses qualités en matière de survie. Tombé à six blindes il y a deux heures, il trouve un premier double up avec :As:9c contre :Ks:Jd. Puis un autre une heure plus tard avec :As:Kc contre :Qd:8d. Et à l’instant, nouveau double up à tapis couvert avec As-Sept qui tient face au Roi-Dame de Ioan. Retour au delà des 30 blindes pour le jeune grinder.
 

large.IMG_7576.JPG.74b60250f477274d6948b
Ce n'est pas parce qu'on double up qu'on est obligé de sourire, n'est-ce pas Mehdi Kechiche ? 
 

Dans la catégorie remontada, je demande aussi Abdellah Haddid, qui a pimenté son set-up d'un run-out esthétique. Deux As contre deux Rois. :Ks au flop avec deux carreaux. Carreau turn, Carreau River, et flush max pour le joueur de Grande Kabylie.

Il reste toujours 21 joueurs au moment d’aller diner. Je vous laisse quelques chipcounts et on se retrouve dans une heure !
 

large.IMG_7581.JPG.fb71b3fcddf3b58f4605d


Mais avant cela, nouveau moment bounty ! Quatre joueurs ont eu la chance de venir devant le coffre-fort... Et ils l'ont complètement vidé de son trésor. Après avoir tiré le "Big bounty" pour Pierre Antona, Lothilde est récalmée par le chipleader pour à nouveau piocher l'enveloppe. La responsable des inscriptions s'exécute, et tire la plus belle de toute : 10 000 € pour Pierre Antona ! Quelle blancheur.

Derrière, Antoine Labat prend 2 500 €, et un autre joueur chope la dernière à 5 000 €. Il ne reste que deux enveloppes à 2 500 € et une à 1 000 €. Il faudra viser les premières places pour encaisser cinq chiffres sur ce tournoi.

Chipcount partiel :

Pierre Antona : 1 420 000
Eric Fournier : 1 270 000
Gnahory : 1 080 000
Parham Ahoor : 720 000
Bernard Vu : 690 000
Raffael Zarbo : 650 000
Abdellah Hadid : 510 000
Dionke Ba : 490 000
Idir Haïche : 350 000

Il reste 21 joueurs sur 305 inscrits
Level 21 à venir  : 10 000 - 15 000 Ante 15 000
Moyenne : 580 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elbaz sort de son terrier

Un joueur qu’on n'avait pas vu du tournoi vient d'émerger. Un bon sens du timing puisqu’on approche des demi-finales. Yoni Elbaz trouve le spot de triple-up, tout comme un certain Antoine Labat.

Pour attirer les projecteurs, il n’est pas conseillé d’être short stack. Les stars du field aimantent les caméras et les médias, peu importe leur nombre de jetons, mais lorsqu’on est random, un petit tapis entrainera l’indifférence, ou la discrétion, à moins d’une histoire originale. C’est la dure loi des coverages.

Shortstack tout le long de Day, Yoni Elbaz était passé au travers de ce Live. On mentionnait tout de même son nom, tout en bas du chipcount du Day 1A. « Je suis arrivé avec 40 000 jetons », confirme l’intéressé, qui a passé la journée entre 10 et 20 blindes.
 

large.IMG_7590.JPG.b0e4677ce8e658fcef542
Le poing serré de Yoni Elbaz, qui prend une grande respiration après 8 heures dans les bas-fons du tournoi.

Mais Yoni est dur au mal. En bon entrepreneur immobilier, le joueur a attendu le bon moment pour ériger son édifice de jetons. S’il a fait preuve de patience pour choisir son spot, la construction a été rapide. En un coup, Elbaz quitte la zone rouge et trouve le presque triplage pour démarrer un nouveau tournoi.

Open shove de Gnahory, qui a vécu deux derniers niveaux en enfer pour tomber à 135 000. Re-shove de Yoni pour 235 000 et la parole arrive sur Simon Chetrit en grosse blinde. « Désolé les gars » déclare le joueur en payant les 11 blindes demandées. Le joueur tient en effet une belle merguez mais avec deux primes potentielles devant lui, le prix lui semble correct.

Malheureusement, son :Qh:3h est dominé par le :Qs:Jd de Gnahory. Avec :As:6s, Elbaz est légèrement favori. Un peu plus encore sur le flop :9d:9h:2c. Et complètement sur la river :Ac. Il terminera même en full sur la river :9s. Yoni prend un pot de près de 600 000, une prime mystère et monte un stack de 40 blindes pour poursuivre sa route.  
 

large.IMG_7584.JPG.9871afecf13dee7135565
L'expérience d'Antoine Labat, qui place le coup de la veste au bon moment pour triple-up. Le grinder londonien n'a pas dit son dernier mot dans ce Main Event.

Sur le niveau précédent, Antoine Labat avait connu le même genre de bonheur. Ses 8 dernières blindes sont allées au milieu et le grinder trouvait un spot de triple-up avec :Kh:Jh face au :Qs:Qd de son voisin et une merguez de Dal Cerro. :Kd:Tc:Ts au flop et deux briques plus tard, Labat revenait à 400 000 jetons.  

A part ça, on a perdu Idir Haïche sur un flip contre Pierre Antona. Un pot de 300 000 jetons qu’il a refilé à Mehdi Kechiche sur un duel :Ac:Ks vs :Ah:Qd. Un board coquin :Qd:Ts:3s:Js:8s offre la flush à Mehdi qui revient près des 600 000. Pierre Antona prenait cependant un autre bounty en éliminant Ioan quelques mains plus tard avec à son tour As-Roi contre le :8c:9c de Ioan, sur un board :Kc:7c:5d:Qs:9d.   

18 joueurs encore dans ce Main Event, soit deux de trop pour atteindre le redraw des demi-finales.


Il reste 18 joueurs sur 305 inscrits
Level 24 : 10 000 - 15 000 Ante 15 000
Moyenne : 677 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zarbo bazardé

Dans ce field majoritairement livetard, Raffael Zarbo élevait le niveau technique tout en abaissant la moyenne d’âge. Ses moves audacieux et calculés ont fait des dégâts pendant deux jours, qu’il a dans les hauteurs du tournoi. Mais en une heure, tout a basculé. Un 4-bet dans le mauvais timing et un gros affrontement contre Parham ont eu raison du benjamin de ce Main Event, éjecté aux portes des demi-finales.
 

large.IMG_7595.JPG.d3aa27461d82f242a05e9
 

Tout se passe en deux énormes coups. Un pré-flop et un développé. Sur le premier; Dionke Ba open 35 000 en début de parole. Mehdi Kechiche monte les enchères à 100 000, mais ce n’est pas assez pour Raffael, qui met une pression maximum. Cold-4-bet tapis pour 1 200 000, sachant que Raffael couvre largement tout le monde.

Dionke se couche, mais Mehdi s’empresse de payer avec ses deux As, tandis que Zarbo montre… :Kc:Tc. Un board sans suspens permettra à Mehdi d’approcher les 900 000 jetons tandis que Zarbo redescend près de la moyenne.

Une demi-heure plus tard, Zarbo engage le duel contre Parham Ahoor qui défend sa blinde. :Tc:5s:7s sur le flop, Raffael fait cher : 70 000 dans 100 000, payé par Parham pour voir la turn :Kc. 2-barrel 180 000, Parham prend deux minutes, puis annonce tapis, pour environ 450 000 de plus.

Mal de crâne chez le jeune Zarbo qui étudie toutes les possibilités avant de finalement payer en retournant A-10 de carreaux. Deux paires chez Ahoor, qui a trouvé la bonne turn avec son :Kh:5d. River :2d et le reg élimine le grinder, pour revenir à 1,6 million de jetons.
 

large.IMG_7591.JPG.67f6b761394641a0cc73e
 

Pendant que Raffael voyait son stack dégringoler, son voisin Franck (photo) a connu le chemin inverse. Un premier double-up avec 8 blindes dans un duel :Th:Ts contre le  :Ac:4c de Mehdi Kechiche. Puis un nouveau double-up contre Zarbo dans un inévitable deux As contre As-Roi et voilà Franck au-delà du million de jetons. 

Et tandis que je termine ces lignes, j’apprends l’élimination de Dionke Ba, dont le short stack a filé dans le gros tapis de Pierre Antona sur un duel A-8 contre J-8.

Seat-Draw demi-finales :

Table 1

S1 - Yoni Elbaz : 380 000
S2 - Benjamin Wan : 730 000
S3 - Bernard Vu : 195 000
S4 - Pierre Antona : 1 625 000
S5 - Antoine Labat : 380 000
S6 - Mehdi Kechiche : 725 000
S7 - Parham Ahoor : 1 455 000

Table 2

S1 - Hugo Ouazana : 850 000
S2 - Franck : 1 375 000
S3 - Nicolas : 580 000
S4 - Eric Fournier : 410 000
S5 - Luca Dal Cerro : 1 175 000
S6 - Simon Chetrit : 1 425 000
S7 - Abdellah Hadid : 1 150 000

Il reste 14 joueurs sur 305 inscrits
Level 25 : 10 000 - 20 000 Ante 20 000
Moyenne : 871 000 jetons

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Antona satellite

Les joueurs semblent pressés d’aller en finale. Trois éliminations en cinq minutes, et pas les moins redoutables. Antoine Labat s’empale contre les Barbus de Bernard Vu tandis que Mehdi Kechiche se fait attraper par l’intouchable Pierre Antona, seul dans la stratosphère du tournoi.

Tout est allé très vite. Antoine Labat succombe en deux coups quasi consécutifs. Open sur la blinde de Bernard Vu qui shove pour 8BB. Le grinder se doit de payer avec son K-J mais fait pâle figure face aux deux Rois de Bernard. Aucune aide sur le board et Labat se retrouve cripple. Il se fera éliminer avec la manière par Benjamin Win dans un duel :Ks:4s contre :7s:7d. :7h au flop, :7c turn et Antoine Labat sort en 14e position. 

1 250 € pour récompenser ce run… Plus un boutny à 5 000 € et un autre à 2 500 €. Antoine a tout de même pris sa part. Ce n’est pas le cas de Mehdi Kechiche, qui sort juste après, sans avoir pris le moindre bounty.
 

large.IMG_7604.JPG.b2f9720b3fde29d5dc625
 

Le grinder s’est fait attraper par celui à qui rien ne résiste depuis le début de soirée. Pierre Antona place le move piégeux pour prendre l’intégralité du stack de Mehdi. Open 40 000, payé au bouton par Kechiche et Yoni Elbaz complète en grosse blinde. :Ac:Kh:2h sur le flop, check-check et Mehdi envoie un bet à 50 000. Payé par Yoni et check-raise d’Antona à 200 000. Seul Mehdi paie. Turn :7s, et tapis chez Antona pour les 450 000 restant à son adversaire. Kechiche prendra deux bonnes minutes avant de payer avec son :Ah:Jc, malheureusement drawing-dead contre le :2c:2d de Pierre.

Mehdi prend la 12e place, tandis que Pierre s’envole au chipcount, avec 2,5 millions de jetons.

Entre temps, Eric Fournier bustait sur l’autre table, pris dans le cauchemar du poker avec deux Rois, contre les deux As de Franck.

Il reste 11 joueurs sur 305 inscrits
Level 25 : 10 000 - 20 000 Ante 20 000
Moyenne : 1 109 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parham prend les commandes pour la finale

Parham Ahoor a pris ses responsabilités pour dessiner la table finale à son avantage. Un gros coup sur la tête de l’ex-chipleader Pierre Antona, puis la dernière élimination de la Red Room, pour emmener les neuf finalistes dans la Vault.
 

large.IMG_7618.JPG.d82e84be831439555256b
Abdellah Hadid, Benjamin, Hugo, Nicolas, Franck
Simon Chetrit, Parham Ahoor et Bernard Vu

Le joueur a utilisé pour cela une de ses bottes secrètes. Un move plein de puissance qu’il avait déjà éprouvé avec succès deux heures plus tôt contre Dionke Ba. Le C-bet flop / check-check turn / re-raise river. Un enchaînement de haute voltige, que l’on vous conseille de ne pas reproduire sans entrainement préalable. Illustration face au chipleader Pierre Antona.

Limp en BVB entre les deux gros stacks de la table, puis Parham fait 125 000 (4,1x), Antona paie. C-bet 80 000 sur le flop :Ah:4s:7s, payé, et check-check sur la turn :9s. Doublette :9d river et Antona prend l’initiative, pour 250 000. Un gros bet, surlequel Ahoor va s’appuyer pour ponctuer son move signature, avec une relance à 675 000.
 

large.IMG_7608.JPG.04165ce63c428d4f0f1f6
 

Pierre Antona ne comprend pas. Il se met dans différentes positions pour re-penser l’histoire que lui raconte Pahram. Il n’a pas l’air convaincu, mais tout de même assez pour folder en montre son :Ac:Qh. Aucune carte ne sera dévoilée par son adversaire, qui se contente de prendre le pot.

Dans le même temps, on a perdu Luca Dal Cerro sur l’autre table. Encore gros stack il y a deux heures, l’Italien a connu un enchaînement de mains compliqué pour tomber sous les dix blindes. « J’ai touché une quinte et ça vient troisième puis quatrième trèfle sur la river, il envoie et je suis obligé de coucher. Puis après je fais brelan flop contre couleur turn contre Monsieur (Nicolas) sur un autre gros pot » m’informait Dal Cerro avant le coup de grâce. En l’occurence, une rencontre anecdotique :Qc:Jd contre le :Ks:5s de Simon Chetrit sur un board :Ac:4d:4h:5d:9s.  
 

large.IMG_7606.JPG.d26a370c70d7d3cef0c3a
 

Un grand bravo à Luca qui aura été l’un des grands animateurs de ce festival. En lice sur chaque tournoi, ITM sur chaque tournoi, finaliste sur le Starter et vainqueur de la 2e plus grosse prime, à 10 000 €, sur ce Main Event ! Dal Cerro était en très grande forme, mais on retiendra surtout la bonne humeur, le fair-play et les traits d’esprit de l’Italien, qui a fait rire plus d’un joueur du Club Barrière cette semaine. Grazie Luca y a presto  !

Cinq minutes après la sortie de Dal Cerro, c’est Yoni Elbaz qui rend les armes, face à la montée en régime de Parham Ahoor. Open shove d’Ahoor sur la blinde du short stack qui paie avec :Ac:5c. Ahoor est légèrement en dessous avec son A-2 de carreaux, mais un board :7h:9d:4h:Qd:3d offrira la flush, l’élimination et le chiplead à Parham. 

Direction la Vault Room pour la table finale. Les stacks sont dressés, la photo est dans la boite, neuf finalistes pour 16 barres et un titre Main Event, c’est maintenant !

Seat draw et chipcount

Siège 1 - Benjamin : 775 000
Siège 2 - Abdellah Hadid : 820 000
Siège 3 - Pierre Antona : 2 100 000
Siège 4 - Simon Chetrit : 1 800 000
Siège 5 - Parham Ahoor : 2 280 000
Siège 6 - Bernard Vu : 520 000
Siège 7 - Franck : 1 925 000
Siège 8 - Nicolas : 1 050 000
Siège 9 - Hugo:  1 145 000

large.IMG_7620.JPG.defb263682044bc9ae939


Il reste 9 joueurs sur 305 inscrits
Level 26 : 15 000 - 30 000 Ante 30 000
Moyenne : 1 355 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chetrit en double date

Faire une table finale, c’est beau. Mais que dîtes-vous de deux tables finales en même temps ?
 

large.IMG_7625.JPG.d0be90bd2820ded149bbf
 

Les grinders online ont déjà connu cette douce sensation, en ayant sur leur écran deux, voire trois tables finales en simultanée. Mais en Live, c’est une toute autre affaire.

Depuis près de cinq heures, Simon Chetrit court dans les couloirs du Club Barrière. Non pas pour se dégourdir les jambes, mais parce qu’il joue deux tournois en même temps. En plein deep run sur le Main Event, Simon avait également chatté un Flip & go, lui donnant le droit d’accéder au Day 2 de cet autre tournoi, directement dans les places payées.

Jouant une main sur cinq, il envoie le tapis quand il trouve du jeu puis court rejoindre l’autre table, sans même connaître la conclusion du coup. Le joueur a ainsi double-up à plusieurs reprises sans même connaître le board victorieux. Il se contentait seulement de prendre son bounty, puis de revenir toutes les trois, cinq minutes, pour potentiellement un nouveau all-in.

La situation dure maintenant depuis le milieu d’après-midi et au moment où je vous parle, Simon est actuellement… En heads-up du tournoi ! Il joue une main, parfois deux ou trois, puis revient dans la Vault pour la table finale qui vient de débuter. Son adversaire se retrouve alors seul, en heads-up.
 

large.IMG_7623.JPG.f9531c7150ec079c025ad
Le floor Alexis, qui a déjà vécu cette étrange situation dans le carrière, explique au croupier qu'il attendra une minute entre chaque coup. Si Simon n'est pas là au moment du deal, les blindes iront dans le stack de Cyril. 

« Je joue un heads-up contre un fantôme » remarque Cyril Besse, son ultime adversaire du Flip & Go.

Mais difficile de battre un fantôme. En jouant une main sur trois, Simon prend tout de même l’avantage, avec 70% des jetons en sa possession. De l’autre côté, il possède toujours 1,5 million, le 3e stack au classement provisoire. Ce n’est pas une mais deux coupes, que Simon compte ramener à la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites
juste un échantillon

Une petite heure. C’est le temps qu’ont joué nos neuf finalistes sur l’ultime table du tournoi. Un échauffement, un prélude avant la grande symphonie de demain, puisque après douze heures de jeu aujourd’hui, les neufs joueurs reviendront au complet dans la Vault, pour le dénouement de ce Main Event.
 

large.IMG_7648.JPG.c7ec4ff84d780c825ecbc
Quelques petits changements en tête de course avec notamment l'investiture de Hugo Ouazana comme chipleader

Ils auraient pu revenir moins nombreux. Nicolas par exemple, se couchera bien heureux à l’idée de revenir demain. Le joueur a eu le droit à une deuxième vie dans cette table finale, alors qu’un duel de blindes aurait pu largement écourter l’histoire.

Open 85 000 (2,1BB) en SB sur la blinde de son voisin Hugo, qui paie pour voir un flop :Ac:7s:2h. C-bet 85 000, payé et 2-barrel sur la turn :Jd, pour 150 000. Riposte radicale de son adversaire : Tapis pour 1 100 000. Nicolas ne comprend pas et après une longue réflexion, finit par payer avec As-Roi, tandis que son adversaire montre :Jh:7d.

La double paire tiendra sur la river :3c et Hugo prend un pot monstre pour franchir la barre des deux millions. Il avouera après coup avoir mal lu le deuxième bet de son adversaire, en pensant qu’il avait misé 300 000 et non 150 000.

En attendant, Nicolas se retrouve cripple avec 100 000, 4 blindes devant lui. Favori pour la neuvième place, il trouve alors deux Dames contre deux Valets pour plus que triple-up, puis deux dames encore contre :Ks:Jc chez Franck pour revenir près du million de jetons. 
 

large.IMG_7628.JPG.c763a983edd3dee50c386
- T'es revenu vite, c'est la marque des champions, commente Abdellah en direction de Nicolas.
- Le champion, il a eu besoin d'avoir deux fois les Dames, relève l'intéressé.

Sur la dernière main, il prendra même un petit paquet à Benjamin dans un duel bouton contre BB, pour revenir à 1 million et demi, au-dessus de la moyenne.

Ce même Benjamin aurait pu lui aussi prendre la porte. Avec une petite quinzaine de blindes, il trouve à son tour deux Dames et met tout au milieu UTG +1. Simon Chetrit se réveille avec deux As au CO et s’apprête à passer à table… Jusqu’à ce qu’un board :Jd:6c:8s:9d:Tc ne lui ôte le pain de la bouche.
 

large.IMG_7633.JPG.74df926bcaddd2222a44c
Un gros ouf de soulagement pour Benjamin Wo qui rentre la double ventrale pour craquer les As de Simon Chetrit.

Au bout du niveau 24, les neuf joueurs sont toujours debout, enfin, plutôt assis, sauf Simon Chetrit qui continue de courir entre son heads-up en Flip & Go et la TF du Main Event. Quelques changements par rapport à la grille de départ.

Parham Ahoor laisse le chiplead à Hugo Ouazana, Franck et Nicolas en poursuivants tandis que Simon Chetrit perd du terrain suite à ce craquage d’as. Il mène le gruppetto devant Abdellah Hadid et Bernard Vu, toujours lanterne rouge, avec 10 BB pour le Final Day.
 

large.IMG_7637.JPG.479633171166d25f82647
Il ne partira pas favori, mais Bernard Vu sera là demain pour représenter le clan Cpiste sur cette finale. Allez @ClaraMorgane!

Nous n’avons eu droit qu’à un avant-gout, un petit échantillon avant la grande soirée de demain où la structure déjà confortable s’assouplira encore sur des niveaux d’une heure. Rendez-vous à 20h, un horaire de finale, pour le dénouement de ce Main Event Mystery.
 

Chipcount :

Hugo Ouazana : 2 325 000
Parham Ahoor : 2 025 000
Pierre Antona : 1 570 000
Franck Rouhani : 1 535 000
Nicolas Bernard : 1 460 000
Abdellah Hadid : 995 000
Simon Chetrit : 915 000
Benjamin Wo : 885 000
Bernard Vu : 540 000

large.IMG_7650.JPG.b9b3f9378988fa8ba6758
Ah, il y en a un qui n'a pas fini. Simon Chetrit bataille toujours avec Cyril Besse en heads-up du flip & Go. Tout avait démarré avec un flash à 100 balles. Ca donne un heads up a 1 600 € pour le gagnant... Plus le bounty à 2 000 € qui n'a toujours pas été tiré. Ca vaut le coup de rester. Et en plus, il peut désormais monotable la fin de soirée.


Il reste 9 joueurs sur 305 inscrits
Level 25 à venir : 25 000 - 50 000 Ante 50 000
Moyenne : 1 355 000 jetons

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
La fin du mystère

Après 11 jours de festival marathon, place à la dernière ligne droite. Les neuf finalistes sont revenus dans la Vault du Club Barrière pour un l’ultime tour de piste. L’un d’entre eux repartira avec un trophée Main Event, agrémenté de 16 barres, et quelques enveloppes bonus. Hugo Ouazana part avec quelques mètres d’avance, mais la course s’annonce très serrée.
 

large.IMG_7680.JPG.c19e4e6fe74419529e592
 

On prend les mêmes qu’hier, et on recommence. Les neufs survivants du tournoi ont le plaisir de commencer la semaine avec une table finale. 1 850 € d’assuré, 16 383 € tout en haut, plus quelques enveloppes mystères, même si tous les gros bounties ont déjà été saisis.

Parham Ahoor par exemple, a été plutôt gâté par le facteur, en tirant deux “Big Bounty”, dont le plus gros à 15 000 €. Pierre Antona, 3e plus gros stack de cette finale, a eu la bonne intuition, en laissant Lothilde tirer pour lui la 2e plus grosse prime, à 10 000 €, tandis que Luca Dal Cerro, éliminé aux portes de la finale, trouvait la dernière enveloppe à 5 chiffres.

Dorénavant, il ne reste que des “petites” primes, à 250, 500 et 750 €, mais l’addition des enveloppes pourraient tout de même bien arrondir les gains. Pas de quoi cependant faire bouger l’ICM, à une table où tout le monde se regarde en chien de faïence.

Un chipleader à 45 blindes, un chiploser à 10 et de nombreux concurrents entre 15 et 30 blindes. Seul le chipleader Hugo semble en mesure de supporter un re-steal des middle-stacks et la prise de risque devrait être limitée, avec près de six joueurs sous les trente blindes.
 

large.IMG_7652.JPG.4a739f1f0fb0829f7a90d
 

Enfin, peut-être pas pour Bernard Vu (photo). Notre Cpiste part à la guerre avec dix blindes et opte pour une stratégie agressive d’entrée. Un open-shove dès la deuxième main. Ça passe. Un re-steal sur Simon Chetrit, ça passe. Et voilà le chipleader Hugo Ouazana qui attaque sur sa grosse blinde. @ClaraMorgane découvre :Ac:Ks. Avec 14 blindes devant lui, la décision fait peu de doute : Tapis !
 

large.IMG_7669.JPG.47d3195fc4449dc9de067
 

Réflexion chez le chipleader qui finit par payer… Avec :3c:3s. C’est osé, mais c’est un flip et voilà une première balle d’élimination. Le croupier dévoile un flop :8s:5c:3s:Jd:2c, la pocket tient et Bernard Vu sort après une petite demi-heure de finale.

De la déception évidemment chez Bernard, qui espérait profiter un peu plus longtemps et repartir avec un peu plus. Belle performance tout de même de notre reg Cpiste qui a prouvé une nouvelle fois sa solidité et sa capacité à percer les fields parisiens.

On retiendra sa résistance et les conversations agréables, pour parler du circuit chinois, des applications poker CPG, ou bien des destinations exotiques où ce globe-trotter a pu tâter les cartes. Avant de partir, il tient d’ailleurs à saluer ses amis joueurs de La Réunion, où Bernard a vécu dix ans. Des parties mémorables et de belles rencontres dans les casinos de Saint-Denis et Saint-Gilles. J’ignore s’ils sont nombreux sur le CP, mais si vous êtes du coin et que vous avez déjà boxé avec Bernard dans les établissements réunionnais et mauriciens, sachez qu’il vous salue.
 

large.IMG_7671.JPG.1c9d20ac6deb8dbb36421
 

On reprend la partie à 8 avec désormais un Hugo Ouazana bien dominateur en stack. 3,5 millions pour le chipleader tandis que Pierre Antona, Abdellah Hadid, Simon Chetrit et Benjamin Wo tournent autour des 20BBs.
 

Pay-out

1er : 16 383 €
2e : 11 000 €
3e : 8 400 €
4e : 6 250 €
5e : 4 800 €
6e : 3 650 €
7e : 2 850 €
8e : 2 250 €
9e - Bernard Vu : 1 850 €

Il reste 8 joueurs sur 305 inscrits
Level 25 : 25 000 - 50 000 Ante 50 000
Moyenne : 1 520 000 jetons

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Antona ne capte plus

Deuxième élimination sur ce premier niveau. Pierre Antona prend la poudre d’escampette sur un nouveau flip, au profit de Nicolas Bernard.

Pas à son avantage depuis la reprise de la partie, Pierre Antona voit son stack maigrir blinde par blinde. Avec 1 million de jetons, il reste fidèle à sa tactique de limp, dont on ne pourra pas dire qu’elle n’est pas équilibrée. Depuis le début du tournoi, le joueur a envoyé plusieurs limp-reraise, et attrapé plus d’un joueur qui pensait que Pierre voulait voir un flop pour pas cher. Mais sur ce coup, c’était la dernière fois que Pierre limpait.
 

large.IMG_7653.JPG.45b5b7670bf98521181a3
 

Limp Antona donc à 50 000 donc. Overlimp de Chetrit et iso de Nicolas Bernard à 175 000 au bouton. La parole revient sur Pierre qui envoie tout avec sa paire de neuf et ça sera payé par Nicolas avec :Ac:Ks. Nouvelle balle d’élimination sur un nouveau flip, mais cette fois, As-Roi trouve un flop agréable :Kc:Jc:5c. Aucun neuf ne viendra sauver Pierre Antona. 2e stack au moment de parvenir en finale, le reg termine donc finalement avant-dernier et devra se contenter de 2 250 €… Plus 10 000 € de primes en guise de consolation.
 

large.IMG_7673.JPG.35170dc146bee51589bb8

 

Juste avant cette sortie, on avait assisté à un nouveau flip entre Simon Chetrit (photo) et Abdellah Hadid. :4d:4s contre :As:8c dans un duel bouton contre BB et cette fois, le shortstack trouvait un :Ah turn pour poursuivre sa route dans le tournoi. Abdellah tombe shortstack avec 10 BB tandis que Simon remonte près des 20 blindes.
 

large.IMG_7677.JPG.f2d6ce15dcea8043b0dd8


Il reste 7 joueurs sur 305 inscrits
Level 25 : 25 000 - 50 000 Ante 50 000
Moyenne : 1 744 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Franck, la tête au carré

Duel brutal entre Hugo Ouazana et Franck Rouhani. Les deux hommes se sont rentrés dans le lard et ont reversé l’autre tour à tour, jusqu’à ce coup de grâce aussi terrible qu’improbable.
 

large.IMG_7683.JPG.97dd0eb1ab6a88db01d8a


Le combat est tout à fait honnête. Deux dames chez Franck, une bonne main pour envoyer le tapis avec 11 blindes. Deux dames chez Franck dans les blindes, une bonne main pour le payer, les deux joueurs sont au milieu du ring, c’est le moment d’envoyer les coups.

Premier uppercut sur le flop :Jc:9h:7s. Franck est dans les cordes, un genou à terre, puis se relève d’un coup pour un direct fracassant sur la turn :Qh. Ouazana est sonné, K.O debout, il ne l’a pas vu venir. Il titube sur le ring, mais lance un « Neuf ! » du désespoir, quand BAM ! River :9h, carré, KO direct, le croupier arrête le match. Franck sort sur civière, complètement abasourdi par ce run-out.
 

large.IMG_7685.JPG.ae6db4ed90586152c0bde
 

Hugo Ouazana n’a pas encore la ceinture de champion, mais avec 4,5 millions de vent lui, soit plus d’un tiers des jetons en circulation, Hugo est favori des bookmakers. Mais cinq joueurs se dressent encore sur sa route, avec notamment Parham Ahoor, qui se défend bien, en arrachant plusieurs petits coups pour remonter près des 3 millions. Avec un chipcount complet, ça sera plus simple.

 

Chipcount :

Hugo Ouazana : 4 450 000
Parham Ahoor : 3 150 000
Nicolas Bernard : 2 345 000
Benjamin Wo : 720 000
Abdellah Hadid : 440 000
Simon Chetrit : 420 000

 

Il reste 6 joueurs sur 305 inscrits
Level 26 : 30 000 - 60 000 Ante 60 000
Moyenne : 2 122 000 jetons

Share this post


Link to post
Share on other sites
Terrain miné

Des explosions tous les deux coups dans la Vault. Les tapis-payé s’enchainent et les shortstacks tombent au combat les uns après les autres… Encore deux éliminations dans les dix dernières minutes, mais pas celles qu’on attendait, puisque Simon Chetrit et Abdellah Hadid sont passés entre les balles.
 

large.IMG_7700.JPG.ce4b09bddd970d4573d21
Simon Chetrit en a entendu plus d'une fois les balles siffler. Mais pour l'instant, personne n'arrive à abattre le reg.

Après l’éviction cruelle de Franck, c’est au tour de Benjamin Wo de prendre ses responsabilités. Avec la faible profondeur, c’est encore à tapis-pré-flop que se joue le sort du garçon. Deux six, contre Roi-Dame chez Parham Ahoor. Un run-out :2s:Th:Ks:Tc:Ac et les douze blindes de Benjamin filent dans le stack de Parham. Benjamin se contente de la 6e place popur 6 350 €.

Quelques coups plus tard, c’est au tour de Simon Chetrit d’envoyer. Avec ses 7 blindes, le joueur est déjà bien heureux d’être encore de la partie. « J’aurais pu finir 8e, au lieu de ça, je vais prendre 4 800 €. Préparez le cash game, j’arrive. Déjà que je vous rase en mettant 150 €, qu’est ce que ça va être, bande de chocolats va ! » S’exclame Simon, en direction de ses amis qui l’observent sur les bords de la Vault.
 

large.IMG_7696.JPG.e8e46da8f4ec7303b14ed
A défaut de pouvoir éllminer Simon avec des cartes, Parham tente de l'étrangler à main nue.

Les supporters vont assister en réalité à une démonstration de survie. Un stop & Go en défense de blinde avec :Jh:3c. Un flop :8h:Kh:3c. La paire est suffisante pour tout mettre au milieu. Mauvais timing, Hugo Ouazana a lui aussi touché une paire avec son :Ks:Qd. Nouvelle balle d’élimination pour le chipleader, sauvée in extremis par Chetrit sur la river :3s.
 

large.IMG_7706.JPG.0f1ac234695aeb1b4b102
 

Simon Chetrit est toujours dernier en jetons, mais trois coups plus tard, voilà Nicolas Bernard (photo) qui sort de sa boite contre Hugo Ouazana. Les deux joueurs ont ouvert deux mains dans les blindes, assez forte pour tout mettre au milieu. :8s:8c chez Nicolas, :Ah:Qs pour le chipleader. « As de pique au flop » hurle le clan Ouazana dans les gradins. Évidemment, :As au flop, avec deux briques. Une autre brique turn, et un nouvel :Ac pour boucler l’affaire. Hugo Ouazana augmente son stack d’un nouveau million, tandis que Nicolas Bernard prend la 5e place, pour 4 800 € 

« Bon en fait, je vais caver 6 200 € au Cash Game » commente Simon Chetrit, qui continue de prendre les paliers sur cette finale meurtrière.

Pendant ce temps, Abdellah Hadid aussi joue les miraculés. Le joueur a lui aussi stop & Go contre Parham Ahoor avec :9c:7c sur un flop :Jh:7h:2d. Parham a payé les six blindes restantes avec son :Kd:Td, mais n’a touché ni paire ni backdoor. Une orbite plus tard, nouveau tapis envoyé par Abdellah, qui se retrouvait en flip avec As-Roi contre le :Jh:Jd de Nicolas Bernard. :4d:9c:2d sur le flop, :Kh turn, :Qc river et Abdellah enchaîne un deuxième double up pour passer la barre des 2 millions. 
 

large.IMG_7689.JPG.acdb0940775333862b129
Belle poker face chez Abdellah Hadid au moment d'avancer le tapis. La technique paie puisque le joueur double deux fois pour revenir dans la partie.

Il reste donc quatre joueurs dans ce Main Event. Hugo Ouazana est énorme Parham Ahoor est gros Abdellah Hadid est pas mal, Simon Chetrit survit. Une petite pause, puis le match à 4 commencera !

Il reste 4 joueurs sur 305 inscrits
Level 26 : 40 000 - 80 000 Ante 80 000
Moyenne : 3 110 000 jetons

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Finale Blitzkrieg

9 joueurs à table, des niveaux de une heure et un départ à 20H. La situation laisser penser qu’on allait encore se coucher tard. Que nenni. Cette table finale accouche d’un véritable massacre : Sept éliminations en deux heures et demi et nous voilà déjà en Heads-up !

Après avoir fait apprécier ses qualités de Survivor, Simon Chetrit a fini par rendre les armes. Ses dix dernières blindes sont parties au milieu dans un duel de blindes contre Parham Ahoor. Avec :Ac:6d, c’est largement dans le tableau, mais en face, Ahoor accueille volontiers le tapis avec ses deux Dames.
 

large.IMG_7710.JPG.95cd0cf364de974db2963
 

Les deux amis se prennent dans les bras avant le board, observent ensemble le croupier dévoiler :2d:Th:3d:7c:Kc... Puis s’offrent un nouveau câlin chaleureux pour se dire au revoir. Très belle performance de Simon qui s’est battu vaillamment, et a joui d’une certaine réussite pour gratter les paliers. On retiendra également ses qualités sportives, le joueur courant toute la soirée d’hier pour naviguer de la table finale du Main Event à celle du Flip & Go.

Sous les coups de 4H, il s’imposait même devant Cyril Besse pour prendre le titre et 3 600 €, mais sur ce Main Event, son beau parcours s’arrête au pied du podium. 6 200 € pour cette 4e place, agrémentée de quelques bounty. Direction la table de Cash Game !

Nous voilà avec un match à trois Parham Ahoor, Abdellah Hadid et Hugo Ouazana. Les stacks sont désormais plus profonds, mais l’action ne ralentit pas pour autant. Deux premiums dans les mains de Parham et Abdellah. Tout part au milieu pour construire un énorme pot de 5,5 millions de jetons, le plus gros du tournoi. Abdellah a l’avantage avec ses Barbus, qui vaincront sans problème les deux Valets de Parham sur un board :2c:5s:As:6d:4d.
 

large.IMG_7714.JPG.832d5868089b9346452df
 

Ahoor quitte la Vault beau joueur, avec un grand sourire et en serrant les pinces de ses adversaires. 8 400 € pour cette troisième place… Plus 15 000 € de bounty puisque Parham avait tiré la plus grosse prime dans le coffre de Brian Benhamou. D’un point de vue comptable, le plus gros gagnant de cette finale, c’est lui.
 

large.IMG_7720.JPG.209c9cbd9d8ca3c941147
 

Ça sera donc un heads-up Abdellah Hadid contre Benjamin Ouazana. 16 briques plus 1 000 de bounty à aller chercher. 6,2 millions partout, 80 blindes de profondeur, Messieurs, que le meilleur gagne !

Il reste 2 joueurs sur 305 inscrits
Level 27 : 40 000 - 80 000 Ante 80 000
Moyenne : 6 220 000 jetons

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ouazana va chercher sa gagne

Hugo Ouazana prend le dessus sur Abdellah Hadid après un combat serré entre deux styles bien opposés. Le jeune amateur remporte sa première victoire sur le circuit et son record de gains pour 16 383 €, saupoudré de quelques bounties. La victoire d'un compétiteur sans prétention, grinder occasionnel, qui joue pour les sensations et les trophées.
 

large.IMG_7756.JPG.b39cf9b21b8ca12bcf14f
 

Duel de styles

Deux amateurs face à face. Un Livetard avec près de quinze ans de poker derrière lui et un jeune homme qui grind occasionnellement sur les rooms online.

large.IMG_7729.JPG.1be77bf95db470950ae6b
 

Deux styles, deux écoles bien opposées, qui ont produit un heads-up agréable et indécis. Évidemment, les punchlines répétées d’Abdellah Hadid ont largement pimenté le duel. Le joueur parle comme il joue. De manière spontanée, en lâchant des commentaires aussi imprévisibles que ses moves. Il s’inspire des cartes, de l’ambiance de la salle, de la musique qui passe sur les enceintes du Club pour alimenter la conversation et chauffer un peu la table, toujours avec bienveillance.

« Le problème de cette salle, c'est qu'avec ces musiques, ça donne envie de tout mettre au milieu » répétait Abdellah, qui n’avait pas hésité à danser à côté de la table hier pour célébrer l’un de ses double-up. « You wanna move ? » poursuivait le joueur tandis que Maaron 5 arrivait dans la playlist, comme pour inciter un bet like Jagger.
 

large.IMG_7735.JPG.fc34bd29c1cec863f3b5b

Mais en face, Hugo Ouazana aussi a du répondant. Dans un style plus posé, il échange volontiers la conversation avec son voisin trublion. Et si Abdellah concentre la majorité du temps de parole, Hugo, lui, s’occupe de prendre les jetons.

Balance équilibrée avant la grande bascule

Parti avec 6,2 millions de jetons chacun, les deux joueurs s’échangent les petits coups pendant une demi-heure avant un premier écart créé par Hugo. Un 3-barrel bien pesé sur un board :8h:As:Ah:7s:8c , Abdellah ne croit pas à l’as et paie son adversaire… Qui retourne A-4 de carreaux. Hugo monte à 9 millions (contre 3,5).

Dix minutes plus tard, réponse d’Abdellah. Hadid paie un premier barrel su :As:Qs:4d, puis envoie un gros check-raise sur la turn :6s. Tandis qu’Hugo réfléchit, Abdellah fait mine de trembler, en agitant ses bras et ses épaules de manière grossière, au point d’amuser tout le rail de son opposant. Ouazana finira par lâcher sa main, pour voir Abdellah claquer un joli :5c:3d. « Pourtant, je t’ai montré que j’étais pas bien » se permet Hadid, qui revient à 5,5 millions.
 

large.IMG_7738.JPG.4cede2fa0ff65c579c4bc
 

La partie s’emballe encore sur la main suivante où les deux joueurs s’envoient des fleurs en même temps que des gros bets. « Quand on aime on ne compte pas, lâche Abdellah tout en payant l’open 3x de son adversaire. Mais qui aime bien châtie bien. Je vais te châtier ! » prévient le joueur, qui paie le C-bet sur un flop :Qd:5s:8h. Check-check turn :9s puis nouveau barrel à 500 000 chez Ouazana sur la river :Kc. Payé chez Hadid, Ouazana montre :Ks:Jh : et ajoute un million de plus à son stack grossissant.

« Tu m’as fait voir du pays, mais il faut bien que le voyage s’arrête » commente le poète Abdellah, qui revient pourtant en contact en mettant 2-barrels turn-river (600 000 puis all-in) sur un board :2d:5h:6c:Jd:Tc.

Mais sur la main suivante, la partie va définitivement basculer. Limp Abdellah, check, et c-bet sur le flop :Kc:Tc:Qh. Payé par Ouazana et 2-barrel 375 000 sur la turn :8d. Cette fois, c’est check-raise à 1 300 000 par Ouazana. Abdellah complète et se prend un nouveau parpaing à 2 millions sur la river :Ks.

« C’est peut être le plus mauvais call de l’histoire » prévient Abdellah, qui avance pourtant la somme. Ouazana montre :Kd:8h, pour un full, loin devant le :Qs:Tc adverse. 11 millions pour Hugo, qui fait tomber son adversaire sous les 10 blindes. 
 

large.IMG_7752.JPG.f336294de2c4b56f97d2b
 

Il conclura sur sa première balle de match. Open shove Hadid avec :Kc:3c, snap call avec :As:5d. Pas le temps de trembler, full floppé sur :Ac:5h:Ah et Hugo lève les bras pour rejoindre son rail. Le jeune homme vient de remporter son premier tournoi Live, pour 16 383 €.

 

Néophyte, entre James Bond et le WiPT

large.IMG_7648.JPG.d8dae2a529fb7882e4eb8


Une belle somme pour cet amateur, qui jouait là l’un de ses plus beaux tournois de poker « Je joue très peu en Live, je joue un peu en ligne, le week-end quand j’ai envie de me faire une session, je suis un amateur disons un peu éclairé, informe Hugo Ouazana lors de la traditionnelle interview. Mais j’adore le Live, il y a vraiment des sensations qu’on ne retrouve pas ailleurs. Donc gagner, après aussi peu d’essai j’ai envie dire, ça fait très plaisir. J’ai run good pendant trois jours, c’était une vraie expérience ».

Les 16 briques font plaisir, on ne va pas se le cacher, mais le joueur était avant tout venu chercher la compétition en se présentant au Club Barrière.

« On sait que c’est un Mystery mais moi je me suis dit dès le début, les primes, j’en ai rien à foutre. Je suis là pour jour mon tournoi, pour le gagner et les primes elles viendront avec ».

Joueur de la génération "Casino Royale", qu’il a vu et revu pour apprendre les séquences de mises et les différentes mains, le joueur a ensuite fait son chemin sur les rooms online, jusqu’à prendre le jeu un peu plus sérieusement. Mais pas de quoi nourrir une folie des grandeurs ou se présenter sur des tables à la James Bond.

« Je n’ai aucune ambition dans ce jeu.  Je ne suis pas un grand joueur. Je me considère bon pour un amateur, mais j’ai aucun autre objectif, affirme celui qui travaille dans la grande distribution. Pourquoi pas jouer plus cher un jour si ma bankroll me le permet et je n'hésiterai pas à jouer d’autres tournois quand j’ai le temps, quand je vois une belle structure qui me donne envie. » Celle de l’APO 2500 par exemple ? « C’est sur qu’on ne me verra pas sur ce genre de tournois. En revanche, il y a bientôt le retour du WiPT. J’ai très envie de le jouer, gratuitement si possible, donc j’ai déjà essayé les premières qualifications ».

On espère le retrouver à la Villette. À bientôt Hugo !

Le tableau du Main Event Mystery (+ primes Big Bounty) - 600 € - 311 inscriptions

1er - Hugo Ouazana : 16 383 €
2e - Abdellah Hadid : 11 000 €
3e - Parham Ahoor : 8 400 € (+ 15 000 € de prime Big Bounty)
4e - Simon Chetrit : 6 250 €
5e - Nicolas Bernard : 3 650 €
6e - Benjamin Wo : 2 850 €
7e - Franck Rouhani : 3 650 €
8e - Pierre Antona : 2 250 € (+ 10 000 € de pirme Big Bounty)
9e - Bernard Vu : 1 850 €

large.IMG_7762.JPG.7e2802ad6f6b621081fef

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Hugo Ouazana remporte au Club Barrière le Main Event du Mystery Festival, empochant au passage un joli gain de 16 383 €. Troisième du tournoi derrière Abdellah Hadid, Parham Ahoor s'offre malgré tout le plus gros chèque de l'épreuve grâce à une prime Big Bounty de 15 000 €.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 131 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 27 septembre 2022 à 8:43
Télex

Si les attaques DDOS sont monnaie courante, rares sont les opérateurs à communiquer publiquement sur le sujet. PokerStars confirme que les coupures à répétition de ces derniers jours trouvaient leur origine dans des attaques de ce type. "Nous pouvons confirmer que tous les comptes sont en sécurité, ainsi que les informations personnelles de nos joueurs", souligne la room au pique rouge.

mardi 27 septembre 2022 à 8:14
Française des Jeux : les paris hippiques en attendant le poker en ligne

Le Groupe FDJ a annoncé la semaine dernière être entré en négociations exclusives en vue de l'acquisition de ZEturf, second opérateur français du secteur des paris hippiques. Le montant de l'acquisition, qui reste soumise à l'autorisation des autorités compétentes, se situerait aux alentours de 200 millions d'euros. Elle permettra à la Française des Jeux de développer son activité de paris en ligne, en attendant un autre mouvement de diversification avec le poker en ligne.

lundi 26 septembre 2022 à 10:04
HOT !
WPO Bratislava : c'est parti pour la fiesta slovaque de Winamax !

Top départ du WPO Bratislava au Casino Banco du Crowne Plaza ! Les premiers tournois débutent aujourd'hui, mais la température va tranquillement monter tout au long de la semaine. Le coverage de Fausto commencera ce mardi, tandis que le Main Event et les premières animations d'envergure sont annoncées pour mercredi. Qui est de la partie en Slovaquie ?

lundi 26 septembre 2022 à 9:01
Télex

Marqués par l'annonce de la suspension d'Ali Imsirovic et Jake Schindler, les Poker Masters ont repris leur cours normal ce week-end à Las Vegas. Trois champions empochent chacun un premier prix d'environ 200 000 $ : Jeremy Ausmus, Ethan Yau et Ronald Keijzer. Mention spéciale également à Erik Seidel qui, après s'être hissé sur le podium de l'épreuve inaugurale, bataille en ce moment en table finale de l'event #4.

jeudi 22 septembre 2022 à 8:35
PokerGO Tour : les Poker Masters pour faire oublier les Stairway to Millions

Les Poker Masters ont débuté il y a quelques heures à l'Aria. Le festival de PokerGO succède à une édition tronquée des Stairway to Millions, le Venetian ayant tout simplement procédé à l'annulation des deux derniers tournois au programme. Plusieurs indicateurs laissaient imaginer un overlay sur ces deux épreuves.

mercredi 21 septembre 2022 à 13:26
Télex

Qui mettra la main sur la prime à 25 000 € ? Réponse d'ici dimanche, avec dans la foulée le lancement de l'APO 2500 pour toute la semaine suivante. La table finale de l'épreuve sera retransmise en direct sur la chaîne Twitch PMUTV. Il ne s'agira toutefois pas du seul rôle tenu par la room lors de ce festival : en clôture du 1er au 3 octobre, elle organisera un tournoi online KO Progressif à 250 € de buy-in et 40 000 € de dotation garantie.

mercredi 21 septembre 2022 à 13:01
Hip'Poker Tour : PMU vous donne rendez-vous à l'hippodrome de Vincennes les 7 et 8 octobre

Le Hip'Poker Tour de PMU Poker, dont la dernière édition remontait à 2019, fera son grand retour les 7 et 8 octobre à l'occasion d'un meeting en nocturne à l'hippodrome de Vincennes. D'ici là, vous disposez de plusieurs options pour vous ouvrir les portes de l'événement. Au bout du chemin, c'est peut-être un package FPO d'une valeur de 1 800 € qui vous attend !

mercredi 21 septembre 2022 à 9:21
Télex

Vous avez kiffé le Marrakech Poker Open ? Vous vous languissez déjà d'un retour au Es Saadi ? Les Marrakech Mini Series pourraient vous offrir un bon prétexte pour une nouvelle virée marocaine dès la semaine prochaine. Cinq tournois seront au programme, dont un Main Event à 4 500 dirhams et un Turbo Monster Stack à 2 000 dirhams.

mercredi 21 septembre 2022 à 8:08
Télex

Reconnaissant que "la diffusion de jeux d'argent fait l'objet de nombreuses discussions depuis longtemps", Twitch annonce sur Twitter qu'à partir du 18 octobre, il sera interdit de diffuser des parties de roulette, jeux de dés et machines à sous. L'entreprise opère à cette occasion un distinguo avec les streamings de paris sportifs, fantasy sports et poker, lesquels resteront bien autorisés à l'avenir.

mercredi 21 septembre 2022 à 7:55
Télex

Du Fivebet Festival, on connaissait déjà presque tout : le concept et les destinations, le programme de la première étape à Deauville ou encore l'état d'esprit des deux fondateurs. S'ajoutent aujourd'hui au tableau les satellites en ligne organisés par Winamax : rendez-vous chaque jeudi à 21h15 pour un 10 € rebuys garantissant un package d'une valeur de 1 000 € pour une étape au choix du gagnant.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
aujourd'hui à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.