Jump to content
This Topic
JujuElDoud

Le Challenge des Broke n° 2 "Spécial Dépot"

Recommended Posts

Salut les billes,

 

Suis ravi de vous annoncer la naissance de Margaux, ma 2eme petite, vous aviez vu l'échographie, la v'la pour de vrai, elle a 2 jours.

 

Helas je vais pas m'embarquer ds l'orga d'un nouveau challenge, ptet @M.nicolassera chaud. Si ça se fait chuis on obj he he, et sinon je vous donne RV à Madrid le 11 Mai, si certains d'entre vous sont là vous me reconnaîtrez sur place, vous verrez, et la Team Broke va mettre des horreurs au prochain WPO.

 

Zebis ❤❤❤❤

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow Félicitation! Bienvenue a la petite Margaux!

 

Malheureusement je ne pourrais pas m'occuper d'un challenge, je vais me focus sur ces series!

 

On se voit en mai, d'ailleurs comment on fait pour récup des badges CP?

@veunstyle?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/04/2022 à 21:05, JujuElDoud a écrit :

 

Suis ravi de vous annoncer la naissance de Margaux, ma 2eme petite, vous aviez vu l'échographie, la v'la pour de vrai, elle a 2 jours.

 

 

 

 

Félicitation JuJu 

elle te fait déjà économiser des heures de travail et te permets de ne pas te broke une enieme fois.

A bientôt, profite bien et bon courage 

tu vas apprendre ce qu’est la vraie vie de parents ( je pensais que c’était dur avec 1  mais avec l’apparition du deuxième j’ai compris ce que c’était .. )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Ayant gagné la bagatelle de 4K€ sur les deux challenges de broke, et même en enlevant ce que j'ai perdu entretemps, j'ai encore de quoi all-in gentiment sur le WPO Madrid qui a démarré avant hier. Faut savoir que je suis d'origine espagnole, que j'ai vécu 2 ans à Madrid et que j'y ai pas foutu les pieds depuis 15 ans. 

 

Why Spain should bring back 'botellón' and let young people meet in groups  to drink outside | Madrid No Frills

le Madrid qu'on aime

 

Alors bon j'ai une famille je suis pas pro donc 5 jours c'est déjà beau, j'arrive mercredi et je me suis inscrit au Day 1B qui démarre Jeudi. J'imagine que j'aurai le temps de débriefer un peu ce qui s'annonce comme un carnage. Autant online chuis un noob mais j'ai l'habitude du truc, autant au caz je vais me faire exploiter comme le gros débutant que je suis. Je sais pas si je dois essayer de faire genre que je tiens les cartes, un peu pour éviter de me faire cibler, ou alors carrément montrer que je suis nul histoire de les décevoir un peu de temps en temps. M'est d'avis que c'est les cartes qui vont décider puisque, entre nous, ça se saurait si j'étais foutu de suivre une stratégie. 

 

NUL A CHIER.MP3 (MUSIQUE MINECRAFT) - YouTube

 

On va y aller - je dis "on" car j'ai convaincu un pote - qui est largement aussi nul mais qui joue beaucoup plus cher - de venir avec moi - on va y aller je disais en mode compétition, parce qu'on claque un peu du pognon alors faut essayer de faire semblant d'avoir une chance, et dans toute compétition y'a deux objectifs - c'est ce que j'ai toujours rêvé de dire si je deviens entraineur ou même président de club de foot - le premier objectif c'est de prendre du plaisir. On est là pour ça. Le deuxième objectif, et avec ça y'aura déjà tous les ingrédients pour faire une belle compétition, c'est de donner la bonne image. On va donner la bonne image. De nous, de nos adversaires et du no limit hold'hem. C'est ce qu'on fait, c'est notre jeu, on représente les joueurs de poker - range des broke - et on veut donner une bonne image à tout le monde.

 

Best of 2021 - Guy Roux: «Dire que le foot était mieux avant, ça n'a pas de  sens»

 

Alors pour pas oublier toussa je me suis fais un petit plaisir et c'est là où vous, chers Brokes, vous rentrez dans le game. Stay tuned :)

 

 

20220507_190022.thumb.jpg.619d0700291b0b609ec8414482f2eb7c.jpg

 

 

20220507_190057.jpg

 

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je souhaite tout d'abord une longue vie remplie de bonheur à Margaux!

Quant à toi @JujuElDoud, j'espère que tu vas chatter comme jamais, aller chip un des tournois au menu, mettre quelques horreurs aux taupes reg qui n'y verront que du feu avec un style flamboyant et devenir l'idole de tous les brokes...Grâce à toi je suis persuadé que beaucoup voudront faire partie de la team des brokes, que tu arriveras à leur faire comprendre que si l'objectif premier fait pas forcément kiffer au premier abord (se broke) et ben il faut bien leur expliquer que l'important est de ne pas être result oriented, que ce qui compte c'est le chemin, pas la destination et qu'on peut se broke avec une classe à rendre jaloux les meilleurs...Mais qu'il ne faut jamais oublier que sur un malentendu et avec une bonne dose de chatte, tout est possible!

Fais-nous rêver!

Je voulais venir au début mais finalement je me suis dit que quitte à me broke, autant le faire dans un mois, lors de mes premiers wsop à Las Vegas, temple de la brokerie....

Un énorme GL pour la suite, ciao l'ami! 

P.S: j'aurais kiffé faire un challenge lors des dernières séries mais je me contenterai avec le magnum et le skate (thin brag de broke).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Neya est arrivé. Ca se prononce Neuya. On devait partir ensemble mercredi mais une entité l'a enjoint à décoller à 7h du mat', il est déjà là bas le bougre. Il a semble t il déjà testé le cannabis club de Malasaña.

 

On reparlera de Neya qui est le genre de mec, on en connaît tous un, qui donne tjs l'impression d'avoir bouffé un piment. Il a pas une sale gueule mais tu sens que tout l'emm**de. Et quand il lâche la bride il est rigolo. 

 

Les sales gueules du cinéma - F'N Forum

Neya de bonne heumeur

 

Malasaña on en reparlera aussi, c'est le quartier-maître de la movida, ce phénomène libertaire apparu peu après la mort du dictateur, haut lieu de la contre-culture imagée par le grand Pedro Almodovar.

 

https://static.eldiario.es/clip/6567d690-51b1-4c69-b65d-e4e2f9191b9c_source-aspect-ratio_default_0.jpg

plaza 2 de mayo, symbole du quartier malasana

 

Zebis

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Alors si vous avez bien compté la Team Broke envoie 3 représentants au WPO Madrid

 

Hourra ! Les disquaires autorisés à rouvrir dès le samedi 28 novembre - Jack

qui l'eut cru

 

L'ami Neya le petit nouveau qui, vous allez voir, mérite sa place chez nous.

 

M. Nicola, encore surnommé la Fourmi Méthodique quand, en Septembre dernier, le Monsieur ne s'inscrivait qu'aux day1 a 2 et 5 balles, pour boucler le premier challenge sans gloire ou émotion. Encore une preuve que la gestion de bkr tue le poker. En Janvier, ayant retrouvé les valeurs des broke qui nous réunissent, il faisait étalage de son skill et finissait podium du deuxième challenge. C'est beau. Une trajectoire en météorite pour ce gambler qui arrivera vendredi pour le money time. 

 

Read Rise Of A Genius - Yinka_adewale_6504 - Webnovel

La fabuleuse histoire de M. Nicola

 

Et enfin votre dévoué, chattard entre les chattard, qui baigne dans les couches et les pleurs depuis 6 semaines et qui sera bien content d'aller prendre l'air 😅

 

Une couche fait des bulles - Vidéo Dailymotion

 

Cette petite présentation aurait pu s'arrêter là si la Team n'avait pas déjà frappé. Et si, Neya est dans la place et ça envoie déjà des gros parpaings. 

 

Fou Furieux

Neya motivé

 

Petits extraits du débrief matinal : 

 

- faut pas bluffer, ils payent tout

- ya que des regs de 25 berges qui vivent à Malte

- faut pas bluffer, ils payent tout

 

 Voilà voilà, c'était le débriefing technique, on a pas encore la roll pr se payer Stephane Matheu.

 

Top 5: desmontando a Steph - Actualité - Winamax

Stéphane et le Dieu des Broke

 

Et donc vla not' Neya national qui reg, pr se chauffer, le Battle Royal a 750e. Bon, après une première bullet perdue sur un bluff mal taillemé, ça recave et ça emmène un stack légèrement inférieur à l'avg pr le Day 2.

 

Huuuuuge gg poto  la Team sera bien au Day 2 du Battle Royal à 90 left reprise a las seis tronco

 

 

 

Keskya 💪

 

 

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hélas pas de miracle hier soir pour le Day 2, notre broke national echoue un peu avant la bulle, 52ème sur 300 et 47 payés, une vraie perf de broke 😢

 

Démoralisé Neya a décidé de rentrer à Paris. Mais nooooon je déconne il a snap buy in un sat pr le main, sans succès, puis cash in le turbo de 21h, pour rentrer à l'appart vers 22h

 

Mouhahaha quel broke 😂😂😂😂😂

 

On devrait tous les deux buy in le turbo de 21h, hé hé, et enchainer le Main demain.

 

Zebis

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Désolé de ne pas avoir alimenté ce thread en direct, ça n'a pas été possible. Vous allez gagner en echange un pâté de chez pâté, à consommer en plusieurs fois. Voilà ce qu'on va appeler le premier chapitre.

 

Spoiler

LA DOUCHE FROIDE

 

En Mai, à Madrid, le soleil est chaud et la douche est froide. Ah ça pour être arrivé frais je suis arrivé frais, mais alors frais de chez frais. Et je me suis fait cueillir - corriger - comme il faut.

 

On avait dit qu'on jouerait pas le jour d'arrivée, apres 3-4h de bagnole et autant dans les aéroports, à 40 berges, levé de bonne heure, on arrive un peu usé. On le sait mebon, poto est déjà au kaz - c'est d'ailleurs lui qui gère généreusement le airbnb, un petit appart quali ds le quartier qui va bien - et j'ai pas les clés ; pas de soucis poto je te rejoins, on va prendre la température, normal, on jouera le Main demain.

 

5 minutes après les retrouvailles j'avais le programme des tournois en main. Des tables de partout, des mecs qui se ressemblent tous - et qui me ressemblent souvent - on est à la maison, on est là pour ça , c'est parti. Ya un 150 balles ko ? We, pas ouf de late reg les ko 30bb deep. Bat les couillas, me voilà assis. 

 

Les mecs ont vu arriver de la viande fraiche et ils ont pas été déçus.  "BB ante" c'est koi ca, il veut me niquer le croupier ? Ah non c'est normal. Mouais, je paye mes deux bb et je laisse couler. Je les vois sourire, je me marre.

 

Après avoir réussi héroïquement à fold deux mains de suite je décide de défendre ma grosse blinde dans un pot 3 ouais. On check deuxieme paire, des 77, sur un board 9 high pr induce du cbet light. Open raiser cbet, il va se prendre un check raise. Vilain 2 just call, m'en branle, ça fait plus d'argent a voler, du coup je shove mes 30bb. Open raiser fold, I am a genious, et Vilain 2 tank 3 secondes et call tptk, I amunegrosse m**de. Merci juju, belle game. Les mecs me regardent puis se regardent ostensiblement, je sais ce qu'ils pensent, je m'en branle, chuis la pour prendre du fun.

 

Je retourne chercher un programme puisqu'ayant prévu de win j'avais jeté le premier. Un 100 balles dans une heure, nickel, juste le temps d'aller voir les slots.

 

5 minutes et 50 balles plus tard me voila terrasse fumeur à tuer le temps. Autant vous dire que j'attends le turbo de 21h de pied ferme. J'y retourne comme sur le premier, toujours cette même fraicheur, et je vais faire un joli 10k to 0 en moins d'une heure. On voulait se chauffer un peu, bah c'est un peu raté passqu'on a joué 1h à tout casser en deux tournois live, une perf.

 

Mais la vie est belle, je suis sorti des couches, il fait chaud et un dj envoie du fat sur la terrasse. Ca fume et ça boit joyeusement, mon pote joue encore un truc, je me pose tranquille pour l'attendre. Pitin, on est bien quand même.

 

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites

LE FOND DU TROU

 

Jeudi 12 Mai, Day 1B du Main Event. Enfin, le grand jour est arrivé, chanmé. A ce moment là j'ai pas encore compris qu'il y avait un problème, je suis sur mon nuage, frais comme un gardon. 

 

On arrive avec Neya vers 13h au casino pour aller chercher notre place. Neya est toujours un peu speed, moi je suis toujours un peu lent, c'est donc pas étonnant que le temps que j'arrive à la caisse il a déjà son ticket en main et marche dans l'autre sens, vers sa table. Un détail me direz-vous. J'arrive a la caisse, je prends mon ticket, je vais chercher mes jetons et je m'asseois ma table. A ma droite Neya, evidemment. Content de venir jouer le main à Madrid pour taper le carton avec son pote broke. Deux beaux noobs.

 

Neya est du genre hyper aggro. Je me dis que c'est relou ai finalement sa présence est rassurante. Les autres savent pas et je vois bien qu'il agresse tout le monde sauf moi. Enfin presque, faut pas trop lui en demander non plus. A côté de ça c'est une sacré personnalité et un bavard invétéré en francais, en anglais ou en espagnol, les 3 langues officielles du WPO. Yann éclate tout le monde en tchatchant et enchaine barrel sur barrel, c'est un spectacle. Monter 4 tapis de départ en deux orbites ne le choque pas, les perdre non plus. Finalement chuis bien content qu'il soit là, il me rassure et on voit moins que je suis bien en galère.

 

Les problèmes rencontrés la veille n'ont pas disparu. Des moves de 2006, une presence a la table de jeune puceau mormont, une émotion incontrôlée dans mon petit tshirt, on voit à 1000km quand j'ai les nuts et qd je les ai pas. Je réussis qd meme à doubler mon stack. A ma table arrive un vieux gambler notoire qui a joué les winamax live sessikns cette année, en cash game avec mateos et consort. Le mec qui en fout de partout avec un jeu de troll. Je le reconnais direct a son accent norvegien. Un open, j'ouvre A10o au btn je just call, sb call, et papy squeeze en lachant "je gagne toujours la premiere main". Open raiser fold, je suis 10.000 km devant sa range, en position et je fold. 

 

La main cle de cette première bullet, où j'avais l'average a env deux fois le satck de depart. Je hit flush au turn en 3 ouais avec Papy et Neya. Je barrel cher, payé deux fois. River doublette. Relou, que faire. Shove. Papy snap call, Neya fold under flush et montre. Papy me regarde et me dit direct, sympa : I won.

 

Bon, j'ai qd meme joué deux heures. Ya du mieux. Et la bonne nouvelle c'est que c'est le jour du Omaha ko, le seul Omaha que je peux faire vu mes dates. Go go go, le omaha c'est de la balle, j'ai une chatte phénoménale à ce jeu, c'est presque une bonne nouvelle. 

 

3 level plus tard je remerciais mes adversaires et rejoignais la terrasse extérieure ecouter du son et attendre Yann, ebêté.

 

Le lendemain matin l'heure du debrief et de la prise de conscience était venue. J'avais 3 problèmes. Un niveau technique, bien que je sois nul, largement en dessous de mon niveau habituel online. Une présence ultra fishy à table, mélange de nititude, de crises de surjeu, de maladresse et d'émotions incontrôlées. Enfin et je le mets en 3, une capacité à la limite de l'improbable à rater les flops. Bon debrief avec Coach Yann qui accouche d'un stacking à hauteur de 60% du buy in pour partage des gains, merci Neya. Deal qui finalement pzssera à un stacking de 100% au moment d'arriver à la caisse, bim, Neya il est là quand ça va pas.

 

J'aimerais vous dire que cette bullet, payée avec l'amour d'un pote, m'a permis de ship ce 2000 joueurs. La réalité est que j'ai bust en deux niveaux sur un bluff à tapis mené de la façon la moins crédible possible. Neya m'a vu me lever, a snap quitté sa table pour vérifier que je m'étais bien levé pour juste fumer une clope. Non poto, j'ai pris ta thune et j'ai chié avec, je suis une m**de.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

NEYA

 

J'ai connu Neya fin 90' chez mon frère ainé, pote de promo, qui l'avait invité jouer aux échecs. Neya était content de voir deux frangins festifs jouer aux échecs, milieu d'aspergers et autres autistes. Avec mon frère quand on joue aux échecs ça trash talk et ça fume des pétards. Neya s'est immédiatement senti chez lui.

 

J'ai un truc pour les échecs. Malgré deux ans de moins j'ai toujours défoncé mon frère, et j'ai naturellement défoncé Neya, autodidacte des échecs. Moi, avec 6 ans en club et 3 championnats de France en moins de 12 ans, j'étais pas censé avoir à forcer. J'ai été surpirs dès le premier jour par ce grand branleur mal habillé, téméraire et sans peur sur l'échiquier. Des coups de sabre ; il dechire, il fracasse, il donne tout. On comprend rapidement qu'il maitrise mal ce qu'il fait mais put**n il fait mal. Deux fois des positions perdantes apres 20 coups, qu'est ce que c'est que ce bordel. Je fini par tout gagner mais clairement, ce mec chelou est loin d'être con. Et il parle fort et il rigole. J'aime bien. Je vais même vous concéder que, récemment, il m'a mis 10-5 en blitz avant de le poster sur ses reseaux 😂 j'ai gentiment remis les choses à leur place depuis mais qd mm, bref.

 

L'âge d'or du poker de Neya se situe entre 2006 et 2010. Ainsi vous l'entendrez compter des M. Il faut dire que depuis il fait des choses plus intéressantes de sa vie. Car dans le business Neya est féroce. Et comme on dit en anglais, il est "successfull". Les planètes ont voulu que le WPO coïncide avec une très bonne nouvelle business pour Neya.

 

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites

ON VA PAS LAISSER CA COMME CA

 

Retour au casino. Je viens de bust ma 2eme bullet du main, celle que neya m'a stacké. Il est 16h, on va rester jusque minuit. Au bout de ma vie je tombe sur un grinder espagnol, et sans le vouloir je lui retape le moral, lui qui se réveille a 33 ans sur la dure réalité du grinder pro. Je reprends confiance sur mon profil, le fait que je vienne griller le benef, que j'ai aucune pression et que même si je suis un noob au moins je suis là pour le plaisir.

 

Un monde insensé a rejoint la casino le dernier vendredi. Beaucoup de viande fraiche. Retenez qu'en début de festival c'est full reg, et que le dernier jour de qualif pour le day 2 est le plus soft. En revanche ne bustez pas en debut se journée, car après les autres tournois sont complet et t'as plus qu'à pleurer. Le choix était simple, remettre 500 balles dans le main ou rien. J'eu l'idée d'appeler ma femme pour lui demander conseil, savoir si je devais arrêter ce qui manifestemet était une boucherie. A cet instant précis je me suis posé une question : à quel moment tu vas arrêter de faire ta fiotte ? Je me fais violer aux tables, je pleure pr me faire stacker, je pleure auprès de ma femme, non mais oh. D'un coup j'y voyais plus clair. Je déposais 10 billets de 50 sur le comptoir feutré de la caja, et d'une voix claire : el main event por favor. Chers brokes, il est temps de parler poker.

 

J'ai enfin trouvé ma routine. J'ai l'air d'un con ou pas je m'en fous, j'arrive avec les rayban et mon hoodie Team Broke, alors qu'on voit rien et qu'il fait chaud. J'approche la chaise de la table au maximum, je pose mes coudes à la limite de l'espace qui m'est réservé et je mets des coup de pied sous la table si qqn y fout ses pieds. Je prends mes cartes toujours pareil et jamais avant que ce soit à moi de jouer. Je prends toujours une respiration calme avant de les regarder. Après je les protège toujours mes 3 doigts dessus, en haut, en bas et au milieu. Je prends mes chips et je les bet toujours pareil. J'ai la rage.

J'ai essayé plusieurs fois d'expliquer à Yann qu'il m'avait pas stacké pour rien. Ma performance lamentable m'a mis la rage. C'est pas pareil de perdre son pognon et de perdre le pognon d'un pote et, beaucoup plus grave, son respect. 

 

 

On est 6 handed, on rentre a 45 bb deep, 50k de stack, moyenne a 75k. Il est 18h00, le tournoi a démarré à 12h00. Je fold une ou deux orbites pour me faire une idée des vilains. A ma droite une nana qui a l'air très à l'aise, très sympa, mais qui joue absolument tous les pots. Open systématiquement si personne n'a ouvert, enorme tendance à defendre pre et post flop, elle est flippante. A sa droite un bon reg très propre, calme, un peu blazé mais finalement bien sourire. Plutôt calme/propre, en même temps il a une degen à sa gauche, il se tient. Ils se connaissent, ont joué ensemble ailleurs ds le passé. Ensuite 3 noobs. La table est ok, je suis en position sur les deux dangereux, meme si aussi en batailles de blindes avec la malade.

 

3eme orbite la degen just call sa sb ds un pot non ouvert. J'ouvre A9o etje lui fais x3. Snap call. Flop QJ4r que je trouve bien degeu. Elle check, je check. Turn A. Le karma. Elle check, je bet mi pot. Snap check raise. La sal*pe (si tu me lis, no offense). Elle a beau jouer tous les coups, elle a quand même des yeux pour voir l'As au turn. J'ai une image propre, j'ai mass A ds ma range, faut pas me prendre pour un con. Décidément le poker live me fait chi**. Fold. 40k, moyenne 80k, dernière bullet.

 

Je laisse me voler la bb suivante pour pas faire le mec vener, mais je l'attends au tournant. Neya m'a bien expliqué qu'à table ya les prédateurs et ya les proies, et je suis pas une proie. Orbite suivante, comme souvent, pot non ouvert et la degen relance ma blind. On va faire ca bien. Je regarde mes cartes pour faire genre mais je suis décidé à lui mettre. Snap call 57o. Flop je touche le vent, mais c un board qui avantage le défenseur. M'en fallait pas plus. Cbet 5k et je vais lui faire un petit tank raise 15k détendu, moins de 25k derriere. Ca tank un peu en face, et ça fold. OK, je suis quasi revenu a 50k mais surtout, surtout, je l'ai calmée.

 

Je vais continuer comme ca jusqu'au premier break, ptet apres 1h30, a me battre autour de 40-50k, un peu card dead et toujours sous la pression de la degen. Je vais bien violer les 3 random à ma gauche, avant de me prendre des raise qui m'ont calmé un peu. Ils sont pas ouf ok, mais faut pas trop les prendre pour des cons non plus. Sur la dernière main avant le break un short shove, je fais un call un peu close en confiance qui passe crème et ça hold. Pour la première fois je depasse les 50k, j'ai meme pas loin de 70. Je range mes jetons, tout le monde est barré et je me revois doucement poser les poings ou je mettais mes coudes, laisser descendre ma tête jusqu'à la table et lui mettre un petit coup de boule en faisant "yes" entre mes dents.

 

J'avais décidé de rien dire a Neya sur cette nouvelle boulette, de rester focus et de revenir avec une bonne nouvelle. Il savait pas si j'allais l'attendre des heures avant de rentrer ou pas et je crois qu'il en avait rien à foutre. Au break du main je suis allé le voir, j'ai pris des nouvelles, je me suis excusé pour le stacking et je lui ai rendu 200 balles, le deal initial. Il était toujours sur le main. Et quand il m'a demandé et toi ? Je lui ai dis 70k. Sur le wanted ? Non poto, je suis sur le main et toi et moi on va au Day 2.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'embellie

 

Le Day 2 on en était loin, et il n'offrait même pas l'itm. Il restait 8 niveaux de 30 minutes distribués en deux blocs de 2h. Et on l'a fait.

 

De mon coté je vais connaître les quatre heures les plus fluides de la semaine, et passer de 70 a 200k. Le détail osef, mais comme je me suis pas mal auto-cassé ds ce thread je vais me la raconter un peu.

 

D'où je venais, du fond du trou, j'ai vraiment kiffé comprendre petit à petit que les deux regs m'evitaient. Je respectais bcp leurs moves et, pour ma plus grande fierté, eux aussi. Ce n'est pas qu'une question d'occurences, en live il y a les mots, les attitudes. Un petit "tssss" lâché juste assez fort qd un fish bad beat un des deux regs, un regard, un petit mot. Le reg est réconforté, moins enclin à te faire la guerre, et le fish , qu'on veut cibler, ne reçoit aucun soutien. Il n'est pas nécessaire de parler pour se mettre d'accord. La collusion tacite existe, et il faut être du bon côté pour en bénéficier. C'est la guerre. Les 3 chaises des fish ont tourné, et nous on a grindé. 

 

L'histoire est malheureusement quasi terminée. Le Day 2, qu'on a démarré Neya et moi avec 20 et 30bb, méritera un dernier pavé pour la forme. Malheureusement Neya finira comme sur le Battle Royal, a quelques places de l'itm, couronnant une semaine difficile pour lui également, vide de titre. Je me contenterai d'un mincash (à 1.000 e qd mm) et d'une première ligne officielle. C'est jamais trop tard 😁 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Al fin y al cabo

 

Le Day 2 a démarré de façon très sympa. Juste avant je trouvais un peu d'espace sur la terrasse fumeur pour me mettre ds ma bulle et griller une clope avant de démarrer, quand un mec un peu timide vint s'allumer une clope à côté de moi. Davidi Kitai. J'ai tchatché tout le monde toute la semaine en 3 langues, ceserait un peu con de se taire à ce moment là.

 

J : "Salut ça va ?"

D : "Oue"

J "T'es sur le main ?"

D "Oue oue"

J "Good luck"

D "Merci. Et toi ?"

J : "bah moi aussi😊"

 

C'est bon, il est ferré, il est temps de raise

 

J : "T'as des conseils à un moment comme ca dans un tournoi comme ca?" 

D : un peu amusé, un peu impuissant "bah je sais pas, ça dépend, t'as combien de blinds, je peux pas te dire"

J : 30. J'ai 30 bb. (Pas là pr deconner)

D : "Ah bah tu peux encore jouer au poker. Faut être patient mais tu peux ouvrir un peu ton bouton, défendre un peu tes blinds, défendre un peu ip. "

 

Et biiiiiim le coaching perso de Dieu juste avant de démarrer 😁

 

Suis passé de 30 à 40bb, je tchatchais tout le monde c'etait cool, et j'ai perdu 15bb 50 places avant la bulle. 25bb, 350 left, 310 payés, j'ai remonté le frein à main. Je peux même dire qu'il y avait tout un virage où ça sentait bien le cramé. Le main par main a duré 1h30, on a bien discuté, on s'est félicités et on a recommencé à jouer. J'avais 13bb mais j'ai encore tenu 1h30 avant de lacher mes 6-7 dernières blindes. J'ai pas eu de spots avant. J'ai bust sur un reshove avec A9o, raise call par Q10s, sur un board rigolo/cruel 7810.

 

J'étais debout quand a pop la river et j'ai tout de suite tourné le dos a la table, les mains sur la tête. J'ai bloqué deux petites secondes et je me suis retourné remercier saluer toussa. Mon bourreau Pablo - qui finira 6eme en demarrant la tf 2eme et en perdant un flip puis un AA<JJ pr le chiplead de la tf - était déjà debout, le poing en avant au dessus de la table dans ma direction. Le Team pro espagnol de Wina, qui etait entre nous, s'est snap levé aussi et j'avais deux poings devant moi. Je les ai pardonnés de bon coeur à coup de "suerte chicos". Comme on est tous des moutons, les 3 autres se sont levés également. Ils m'ont tous donné du gg. 

 

J'ai démarré comme la dernière des m**des mais j'ai fini comme un reg. Ca a été beaucoup plus dur que prévu et je ramène pas grand'chose, mais je suis bien content.

 

Vive la Team Broke

 

Edited by JujuElDoud

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo @JujuElDoud! Je savais bien que t'allais représenter comme il fallait, tu fais la fierté des brokes....Prochain festival je ne doute pas que tu finisses up! J'espère que tu as bien kiffé et encore un gros gg pour l'itm à la suite de ce qui ressemblait à la ligne droite vers la sainte brokerie, ce qui est d'autant plus respectable! Change rien et continue de faire kiffer avec tes compte-rendus! :magic::towel::dance::frantics:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×