Jump to content
This Topic
jackyO

[Trip report] Las vegas. The DeadBeat

Recommended Posts

Trip report Las vegas. The DeadBeat, Confessions intimes

Etant etudiant dans une prestigieuse université americaine basée en Californie .Je passe une bonne partie de mes journées a draguer des filles sur le campus

Bonne pioche , j avais une touche depuis quelque jours avec une petite brune d'origine sud americaine. Habillée de maniere certes assez vulgaire. Mais je ne lui demande pas de

pondre une encyclopedie, On est mercredi , je sirote un coca light avec cette jeune fille sur le parvis de la residence reservée aux etudiants etrangers

-Hey Laura , do you have any plans for this week end ? ( ca te dirais une soirée cine-macdo-chez moi ?)

-Hummm Not really do you ? (pourquoi pas ?)

-I wanna do something special...(hehe)

-What do you think about going to Las vegas ( Je suis la femme de ta vie)

-YES

put**n , une jolie gonzesse qui me propose de passer un week end a Vegas avec elle. Ca vaut tout l'or du monde non ? Elle sort son ordinateur portable , commence a regarder 2-3 sites de bookings , et avant que j'ai eu le temps de finir mon Coca light , elle m'annonce qu elle a reservé 3 nuits a Caesars Palace , qu'on part dans 2 jours.

Je suis sur le cul.

Je joue au poker depuis 4 ans , deja lorsque je jouais des freerolls sur Poker.fr et que je faisais des captures lorsque que j'empochais 4$80, je revais d'aller a Las Vegas.J ai lu tellement de trip report , vu tellement de photos , entendu d'histoires hallucinantes

que l'idée d y mettre les pieds s apparente a un depucelage avec la star du lycée.

Le Bellagio est ma chapelle sixtine , ses fontaines mon eau benite et je suis un fervent croyant.

Je rentre chez moi , un sourire en coin. Je vais a Vegas.

Vendredi 17h

Le rendez vous etais pris devant l'entrée principale du Campus , j arrive avec mon bagage a main ( une chemise , 3 calecons , 3 paires de chausettes et une boite de capote) pour retrouver ma promise.Mon ipod joue a fond Lollipop de Lil Wayne , lorsque j'appercois Laura , elle est jolie , une tete d'enfant mixé avec le corps d'une danseuse de Daddy Yankee. Elle porte son enorme valise a roulette tout en discutant avec une blonde au physique bovin.

-Jackyo Jackyo ! Alors que je m'avance vers le tandem.

-This is my friend Christina from the same pays sous devellopé que moi

Elle m'explique que son amie , qui ne parle qu'un anglais approximatif a reservé son billet d'avion hier et qu'elle vient avec nous. Et que de plus elle n'a pas reservé de chambre mais que ce n'est pas un probleme , il devrait y'avoir de la place pour demander un lit en plus.

La tournure que commence a prendre mon sejour ne me fais que moyennement rever et pourtant je ne suis pas encore au bout de mes peines. Je regarde une derniere fois les paysages verdoyant de la californie dans le taxi qui nous conduit à l'aeroport , pendant que les 2 filles jacassent dans leur patois , je reconnais des noms familiers , Palms , Playboy , Shopping , Chippendales. put**n ce week end va etre long...

Le voyage jusqu'a Vegas se fait a peu pres sans encombre , l'arrivée de nuit et les neons des casinos me redonnent espoir. Ca y'est j'y suis , grand prince , je paye le taxi. Et prepare mon billet pour le 20$ trick. Mais non la grosse Christina veut s'en meler , elle insiste pour dire a la vieille derriere le comptoir qu'on sera 3 dans la chambre , commence a l'embrouiller. Et je ne peux pas donner tranquillement le billet glisse dans mon passeport.

Deballage des affaires dans une grande chambre de la South Tower , Mon gambling-instinct bouillone lentement mais surement , pendant que les 2 nanas , se lissent les cheveux. , Je leur donne rendez vous aux machines a sous pres du Pussycat Doll's Corner.

Enfin un peu de gambling , je mise 1 cent et une ligne et alpague une cokctail waitress.5 long island ice tea please. Dis je d'un ton assuré

De tout facon elle n'a pas le choix. Elle prend tout ses temps ainsi que mes 2 comperes que je soupconne de se limer les ongles pour la 20 eme fois depuis que l'on est arrivé .

Je sirote mes drinks et augmente mes encheres. Les machines a sous a 1c sont un veritable traquenard. Je finis pas blower mon billet de 50 en misant le maximum de ligne.

Par un heureux hasard , comme si Dieu avait decidé que cette machine ne me rendrait rien ; les filles arrivent et sont moooooooooooortes de faim.

Un tour a la california Pizza Kitchen du Mirage , me redonnera gout a la vie. C est bien mais pas top.

En tout ca eponge un peu les cocktails que j'ai bu. Elles font des plans pour ce soir sans trop me demander mon avis. Apparement on s'oriente vers le Moon au Palms. OK pourquoi pas. En sortant du restaurant un type me donne 3 free pass pour le Beatles Lounge. Il est a peine minuit. On decide d'y faire un tour , Apres une tournée de shot , je commence a embrassé Laura en me dehanchant sur le dancefloor , La grosse Christina est assise sur une banquette , elle a une tete de berger allemand et me regarde comme si elle s'appretait a anhiler mes ailleux ainsi que toute ma descendance. Laura voit bien qu'il y a un malaise et va s'asseoir a cote d'elle.

OKKKKK , je propose qu'on arrete cela. Non Christina , tu ne tiendras pas la chandelle tout le week end , ce n'est pas de ta faute si tu n'es pas tres belle et qu'un beau gosse francais ne veut pas de toi.

Bon aller , on se fait la bi...on se sert la main , et on va au Palms.

Le Palms pour ceux qui ne conaissent pas c'est le casino Playboy , c'est donc censé etre cool , fun , hype , bat ,tip top.En fait c'est un casino ou de jeunes etudiants etudiantes prennent leur premiere cuite et se retrouvent dans les bras de construction worker qui eux se font passer pour des etudiants.Simple comme bonjour.

Le physio du Moon , a une tete de giant douchebag avec son bronzage orangé et ses diamants en plastics qui ornent ses oreilles.Je suis dans un etat bizzare.Je suis sur les nerfs je n'ai pas envie d'etre la. Ce n'est pas mon Las Vegas.Et lorsqu'il m'annonce que cela me coutera 50 dollar pour rentrer. Je dis aux filles d'aller s'amuser mais que la je suis pas super chaud.

J'erre dans les couloirs du Palms , Le logo de la poker room s'illumine alors devant moi.Je rack 200$ et me pose a une 1/2$ , je joue LAG ( Largement alcoolisé , grossier). La table est short Handed , 3 asiatiques qui foldent et qui commandent des cafés (LOL) , et un jeune couple de locaux qui comprend rapidement ma philosophie de vie et me commande jagerbomb sur jagerbomb. Sincerement j'aimerai vous raconter des trucs interessants , mais je n'ai pas enormement de souvenirs de cette partie . Je perds 60 dollar rapidement avec des bluffs moisis. Mes nouveaux potes se tirent , et je decide d'en faire de meme.

Un taxi ride plus tard et je suis au Bellagio. Bel endroit. J'appercois Gavin Smith dans la poker room.Je me pose a un bar de video poker proche de la poker room et me commande une vodka tonic. Je me sens esseulé. Meme les hookers ne viennent pas me parler.Je joue de maniere non optimale au deuces wild, finis mon verre et vais marcher un peu le strip voir le vent m'emmenera. 25 minutes et 5 passerelles plus tard. Le vent m'emmene au Treasure Island. Il est environ 3heures du matin. Je m'installe a une table de limit 2/4 , fais comme un rat.

Le limit , je n'y avais jamais joué. Pour les neophytes qui voudraient essayer. C'est un jeu basé sur la frustration. Quand on veut raiser , on ne peut pas , quand on veut se coucher on ne peut pas parce que cela ne coute que 4dollar de caller. Si je devais le comparer a un autre jeu je dirais que cela s'apparente a la bataille Corse.

A la table j'adopte la strategie de la mitraillette. Raise.Raise.Raise.

Mes adversaires ( des djeunz qui kiffe highstakes poker et des vieilles mama blacks) lisent parfaitement mon jeu. Et je perds mes 150 dollar apres m'etre fait caller par As high contre mon K high.

Avant j'etais triste maitenant je suis en tilt. Place libre. Je retourne a l Atm et retire le maximum . Je tremble en mettant 50 dollar dans un video black jack. Je mise le maximum sur le premier coup et perd tout. ARGGGH

Treasure Island , je te deteste avec passion

Mon instinct de survie me pousse a sortir de cet endroit ( et accessoirement d'y foutre le feu)

Il est 5h du matin , aucune envie de dormir. Je marche sur le strip en esperant que les casinos du cote gauche me porteront plus de chance. Je marche et m'engouffre dans une allée de Parking. Un neon bleu d'une agressivité relative m'annonce que je suis a L'Imperial Palace. Parfait exactement ce dont j'avais besoin.a 5h du matin.

L'Imperial Palace est endroit etrange. Il y'a beaucoup de prostitues et de dealers s.D'ailleur je n'ai pas compris ce qu'ils faisaient la. Sachant que la clientele n'a probablement les moyens de se payer ni blonde , ni grammes de coco.Je me sens bien ici , au mileu des deadbeat du strip , un show ou des sosies de stars font egalement croupier arrive meme a me rendre le sourire.

Je sors 200 precieux dollars de ma poche et demande un rack de chips , pour m'installer a une table de limit 2/4. Cette table devait etre la table la plus juteuse de la ville, et pas seulement parce que j'y etais.Tout le monde est ivre mort. Je me fais 3 copains. Dont un enorme black qui pretend etre joueur de basket au Liban.

Ma strategie de la mitraillete les a seduit. Je lance a la table “ This game is retarded , Let's have some fun”. Je commence donc a straddle ou a blind raise a chaque tour. Mes 3 copains egalement. Malgre les straddles , je n arrive pas a me refaire et reste globalement even. Je propose donc qu on raise tous jusqu au showdown, sans voir nos mains.

L'idée a ' air de plaire.

Comme je suis un peu un enc**e , moi je regarde quand meme ma main.Mais la table n'y voit que du feu.

Globalement j'ai paire de dames , je touche un set. Ca raise de partout comme le pot est enorme . Mais la riviere amene 4 coeurs au board. Et je sens au fond de moi comme un profond desespoir.

Un de mes copain a une flush K high , et donne le pot au croupier (pratiquement 200 dollar)

Je me leve , je ne suis meme plus enervé , je suis comme un robot. Il faut que je me refasse. Il faut que je me refasse.

Je quitte l'imperial palace, le jour se leve. Et j'atteris au O'sheas.

La table de Black Jack a 5 dollar me tend les bras. Je me pose avec 100 , commande une vodka et un paquet de clope. Rien de bien fou pendant la premiere demie heure.Puis changement de croupier. Une vieille asiatique prend le relais , nous souhaite bonne chance , et en voyant ma mine depitée me demande de couper le deck en me disant que la chance tourne.

Et effectivement , la chance tourne. Black Jack heater. Je ne perds pas un coup pendant 1heure et transforme mes 100 dollars en 400 en misant entre 10 et 30 dollar la main.( surtout 30 dollar)

Tout le monde m'attribue la bonne fortune , et me demande de recouper le deck.

Effectivement ca l'air de marcher , je reprend 200 dollar. Et decide sur les coups de 7h du matin d'avoir un eclair de lucidité et de rentre a l'hotel ou les filles sont peut etre en train de se demander ce que je fous.

Cet eclair de lucidité ne durera pas. En sortant du O'sheas. Je vois le Flamingo et comme j'ai vu le film Bugsy y'a pas longtemps. La logique voudrait que j'aille au moins voir a quoi cela ressemble.

Le Flamingo ressemble a n'importe quel casinos middle classe. Mais probleme , ils ont du black jack , le croupier , un black avec une moustache ressemble a Ray de sister-sister.

Il est la seul a sa table de black-jack. Le deck a la main. Sa moustache frissonante et son sourire en coin

font que mes pieds se dirigent automatiquement vers lui , guidés par une force surnaturelle.

-Hello, sir , good morning.

-Hi Ray , May I have 500$ in reds

-My name is Joel

-Ok Ray

Je joue au black jack avec Ray comme on ferait un boeuf dans la salle enfumé , d'un club de jazz.

Je lui parle en francais mais il semble me comprendre. Notre harmonie est parfaite.Un serveur interompt le coït pour me demander si je veux un cafe or something , je prefere une coupe de champagne.

J'en offrirai bien une a Ray mais il est en service.

Je gagne beaucoup d'argent , en misant 50dollar la main , parfois 25 et parfois 100. Je ne sais pas exactement , mais je commence a avoir pas mal de jetons de 25 devant moi.

Malheuresement Ray doit partir. Mon coeur est brisé.

La croupiere qui doit le remplacer ne respire pas la chance .

Je quitte donc la table et demande qu'on me color up. J'ai 14 jetons noirs

Je cash out et me rend d'un pas determiné au caesar de l'autre coté de la rue.

Je prend un starbucks sur le chemin. La brise matinale du strip me caresse le visage.

Je suis posé sur un banc en face du shopping center du Caesars. Un type fait son jogging en evitant les mexicains qui distribuent des tracts pour des prostitues

put**n Vegas

Moralité : Ne jouez que sur les casinos de gauche

je n'ai lu, pour l'instant, que le premier message et j'ai plusieurs réflexions :

- s'est pas sympa de se moquer du tiers monde : quand tu parlais de la sexy, c'était latino .. et pour parler de sa coine, ca devient tiers monde

- sa copine est moche, mais c'est pas de sa faute

- t'es sur qu'elles sont pas lesbos ? .. et surtout ta plus grosse faute est d'aller avec une futur conquête à las vegas ... pour quelqu'un qui va pour jouer, c'est pas le bon endroit ... car, si elle est pas lesbos, elle sera ta futur ex conquête sans meme croiser le fer :lol:

- pour un passionné de poker, t'as fais plus de black jack ... et ca, c'est pas ma tasse de thé .. et sur un forum de poker, ca le fait pas.

bref .. les points positifs, c'est plaisant à lire .. je vais continuer à le faire en espérant de changer d'avis :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
je n'ai lu, pour l'instant, que le premier message et j'ai plusieurs réflexions :

- s'est pas sympa de se moquer du tiers monde : quand tu parlais de la sexy, c'était latino .. et pour parler de sa coine, ca devient tiers monde

- sa copine est moche, mais c'est pas de sa faute

- t'es sur qu'elles sont pas lesbos ? .. et surtout ta plus grosse faute est d'aller avec une futur conquête à las vegas ... pour quelqu'un qui va pour jouer, c'est pas le bon endroit ... car, si elle est pas lesbos, elle sera ta futur ex conquête sans meme croiser le fer :lol:

- pour un passionné de poker, t'as fais plus de black jack ... et ca, c'est pas ma tasse de thé .. et sur un forum de poker, ca le fait pas.

bref .. les points positifs, c'est plaisant à lire .. je vais continuer à le faire en espérant de changer d'avis :cry:

Si t'as pas d'humour c'est pas la peine de fatiguer a lire la suite ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Si t'as pas d'humour c'est pas la peine de fatiguer a lire la suite ;)

chacun est libre de penser ce qu'il veut .. moi, j'ai trouvé ca moyen au début .. j'ai le droit non ? :?

et de quel droit ti te permet de juger mon humour ??

Share this post


Link to post
Share on other sites

mais vas y jackyo . .. au contraire .. ton style est excellent ... l'histoire est marrante, mais MOI, j'ai pas aimé beaucoup c'est tout !!!! peut etre c'est ma déception de ne pas avoir des hitoires de batailles torrides de THNL ou de tournois ...

en résumé, c'est pas contre toi .. je comprends pas pourquoi ce monsieur se prend à moi en estimant que je n'ai pas d'humour .. :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Walla tu vas arrêter di suite !

walla .. je parles le français mieux que toi :lol:

pour revenir à jackyo .... tu t'énerves toi aussi ... :?

mais ON A LE DROIT de ne pas aimer ... tu n'as pas à te justifier ....

et puis ton histoire (très bien relatée d'ailleurs) parles plus de black jack que de poker ...

c'est mon avis personnel c'est tout .....

et moi qui croyais que vous etes très ouverts d'esprit les françcais et que vous etes démocratiques :D ...

eh ben vous aves le sang aussi chaud que le notre et vous etes contents si on est d'accord avec vous mais pas sin on vous critique ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ah , mais je ne m'enerve pas du tout , chacun son point de vue mon vieux

En gros: ne lis pas ca comme un trip report "poker" de vegas

voilà .. nos points de vues commencent à converger ... moi, en lisant le titre je pensais à un report d'un trip de pure poker .. peut etre c'est ce qui a apporté un soupçon de déception :cry:

mais comme je te l'ai dis, c'est très bien écris ;:

allez, à plus .. je dois filer

au plaisir de te relire ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×