Jump to content
This Topic
veunstyle

Coverage EPT Monte Carlo 2022

Recommended Posts

Posted (edited)
27 français qualifiés au jour 3 de l'EPT

Un pas de plus effectué vers le titre de champion du Main Event EPT Monte Carlo. Les 85 survivants de cette journée peuvent être satisfaits, c'est une belle avancée qui a été réalisée aujourd'hui : après l'éclatement de la bulle, l'objectif est tout autre... en route vers le quasi-million d'euros offert au premier !

85 joueurs et un vainqueur de Main Event EPT en tête, attention !
Niall Farrell est l'un des trois joueurs encore à lice à rêver d'un incroyable doublé (avec Arnaud Mattern et Lucien Cohen) et l'Écossais a conclu cette journée en force, rangeant pas moins de 1,175 million, tout en s'offrant quelques belles têtes de séries. C'est lui qui a par exemple découpé notre Tonin Teisseire national en mille morceaux en fin de journée (97e) le terminant avec AA vs KQ chez le Niçois.

large.farrell_end_CL.JPG.f5eb64c488af758
New chipleader on the block, Niall Farell

 

Mikita Badziakouski fut quant à lui le dernier joueur éliminé de la journée. Sur la river d'un tableau :2d:9c:Qs:9d:Ah, le Biélorusse devait répondre d'une mise à tapis de son adversaire. "Soit je reviens demain, soit je suis libéré, soit je reviens demain, soit je suis libéré... ok, I call". Ce n'est même pas un résumé, mais bien ce qu'il s'est dit à voix haute pendant un petit moment, alors que tous les joueurs quittaient gentiment la salle. Son adversaire retourne alors très vite ses cartes, :9s:6s pour trips. Mikita a tenté de catch un bluff avec :Ac:6d, poteau. 

large.mikita_last_hand.JPG.955ee36e6716d
Une dernière réflexion pour Mikita Badziakouski... and good bye

 

large.hassan_fares_end.JPG.627b7cb4310d4
Et pendant que Mikita réfléchissait, Hassan Fares profitait : pas tous les jours qu'on peut prendre en photo un tableau aussi bien avancé sur l'EPT

large.tableau_end_17.JPG.19f8b2f56067366

 

Juste avant cette élimination, c'est Pierre Calamusa qui avait pris la porte de sortie. Un énorme coin flip contre Lucas Sfez a eu raison de @LeVietF0u-Wdans ce tournoi. Open UTG+1 à 12 000 (2x) chez Eric Sfez, Pierre relance à 40 000 avant que Lucas Sfez ne fasse tapis pour 215 000. Papa Sfez s'écarte, mais pas Pierre qui investit le reste de ses jetons dans ce coup.

:Jd:Jc pour la star de TF1, :Ah:Kh chez mini Sfez... le croupier déballe un flop :Kc:Kd:Th qui met Pierre dans une situation un peu compliquée. La turn :2d et la river :3c ne changent rien à l'affaire, après décompte, Pierre Calamusa est bien couvert. Son Main Event se termine sur ce coin flip, le GG. 

 

large.calamusa_bust.JPG.de47d84a7d9b4411
Elimination de Pierre Calamusa

 

large.sfez_du_calamusa.JPG.4cd1abf2711b1
Nouvelle partie qui commence pour Lucas Sfez

 

27 français sont qualifiés pour le jour 3 de ce Main Event.

Des gros tapis, comme ceux de Fabien Motte (809 000) ou Francky Magliocco (780 000), des bagarreurs en embuscade comme Eric Sfez (600 000) et son fils Lucas Sfez (495 000), Hugo Pingray (540 000) Gaelle Baumann (464 000), Arthur Conan (421 000) ou Jerôme Zerbib (524 000)... je ne vais pas tous les citer, ils sont dans le tirage de table ci-dessous, vous verrez.

Un gros GL aussi aux shortstacks, on pense par exemple à Sylvestre Ceccaldi qui ferme la marche au classement, avec seulement 13 blindes à la reprise (41 000), mais aussi Laurent Chenet (94 000), Mikael Guenni (115 000) ou encore Kamel Atoui (130 000) et Lucien Cohen (150 000).

Le casting international est tout aussi alléchant, avec par exemple l'Allemand Ole Schemion et l'Espagnol Ramon Colillas tous deux dans le top 10 actuel du tournoi, mais également l'Américain Jason Wheeler, l'Espagnole Ana Marquez (qui revient de loin), un autre Allemand Jonas Lauck, le Marocain Mehdi Chaoui, ou bien la Suédoise Sofia Lovgren.

La seconde partie du niveau 17, blindes 3000/6000, BB Ante 6000, se déroulera pendant 45 minutes à son tour.

On n'a pas fini de vibrer sur cet EPT ! 

large.mikael_guenni.JPG.58f186015141cc1c
Ouane time évoqué par Mikael Guenni O:)

 

large.gaelle_martini_end.JPG.e19301f87a7
Ça aura bien bataillé entre ces deux là : @ORLYet @KroolhearTse sont envoyés des petites droites toute la journée. C'est Julien Martini qui finit le plus "abimé" ce soir, mais la partie est loin d'être terminée

 

large.alexis_nikolai.JPG.6d9a7b03928fffc
Tout de blanc vétu, Alexis Nikolai s'est discrètement qualifié pour la suite, avec un tapis quelque peu en dessous de la moyenne, mais qu'importe ça fait pas mal de blindes tout ça

 

large.ramon_colillas_end.JPG.2525aedbc47
Impressionnant de régularité, Ramon Colillas est tout de même très (très) fort

 

Ils nous ont quitté en fin de journée
Angelo Besnainou (95e, 11 150€), Antonin Teisseire (97e), Jeremy @krouton-1313Saderne (98e) et Nicolas  @Chevre.MielVayssières (102e) pour 10 410€

 

 

 

Tirage des tables pour le jour 3

large.lulu_end.JPG.d66b05ff95983505b1eef
 

Table 1
Ana Marquez    Spain        442000
Jerome Zerbib    France        524000
Andrian Simone    Italy        259000
Claudio Di Giacomo    Italy        587000
Josip Simunic    Austria        110000
Marcelo Simoes    Brazil        664000
Julien Veyssiere    France        383000
Nicola Grieco    Italy        181000

 

Table 2
David Lopez    Spain        279000
Artem Kasidin    Switzerland        317000
Enrico Mosca    Italy        81000
Lucien Cohen    France        150000
Julien Martini    France        170000

Zhong Chen    Netherlands        163000
Sylvestre Ceccaldi    France        41000
Oliver Bosch    Austria        289000

Table 3
Erkan Soenmez    Germany        446000
Nariman Yaghmai    Iran        580000
Tommaso Briotti    Italy        332000
Alexis Nicolai    France        230000
Kamel Atoui    France        130000

Stefano Ferrara    Italy        503000
Franz Bracher    Switzerland        262000
Stephan Salzmann    Switzerland        192000

Table 4
Aram Sargsyan    Armenia        203000
Didrik Mantor    Norway        312000
Pavel Veksler    Ukraine        123000
Guillaume Diaz    France        262000
Hugo Pingray    France        540000

Andrea Rasulo    Italy        192000
Boris Kuzmanovic    Croatia        255000
Eric Sfez    France        600000

Table 5
Marc Foggin    UK        460000
Alexandros Kolonias    Greece        69000
Nicolas Julien    France        165000
Vlado Banicevic    Montenegro        725000
Marc Cristiani    France        351000
Ferenc Deak    Hungary        1137000
Javier Gomez    Spain        866000
Huy Pham    Vietnam        323000

Table 6
Alejandro Romero    Spain        265000
Dragos Trofimov    Moldova        658000
Demosthenes Kiriopoulos    Canada        103000
Christian Rotundo    Italy        406000
Mehdi Chaoui    Morocco        364000
Ariel Sebban    France        388000
Justin Saliba    USA        369000
Charles-Henri Garnero    France        316000

Table 7
Leonard Herrmann    Austria        355000
Ole Schemion    Germany        1046000
Arnaud Mattern    France        250000
Yannick Cardot    France        193000
Flavien Mullet    France        474000

Jussi Nevanlinna    Finland        536000
Gaelle Baumann    France        464000
Morten Hvam    Denmark        465000

Table 8
Terje Bremseth    Norway        255000
Ramon Colillas    Spain    PokerStars Ambasador    796000
Sylvain Loosli    France        205000
Peter Turmezey    Hungary        212000
Nikolai Tulin    Russia        564000
Fabien Motte    France        809000
Sofia Lovgren    Sweden        244000
Rintaro Kagawa    Japan        174000

Table 9
Mikal Blomlie    Norway        82000
Niall Farrell    UK        1175000
Christophe Panetti    Switzerland        338000
Danut Chisu    Romania        535000
Laurent Chenet    France        94000
Daniel Golder    UK        582000
Jaime Cervantes    USA        204000

Table 10
Francky Magliocco    France        780000
Inigo Naveiro    Spain        117000
Dylan Lambert    Switzerland        94000
Jason Wheeler    USA        511000
Shakhabiddin Muradov    Latvia        157000
Hassan Fares    France        162000
Jacques Der Megreditchian    France        531000

Table 11
Fausto Tantillo    Italy        802000
Arthur Conan    France        421000
Lucas Sfez    France        495000

Shyngis Satubayev    Kazakhstan        690000
Mikael Guenni    France        115000
Ramzi Karam    Lebanon        234000
Jonas Lauck    Germany        339000

 

 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
À vous d'écrire l'histoire les bleus

Day 3 de l'EPT Monte Carlo, n'est-ce pas déjà un énorme kiff en soi déjà ?

Il y a deux jours, on entrait dans cette salle, impossible de trouver sa table. Là, d'un coup, le tournoi se joue à taille humaine. Et les Français sont à chaque coin de table, sah quel plaisir ! Aujourd'hui, 6 niveaux et demi sont au programme, et la vraie question qu'il faut se poser c'est : mais combien de Français survivront encore et toujours ?!

 

large.nicolai_atoui.JPG.102dc8113cc47a3a

 

Ce ne sera pas le cas de Julien Nicolas, éliminé 84e, ni celui de Lucien Cohen (82e) ou encore Arnaud Mattern (76e). Pour le doublé EPT français, il faudra encore patienter.

Autre visage à avoir quitté le tournoi déjà, et bien que son drapeau ne soit pas bleu blanc rouge, on le surveillait de très près quand même, il s'agit de Mehdi Chaoui. Ses jetons sont partis préflop contre Ariel Sebban, il a tenté le petit limp re-raise à tapis avec :Kd:3d, mais est tombé contre :Ah:Ac. Le flop est venu avec deux carreaux, et malgré l'insistance de Mehdi qui murmurait des petits "one time one time one time", rien n'est venu l'aider par la suite. Pour son premier cash sur un ME EPT, il repart de Monaco avec 11 550€. Et pas mal de regrets apparemment. Hey, c'est l'expérience qui rentre ! 

 

large.chaoui_bust.JPG.ff15d6ac518b7dd1ce
GG Mehdi Chaoui

 

large.guillaume_diaz_hugo_pingray.JPG.e8
Mauvais départ pour Guillaume Diaz, qui a perdu QQ vs AA chez un short en face de lui. A la gauche de @volatile38, on retrouve Hugo Pingray... qui discute avec Eric Sfez, siège 8, au premier plan

 

large.lucas_sfez.JPG.3f4c6f5ee781b71ff40
Luca Sfez a quant à lui commencé sa journée par un split avec AJ vs AQ... pfiouuu

 

large.ramon_arthur_martini.JPG.69e001b1a
Virage plutôt doux par ici, avec l'arrivée d'Arthur Conan entre Ramon Colillas et Julien Martini. Le premier français cité a déjà gagné un petit pot sympa contre Lucas Sfez sur sa table précédente (flush vs straight) pour grimper à près de 700 000

 

large.marc_foggin.JPG.dc8da1e5a28b657c9a
Marc Foggin (le type à droite) élimine deux joueurs sur cette main, avec JJ vs 88 et TT :
"ça nous permet surtout de gratter 2000 balles de plus", fera justement remarquer Mikael Guenni, spectateur de ce coup mais premier bénéficiaire au final

 

large.TV_table.JPG.a86d3766d8effa65b6f0b
Table TV pour @ORLYet Yannick @cardotaujourd'hui B|, table sur laquelle Arnaud Mattern n'aura pas joué très longtemps, éliminé finalement par Cardot

 

Il reste 70 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level  18 - Blindes : 4 000/8 000, BB Ante 8 000
Moyenne : 460 000
Gain assuré : 13 790€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Premiers sortants du jour

Ils remportent 13 790€
70e - Dylan Lambert
71e - Quang Huy Pham

Ils remportent 11 550€
72e - Alexandros Kolonias
73e - Tommaso Briotti
74e - Mikal Blomlie
75e - Leonard Hrmann 
76e - Arnaud Mattern
77e - Mehdi Chaoui
78e - Franz Cracher
79e - Josip Simunic
80e - Sylvestre Ceccaldi
81e - Andrea Rasulo
82e - Lucien Cohen
83e - Enrico Mosca
84e - Nicolas Julien
85e - Demosthenes Kiriopolous

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 15 minutes, veunstyle a écrit :

@Mehdi Chaoui ,"one time one time one time"

faut il lui expliquer que ça n'a pas vraiment de sens quand tu chipes un tournoi sur deux ? 

Edited by patrickb_

Share this post


Link to post
Share on other sites
Cinq tricolores parmi les dix derniers éliminés !

Aïe aïe aïe, début de scénario catastrophe à Monaco. Le titre de ce post est suffisamment explicite, pas besoin de vous faire un grand dessin.

Sylvain @Loosli, Hassan Fares, Julien Veyssieres, Jérôme Zerbib et dernière Gaëlle @ORLYBaumann ont disparu de ce tournoi.

Gaëlle nous a par exemple raconté qu'elle n'avait juste pas gagné une seule main aujourd'hui. Elle paraissait plutôt déçue de son jeu, de certaines de ses décisions, mais je pense qu'elle est surtout tombée contre un joueur imprévisible, le Finlandais Jussi Nevanlina, qui lui a fait plutôt mal. On m'a confié qu'il était spécialiste de PLO, et qu'il avait déjà fait trois fois la table finale du Master Classics d'Amsterdam. Pas le premier poisson venur.

Ajouté à cela un Ole Schemion qui prend les bons spots de squeeze quand elle a une main à peu près Ok pour se défendre, et ça nous donne une Gaëlle Baumann plutôt insatisfaite de son résultat, 60e pour 13 790€.

 

large.gaelle_bust.JPG.abb2eed2f7843038b6

 

J'ai cru comprendre que Jérôme Zerbib avait perdu ses derniers jetons avec flush draw contre Top paire chez Nicola Grieco (pas le type le plus sympa à suivre, hâte que vous le découvriez en table TV), alors que Sylvain Loosli avait été poussé à tapis sur la river d'un board hauteur Dame. Après une bonne reflexion qui lui a couté quelques time bank, Sylvain a fini par call avec Dame-Valet... pour découvrir deux rois en face, une overpaire.

 

Ils remportent 13 790€
60e - Gaëlle Baumann
61e - Chistian Rotundo
62e - Inigo Naveiro 
63e - Ramzi Karam
64e - Boris Kuzmanovi
65e - Olivier Bosch
66e - Jérôme Zerbib
67e - Julien Veyssieres
68e - Hassan Fares
69e - Sylvain Loosli

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
La fameuse pause à 55

En France, la pause à 55 c'est surtout celle qu'on a online : cinq minutes pour pisser, fumer une clope, manger un bout. Ici, c'est plutôt une pause à 55... joueurs restants dans ce Main Event EPT.

Guillaume Diaz est le dernier éliminé du moment, 56e. On m'a glissé qu'il avait perdu ses derniers jetons avec Roi-Dame contre As-Valet, mais qu'il avait surtout perdu de nouveau un coup qui aurait pu le mettre bien juste avant. Décidément, entre ça le QQ < AA du début, ce n'était pas sa journée on dirait.

Kamel Atoui a pris la 58e place, et ce sont donc deux Français de perdu de plus avant la pause, mauvaise nouvelle.

 

large.fabien_motte_sofia_lovgren.JPG.7f8
Fabien Motte a perdu AA vs JJ chez Sofia Lovgren... qui trouve un J sur la river, brrrr. Il est depuis parti en table télévisée

 

Il reste 55 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 19 à venir - Blindes : 5 000/10 000, BB Ante 10 000
Moyenne : 520 000
Gain assuré : 13 790€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
"C'est comme ça que sautent les joueurs d'un Main Event, non ?"

large.julien_martini_out.JPG.046b7776a33

 

La mauvaise série se poursuit pour les Français, et la table TV reste un endroit où il ne fait pas bon jouer on dirait : @KroolhearTest l'un des derniers éliminés de ce tournoi... que pouvait-il vraiment faire dans ce spot ?

"Je suis UTG, 19bb, j'open QQ... tout le monde passe jusqu'à Ramon Colillas en BB qui me 3-bet. Je fais tapis et il paie avec As-Roi."
Un flip, toujours un flip, c'est en effet souvent comme ça que les gens disparaissent des tournois de poker. Dommage que ça tombe sur un compatriote, dommage que ça arrive "aussi tôt". 

Julien Martini nous a donné RDV à Vegas le mois prochain... "à moins que je me chauffe pour faire le 25 000€."
Monaco, ce n'est peut-être pas totalement terminé pour lui.

Autre éliminée de renom, Sofia Lovgren, qui a perdu 88 vs QQ chez l'Espagnol Alejandro Romero.

C'est officiel, Ana Marquez est la "last woman standing" de ce Main Event.

À 51 joueurs restants, c'est un peu triste, non ?

large.ana_marquez_last_woman.JPG.dd4d897
Ana Marquez, last woman standing

 

(Il reste 12 français sur les 27 du départ)

 

Il reste 51 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 19 - Blindes : 5 000/10 000, BB Ante 10 000
Moyenne : 631 000
Gain assuré : 13 790€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Deux de chute (encore)

large.sebban_bust.JPG.319af2974bdd4ae369

 

JPP de tenir à jour le carnet noir des Français : Mikael Guenni (51e) et Ariel Sebban (50e) viennent de rendre les armes. 

Le premier cité à poussé ses dix dernières blindes avec As-Trois, et est tombé contre une paire de Six. Shortstack depuis le début, il aura gratté quelques paliers non négligeables, bravo.

Le second a disputé un gros pot contre Dragos Trofimov : AQ contre AK. Le flop a apporté un Roi tout de suite, et Ariel était donc invité à rejoindre le rail. "J'étais complètement perturbé par les timebank ! Pas habitué, je n'ai pas su les gérer, c'est fou comme ça peut déstabiliser. J'ai fait une erreur, je suis déçu. Pendant trois jours, c'est un mélange de "j'ai bien joué et j'ai bien run", et d'un coup, sur une erreur, c'est fini."

Si Mikael Guenni avait déjà connu la joie d'un deeprun ici sur ce ME (103e en 2016), il s'agit d'une grande première pour Ariel Sebban, qui repart avec de l'argent (il a également fait TF d'un 8-game, ITM sur le FPS, ITM sur un Hyper) et pas mal d'expérience pour l'avenir. "Je ne reste qu'un amateur à ce jeu". Mais un amateur beaucoup plus éclairé aujourd'hui. 

Tous sont récompensés d'un joli gain de 16 440€.

 

large.romero_benjo.JPG.0804d54b8c797fad5
Après les éliminations de Guillaume Diaz et Gaëlle Baumann, @Benjon'a plus qu'à se tourner vers le Top Shark Espagne Alejandro Romero

 

Ils remportent 16 440€
49e - Claudio Di Giacomo
50e - Ariel Sebban
51e - Mikael Guenni

52e - David Lopez
53e - Sofia Lovgren
54e - Julien Martini
55e - Pavel Veksler

Ils remportent 13 790€
56e - Guillaume Diaz
57e - Terje Bremseth
58e - Kamel Atoui
59e - Artem Kasidin

 

Il reste 48 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 19 - Blindes : 5 000/10 000, BB Ante 10 000
Moyenne : 670 000
Gain assuré : 16 440€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Enfin une bonne nouvelle

Mon métier ce n'est pas croque-mort hein ! Marre de raconter à chaque post qu'un Français saute de ce tournoi, et si on s'offrait une bonne petite nouvelle : Yannick @cardot s'est offert un peu d'air, ça fait du bien ! 

Dans un pot relancé par Jason Wheeler UTG, ils sont 4 à découvrir un flop, dont Yannick depuis sa BB. 

Ce flop tombe... :3h:8d:6d. Ça check jusqu'au joueur UTG+1, le chipleader Marcelo Simoes, qui mise. Passe du joueur au bouton... et tapis annoncé chez Yannick. Wheeler passe mais pas Simoes qui retourne :9c:9h. Ouais ouais ouais, sauf que cette paire de 9, elle n'avait plus la gagne au showdown ! 

Yannick a tablé :8c:6c et le croupier a eu la bonne idée de déposer :2s sur la turn puis un :4h sur la river.

Et hop, 700 000 et c'est reparti ! 

 

large.cardot_DU.JPG.e6526d4f005766396f70

 

Ils remportent 16 410€
46e - Stephan Salzmann
47e - Stefano Ferrara
48e - Laurent Chenet

 

Il reste 45 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 20 - Blindes : 6 000/12 000, BB Ante 12 000
Moyenne : 715 000
Gain assuré : 16 440€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
La pause arrive... mais qui a des jetons ?

On va encore respirer quelques minutes très bientôt puisqu'un nouvelle pause se profile à l'horizon. Et cette fois, pas de bain de soleil, il pleut comme jaja sur Monaco.

Avant cela, et comme je commence à fatiguer de souvent écrire que nos Français se vont ouvrir en deux, j'ai préféré regarder ce qui ont des jetons. Et vous les présenter dès maintenant. Comme ça, quand vous arriverez sur le stream de Benny et Yu, vous tranquillement suivre tout cela en vous disant "hey mais j'ai déjà vu sa tête sur ClubPoker !"

Accrochez-vous, il y a des noms qui feraient un carton au scrabble. 

 

large.Fausto_Tantillo.JPG.2f533404dbdce4
En table télévisée, Fausto Tantillo tient le bon bout et les plus de deux millions de jetons devant lui. Le patron actuel, c'est lui

 

large.Jussi_Nevanlinna.JPG.bee53821ddf3c
Voici celui qui fera faire des cauchemars à Gaëlle Baumann ce soir, le Finlandais Jussi Nevanlinna 

 

large.nicola_griego.JPG.ced23c78516086fc
Ici, on est sur un spécimen livetard comme on les aime, qui vit son tournoi comme s'il s'agissait de son dernier, l'Italien Nicolas Griego

 

large.Ferenc_Deak.JPG.a1eff50b67bc4dc415
Un smile jusque là :D comme on comprend Ferenc Deak, le Hongrois est juste au top pour l'instant

 

large.jason_wheeler.JPG.4ce6b4c62b32241f
Lui, plus besoin de le présenter : les Américains n'étaient pas en masse sur cet EPT, mais Jason Wheeler est tout de même là pour les représenter au mieux

 

large.erkan_soenmez_nariman_yahhmai.JPG.
Petit virage de noms qui donnent le tournis : bonne chance à Erkan Soenmez et Nariman Yahhmai

 

large.marcelo_simoes.JPG.b510e498f7ba7cb
Lui aussi traine dans les hauteurs du classement depuis un moment, le Brésilien Marcelo Simoes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il a dit hauteur trois

Nouvelle pause en cours donc, avec 40 joueurs au compteur, et comme d'habitude malheureusement, du Français au repos.

En 48e position, on a perdu Laurent Chenet, que je n'aurais jamais croisé, alors que Lucas Sfez a pris la 44e place de ce tournoi... après avoir tenté le bluff à tapis avec hauteur 3. Il n'y a pas d'erreur dans ce que vous lisez, tout arrive à ce jeu.

Je vous ai glissé la HH plus bas... enfin, c'est Morten Hvam qui l'a partagé... en danois... débrouillez-vous, ça reste du poker, ça se comprend aussi !

 

Reprise des affaires à 17h20.

large.Morten_Hvam.JPG.3e3c1234c2521656c1
Bourreau de Lucas Sfez, je vous présente le Danois Morten Hvam

 

IMG_8502.jpg
Cadeau, vous avez même le coup en VO. Mon Danois est plutôt limité, mais en vrai ça se comprend bien aussi

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sfez sort les griffes

large.sfez_debout.JPG.8165e4f12a8a1380fc

 

Coup de tonnerre de la part d'Eric Sfez qui s'offre le scalp de Didrik Mantor, un joueur qui n'a connu que les hauteurs du classement depuis le début du tournoi, pour passer au-dessus du million de jetons.

Le Norvégien a tout tenté, notamment de bet 90% de son stack et de tank call les derniers 10% en espérant qu'un autre joueur bust avant lui.

Le coup : Didrik a 3-bet un open d'Eric Sfez, avant de call un 4-bet pour une grande majorité de son tapis. Puis sur un flop :Td:8s:3c, les deux joueurs ont check, avant que Didrik ne mise donc 50 000 en se gardant 4 000 derrière. Sfez clique et Didrik finit par payer et montrer :Js:Jh et oupppps, Sfez montre la pointure supérieure :Qd:Qh pour top set.

Pas de blague sur la river, un :2h et Sfez pouvait célébrer, poings serrés, ce joli coup qui lui rapporte gros.

Double peine pour Didrik Mantor qui est donc éliminé 40e... et qui ne grattera pas le palier supérieur. 

 

large.didrik_mantor_bust.JPG.b95baca467e
Hello Darkness my old friend... t'as voulu jouer un coup contre Eric Sfezzzz

 

Il remporte 19 310€
39e - Shyngis Satubayev

Ils remportent 16 440€
40e - Didrik Mantor 
41e - Ole Schemion
42e - Javier Zapatero
43e - Andrian Simone
44e - Luca Sfez
45e - Rintaro Kagawa

 

Il reste 38 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 21 - Blindes : 6 000/12 000, BB Ante 12 000
Moyenne : 847 000
Gain assuré : 19 310€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sfez, rhabillé par Pingray

Tout va si vite au poker... alors que le tournoi doit encore durer 2 jours, doucement ! 

Eric Sfez et Hugo Pingray avaient des choses à se dire à table. Le résultat est triste, mais l'un des deux a fini sur le carreau, c'est Eric Sfez.

"J'ai chatté quelques jolis pots là", me confiait Hugo Pingray à 30 minutes de la pause diner, "Un gros pot contre ce joueur qui ne me croit jamais... et puis deux énormes pots contre Sfez surtout."

Dont celui-ci, ouvert par Eric Sfez sous les pistolets, et défendu en BB par Hugo : "J'ai :5c:5s et le flop vient :5d:4h:2h ! Je check il fait 3/4 pot genre 70 000, je le relance à 175 000, pour faire levier. Il me fait tapis pour 600 000 !" Hugo paie et découvre qu'Eric Sfez a peut-être laissé ses nerfs prendre le dessus, avec :8h:8s. Deux blanks s'écrasent par la suite, :Th et :Ac et Eric Sfez se retrouve ainsi éliminé.

32e en 2018, 30e en 2022, la marche supérieure est à la fois juste à côté, mais plutôt difficile à franchir on dirait. Il empoche malgré tout 22 220€ pour ses efforts dans ce tournoi.

Quant à Hugo Pingray, dois-je vraiment vous faire un dessin : le nouveau chipleader de ce Main Event EPT, c'est lui.

 

large.hugo_pingray_CL.JPG.d60f2ea2b21a86

 

Dans le reste du field, on a également perdu d'autres tricolores dans cette dernière heure, Alexis Nicolai étant le dernier à avoir été éliminé.

Je l'ai observé disputer un flip avec une paire, :9c:9s, contre :Ah:Kc, rien de nouveau à l'horizon. Un Roi est rapidement venu tuer le suspens dès le flop. Il termine 29e et gratte le nouveau palier de gains de 22 220€.

Fabien Motte n'a pas eu cette chance, lui qui termine 32e de ce tournoi, éliminé en table télévisée. Je n'ai absolument rien vu de ce qui lui est arrivé, mais je sais juste que ses derniers jetons sont partis chez Ramon Colillas, un représentant PS qui ne connait que très peu l'échec. 

Gros GG aussi à Flavien Mullet, 35e, qui a 4-bet shove 42 blindes avec :As:Jc. Il est tombé contre :Ah:Ks et n'a pas trouvé bonheur par la suite. 

 

Ils remportent 22 220€
29e - Alexis Nicolai
30e - Eric Sfez
31e - Jean MArc Cristiani

Ils remportent 19 310€
32e - Fabien Motte
33e - Daniel Golder
34e - Shakhabiddin Muradov 
35e - Flavien Mullet
36e - Aram Sargsyan
37e - Christophe Panetti
38e - Nikolai Tulin

 

Il reste 28 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 22 - Blindes : 8 000/16 000, BB Ante 16 000
Moyenne : 1 149 000
Gain assuré : 19 310€

Share this post


Link to post
Share on other sites
Plus beaucoup de Français... mais le chiplead au dinner break

C'est toujours un peu la même problématique : tu préfères n'avoir qu'un seul Français dans le tournoi, et qu'il gagne, ou 10 Français mais tous classés de la 10e à la 20e place. Pour le moment, on se dirige plus vers la solution A, et Hugo Pingray y est pour beaucoup, même s'il sont cinq au total à continuer de défendre leur chance.

Le Français peut se targuer de posséder plus de 3,58 millions de jetons au moment d'aller diner : "ça va hyper vite", confiait-il à Arthur Conan venu lui faire un petit coucou et confier qu'il n'avait "que" 590 000 jetons, "j'ai eu 500k pendant des heures et d'un coup, c'est parti !"

Comme si la patience était récompensée à ce jeu, les cartes et les rencontres ont fini par totalement sourire au champion WSOP en cette fin de journée. Alors que du côté d'Arthur, on grince un peu plus les dents : "Pas facile, pas facile, je me bats mais Ramon Colillas est chaud, il a 2,4 millions !"

La bataille s'annonce corsée, il restera encore deux niveaux pour se taper dessus... ou tomber à 16 joueurs restants. Mais selon les bruits qui courent ici, on se dirigerait plus vers deux niveaux entier.

Je vous laisse, je fonce, dinner breaaaaak ! Reprise des hostilités à 20h50.

large.CL_pingray_chips.JPG.77bdaf8650112

 

Table 1
Ferenc Deak : 2,315 millions
Ana Marquez : 532 000
Alejandro Romero : 472 000
Yannick Cardot : 845 000
Maecelo Simoes : 912 000
Charles-Henri Garnero : 265 000
Nicola Grieco : 870 000

 

Table 2
Jacques Der Megreditchian : 640 000
Dragos Trofimov : 1, 54 million
Ramon Colillas : 2,435 millions
Arthur Conan : 590 000
Vlado Banicevic : 1,16 million
Zhong Chen : 660 000
Fausto Tantillo : 2,155 millions

 

Table 3
Erkan Soenmez : 1,425 million
Nariman Yahfmai : 1,865 million
Francky Magliocco : 1,932 million
Jaime Cervantes : 756 000
Morten Hvam : 1,865 million
Niall Farrell : 555 000
Jason Wheeler : 1,396 million

 

Table 4
Marc Foggin : 545 000
Danut Chisu : 465 000
Jussi Nevanlinna : 580 000
Anthony Saliba : 345 000
Hugo Pingray : 3,58 millions (chipleader)
Peter Turmezey : 585 000
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Trois dernières tables

Quand arrive le moment où les joueurs sont soit sur la table télévisée, soit sur les tables avec les lumières à leur pied, c'est tout de même très souvent signe d'un gros deeprun.

Ce field EPT navigue désormais avec 24 pirates à bord, et plus aucune femme notamment. Ana Marquez fait en effet partie des derniers sortants, elle qui s'est fracassée avec :Ac:Ks... dans :Ah:As chez Yannick @cardot ! Dur pour la joueuse espagnole qui avait effectué une remontada impossible depuis la bulle, mais dit toi ma belle que tes jetons seront bien gardés ici. 

Un tricolore a également dit adieu à son rêve EPT, il s'agit de Charles-Henri Garnero : "J'ai fait n'importe quoi, je le sais, ne sois pas trop dur avec moi dans ton coverage", me glissait-il presque penaud. Toi t'as terminé 27e de l'EPT sur 1073 inscriptions pour 26 230€, moi je note des coups sur mon carnet, je n'oserai même pas juger.

Charles-Henri a tout mis avec 6 et 2 suited dès la première main au retour de break, en BVB, et après un fold général. Il avait tout de même 13 blindes. Je ne sais pas ce qui me dérange le plus ? Le shove 62 ? Le snap call de BB avec A9o ? Quoi qu'il en soit, il était presque en bonne posture pour chatter un énorme pot, "surtout que la croupière sort les trois cartes, et là je vois le 2 au dessus ! Je me suis dit "yes"... et puis en fait elle a aussi mis un As au milieu."

Le parcours de rêve de Charles-Henri s'arrête ici, récompensé par un gain de 26 230€. Inutile de préciser qu'il s'agit de la perf' de sa vie, GG ! 

Et après les éliminations de Charles-Henri (27e), Ana Marquez (26e) et Danut Chisu (25e), le floor a procédé à un nouveau tirage des trois dernières tables. Que je vous laisse découvrir en photos.

 

large.table1_tv.JPG.fbb96e9e4bda97400728
La table tv vous sera animée par Arthur Conan (siège2) et Ramon Colillas, de dos t-shirt blanc

 

large.table2_ext.JPG.fdb7416ffbd294a1ac6
Ça, c'est la table d'Hugo Pingray et désormais Yannick Cardot...

 

large.table3_ext.JPG.fdbbf63178f781a810d
Et enfin dernière table, avec Niall Farrell de dos, mais aussi des Français, comme Jacques Der Megreditchian (siège 4) et Francky Magliocco (t-shirt rouge)

 

large.tableau_24.JPG.4af28cd09a3d2033108

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Le shove 62s est presque pas derangeant si BB est weak.

 

A9o turbo snap call sinon c'est un slowroll 

Edited by HWolowitz

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, HWolowitz a écrit :

Le shove 62s est presque pas derangeant si BB est weak.

 

A9o turbo snap call sinon c'est un slowroll 

oui, si ça overfold un peu, ça doit être bon @hassbox, t'en dit quoi :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Longue vie au roi Arthur

Pas le scénario qu'on espérait ça... Arthur @Artconix Conan a disparu de ce Main Event en 22e position.  

Il remporte 31 280€ mais à cette heure-ci, pas la peine de lui en parler je pense. Son aventure s'est terminée lorsque ses derniers jetons ont été investis avec As-Dix. Face à lui, l'Espagnol Top Shark Winamax Alejandro Romero était beaucoup plus serein, avec une paire de valets en main.

"Je suis déçu forcément, mais je n'ai pas pu faire grand-chose. Ça va vite, tu perds 2 blindes ici, 2 blindes là... c'est dommage."

Arthur est de cette trempe rare des grands champions à ce jeu, et si pour à peu près n'importe qui ce chèque de 31 000 balles ferait le plus grand bien, lui avait des objectifs beaucoup plus élevés, d'où sa déception.

De toute façon à ce jeu, on est rarement satisfait si on ne termine pas premier.


large.arthur_bust.JPG.64775a09916deb25a3
Fin de parcours pour Arthur Conan, qui a la tête des mauvais jours

 

large.Vlado_Banicevic.JPG.b758c9b476c094
Avant cela, Vlado Banicevic (le joueur debout) a pris la porte contre Jussi Nevanlinna (le joueur qui porte le casque sur les oreilles). Vlado a shove :Ac:Js est tombé contre :Ah:Kh. Un roi au flop et adieu suspens

 

Ils remportent 31 280€
21e - Fausto Tantillo
22e - Arthur Conan
23e - Vlado Banicevic

Il remporte 26 230€
24e - Peter Turmezey

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Fin de journée express : 3 français au jour 4 ! 

Peu y croyait, et pourtant, on l'a fait : les 16 derniers joueurs de ce EPT Monte Carlo sont connus avant même la fin du niveau prévu par l'organisation. Tout a été un peu vite et il a notamment fallu qu'un joueur Français se fasse abattre comme un lapin, mais nous y sommes, et ce ne sont pas moins de trois tricolores que la France placera au jour 4 : Hugo Pingray, Francky Magliocco et Yannick @cardot

large.6274526ba0051_trois_francais.JPG.7
Yannick, Francky et Hugo se rapprochent de plus en plus du trophée...

 

Que s'est-il passé dans cette fin de journée un peu folle ? Ça a commencé par l'élimination de Jacques Der Megreditchian. Il est tombé sur un os Italien qui répond au nom de Nicola Griego. L'Italien a d'abord tenté le vol en bvb avec :Qh:8d mais Jacques était bien inspiré de ne pas se laisser faire avec son :Kd:7d. Malheureusement pour le Français, un :7s est venu se caler sur la river faisant bien chuter notre Jacques national.

Quelques instants plus tard, les deux joueurs se retrouvent à tapis préflop, mais cette fois-ci les chances de Jacques sont un peu plus élevées, puisqu'il partait avec :9d:9c en main contre :5h:5d. Croupier, un board stp : :6s:3h:4s:Ac:2c. Croupier, t'es viré. 

Jacques aura une dernière chance de se refaire : il découvre :Ks:Qd et se retrouve pour la première fois dominée... de surcroit par un autre Français, Francky Magliocco, avec :As:Qc. Contre l'Italien, on aurait appelé fort les cartes, mais face à un autre Français, c'est tout de suite plus compliqué. À l'issue d'un tableau :Tc:9c:5h:4d:7c, Jacques Der Megreditchian est éliminé, en 20e position.

 

large.6274526b06b95_Jacques_DerMegreditc
La guerre aura été violente pour Jacques, face à ce diable italien de Nicola Griego

 

Dans la foulée ou presque, et toujours sur la même table, c'est l'Américain Jason Wheeler qui voyait son parcours se stopper un poil trop tôt, en 19e position. Francky m'expliquait qu'entre Wheeler et son voisin Simoes, "ils se cherchaient pas mal et depuis un moment. Dès qu'il était au bouton, l'Américain relançait systématiquement sur sa petite blinde. Je pense que ça l'a énervé notre ami Brésilien..."

L'histoire n'a donc rien incroyable lorsqu'on sait que c'est Marcelo Simoes qui a éliminé Wheeler. Les jetons ont volé avant le flop, :Ac:Ks chez Wheeler contre :Qc:Qh chez Simoes, un bon vieux coin flip classique que Simoes n'a même regardé, plus occupé à aller voir ses amis dans le rail. En revenant quelques secondes plus tard au bord de la table, Marcelo Simoes s'est aperçu que le croupier poussait des jetons dans sa direction... et que Jason Wheeler enfilait son sac sur le dos. Le festival EPT de l'Américain est surement presque terminé, il remporte tout de même 36 480€.

large.jason_wheeler_bust.JPG.b245d30b78d

 

Marc Foggin (18e) remporte le même prix, mais lui, son élimination est intervenue en table télévisée : encore un qui a subi la foudre.
Colillas. Foggin a fait tapis pour ces dernières blindes avec :Qc:Td, payé deux fois dont Colillas qui va miser sur un flop :7s:4h:3c, une mise qui fera fold l'autre adversaire. L'Espagnol retourne :6d:5d pour une belle quinte floppée, et les deux dernières cartes ne sauveront pas Foggin.

Nicola Griego est le dernier joueur à être passé par la caisse ce soir, pour aller chercher 41 680€ qui viendront égayer son portefeuille. Demain, c'est dans son canap' qu'il savouera comme vous le dernier jour du tournoi, car sa paire :6d:6s n'a cette fois pas pesée bien lourd contre :9c:9s chez l'un des deux Américains encore en vie, Justin Saliba.

 

large.griego_busto.JPG.c974bce2c35e2b40d
Un dernier coup d'oeil sur le tableau : Nikola Griego ne gagnera pas le presque million d'euros tout en haut, il est éliminé par Justin Saliba (tout à droite)

Il remporte 41 680€
17e - Nikola Griego

Ils remportent 36 480€
18e - Marc Foggin
19e - Jason Wheeler
20e - Jacques Der Megreditchian

 

Chipcount

Chipleader - Morten Hvam (Danemark) 3 895 000 (156bb)
2e - Ramon Colillas (Espagne) 3 480 000 (139bb)
3e - Hugo Pingray (France) 3 360 000 (134bb)
4e - Narimain Yaghmai (Iran) 2 600 000 (104bb)
5e - Francky Magliocco (France) 2 550 000 (102bb)
6e - Ferenc Deak (Hongrie) 2 190 000 (87bb)
7e - Erkan Soenmez (Turquie) 2 075 000 (83bb)
8e - Marcelo Simoes (Brésil) 1 845 000 (74bb)
9e - Jussi Nevanlinna (Finlande) 1 710 000 (68bb)
10e - Yannick Cardot (France) 1 525 000 (61bb)
11e - Jaime Cervantes (USA) 1 500 000 (60bb)
12e - Dragos Trofimov (UK) 1 495 000 (60bb)
13e - Alejandro Romera (Espagne) 1 195 000 (48bb)
14e - Zhong Chen (Pays-Bas) 1 070 000 (42bb)
15e - Niall Farrell (Ecosse) 1 055 000 (42bb)
16e - Justin Saliba (USA) 660 000 (26bb)
 

Il reste 16 joueurs (sur 1073 inscriptions)
La partie reprendra sur le level 22 - Blindes : 10 000/25 000, BB Ante 25 000 (pour encore 24'38)
Moyenne : 2 011 000

large.fausto_alejandro.JPG.a55ecd6f7317e
Et GL à @cosmictripqui aura un dernier poulain à suivre : à défaut d'une @ORLY, d'un @volatile38 ou autre, c'est le Top Shark... espagnol, Alejandro Romero qui se qualifie pour le jour 4 !

 

Reprise des affaires à midi ce vendredi 6 mai avec un nouvel objectif : trouver les six derniers joueurs qui deviendront les finalistes officiels de ce Main Event EPT Monte Carlo 2022, pour la grande finale de samedi

Alors, on va placer nos trois Français sur cette finale selon vous ? 

Les prix distribués au jour 4

7e : 125 420€
8e : 89 770€
9e : 69 990€
10e : 58 130€
11e : 58 130€
12e : 52 090€
13e : 52 090€
14e : 46 890€
15e : 46 890€
16e : 41 680€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Hugo Pingray (3e), Francky Magliocco (5e) et Yannick Cardot (10e) sont les trois derniers Français à rêver de gloire et de fortune à Monaco. Rendez-vous en début d'après-midi pour suivre la dernière ligne droite du Main Event en compagnie de veunstyle, mais aussi en streaming avec Benny et Yu.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui ira en finale ?

large.debut_demieTV.JPG.09b7e73b2bf5a6be
Siège 6, Hugo Pingray

 

La question n'est quand même pas compliquée. La journée ne le sera pas non plus...quoi quuue : ils sont 16 et on arrêtera quand il en restera 6. Je vous ai tout résumé.

Toute l'action sera à suivre en streaming surtout, avec Benny et Yu chaud d'action dans leur petite cabane de poste commentateurs, puis dans la foulée, si jamais il vous manque une info, revenez faire un tour par ici. Trois Français sont dans la bagarre aujourd'hui, Hugo Pingray en table télévisée pour commencer, les deux autres sur la table extérieure, mais autour de laquelle trainent pas mal de caméras, vous ne devriez rien manquer.

Y'a plus qu'à : allez les bleus hein !

 

large.debut_demie1.JPG.d3045508651bc3590
L'autre demie, avec Francky au siège 1 et Yannick @cardotau siège 5

 


large.benny_et_yu.JPG.5117afd3ed08f9cbab
Chauuuuuud d'action Benny & Yu !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pas le feu après la première heure

Le début d'une journée est toujours un moment un peu particulier, surtout quand cette journée ressemble à un day 4 d'EPT. 

Les 16 joueurs arrivés à midi ont déjà bien gamble leurs soixante premières minutes de jeu : résultats, deux éliminations sont déjà à déplorer, dont celle de Niall Farrell. Aucun Français n'est touché, juste un peu blessé.

 

large.hugo_pingray.JPG.79662c7d86275f7f5
Hugo Pingray parait serein, malgré les enjeux. Pour le moment, il observe et ne bouge pas ses oreilles bêtement : "Je ne couvre plus tout le monde à cette table, j'ai un peu raté le seat draw, dommage". 

 

large.dragos_trofimov_ramon_colillas.JPG
Pas grave Hugo, Ramon tente de faire le taf à ta place : sur cette main, Dragos s'est fait mettre à tapis par Ramon. Il sait qu'il va payer mais il sait aussi qu'il a quelques time bank de 30 secondes à cramer avant le showdown. Sait-on jamais, si quelqu'un bust sur l'autre table. Au bout de quelques bouts de cartons rendus au croupier, il fait ce call et retourne :Js:Jd... juste au dessus de :Tc:Ts chez Ramon. Le bad beat du 10 river ? Et non, Ramon est humain et perd aussi des pots parfois. Pas de nouveau sortant par ici, Drago avait 1,2 million et remonte du coup au-dessus de la moyenne

 

large.francky_magliocco.JPG.82beb3fa3d62
Sur l'autre table, Francky a commencé sa journée en perdant un petit pot. Heureusement, il avait pas mal d'avance

 

large.cardot_bluff.JPG.7bfdcdbbc0c74ed07
L'un des coups joués et perdus par Yannick @cardot, qui a défendu sa BB puis a check/call flop, check/check turn et lead river contre l'Espagnol du Team Winamax, sur un board :Ah:Kh:3c:As:7d. Alejandro a jeté un jeton à la vitesse de l'éclair en guise de call et Yannick a gentiment fold ses cartes. Du coup personne n'a non plus vu celle d'Alejandro. Petit transfert des masses sans aucune carte à montrer au final, ça arrive aussi parfois 

 

large.alejandro_romero.JPG.4bc79d096a7f6
Assistons-nous à l'éclosion du fils spirituel d'Adrian Mateos ? 
:frantics:

 

Il reste 14 joueurs (sur 1073 inscriptions)
Level 24 - Blindes : 15 000/30 000, BB Ante 30 000
Moyenne : 2,3 millions
Gain assuré : 46 890€

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Winamax : WAM vs CP XV
Winamax : WAM vs CP XV