Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
RoroFlush

[Coverage] Finale du Partouche Poker Tour Saison 2 : Day 1B

Recommended Posts

Les dessous de la presse poker

benjo.jpg

Par Pedro

Petit tour de salle

ambiance-1.jpg

Ambiance de salle

Lol la croupière a la fin de la vidéo je l'ai déjà vus au partouche de Aix, on peut pas vraiment dire qu'elle soit du genre amicale x) Fallait être sérieux quand elle était là...

Share this post


Link to post
Share on other sites

La terreur venue du froid

Lars%20Luzak.jpg

J'ai enfin retrouvé la trace de Sami 'LarsLuzak' Kelopuro le jeune finlandais terrorise et je ne mâche pas mes mots la table de Marina17 (CPiste), Robert Mizrachi et arctarus (Cpiste). Je suis resté 20 minutes et il est rentré dans 80% des coups.

Il a évidemment gagné la majorité des coups dont celui-ci contre Arctarus :

Sami relance une énième fois et Nicolas call au bouton. Le flop dévoile :Jc:Tc:4s

Le finlandais C-bet 1400, Nicolas suit.

Turn : :Jd Lars Luzak continue d'agresser avec 3600. Arctarus tank et finit par lacher.

Le finlandais est à plus de 80k ;:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils ne décollent pas

Yann Brosolo, qui s'est qualifié hier sur le satellite à 900¤, n'arrive pas à monter son tapis. Il gagne des petits pots mais perd les plus gros. Il stagne aux alentours de 25 000.

À sa table, Patrick Bruel, qui a adopté une stratégie plutôt tight, passe une après midi paisible (a en juger par la photo) ; il a 27 000.

Nous sommes dans le niveau 4, soit des blindes à 150/300 pour un average à un peu plus de 34 000.

Il reste 229 joueurs sur les 262 qui avaient pris le départ de ce jour 1B.

BRUEL01.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bazin breakdown

Avant le dernier break, Stéphane Bazin était descendu à moins de 3 000 suite à un bluff river raté avec flushdraw manqué, puis un brelan de rois perdu au kicker.

Après la reprise, aux blindes 100/200, le joueur du team Partouche paye en grosse blinde la relance de Stéphane Gérin avec :Qc:Jd puis envoie sur le flop :Th:3c:Ah ses derniers jetons (soit 1 125 précisément).

Le joueur du team 770 le paye avec :Ad:Qh et ni la turn ni la river apporte le roi tant espéré par Stéphane Bazin, qui quitte le tournoi prématurément.

Stéphane Gérin quant à lui grimpe à 40 000.

BAZIN01.JPG

GERIN01.JPG

par Kinshu

merci pour l'info

très beau coverage

bon courage

Share this post


Link to post
Share on other sites

La journée se déroule gentiment. Sur un field de cette importance, additionné d'une structure deepstack, il faut attendre 5 ou 6 rounds pour voir de l'action un peu consistante. Pour l'instant, les personnalités et les stratégies se mettent en place, s'infirment ou se confirment au gré des cartes, des gains et des pertes. Même ceux qui accusent des downsize brutaux restent sereins, à l'image de Michel Abécassis descendu à 7500, soient 25 blindes à 150/300. Le prochain round ne fera qu'ajouter les ante (25), ce qui rendra les vols plus intéressants, sans pour autant imposer une pression trop conséquente.

Bref, la salle ronronne à l'humeur des joueurs, et cliquette au son des jetons.

darcourt.jpg

abecassis7500.jpg

Edited by AntoineViau

Share this post


Link to post
Share on other sites

David Williams floppe les nuts !

dwilliams.jpg

David Williams

J'arrive à la table de David Williams, alors que le flop dévoile :Qc:Tc:Jc. Un joueur en middle position relance à 1 500. Il est callé par le joueur à sa gauche. David Williams décide de relancer à 3 500. Le premier relanceur le suit et l'autre se couche.

Turn : :3s

Les deux joueurs checkent.

River: :2c

Le premier joueur checke et Williams relance à 4 000. Le relanceur hésite longuement avant finalement de jeter brelan de 3.

David Williams, tout sourire, retourne alors :Kc:Qc pour les nuts floppé. Le piège de l'américain a bien failli se refermer sur son adversaire.

Edited by Jooles

Share this post


Link to post
Share on other sites
David Williams floppe les nuts !

dwilliams.jpg

David Williams

J'arrive à la table de David Williams, alors que le flop dévoile :Qc:Tc:Jc. Un joueur en middle position relance à 1 500. Il est callé par le joueur à sa gauche. David Williams décide de relancer à 3 500. Le premier relanceur le suit et l'autre se couche.

Turn : :3s

Les deux joueurs checkent.

River: :2c

Le premier joueur checke et Williams relance à 4 000. Le relanceur hésite longuement avant finalement de jeter brelan de 3.

David Williams, tout sourire, retourne alors :Kc:Qc pour les nuts floppé. Le piège de l'américain a bien failli se refermer sur son adversaire.

:Ac:Kc ?

Sinon y'a deux :Qc:P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Confrontation de style

Sur la table réunissant Ludovic Lacay et Ivan Demidov, l'ambiance est bonne enfant, les français parlent entre eux et ne manquent pas une occasion de rappeler qu'ils jouent "avec 2 des meilleurs joueurs du monde en tournoi". Cependant l'attitude des 2 stars est complètement opposé :

- D'un côté, nous avons Cuts qui est toujours aussi actif preflop et postflop, essayant de provoquer des erreurs chez ses adversaires. Il se fait prendre quelques fois en bluff mais cela n'arrête en rien ces ardeurs et son stack est largement confortable avec plus de 60k.

CutsActif.jpg

- De l'autre côté, Ivan Demidov adopte une attitude beaucoup plus tranquille et un jeu serré-agressif. Il rentre dans peu de coups mais les remporte la plupart du temps et possède près de 50k en stack. Lorsqu'il fold, il s'empresse de retrouver Liya (sa copine, présente 2 tables plus loin) ou alors il regarde d'un air détaché l'action qui se déroule devant lui.

DemidovSpectateur.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
David Williams floppe les nuts !

J'arrive à la table de David Williams, alors que le flop dévoile :Qc:Tc:Jc. Un joueur en middle position relance à 1 500. Il est callé par le joueur à sa gauche. David Williams décide de relancer à 3 500. Le premier relanceur le suit et l'autre se couche.

retourne alors :Kc:Qc pour les nuts floppé. Le piège de l'américain a bien failli se refermer sur son adversaire.

Un petit soucis avec le paquet qui a deux dames de trèfles.

Merci pour tout ce boulot.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le king hors du ring

Marc Chamirian, plus connu sous l'appellation "Le King de St Tropez" dans les tournois du groupe Partouche a fini par sauter. Avec à peine 6 000 au moment de la dernière pause, je ne lui donnait pas cher de sa peau dans ce tournoi.

Cette table est cependant assez intéressante à suivre désormais puisqu'on peut y trouver David "rayons x" Jaoui (27 000), les deux membre du team 770 Jamel Maistriaux (110 000) et Guillaume Darcourt (21 000), ainsi que le finlandais Voitto Rintala (26 000).

JAOUI01.JPG

David Jaoui et Marc Chamirian, avant que ce dernier se fasse éliminer.

MAISTRIAUX01.JPG

Jamel Maistriaux, qui fait parti des chipleaders actuels du tournoi.

DARCOURT01.JPG

Guillaume Darcourt, du team 770 a l'air dubitatif.

TABLE01.JPG

Vue d'ensemble de la table où on peut voir le finlandais Voitto Rintala au siège 3.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Breaking news

J'arrive à la table de Christophe "dreamon22" Sorel, lorsqu'il relance à 2400 après 4 limpers à 300. Le limper UTG ne se laisse pas faire et 3bet à 7500. Les 3 autres joueurs décident de laisser les 2 protagonistes en découdre.

Christophe regarde alors le stack de son adversaire et 4-bet à 15000, son adversaire envoie rapidement le tapis et est snap-call par le français avec :As:Ad . Son adversaire retourne dépité :Kc:Ks pour un fabuleux setup. Le joueur de Cash-game d'Everest passe alors à 65k juste avant le dinner break.

ChrisDoubleup.jpg

Dario Minieri est à 35k et Johnny est en difficulté à cette table avec 13k.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Abécassis out !

Le finaliste de l'édition 2008, patron de la team Winamax (dixit Bruel) est éliminé du Main Event 2009. Et son bourreau n'est autre que Fabrice Gauget, celui-là même qui avait été sorti par MIK22 l'année dernière. La vengeance s'est déroulée en trois actes, dont le premier a dévoilé un brelan contre un brelan supérieur. Deux coups plus tard, Michel Abécassis est à nouveau à tapis face à Fabrice Gouget et doit se lever...

Fabrice est à 63K. Il commence à sentir la fatigue et la pause dîner tombe à pic.

gauget63K.jpg

Edited by AntoineViau

Share this post


Link to post
Share on other sites
Abécassis out !

Le finaliste de l'édition 2008, patron de la team Winamax (dixit Bruel) est éliminé du Main Event 2009. Et son bourreau n'est autre que Fabrice Gauget, celui-là même qui avait été sorti par MIK22 l'année dernière. La vengeance s'est déroulée en trois actes, dont le premier a dévoilé un brelan contre un brelan supérieur. Deux coups plus tard, Michel Abécassis est à nouveau à tapis face à Fabrice Gouget et doit se lever...

Fabrice est à 63K. Il commence à sentir la fatigue et la pause dîner tombe à pic.

gauget63K.jpg

Tres sympatique joueur ce Fabrice,il etait a ma table a un satellite mais n'avait pas reussi ce jour la.

Je vois que la perseverance a payer,good luck pour la suite.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dinner break

C'est la pause miam pour l'ensemble des joueurs. Ils ne sont plus que 219 encore dans ce day 1b et l'average se situe à 35 800.

De notre côté, c'est l'apéro break car nous devons attendre 21 h pour pouvoir profiter des restes du buffet.

À tout à l'heure.

APERO01.JPG

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la pause dîner. En coulisse, tout le monde se repose. La soirée sera longue pour chacun. Les joueurs les moins rompus aux épreuves "live" commencent à sentir la fatigue les mordre. Ceux qui connaissent et gèrent cette période de flottement en profiteront certainement. L'effet "digestion" peut aussi avoir son influence au retour du (copieux) dîner offert par le casino !

diner001.jpg

diner002.jpg

Edited by AntoineViau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Davidi Kitai

Davidi-Kitai.jpg

Davidi Kitai

Gaby

gaby.jpg

gaby

Tristan Clémençon

Tristan-Clemencon.jpg

Tristan Clémençon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tiens ils ont l'air moins méchant les vigiles de Cannes , comparés à ceux de Bandol 8|

ils sont pas tous de cannes , le numero 3 c'est l'un des floor de st amand les eaux

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×