Jump to content
This Topic
FireBird

Livres à lire absolument!

Recommended Posts

j'ai également adoré Shutter Island !!!

La Théorie des cordes de Jose Carlos Somoza

J'ai récemment lu Plasma de Walter Jon Williams

Champs de ténèbres qui est aussi très bon. Un thriller(un peu sf) dans le monde de la bourse

Un livre terrible qui rend le film décevant : Je suis une légende de Richard Matheson (Livre sompteux, film bof bof histoire "détournée")

L'oeil de Caine de Patrick Bauwen

American Gods de Neil Gaiman

etc, etc,...

Un autre que j'ai bien aimé aussi c'est

Zodiac de Neal Stephenson

Les chuck palahniuk dans un autre genre sont terribles!!!!

Personne ne lit du Cyberpunk dans le coin?

Dantec, Williams, neal stephenson,..

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma read-list:

Maurice Dantec ( polar, sf, anticipation?)

Philip K. Dick

John Fante ( "le père" de Buckowsky )

Hemingway

Malraux

Michael Moorcock (heroic fantasy, le cycle d'Elric ou celui de Hawkmoon)

Rambaud (son roman "comme des rats" est terrible)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ma read-list:

Maurice Dantec ( polar, sf, anticipation?)

Philip K. Dick

John Fante ( "le père" de Buckowsky )

Hemingway

Malraux

Michael Moorcock (heroic fantasy, le cycle d'Elric ou celui de Hawkmoon)

Rambaud (son roman "comme des rats" est terrible)

Dick :*:*:*

Dantec aussi... CyberPunk... J'ai eu du mal avec Villa cortex, mais pas encore lu les derniers.....

C'est quel genre Rambaud, vu qu'il semble que l'on ai +/- les mecs goûts...

Je finis Illium de Simmons, et je regarde pour Rambaud, si c'est SF...

Share this post


Link to post
Share on other sites

1984 étant cité plusieurs fois, je vous invite à lire "La Zone du dehors" qui est une version année 2000 sur le même thème, par Alain Damasio.

+1 pour John Fante (sauf "mon chien Stupide" qui est en dessous de la moyenne).

Vous m'intriguez avec l'Homme dé. Ca a l'air bien amusant sur le principe.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Flash de Charles Duchaussois,

intineraire d'un gars qui part à l'aventure en passant par le maroc bombay katmandou etc etc son aventure est aussi un voyage en plein milieu de la drogue ou voit evolution, du simple oinj en passant par l'opium et toute autre sorte de drogue, tres interessant. Un grand sentiment de liberté pendant la lecture, a lire, livre culte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Flash de Charles Duchaussois,

intineraire d'un gars qui part à l'aventure en passant par le maroc bombay katmandou etc etc son aventure est aussi un voyage en plein milieu de la drogue ou voit evolution, du simple oinj en passant par l'opium et toute autre sorte de drogue, tres interessant. Un grand sentiment de liberté pendant la lecture, a lire, livre culte.

Héhé, je vois que l'on a les mêmes références. :D

Je rajouterai:

-"Le mythe de Sisyphe" de Camus

-"Madame Bovary" de Flaubert

-"Traité d'athéologie" de Michel Onfray

-"Méditations métaphysiques" de Descartes

-"Narcisse et Goldmund" de Hermann Hess

-"99 Francs" de Beigbeder

Encore tant d'autres...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je refais un come back...pour vous inciter à lire Melmoth!!!

Vous savez que quand une oeuvre vous marque on veut la partager...mais celle-ci est particulière.

Un homme(???) voué a errer éternellement sur terre...

La plume d'un grand poète, rythmée, imagée, qui cultive, violente, triste, belle, une architecture hallucinante...chef d'oeuvre!!!

Son auteur fut un homme d'Eglise qui a finit par renier toute religion, il fut aperçu en train d'écrire dans un certain état de transe comme envouté...(étrange).

Sachant que les écrivains du 19ème furent des plumes d'or massive, vous pouvez imaginez le lyrisme parfait de cette auteur...un livre qui ne peut être comparé à aucun autre...

Voici une critique d'un spécialiste de la littérature:

"On ne raconte pas Melmoth (1820), livre labyrinthe qui demeure comme le type achevé du roman noir. Oeuvre d'un irlandais frénétique qui brosse sous nos yeux, avec ferveur le portrait d'un personnage dévoué au mal... On en sort sans voix... Ce récit fascina Balzac, Baudelaire, Léautréamont, Oscar Wilde, et ne demande qu'à faire d'autres victimes... Lecteur faites attention à votre raison, ici elle risque de vaciller...Ce livre m'a fascinée dès sa première lecture lorsque j'avais 15 ans. Je n'ai cessé de le relire depuis et chaque nouvelle lecture me fait découvrire (ou re-découvrire) une facette de ce roman dit "labyrinthe". Comment rester de marbre face à cette oeuvre qui reste un OVNI de la littérature?

Si j'étais exilée sur une ile déserte avec un seul livre, ce serai celui-là, sans hésitation.

Seul regret : qu'il n'y ai pas plus de 5 étoiles possibles pour noter cet ouvrage fabuleux!

ps/C'est fou comment une telle oeuvre...n'est pas aussi célèbre....justement, cela donne une émotion: celle de lire un trésor de la littérature encore dans "l'ombre"...20/20!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes références:

S. King : - Ca (son meilleur pour moi, rarement un roman aura décrit l'enfance de manière aussi juste)

- tous ceux qu'il a fait jusqu'à 1995, après c'est de moins en moins bon ( il était atteint d'alcoolisme, c'est moche à dire mais depuis qu'il est sobre ces romans sont vraiment mmoins bons...)

Milan Kundera : Tous ces romans, avec une préférence pour "l'immortalité" et "l'insoutenable légèreté de l'être". Ses derniers essais ou romans sont quand même moins bons depuis qu'il habite en France (il est tchèque à la base).

John Steinbeck : "des souris et des hommes" est un chef d'oeuvre de la littérature américaine, ou comment écrire des une histoire merveilleuse avec un langage extrêmement simple.

Roald Dahl: tous ces romans pour enfant sont excellents, c'est ça qui m'a donné le gout de lire, mais moins connu et pourtant tout aussi excellent, ces recueils de nouvelles déstinés aux adultes, "Bizarre, bizarre", "Kiss, Kiss", je vous les recommande chaudement.

Maurice Dantec : je n'ai lu que ces trois premiers romans " la sirène rouge", "les racines du mal", "babylon babies". Excellent, avec une préférence pour "les racines du mal", avec comme personnage principal un psychologue.

Boris Vian: je n'aime pas tout de Vian, j'ai du mal avec ces délires surréalistes, son chef d'oeuvre reste pour moi "j'irai cracher sur vos tombes", un polar écrit à l'époque sous le pseudo de Vernon Sullivan, car les polars américains se vendaient bien mieux que les français.

En vrac: "cosmos " de Gombrovitz (complètement space mais fascinant), "le joueur d'échec" de Stephan Zweig, "1984" de Orwell, "Brave new world " de Huxley, tous les Nothomb Amélie (elle suinte l'intelligence cette fille...), "l'alchimiste" de Cohelo, "flash" de Duchaussois (dévoré ce bouquin), "le prophète " de Khalil Gilbran, "le monde selon Garp" de John Irving, et puis tellement d'autres choses qui ne me viennent plus maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
S. King : - Ca (son meilleur pour moi, rarement un roman aura décrit l'enfance de manière aussi juste)

- tous ceux qu'il a fait jusqu'à 1995, après c'est de moins en moins bon ( il était atteint de cocaïnomanie et d'alcoolisme, c'est moche à dire mais depuis qu'il est sobre ces romans sont vraiment mmoins bons...)

FYP

Il se rappelle à peine avoir écrit certains de ces premiers bouquins (genre Shining je crois, il l'a écrit défoncé tout le long), mais il y a eu pleins d'autre écrivains dans le même genre, Philip K. Dick écrivait ces romans en 36 à 48h non-stop sous amphèt' et autres substances du genre, Baudelaire avait souvent à portée de main une bouteille d'éther ou du shit et Victor Hugo, Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Balzac et Alexandre Dumas ont fondé le "Club des Haschischiens" à Paris (ah, la belle époque :/ )...

Sinon, pour en revenir à King, j'ai adoré (parmi d'autres) la "Tour Sombre" (j'ai dévoré les 7 Tomes pratiquement à la suite, sans pouvoir les lâcher), ainsi que la nouvelle "Brume" (dans le recueils de nouvelles du même nom) dont une adaptation ciné doit sortir très prochainement (en espèrant qu'elle soit au-dessus du lot des ses autres adaptations :^ ).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a eu pleins d'autre écrivains dans le même genre, Philip K. Dick écrivait ces romans en 36 à 48h non-stop sous amphèt' et autres substances du genre, Baudelaire avait souvent à portée de main une bouteille d'éther ou du shit et Victor Hugo, Théophile Gautier, Gérard de Nerval, Balzac et Alexandre Dumas ont fondé le "Club des Haschischiens" à Paris (ah, la belle époque :/ )...

beaucoup de légendes urbaines là-dedans.

déjà que j'ai le poil qui se hérisse dès que je vois des King, dantec, nothomb; werber, malraux, moorcock (lol) dans des listes "d'indispensables à lire"... Enfin, j'ai vu citer Fante et Buck, ça sauve ;)

puisque j'en parlais en ciné : Wilt de Tom Sharpe (et ses suites mais pas forcément tout Sharpe, il peine à se renouveler)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu peux préciser? Parce que à part pour Philip K. Dick (je sais plus trop où j'ai lu cette anecdote), ces faits sont tirés de biographie (voir d'auto-biographie) de ces auteurs! :^

http://fr.wikipedia.org/wiki/Club_des_Hashischins

Et bien entendu à lire "les paradis artificiels" de Baudelaire

Demandez à un jeune d'aujourd'hui ce qu'il ressent sous canna, il répondra "t'es trop défonce, mec". Avant, ils écrivaient un livre :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

gautier a aussi écrit Le godemichet de la gloire, c'est pas pour ça qu'il se baladait en permanence avec un dans le cul.

plus sérieusement :

dick a toujurs affirmé que cette soi-disant écriture sous acide n'était qu'une rumeur et qu'il n'était absolument pas adepte d"'aucune drogue. Du tout.

gautier a fait l'essentiel de son oeuvre sans dawa et participera en fait très peu au club. Ce sera aussi le cas de la plupart des auteurs et poètes qui, finalement, n'y trouveront pas la source créatrice espérée (mais le conserveront souvent à des fins récréatives). Quant à Hugo... lol. Impossible de juger une expérience comme le CdH sans faire abstraction du temps.

reste beaudelaire et sa "bouteille d'éther à portée de main" (sic). Mais, là aussi, il suffit de se plonger un peu dans sa correspondance pour réaliser combien la réalité est loin de ce qu'en garde "l'histoire". Comme toujours, beaucoup plus de labeur et de recherches que de délires narco-alcooliques. Mais ça doit être rassurant de penser que le génie a besoin d'aide extérieure pour exister ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 pour les stephen king.

J'ai adoré "marche ou crève", "Simetiere" et "Misery". (entre autres...)

Par contre, des personnes ont elles appréciées "La petite fille qui aimait tom Gordon" ?

- "Les dix petits nègres" d'agatha christie

- "Au nom de tous les miens" de martin gray

- "Da Vinci Code"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca justifie surtout l'usage de drogue pour certains... Même sans parler de "génies", juste de personnes qui écrivent pour le plaisir, j'en connais certains qui débitent quand ils sont nets, mais sont bloqué une fois défoncé, et d'autre qui arrive au même rendement ou blocage avec ou sans... pas nécéssairement "utile" je pense, c'ets pas la fumette qui rendera quelqu'un plus doué...

Ca me rappel les histoires sur le rappeur Warcloud/Holocaust, dont un tas d'histoire sur de possibles utilisation d'acides pour écrire ses textes (texte purement stratosphériques, il a envoyé le rap dans une autre dimension, même un anglophone 'narrive pas à le saisir, très loin de cliché malgré une très grande violence)... Ca reste bizarre pour un gars qui ne parle jamais de drogues, si ce n'est (très souvent) d'alcool... :?

Share this post


Link to post
Share on other sites

un petit up pour remercier les auteurs du thread, j'ai lu shutter island en 4 heures, pur bouquin !! La réputation faite ici n'est pas usurpée, c'est du grand livre noir (pas polar, il ne 'agit pas d'une enquête policière conventionelle)

Pour info Scorcese prépare une version ciné pour 2009 avec brad pitt.

Si vous avez d'autres bouquins de cette veine, je suis preneur !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mes dernières lectures :

Irvine Welsh - Porno

Douglas Coupland - Hey Nostradamus

Christophe Paviot - Cassé

Lynda Barry - La fille du boucher

Chuck Palahniuk - Peste

Lectures du moment :

Bret Easton Ellis - Lunar Park

Irvine Welsh - Recettes intimes des grands chefs

Je vous les conseille tous sauf peut être "Cassé", très court et très pauvre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dick a toujurs affirmé que cette soi-disant écriture sous acide n'était qu'une rumeur et qu'il n'était absolument pas adepte d"'aucune drogue. Du tout.

Sûr ? Je dirais plutôt qu'il a nié que son utilisation des drogues ait un rapport avec ce qu'il a pu écrire. Et ca inclut ses expériences avec une intelligence "non terrestre" qui l'aurait contacté, ce qui lui vaut une petite popularité posthume dans le milieu OVNI US.

Share this post


Link to post
Share on other sites

John kennedy Toole - La conjuration des imbéciles

Un best-seller après la mort de l'auteur qui se suicida pensant être un écrivain raté.

Déja cité :

Ellroy, Houellebecq, Céline

Et puis :

Bukowski, John Fante, Jim Harrison, ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci kipik pour les précisions, vrai que au final un bon auteur est un auteur qui travaille beaucoup.

Mais la préface dont je cause je l'ai lue évidemment et je peux en conclure que l'ami Théophile a un peu cherché sa réputation sur le coup. Surtout si on replace dans le contexte de l'époque. Maintenant ça ferait jet set limite.

Sinon j'ai commencé la trilogie Millenium de Larsson, je pouvais pas résister quand j'ai vu son parcours dans la vie (parce que depuis Dan Brown je me méfie de l'enthousiasme de masse, je sais pas pourquoi). Ca s'annonce pas mal pour le moment. Le modèle suédois dont on nous rebat allégrement les oreilles en a déjà pris un sacré coup dans la bouche.

C'est ptet un peu quelconque stylistiquement mais là avec le problème de la traduction c'est dur de juger et l'auteur et les traducteurs sans causer la langue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Winamax : Winamax Series
Winamax : Winamax Series