samedi 12 avril 2014 à 6:43
Breaking News

Borgata poursuit Phil Ivey en justice afin d'obtenir le remboursement d'une somme de 9,6 millions de dollars remportée par le joueur au baccara. Dans cette affaire qui rappelle grandement celle du Crockfords, le casino d'Atlantic City accuse le joueur de manœuvres frauduleuses lui ayant permis d'obtenir un avantage significatif.

Phil Ivey (ptpr)
En un clic, le stratagème du Crockfords analysé par le Daily Mail.

En octobre 2012, la presse se faisait le relais d'un litige opposant en justice le Crockfords Casino de Londres à Phil Ivey. En cause, une somme de 12,1 millions de dollars que le joueur aurait remportée au punto banco dans des conditions troubles. La Haute Cour de Justice britannique n'a pas encore livré son verdict sur ce dossier, mais les arguments des deux parties sont connus :

  • le casino accuse Phil Ivey d'avoir mis à profit les infimes défauts des jeux de cartes pour lire le sabot, avec la complicité d'une jeune femme asiatique reputée experte dans ce domaine.
  • l'Américain reconnaît les faits, mais conteste leur qualification de manœuvres frauduleuses : lecture du sabot oui, triche non !

 

Un an et demi plus tard, un second scandale tend à confirmer que l'épisode n'était pas isolé et que Phil Ivey avait usé du même stratagème dans plusieurs établissements. Le célèbre casino Borgata d'Atlantic City vient en effet de déposer plainte à l'encontre du joueur pour obtenir le remboursement d'un montant de 9,6 millions de dollars. Seuls deux éléments distinguent les deux dossiers : ladite somme a été remportée au baccara et non au punto banco ; ici, les gains du joueur lui ont déjà été versés et ne sont donc pas bloqués par l'établissement.

 

Pour le reste, à la lumière de la déposition du casino, les similitudes entre les deux affaires semblent nombreuses. Elles laissent entrevoir un modus operandi parfaitement rôdé :

  • les faits se déroulent en avril, mai, juillet et enfin octobre 2012. Lors des deux premiers séjours, il transfère un million de dollars et joue jusqu'à 50 000 $ le coup. Lors des deux derniers, il transfère trois millions et augmente les enjeux à 100 000 $ le coup.
  • Phil Ivey bénéficie une nouvelle fois de la complicité d'une jeune femme asiatique, Cheng Yin Sun ;
  • son statut de VIP de l'établissement lui permet de formuler des requêtes très précises lors de chaque session : un croupier parlant chinois, l'utilisation de jeux de cartes violets de marque Gemaco ainsi que d'un distributeur automatique...
  • le verso des cartes utilisées ne serait pas toujours parfaitement symétrique. Le Borgata a d'ailleurs également choisi de poursuivre le fabricant pour négligence.
  • chaque session se conclut sur un gain significatif : 2,4 millions en avril ; 1,6 million en mai ; 4,8 millions en juillet ; et enfin 825 000 $ en octobre.

 

C'est lors de cet ultime séjour en octobre 2012 que l'affaire du Crockfords a été relayée dans la presse et que les responsables du Borgata en ont pris connaissance. Selon eux, Phil Ivey aurait alors délibérément perdu de l'argent pour atténuer les soupçons : dans un premier temps gagnant de 3,5 millions, il aurait finalement conclu la session sur un bénéfice de 825 000 $.

 

Voilà donc pour la version des faits du casino. Si celle de Phil Ivey n'est en revanche pas encore connue, il semble vraisemblable en l'état que le joueur adoptera la même position que dans l'affaire britannique, c'est-à-dire en reconnaissant les faits mais en contestant leur qualification de triche. Stay tuned !

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Justice : le casino Borgata réclame 9,6 millions de dollars à Phil Ivey
Cette news a suscité 122 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

 

Si jouer au poker est totalement immoral, que fais-tu sur ce forum? Tu dois jouer au poker, t'as pas honte d’être aussi immoral?

Je n'ai jamais prétendu être un exemple de moralité. Il y a plein de choses dans ma vie que je fais que je sais être immoral. Néanmoins, je ne joue pas encore à des limites de balla comme celles de Ivey. Par conséquent, je n'ai ruiné personne, du moins directement. Il est possible que j'ai participé au processus d'addiction de quelques joueurs, mais ça reste très indirect.

A l'inverse, il est fort possible qu'une personne comme Ivey ait détruit des vies dans ces parties de high stakes. J'en ai pas la preuve, mais la probabilité est grande.

Il y a une certaine hypocrisie à ce que des milliers de fans s'extasient sur les gains vertigineux de Ivey dans des grosses parties en sachant qu'il a pu dépouiller certains malheureux inconscients. Dans ces moments là, tout le monde trouve ça normal car "c'est la beauté du jeu".

Jouer à de telles limites en cash game est de toute façon profondément immorale, c'est un fait. Tu peux considérer que je fais un jugement de valeur en disant cela, mais ce n'est pas le cas. Je suis pour la liberté absolue de l'individu du moment qu'elle n'entrave pas la liberté d'autrui. Par conséquent, qu'une personne vive dans la débauche ne me dérange pas si elle respecte la liberté de ses prochains.

Je pointais juste l'absurdité de dire que son arnaque dans ce casino était immoral alors qu'à mon sens ça l'est beaucoup moins que ces rasages de fish quotidiens en high stakes. Dans le contexte cité, il n'a ruiné personne et le casino n'aura aucun souci à s'en remettre, d'autant plus qu'il n'a enfreint aucune règle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

(...) d'autant plus qu'il n'a enfreint aucune règle.

Eh si ! Les Lois du Nevada et du NJ précisent bien qu'est considérée comme fraude au jeu, le fait de réaliser au moins 1 des 8 actions suivantes : 

  1. Modifier l'issue d'un jeu après que des mises aient été engagées et que le résultat soit connu (genre, tu prends la bille de la roulette qui s'est arrêté dans le 8, pour la mettre dans le 29, en toute décontraction...) 
  2. Engager ou modifier un pari en connaissance d'éléments que d'autres joueurs n'ont pas (c'est là que Phil se fait baiser, ce serait aussi le cas d'un mec qui mettrait la lessiveuse sur un bourrin sachant qu'il a reçu une piquouse avant la course (le bourrin))
  3. Collecter les gains d'un pari sur lequel le joueur n'a pas légalement joué, ou réclamer un gain plus important que celui que le joueur a effectivement gagné (j'avais mis 200/200 sur rouge-vert et 30 l'étoile mon frère),
  4. Inciter un joueur à tricher (ce qui interdit notamment la publication de toute littérature à ce sujet sur le territoire US)
  5. Positionner des mises ou en ajouter sur un pari gagnant, après avoir eu connaissance du résultat (techniques de mise en retard ou de top hatting consistant à ajouter quelques dragées après le résultat, standard à la roulette, et connues sous le terme générique une favelas),
  6. Retirer tout ou partie de son pari après le résultat, ou dès lors que ça commence à craindre (genre, 16 servi au BJ contre un as showing à la banque, ou bien le "oh, j'ai pas dis tapis, j'ai dis fold" face au AA de vilain...).
  7. Utiliser le matériel de jeu à des fins autres que l'utilisation normale (ex, un combo de touche permettant de faire cracher la purée à chaque coup), cela s'applique également à toute connaissance de subterfuges permettant d'exploiter les vulnérabilités d'un jeu inconnues des autres personnes (casinos et/ou joueurs), là encore, Phil l'a dans le baba. Le card counting au black jack est à la limite du subterfuge, mais la légisprudence a plutôt penché en faveur du joueur ces derniers temps... 
  8. Corrompre un joueur, une équipe, un arbitre, bref quelqu'un, afin de manipuler les résultats d'un résultat sportif (méthode Karabatic) ou obtenir un tuyau afin d'engager un pari gagnant (méthode bilto). 

Et qui dit fraude de jeu aux US dit crime, condamnable : 

D'un emprisonnement de 1 à 6 ans,

D'une amende de $10000 maximum (lol).

 

Le texte de Loi pour les maniaques...

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Accusé par le casino Borgata d'avoir triché pour empocher 9,6 millions de dollars aux tables de baccara, Phil Ivey conteste toute fraude par la voix de ses avocats. Le joueur estime que les défauts des cartes qu'il a pu mettre à profit sont de la responsabilité de l'établissement et du fabricant.

[...] Lire la suite…




Phil Ivey (crédit photo : ESPN)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ces casinos devraient plutôt s'interroger sur l’honnêteté de leur personnel..

 

J'aime bien Ivey mais j'ai quelques interrogations.

 

Après ça me parait quand même hautement improbable que tout ça soit du à son seul génie.

 

Qu'en est-il en cas de complicité interne (ex employé qui switch un paquet de cartes, ou qui est tout simplement au courant du défaut et qui tips Ivey moyennant une part des gains) ?

 

scam en bande organisée toussa toussa

 

Dans le sens ou Ivey, c'est la couverture parfaite pour ce genre d'opération. 

 

Après, loin de moi l'idée d'accuser, mais je trouve que cette hypothèse mérite d'être citée.

Edited by Janken

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si le Borgata gagne , après chaque session de cash game perdante j'irai porter plainte contre les joueurs qui m'ont pris de l'argent en exploitant mes tells physiques. Après tous ce n'est pas à moi de bosser et faire en sorte de n'avoir aucun tell physique mais à eux de ne pas l'exploiter  :P

Edited by ahtchoum

Share this post


Link to post
Share on other sites

La procédure se poursuit avec, cette fois, la réponse du Borgata au dernier document produit par Phil Ivey. Rien de bien nouveau sous le soleil a priori :

 

 

On notera quand même un rappel de la loi qui ne manque pas de sel : "Le Borgata évoque spécifiquement des actes réprimés pénalement par la loi de l'État et qui peuvent engendrer une peine d'emprisonnement supérieure à un an. Selon l'article [...], constitue un crime / délit le fait de "sciemment... gagner ou tenter de gagner de l'argent... en lien avec l'industrie casinotière... par une fraude ou un schéma frauduleux". Lorsque le montant en question est supérieur à 75 000 $, il s'agit d'une infraction de second degré susceptible de faire l'objet d'une peine de 5 à 10 ans de prison".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Un important pourcentage de parts sur ses gains durant un grand nombre défini d’années/montants de tournois joués à venir ? Ça lui ressemblerait bien et ne m’etonnerait pas tant que ça qu’il ait réussi à obtenir ce genre de deal, il est addict et encore jeune, et les casinos aussi sont joueurs... 9_9 Ça pourrait  s’averer EV+ pour le Borgata si c’est bien négocié et solidement signé. 

 

Edited by Dawkse

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 122 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 4 août 2020 à 7:05
Télex

C'est le nouveau venu dans la grille des tournois du Club Montmartre : le Night Fall 120 ! Comme son nom l'indique, ce tournoi à 120€ (100€ + 20€) s'étendra jusque tard dans la nuit chaque jeudi soir à partir de 20 heures. La structure sera donc turbo, avec des niveaux de 15 minutes et un tapis de départ de 15 000 jetons.

La première édition de ce nouveau tournoi aura lieu dès ce jeudi 6 août à 20 heures.

dimanche 2 août 2020 à 8:00
Télex

Durant tout le mois d'août, Club Poker et Winamax vous font gagner plus de 230 € de tickets chaque lundi à 21h. Le buy-in des tournois est fixé à 1 € et leurs 18 meilleurs participants sont assurés de mettre la main sur des lots de 5 à 50 €. Alléchant, non ? Si toutefois vous préférez le PLO au Hold'em, allez donc jeter un œil à l'agenda de notre série de tournois Omaha God !

vendredi 31 juillet 2020 à 12:49
Télex

Un mois après son ouverture, le Club Pierre Charron élargira ses horaires d'ouverture à compter de ce lundi 3 août. Jusqu'alors ouvert de 15h à 4h du matin, l'établissement accueillera désormais ses joueurs de 14h à 5h. Une bonne nouvelle pour une clientèle qui approcherait aujourd'hui les 5 000 membres.

jeudi 30 juillet 2020 à 13:49
Concours photo 2020 : le poker en vacances

Après trois longues années d'absence, le concours photo de Club Poker fait son retour avec deux catégories au menu : farniente et lieux incongrus. Faites preuve de créativité et mettez en scène votre jeu de cartes favori. Vous avez jusqu'au 15 septembre pour participer !

jeudi 30 juillet 2020 à 7:56
Télex

Du 2 au 10 août, les deux rooms vous invitent à participer à The Big Game : un tournoi à 125 de buy-in et 100 000 € de dotation garantie. Les jours 1 sont programmés quotidiennement à 16h et 19h sur la base de niveaux de douze minutes, puis à 21h avec des niveaux de six minutes. À noter que des SnG JAQKPOT à 3 € mettent en jeu des tickets de 125 € dans une partie sur 133.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 6 août 2020 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 13 août 2020 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 20 août 2020 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 27 août 2020 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.