Jump to content
This Topic
Ryf86

Que lisez-vous en ce moment ?

Recommended Posts

1D9101E4-BBA9-416A-A278-37239D83C930.jpg

Un demi-million de prix, j'ai lu la moitié mais je les trouve un peu chiantes ses nouvelles. C'est bien écrit, elles sont pas standards voire bien zarbes mais il n'y a jamais de retournement ou de truc qui fait que j'aurai envie de les relire.

Kelly Link publie ses premières nouvelles en 1995 et reçoit sa première récompense, le James Tiptree Award, pour " Voyages avec la reine des Neiges >, dès 1998.

Depuis, elle n'a cessé d'accumuler les prix littéraires : World Fantasy Award 1999 pour Le chapeau du spécialiste ", prix Nebula 2002 pour " Le fantôme de Louise ", prix Hugo 2005, prix Locus 2005 et prix Nebula 2006 pour " Le sac à main féerique ", prix Locus 2006, prix de la British Science Fiction Association 2006 et prix Nebula 2006 pour <, Magie pour débutants". Tous ces textes frappent par leur paradoxale originalité.

S'y mêlent aussi bien des éléments de fantasy, de science-fiction que d'horreur. Le présent recueil a réussi l'exploit de recevoir le Grand Prix de l'Imaginaire 2009 dans deux catégories différentes : meilleure nouvelle étrangère et meilleure traduction.

5D79DA2B-95CA-4F81-A611-C7855A56FB23.jpg

Ca par contre, c'est bien barré et très marrant.

La quarantaine passée, Matt se réveille un beau matin sans boulot, criblé de dettes et face à un compte à rebours plus que flippant : il n'a que huit jours pour sauver sa maison des griffes de ses créanciers.

Sa rencontre inattendue avec deux minables dealers va lui ouvrir les yeux : investir dans le lucratif commerce de l'herbe qui redonne goût à la vie en ces temps de crise. Mais au pays des rêves et des dollars qui partent en fumée, il faut savoir se méfier des mirages. Entre magistrale arnaque et fiasco annoncé, Matt, en bout de course, n'aura peut-être pas perdu l'essentiel...

Et tant que j'y pense, sorti en poche début janvier mais ceux qui aiment la fantasy ne doivent surtout pas laisser passer ça (post à ce sujet):

F0A76BE5-D438-4DF2-9DFF-1CA0F9A3C289.jpg

Edited by Flamby

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et tant que j'y pense, sorti en poche début janvier mais ceux qui aiment la fantasy ne doivent surtout pas laisser passer ça (post à ce sujet):

F0A76BE5-D438-4DF2-9DFF-1CA0F9A3C289.jpg

Je plusune fortement sur le sur le post de Flamby a propos de "gagner la guerre" de Jaworski.

l'auteur qui m'a reconcilie avec la fantasy (genre que je goute d'ordinaire tres peu) notament grace a son style tres travaille.

A noter que le bouquin fais partis d'un cycle commencer avec Janua vera qui vaut aussi le detour.

et je ne sais toujours pas comment augmenter la taille de mes attachement bon sang de bonsoir :sais-pas: )

post-37376-0-61869000-1306406442_thumb.g

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je plusune fortement sur le sur le post de Flamby a propos de "gagner la guerre" de Jaworski.

l'auteur qui m'a reconcilie avec la fantasy (genre que je goute d'ordinaire tres peu) notament grace a son style tres travaille.

A noter que le bouquin fais partis d'un cycle commencer avec Janua vera qui vaut aussi le detour.

et je ne sais toujours pas comment augmenter la taille de mes attachement bon sang de bonsoir :sais-pas: )

Je lis ça aussi et c'est un must, je conseille !

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un one shot mais le premier donne un aperçu du "monde" en une douzaine de nouvelles (des tons très différents pour chacune, conte/fantastique/comique/noir..) et l'une d'elle introduit le personnage central de Gagner la guerre.

Tu ne perds quand même pas grand chose à lire Gagner la guerre d'abord, c'est juste un plus.

Au passage, pour ceux qui ont lu Gagner la guerre, le prénom du héros fait référence à Benvenuto Cellini et ses mémoires sont excellentes.

100x150.jpg

La vie de Benvenuto Cellini écrite par lui-même (1500-1571)

Fabuleuse destinée que celle de Benvenuto Cellini... Orfèvre et sculpteur de la Renaissance, sa renommée dépasse les frontières de l'Italie. Il cisèle, martèle, fond l'or et l'argent des grands de ce monde. Au-delà des faveurs des princes, des rivalités et cabales des cours, il reste homme libre, choisissant ses «patrons».

Mais ce sont surtout ses «Mémoires» qui le rendront célèbre. À peine publiée (et seulement en 1728), cette Vita, dictée à la fin de sa vie, est devenue un classique : traduite par Goethe, elle inspira Berlioz, Lamartine et bien d'autres... Ce récit d'aventures d'un personnage qui se décrit hâbleur, impulsif, violent, jouisseur et sans scrupules se lit comme un roman de cape et d'épée sur fond de Renaissance où le héros, poursuivi pour assassinat, emprisonné par le pape, accusé de vol et de sodomie, côtoie un certain Michel-Ange et un roi nommé François Ier.

Un type assez incroyable, qui cisèle des objets en nacre, en or, avec des volutes au millimètres et qui va péter la gueule à un mec qui lui revient pas le lendemain. Le moindre événement devient épique quand il le raconte et il est tellement persuadé d'être le meilleur en à peu près tout que ça devient bien marrant à la longue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

  • La Horde du Contrevent

    arton247.jpg

    Il en a déjà été question dans ce thread, mais j'en rajoute une couche : j'ai pas décroché une seule seconde, c'est un must ! On est assez loin de la SF deux balles avec epees en plastoc et dragons a la con (j'aime bien aussi cela dit).

  • L'echiquier du mal

    85.jpg

    Sur vos bons conseils, je l'ai lu...bon ça se lit bien, c'est prenant, mais le cote "Last Action Hero" m'a un peu gonfle sur la fin :super:

  • Le cycle d'Ender

    41P5P5PWH9L._SL500_AA300_.jpg

    et

    VoixDesMorts.jpg

    Sentiments partages sur cette lecture...j'ai adore le premier (même si la fin est grosse comme une maison). Faut dire que j'aime bien Orson Scott Card et sa façon a lui de faire des récits en faux rythme.

    Pour le deuxième (qui n'est pas le dernier, l'en reste deux autres) pour le coup, c'est plus un faux rythme, c'est limite pseudo-philo pas très convaincante. Mais passée la première couche, en fait ça s’avère très bien. Faut faire le tri dans ce qu'on en retient, mais finalement j'ai pas mal apprécié.

  • et j'oubliais : Les chronolithes, sur les bons conseils de Flamby !

    100x150.jpg

    Et bien je te rejoins sur toute la ligne, c'est mon préféré de cet auteur , parce que c'est plus "brut" dans l'approche.

Edited by Dardie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le dernier livre de Pascal Boniface, j'hésite à l'acheter (270 pages pour info)

9782350132778FS.gif

Petite vidéo d'accompagnement pas vraiment représentative du contenu because 90% sur BHL

Pas nouveau que BHL est une tanche

Desproges l'avoinait non stop à l'époque...

Croire que de tels discours trouvent une écoute auprès des masses j'en doute.

Quels st les autres intellectuels faussaires évoqués?

Edited by Mister Skwiz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on parle de Goldnadel, Soral arrive :ninja:

(voir leur vidéo sur DM avec Ronny Brauman en troisième intervenant)

J'aimerais bien l'acheter le dernier Soral mais 250 pages sur le sujet çà parait sous-dimensionné mais qui sait)

Edited by Bibabu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on parle de Goldnadel, Soral arrive :ninja:

(voir leur vidéo sur DM avec Ronny Brauman en troisième intervenant)

J'aimerais bien l'acheter le dernier Soral mais 250 pages sur le sujet çà parait sous-dimensionné mais qui sait)

en même temps, il y a tellement d'autres sujet passionnant

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-demontage-de-comprendre-l-empire-d-alain-soral---troisieme-partie-68794869.html

http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-demontage-de-comprendre-l-empire-d-alain-soral---quatrieme-partie-et-fin-68870211.html

Ccl

L’œuvre de Soral illustre parfaitement la vacuité du conspirationnisme : outre qu’il ne précise et n’étaie rien des ignominies reprochées à une nébuleuse floue de cercles ou réseaux dirigeants, il n’amène à aucun début de solution, même pour un seul pays, même pour des problèmes immédiats. Faut-il s’étonner de ce que la seule portée pratique du soralisme, c’est la haine, des élites, réelles ou supposées, du Banquier, de la franc-maçonnerie, des j… ?

Edited by Mister Skwiz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeté un coup d'oeil au dernier bouquin de Boniface aujourd'hui, il y a une première partie qui se concentre sur la construction de thèmes et termes tels que l'islamo fascisme alors que la seconde est axée sur les intellectuels pris individuellement dont les regulars BHL, Adler mais aussi Philippe Val, Fourrest et d'autres. J'ai juste lu le chapitre concernant Fourrest, ça se lit très vite, très accessible comme dans tout Boniface surtout que ça se présente presque sous la forme d'enquête mais ça n'apporte pas grande chose de nouveau au niveau du fond. Pas déplaisant mais pas indispensable surtout qu'il y a déjà une littérature très riche sur la place des intellectuels en France chez Winock notamment.

J'ai pas trouvé grand chose d'intéressant ces derniers temps donc j'me suis replié sur "Race et histoire" de Levi Strauss, sans aucune certitude.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Winamax : Winamax Series
Winamax : Winamax Series