Jump to content
This Topic
Boba Fab

[Virtual Regatta] Vendée Globe

Recommended Posts

y fait pas assez froid, c'est de la soupe ^^.

bon, moi jvais essayer de pas m'y foutre... entre programmation et réveil aux bonnes heures j'hésite surtout que cette nuit si je veux pas perdre trop va falloir bien poser les manoeuvres

Share this post


Link to post
Share on other sites

remontée de la barrière de glace cette nuit.... et @AirCeos qui continue de s'enfoncer dedans. :bye:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pire pour la barrière des glaces, c'est que le vents sont rarement favorables à un retour en zone safe. C'est un coup à perdre vraiment beaucoup de temps.

J'en avais fait l'expérience il y a 4 ans au niveau du cap Horn, 2/3h des perdues parce que j'avais cherché à flirter avec cette barrière.

 

@AirCeos !!

 

Le classement. Il n'a sûrement jamais été aussi pertinent en tout cas en tête de flotte puisqu'on est tous concentrés sur le même axe pile poil celui de la course  mais j'ai perdu quelques places   euh j'en ai donné un il y a 48h. On remet ça à demain au moment du passage du Cap de Bonne Espérance.

 

Par équipe ça va mieux, on passe lAARge dans les 100.

 

image.png.01ffdeac97636d2b9a1c8ee369f655e5.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

RIP @Airceos, petit marin parti trop bas /(

 

Incroyable l'éclat que je suis en train de prendre à être parti sud pendant 3h plutôt que plein est il y a deux jours. Je vois les vents et les bateaux qui étaient 3h devant moi partir inexorablement, maintenant à 7h devant, demain à 12h et rien à faire. Bien joué.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ptin bourdel de crotte, tant qu'il va bien... jsuis blazé et bien inquiet...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rends les armes, j etais revenu puis j ai perdu 24h et maintenant je me retrouve a 60h et vu que les vents ne sont pas favorables à la fin de la semaine je vais me retrouver à 4 jours de la tête.

on continue en free-lance 

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, thoam33 a écrit :

ptin bourdel de crotte, tant qu'il va bien... jsuis blazé et bien inquiet...

ça devrait aller apparemment. Ils ont dérouté deux autres skippers, et il se pourrait que ce soit Thompson qui le récupère pour rentrer au Cap, pour permettre aux autres de repartir. Ca m'a toujours impressionné cette façon de s'entraider, gros respect à eux.

 

à l’instant, salas a écrit :

Je rends les armes, j etais revenu puis j ai perdu 24h et maintenant je me retrouve a 60h et vu que les vents ne sont pas favorables à la fin de la semaine je vais me retrouver à 4 jours de la tête.

on continue en free-lance 

sérieuse question, tu pensais vraiment revenir où tu trolles encore? J'arriverai jamais à savoir je pense. 

 

ALLEZ SALAS BORDEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

mwouais j'aime pas trop ça posté il y a 15mn, la demande a 2 skipper de plus en course de se dérouter... pas normal

dans le fil tweet du vendée globe. je sais pas trop intégrer les tweet.  mais si le cam est sur zone, je comprends pas qu'ils demandent a 2 autres de venir en plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bon, si il est bien dans son radeau, normalement c'est sécure même si y a baston

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, thoam33 a écrit :

mwouais j'aime pas trop ça posté il y a 15mn, la demande a 2 skipper de plus en course de se dérouter... pas normal

dans le fil tweet du vendée globe. je sais pas trop intégrer les tweet.  mais si le cam est sur zone, je comprends pas qu'ils demandent a 2 autres de venir en plus.

Le Cam a des soucis de moteur, et les sauvetages, c'est rarement facile, surtout dans une zone avec 30 noeuds de vent et des creux de 5m, pour le moment c'est parfaitement normal.

Edited by Pass Taga

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, thoam33 a écrit :

mwouais j'aime pas trop ça posté il y a 15mn, la demande a 2 skipper de plus en course de se dérouter... pas normal

dans le fil tweet du vendée globe. je sais pas trop intégrer les tweet.  mais si le cam est sur zone, je comprends pas qu'ils demandent a 2 autres de venir en plus.

Il semblerait que Le Cam ait un problème de moteur et ne peut pas approcher le radeau en toute sécurité.
Ils parlent du coup d'attendre Thomson pour ensuite faire route vers Le Cap sans trop retarder les autres.

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Pass Taga @Laviepastrèsclaire ouai je connais un peu... pour ça que j'aime pas trop. et pour ça qu'avec la nuit qui tombe, je suis plus rassuré de le savoir dans le radeau au bout d'une élingue que en train de faire des accrobaties... et pis 4,5m de vagues c'est que dalle.... ça dépend surtout de la distance entre les vagues. du 12m de creux je connais, c'était juste peinard mais la fréquence était super longue....

dans les trucs incongru, c'est en mer que j'ai choppé le vertige pour la première fois.... et depuis, bha j'ai le vertige . 

aller, c'est pas des coniaud, ça va bien se passer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Pass Taga a écrit :

Le Cam a des soucis de moteur, et les sauvetages, c'est rarement facile, surtout dans une zone avec 30 noeuds de vent et des creux de 5m, pour le moment c'est parfaitement normal.

Bien plus important le sauvetage que notre course virtuelle. 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Pasdepo(k) a écrit :

RIP @Airceos, petit marin parti trop bas /(

 

Incroyable l'éclat que je suis en train de prendre à être parti sud pendant 3h plutôt que plein est il y a deux jours. Je vois les vents et les bateaux qui étaient 3h devant moi partir inexorablement, maintenant à 7h devant, demain à 12h et rien à faire. Bien joué.

Tellement ! Impuissant face à ça :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit point stratégique du soir :

 

 

Spoiler

 

Voila ce qui m'attends les 3 prochains jours alros que je surveille cette zone depuis Septembre 2018 et qu'elle n'est jamais descendue sous le vert foncé.

Je dérange dans les jeux online c'est une évidence.

image.thumb.png.42ab5df7523e14a1dad5f7cc6184ea77.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Depuis que Kevin Escoffier a prévenu son équipe à terre qu’une voie d’eau s’était déclarée dans l’IMOCA PRB, ce lundi à 14h46, les opérations de secours ont été déployées, et elles ne cessent de s’étoffer. Avant de quitter le bord, Kevin Escoffier a déclenché la balise de détresse du bateau, signalé à la position 40°55 Sud 9°18 Est au moment de son déclenchement.

Dans les faits, Jean Le Cam a été le premier à être dérouté par la direction de course. A 17 heures, le skipper de Yes We Cam! arrive sur la zone, guidé par la direction de course qui lui donne en temps réel le positionnement de la balise personnelle de Kevin Escoffier (AIS MOB Man Over Board).

Jean Le Cam navigue avec 3 ris dans la grand-voile, afin de rester mobile dans les vents de 20 nœuds, et les creux de 5 mètres. Un contact visuel est établi ; le skipper de Port-la-Forêt voit le radeau de survie, il voit aussi son partenaire de compétition, vraisemblablement équipé de sa combinaison de survie TPS, et un échange vocal a lieu entre les deux hommes.

Le temps de faire une manœuvre pour revenir au plus près du radeau, Jean le Cam perdra le contact visuel avec Kevin Escoffier, dans cette mer très formée et dans le jour tombant. Depuis, le skipper de Yes We Cam! n’a cessé ses efforts, mais n’a plus réussi à repérer le radeau avec Kevin à son bord et n’a pas capté le signal de l’AIS dont la portée est réduite en raison de la mer formée.

Afin de renforcer les recherches, la direction de course a dérouté trois skippers qui couraient dans le même peloton : Boris Herrmann (SeaExplorer – Yacht de Monaco), Yannick Bestaven (Maître-CoQ), puis Sébastien Simon (ARKEA PAPREC) afin de faciliter les recherches quadrillant la zone. Sur place, Jean Le Cam partage avec la DC les informations sur l’état de la mer, du vent et des courants.

A 21h45, Yannick Bestaven a rallié la zone. Boris Herrmann devrait arriver aux alentours de 23 heures. Sébastien Simon est espéré un peu plus tard. Tous respecteront le protocole établi par la direction de course en lien avec Jean Le Cam sur place soit une approche avec trois ris dans la grand-voile et moteur déplombé. Un process fin de quadrillage de la zone a été établi et sera effectué par les quatre IMOCA venus porter assistance.

L’équipe à terre de PRB précise que, outre son AIS MOB, Kevin Escoffier a également de quoi signaler sa présence dans le radeau de survie. Le jour se lèvera demain matin vers 4h40 HF sur la zone d’investigation.
Les recherches se poursuivent.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon je vais me planquer sur île dans le coin, je mange du pingouin et j'attend que ça repasse par le Cap Horn.

 

JE SERAIS LE DONALD CROWHURTS DU NOUVEAU MILLENAIRE.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas l'histoire je vous invite vivement à réécouter l'émission d'Affaires Sensibles qui traite du sujet :

https://www.franceinter.fr/emissions/affaires-sensibles/affaires-sensibles-18-janvier-2018

 

d'ailleurs je ne savais que son histoire avait inspiré les 40e rugissants

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Unibet : French Poker Cup
Unibet : French Poker Cup