Jump to content
This Topic
FireBird

Livres à lire absolument!

Recommended Posts

+1 pour les stephen king.

J'ai adoré "marche ou crève", "Simetiere" et "Misery". (entre autres...)

Par contre, des personnes ont elles appréciées "La petite fille qui aimait tom Gordon" ?

J'avais déja lu pas mal de stephen king et celui là m'a parut réellement chiant et vraiment moins bien écrit !

J'ai arrêter à la moitié et je me demande comment j'ai tenu jusque là :)

Il me semble que ce n'est pas le même traducteur que pour les précédents.

je viens de finir Factotum de Bukowski, très bon encore une fois !

Share this post


Link to post
Share on other sites

2226104887.01._ss500_sclzzzzzzz_.jpg

Auteur anglophone né à Bombay, en Inde, Rohinton Mistry signe avec "L'équilibre du Monde" un véritable chef-d'oeuvre, qui pourrait s'apparenter aux "Misérables" de Victor Hugo ou "Oliver Twist" de Charles Dickens transposés dans l'Inde contemporaine.

De l'indépendance jusqu'au milieu des années 80, nous suivons les destins croisés de Dina, jeune veuve qui pour survivre et surmonter sa solitude se lance dans la confection à domicile; Maneck, jeune étudiant à qui elle loue une chambre; Ishvar et son neveu Omprakash, deux tailleurs intouchables au passé tragique.

Autour d'eux gravitent toute une galerie de personnages hauts en couleurs : Ramajan le ramasseur de cheveux, Shankar le mendiant cul-de-jatte, Nusswan le frère ainé de Dina, autoritaire et intolérant, Le maître des mendiants, exploitant et protégeant à la fois son "armée", Ibrahim le collecteur de loyers, ainsi qu'une multitude de politiciens véreux et de flics corrompus.

Sur fond de réalité politique bien ancrée (celle d'Indira Gandhi, jamais nommée directement), on se prend souvent en seulement quelques lignes à tour à tour s'émerveiller, s'émouvoir, s'indigner, s'amuser et s'interroger, au gré des heurts, bonheurs et malheurs de chacun. On y découvre tout ce qui fait l'Inde d'aujourd'hui : la beauté, la bonté, la solidarité, l'absurdité, la misère, la dignité, la violence. Une violence omniprésente, qui se mue parfois en horreur pure, tout le talent de l'auteur étant de l'expédier en quelques lignes sans jamais nous la cacher. Résultat : on se surprend souvent à remonter dans le texte afin de relire la phrase précédente en se demandat si l'on a bien compris ce qu'on vient de lire. L'impact n'en est que plus violent.

"L'équilibre du Monde" est un livre essentiel, bouleversant et passionnant, on ne voit pas filer les 880 pages.

Je me permets rarement de donner des conseils de lecture mais là, faites-moi confiance et jetez vous dessus, vous ne le regretterez pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellentissime, comme d'ailleurs "Sous le soleil des Scorta", du même auteur.

ou paroles de poilus.(plus sûr du titre exact)

Sinon le classique Arrache-coeur de Boris Vian. :*

Share this post


Link to post
Share on other sites
Merci kipik pour les précisions, vrai que au final un bon auteur est un auteur qui travaille beaucoup.

Apparement boudiou tlm n'est pas d'accord avec toi

Sinon kipik tu me déçois beaucoup beaucoup de pas avoir réagit. Quand tu l'avais fait sur un autre forum tu avais ouvert les yeux a pas mal de monde ( en tout cas a moi, il me semble que t'as aussi fait découvrir bukowski a KLB sur ce thread ), ça avait été drole et instructif. Bref en cliquant sur le nom du thread je cherchais déjà des yeux ton avatar bleu imaptient de lire ta réplique.

S'il te plait, ne te contente pas de pouffer aux noms de Werber et Moorcock mais éclaire de ta sagesse ceux pour qui Litterature rime avec Nothomb et rapelle leur que cette dernière (et je cite de mémoire ) "pue de la chattoune".

Sinon pour apporter ma pierre a cette liste :

Antigone d'Anouilh. Mais je ne suis peut etre pas objectif, j'en avais vu une representation particulièrement bonne qui biaise encore aujourd'hui sans doute mon opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vois mal où tu veux m'emmener Pami.

Talent, flamme, besoin d'écrire rien d'exclusif avec le travail.

Bukowski il a écrit tout le long de sa vie, il a commencé jeune il s'est jamais arreté.

On peut ne pas appeler ça du travail si on veut mais c'est du temps et du temps et du temps.

Par ailleurs je pourrais te sortir tout un tas de grands livres qui ont demandé une préparation et un travail docummentaire énorme.

Ce n'est pas que ça, on est d'accord.

Mais y a pas de génie spontanés de la littérature, pas plus qu'il n'y en a en mathématiques, en musique ou quoique ce soit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la limite ton point de vue pourrai se défendre si tu on pouvai faire l'amalgame entre travail et expérience.

Il me semble que dans ce poeme on presente l'écriture comme l'opposé d'un geste laborieu. Un domaine ou les stakhanovistes n'ont pas leur place.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La peau froide (d'Albert Sanchez Pinol)

Pour qui sonne le glas (d'Ernest Hemingway)

Les très riches heures de l'humanité (Stefan Zweig)

Le dernier jour d'un condamné (Victor Hugo)

Une histoire du monde en 10 chap1/2 (Julian Barnes)

Les bouquins de Tom Sharp (Wilt & co) & Terry Pratchett (Disque monde) pour rigoler un bon coup aussi ;)

et tant d'autres

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Misérables. 50 premières pages ennuyeuses à mourrir - normal, ca raconte la vie forcemment misérable d'un curé.

Puis Jean Valjean arrive, et c'est la tuerie.

Un moment, je voulais acheter un maillot de foot avec écrit derrière "Jean Valjean" :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve beaucoup de réponses curieuses.

Il me semblait que Hugo, Dickens, Dostoïevski, Thackeray etc... étaient à lire plus absolument que Dantec, King ou Nothomb.

Si les premiers sont évidemment hors catégorie, il n'est pas bon à mon sens de dénigrer un Stephen King qui est, sans aucun doute, l'un des plus grands auteurs contemporains. Il est raillé et méprisé par beaucoup en raison de son orientation principale vers le fantastique, mais reste l'un des meilleurs conteurs et sait installer un personnage d'une manière sans nulle autre pareille... Je ne peux que conseiller de se jeter les yeux fermés sur toute sa production 1976 / 1995, et pour les réfractaires à l'horreur et au fantastique, de lire des oeuvres comme "Misery", "Dolores Claiborne", "Différentes Saisons" (avec les bijoux "Stand by me" et "The shawshank redemption" -"Les évadés" en français-), ou encore "La Ligne Verte"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si les premiers sont évidemment hors catégorie, il n'est pas bon à mon sens de dénigrer un Stephen King qui est, sans aucun doute, l'un des plus grands auteurs contemporains. Il est raillé et méprisé par beaucoup en raison de son orientation principale vers le fantastique, mais reste l'un des meilleurs conteurs et sait installer un personnage d'une manière sans nulle autre pareille... Je ne peux que conseiller de se jeter les yeux fermés sur toute sa production 1976 / 1995, et pour les réfractaires à l'horreur et au fantastique, de lire des oeuvres comme "Misery", "Dolores Claiborne", "Différentes Saisons" (avec les bijoux "Stand by me" et "The shawshank redemption" -"Les évadés" en français-), ou encore "La Ligne Verte"...

Je sais pas si l'original est bien, mais c'est au moins très mal traduit. C'est écrit comme le ferait un lycéen.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ether ne se boit pas. On en respire les vapeurs. Cf Fear and Loathing in Las Vegas.

Stephen King [...] est, sans aucun doute, l'un des plus grands auteurs contemporains

Ah. Ah.

Question pour toi : pourquoi lire un stephen king quand tu peux regarder un film fantastique ou une série TV ? Parce qu'un bouquin de king ça s'emporte dans le métro et sur la plage plus facilement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour qui aime le Japon, et ceux qui aime pas aussi d'ailleurs, y a un roman autobiographique de Richard Colasse (le PDG de Channel Japon) "La trace" qui retrace son arrivée au Japon.

Ca sera sans doute son seul et unique livre, mais c'est à lire absolument !

Share this post


Link to post
Share on other sites

My 2 cents:

Dumas : la "trilogie" des mousquetaires

Dickens : à peu près tout

Merle : Fortune de France, énorme travail

Druon : les rois maudits bien sûr

Dans un autre genre :

Werber : les premiers bouquins, il est tombé bien bas depuis qques années...

Dan Simmons: tout, absolument tout (l'échiquier du mal, hypérion, et la trilogie sur Joe Kurtz et puis l'échelle de Darwin, et puis, bon ok, j'arrête là)

Kim Stanley Robinson : la trilogie martienne (énorme), les martiens (une sorte de suite), et l'indescriptible Chroniques des années noires

Asimov : tout, évidemment

Van Vogt : tout, quelle question !!!

Marion Zimmer Bradley : Ténébreuse...

Tolkien : une autre évidence

Barjavel : plein de bonnes choses ( La nuit des temps, le voyageur imprudent...)

Ludlum : y a l'embarras du choix (la progression aquitaine, osterman WE, etc.)

Eco : le nom de la rose évidemment...

Quelques uns en vrac :

Yakuza de Kaplan et Dubro (Raziel, tu l'as lu ?), une enquête sur les yakuzas

L'arme du chaos de Colin Kapp, le livre de SF qui m'a donné la collectionnite aigüe, lu, relu, voire usé. Heureusement que je l'ai en 3 exemplaires...

Enfants du soleil d'André Brahic

Le ruisseau des singes et sa suite, par le regretté J-C Brialy.

J'allais oublier :

James Clavell : tout, cela va sans dire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×