Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
srm320

prodige du poker

Recommended Posts

???

C'est quoi ces conneries entre médecin, Larrousse, et schizophrénie ? Un mot à un sens, qui reste le même peut importe qui l'utilise… On dirait que "surdoué" a un sens différent dans la bouche d'un médecin, d'un Larousse ou d'un Gérard Dupont…

C'est quoi le rapport avec l'orthographe aussi ??

Un médecin emploi un vocabulaire medical et use du vidal.

Pour ce qui est de la folie et de la schipzophrénie, le problème quant à l'usage du dictionnaire est le même.

Le terme folie n'est pas employé par les médecins. On peut par contre le trouver dans le dictionnaire. (c'était un contre exemple)

En ce qui concerne l'exemple de l'orthographe, c'était en rapport avec la covariance.

Mais bon brefons... J'éviterais de rentrer dans des détails inutiles à l'avenir. En clair, je ne répondrais pas aux hypothétiques prochains postes.

----------------------

Ce qui a fait que je suis rentré dans cette conversation.

1/ le regard des joueurs de poker sur ce jeune type.

2/ qu'on présente les dits surdoués comme des gens à problèmes.

3/ la ligne de CoiLNovANeS.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un mot à un sens, qui reste le même peut importe qui l'utilise…

Non

On dirait que "surdoué" a un sens différent dans la bouche d'un médecin, d'un Larousse ou d'un Gérard Dupont…

Oui

Un mot n'a que le sens que lui en donne son émetteur

(ou si celui-ci est vraiment balèze , que le sens que l'émetteur sait que le récepteur en aura ) .

Si un doc-psy dit "surdoué" , il pèse ( généralement ) son mot.

Si le lendemain il évoque le même cas , il dira le même mot.

Si Gérard ( non averti-doc-psy ) dit "surdoué" ,

le lendemain il dira peut-etre "précoce" , "génial" , "hypra-intelligent" , "trop-balèze"

et aura voulu exprimé exactement la même chose que la veille ....

( tout ceci hors considération des propos de joueur , ylm etc ... )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui

Un mot n'a que le sens que lui en donne son émetteur

(ou si celui-ci est vraiment balèze , que le sens que l'émetteur sait que le récepteur en aura ) .

Si un doc-psy dit "surdoué" , il pèse ( généralement ) son mot.

Si le lendemain il évoque le même cas , il dira le même mot.

Si Gérard ( non averti-doc-psy ) dit "surdoué" ,

le lendemain il dira peut-etre "précoce" , "génial" , "hypra-intelligent" , "trop-balèze"

et aura voulu exprimé exactement la même chose que la veille ....

( tout ceci hors considération des propos de joueur , ylm etc ... )

Ce que je voulais dire, c'est que le médecin utilise en général le bon terme, et sa propre définition est logiquement en accord avec le dictionnaire… Si Gérard utilise le terme de manière inapproprié, c'est pas pour autant que le mot change de sens, mais qu'on lui prête un sens erroné…

Sinon il ne reste plus qu'à brûler tout les dictionnaires, et chacun en fonction de son taf et de sa classe social d'inventer un dictionnaire propre… Je sais qu'il y'a des mots qui ont un sens différent dans le language populaire, mais c'est le plus souvent un emprunt au sens originel et strict, à tort, qu'une idée de mots à sémantique variable suivant qui le prononce…

Joueur, amha, folie n'est pas utilisé par les médecins parce que eux vont utilisé le terme exacte, et nom un terme générique et vernaculaire qui comprends différents types de pathologies …

Je pense (ou j'espère) que la plus grosse part sait ce qu'est la schizophrénie, et que l'équivalent n'est pas "folie". Ton exemple revient à dire un truc genre « les gens diront "il est malade" alors que le médecin dira "il a une bronchite" ». Jusqu'à preuve du contraire, médecin et population s'accorde sur le terme "malade", et je pense que la plupart de gens savent qu'une bronchite, même sans avoir la définition aussi précise que le médecin...

Un médecin emploi un vocabulaire medical et use du vidal.

J'y pense, t'aurais pas dû parler de médecine pour comparer le Larousse au Vidal… Le Vidal est un dictionnaire de médicaments, toute les entrées sont des noms de médicaments… Si tu trouve "surdoué" dans le Vidal, je me fusille la fesse gauche dans un champ d'ortie…

Edited by Raziel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non mais moi les histoires de surdoués et autres inadaptés je m'en fiche un peu . Ce qui me gêne c'est l'emploi de notions (la courbe de Gauss) et termes (la covariance) mathématiques à tort et à travers.

La courbe de Gauss est utilisée dans les histoires de QI sans que cela n'ait aucun sens.

La covariance est quelque chose de purement mathématique, parfaitement défini et ne prêtant à aucun débat, dont je n'ai toujours pas compris ce que ça venait faire dans cette histoire.

Quant à la manie de donner des définitions personnelles aux mots elle m'énerve profondément. Le but d'une langue est la communication donc si on commence à utiliser les mêmes mots avec des sens différents on est mal barrés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quant à la manie de donner des définitions personnelles aux mots elle m'énerve profondément. Le but d'une langue est la communication donc si on commence à utiliser les mêmes mots avec des sens différents on est mal barrés.

+1, c'est le fond de mes posts…

Share this post


Link to post
Share on other sites

Débat intéressant d'autant que j'ai le même problème à la maison...

Mon fils a 4 ans et 1/2 il a toujours été hyper-sensible à tout plein de choses.

Il a toujours eu beaucoup de facilité de vocabulaire et de langage. Il a besoin d'être alimenté intellectuellement en permanence.

Il juge toujours le travail de ses camarades par rapport au sien et comme par hasard c'est toujours mieux chez lui...

Il est capable de nous sortir des truc un peu hallucinant du type :

- Moi : "Comment on écrit 100 ?"

- Lui : "Facile, un 1 et deux 0"

- "Comment on écrit 1000 ?"

- "Bah un 1 et trois 0..."

- "Et 100 000 ?"

- Euh je sais pas... 100 c'est un 1 et deux 0, 1000 c'est trois 0... Donc 100 000 c'est un 1 et cinq 0 !"

Il écrit l'alphabet sans problème depuis qu'il a 4 ans.

A part savoir qu'il devrait pas avoir beaucoup de difficultés en Maths, rien ne permet d'établir un diagnostic correct aujourd'hui.

Il est sûrement précoce, plutôt heureux même si son hyper-sensibilité fait qu'il a besoin d'énormément d'attention.

De là à dire que c'est un sur-doué...

En tout cas ce qui caractérise tous ces enfants c'est vraiment l'hyper-sensiblité et c'est vrai que ça ne leur permet pas toujours d'être très heureux dans la vie quotidienne...

Et c'est finalement beaucoup plus pénible par rapport à la fierté d'avoir un gamin débrouillard et visiblement intelligent...

Share this post


Link to post
Share on other sites

oué il va juste commencé à être malheureux à la fin de la primaire et au collêge, quand ses camarades ou les profs vont lui mettre, très très cher. (j'avoue c'est carrément péssimiste lol) Il peut avoir aussi de la chance et trouver des potes cools et ouverts. Ce qui n'est pas obligé.

Edited by fungi21

Share this post


Link to post
Share on other sites
oué il va juste commencé à être malheureux à la fin de la primaire et au collêge, quand ses camarades vont lui mettre, très très cher.

Je te trouve assez négatif et définitif dans ton pronostic ...

Perso le + grand de mes nains avait des facilités ,

=> sur conseil des instits , CP/CE1 en 1 an

Fin CM1 , re-belote ... pedo-psy etc ... possibilité de passer direct en 6ème ...

=> Conseil de famille .... refus du nain qui ne voulait pas quitter ses potes ... on est allé dans sons sens

( on ne l'a pas poussé vers échecs , extra-scolaire 'scientifique' ou autre ,

juste sensibilisé sur l'intéret de s'organiser et d'"apprendre à apprendre" pour le jour où ca ne viendra pas tout seul )

Maintenant , il est en seconde , toujours easy , cheveux dans le dos , plein de potes , fait du sport , joue de la zic de sauvage , slame dans les concerts ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te trouve assez négatif et définitif dans ton pronostic ...

Perso le + grand de mes nains avait des facilités ,

=> sur conseil des instits , CP/CE1 en 1 an

Fin CM1 , re-belote ... pedo-psy etc ... possibilité de passer direct en 6ème ...

=> Conseil de famille .... refus du nain qui ne voulait pas quitter ses potes ... on est allé dans sons sens

( on ne l'a pas poussé vers échecs , extra-scolaire 'scientifique' ou autre ,

juste sensibilisé sur l'intéret de s'organiser et d'"apprendre à apprendre" pour le jour où ca ne viendra pas tout seul )

Maintenant , il est en seconde , toujours easy , cheveux dans le dos , plein de potes , fait du sport , joue de la zic de sauvage , slame dans les concerts, se défonce le crâne, se bourre la gueule et fait des partouzes...

Yep, il est normal :D:P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui enfin une langue a des nuances...

Mais les nuances sont marquées par des mots différents, c'est pas l'interlocuteur qui choisit la valeur sémantique d'un mot, comment tu veux qu'on se comprenne sinon, à part en demandant à chaque fois à l'interlocuteur ses propres définitions des mots…

C'est comme les couleurs hein, y a bleu, bleu clair, bleu foncé, bleu marine, bleu de Prusse… C'est des nuances, mais jusqu'à preuve du contraire on est tout censé définir un bleu par son nom, alors que vous voulez que si A dit "bleu ciel", B devra comprendra "bleu marine" parce que A a décidé ou est censé avoir sa propre définition de bleu ciel…

C'est quand même chaud ce regard sur la langue… Déjà qu'on a déjà parfois du mal à se comprendre entre personnes de différentes régions avec les accents et les mots propres à chaque lieux, si maintenant il faut demander l'origine, l'age, le boulot et les passions de l'interlocuteur pour deviner ses définitions…

Après c'est comme les temps, certains décrètent que les temps comme l'imparfait du subjonctif sont passés d'âge et inutile… Pourtant ils ne sont pas là pour rien, et servent justement à marquer des nuances et faire des discours clairs et précis… JE pense surtout que certains ne savent pas les utiliser correctement…

Edited by Raziel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais les nuances sont marquées par des mots différents, c'est pas l'interlocuteur qui choisit la valeur sémantique d'un mot, comment tu veux qu'on se comprenne sinon, à part en demandant à chaque fois à l'interlocuteur ses propres définitions des mots…

C'est comme les couleurs hein, y a bleu, bleu clair, bleu foncé, bleu marine, bleu de Prusse… C'est des nuances, mais jusqu'à preuve du contraire on est tout censé définir un bleu par son nom, alors que vous voulez que si A dit "bleu ciel", B devra comprendra "bleu marine" parce que A a décidé ou est censé avoir sa propre définition de bleu ciel…

C'est quand même chaud ce regard sur la langue… Déjà qu'on a déjà parfois du mal à se comprendre entre personnes de différentes régions avec les accents et les mots propres à chaque lieux, si maintenant il faut demander l'origine, l'age, le boulot et les passions de l'interlocuteur pour deviner ses définitions…

Après c'est comme les temps, certains décrètent que les temps comme l'imparfait du subjonctif sont passés d'âge et inutile… Pourtant ils ne sont pas là pour rien, et servent justement à marquer des nuances et faire des discours clairs et précis… JE pense surtout que certains ne savent pas les utiliser correctement…

1) Mouais .....

Si je te dis que t'es un amateur .... tu comprends quoi ? 8^

2) Par chaud , tu penses à quelle fourchette de température ? 8|

3) .... pour deviner sa compréhension du mot ..... Nobody's perfect ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quant à la manie de donner des définitions personnelles aux mots elle m'énerve profondément. Le but d'une langue est la communication donc si on commence à utiliser les mêmes mots avec des sens différents on est mal barrés.

Je ne comprends pas bien où vous souhaitez en venir. J'espère que ce n'est pas parce que j'ai avoué être dyslexique que vous tenez cette ligne.

Je ne donne à aucun moment une définition personnelle.

Le rôle de l’Académie française est double : veiller sur la langue française et accomplir des actes de mécénat.

La première mission lui a été conférée dès l’origine par ses statuts.

Pour s’en acquitter, l’Académie a travaillé dans le passé à fixer la langue, pour en faire un patrimoine commun à tous les Français et à tous ceux qui pratiquent notre langue.

Aujourd’hui, elle agit pour en maintenir les qualités et en suivre les évolutions nécessaires. Elle en définit le bon usage.

Elle le fait en élaborant son dictionnaire qui fixe l’usage de la langue, mais aussi par ses recommandations et par sa participation aux différentes commissions de terminologie.

La seconde mission — le mécénat —, non prévue à l’origine, a été rendue possible par les dons et legs qui lui ont été faits.

L’Académie décerne chaque année environ soixante prix littéraires.

Mention particulière doit être faite du grand prix de la Francophonie, décerné chaque année depuis 1986, qui témoigne de l’intérêt constant de l’Académie pour le rayonnement de la langue française dans le monde.

L’Académie attribue aussi des subventions à des sociétés littéraires ou savantes, des ½uvres de bienfaisance, des aides à des familles nombreuses, aux veuves, aux personnes défavorisées ou qui se sont distinguées par l’accomplissement d’actes de dévouement ainsi qu’un certain nombre de bourses. (Bourses Zellidja, Neveux, Corblin, Damade).

http://www.academie-francaise.fr/role/index.html

La terminologie est l'étude des vocabulaires de spécialité (termes), qu'on peut trouver dans tous les domaines de connaissance : grammaire, linguistique, mathématique, philosophie, médecine, musique... et qui peuvent aussi relever de la langue courante, donc figurer à la fois dans une banque de terminologie, dont se chargent des terminologues, et un dictionnaire de langue courante, dont se chargent des lexicographes. Par exemple, le terme table relève à la fois de la terminologie de l'ameublement et de la langue courante.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Terminologie

Pour parler de tout et de rien, le langage courant est amplement suffisant. Dès qu'on souhaite entrer dans des détails, il faut je pense user du vocabulaire adéquat. C'est pourquoi je trouve inopportun sur des forums de rentrer dans de tels détails. Mais bon, j'y participe.

Edited by jou0eur

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est partit en couille à quel age ?

Compositeur, Chanteur, Acteur, Animateur, Producteur, Joueur de poker (avec un bracelet), et homme d'affaire avisé. Riche et, surtout, il a son propre guignol.

C'est parti en couille ?

Edited by Rokuban

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai connu un "surdoué", et je ne parle pas de QI, quelqu'un qui avait réellement des capacités cérébrales très au-delà de l'élite scolaire que j'ai pu rencontré. Ces personnes-là ont effectivement une hyper-sensibilité et de très gros problèmes comportementaux, il faudrait plusieurs vies à la plupart d'entre nous pour atteindre leur niveau d'analyse des choses, ils sont totalement inadaptés à l'idiocratie que représente la société pour eux. Société qui est incapable de leur fournir une structure à la hauteur de les comprendre, ils sont le plus souvent internés en hôpitaux psychiatriques dès le plus jeune âge parce que le jugeant dangereux nous rejetons ce qui nous dépasse (on a même trouvé le moyen de donner un nom à cette "maladie mentale".)

Nous avions un échange essentiellement écrit et j'étais son unique relation sociale (ne me demandez pas pourquoi, je n'ai jamais compris pourquoi il me considérait différemment.) Jusqu'au jour où n'assumant plus ma petitesse j'ai fait quelque chose d'aussi ignoble pour lui que regrettable pour moi : j'ai cessé de lui répondre et j'ai probablement rejoins la masse à ses yeux.

Edited by Hella

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×