vendredi 19 novembre 2010 à 10:03
par Piercy

Servane Barrault a été présentée à Club Poker Radio il y a quelques semaines. Son premier article décrit le jeu pathologique et le jeu à problèmes, et s'inscrit dans le projet plus ambitieux de thèse qu'elle entame sur les chapeaux de roue. Voici donc la première pierre visible de la collaboration entre Servane et le Club Poker.

Cerveau humain
Le rapport au jeu n'est pas le même pour tous.

Avant de commencer une enquête, il est nécessaire d'en établir, entre autres, les lignes directrices et les limites. C'est ce que Servane fait dans cet article de présentation.

Le jeu et l'être humain, l'évolution du rapport entre un individu et le jeu qu'il pratique, notamment si ce dernier est le poker, les définitions de plusieurs termes, c'est ainsi que Servane pose les jalons de sa collaboration avec le Club Poker. Parce qu'il est nécessaire de ne pas s'éparpiller lorsqu'on traite un sujet aussi vaste que le jeu pathologique.

S'ensuivra bientôt la présentation plus précise de l'enquête qu'elle s'apprête à mener auprès des joueurs de poker.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Jeu pathologique : définitions et concepts de base
Cette news a suscité 14 commentaires :
News

Servane Barrault a été présentée à Club Poker Radio il y a quelques semaines. Son premier article décrit le jeu pathologique et le jeu à problèmes, et s'inscrit dans le projet plus ambitieux de thèse qu'elle entame sur les chapeaux de roue. Voici donc la première pierre visible de la collaboration entre Servane et le Club Poker.

[...] Lire la suite…




Le rapport au jeu n'est pas le même pour tous.

Edited by Piercy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il me semblait qu'avant d'attaquer directement le jeu d'argent, une réflexion aurait pû être proposée sur le "jeu tout court", qui aurait pû donner peut être une assise plus large à l'étude sur le jeu pathologique. Pour prendre qqs exemples:

- l'enfant qui n'apprend rien, n'écoute rien, car il ne s'intéresse qu'aux jeux

- ou celui qui ne sait apprendre que si on lui offre une approche ludique

- l'adolescent ou l'adulte qui joue avec les sentiments des autres, qui "joue" avec l'amour, ou manipule son entourage ou est incapable de sérieux dans la vie sentimentale ou professionnelle

- celui qui joue avec tout, y compris sa vie et/ou celle des autres, en prenant des risques insensés

- celui qui jongle avec l'imaginaire, privilégie les rêves ou des fantasmes jusqu'à l'hystérie au sens psychiatrique.

- celui qui décide de transformer une activité ludique au départ en…profession (ballon, peinture, musique, poker…)

etc…

Dans tous ces exemples hormis le dernier, pas d'argent j'allais dire… en jeu |> , mais place pourtant à des comportements pathologiques. Ceci dit, j'attends la suite avec intérêt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Il me semblait qu'avant d'attaquer directement le jeu d'argent, une réflexion aurait pû être proposée sur le "jeu tout court", qui aurait pû donner peut être une assise plus large à l'étude sur le jeu pathologique. Pour prendre qqs exemples:

- l'enfant qui n'apprend rien, n'écoute rien, car il ne s'intéresse qu'aux jeux

- ou celui qui ne sait apprendre que si on lui offre une approche ludique

- l'adolescent ou l'adulte qui joue avec les sentiments des autres, qui "joue" avec l'amour, ou manipule son entourage ou est incapable de sérieux dans la vie sentimentale ou professionnelle

- celui qui joue avec tout, y compris sa vie et/ou celle des autres, en prenant des risques insensés

- celui qui jongle avec l'imaginaire, privilégie les rêves ou des fantasmes jusqu'à l'hystérie au sens psychiatrique.

- celui qui décide de transformer une activité ludique au départ en…profession (ballon, peinture, musique, poker…)

etc…

Dans tous ces exemples hormis le dernier, pas d'argent j'allais dire… en jeu |> , mais place pourtant à des comportements pathologiques. Ceci dit, j'attends la suite avec intérêt.

C'est intéressant mais c'est trop large comme palette de thèmes. Finalement tu proposes d'amener dans la discussion toute activité pas immédiatement productive ou fonctionnelle.

Il s'agit d'une thèse en psycho, pas d'un essai sur le jeu, l'argent et les jeux d'argent.

A côté du travail scientifique il serait intéressant de parler de l'argent en soi, plutôt que toutes ces activités.

Share this post


Link to post
Share on other sites
s'inscrit dans le projet plus ambitieux de thèse qu'elle entame sur les chapeaux de roue.

Drôle de sujet pour une thèse les chapeaux de roue :frantics:

Sinon c'est bien qu'on aborde enfin ce type de sujet (le vrai :^) sur le CP.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remonte le sujet parce qu'on vient d'y ajouter une illustration de Dudley.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Merci pour vos réactions sur ce premier article, qui sont très encourageantes pour moi!

Carlit: Tes idées sont effectivement très intéressantes, malheureusement les thèmes que tu proposes sont trop larges par rapport à mon sujet de recherche, et je pense que je ne saurais les aborder au sein d'un article.. Cela dit, il y a matière à réflexion et à débat, et cela pourrait être réellement intéressant.

Nous sommes en train de réfléchir à d'autres thèmes d'articles, et vos suggestions et/ou commentaires sont les bienvenus...!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement. Le jeu pathologique est communément associé à une dégringolade financière. Qu'est ce qui a changé avec l'apparition du jeu profitable (relativement) facile online ? Qui sont les nouveaux addicts ? Même s'ils ne perdent plus, quelles conséquences sur leur vie sociale, professionnelle, affective, etc. Ce serait dommage de rater cet aspect des choses, qui me semble relativement nouveau et donc pas forcément couvert par les études de référence sur le sujet ...

EDIT: je viens de relire la fin de l'article de Servane, au chapitre spécificités du poker. Il semble que cet aspect des choses soit effectivement bien dans le scope.

Edited by Mr C.

Share this post


Link to post
Share on other sites

le problème dans cet article c'est que l'on ne parle pas des joueurs gagnans mais addictes...

J'avais une remarque justement à ce sujet, car dans la seule étude apparemment à notre disposition sur le poker, on mentionne que 95% des joueurs jouent modérément et que seuls 5% des joueurs sont "très impliqués", jouant 3 fois plus longtemps et misant 75 fois plus. Le poker étant à ma connaissant le seul jeu de hasard à espérance de gain positive (EV+ à condition de savoir bien jouer, contrairement à loto, roulette, boule, machine à sous...), ces 5% ne correspondent-ils pas aux joueurs gagnants et ou à zéro ?

Un bon grinder sur internet, jouant 1000 mains par heure sur 30 heures par semaines va générer un volume de jeu énorme, est-ce à cause de ce volume qu'on doit le classer comme pathologique?

En effet, si au loto quelqu'un mise 75 fois plus que la moyenne, il entrera très certainement dans cette case car à ce jeu, plus on mise, plus on perd à long terme.

Ce n'est pas le cas au poker et c'est ça qui fait le charme de ce jeu. Sans cette composante essentielle, je ne m'y serait pas intéressé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca va, j'ai grosso modo chip un joli 9/10 au test :clap-clap:

J'avais une remarque justement à ce sujet, car dans la seule étude apparemment à notre disposition sur le poker, on mentionne que 95% des joueurs jouent modérément et que seuls 5% des joueurs sont "très impliqués", jouant 3 fois plus longtemps et misant 75 fois plus. Le poker étant à ma connaissant le seul jeu de hasard à espérance de gain positive (EV+ à condition de savoir bien jouer, contrairement à loto, roulette, boule, machine à sous...), ces 5% ne correspondent-ils pas aux joueurs gagnants et ou à zéro ?

N'oublie(z?) pas que certains perdent des héritages entiers, des crédits, etc, et bien plus encore... 8^

Donc un accès à de l'argent et malgré tout, pertes colossales et temps passé à jouer extrême...

Donc les "75 fois plus" notamment, c'est atteint facilement... Des regs perdants en quelque sorte.

Après, c'est sûr, on retrouve forcément les regs gagnants dans le tas... mais certains font surtout des tournois, donc, bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un bon grinder sur internet, jouant 1000 mains par heure sur 30 heures par semaines va générer un volume de jeu énorme, est-ce à cause de ce volume qu'on doit le classer comme pathologique?

Euh... 30h/sem, cela signifie 5h/jour, 6 jours/sem... Soit il s'agit d'une activité professionnelle, soit il ne me semble pas excessif de s'interroger sur sa pratique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 14 commentaires sur le forum
Les news à la Une
mardi 23 avril 2019 à 13:02
EPT Monte Carlo : le coverage du Main Event sur Club Poker

L'European Poker Tour pose ses valises sur le rocher monégasque du 25 avril au 4 mai, avec au programme une kyrielle de beaux tournois parmi lesquels le French National Championship à 1 100 €, le Main Event à 5 300 € et le Super High Roller à 100 000 €. Rendez-vous dans quelques jours sur Club Poker pour vivre les grands moments du festival !

mardi 23 avril 2019 à 8:19
Télex

À Namur, les festivals de poker se succédent sur un rythme soutenu et régulier. Alors que le Belge Jorden Verbraeken a remporté le Main Event des Namur Classic's (460 entrées), hier, devant les Français Jean-Pierre Didier et Éric Chevalot, les regards se tournent désormais vers les WaSOP du 25 juillet au 4 août. Une référence en terme de plaisir et de confort de jeu !

mardi 16 avril 2019 à 9:54
Télex

Du 15 au 23 juin, le Casino de Marrakech accueillera le WSOP International Circuit Morocco Summer Edition. PMU Poker et partypoker vous offrent l'opportunité de participer au Main Event de ce festival. Du 5 mai au 9 juin, quatre packages d'une valeur de 2 000 € seront garantis chaque semaine sur les deux rooms. Chacun de ces packs inclura le buy-in de 1 360 € ainsi qu'une enveloppe de 640 € destinée à couvrir les frais de voyage.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
demain à 19:04
$125 ajoutés