Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Posted (edited)
UDSO Paris, édition 2 : le retour

large.SalleavantDay1A.JPG.10f4d6aa4119e71ab54b359846b87210.JPG

"Quand le chat dort les souris dansent" dit le dicton. Le chat d'or, c'est Clarisse Agbégnénou, championne olympique quelques secondes avant cette photo. Les souris quant à elle ne ne sont pas encore arrivées pas mais elles comptent bien se chauffer toute la semaine.

 

D’une certaine manière, l’UDSO Paris est devenu en quelques années le synonyme de renouveau. Car la dernière fois que la route de l’UDSO a croisé celle de Paris, c’était en novembre 2019. Le Club Circus avait ouvert deux mois plus tôt dans le même temps que d’autres clubs de jeu. Et ce premier gros festival marquait le retour du poker dans la capitale. À la même période, entre deux tweets et dans des brèves de journaux, on lisait qu’en Chine, un virus inconnu avait infecté quelques personnes sur un marché de Wuhan… :scratch:(si on savait).

Loin de ces préoccupations, c’est Simon Roboh, 18 ans tout juste, qui avait soulevé la ceinture de vainqueur UDSO pour 66 060€ à Paris en battant un field à 749 entrées.

 

large.60ffb2c1180d2_SimonRoboh.jpg.a1357998ac67d4c3e07ddb5bd93d0317.jpg

Simon Roboh heureux comme un vainqueur d'Unibet Deepstack Open. Il peut même se targuer d'être le champion en titre depuis deux ans.
Comme quoi, la crise peut avoir du bon.

 

Une pandémie, trois confinements et des mesures sanitaires à respecter plus tard (qui aurait cru cette phrase en 2019 ?), nous voilà donc de retour Boulevard Murat pour la deuxième édition de l’UDSO Paris. Et le programme s’annonce aussi chargé que l’attente autour du retour des festivals live : deux Day 1 à 550€ par jour (un « normal » à 13 heures et un « Turbo » à partir de 21 heures), soit un total de huit Day 1 jusqu’à vendredi, un Day 2 samedi et une finale dimanche. Comme sur les autres UDSO, il y aura 50 000 jetons au départ pour tout le monde. Mais la structure a été légèrement revue et les niveaux passent de 50 à 30 minutes (et 20 minutes sur les Day 1 Turbo).

Mais cela n’a pas du tout freiné les joueurs puisque les Day 1 en journée sont déjà tous complets avant le début du tournoi. Il reste tout de même la possibilité de s’inscrire en liste d’attente. On n’oublie pas non plus les side events pour varier les plaisirs, avec notamment le High Roller à 1 000€ samedi à partir de 19 heures.

 

udso-paris-programme-tournois-647622.thumb.jpg.d64f2bc1fad2ff9852513686504244ca.jpg

 

Et en plus de son buy-in (payé ou gagné), il faut aussi montrer patte blanche avec son Pass Sanitaire. Pour ceux qui sont déjà vaccinés ou qui ont un test négatif récent, l’entrée se fait sans problème. Pour les autres, il sera possible de faire des tests directement à l'entrée. Une sorte de flash qui, espérons le, n'éliminera personne.

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Top départ pour le Day 1A

Comme d’habitude au club Circus, quand le patron Thierry Bolleret prend le micro, c’est que c’est que c’est l’heure de commencer. “C’est la reprise du DSO. Aujourd’hui, on ne cherche pas à faire un événement sur le nombre mais sur la qualité, a-t-il rappelé lors de son discours introductif. Les records ce sera pour l’année prochaine, mais cette année l’important c’est de faire un tournoi et de se revoir.”

Se revoir c’est bien, récupérer les jetons des copains dès le début, c’est mieux ! Sur les 56 joueurs assis d’entrée (et huit par tables), on a directement repéré ceux qui ne sont pas venues là juste pour passer un bon moment. Et encore, je ne parle pas encore de ceux qui ont passé une tête pour s’inscrire et qui reviendront plus tard…

 

large.YannickCardot.JPG.0f47298b48372e95789f1421f813d791.JPG

Parmi les jeunes visages, celui de Yannick Cardot n’est plus du tout inconnu. En attendant d’utiliser son Platinum Pass gagné à Divonne en 2019, yayapro a chipé quelques tournois en ligne. Il a aussi ajouté une ligne à sa Hendon Mob en août 2020, pendant la trêve covidienne de l’été dernier. Une belle sixième place sur le High Roller des TPS Circus Series Paris, autant dire qu’au même endroit, il ne vise que mieux.


large.RousseyLeBaron.JPG.4fe7974b8f19be9683f9c1b286366ec8.JPG

Il y a des virages que l’on est content d’avoir, d’autres beaucoup moins. Celui là a quand même pas mal d’allure avec Sébastien Bisey Le Baron, régulier des clubs de jeu mais ici en qualité de qualifié Unibet. Et directement à sa gauche, Quentin Roussey a également pris place. Il n’y a pas encore de joueur assis à leur droite, mais quand il va arriver, pas sûr qu’il rigole très longtemps.
 

Au total, 56 joueurs avaient quand même répondu dès le début à 13 heures. Et le temps d’écrire ces lignes, à la fin du premier niveau, déjà deux joueurs ont déjà envoyé leurs 250 blindes au milieu et ont pris la porte. Pour les autres, 10 niveaux de reentry sont prévus avec une ré-inscription autorisée dans le même Day. Mais il faudra peut-être patienter un peu puisque les floors intègreront des joueurs en alternant entre un reentry et un joueur en liste d’attente. Pour les rescapés, la journée se terminera après 12 niveaux, soit vers 19h30 (et donc une fin vers 1h20 du matin pour les Days du soir pour répondre à la question de @haygus).

 

Au passage, petit message à l’attention de ceux qui ont réservé leur place en ligne pour les prochains Day 1. Comme indiqué dans le mail de confirmation, il faut impérativement être là pour 13 heures pour conserver sa place. Passé l’horaire, vous basculerez en liste d’attente. Une mésaventure qui est déjà arrivée à quelques joueurs.

 

Il reste 64 joueurs (sur 66 inscriptions au Day 1A)
Level 2 (blindes 200/400 Ante 400)
Moyenne : 51 563

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Regatbreizh56 a écrit :

 

large.60ffb2c1180d2_SimonRoboh.jpg.a1357998ac67d4c3e07ddb5bd93d0317.jpg

Simon Roboh heureux comme un vainqueur d'Unibet Deepstack Open. Il peut même se targuer d'être le champion en titre depuis deux ans.
Comme quoi, la crise peut avoir du bon.

 

 

Pffff Encore un Bot, ils sont vraiment partout. :D

Edited by putsh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Après les jeunes loups, les vieux sages (ou pas)

Généralement, avec l’expérience, on comprend que s’asseoir un peu plus tard que l’horaire de départ, ça a quand même pas d’avantages. Si on parlait des plus jeunes tout à l’heure, une flopée de joueurs aguerris ont donc à leur tour pris place aux tables.

Directement en arrivant dans l’aire de jeu, on tombe sur une table avec d’un côté, Roger Hairabedian, et de l’autre Alain Goldberg. Sérieux, ce dernier se contente de limper 600 jetons en début de parole, suivi deux fois. Mais on ne la fait pas à Big Roger en grosse blinde qui envoie son tapis d’environ 30 000 au milieu. tout le monde fold, mais le ton est donné. 

 

large.AlainGoldberg.JPG.3e0278e64f2c17785d9e4fcadb848abc.JPG

- A. Goldberg : Je dis 600.

 

large.RogerHarabedian.JPG.b23092bdf004407d554c487a3cc083ab.JPG

- R. Hairabedian : Je dis tapis.

 

Niveau vieux loup de mer, on peut aussi citer Jean-René Fontaine. Il ne nous en voudra pas de l’expression “vieux loup”, lui qui était passé tout près du bracelet en 2019 sur le 1 000$ Championship des Seniors des WSOP.  “Je ne veux pas de photo tout de suite, attendons que j’ai des jetons devant moi”, disait-il en rigolant en arrivant. Il n’a pas valu attendre bien longtemps puisqu’à l’entame du premier break, il avait déjà trois bonnes pilasses devant lui. De quoi bien le lancer dans le tournoi et le mettre bien au-dessus de l'average.

 

large.JeanReneFontaine.JPG.a6ecd6670da041f09eb4aab2f22f0f04.JPG

Le regard concentré, Jean-René Fontaine attire petit à petit les jetons vers lui.

 

large.FranckKalfon.JPG.3f24ccfe02f66f355068cea3af4d44d7.JPG

Au fond de la salle, Franck Kalfon a lui aussi pris place et gagné quelques petits pots.

 

Pour la question de la liste d’attente, effectivement, elle est capée autour des 10 joueurs pour ne pas l'étendre à l'infini . Mais le dixième est vingtième en réalité puisqu'il y a alternance entre liste d'attente et reentries.

 

Il reste 64 joueurs (sur 71 inscriptions au Day 1A)
Level 6 (blindes 500/1 000 Ante 1 000)
Moyenne : 55 469

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 32 minutes, VIM a écrit :

Déjà merci pour coverage. 😉

tu peux nous donner la structure des tournois.

 

Hello @VIM, que voici : 

61001e2770594_MicrosoftTeams-image(1).thumb.png.8d9223b226302bb712915e748a7b2030.png

 

il y a 21 minutes, VG 5.1 a écrit :

Les croupiers avec masques les joueurs sans ?

il y a 19 minutes, Despe44 a écrit :

Whooooo. Énorme : pas de masque ? Wtf ?

 

(Ils étaient encore obligatoires à Pornic ce week. Aurais-je loupé quelque chose de dernière minute ?)

Hello @VG 5.1 & @Despe44, selon la nouvelle réglementation sanitaire, les joueurs doivent fournir un pass sanitaire, qui n'est pas obligatoire pour les croupiers, d'ou l'obligation pour eux de porter un masque 😷

Edited by Julien - Club Circus

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Regatbreizh56 a écrit :

Directement en arrivant dans l’aire de jeu, on tombe sur une table avec d’un côté, Roger Hairabedian, et de l’autre Alain Goldberg. Sérieux, ce dernier se contente de limper 600 jetons en début de parole, suivi deux fois. Mais on ne la fait pas à Big Roger en grosse blinde qui envoie son tapis d’environ 30 000 au milieu. tout le monde fold, mais le ton est donné. 

:x8^:x

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
L'enchanteur désenchanté

large.6100289e675c5_PierreMerlin.JPG.98e8637b44b83900a17a6f64c067e552.JPG

Poker face chez Pierre Merlin sous le regard de Franck Kalfon, qui réfléchi déjà à ce qu'il va faire avec tous les jetons qu'il va récupérer.

 

J’avais croisé plus tôt dans l’après-midi Pierre Merlin, arrivé en léger late-reg et qui attendait qu’une place se libère pour s’asseoir à une table. Finalement, il a trouvé un siège à la gauche immédiate de Franck Kalfon, dont on évoquait la présence tout à l’heure. Mais à peine le temps de voir qu’il était assis et de s’approcher pour le prendre en photo que tous ses jetons étaient étalés devant loin avec le petit triangle rouge “all-in”. Cut-off et bouton avant lui avaient engagé des jetons, l’occasion était donc trop belle pour voler tout ça en petite blinde avec :8s:8h. Sauf que deux sièges à sa droite, son adversaire s’est résolu à payer les 33 blindes avec :Ks:Qd. Et sur le board  :3d:4c:Qc :7c:Qs, c’est lui qui prend tout et l’enchanteur prendre la porte. Heureusement pour lui, pas longtemps puisqu’après un passage par la case reentry, il est de retour en jeu avec notamment face à lui David Pecheur.  

 

Et vous vous dites que tous ces jetons perdus ont fructifié entre les mains de son nouveau propriétaire ? Que neni ! En effet, Matthieu Bonnet s’est chauffer à 3-bet en bluff  :9x:2x en grosse blinde sur un open UTG+1. Un bluff qu’il pousse jusqu’au tapis pour représenter le Roi sur :Jc:8s:6d :Kc :7d. Mais on ne la fait pas à Franck Kalfon installé UTG+1 qui paye :Qh:Qc. Autant dire que ce coup plus quelques autres et hop, voilà Kalfon qui dépasse les 250 000 jetons. Autant dire qu'il est chipleader, alors que les croupiers et les floors profitent de la pause pour procéder au chiprace. Et où est Matthieu Bonnet ? Réinscrit et assis... à deux places à droite de Kalfon.

 

Il reste 59 joueurs (sur 92 inscriptions au Day 1A)
Level 8 (blindes 500/1 000 Ante 1 000)
Moyenne : 77 966

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Ça va votre table vous ?

large.PolitoMerlin.JPG.58755ae791aa00ae951ad524746c780e.JPG

Les deux jeunes qui débutent Laurent Polito et Pierre Merlin. À suivre...

 

À la faveur des entrées et des changements de table, l’air de rien, une belle table a commencé à se constituer. Un sitting de costauds qui effrayerait bien des joueurs. Présentation :

Siège 1 : Nelson Michelet, qui a quelques belles lignes Hendon Mob gagnés dans les clubs de jeu
Siège 2 : Laurent Polito, qui lui aussi a une belle Hendon Mob
Siège 3 : Pierre Merlin, même chose
Siège 5 : Jean-Paul Zaffran, même chose, les grosses lunettes de soleil en plus
Siège 6 : Alain Goldberg, pareil sans les lunettes
Siège 7 : Emmanuel Terrazzoni, lui a les lunettes
Siège 8 : David Pecheur

 

large.ZaffranTerrazzon.JPG.1947f3c13f42fdea189eed5d2797055d.JPG

"Tu me montres si je montre, ok ?"

 

Autant dire qu’avec ça, celui qui va s’installer en siège 4 va un peu tirer la gueule. D’autant que ça ne se fait pas de cadeau et ça n’hésite pas à faire le show comme du côté de Terrazzoni qui retourne son :Qs:Ts sur :4s:2s:5s après le tapis de Jean-Paul Zaffran, mais avant de prendre sa décision. Il finit par payer et Zaffran retourne :As:6d. La flush ira finalement au bout. Plus tard, Jean-Paul Zaffran a fini par bust. Mais il hésitait à reentry, parce que le niveau de sa table était un peu relevée. Heureusement pour lui, il a atterri à une autre table.

 

Niveau flush, Quentin Roussey a lui aussi été servi, mais pas dans le bon sens. Son :Ks:Ts s’est heurté à un :As:6s sur :9s:5s:2s. Heureusement, il a réussi à doubler la main suivante avec :As:Ad face à :Ts:Th. Mais le bonheur fut de courte durée car une main plus tard, il retournait à la caisse chercher son ticket pour le reentry après une mauvaise rencontre :Jx:Jx contre :Tx:Tx.

 

large.RousseyCaisse.JPG.b04160be2340c2f1f63bdebe54f5a93a.JPG

Petit passage par la caisse pour Maitre Wazo après ses trois accrochages.

 

Le voilà maintenant assis à la table de Roger Hairabedian, qui, comme à son habitude, en a mis partout. Il a sorti deux joueurs dans le même coup préflop avec :As:Ks contre :Ad:Jd et :9s:8c sur :4h:5d:Ts:7d:2c. Mais le meilleur dans tout ça, c’est quand même de le vivre de l’intérieur, commenté par Big Roger lui-même qui a, évidemment, filmé toute la scène. (Par ici : https://www.facebook.com/100002129723536/videos/347144320369698/ )

large.Roger2.JPG.b71fa5386ef72950e1ade80698820378.JPG

Allez saluuttttt !!

 

Au final, le chrono avance et les inscriptions tardives vont se terminer sur 100 entrées sur ce Day 1A. Il restera donc deux niveaux pour aller jusqu’au Day 2.

 

Il reste 45 joueurs (sur 100 inscriptions au Day 1A)
Level 10 (blindes 1 000/2 000 Ante 2 000)
Moyenne : 111 111

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Day 1A : Frédéric Ronsse boucle sa journée avec 409 000 jetons

large.RousseyRonsse.JPG.de068ff9e4df74d95d461d87c5cf6b15.JPG

Sous le regard de Cap Haddock, in sur le Day 1B qui commence, Quentin Roussey (146 000 jetons) et le chipleader Frédéric Ronsse (409 000) remplissent leurs sacs : direction le Day 2 !

Oubliez les acquis que j’ai exposé depuis ce matin, tout ou presque a été chamboulé sur les derniers niveaux. Exit Jean-Paul Zaffran, David Pecheur ou Nelson Michelet, qui ont tous les trois été éliminés en entrant sur le dernier niveau. Sortie également pour Roger Hairabedian. Malgré son gros stack, les choses se sont emballées avec Frédéric Ronsse pour le pot du chiplead. Avec :As:Js, Ronsse a mené sur tout le board  :Tc:8s:2s:8c et trouve même la flush max river avec un :5s face au :Ks:Jh de Big Roger. Ce pot fait doubler Ronsse et le propulse chipleader à la fin de ce Day 1A avec 409 000 jetons. Avec ce qu’il lui restait, Hairabedian a finalement tout perdu en BB avec :Ac:8h après un shove de la SB avec les deux Six rouges. 

Ce fut tendu aussi pour Yannick Cardot, qui a profité d’avoir le bouton pour pousser son petit stack avec :Ad:Qs. Mais Smaïn Mamouni, vainqueur du WPTDS Marrakech 2017, s’est réveillé avec  :9s:9d en grosse blinde. Au final, un As au flop sauve Cardot (224 000 jetons à la fin du Day), et fait dégringoler le stack de Mamouni, qui bustera une main plus tard. 

 

large.PolitoCardot.JPG.37186521792584be1ab122c3ff345600.JPG

Yannick Cardot est passé à un flip de la sortie mais termine dans le Top 10. À sa droite, Laurent Polito, discret, ramène 63 000 jetons.

 

Mêmes positions et même situation ou presque pour Quentin Roussey, qui ne voulait pas terminer la journée à 10bb. Lui a s’est retrouvé à tapis préflop avec :Qc:6c face à :Ac:Kc. Mais il a fallu attendre la river magique sur  :Ts:9h:7d:Kd:8h pour toucher une quinte et  finir avec 146 000 jetons .

 

Le dernier éliminé de la journée répond au nom de Jean-Paul Pasqualini. Avec un bon stack tout au long du Day, il a eu la mauvaise confrontation sur l’avant-dernière main du Day face à Alexandre Dana. :9h:9c pour le Corse, et :3s:3h pour Dana. Le premier barrel de Pasqualini après un 3-bet préflop sur :3c:8s:Js est logiquement payé, tout comme l’intégralité de son tapis turn quand est rentré le :4c. La river n’améliore rien et Pasqualini s’en va. En revanche, Alexandre Dana finit avec un inespéré stack de 363 000 jetons, ce qui le place deuxième provisoire. Derrière lui, Emmanuel Terrazzoni met 314 000 jetons dans son sac pour compléter le podium, suivi de près par Mathieu Bonnet. Celui-là même qui avait bust plus tôt avec  :9x:2x passe lui aussi la barre des 300k. 

 

large.DanaBonnet.JPG.081f897c1fdb3ce78c897aaed278fbb0.JPG

Problèmes de riches pour Alexandre Dana et Mathieu Bonnet, qui mettent un peu de temps à compter leurs 300 000 jetons.

 

large.FontaineFinDay1A.JPG.e5ff9a922095ffd2d2149146f0c05ba4.JPG

Ambiance studieuse au moment d'écrire leur noms à la table de Jean-René Fontaine, qui termine lui aussi bien placé (220 000).

 

Ils sont donc 31 sur 100 entrées à arriver au bout de ce Day 1A. Mais à peine le temps de souffler que le Day 1B en mode Turbo commence à 21 heures, avec des nouveaux mais aussi certaines têtes malheureuses du premier Day. Pour eux, le marathon recommence jusqu'aux environ d'1h30.

 

Chipcount du Day 1A :

Chipleader : Frédéric RONSSE : 409 500
2ème : Alexandre DANA : 363 000
3ème : Emmanuel TERRAZZONI : 314 000
Mathieu BONNET : 307 500
Alex ADDA : 298 000
Yannick CARDOT : 224 000
Nordine AFAIAH : 221 000
Jean-René FONTAINE : 220 000
Cyril CHAILLOUX : 205 000

10ème : Wellington LESSA GUEDES : 182 000
David SACKSICK : 179 000
Maher NOUIRA : 171 500
Lin GUANG HONG : 164 500
Pierre MERLIN : 156 000
Quentin ROUSSEY : 146 000
Dominique ANDRÉ : 145 000
Firas NASSAR : 143 000
David FOUCAULT : 140 000
Gauthier LEBRIS : 130 500

20ème : Jacques ENJOUBAULT : 115 500
Mickael THOMAS : 113 000
Franck KALFON : 112 500
Sébastien LE BARON : 96 000
Ronan LE ROUX : 84 000
Eric GERAUME : 83 000
Laurent POLITO : 63 000
Pascal RABANY : 61 000
Laurent MOUCHINO-ELKABBACH : 58 000
Romain PIRAUX : 44 000

 

30ème : Marc UZAN : 40 000
Philipe HADDAD : 33 500

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Regatbreizh56 a écrit :

Chipcount du Day 1A

Ah ça fait plaisir un beau coverage avec ces bonnes têtes familières.

Et la sortie du plus classe de tous, celui dont les paroles et le bon goût absolument pas inappropriés resteront immuables :ph34r:

Merci @Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

 

Day 1B : Les patrons sont arrivés
 
DeepStack Open par Unibet oblige, celui que tout le monde attend est forcément Alexandre Reard. Le Team Pro Unibet est arrivé dans la discrétion qui le caractérise, petit catogan sur la tête mais grosses ambitions à l’intérieur. Pour l’instant rien à signer de son côté sur ce Day 1B, ses jetons toujours parfaitement alignés devant lui.
 
large.AlexReard.JPG.5b2379d6b6f72ecff2dd60e23daea288.JPG

Alex Reard qui travaille en douce son regard qui fait peur (ou qui est perdu dans ses pensées au choix).

 

L’autre taulier est quelques tables plus loin, en la personne Simon Roboh. Le tenant du titre remet sa ceinture en jeu, et comme il y a deux ans, il est venu avec ses potes. Seule différence avec 2019, les lunettes et les centimètres de cheveux en moins. Mais à priori rien qui ne devrait influer son jeu. Surtout pas sa motivation ! “Je suis là pour gagner de l’argent, pas pour aider les gens !”, a-t-il lancé à table avec assurance, malgré ses 20 ans.

 

large.RobohCapHaddock.JPG.77e5f5c55c8bf033c9145125c962ab19.JPG

- "T'aimes bien les Haribos Pik ?" 
- "Mmmm bof"

 

Pas de bol, le seat draw lui a mis une épine dans le pied d’entrée puisque directement à sa gauche, on retrouve Nicolas “Cap Haddock” Burtin. Mais l’épine n’a pas vraiment eu le temps de piquer puisque le vainqueur du King 5 a déjà pris la direction de la sortie. Tombé à 19 200 jetons (sur les 50 000 de départ), il a tout mis avec :8h:8d au bouton. Payé par Amir Israel qui avait open UTG avec :Kd:Ks, Cap Haddock s'en va mais s'est déjà rassis à une nouvelle table.

 

large.CapHaddockBust1B.JPG.1a94f628eeb420f22ae5f80b70dd07e7.JPG

C'est le bust pour Cap Haddock, mais avec le sourire.

 

Il reste 46 joueurs (sur 53 inscriptions au Day 1B)
Level 4 (blindes 300/600 Ante 600)
Moyenne : 57 609 jetons

Edited by Regatbreizh56

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×