jeudi 24 novembre 2022 à 9:16
LIVE

Que d'émotions pour KaraBusto ! Hier après-midi, le CPiste a eu le bonheur d'ouvrir la plus belle enveloppe de ce Mystery Bounty provençal : celle contenant le Platinum Pass tant convoité. Didier Mambour a lui été moins verni au tirage, mais il s'est rattrapé cartes en main en allant chercher la victoire du tournoi devant le Croate Ivan Banic.

Didier Mambour
(crédit : Manuel Kovsca / Pokerstars)

Vous l'avez vécu en direct en compagnie de Fausto (dont le délicieux coverage se poursuit désormais sur le Main Event) : Didier Mambour est le champion de ce Mystery Bounty à 440 € après avoir triomphé d'un field de 632 unités qui, en plein milieu de semaine, constitue mine de rien une sacrée affluence.

 

De l'aveu de notre reporter, le champion a fait preuve d'une agressivité constante et d'une bonne dose d'audace tout au long du tournoi, et en particulier durant un heads up qu'il a eu le bonheur de vite expédier. L'intéressé tient du reste le même discours : "J'ai pris beaucoup de risques. C'est mon jeu naturel. Je viens du cash game, j'aime bien prendre des risques pour mettre mes adversaires sous pression, même si le Croate, il était dur à mettre sous pression. C'était un très très bon joueur".

 

L'entrepreneur aixois va désormais pouvoir accélérer une transition qu'il envisageait déjà depuis quelque temps : "Je joue depuis quinze ans. Aujourd'hui, je suis en train de passer quasiment joueur à plein temps. J'ai toujours été un grand passionné, j'arrivais à combiner les différentes activités, mais je veux m'y mettre à fond. J'ai déjà fait deux EPTs hors bankroll, mais le but c'est de faire un peu le circuit, de voyager, de faire des beaux tournois... Vegas je n'ai jamais encore fait, mais c'est clairement l'objectif. Je suis en train de finaliser quelques affaires puis je vais organiser ça. Il est possible que j'aille à Prague, mais je n'ai rien de planifié, je fais un peu au feeling". On suivra ça de près.

Les résultats de ce Mystery Bounty (hors primes)

  • 1. Didier Mambour - 21 690 €
  • 2. Ivan Banic - 13 748 €
  • 3. Nacer Abdallah - 9 850 €
  • 4. Yannis Boujmala - 7 650 €
  • 5. Rosalie Petit - 6 050 €
  • 6. Anthony Barrera - 4 630 €
  • 7. Idiri HaÎche - 3 370 €
  • 8. Fréderic Boesinger - 2 300 €
  • 9. Patrick Montes - 1 830 €
KaraBusto
(crédit : Manuel Kovsca / Pokerstars)

L'autre grand moment de ce tournoi, et en particulier pour la communauté cpiste, ce fut évidemment l'ouverture de la plus belle enveloppe du tournoi par KaraBusto. Dans deux mois, ce jeune amateur aura ainsi le bonheur de s'envoler tous frais payés pour les Bahamas, avec en point de mire un PokerStars Players Championship au field bien plus dense que les tournois auxquels il a l'habitude de prendre part.

 

Alban, qui avait décidé de se présenter le premier dans la file d'attente, n'a pas tout de suite compris ce que signifiait le contenu de son enveloppe : "J'ouvre l'enveloppe, et je vois Platinum Pass. Je comprends pas, je me dis que c'est le logo et je me demande “Mais il est où l'argent ?”. J'ai vingt secondes de blanc, je vois le sourire du mec et la gueule de tout le monde dans la queue. Et là je comprends".

 

À l'incrédulité succéde rapidement l'enthousiasme et l'impatience pour celui qui travaille comme traducteur à deux pas du Pasino Grand : "Je joue à côté du boulot, ça me prend environ 20 % de mon temps. J'ai bossé en Irlande, en Angleterre, en Allemagne... Mais je peux travailler où je veux, donc j'ai choisi Aix parce que c'est le meilleur cadre de vie que j'ai trouvé. Côté poker, je fais dix tournois dans l'année, mais je ne joue quasiment qu'à Aix. L'endroit le plus loin où je suis allé, c'est Bordeaux". Sa prochaine destination lui fera donc faire un bond de géant de l'autre côté de l'Atlantique et encore un fois, on suivra évidemment ça de très près.

Vos commentaires sur cette news dans le forum :
FPS Aix-en-Provence : le Mystery Bounty pour Didier Mambour, les Bahamas pour KaraBusto
Cette news a suscité 102 commentaires, et seuls les 15 derniers sont affichés.
13 euthanasié 

large.638387442f58e_CdricChevalme_Manuel
 

« Être dans les 4 avec le jeu que j’ai eu c’est un miracle. Merci messieurs » commente Cédric Chevalme en tritouillant son micro-stack. Avec 600 000 jetons devant lui, le Marseillais est à la peine, au même titre que son collègue Freddy Darakdjian. La cité phocéenne est assiégée par les deux superstacks de la table, Alban Juen et l’intouchable Anthony Apicella.

Cédric sait qu’il est temps de prendre ses responsabilités et envoie un premier open shove, qui fait passer les deux blindes. L’occasion de claquer un petit :Qd:9d. Un showdown qui fait sourire son pote Jeremy Palvini.

« Il a rien compris lui, pourquoi il montre sa merguez » me souffle Palvini avant de crier à son collègue. « Bien joué Papou ! Il a passé Roi-Valet le Corse »
- Ca c’est de l’oxygène, réponds Chevalme.
- Oh, calme-toi tu as pris une blinde.
- C’est énorme ! Je n’ai rien eu de la journée, j’ai vu Dame-neuf j’ai cru que j’avais deux jokers ! »
 

large.IMG_0563.JPG.ac1c174e85b084cbbb98a
 

Quelques coups plus tard, Papou envoie encore son stack au milieu. Sauf que cette fois, Apicella avait open avant lui.

« Cette fois, il doit avoir une main » commente Palvini qui se lève pour assister au showdown.

Après comptage, Anthony est obligé de compléter les 700 000 et en effet, il est dominé avec :Qc:Td contre le :Ah:Qs du Marseillais.  

« Allez pas de bêtises ! » demande Cédric qui commence à marcher autour de la table. Le flop arrive. :Ts:Tc:6d. Brelan floppé pour Apicella.

Le :3c et le :9c ne changeront rien, Anthony élimine le barde marseillais et nous voilà déjà en 3-max.

« Attends, attends, j’arrive » lâche Freddy Darakjian, conscient que son tour ne devrait pas tarder. Les 600 000 jetons de Freddy iront en effet au milieu dans l’orbite suivante et cette fois, Alban et Anthony se mettent à deux pour évincer le short stack.
 

large.IMG_0576.JPG.99a33e610075a949abaf9
 

:Kd:Ks:8ssur le flop, Anthony mise et Alban laisse le Corse terminer le travail. :Kh:9s pour Apicella, qui a encore floppé brelan. « Allez le tirage flush, tu en es capable » affirme Freddy au croupier en retournant son :Js:2s. :3h turn, :6h river. La couleur ne viendra pas et Darakjian laisse les deux superstacks s’expliquer entre eux. 

Nous voilà donc déjà en heads-up. 6 éliminations en 2H30. Une finale éclaire. Mais avec 190 BB contre 90 BB, le duel final pourrait durer quelque temps. Les deux joueurs viennent de reprendre leur siège. Alban Juen vs Anthony Apicella, deux hommes pour un titre FPS et 141 200 €. Let’s go !
 

Chipcount :

Anthony Apicella : 15 400 000
Alban Juen : 7 775 000

Il reste 4 joueurs sur 779 inscriptions
Niveau 25 : 30 000 -  60 000 Ante 60 000
Moyenne : 5 842 500
Prochain palier : 46 070 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kidnapping avorté

À ceux qui doutaient des skills d'Apicella en heads-up, vous pouvez être fixés. Le Corse est un véritable diable. Anto pique d'entrée notre Cpiste, le ligotte, lui met la tête sous l'eau... Mais Juen se libère sur une improbable pirouette, avec la pire main du poker.
 

large.IMG_0591.JPG.198674ec6447a6c607f27
 

Anthony Apicella mène la danse depuis le début du bras de fer. Présent, agressif, juste, il a tout de suite fait comprendre quel genre de heads-up il allait proposer à Alban, sans besoin de crier cette fois.

Anthony arrache plus de coups, prend un premier pot développé avec As-Valet contre As-3, puis un autre avec deux As contre As-deux. Alban touche bien deux brelans floppés, mais Anthony ne laisse aucun jeton, ou bien limite vraiment la casse. On peut même dire qu’Antony marche sur Alban sur cette rencontre étonnante.

Open Anthony 100 000, payé par Alban avec :Ks:Jc. C-bet 125 000 d’Apicella sur :2d:8s:Kd et riposte d’Alban avec sa paire bien kickée, pour 350 000 jetons. Le combat de raises convient parfaitement à Apicella qui mont encore les enchères. Re-raise à 1 300 000 !

Alban est stupéfait. Il regarde autour de lui, prend une minute pour réfléchir au coup, puis prend sa décision : Fold ! Au moment de voir le streaming, il saura qu’Apicella tenait… :Ah:2c. Superbe bluff du Corse qui parvient à faire passer un monstre.
 

large.IMG_0583.JPG.c4b7306c0d39cf22913ef
 

Apicella a clairement pris l’ascendant, en termes de jetons comme de psychologie. 19 millions contre 4. Anto semble trop fort. Mais en un coup, la partie va prendre un nouveau tournant.

Open d’Anto avec :Ac:Kc. Alban décide de payer avec :7h:2d. C’est pas joli, mais ça devient un peu plus beau sur le flop :2s:2c:Tc

Un set-up serait-il en train de se dessiner ? C-bet 250 000 du Corse et riposte d’Alban, pour 625 000. :2h sur la turn. Alban vient de toucher carré avec son 7-2. 2-barrel en préparation : 800 000 demandé. Apicella étudie la situation, puis paie encore… Et trouve la flush sur la river :6c.

Avec une triplette, ça ne vaut pas grand chose, vu le profil d’Alban mais sa hauteur As-Roi est peut être encore devant. Evidemment, Juen lui demande le tout et Anthony mettra seulement une petite minute à se décider : Payé ! Alban montre son carré et lâche un petit « Allez ! », qu’on n’entend pas si souvent chez @HWolowitz. Le Cpiste vient de stopper l’hémorragie, et peut être d’inverser la tendance. Retour à 8 millions pour Alban, toujours loin derrière Anto et ses 17 millions.

large.IMG_0594.JPG.8880e436addb190f53d80
 

Il reste 2 joueurs sur 779 inscriptions
Niveau 27 : 50 000 -  100 000 Ante 100 000
Moyenne : 11 684 000
Prochain palier : 85 970 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est bon @HWolowitz, je viens de rentrer d’Aix.

L’apéro est en place, tu peux commencer le spectacle jusqu’à la victoire !

Le CP est derrière toi !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant ce temps sur le High Roller

Tandis que le bras de fer se poursuit entre Alban et Anthony, les sides du festival approchent également de leur dénouement. Petit tour en images sur le High Roller, où plusieurs joueurs cadors du circuit français se sont fait une place en demi-finale du tournoi.
 

large.IMG_0601.JPG.e244e9ff2013a905f86ec
Omar Lakhdari prêt à ajouter une nouvelle ligne à sa liste de table finale sur le circuit français.

12 joueurs encore en course sur le plus princier des tournois de ce FPS. 2 000 € de buy-in, posées à 117 reprises, pour 56 berlingots au sommet et c’est pour l’instant Paul-François Tedeschi qui mène les débats. Le Corse plane dans le haut du chipcount depuis hier soir, tout comme Omar Lakhdari, chipleader de la deuxième table. Un peu plus de 40 blindes pour les deux hommes, poursuivis par un petit groupe de grinders, dont certain bien connus de nos services. Voyez par vous-même.

 

large.IMG_0603.JPG.f45624a4e87894a9dff52
La reg du circuit asiatique, qu'on apercevait régulièrement sur le circuti WPT, Yuri Ishida, bien placée à 12 left de ce High Roller. La Japonaise s'apprête d'ailleurs à raser le tapis de son voisin Nicolas Plantin.
 

large.IMG_0602.JPG.f57fafd1373f8e94a28c3
Miro Alilovic en embuscade. Le vainqueur Highroller Eureka Barcelone possède le troisième stack, avec plus de 700 000 jetons.
 

large.IMG_0598.JPG.b5aee3d4bfafb8d7cc1fb
Un petit escadron de requin, mené par le chipleader PF Tedeschi, entouré d'Elie Nakache et du Roumain Florian Duta, tout deux autour des 400 000 jetons.

On reviendra faire un tour au moment de la TF. Mais pour l’heure, revenons sur notre duel Alban - Antho, alors que les deux joueurs reprennent la partie après un deuxième break.
 

Pay-out 

1er : 56 160 €
2e : 37 510 €
3e : 24 820 €
4e : 20 550 €
5e : 16 490 €
6e : 13 070 €
7e : 10 000 €
8e : 7 530 €
9e : 5 610 €
10-11e : 4 720 €
12-13e : 4 160 €

 

large.IMG_0605.JPG.20a0012bfb6b9b3fb4642
On a aussi du Henri Benoni, ici au siège 7, tandis que sur l'autre table, l'ancien reg EPT Koen De Visscher, finaliste sur les éditions Snowfest 2011 et Campione 2012, s'accroche avec son shortstack.


Il reste 12 joueurs sur 117 inscriptions
Niveau 22 : 10 000 -  20 000 Ante 20 000
Moyenne : 487 000
Prochain palier : 4 160 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
HU Marathon

4H que ce heads-up dure. Et toujours pas de vainqueur. Pas même une balle de match. Anthony Apicella conserve un large avantage, mais Alban Juen ne lâche rien. Il était même proche de revenir sur son opposant, avant une séquence favorable au Corse, qui creuse de nouveau l’écart.
 

large.IMG_0622.JPG.cefc56669f739d2d3712e
 

Œil pour œil, dent pour dent, coup pour coup. Depuis la dernière pause il y a déjà deux heures de cela, Alban Juen et Anthony Apicella se livrent un duel disputé, équilibré. Pas en termes de stack, puisque le Corse conserve une belle marge d’avance sur son opposant. Mais Juen n’était pas loin de revenir il y a encore une demi-heure. Un 3-barrel payé sur un board :5s:5c:Th:Ah:9c, 150 000, 500 000, puis 1,3 million, et Alban remporte l’un de ses plus gros pots avec :5d:2c, tandis que le Corse avait call down avec :Ac:7h.
 

large.IMG_0619.JPG.b4b0ef6b71d4d3a5e57ce
 

Juen passe la barre des 10 millions, mais Apicella revient à la charge pour faire reculer le Cpiste. Limp 200 000 Alban, iso 600 000, payé et le flop vient :Qh:Th:Ts. Check rapide d’Anthony, et Juen prend l’initiative. 700 000 pour suivre. Le montant ne convient pas à Anthony : Check-raise 2 millions, c’est payé. Turn :4d, Anthony demande combien il reste à son adversaire puis continue l’attaque : 1,5 million cette fois, Alban arrête les frais. « Que c’est dur ! » commente Anthony, donnant l’impression qu’il doit sortir l’artillerie lourde pour toucher Alban.

Mickael Lesage rejoint les deux joueurs sur la fin du niveau 100 000 - 200 000 pour leur souhaiter un bon appétit. 1 heure de pause, et les deux combattants reviendront dans l’arène.

« Je ne m’attendais pas à ce qu’il se défende si bien en HU. C’est serré mais je n’ai vraiment pas eu de jeu sur la dernière heure », confie @HWolowitz juste avant de rejoindre son premier supporter Antoine Saout pour la pause diner.
 

Chipcount :

Anthony Apicella : 15 700 000
Alban Juen : 6 500 000

Il reste 2 joueurs sur 779 inscriptions
Niveau 27 : 50 000 -  100 000 Ante 100 000
Moyenne : 11 684 000
Prochain palier : 85 970 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Show Time !

J’ignore ce que nos deux joueurs ont mangé mais depuis le retour de break, Alban et Anthony se sont clairement chauffés. Des tapis-payé, des check-raise de bourrins, un hero-call de l’espace. A défaut de trouver un vainqueur, les deux hommes proposent du spectacle.

C’est d’abord Alban qui se signale avec une contre-attaque éclair. Tandis qu’Apicella gagne du terrain, Juen surgit depuis la défense pour scorer deux fois en deux coups.

Sur le premier, Apicella envoie la boite pour le premier all-in & call de la soirée. Alban call pour ses 9 blindes avec :Ac:6h et domine le :Qs:6s d'Anthony. Pas vraiment le temps de trembler sur le board :2c:Ks:8h:5d:9s et Juen revient à 5 760 000. 
 

large.IMG_0630.JPG.df3050511e4ba98a570c3
 

Dès le coup suivant, les deux hommes remettent le couvert. Limp Alban, shove Apicella et snap-call d’Alban. Un monstre ? Juste un :8d:8s, suffisant pour dominer le :2c:2s adverse. L’affaire est réglée dès la turn sur le board :6d:Ts:7h:9c:3s. En cinq minutes, Alban vient de revenir à hauteur d’Anthony.

Mais notre Cpiste ne s’arrête pas là. À deux reprises, il envoie deux limp re-raise en deux coups après un iso 3x (900 000). Le premier à tapis direct. Le second seize, mais par deux fois, le Corse lâchera l’affaire. Alban repasse devant !
 

large.IMG_0635.JPG.6ae9d065b29eb258569c4
 

La dynamique change complètement. On sent Anthony un peu agacé par ce scénario. Il se met à open 3x… Et ce changement de sizing va d’ailleurs initier un nouveau coup de théâtre.

Open 900 000 donc d’Apicella, payé par Alban et les deux joueurs voient le flop :2c:5s:7s. Check Juen, check back Apicella. Turn :7c. Check Juen, check-back Apicella. On croit partir sur un coup pleutre, mais l’action repart sur la river :Qd. Check Juen, 675 000 chez Apicella… Et check-raise 3 millions !

Apicella fixe son adversaire et à peine dix secondes plus tard, balance un jeton au milieu. Alban Juen montre alors… :8h:6s. Anthony se lève et claque de toute ses forces un énorme :Js:9c. Hauteur valet ! Pour un coup à 7 millions !
 

large.IMG_0639.JPG.9f5611e5e17882ac3a9ed
 

Nouveau coup de tonnerre ! L’éclair Apicella a tellement éclaté fort qu’il s’excuse de sa réaction sur la main suivante. En un hero-call, Anthony vient de stopper net la remontée d’Alban pour reprendre l’ascendant. 15 millions pour le Corse, 8 pour le Cpiste.

Il reste 2 joueurs sur 779 inscriptions
Niveau 27 : 50 000 -  100 000 Ante 100 000
Moyenne : 11 684 000
Prochain palier : 85 970 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Et Apicella frappa une deuxième fois

Après six heures de bras de fer, Anthony Apicella s’impose devant Alban Juen et remporte ce FPS Aix-En Provence. Il met la main sur un magot de 141 200 €, sept ans après son premier coup d’éclat à Deauville et devient ainsi le premier français à réaliser le doublé Main Event FPS.
 

large.63840ac15d215_AnthonyApicella_Winn
 

Un hero-call de génie pour calmer les ardeurs d’Alban Juen. En pleine bourre depuis ses deux double-up consécutifs, le Cpiste semblait avoir trouvé une faille et revenait à toute allure sur le Corse, qui l’a stoppé net, sur ce call hauteur valet (les retardataires, allez donc voir juste en haut). Antony reprend le volant de ce heads-up et profite de ce dépassement pour appuyer sur l’accélérateur.

Limp 400 000 Alban, iso Anthony 1,1 million et Alban envoie le limp re-raise : Tapis pour 8,2 millions, snap-call. Apicella montre :Kc:Qc, dominant parfaitement le :Qd:Js de Juen. Les supporters, journalistes et même les joueurs des Sides Event se ruent autour de la table télévisée. Ce board peut être le dernier. :2h:8s:4s sur le flop. :3h turn, il faudra un valet pour sauver Alban. River :2d, Anthony Apicella est le grand champion de ce FPS Aix-En-Provence !
 

large.63840ac424ca0_AnthonyApicella_Winn
 

Beaucoup d’émotions sur le visage d’Anthony qui tombe dans les bras de son clan, Kader Medjhahed en tête. Une grande embrassade collective, puis le Corse se dirige tout de suite vers Alban, qu’il salue chaleureusement. Beaucoup de respect entre les deux hommes qui se congratulent pour cette magnifique bataille qu’ils ont livré, puis Alban quitte l’estrade télévisée. « T’étais le boss de fin ! » assure Apicella dans un dernier au revoir à son runner-up. Il est temps de soulever le trophée.

Manuel dirige la cérémonie photo, mitraille le grand gagnant avec les copains, les directeurs de tournoi, du casino, sous une pluie d’étincelles jaillissant des deux grands feu de Bengale allumés dans son dos. La photo est belle et l’émotion se lit dans ses yeux.

« C’est beaucoup de joie, que du bonheur, confie le grand vainqueur. J’étais avec ma famille, qui est venue ici à Aix. Je l’ai fait un peu pour eux, pour leur apporter du bonheur que ce soit mes parents, ma femme, ma fille, c’est très important pour moi ».

« Même Julien Sitbon il a pas cette vie là »

Cette victoire devant 779 joueurs, pour un magot de 141 200 € est d’autant plus exceptionnelle qu’Anthony joue très peu, que ce soit en Live ou online. Il se présente très épisodiquement sur le circuit, mais cela ne l’empêche pas de faire sauter la banque lors de ses passages. Et quand il vient, c’est pour un gros casse. Il en est déjà à son deuxième, sept ans après celui du FPS Deauville.
 

large.63840abf97ba0_AnthonyApicella_Manu
 

« Je viens sur quelques Lives, je sélectionne surtout les tournois où je peux prendre du plaisir à côté, explique Apicella. Ces runs là, on se dit que ça ne reviendra jamais. Et c’est vraiment très intense quand ca revient. Cette victoire je l’apprécie vraiment plus que la première. Parce que peut être que la première, on se dit que ça nous est tombé dessus, mais est ce que ca peut revenir un jour ? ».

Le Corse nous a prouvé aujourd’hui qu’il en était capable. Mais quelle est la recette de cette réussite indécente ? Comment peut on venir se pointer une fois toutes les quatre saisons sur le circuit et braquer la banque sur des tournois de près de 800 joueurs, parmi les plus relevés de l'Hexagone ?

«  D’abord, il faut jouer avec beaucoup de sérieux. J’ai essayé de donner mon maximum sur chaque main, sans regarder les paliers, sans faire attention aux autres. J’ai eu des confrontations incroyables tout le long, que ce soit en mon sens ou contre. Je me souviens notamment en demi-finale, sur un board très sec, brelan contre brelan, c’est une situation ou je dois rentrer à la maison et l’adversaire me relance pas c’est assez incroyable ! J’arrive à me faire value un carré à tapis par une hauteur As (coucou @haygus), c’est des trucs impossibles.

Après j’arrive en table finale et j’ai le spot rêvé. C’est à dire que tomber en table finale d’un Main Event FPS, avec As-Roi, deux Rois, deux As, quand je regarde ça à la télé, ça n’existe pas ! Même Julien Sitbon il n’a pas cette vie là ! C’est arrivé aujourd’hui, c’est des sensations incroyables, tant mieux pour moi et pour ma famille ».
 

Tilt volcanique, heads-up marathon et black friday

large.IMG_0621.JPG.91bff98fdc163841df58c


Pour aller au bout de cet exploit, Anthony a du se frotter à Alban Juen. Le revenant, le héros Cpiste, dont la technique et l’expérience ne sont plus à prouver. Anthony l’a d’abord assommé une première fois en demi-finale, sur ce gros call, suivi d’une célébration volcanique, où Anthony hurlait « TU AS COMMMMPRRISS QUI C’EST APICELLLA ? ». Un tremblement de terre qui résonne encore dans les travées du casino, l’un des grands moments de ce festival, et devenu presqu’un runin-gag, lorsqu’ Imed Ben Mahmoud répétait la fameuse phrase en imitant le Corse après un call lambda.

En finale, Anthony et Alban se sont partagés les jetons et les éliminations pour s’expliquer en heads-up... Pendant six heures ! Apicella tentait de lui mettre la tête sous l’eau, Alban résistait, revenant même comme une balle après le diner-break, jusqu’à ce hero-call mémorable avec hauteur valet.

« Il fallait être patient, confesse Apicella. Alban c’était vraiment le boss de fin. C’est le type qui prend tous les spots. On peut pas prendre un coup au flop tranquille, il va float tout le temps, il va vous mettre dans la panade tout le temps. Sincèrement, j’étais à deux doigts de craquer, je voyais plus de solution. Heureusement j’ai réussi à me recaler, ça c’est bien passé et les dieux des cartes ont été avec moi à la fin ».

Apicella entre dans l’histoire du poker national en devenant le premier français à remporter deux Main Event FPS. Une prouesse qu’Anthony doit aussi à l’existence… Du « Black Friday ».

« J’étais venu pour profiter du Black Friday avec ma femme et ma fille, rappelle le Corse. Pour le poker, à la base, il y a un nouveau format c’est le Mystery Bounty. Donc moi j’étais venu faire le Mystèry Bounty. Et je vois tous ces gens tirer des enveloppes à 5 000, 10 000 € et tout. Je me disais “ils sont chanceux quand même ces gens là”. Moi j’ai fini 24e, j’avais un gros stack et j’ai pas pris un bounty, je me dis bon : je vais pas m’arrêter là, je vais faire le main Event, et vous connaissez la suite ».

Et pour la suite, on te revoit dans 7 ans pour un troisième titre ? « Peut être avant. J’aimerais bien faire le marché de Noël à Prague et j’aime beaucoup Pokerstars. Il parait qu’on peut acheter de belles décos pour le sapin en plus donc il y a des chances qu’on me revoit. Peut être pas sur les buy-in les plus chers, on restera raisonnable mais sur des Main Event FPS, des Cup, des choses comme ça, on me verra surement ».
 

Main Event FPS Aix 2022 - 1 100 € - 779 joueurs 

Vainqueur : Anthony Apicella : 141 200 €
2e : Alban Juen : 85 970 €
3e : Freddy Darakjian : 61 020 €
4e : Cédric Chevalme : 46 070 €
5e : Imed Ben Mahmoud : 36 490 €
6e : Kevin Cinier : 26 700 €
7e : Parham Ahoor : 19 820 €
8e : Claudio Di Giacomo 
 

large.63840ac5a6fc4_AnthonyApicella_Winn

Alban, le braquage du revenant

Un énorme GG à notre héros Cpiste Hwo. Alban nous a régalé toute la semaine, avec sa grind spectaculaire, son attitude aux tables, mêlant respect et élégance ses bavardages alternant vannes piquantes et conversations bienveillantes. Notre revenant boucle cette semaine de Live par une table finale, sa première depuis l’ISPT Londres, il y a neuf ans de cela. Et accessoirement, il prend un chèque agréable de 85 970 €. Alors, heureux @HWolowitz ?
 

large.63840abde10fe_AlbanJuen_ManuelKovs
 

« Je fais trois Live par an, je braque la banque et vous me demandez si j’suis content ? Evidemment ! Je suis même pas frustré. Je l’ai trouvé vraiment bon. Je sais pas trop ce qu’il avait sur certains spots. Le seul moment où je l’ai mis en difficulté, je fais le bluff dans le mauvais timing. Moi ça n’a pas changé mon tempérament, mais je pense que ça a changé toute la dynamique ».

Pour ne rien gâcher au plaisir, Alban s’offre ce kiffe pokeristique à quelques encablures de sa terre natale, Avignon, où il a pu retrouver les siens le temps de ce festival. Une occasion de mêler retrouvailles familiales et grind efficace. « C’était coché depuis un moment, je m’étais qualifié en plus. Mais c’est vrai qu’avoir mes parents à 45 minutes, c’était parfait ».

Alors, ça donne envie de se remettre au Live ? Pas vraiment. « Déjà, c’est long. J’avais oublié à quel point c’était physique de jouer Live. Je sors, je suis en sueur, j’ai bu cinq litres d’eau en TF, je passais ma vie aux toilettes, on a du me prendre pour un camé ! Le Live, j’aime bien une fois de temps en temps mais c’est pas vraiment pour moi. Je me referais bien un Main Event WSOP mais j’ai deux trois autres projets qui me tentent, j’aimerais bien me diversifier. J’ai des idées, mais je ne vais les dire parce qu’à chaque fois, je les dis et je vais pas au bout, donc cette fois je les garde pour moi ».

Avant de partir, Alban souligne une nouvelle fois l’organisation remarquable de ce festival. En début de coverage, il nous disait la beauté de cette salle, plus du calibre d’un EPT que d’un FPS. Il rappelle cette fois l’organisation de très haut niveau, qu’il s’agisse du staff, du cadre et du festival dans son ensemble. « Le seul point négatif, c’est la réparation du Pay-out. On se le disait avec les finalistes, le neuvième ne prend que 13 buy-ins après quatre jours sur un tournoi de presque 800 joueurs. Ce n’est pas assez. Et le gap entre le premier et le deuxième évidemment. Ca serait bien que Pokerstars écoute davantage les joueurs sur ce point là. C’est dommage… Surtout que je l’ai pas gagné donc ça me fait encore plus chi** » plaisante Alban avant de saluer les organisateurs et de tirer sa révérence.

Le mot de la fin

Alban a parlé lui même de l’organisation du festival, donc je vous épargnerai mon traditionnel tour de remerciement des sponsors… Enfin, du moins, je le raccourcirais. C’est quand même assez génial de pouvoir profiter de ces festivals dans des conditions pareilles, pour les joueurs comme pour les couvreurs. Je ne peux que vous encourager à venir dans cette superbe salle de tournoi du Pasino si vous ne l’avez pas encore fait.

La compétence du staff Pokerstars et Texapoker n’est plus à prouver. On ne s’en étonne même plus, mais il faut bien se rendre compte que c’est grâce à toutes ces équipes, d’Apo jusqu’aux croupiers, du directeur du casino jusqu’aux cuisiniers du buffet qu’on a dévalisé tous les jours, qu’on peut vivre ce genre de festival.

Mention spéciale à l’équipe de choc avec qui j’ai partagé ces longues journées de coverage. Merci à Père Castor @Tapis_volant de m’avoir raconter le temps du CP que les moins de 27 ans nie peuvent pas connaitre, à @Regatbreizh56 et @FloFlo M. et Manu notre photographe slovène, avec qui j’ai partagé quasi l’intégralité de mes journées, depuis le taxi du matin jusqu’aux pintes du soir dans ce magnifique repère qu’est le Sintra. Le point de réunion des croupiers, des cagoulés, des joueurs en quête d’une côte de bœuf  à 3H du mat’, des zonards et des noctambules. Merci d’ailleurs au patron Raffaele pour son accueil, ses playlists délicieuses naviguant de Notorious BIG jusqu’au rap italien des années 2000. C’est d’ailleurs vers ce même bar que je me dirigerai après ce post pour retrouver les collègues couvreurs, commentateurs, croupiers, joueurs et j’en passe.

Enfin, merci aux Cpistes pour m’avoir donné de la force durant ce coverage et surtout, pour en avoir été les acteurs. Les deux Alban, @HWolowitz sur le Main Event et @KaraBusto, sur le Platinum Pass nous ont fait vibrer comme rarement et il me tarde de voir notre ami interprète défier les plus grands joueurs du monde du côté des Bahamas. Evidemment, la légende @Nori, la triplette de tauliers @calouminou, @J'aime ta Femme, @Mihol, les @haygus @ClaraMorgane, @Lediacre et tous les autres. Vous avez créé les histoires de ce coverage, et ce fut un vrai plaisir de vous découvrir ou vous recroiser. Voilà, je ne vais pas m’étendre plus que ça, j’ai déjà mérité depuis plusieurs paragraphes mon « tl;dr ». On file vers le Sintra, ciao la famille !
 

large.638415ee51233_Paul-FranoisTedeschi
Ah, et j'oubliais de vous dire, voyez donc qui a gagné le High Roller pour 56 patates : le compatriote bastiais PFT ajoute un nouveau trophée à sa collection. Belle semaine aixoise pour la Corse.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Quel beau final que celui de ce FPS Aix-en-Provence ! Durant six heures, Anthony Apicella et HWolowitz se sont rendu coup pour coup sous le regard attentif de Fausto. C'est finalement le Corse qui a eu l'honneur de poser devant les photographes avec le trophée. Un privilège partagé par Paul-François Tedeschi au terme du High Roller du festival de PokerStars et Texapoker.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci déjà à tous pour le rail - et surtout à Tonio.

Un énorme +1 au Pasino d'Aix-en-Provence, et au staff, rarement vu une telle qualité sur un évent (surtout pour un 1k).

Une petite remarque, c'est très dommage d'avoir des prizepools top heavy en France car c'est pas possible de deal d'un point de vue légal.

 

Pour la partie HU, l'impression d'avoir joué carte dead et d'avoir fait 2 grosses erreurs, le call A7 et le bluff 68o. Pour cette dernière c'est le timing qui est dommageable vu qu'il avait l'air d'avoir perdu pied.

 

Un gros gg à Anthony qui mérite sa victoire!

 

Merci encore et à dans 5 ans!

Edited by HWolowitz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Encore un top WE à Aix, meilleur buffet de tout Vegas.

Accueil très professionnel et chaleureux de l’ensemble des équipes Pokerstars, Texapoker et Partouche.

A titre perso, j’ai pris beaucoup de plaisir à revoir certains, même rapidement, et notamment @pisingos, @QuantumDot,@ganmor13008,@DonReg ,@HWolowitz, ce dernier, en souvenir notamment d’une soirée épique signée CP.


Ça sentait vraiment une certaine époque ce FPS !

Point de vue poker, je me suis senti rouillé et pas au niveau sur ce FPS. Bref, j’ai joué comme un pied…

Quelques bouteilles de rosé, un buy-in plus habituel, des petits trucs de livetard comme j’aime les faire, un jeu déjà plus en place et je finirai 16e du deepstack, de quoi payer le séjour et ajouter une petite ligne à mon palmarès immense.

Content également de la performance de @HWolowitz mais aussi de l’ami @haygus qui de mon avis n’est pas récompensé de sa performance par son simple gain de 3 buy-in.

Si je devais également faire part d’une chose que j’ai moins appréciée : j’ai joué environ 8h sur le main. 30 minutes en 8 handed et le reste du temps pour moitié en 6-handed, l’autre en 7-handed. Ce qui semblait le cas sur toutes les tables. A la base, je venais jouer un tournoi en 9-handed. 

Et pour finir ce post qui n’intéresse personne et force à scroll, je remercierai @cosmictrippour son boulot incroyable et sa plume unique.

Mais je dois surtout remercier les camarades @Miholet   @J’aime ta Femme qui transforment chacun de ses séjours poker / gastronomie en souvenir unique et incroyable ! 
 

Aix : on reviendra !!

 

P.S. : un tips pour réussir a tag @J’aime ta Femme ? 

Edited by calouminou

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, calouminou a écrit :

 

P.S. : un tips pour réussir a tag @J’aime ta Femme ? 

oui, le talent seul permet de tagger @J'aime ta Femme

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lire les 102 commentaires sur le forum
Les news à la Une
jeudi 1 décembre 2022 à 15:33
Breaking News
European Poker Tour : l'EPT débarque à Paris du 15 au 26 février

C'est la bonne surprise du jour : dans la présentation de leur agenda pour l'année 2023, les équipes de l'European Poker Tour ont glissé une étape à Paris. Pour la première fois, le circuit emblématique de PokerStars posera ses valises au Hyatt Regency Paris Etoile en partenariat avec le Club Barrière. Encore un peu de patience pour le programme !

mercredi 30 novembre 2022 à 14:43
Breaking News
CP vs Wam : prochaine déculottée le 15 décembre sur Winamax !

Pour la quinzième fois de leur histoire, les communautés de Club Poker et Wam s'affronteront lors d'un grand tournoi de poker en ligne le 15 décembre prochain à 20h. Comme d'habitude, on compte sur vous pour être au rendez-vous et représenter en nombre votre forum favori. Avec une seule couleur comme étendard : le rouge. Rouge comme le sang, rouge comme le breuvage qui coulera à flots au studio de Club Poker Radio le jour J, et rouge surtout comme les fesses endolories de nos adversaires le lendemain.

mercredi 30 novembre 2022 à 9:19
Télex

Attention : cette semaine, le direct de Club Poker Radio se déroule non pas le jeudi mais le mercredi soir. L'équipe recevra pour l'occasion deux hommes pour qui la passion du poker est une histoire de famille : Giuseppe Zarbo, figure des Entrams et ambassadeur des championnats de France de poker ; et son fils Raffael qui a connu une très belle année 2022 dans les clubs parisiens.

mardi 29 novembre 2022 à 8:02
Télex

Un Road to PSPC peut en cacher un autre : dans la foulée de l'étape aixoise remportée par Antony Apicella, direction Namur pour les équipes de PokerStars ! veunstyle est sur place pour tout vous raconter de l'événement entre deux cornets de frites. Et la bonne nouvelle, c'est que plusieurs membres de Club Poker ont décidé de se lancer dans la course belge au Platinum Pass.

lundi 28 novembre 2022 à 8:51
LIVE
FPS Aix-en-Provence : Anthony Apicella vainqueur, Alban Juen runner up

Quel beau final que celui de ce FPS Aix-en-Provence ! Durant six heures, Anthony Apicella et HWolowitz se sont rendu coup pour coup sous le regard attentif de Fausto. C'est finalement le Corse qui a eu l'honneur de poser devant les photographes avec le trophée. Un privilège partagé par Paul-François Tedeschi au terme du High Roller du festival de PokerStars et Texapoker.

vendredi 25 novembre 2022 à 10:04
Poker Against Plastic Pollution : des sacs biodégradables pour les tournois live

Ecosec, une entreprise britannique, produit des sacs biodégradables destinés à l'empaquetage des jetons de poker. Sa solution a déjà été retenue par des acteurs locaux comme Grosvenor et l'Irish Poker Tour, mais aussi par 888poker à l'international et Fivebet en France. Dans un entretien accordé à Pokerfuse, son fondateur se réjouit de ce succès et fait part de sa volonté d'appuyer sur l'accélérateur en 2023.

jeudi 24 novembre 2022 à 16:55
HOT !
World Poker Tour : deux étapes WPT Prime en France en 2023

L'annonce est signée Texapoker : dans le cadre d'un partenariat de deux ans avec le World Poker Tour, l'entreprise d'Apo Chantzis accompagnera le retour de la franchise dans l'Hexagone dans les prochains mois. Le circuit WPT Prime visitera le Club Circus en janvier avant de mettre le cap sur le Pasino Grand d'Aix-en-Provence en octobre. Entre temps, le casino de Sanremo aura également droit à son étape.

jeudi 24 novembre 2022 à 10:21
Télex

Ils ont travaillé ensemble au Club Montmartre il y a quelque temps, ils se retrouvent aujourd'hui sous l'étendard du Club Circus. Entre deux romans à succès, Alexis Laipsker accepte les responsabilités de directeur de l'établissement. Notre Dicomaniaque national endosse quant à lui le costume de coordinateur marketing. Bonne chance dans cette nouvelle aventure !

jeudi 24 novembre 2022 à 8:52
Télex

PMU Poker, partypoker et bwin vous ont concocté un week-end plutôt sympa. À partir de ce vendredi et jusqu'à lundi, une série de tournois réguliers de la grille Daily Legends sera accessible chaque jour pour un buy-in réduit de moitié et avec une dotation garantie maintenue à son niveau habituel. Quelques exemples ? Du Terminator à 5 €, du Titan et du Gladiator à 50 € ou encore du Highroller à 125 €.

mercredi 23 novembre 2022 à 16:33
Télex

L'équipe de Club Poker Radio a le plaisir de recevoir ce jeudi à 21h deux acteurs qui aiment jouer aux cartes entre deux tournages : Grégory Fitoussi, passé des caméras de Sous le Soleil à celles d'Engrenages avec quelques films dans l'intervalle ; et Michaël Abiteboul, qui a notamment décroché il ya quelques années le prix de la Révélation pour son rôle dans Turbulences lors du Festival de la fiction TV de Saint-Tropez.

mercredi 23 novembre 2022 à 9:30
Télex

Demandez le programme ! Les Club Montmartre Poker Series s'articuleront autour d'un Main Event à 400 € avec trois jours 1, un High Roller à 800 € sur deux jours et un KO Progressif à 50 € durant lequel chaque joueur défendra deux primes de 50 €. Les principaux tournois du festival sont sur Allô Poker et la structure complète du Main Event est disponible sur le forum. À vos agendas !

mercredi 23 novembre 2022 à 8:56
Télex

Voilà plus d'un mois qu'aucun CPiste n'a connu le bonheur de toucher une quinte [lexique=202]flush royale[/lexique] sur le Lucky CP. À l'époque, Jean Bis avait mis la main sur un magot de 850 €. Le montant de la cagnotte n'a pas encore retrouvé ces sommets, mais ce soir un petit veinard empochera peut-être un chèque de 300 € par la seule grâce de la plus belle combinaison du Hold'em.

mercredi 23 novembre 2022 à 8:51
Télex

Avec un Platinum Pass ajouté à la dotation du tournoi, le Mystery Bounty à 440 € était évidemment très attendu du côté du Pasino Grand d'Aix-en-Provence. L'événement a enregistré 632 entrées et ils seront encore 94 à rêver d'une belle enveloppe cet après-midi. Parmi eux, on a notamment aperçu Sonny Franco, Bruno Fitoussi, Rosalie Petit ou encore notre haygus national. Fausto a pris son plus bel accent provençal pour vous raconter tout ça.

Tournois gratuits et prix ajoutés

Le Club Poker organise des freerolls avec bonus et des tournois spéciaux avec ajouts de prix.
Pour en bénéficier gratuitement, inscrivez-vous sur nos sites de poker partenaires :

Tournois Club Poker
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 8 décembre 2022 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 15 décembre 2022 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 22 décembre 2022 à 20:04
$125 ajoutés
6-MAX
$2.20
Big Poker League
jeudi 29 décembre 2022 à 20:04
$125 ajoutés
Le chat joue au poker en ligne. Sisi.
Nouveau au poker ? Voici toutes les infos et réponses pratiques pour bien débuter et comprendre le poker en ligne.

Des tests complets et les bonus des poker rooms pour mieux choisir votre préférée.

Nos tournois, pour jouer entre nous, avec des prix et des cadeaux ajoutés chaque semaine.

Trouvez des infos pratiques et discutez sur le poker en ligne.

Pour les joueurs confirmés, apprenez à analyser vos mains au poker.