lundi 23 mars 2015 à 9:49

Franche réussite sur le plan de la logistique et du rayonnement médiatique, la première édition des Global Poker Masters se conclut sur la victoire de l'équipe italienne emmenée par Dario Sammartino, Mustapha Kanit, Andrea Dato, Giuliano Bendinelli et Rocco Palumbo. Éliminée en quarts de finale face à la Russie, la France n'a pas démérité mais s'est écroulée lors des heads up.

Global Poker Masters
Grazie et bravo tutti !

Pour gagner ses galons de "coupe du monde de poker" dans l'esprit d'une majorité de joueurs et d'observateurs, il faudra bien entendu du temps aux Global Poker Masters. La Coupe Davis et la Ryder Cup, pour ne citer que ces deux exemples fréquemment repris par Alexandre Dreyfus, ne se sont pas faites en un jour. Mais du temps, c'est bien tout ce qu'il semble manquer à cette compétition fraîche, innovante, diablement bien pensée et qui, durant tout le week-end, s'est montrée à la hauteur des attentes et des ambitions placées en elle.

 

Le pari n'est pourtant pas gagné d'avance. Accueilli par autant de scepticisme que d'engouement lors de sa présentation, le projet se devait de relever trois défis dès cette année pour espérer perdurer : susciter intérêt et motivation chez les stars du circuit, convaincre les passionnés de sa légitimité et enfin piquer la curiosité des médias généralistes autant que de la presse spécialisée. Aujourd'hui, il paraît difficile de contester la réussite de chacun de ces objectifs.

 

Les stars du circuit, d'abord, ont massivement répondu présent. Peut-être même au-delà des attentes de l'organisation ! L'absence d'enjeu financier, qui de prime abord aurait pu constituer un frein, n'a pas dissuadé quarante joueurs (souvent habitués à manipuler des sommes folles) de bloquer deux journées de leur agenda. L'argent tient certes une place prépondérante dans les mécanismes du poker, mais il peut à titre exceptionnel être suppléé dans l'esprit des joueurs de haut niveau par la fierté de représenter leur communauté nationale. Il suffit pour s'en convaincre de constater la déception de Roger Hairabedian de ne pas avoir été sélectionné, la promptitude avec laquelle Patrick Bruel a adapté son agenda pour pouvoir être présent à Malte, ou encore la façon dont l'Ukrainien Alexander Dovzhenko a mis un terme à ses vacances pour pallier au pied levé le forfait de son compatriote Yevgeniy Timoshenko.

 

S'il s'agissait là d'une condition sine qua non à la pérennité des Global Poker Masters, l'intérêt des passionnés et des médias en constituait une autre. Sur ce plan également, le défi est relevé. Durant deux jours, la diffusion de la compétition sur Twitch a rallié des milliers de supporters, contribuant même à faire du poker l'une des disciplines phares de la plateforme pendant le week-end. Et que dire des dizaines d'articles publiés en France et ailleurs dans des titres de la presse généraliste, ou encore des apparitions de Patrick Bruel et ElkY dans des émissions de télévision comme L'Édition Spéciale. Si certains doutaient encore de la capacité des Global Poker Masters à endosser l'espace de quelques semaines le costume de locomotive médiatique du poker, ils en sont aujourd'hui pour leurs frais.

 

Finalement, il n'a donc manqué qu'une victoire tricolore pour que la fête soit totale. Bien lancés lors de la première phase disputée sous la forme d'une série de Sit and Go, nos cinq mousquetaires ont d'abord brillamment laissé le Royaume Uni sur le carreau et décroché leur billet pour la deuxième journée de compétition. Malheureusement, la seconde phase en heads up a tourné à la Bérézina face à des joueurs russes au sommet de leur forme et en pleine réussite. ElkY, Paul Tedeschi et Sylvain Loosli ont tous perdu leur duel, si bien que le Canada est parvenu à coiffer nos Bleus au poteau dans la course au sixième strapontin pour les demi-finales.

 

Aurait-il pu en être autrement ? C'est l'avis de certains, comme Fabrice Soulier qui dans un tweet a regretté hier le choix des Français de se priver d'Erwann Pecheux et Patrick Bruel pour la série de heads up. Fabsoul est même allé jusqu'à évoquer "une grosse erreur stratégique", avant de récolter quelques critiques pour un commentaire jugé "result oriented" et de promettre une analyse plus approfondie dans le cadre d'un prochain billet. En attendant, il ne fait guère de doute que ce tweet faisait en filigrane allusion à la réussite rencontrée par Patrick Bruel durant la première phase. Sélectionné en tant que "wild card" et non pour sa présence au sommet du classement Global Poker Index, le chanteur aurait pu être considéré moins légitime que d'autres sous le maillot bleu. Il n'a donc pas attendu que les critiques jaillissent pour les éteindre : samedi, il a porté l'équipe de France à bout de bras en récoltant des points très précieux. Nul doute que ses fans auraient espéré le retrouver à la table en demi-finale puis en finale. Les cartes en ont toutefois décidé autrement, nos représentants jouant au moins autant de malchance que de maladresse face à leurs adversaires russes.

 

Au final, ce sont donc les cinq joueurs italiens qui repartent avec le trophée de cette première édition. Outsiders aux yeux des bookmakers, qui les plaçaient loin derrière les Canadiens, les Américains ou les Allemands, ils ont su faire preuve de talent et de régularité pour se hisser jusqu'au face à face final avec un net avantage en jetons, puis se défaire d'une redoutable équipe russe. Bravo donc à ces cinq héros transalpins : Dario Sammartino, Mustapha Kanit, Andrea Dato, Giuliano Bendinelli et Rocco Palumbo. Et surtout, surtout, vivement l'année prochaine !

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
Global Poker Masters : l'Italie championne, la Russie seconde
Cette news a suscité 137 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.

ha ben Bruel sera dans stade 2 la semaine prochaine pour parler de la compétition, sur le thème "le poker est-il un sport ?". Pile ce qui était recherché par l'organisateur.

C'est un sacré ambassadeur quand même. Merci le PMU.

Edited by hollyphoco

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://twitter.com/dansmithholla/status/579699025076707328  :>

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://twitter.com/GlobalPokerIndx/status/579745690403807232

https://twitter.com/jetonsethommes/status/579770484994215936

Edited by 7ben7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dommage que la réalisation et l'infographie n'était pas été top (c'était la 1ère, on leur en veux pas) malgré tout ce global poker masters a été plaisant à suivre.

Bravo à l'Italie et vivement la prochaine!

Share this post


Link to post
Share on other sites

C' est les meilleurs qui ont gagné ? ou pas ? 

 

Moi je demande ça car j' y connais pas grand chose en loto du dimanche après midi !!! Les Negreanu, Esfandiari, Ivey, Colman Seidel…ils avaient pas le droit de venir ?

 

Sinon on dira ce que l' on veut sur le "talent" de Patrick à la table...mais comme ambassadeur du Poker et te donner envie de regarder et jouer; il est là Monsieur !!!

 

Le POKER, un spectacle avant un sport ??? Alors messieurs les sponsors, organisateurs d' événements…pensez y pour attirer le badaud ;-)

Edited by ben92120

Share this post


Link to post
Share on other sites

C' est les meilleurs qui ont gagné ? ou pas ? 

 

Moi je demande ça car j' y connais pas grand chose en loto du dimanche après midi !!! Les Negreanu, Esfandiari, Ivey, Colman Seidel…ils avaient pas le droit de venir ?

Bah c'est une compet orgnisée par GPI ... et les 4 meilleurs de chaque pays étaient automatiquement qualifiés. Si les joueurs cités qui n'étaient pas là font partis de ce top 4, c'est qu'ils ne pouvaient/voulaient pas participer tout simplement

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Franche réussite sur le plan de la logistique et du rayonnement médiatique, la première édition des Global Poker Masters se conclut sur la victoire de l'équipe italienne emmenée par Dario Sammartino, Mustapha Kanit, Andrea Dato, Giuliano Bendinelli et Rocco Palumbo. Éliminée en quarts de finale face à la Russie, la France n'a pas démérité mais s'est écroulée lors des heads up.

[...] Lire la suite…




Grazie et bravo tutti !

Edited by SuperCaddy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques réactions des joueurs sur twitter : 

 



https://twitter.com/trickyscarfy/status/579693164480585728

https://twitter.com/dansmithholla/status/580014653461364736

https://twitter.com/SylvainLoosli/status/579779262217105408

https://twitter.com/ErwannPecheux/status/580028799582134272

https://twitter.com/elkypoker/status/579660690551631872

https://twitter.com/achen88/status/579740376547872768

https://twitter.com/MarcAndre_FDawg/status/580010780181028864

https://twitter.com/JonathanDuhamel/status/580027801237106688

https://twitter.com/nl_profit/status/579825148590686208

https://twitter.com/RoccoGe/status/579765637486157825

https://twitter.com/Mustacchione/status/579767589590695936

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Cependant, pour cette première Global Poker Masters, la France s'en sort plutôt bien. En effet, grâce à Erwann Pecheux et Patrick Bruel, la team des Bleus est parvenue à se classer dans le top 10, en terminant à la 7ème place

 

Source 

 

:cafe: ...Ah bah oui top 10 on s'en sort bien !  8^ ...

 

8 équipes  :this: 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Global Poker League est en préparation. Sortez les pop corns!

 

Une étape aura t-elle lieu à la Mamounia? RankingHero sera t-il partenaire?

 

:dance:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 137 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 17 octobre 2019 à 17:56
Télex

C'était une annonce très attendue : PMU Poker confirme que la finale de la 3e saison du circuit France Poker Open se déroulera au Club Montmartre en janvier. Son programme et ses structures seront communiqués ultérieurement, mais il est d'ores et déjà acquis que le festival sera articulé autour d'un Main Event à 600 €, d'un High Roller à 1 200 € et d'un FPO300.

jeudi 17 octobre 2019 à 9:40
WSOP Europe : le premier bracelet pour l'Ukrainien Renat Bohdanov

Les WSOP Europe s'ouvrent sur la victoire du joueur ukrainien Renat Bohdanov au terme du 350 € Opener. Son compatriote Denis Drobina tentera de lui emboîter le pas cet après-midi lors de la table finale du 550 € Pot Limit Omaha. Les deux autres tournois en cours méritent aussi un coup d'œil : le 250 000 € Super High Roller avec ses visages familiers, et le 1 350 € Mini Main Event avec Julien Martini dans le coup après le jour 1A.

mercredi 16 octobre 2019 à 14:28
Télex

On commence à pouvoir en faire des choses avec 550 €... Qu'est-ce qu'on vous demande en contrepartie ? Oh, pas grand chose. Vous vous délestez d'un euro pour vous inscrire au Lucky CP de Winamax, puis vous élargissez votre range de call à toutes les figures suitées. Enfin, vous patientez jusqu'à l'apparition d'une quinte flush royale en sirotant une piña colada. Non, ne nous remerciez pas.

mercredi 16 octobre 2019 à 13:56
Size Matters : Leo Margets en mode Short Track sur Winamax

Leo Margets se lance ce jeudi dans un challenge Short Track sur Winamax. Chaque jour jusqu'au mardi 22 octobre, l'Espagnole s'installera comme ses adversaires devant une cave de cinq grosses blindes sur ces tables de cash game 5-max. Son objectif, tout comme le vôtre, sera alors de monter le plus gros tapis possible. Les meilleurs participants du défi se partageront quotidiennement un magot de 1 000 €.

mercredi 16 octobre 2019 à 13:03
Télex

En attendant le coup d'envoi du festival Powerfest de PMU Poker et partypoker, PMU Poker – Alexis vous détaille les différentes promotions qui accompagneront l'événement. À noter en particulier, pour tout premier dépôt d'au moins 10 €, un bonus de 100 % jusqu'à 100 € avec en prime un ticket d'une valeur de 5,50 € pour un event doté de 20 000 €. À lire sur le forum !

mercredi 16 octobre 2019 à 8:20
Winamax Poker Tour : Aranjuez avait des allures de La Villette

Avec environ 700 joueurs au rendez-vous à Aranjuez, le Winamax Poker Tour à la sauce espagnole s'est lancé sur de bonnes bases sous le regard de notre reporter cosmictrip. Le circuit va désormais mettre le cap sur Valence le 26 octobre, avant une quinzaine d'autres étapes qualificatives pour la finale à Torrelodones en mars 2020.

mardi 15 octobre 2019 à 8:22
Dette de jeu : les arguments de Rick Salomon devant la justice française

La presse française se penche depuis hier sur une affaire opposant devant la justice française le joueur de poker Rick Salomon au cheikh saoudien Raad Al-Khereiji. Cet intérêt médiatique découle d'une communication active des avocats de l'Américain, lesquels développent dans un communiqué les arguments présentés devant le tribunal de grande instance de Grasse.

lundi 14 octobre 2019 à 14:44
Télex

L'affaire est relayée par 20minutes, qui contre toute attente résiste au jeu de mots du cheikh en bois. En 2014, du côté de Théoule-sur-Mer, Rick Salomon et Raad Al-Khereiji participent à une partie de poker dont le bilan est nettement en faveur de l'Américain : 2,6 millions de dollars de gains... dont il ne verra jamais la couleur. Le tribunal de grande instance de Grasse a été saisi du litige par l'ancien compagnon de Pamela Anderson. À suivre...

lundi 14 octobre 2019 à 10:30
Télex

Adrien Delmas et João Vieira ont peiné. C'est donc au tour d'Ivan Deyra de se prêter au jeu des commentaires à froid pour l'équipe de Dans la tête d'un pro. Alors que les caméras entrent en action, "ValueMerguez" approche tranquillement des places payées du Main Event du PCA. Tranquillement ? Pas si sûr...

lundi 14 octobre 2019 à 9:55
Télex

Le Belgian Poker Challenge fera son retour au Grand Casino de Namur du 29 novembre au 7 décembre prochains. Cette 15e édition sera notamment marquée par un Main Event à 1 100 € de buy-in (500 000 € garantis) ainsi qu'un High Roller à 2 200 €. À noter la belle structure du tournoi principal, articulée sur des niveaux de 50 minutes lors des jours 1 puis de 70 minutes au jour 2 et enfin 90 minutes au jour 3.

lundi 14 octobre 2019 à 8:09
Télex

Au terme d'un heads up face à Pierre Merlin, Alexandre Amiel s'adjuge le premier prix de 22 982 de l'édition inaugurale du VSOP Championship 6-max. Le tournoi mensuel du Club Barrière Paris 104 Champs-Élysées avait auparavant généré un field de 21 unités parmi lesquelles de nombreux visages familiers, dont par exemple Jérémy Saderne (3e) ou Arthur Conan.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 24 octobre 2019 à 19:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 31 octobre 2019 à 19:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.