Jump to content
This Topic
pbatros

Road to something cool

Recommended Posts

il y a 17 minutes, KaraBusto a écrit :

In et bonne chance ! Combien de temps penses-tu tenir aux tables cette fois avant de retourner écrire un roman que personne ne voudra lire ? (j'essaie de te contre-jinx)

Si ca run bien c'est un projet à long terme (3-4 ans)

il y a 11 minutes, Pas Deux Pot a écrit :

Alors c'est quoi le plus pourri pour pécho, écrivain ou joueur de poker ? (vrai question pour mon avenir)

Ecrivain, ca intéresse personne (enfin les gens font semblant).

Poker je dirai que ca fait un peu aventurier et ça éveille la curiosité financièrement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok back to the story, mon pote prépare le guacamole dans la cuisine, j'ai pris 2-3 caves en PLO5 sur wina, on peut reprendre l'histoire.

En septembre dernier je me motive pour rejouer au poker. Comme c'est une activité qui selon ma conception n'a de sens que si elle est faite à fond, j'attaque direct à un rythme d'environ 35-45h/semaine de grind. Avec le boulot ca me fait des semaines de 60/65h. Je dépose 500e sur wina, je passe en mode no life, j'arrête le cross fit (de toute façon j'étais nul et des meufs d'1m60 me ponçaient au wod), je sors plus et je joue, je joue, je joue... On grind la PLO10.

Rapidos je comprend que mon jeu n'est plus à la page. Je baisse un peu le volume de grind et j'étudie le jeu de nouveau (vidéo et cours sur RIO). Le mois de septembre est compliqué mais plutôt positif, le mois d'octobre une galère totale avec un shot minable en PLO30 (SPOIL : je ne la battrai jamais FIN DU SPOIL) mais je fais une bonne fin de mois et j'arrive en 50. Novembre/décembre je marche sur un nuage.

Mon objectif était d'avoir 5k fin décembre. On est à 10k. J'ai tourné à env. 10bb/100 sur 150k mains., j'ai atteint la 50 sans trop d'effort. J'ai fait un tour sur pokerstars. La room est sympa, l'ambiance des zoom donne un côté punchy au plo, le rakeback est HUGE, mais globalement je suis plus team wina...

Janvier, on marche sur un nuage encore. Je monte à 20k. Je tente des shots en 100 (j'aime bien être overrollé ouais).

Février j'attaque fort, 1,7k en 5 jours, puis grosse descente, je reperds mon 1,7k et je BE pendant 15 jours.

Mentalement je suis dans le dur. Je bosse beaucoup, je suis fatigué... Mais je maintiens mon projet.

J'envoie un courrier à mon inspectrice et je demande ma dispo. Je créé ma boite de joueur pro. A partir de juillet je serai à plein temps et ciao l'éducation nationale pour au moins un an.

C'est prématuré ? Oui. Je suis convaincu que c'est une bonne idée. J'ai un matelas qui me permet de tenir en gros un an sans bosser, je gère ma bankroll avec énormément d'attention (c'est un de mes points fort IMHO) et puis je sens que j'ai besoin d'adrénaline dans ma vie.

La suite quand j'en aurai marre de tremper les pringles dans le guacamole.

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Juste dommage de t'arrêter de bosser. J'ai rencontré trop d'étoiles filantes dans le poker qui ont monté 100K une année, se sont pris pour les rois du pétrole, 30K l'année d'après, -10K la troisième. Bilan 120K en 3 ans, 40K par an, 25K par an après impôts, sans chomage, sans cotisation retraite, rien de rien...

Mets toi à mi temps, ou continue à plein temps, joue tes 25 heures par semaines, ou 30/35 si tas pas d'enfant en bossant à l'éducation nationale ca doit pas être ingérable...garde les pieds sur terre avec ton taff et fais un retrait en fin d'année de 50K net d'impôt si t'es gagnant. Et après une année complète comme ça, tu tires le bilan, go ou pas.

Si t'as un job à côté plein temps, que tu retires en une seule fois, tu ne seras jamais imposé.

Edited by mauricedu13

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, mauricedu13 a écrit :

Si t'as un job à côté plein temps, que tu retires en une seule fois, tu ne seras jamais imposé.

Oulà, bien sûr que si, ça a été montré plusieurs fois qu'un taff n'est pas un critère suffisant pour définir un joueur récréatif, trèèès loin de là.

Et sinon, l'OP, t'as un peu de côté, fais toi kiffé. Comme tu les dis, t'as besoin d'un peu d'adrénaline, de challenge, t'es assez safe, juste go.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 18 heures, Pas Deux Pot a écrit :

Oulà, bien sûr que si, ça a été montré plusieurs fois qu'un taff n'est pas un critère suffisant pour définir un joueur récréatif, trèèès loin de là.

 

50K en une seule fois, quand t'as un taff, je prends le bet avec toi qu'il se passe rien. Et s'il se passe un truc, t'es exempté. 2/3 années je dis pas. Mais un an 50K, ils ont fait 1.500 mecs avant toi avant de te contrôler.

Edited by mauricedu13

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super thread ! GL

il a un plan B, puisqu’il pourra redevenir prof des écoles si il le souhaite en mettant fin à sa disponibilité.

 

belle histoire de vie. Pour une fois qu’on en voit un avoir un bon BR management…:ph34r:

 

@daegu Monegu t’en dit quoi ? ;)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/04/2022 à 14:01, mauricedu13 a écrit :

Juste dommage de t'arrêter de bosser. J'ai rencontré trop d'étoiles filantes dans le poker qui ont monté 100K une année, se sont pris pour les rois du pétrole, 30K l'année d'après, -10K la troisième. Bilan 120K en 3 ans, 40K par an, 25K par an après impôts, sans chomage, sans cotisation retraite, rien de rien...

Mets toi à mi temps, ou continue à plein temps, joue tes 25 heures par semaines, ou 30/35 si tas pas d'enfant en bossant à l'éducation nationale ca doit pas être ingérable...garde les pieds sur terre avec ton taff et fais un retrait en fin d'année de 50K net d'impôt si t'es gagnant. Et après une année complète comme ça, tu tires le bilan, go ou pas.

Si t'as un job à côté plein temps, que tu retires en une seule fois, tu ne seras jamais imposé.

Pour les impots, c'est un sujet compliqué. J'ai déjà été déclaré en 2012. En cas de contrôle, je pourrai pas jouer à l'innocent. Et puis ca me dérange pas de payer des impots. Je dis pas que c'est un kiff, mais si ca fait partie du deal je l'accepte.

Pour le reste, je pense pas prendre de risque ouf. Au pire des cas je trouve un job alimentaire jusqu'en septembre 2023 et alors je reprend ma  règle et mes crayons et je retrouve mes élèves. Ceci dit la pression reste importante et les questions que tu poses sont celles qui me taraudent le soir avant de dormir... Je tâcherai de rester sérieux et concentré jusqu'au bout.

Il y a 5 heures, ARJEL59440 a écrit :

Beau boulot ca donne envie donc pour toi démarrer en cash game omaha a 0.05  0.10 et monter les limites c possible ?

Oui, c'est possible d'après moi. Certes le rake est élevé (sur wina : 25bb/100 en 10, 20bb/10 en 50, 15bb/100 en 100...) mais en 10 le niveau est tellement faible que dire la 100 est battable mais pas la 10 ca relève de la légende pour moi... Pour la PLO2 ou PLO5 je ne sais pas, je n'y ai jamais joué.

 

Il y a 4 heures, Skalou a écrit :

Il était comment ce guacamole du coup ?

Excellent, tellement que j'ai mis deux jours à relancer le sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites

So... Mois de février compliqué... Le 16 je pars à Paris avec un pote, on loue une voiture à Orly, direction Montbéliard voir Sochaux - AC Ajaccio. On arrive le match à commencé depuis 20 minutes. Victoire de l'ACA. BIM ! Tjs en course pour la ligue 1 (encore vrai à l'heure actuelle, croisons les doigts).

On passe la nuit à Bâle (sympa, c'est mignon, les étudiantes sont nombreuses et jolies, tout le monde parle allemand, on pige rien) et le lendemain go Istanbul.

Six jours sur les rives du Bosphore, dans une ville que j'aime décrire comme Marseille avec quinze millions d'habitants. Les taxis sont complétement oufs, les filles sublimes, la bouffe est incroyable (un genre de kebab avec du poisson à la place de l'agneau en street food ; un resto Cya Sofrasi qu'on a retrouvé ensuite sur netflix, fait par un gars qui il y a une vingtaine d'années à sillonnée la Turquie pour retrouver toutes les recettes traditionnelles, il se définit comme archéologue de la gastronomie turque... c'était incroyable..). L'ambiance est électrique dans la ville, au bout de six jours c'est épuisant. 

Retour à Ajaccio après un passage au salon de l'agriculture. On a mangé une tartiflette en Savoie, bu une myrthe en Corse, puis direction les Antilles où j'ai assisté à la plus grosse baston de ma vie en dégustant un planteur, 6vs6, bien remontés les gars, ca a duré cinq minutes (pour ceux qui savent pas, une bagarre de 5mn c'est très long), j'étais choqué et intrigué en même temps.

Arrivé à Ajaccio, je récupère une amie parisienne rencontrée sur le GR20 l'été précédent. On part trois jours en montagne, seuls dans un refuge à 1700m, au milieu de la neige. On se chauffe au poele et la journée on randonne. Pas de réseau, on déconnecte complet.

Début mars je reprends le grind, bien resourcé. J'ai peur de continuer comme en février mais rapidement ca se passe bien. Je crush la 50, gros upswing en 100 et je commence à titiller la 200. Rapidement je vois que je n'ai pas le niveau des tops regs et que psychologiquement j'ai du mal à gérer les sommes en jeu. Mon upswing continue mais je joue mal et je suis en tilt.

Ca vous arrive de mal jouer car vous gagnez trop ? J'ai l'impression que c'est très souvent le cas pour moi, et presque plus destructeurs que les downswing. Je me sens euphorique et invincible alors je tente des c/r river pour 200 bb avec les blockers et je me fais snap call par les nuts...

Fin mars je suis à +5k sur le mois, sans compter le rb. C'est cool mais... il y a comme un sentiment de fragilité... Je me trouve pas bon et j'ai l'impression de run très au dessus de l'ev...

Avril démarre très mal... -2.5k après une journée catastrophique en 200. Je redescends en 50 (je joue sur ps à ce moment là et, mystère, la PLO100 est inexistante, donc pas moyen de jouer en 100). Je crush la 50, je me refais, je suis even, je tente un shot et BIM -3k.

Aïe... mentalement c'est dur. Je run bad ? Je suis mauvais ? Pour être honnête, depuis le début de mon projet j'ai eu un run très au-dessus de mes projections donc c'est un juste retour de bâton...

Je bosse mon jeu, je grind... 20 jours de break even... Dès que j'ai une journée gagnante je reperds tout le lendemain... Je stagne à -2k sans compter le rb.. Avec je suis à peu près even...

Et puis ces trois derniers jours ont été excellent. Je fais +2k et là j'en suis à environ 0 sur le moi, sans compter le rb. J'espère finir légèrement positif, psychologiquement d'avoir un mois gagnant ca serait cool.

 

Merci à tous pour vos réponses, conseils et encouragements.

C'est le moment de grind.

Un petit poème de C. Bukowski en guise de conclusion à ce post :

Go all the way

“If you’re going to try, go all the way.
 
Otherwise, don’t even start.
 
This could mean losing girlfriends, wives,
relatives and maybe even your mind.
 
(To) Go all the way ....,
 
It could mean not eating for three or four days,
 
It could mean freezing on a park bench.
 
It could mean "jail",
 
It could mean derision, mockery — isolation.
 
Isolation is the gift.
 
All the others are a test of your endurance,
of how much you really want to do it.
 
And, you’ll do it, despite rejection and the worst odds.
 
And it will be better than anything else you can imagine.
 
If you’re going to try, go all the way!
 
There is no other feeling like that.
 
You will be alone with the gods, and the nights will flame with fire!
 
Do it , do it , do it, do it , all the way !!
 
All the way
 
You will ride life straight to perfect laughter.20
 
It’s the only good fight there is.”

 

 

Va jusqu'au bout

"Quitte à essayer, va jusqu'au bout.
 
Sinon, n'essaie même pas.
 
Ca peut vouloir dire perdre des petites amies, des femmes,
de la famille et peut-être même la tête.
 
Ca peut vouloir dire ne pas manger pendant 3 ou 4 jours.
 
Ca peut vouloir dire geler sur un banc dans un parc.
 
Ca peut vouloir dire la prison.
 
Ca peut vouloir dire la dérision.
 
Ca peut vouloir dire la moquerie - l'isolation.
 
L'isolation est le cadeau.
 
Tous les autres sont un test de ton endurance,
d'à quel point tu veux vraiment le faire.
 
Et tu le feras, malgré le rejet et les pires des chances.
 
Et ça sera mieux que tout que ce que tu peux imaginer d'autre.
 
Quitte à essayer, va jusqu'au bout.
 
Il n'y a pas d'autre sentiment comme ça.
 
Tu seras seul avec les dieux, et les nuits flamberont en feu.
 
Tu conduiras ta vie droit jusqu'au rire parfait.
 
C'est le seul bon combat qu'il y ait."

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Bordel, ton thread me donnerait presque envie de reprendre la plume sur ce forum.

GL pour le pok, un mec qui cite Bukowski ne peut pas être mauvais. Par contre, il faut arrêter les titres de romans entre un mauvais James Bond et un bouquin de méditation.

Et ne lâche pas l'écriture. Edité ou pas, bon ou mauvais, pour le goncourt ou pour le concours de nouvelles de Saint-Brévin-les-Pins, on s'en branle. Si c'est ce que tu sens au fond, continue à noircir le papier.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×