Jump to content
This Topic
Sign in to follow this  
The_Life-Poker

Calcul devenir pro

Recommended Posts

Je risque de tuer les aspirations de certains dans l'oeuf tout de suite en ce qui concerne la création d'entreprise associée au poker.

Mon expérience me dit que c'est tout à fait impossible durant une phase de création et de structuration d'entreprise tant cela demande de travail et d'implication. A titre d'exemple je bosse environ 70H par semaine depuis 20 mois et j'ai pris uniquement 15 jours de vacances depuis et certains dimanche aussi). Une fois la structuration d'entreprise faite c'est à dire au bout de 3 ans, je pense que cela devient plus abordable notamment au niveau des agendas et de la gestion de la fatigue liée au travail.

Mais comme je l'expliquais dans mon post précédent, tout dépend de votre objectif en tant que chef d'entreprise et/ou de joueur de poker et des moyens que vous vous donnez pour atteindre cet objectif.

J'ai un bon exemple concernant ce sujet qui est du vécu récent:

Un de mes amis est chef d'entreprise depuis 5 ans et a eu un enfant il y a 18 mois en même temps que moi. nous avons le même age soit 32 ans. Un jour nos femmes respectives se rencontrent et en rentrant ma femme me fait toute une histoire parce que je ne suis pas assez disponible pour ma famille alors que Julien (l'ami en question) l'est beaucoup plus que moi et qu'il bosse en moyenne 40H par semaine.

Je me suis énervé pour la raison suivante et vous allez rapidement comprendre. Lui et moi ne faisons tout simplement pas le même métier. Je suis chef d'entreprise et lui ne l'est pas à mes yeux. J'emploie aujourdhui 13 personnes pour un CA 2008 attendu à 1,5M€ en 2 ans d'activité et lui en 5 ans est toujours seul avec un CA de 80K€.

Je pense que cet exemple est facilement transposable dans le poker. Il est facile de se prétendre joueur de poker pro ou chef d'entreprise mais dans la réalité peu le sont réellement et cherchent à s'en donner les moyens.

Pour la petite histoire, depuis la création de ma bôite en aout 2006 et la naissance de mon fils en novembre 2006, mes résultats pokéristiques sont mauvais car quand je joue je suis souvent fatigué, je joue beaucoup trop large pour compenser le fait que je joue moins et l'argent a de moins en moins de valeur à mes yeux dans les limites dans lesquelles je joue car je crois beaucoup en l'apprentissage et au gravissement des étapes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
La combinaison des deux (poker 3h/jour + création d'entreprise) c'est le combo idéal.

Bon, après moi je suis fonctionnaire donc mon avis vaut ce qu'il vaut :(

Moi je pense le contraire, le comba idéal c'est fonctionnaire + joueur de poker.

Dans le premier cas, tu as un salaire qui fait ax+b, en créant une entreprise à coté tu as ax².

amha c'est éprouvant de concilier 2 activités "à risques".

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense que cet exemple est facilement transposable dans le poker. Il est facile de se prétendre joueur de poker pro ou chef d'entreprise mais dans la réalité peu le sont réellement et cherchent à s'en donner les moyens.

Tu vis ta vie comme tu le veux, mais j'ai démissionné de mon job de fonctionnaire pour créer une entreprise. Et pas dans l'optique de me plaindre parce que j'ai pas de vacances ou trop de boulot. Mais parce que ce boulot me passionne et je privilégie quand même ma santé mentale au reste (c'est fragile ces petites bêtes). Et à vrai dire je me fout pas mal du CA que ça va généré.

Autant dire que je comprend assez mal ta phrase soulignée.

De même je pense que beaucoup de joueurs de poker ont des objectifs pro ou semi pros différents.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est mon cas :*

C'est vrai que actuellement c'est le meilleur combo mais je suis septique quand à l'avenir des fonctionnaires en france et dans le monde. L'idée d'etre payé qq soit la qualité du travail fourni n'est plus acceptable aujourd'hui pour certaines personnes. De meme les rapports qui en découlent sont parfois très négatifs, beacoup plus négatifs que n'importe quel rapport de client à prestataire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je suis septique quand à l'avenir des fonctionnaires en france et dans le monde. L'idée d'etre payé qq soit la qualité du travail fourni n'est plus acceptable aujourd'hui pour certaines personnes.

tout à fait, c'est ce qui me soule le plus dans la fonction publique... tu bosses mais aucune récompense si ce n'est le même salaire que celui qui ne fait rien....

Share this post


Link to post
Share on other sites

La fonction publique a, comme tout, ses avantages et inconvénients.

Perso, je suis mal payé (1500€/mois en divisant le salaire + les primes par 12), je suis pas nommé donc pas de promotion possible et c'est à Bruxelles et j'habite en province donc 3h de trajet A/R.

Mais on se foule pas trop (ça dépend des services mais le mien est cool), horaire souple, bcp de jours de congés + des récupérations et surtout que je peux prendre quand je veux (si je gagne un sat EPT qui commence 10 jours après, c'est sans soucis), on ne me regarde pas de travers si je suis malade 2/3 fois une semaine par an...

Bref c'est un choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
je suis septique quand à l'avenir des fonctionnaires en france et dans le monde. L'idée d'etre payé qq soit la qualité du travail fourni n'est plus acceptable aujourd'hui pour certaines personnes.

tout à fait, c'est ce qui me soule le plus dans la fonction publique... tu bosses mais aucune récompense si ce n'est le même salaire que celui qui ne fait rien....

Mouais enfin c'est un peu comme ca dans une entreprise privée sur deux. Pour avoir bossé aux USA, là-bas c'est pire : leur job est essentiel à leur style de vie et au lieu et de bosser, ils te foutent des batons dans les roues pour que tu ne les grillent pas, où construisent des systèmes pour qu'ils soient indélogeables. Super contre-productif.

J'exagère à peine, mais c'est bien la mentalité.

Sinon dans l'Education Nationale, c'est surtout le manque d'évolution et de création de projet qui est démotivante. T'as un bagage culturel, un cerveau, des capacités, mais tu comprend vite après un petit tour au Rectorat qu'il vaux mieux les laisser à la maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

allez je vous file ma vision du joueur qui vivrait bien du poker, mais qui au fur et à mesure qu'il monte, se dit qu'i devrait monter encore un peu, ou même beaucoup, avant de se lancer...

...comme dit au dessus, voilà bien quelque chose qui peut faire préférer le poker...

on gagne ce qu'on mérite, plus on travaille, plus on gagne. La motivaion ne sert pas à rien, ou "à se faire bien voir pas le patron", elle sert à gagner de plus en plus et à s'offrir des promotions :D.

Mon avis, est que passer pro de poker, c'est la succession de :

"la vie à jouer plusieurs heures par jour devant son pc, et le reste à étudier. Toujours devoir progresser et se concentrer la dessus"

et de :

"la vie peinard 3h/jour devant son pc à jouer à un jeu qu'on maitrise sans stress, depuis le temps...le reste à profiter". -> mais la deuxieme phase c'est seulement une fois qu'on gagne beaucoup, pas avant (genre 10-20k par mois minimum), et qu'on a atteint une limite vraiment sérieuse, et à laquelle on est à l'aise (nl1000-2000 au moins).

sans doute que pour passer pro il faut une phase d'immersion de quelques années, qui demande beaucoup de travail et motivation. Ensuite on commence a être plus tranquille.

je dis ça sans connaitre la phase 2, mais me semble que ça pourrait ressembler à ça. (avec au pire quelques périodes de réimmersion si necessaire)..

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense sincèrement que quiconque peut battre largement la NL1000 et NL2000, a les facultés pour accomplir des choses bcp plus épanouissantes et intéressantes dans sa vie que simple grinder sur internet. D'où mon propos d'utiliser le poker comme tremplin pour des initiatives plus ambitieuses.

Quand je parlais de coupler poker + création d'entreprise, j'avais plutot à l'esprit l'idée de se constituer un capital tout en mettant au point son projet d'entreprise. Je n'ai pas d'expérience dans la création d'entreprise mais je veux bien croire Chuinul quand il décrit le temps que prend la création à proprement parler de l'entreprise. Donc, à ce stade là il faut faire un choix c'est clair.

Remarque hors-sujet : il n'y a pas que les chefs d'entreprise qui bossent bcp, la vaste majorité de mes amis sortent du boulot après 22h tous les jours et certains sont fonctionnaires :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai beaucoup de respect pour les chefs d'entreprise et encore plus pour ceux qui créent eux-même leur société.

Mais je crois qu'il y a d'autres valeurs épanouissantes dans la vie que celle de la "valeur" travail.

Pour beaucoup de gens - notamment de nombreux chefs d'entreprise et certains de nos hommes politiques :roll: - le travail est une fin en soi.

A titre personnel, je crois plutôt que c'est un moyen... pour une fin plus importante. Les amis, la famille, les loisirs, la culture, la défense de certaines causes, l'épanouissement personnel me paraissent des valeurs au moins aussi essentielles (si ce n'est plus).

Pas incompatible avec le travail me direz-vous ?! Parfois certes, mais pas toujours. Quand vous n'avez pas la chance de faire un travail intéressant et rémunérateur (ce qui est plus la règle que l'exception) ou, a contrario, que vous exercez un métier très prenant en terme de temps ou de responsabilités, vous passez à côté de certains aspects fondamentaux de l'existence humaine à mon sens...

Au risque de me répéter, les meilleurs joueurs de poker pro (je parle de ceux qui jouent à des grosses limites et gagnent très confortablement leur vie) jouissent d'un bien inestimable à mes yeux : la liberté. Et, notamment , la possibilité de sortir de l'engrenage métro-boulot-dodo auquels sont soumis la plupart des employés et des patrons de nos jours.

Et je n'évoque même pas l'aspect financier, qui me semble secondaire dans ce débat-là...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je pense sincèrement que quiconque peut battre largement la NL1000 et NL2000, a les facultés pour accomplir des choses bcp plus épanouissantes et intéressantes dans sa vie que simple grinder sur internet. D'où mon propos d'utiliser le poker comme tremplin pour des initiatives plus ambitieuses.

ché pas...sans doute, mais pour réussir à monter en nl1000 ou 2000 il faut être très motivé, et pour être motivé comme ça il faut être très interessé par le poker je pense.

Donc après si l'interêt baisse pourquoi pas tenter de partir vers quelque chose d'autre, mais ce que je veux dire est qu'à la base le type qui joue en nl2000 trouve forcément le poker "interessant".

Après faut déjà avoir dans sa tête un autre boulot qu'on aimerais vraiment vraiment faire, pour être aussi motivé et avoir ses chances de réussir.

ça me plait ce que tu vien d'écrire mizar :)

ché pas si j'ai été clair mais au pire dites le moi je reformulerai :D

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai beaucoup de respect pour les chefs d'entreprise et encore plus pour ceux qui créent eux-même leur société.

Mais je crois qu'il y a d'autres valeurs épanouissantes dans la vie que celle de la "valeur" travail.

Pour beaucoup de gens - notamment de nombreux chefs d'entreprise et certains de nos hommes politiques :roll: - le travail est une fin en soi.

A titre personnel, je crois plutôt que c'est un moyen... pour une fin plus importante. Les amis, la famille, les loisirs, la culture, la défense de certaines causes, l'épanouissement personnel me paraissent des valeurs au moins aussi essentielles (si ce n'est plus).

Pas incompatible avec le travail me direz-vous ?! Parfois certes, mais pas toujours. Quand vous n'avez pas la chance de faire un travail intéressant et rémunérateur (ce qui est plus la règle que l'exception) ou, a contrario, que vous exercez un métier très prenant en terme de temps ou de responsabilités, vous passez à côté de certains aspects fondamentaux de l'existence humaine à mon sens...

Absolument d accord, je dirais meme que l homme n est pas fait pour travailler au départ

Share this post


Link to post
Share on other sites
Stop de rever et direction le boulot, votre chef vous attend. :D

Seul 15% des joueurs sont gagnants, le reste sont des perdants à l'etat pur.Pas la peine de fantasmer sur la vie de reve, c'est du temps perdu.

Bonne journée de taff. :roll:

Je pense que ceux qui réflechissent à passer pro sont dans ces 15%, hein (logiquement, on trouve beaucoup de joueurs gagnant sur un forum consacré à l'étude approfondie du jeu et de ses concepts). Personne n'est assez bête pour vouloir faire son activité principale d'un jeu auquel ils perdent régulièrement de l'argent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que ceux qui réflechissent à passer pro sont dans ces 15%, hein (logiquement, on trouve beaucoup de joueurs gagnant sur un forum consacré à l'étude approfondie du jeu et de ses concepts). Personne n'est assez bête pour vouloir faire son activité principale d'un jeu auquel ils perdent régulièrement de l'argent.

Oui il y a des gagnants sur ce forum mais combien?

Tres tres peu, voir une grosse minorité de membres, apres beaucoup se moussent en racontant qu'ils gagnent des sous mais bon la vérité est ailleurs...Je pense qu'un joueur gagnant ne se vante pas de ses gains et passe plus de temps dans son jeu que sur un forum.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oui il y a des gagnants sur ce forum mais combien?

Tres tres peu, voir une grosse minorité de membres, apres beaucoup se moussent en racontant qu'ils gagnent des sous mais bon la vérité est ailleurs...Je pense qu'un joueur gagnant ne se vante pas de ses gains et passe plus de temps dans son jeu que sur un forum.

Amha, tu te trompes. Peu de joueurs sont devenus gagnant sans étudier le jeu. Et le jeu, on l'étudie dans les livres jusqu'à un certain point, les publications, et en échangeant sur la stratégie (que ce soit sur 2+2 ou ici). Les "naturels", on les trouve surtout à Hollywood. Tu as, amha, bien plus de 15% de joueurs gagnants, à leur limite, sur ce forum. Sinon, ils ne se préoccuperaient d'ailleurs pas autant de la gestion, du stockage de leur bankroll, de Neteller, et des taux de change, etc etc...

Et si toi même tu es perdant, tu as ici pas mal de clés qui te permettront de changer ça. C'est toujours mieux que de se dire qu'on fait, après tout, certainement partie de la majorité.

Enfin, penser qu'un joueur gagnant ne s'en vante généralement pas, c'est bien mal connaitre la nature humaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards