Jump to content
This Topic
Guest shok

Le coin des Papas !

Recommended Posts

Ma jolie princesse est née il y a 3 semaines. Pour la première fois de ma vie j’ai ressenti le bonheur ultime.

Euh, j’en profite. Une idée pour soulager les coliques du nourrisson? Je ne dors plus put**n... bouillotte, plantes ( calmosine je crois ), changement d’eau, de lait, bref quoi d’autre?

74EF14FA-9578-48EB-BFAA-7F3A1D379114.jpeg

D145FA69-7EAE-41D5-A8BA-FE56F1F677EC.jpeg

C61CF7AF-0E28-4EAC-ADC9-1F2E69D772C9.jpeg

Edited by Pythonio

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Pythonio a écrit :

Ma jolie princesse est née il y a 3 semaines. Pour la première fois de ma vie j’ai ressenti le bonheur ultime.

Euh, j’en profite. Une idée pour soulager les coliques du nourrisson? Je ne dors plus put**n... bouillotte, plantes ( calmosine je crois ), changement d’eau, de lait, bref quoi d’autre?

GG

bah angoisse pas trop sur les coliques, tfaçon tu vas mal dormir pendant 6 mois et les gesticulations du genre changer de lait, au final c'est pire, à part dans certains cas précis que le pédiatre doit superviser.

Le mieux c'est au contraire de garder le plus possible ses habitudes, d'en installer de nouvelles. C'est plus confortable pour tout le monde.

Massage en rond sur le ventre dans le sens du colon, c'est pas mal, sinon si t'es soulé par exemple quand tu manges, tu mets l'enfant sur le ventre sur ton genou, en le tenant bien, bien entendu, ça va le soulager et toi tu peux terminer d'avaler ton dwish.

image.png.bf0799388fb444e8527f550ab56d9240.png

Là vu qu'il est encore tout petit tu peux faire ça aussi

image.png.8ebedcddc2fb87c99b1e771c2afc296a.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Pythonio

Félicitations!

Tu peux l'emmener voir un ostéopathe, ils arrivent assez souvent à résoudre le problème. Et en plus du traitement ils sont de bon conseil pour savoir comment réagir si ça revient, etc.

Ma femme est ostéo et a régulièrement des nouveaux-nés et enfants en bas âge. Je sais qu'elle a déjà eu pas mal de bébés pour ce cas et que ça avait marché.

 

Edited by manu5804

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 22/12/2017 à 14:34, pokeurchomeur a écrit :

Bonjour à tous,

Voilà Victor est arrivé il y a quelques jours après 9 mois et 2 jours d'attente. Moi qui suis un put**n de sensible émotif on peut dire que j'ai pris cher ces derniers jours. J'ai clairement vécu le plus beau jour de ma vie et c'est bien la premiere fois de mon existence que j'arrive à prononcer cette phrase bateau à la con que j'entendais dans la bouche des autres depuis bien longtemps.

A l'instar d'une jeune mère sur magicmaman.com je vais vous faire un petit résumé de ce qui nous est arrivé à ma compagne et moi.

On est arrivé donc le jour du terme à l'hôpital pour faire un declenchement.

Le 1er jour rien ne se passe, malgré  les quelques trucs qu'on lui a fait il ne se passe rien.

On nous dit alors que ca sera surement pour le lendemain.

OK, à ce moment là ma compagne est un peu fatigué mais bon qui ne le serait pas. 

Le lendemain, on passe donc aux choses sérieuses.

Péridurale à 10H et medicament dont j'ai oublié le nom qui est censé provoquer des contractions afin que le col se dilate plus et que bebe sorte.

Entre 10h et 14h il ne se passe que dalle, je vois juste ma compagne deperir , devenir blanche puis  jaune-vert. Un peu comme si vous sortiez d'une grosse operation apres anesthesie generale.

A 14h je me pose vraiment la question de comment elle va faire pour pousser alors qu'elle est en train de dormir total.

Je dis à la sage femme "vous pensez que ca peut etre pour quand là?elle me repond ca peut etre dans 4H comme ce soir ou dans la nuit". Je me dis OK apres tout son col est toujours à 2 ,bon on va attendre. J'ai essayé de prendre des tells sur elle en me disant ptet qu'elle mytho mais non elle avait l'air sereine et à la cool. Bon OK je vais jouer au poker sur mon tel tellement je me fais chi**.Mais je ne suis pas stréssé je suis juste dans l'attente.

A 14H55 un truc comme ca l'alarme du monitoring sonne comme tout le temps. Le monitoring a du sonné une bonne 10aine de fois entre hier et aujourd'hui donc je ne me fais pas plus de soucis. Parfois les sages femmes venaient au bout de 10 minutes puis elles appuyaient sur le bouton silence.

Mais là pour la premiere  depuis qu'on est arrivés à l'hopital un medecin rentre (excepté l'anesthesiste) et check ma  compagne. Là je me dis OK c'est chelou pourquoi c'est un medecin et pas une sage femme qu'est venue? 

A peine je me pose cette question que je vois débarqué la sage femme paniquée.Elle me dit direct de sortir, j'arrive à entendre la medecin dire qu'on va faire une cesarienne à ma compagne d'une voix tres douce.

Puis là j'ai vecu l'un des moments les plus angoissants de ma vie. J'ai vu arrivé, je ne sais pas , 5 ou 6 personnes en speed complet dans la chambre de ma compagne. Ceux qui n'etaient pas dans la chambre s'affairent à liberer le passage du couloir pour aller au bloc. Je vois TOUT le put**n de service qui ne s'occupe que du cas de ma compagne. On ne m'a rien dit je suis là dehors dans le couloir, j'entends quelqu'un dire "code rouge code rouge" puis là d'autres personnes arrivent des etages du bas pour venir assister dans la chambre. 

Je suis toujours dans le couloir, je comprends qu'il est train de se passer un truc pas clair et je commence à badder venR.

Je vois le brancard passer à une vitesse folle avec ma compagne de dos que je sais encore completement dans les vappes. Je n'ai le temps de rien ,pas un bisou pas un touché, pas un regard rien.

On me prend en charge parce que je suis en train de flipper comme jamais puis enfin on m'explique ce qu'il est en train de se passer.

Bebe s'est fatigué avec les contractions provoquées par le medoc du declenchement, son pouls  etait trop faible (alarme monito) on a 15 minutes pour le sortir (code rouge). C'en est trop pour moi je craque en pensant au pire (forcement, c'est mon premier et j'y connais que dalle).

Là la pediatre a le best move et me dit d'aller chercher les afffaires du petit dans notre chambre en bas.

1) Ca m'eloigne de tout ce bordel

2)Je me dis que si elle m'envoie chercher les affaires c'est que tout va bien se passer. Son ton lorsqu'elle m'a dit d'aller chercher les affaires etait parfaite, genre vas y arrete de flipper tout va bien aller.

Je remonte 3 minutes apres le temps de l'aller retour et on me dit votre bébé est là votre bébé est là.

J'oublierai pas cette premiere vision de ce petit bout .Se dire que c'est le sien. J'étais seul sans la maman pendant 40 minutes.

Puis vient le moment des retrouvailles , la pauvre est dans un sale etat. Je ne l'ai vu sourire que 7H plus tard tellement elle était dans le gazon puis ne réalisais pas ce qu'il s'était passé.

Alors pour être clair moi je suis sorti de là complètement traumatisé. Un espèce de stress post traumatique s'est installé chez moi pendant plusieurs jours. Là ca va mieux, le fait d'écrire et d'en avoir parlé m'et me fait du bien.

La seule interrogation que j'ai ,c'est de savoir si j'aurais été aussi traumat ( un peu moins quand meme) avec un accouchement normal?

Moi , je vous le repete, je suis un put**n de sensible capable de pleurer devant tout et n'importe quoi à la teloche donc peut etre me dis-je que c'eut été le meme resultat avec un accouchement normal. Ca me rassure de penser ça.

Voilà désolé pour le pavé mais j'en avais gros sur la patate comme on dit.

Biz 

J'ai vécu la même chose pour mon premier... sauf que j'ai eu l'impression que ca durai des heures et pas 15 minutes la césarienne en urgence...

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ostéo pour les nourrissons c'est vraiment génial. Ma fille a été suivi par un ostéo tout au long de sa croissance jusqu’à aujourd'hui. A chaque étape difficile nous avons fait le choix que ostéo>médocs (bien évidemment nous aurions choisis les médocs si c’était nécessaire hein).

C'est assez hallucinant de voir que l'ostéo est la pour réveiller des fonctions réparatrices qui existent dans ce tout petit corps, ou pour dénouer des viscères qui bloquent la croissance/une mobilité.

Fin bref j'ai du mal a retranscrire par écrit les bienfaits du truc, mais si tu as dans le coin un VRAI osteo qui est branché nourrisson, vas y.

Au pire tu perd 50balles, le reste du temps tu sors halluciné.

E/ Pas complétement d’accord avec Xmouss sur l'histoire du lait. Y'a des cas ou ces put**ns de lait enrichi de plein de sal*perie diverses et varié (taurine etc ) dévastent complétement le système. Et le simple fait de changer, de prendre un truc le plus "naturel" possible apaise les douleurs...

Edited by tempo

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, tempo a écrit :

E/ Pas complétement d’accord avec Xmouss sur l'histoire du lait. Y'a des cas ou ces put**ns de lait enrichi de plein de sal*perie diverses et varié (taurine etc ) dévastent complétement le système. Et le simple fait de changer, de prendre un truc le plus "naturel" possible apaise les douleurs...

La taurine tu en trouves dans le lait qui sort des miches de maman tu sais.

Par contre je ne dis pas qu'il ne faut jamais changer de lait, mais c'est au pédiatre d'en décider, dans ces cas là il vaut mieux éviter la bro-science.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sauf que d'un coté c'est naturel est proportionné au reste et que de l'autre c'est synthétisé et disproportionné... Mais je veux pas en débattre, j'suis pas toubib. C'est juste un positionnement éthique vis a vis de ce que j'ai envie ou non de faire bouffer à ma progéniture.

Les laits sur-enrichi en toute sortes de m**de pour rendre les enfants plus forts, plus intelligent, plus mon cul sur la commode, c'est de la m**de. C'est rempli de composant tous aussi pourri les uns que les autres mais qui a grand renfort de moyen de communication passe pour être bénéfique pour le corps. Idem pour la bouffe pour adulte hein, les yoghourts au bifidus, le light à l’aspartame, les poudres surprotéinées  . blablabla bref jvais pas partir la dedans j'en ai pour 15 pages de trucs deja entendu un milliard de fois.

Bref Prenez soin de vos boyaux et fesez gaffe au pigeon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, xmoussx a écrit :

La taurine tu en trouves dans le lait qui sort des miches de maman tu sais.

Euh, les miches, ce sont les fesses, hein… Et je ne veux pas connaître vos pratiques sexuelles…

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, xmoussx a écrit :

figure toi que je fais cette confusette depuis bientôt 30 ans lol

Tu confonds donc branlette espagnole et sodomie ? Vivent les surprises ! :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Pasdepo(k) a écrit :

Les nouveaux Papas s'en foutent un peu, quoiqu'ils jouent pendant encore qq semaines avec de belles miches, mais pas de confusette, le Larousse les définit bien comme fesses ou seins.

Ah je me disais bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les miches, on s'en branle un peu, on pourrait aussi parler des petits Robert.

L'argument d'appel à la nature n'est pas approprié. Il existe tellement de choses naturelles qui sont capables de nous tuer.
L'aspirine est synthétisé pour des raisons pratiques - et de fait écologiques : On ne pourrait pas ne cultiver que des saules. Les médicaments tout synthétiques qu'ils puissent être pris à bon escient ont sauvé plus de vies que ce que seule la nature aurait permis.
Le lait lyophilisé reste du lait même si il y a bien des raisons de taper sur les gros groupes agro alimentaire qui les produisent pour leurs graves manquements éthiques. Par exemple le lait de chèvre (qui n'a pas besoin d'être bouilli pour être consommé) acheté dans divers pays africains puis revendu lyophilisé aux mères ne pouvant allaiter, ces dernières étant obligée de trouver de quoi faire chauffer l'eau qu'elle sont souvent parties chercher loin de chez elles. Ou l'affaire du lait empoisonné à la mélamine il y a quelques années.
Conseiller un ostéopathe c'est idiot quand de simples gestes comme ceux évoqués par xmoussx suffisent.
Si toutefois les symptômes persistent, demander conseil à un pédiatre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, tempo a écrit :

Au pire tu perd 50balles, le reste du temps tu sors halluciné.

Comme tu les dis, attention au choix de l'ostéo.

Déjà il faut qu'il ait un "vrai" diplôme reconnu par l'Etat ("Ostéopathe D.O.")

Ensuite tous les ostéos ne se valent pas, surtout pour le traitement des nourrissons qui est quand même spécifique, la formation de base ne permet pas d'avoir toutes les armes pour traiter les bébés. Pour ça certains suivent une formation spécifique en plus, où ils apprennent les manipulations adaptées et toutes les connaissances autour.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand on fait face à l'inquiétude légitime de parents quant à la santé de leur nouveau né, et qu'on n'est pas en mesure de poser un diagnostic parce qu'on n'est pas qualifié en médecine, le seul conseil qu'on puisse donner, c'est de se tourner vers une personne compétente, en l’occurrence pédiatre, laquelle sera en mesure de réorienter le patient éventuellement, si un geste simple comme masser doucement le ventre ne suffit pas. Pourquoi donc ne pas conseiller un astrologue ou un homéopathe pendant que vous y êtes? Parce que sans doute la santé de nos petits vaut plus que ces délires new age.

Edited by gibzed

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, gibzed a écrit :

Quand on fait face à l'inquiétude légitime de parents quant à la santé de leur nouveau né, et qu'on n'est pas en mesure de poser un diagnostic parce qu'on n'est pas qualifié en médecine, le seul conseil qu'on puisse donner, c'est de se tourner vers une personne compétente, en l’occurrence pédiatre, laquelle sera en mesure de réorienter le patient éventuellement, si un geste simple comme masser doucement le ventre ne suffit pas. Pourquoi donc ne pas conseiller un astrologue ou un homéopathe pendant que vous y êtes? Parce que sans doute la santé de nos petits vaut plus que ces délires new age.

Complètement à côté de la plaque. Tu parles de new age mais ta vision de l'ostéopathie a l'air bien old school (charlatans toussa)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, gibzed a écrit :

Quand on fait face à l'inquiétude légitime de parents quant à la santé de leur nouveau né, et qu'on n'est pas en mesure de poser un diagnostic parce qu'on n'est pas qualifié en médecine, le seul conseil qu'on puisse donner, c'est de se tourner vers une personne compétente, en l’occurrence pédiatre, laquelle sera en mesure de réorienter le patient éventuellement, si un geste simple comme masser doucement le ventre ne suffit pas. Pourquoi donc ne pas conseiller un astrologue ou un homéopathe pendant que vous y êtes? Parce que sans doute la santé de nos petits vaut plus que ces délires new age.

Waow! Jpensais pas lire un torche cul pareil  ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, tempo a écrit :

Waow! Jpensais pas lire un torche cul pareil  ici.

Solide argumentation.

 

Il y a 9 heures, tempo a écrit :

Mais je veux pas en débattre, j'suis pas toubib. C'est juste un positionnement éthique vis a vis de ce que j'ai envie ou non de faire bouffer à ma progéniture.

L'intérêt supérieur de l'enfant prime sur tes envies. Un positionnement éthique serait de suivre les prescriptions d'un expert qui aura posé un diagnostic après auscultation a priori plus pertinentes que celles fournies sur un forum, fût-ce-t-il aussi brillant que celui du CP.

On s'est tous inquiétés en tant que parents et souvent on a été rassurés par nos amis ou notre famille, et souvent, le bisou qui guérit tout suffisait pour les petits bobos. Mais quand parfois on entend des conseils de la part de quelqu'un réputé ne rien y connaitre mais dont le barbier a une sœur qui connait un vieux remède de grand-mère qui soigne tout - ou une copine ostéopathe - je prends rendez-vous avec un toubib et pas le marabout du village voisin.

Peut-être en sortirons-nous avec pour ordonnance de consulter un ostéopathe, sans aucun médoc à faire ingurgiter à ma progéniture, ou même juste un avis rassurant. Mais s'il s'agissait d'une péritonite, parce qu'on imagine forcément toujours le pire, on aurait sans doute plus de chance de survie en ayant consulté un médecin plutôt qu'un ostéopathe, tout aussi expérimenté qu'il puisse être.

J'ai survécu à une péritonite non diagnostiquée par un vieux conn**d, mon grand père, parce que quand on est un homme on ne pleure pas, sans doute n'était-ce qu'une petite colique. Je remercie la médecine et la morphine de m'avoir permis de survivre deux semaines le bide ouvert sur 10cm.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais non... 

 

Les ostéopathes sont des consultants de premier ordre. 

C'est à dire apte, et autorisé légalement à recevoir les patients en première intention sans avis médical. 

Ce n'est pas le cas de Mamadou le marabou par exemple. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mon expérience j'ai jamais été convaincu par les ostéo non plus, même après avoir entendu tous les bienfaits. J'en avait même consulté un quand ma 1ère fille avait beaucoup de mal à dormir (angoisses nocturnes, réflexe de Moro) qui a duré jusqu'à ces 7 mois.

Mon fils a toujours eu un œil qui "pleure" depuis la naissance, dû à un canal bouché. Les pédiatres nous ont conseillé d'attendre 5 à 6 mois mais pas d'amélioration... A ses 8 mois, une ultime consultation nous a quasiment convaincu qu'il fallait qu'il soit opéré. Opération loin d'être anodine pour un petit garçon de cet âge.

Sur les conseils d'une amie qui avait vu un ostéo pour un problème de dos, on est allé consulté cette personne. 1 séance de 45 min de massage autour de l’œil et mon fils était guéri. J'ose croire désormais qu'ils savent ce qu'ils font, du moins, certains d'entre eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, gibzed a écrit :

Solide argumentation.

 

L'intérêt supérieur de l'enfant prime sur tes envies. Un positionnement éthique serait de suivre les prescriptions d'un expert qui aura posé un diagnostic après auscultation a priori plus pertinentes que celles fournies sur un forum, fût-ce-t-il aussi brillant que celui du CP.

On s'est tous inquiétés en tant que parents et souvent on a été rassurés par nos amis ou notre famille, et souvent, le bisou qui guérit tout suffisait pour les petits bobos. Mais quand parfois on entend des conseils de la part de quelqu'un réputé ne rien y connaitre mais dont le barbier a une sœur qui connait un vieux remède de grand-mère qui soigne tout - ou une copine ostéopathe - je prends rendez-vous avec un toubib et pas le marabout du village voisin.

Peut-être en sortirons-nous avec pour ordonnance de consulter un ostéopathe, sans aucun médoc à faire ingurgiter à ma progéniture, ou même juste un avis rassurant. Mais s'il s'agissait d'une péritonite, parce qu'on imagine forcément toujours le pire, on aurait sans doute plus de chance de survie en ayant consulté un médecin plutôt qu'un ostéopathe, tout aussi expérimenté qu'il puisse être.

J'ai survécu à une péritonite non diagnostiquée par un vieux conn**d, mon grand père, parce que quand on est un homme on ne pleure pas, sans doute n'était-ce qu'une petite colique. Je remercie la médecine et la morphine de m'avoir permis de survivre deux semaines le bide ouvert sur 10cm.

tu mélanges 2 choses, le positionnement éthique face à l'alimentation et le positionnement face à l’ostéopathie.

J'vais pas faire comme toi et rentrer dans le jugement.

T'as l'air d’être un fervent défenseur de notre bonne vieille médecine. C'est très bien.

Je vais replacer l’échange dans son contexte:

Je voulais juste corroborer les dires de manu 5805 sur l’ostéopathie, en parlant succinctement de mon expérience personnelle. Ainsi, ce joyeux luron de pythonio, pourrait éventuellement ce saisir de ces expériences pour élargir son champ des possibles.

A aucun moment tu ne m'a entendu poser une injonction, poser un diagnostic ou je ne sais quelle connerie. A aucun moment tu ne m'a entendu dire qu'il ne fallait pas consulter de pédiatre ou autre.

Gardes tes présuppositions et tes angoisses, je ne débattrais pas avec toi sur le fond.

bisou

 

Edited by tempo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ayant un ostéo dans ma famille j'ai une vision encore un peu différente.

Déjà les ostéo peuvent se permettre de penser "outside the box" de la médecine tradi, ils travaillent aussi sur de la pure mécanique osseuse, et plus généralement, ils peuvent se permettre d'avoir une approche qui n'est pas 100% scientifique mais en gros ils vont résoudre un problème sans proposer de raisonnement. Aussi l'ostéopathie prend largement en compte le pouvoir du cerveau sur la guérison, je ne parle pas que de l'effet placébo mais d'une disposition d'esprit positive globale alors que la médecine parfois un peu froide laisse peu de place à l'espoir.

Après il y a différents types d'ostéo, plus ou moins farfelus qui vont amener dans leur pratique des remèdes de grand-mère, une approche généalogique par exemple ou carrément un cérémonial chelou, ou tout au contraire le pur kiné sportif typique qui a passé son diplome pour facturer plus à la séance. Du coup difficile d'émettre un jugement après n'avoir vu qu'un seul ostéo car il n'y a pas du tout l'effet normalisant de la médecine de ville.

Donc oui il y a une dualité idéologique entre ces deux branches et on voit bien dans votre débat qu'on a envie naturellement de les opposer, mais moi je pense qu'il y a complémentarité au contraire. Maintenant l'ostéopathie reste un luxe qui peut être comblé en partie par une gestuelle éduquée et un climat psychologique adéquat. facile à dire hein... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×