mercredi 31 août 2011 à 9:11

Les deux principaux logiciels de tracking s'apprêtent à muer sensiblement avec la commercialisation de leurs nouvelles versions d'ici la fin d'année. Entre évolution et continuité, tour d'horizon des innovations à venir.

Le Traqueur
HEM 2 et PT4, brillantes suites ou mauvais nanars ?

Si le film Le Traqueur garantissait aux spectateurs "une virée infernale bourrée d'action", Poker Tracker 4 et Hold'em Manager 2 se montrent un tantinet moins ambitieux à l'heure des promesses. À raison, sans doute, afin d'éviter de décevoir leurs futurs utilisateurs.

 

Longtemps, les trackers ont suscité un farouche débat entre leurs fans et détracteurs, ces derniers regrettant une dénaturation du jeu et estimant déloyal l'avantage procuré par ces logiciels. La situation a considérablement évolué ces dernières années, l'usage des trackers entrant massivement dans les mœurs.

 

Aussi l'arrivée prochaine de nouvelles versions pour les deux principaux logiciels du marché suscite-t-elle l'intérêt de nombreux joueurs. Car si un tracker collecte les données et permet d'analyser des mains ou un style de jeu, un bon tracker doit aujourd'hui faire bien davantage.

 

Jusqu'à aujourd'hui, les deux logiciels ne se sont que relativement peu démarqués l'un de l'autre, même si chacun est parvenu à se constituer sa propre communauté d'aficionados. Les prochaines versions permettront-elles de déplacer les lignes ? Rien n'est moins sûr...

 

Fidèle utilisateur d'Hold'em Manager, ruliano se dit sur le forum "prêt à changer de crèmerie en fonction de ce que proposera la concurrence". Une position que rejoignent a priori de nombreux joueurs, mais qui ne trouvera confirmation que si se creuse un réel fossé entre les deux concurrents.

 

Or, les premiers éléments communiqués ne semblent rien indiquer en ce sens, en dépit de sensibles améliorations dans les deux camps et même si, a priori, plusieurs fonctionnalités restent à dévoiler de part et d'autre d'ici le dernier trimestre.

 

Quels sont les critères qui dicteront le choix des utilisateurs ? Le prix d'abord, comme le rappelle Micmac013 : "Ce sera un critère comme les autres. Ayant déjà Poker Tracker 3, et vu que l'update sera moins cher que l'achat, je pense continuer avec Poker Tracker". Un constat qui vaut également pour les utilisateurs d'Hold'em Manager, si bien que pour renverser la vapeur et faire pencher la balance du côté du concurrent, quelques gadgets exclusifs ne suffiront pas.

 

Examinons donc plus en profondeur ce que les deux logiciels auront dans le ventre après leurs métamorphoses respectives, la 3e pour Poker Tracker et la 1re pour Hold'em Manager.

 

Concernant d'abord Poker Tracker 4, la plupart des premières annonces ont fait l'objet de traductions par Tadau sur le forum. Si vous n'êtes pas anglophone, le sujet dédié constitue donc un rendez-vous incontournable pour bénéficier de l'information la plus exhaustive possible sur les futures fonctionnalités.

 

Du propre aveu de Steven McLoughlin, l'un des responsables de la communication de la société, "les deux principaux changements interviendront au niveau de l'interface et avec un HUD nouvelle génération". Décompte des stacks en blindes, statistiques adverses par session ou encore ToolBox compilant les principales données du HUD figurent notamment au menu.

 

D'une façon plus générale, les développeurs ont insisté sur leur volonté d'intégrer directement à PT4 toutes les fonctionnalités possibles, sans qu'un logiciel tiers fasse office d'intermédiaire. À titre d'exemple, un programme appelé LeakTracker permettra au joueur d'identifier ses principaux défauts.

 

Pour le reste, peuvent notamment être évoqués à la volée : un système de note automatique, l'affichage à l'abattage de l'équité des mains street par street, un replayer repensé avec des fonctions de réseaux sociaux, ou encore des Equity et ICM Calculators relativement poussés...

 

Dans l'ensemble, les différents instruments proposeront des options de customisation accrues, afin de permettre au joueur d'adapter les calculs du tracker à toutes les situations possibles. Ainsi en va-t-il par exemple du Hand Range Model Editor ou de l'ICM Opponent Model Editor, ce dernier permettant de définir ses propres modèles d'adversaire pour les calculs d'ICM, ou de remplacer à la volée le modèle en utilisant une sélection manuelle de l'éventail de mains.

Pour vous faire votre propre idée sur les nouvelles fonctionnalités dévoilées, une série de vidéos ont été réalisées par les équipes de Poker Tracker 4.

 

Du côté d'Hold'em Manager 2, on retrouve naturellement un grand nombre d'innovations semblables : un NoteCaddy (permettant comme le NoteTracker une prise de note plus efficace), un replayer amélioré, un Line Explorer pour mieux comprendre les lignes adoptées par l'adversaire, une vitesse nettement accrue pour les imports ou encore le lancement d'une application iPhone.

 

Une fonctionnalité en particulier a toutefois retenu l'attention des futurs utilisateurs : les stats Versus Hero, intégrées au HUD, qui permettront d'identifier le comportement de l'adversaire face à l'utilisateur (et uniquement face à lui). Pour Immanent ou Arethuz, cette stat Versus Hero "était vraiment le truc qui manquait" jusqu'alors.

 

Enfin, si vous êtes sensibles au look du futur outil, sachez qu'une série de screenshots sont disponibles sur le forum.

 

En observateur attentif du marché, Tadau estime à la lumière des innovations d'ores et déjà dévoilées qu'"aucune fonctionnalité de l'un ou de l'autre [...] ne semble exclusive à l'un des deux logiciels". Le choix pourrait donc, au final, s'avérer cornélien.

Un seul mot d'ordre en attendant le dernier trimestre et la commercialisation des deux logiciels : patience ! D'ici là, quelques nouvelles vidéos et fonctionnalités auront vraisemblablement fini de vous convaincre d'opter pour l'un ou l'autre des deux trackers.

Les news à la Une
lundi 18 février 2019 à 14:18
LIVE
France Poker Festival : Robin Guillaumot vainqueur à La Grande Motte

Le France Poker Festival, ce nouveau circuit imaginé par les équipes de partypoker, a réussi son lancement ce week-end à La Grande Motte en générant un total de 401 entrées lors du Main Event. Son premier champion se nomme Robin Guillaumot. Il a pris le meilleur sur Frédéric Zaiat et Alexandre Gomez dans la dernière ligne droite.

vendredi 15 février 2019 à 10:22
Marché du poker en ligne : les chiffres clés du rapport 2018 de l'ARJEL

Au quatrième trimestre, le marché du poker en ligne a confirmé la tendance entrevue durant le reste de l'année 2018 : une hausse constante des droits d'entrée en tournois, un rebond significatif des mises en cash game, mais un Produit Brut des Jeux (PBJ) qui progresse moins vite en raison notamment de la "baisse des commissions captées par les opérateurs de poker sur les tables de cash game".

jeudi 14 février 2019 à 14:05
Télex

Ce dimanche 17 février, trois grands rendez-vous de Winamax se parent d'un format Knockout et d'une dotation garantie de 100 000 € : le 200 € Battle Royale à 19h, le 50 € Prime Time à 20h30 et le 10 € Sunday Surprise à la même heure. Avec en prime un lot sympa pour le vainqueur de ce dernier : une invitation aux 52 prochaines éditions du tournoi, et surtout une prime de 50 € par joueur éliminé.

mercredi 13 février 2019 à 9:49
Télex

La Million Week de Winamax a rendu son verdict la nuit dernière. Chipleader à 48 joueurs restants, Davidi Kitai se contente finalement de la 20e place. C'est le dénommé "BuyHands" qui s'impose et rafle le premier prix de 125 000 . "PagaLaFanta" et "...Victor.." complètent le podium de ce tournoi qui avait pour rappel enregistré 28 505 entrées.

mardi 12 février 2019 à 14:52
Télex

Un p'tit tour en Catalogne pour disputer l'un des plus beaux tournois du circuit européen, ça vous dit ? Bonne nouvelle : partypoker met les bouchées doubles avec dix packages d'une valeur de 4 000 € (dont 700 € cash) mis en jeu chaque dimanche lors d'un Super Sat à 215 €. En plus, il est possible de se qualifier pour cette finale hebdo via des paliers à 0,01 €, 5,50 € et enfin 22 €.

lundi 11 février 2019 à 11:10
Télex

À n'en pas douter, ce nouvel épisode de Dans la tête d'un pro fera date. Davidi Kitai y dispute la table finale du partypoker Millions Barcelona en compagnie de Stephen Chidwick, Dominik Nitsche ou encore Pascal Lefrançois. Avec 46 blindes devant lui, le génie belge convoite un magot de 1,7 million d'euros. C'est parti pour 52 minutes de délectation !

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 21 février 2019 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 28 février 2019 à 20:04
$125 ajoutés