Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Il y a 2 heures, cb77 a écrit :

Tu te souviens du prenom de la fille au resto que j'avais trouvé du premier coup ?

Haha non. D'intuition je dirais Mélodie ou un truc comme ça. Mais je me souviens que j'avais été bluffé !

Me dis pas que c'était une application précurseur de ton théorème je vais vraiment voir flou :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 19 heures, Sashimi a écrit :

Est ce que des gens qui ont du temps à perdre avec les gens comme moi qui ne comprennent rien peuvent m'expliquer ? (Désolé gros tu parles pas très bien français, c'est compliqué parfois de décoder).

C’est trivial si tu refléchis a la description d’un mouvement brownien.(la cuillère dans la tasse de café et comment la conservation de l’energie permet au café de continuer a tourner quand t’arrêtes de bouger la cuillère)

Le théorème arithmétique de base selon lequel les entiers positifs sont des factorisations de produits de nombres premiers ne s'applique plus à l'anneau d'entiers O au-dessus du corps de nombres algébriques K. 

Ensuite, on utilise les critères de Gilmers pour prouver une généralisation du théorème 11 de l'ordre de le champ K, ce qui signifie que grâce à Gyory, nous pouvons montrer que si nous enlevons K éléments de l'algèbre KZ générée, nous obtenons un sous-ensemble dense.
Preuve :

Soit l'ensemble des entiers positifs étiquetés de telle manière que K (in, s) existe dans le sous-ensemble à gauche et m à droite, qui consiste en des vecteurs couvrant l'ensemble W.

Une propriété clé de l'anneau des nombres entiers est qu'il remplit le théorème de base de l'arithmétique pour les nombres entiers positifs : chaque factorisation du produit de nombres premiers a sa propre séquence de facteurs. Le théorème suivant prétend que l'étendue d'une série d'espaces vectoriels peut rétrécir sur la base de. Si nous utilisons la même terminologie utilisée pour les sous-ensembles de l'anneau des nombres entiers pour les champs numériques, nous disons que N ne sera pas fermé si et seulement si N = 0.

L'un des résultats classiques de la théorie algébrique des nombres est que la classe idéale de groupes de nombres algébriques dans le corps K est finie. L'idéal principal O généré par l'idéal principal de l'anneau des entiers E est le générateur et on l'appelle le nombre idéal.
Solution :

Supposons que les polynômes du degré ne soient pas plus de 2 indépendants et ne forment pas un ensemble de tension.

S'il y a un ensemble indépendant de vecteurs sur la gauche, de sorte que # # vec w _ 1 = cdot vec _ w _ r # # et le droit # # w _ left # # # # frac 1 est cdot # # alors l'ensemble de ces vecteurs a une base de forme # # à gauche (1 cdots vec Un vecteur est un vecteur indépendant si et seulement s'il forme un groupe global de bases.

Si Q 1 x et Q 2 x sont linéairement indépendants, alors l'ensemble de tension w les a comme base. Pour les entiers, les nombres réels et carrés et les cellules avec de nombreuses unités (par exemple, les polynômes sont introduits pour les valeurs intégrales à 8 anneaux.

 

Voilà.

Edited by Guest

Share this post


Link to post
Share on other sites

En mathématiques, un corps est une algèbre de polynômes, et un anneau est un anneau polynomial lorsque son algèbre est un anneau d'algèbres commutatives sous la forme d'une série de polynômes avec un ou plusieurs indéfinis (variables ou coefficients) dans le champ de l'anneau. Un anneau polyléomial à coefficients entiers est un anneau commutatif libre si et seulement si ses variables sont un anneau de commutation et que tous les commutables sont algébriquement entiers, ce qui est le même. Si l'anneau a plusieurs variables, les propriétés du champ peuvent être réduites dans le cas d'une seule valeur indéfinie, mais ce n'est pas toujours le cas.
Le terme « anneau polynomial » désigne le cas particulier des anneaux polynomiaux d'un des champs indéterminés. Le produit de l'indéterminé est appelé polynôme monôme et peut être exprimé comme la somme finie du produit de tous les éléments mononomiaux de l'anneau de la forme R (10) x 1, R (11 x 1, X (2), R (0, 1) x 2 et R (0,1) x 2 - R - et cetera R - N et R (i - j) - R - G - D - R. Polynomorphe Puisque la famille de base n'est pas un corps, c'est impossible pour représenter le quotient d'un anneau polynomial par les éléments de tout anneau polynomial, mais est plutôt représenté par une fonction rationnelle.
Si deux polynômes univariés sont considérés comme le même anneau polynomial univarié, alors leurs incertitudes sont le même nombre, et l'un d'eux est une constante. La multiplication et l'addition de la base d'éléments d'anneau d'une fonction rationnelle donnent le résultat attendu d'un polynôme dans lequel les fonctions ne sont pas égales. La fonction rationnelle d'un élément est le quotient du champ de l'anneau polyléomial en UFD.
Les polynômes différentiels dans les réseaux de neurones forment une nouvelle classe de réseaux de neurones qui peuvent être construits pour résoudre des équations différentielles partielles générales inconnues de fonctions d'intérêt en sélectionnant des substitutions de termes relatifs par des polynômes composés multivariables non linéaires. Cette généralisation a les mêmes propriétés que l'algèbre commutative sans anneau polynomiale habituelle, avec la seule différence qu'elle est libre pour tous les objets en quantité infinie. L'anneau R n'étant pas spécifié par fonction, l'anneau standard est spécifié par le coefficient du polynôme univarié P. La valeur par défaut est 5,61
Le compteur et le dénominateur sont des polynômes, et nous pouvons utiliser ce fait pour calculer la frontière des compteurs et des dénominateurs, qui est le dénominateur de la frontière elle-même. Il s'avère qu'un polynôme est beau, car quoi qu'il arrive à un moment donné, la même chose arrive à chaque point. En fait, la variante d'anneau III de la série formelle formelle est un anneau à variables infinies R (x) = 1 / ldot et X (n) = ldots.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 03/08/2021 à 11:59, SplasH a écrit :

En mathématiques, un corps est une algèbre de polynômes, et un anneau est un anneau polynomial lorsque son algèbre est un anneau d'algèbres commutatives sous la forme d'une série de polynômes avec un ou plusieurs indéfinis (variables ou coefficients) dans le champ de l'anneau. Un anneau polyléomial à coefficients entiers est un anneau commutatif libre si et seulement si ses variables sont un anneau de commutation et que tous les commutables sont algébriquement entiers, ce qui est le même. Si l'anneau a plusieurs variables, les propriétés du champ peuvent être réduites dans le cas d'une seule valeur indéfinie, mais ce n'est pas toujours le cas.
Le terme « anneau polynomial » désigne le cas particulier des anneaux polynomiaux d'un des champs indéterminés. Le produit de l'indéterminé est appelé polynôme monôme et peut être exprimé comme la somme finie du produit de tous les éléments mononomiaux de l'anneau de la forme R (10) x 1, R (11 x 1, X (2), R (0, 1) x 2 et R (0,1) x 2 - R - et cetera R - N et R (i - j) - R - G - D - R. Polynomorphe Puisque la famille de base n'est pas un corps, c'est impossible pour représenter le quotient d'un anneau polynomial par les éléments de tout anneau polynomial, mais est plutôt représenté par une fonction rationnelle.
Si deux polynômes univariés sont considérés comme le même anneau polynomial univarié, alors leurs incertitudes sont le même nombre, et l'un d'eux est une constante. La multiplication et l'addition de la base d'éléments d'anneau d'une fonction rationnelle donnent le résultat attendu d'un polynôme dans lequel les fonctions ne sont pas égales. La fonction rationnelle d'un élément est le quotient du champ de l'anneau polyléomial en UFD.
Les polynômes différentiels dans les réseaux de neurones forment une nouvelle classe de réseaux de neurones qui peuvent être construits pour résoudre des équations différentielles partielles générales inconnues de fonctions d'intérêt en sélectionnant des substitutions de termes relatifs par des polynômes composés multivariables non linéaires. Cette généralisation a les mêmes propriétés que l'algèbre commutative sans anneau polynomiale habituelle, avec la seule différence qu'elle est libre pour tous les objets en quantité infinie. L'anneau R n'étant pas spécifié par fonction, l'anneau standard est spécifié par le coefficient du polynôme univarié P. La valeur par défaut est 5,61
Le compteur et le dénominateur sont des polynômes, et nous pouvons utiliser ce fait pour calculer la frontière des compteurs et des dénominateurs, qui est le dénominateur de la frontière elle-même. Il s'avère qu'un polynôme est beau, car quoi qu'il arrive à un moment donné, la même chose arrive à chaque point. En fait, la variante d'anneau III de la série formelle formelle est un anneau à variables infinies R (x) = 1 / ldot et X (n) = ldots.

.

 

Edited by cb77

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cb77 a écrit :

Une parallèle est une ligne qui n'est jamais coupée

 

En géométrie Euclidienne, mais sur un espace courbe si, cf les géodésiques 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, cb77 a écrit :

Bon tu ecris des choses au hasard.

Je peux comprendre que tu le fasses pour tester. En revanche je comprendrais moins que tu persistes 

 

On en est a 5 pages. Toute persistence est incomprehensible quelque soit l’ensemble. J’ai fini mes devoirs, je pars en vacances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, fonkyboy a écrit :

Ya pas un mathématicien qui aurait 15 minutes à perdre pour lire le thread et nous dire si la théorie est juste marrante ou très marrante? @Ice51

On est dans le fantastique. Pas la comedie. Mais j’ai redoublé en sup.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 38 minutes, Sashimi a écrit :

@Piercy Officielta maîtrise en mathématiques pures devrait suffire pour l'analyse ?

Je pense que tu surrestimes énormément jou0eur et pourtant tu l'estimes pas des masses j'ai l'impression. Même une médaille Field ne pourrait pas analyser ça, c'est juste des mots qui sonnent "mathématiques" qui sont assemblés aléatoirement dans des phrases avec de temps en temps un lien Wikipedia et des citations en anglais pour donner du crédit au délire. Il y a vraiment rien de plus à comprendre, il nous faut pas un mathématicien mais un psychiatre.

Beaucoup de grands génies étaient un peu "fous", malheureusement même si la folie semble être presque nécessaire pour être génial, elle est clariement pas suffisante…

Edit: Le mec parle de nombres premiers pour justifier des théories cosmologiques. Rien que ça, c'est un gros indice sur la pertinence du thread.

Edited by 17 lièvres

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, 17 lièvres a écrit :

Je pense que tu surrestimes énormément jou0eur et pourtant tu l'estimes pas des masses j'ai l'impression. Même une médaille Field ne pourrait pas analyser ça

Si si, et même moins que ça, ça suffit pour analyser ce que dit jr

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Sashimi a écrit :

@Piercy Officielta maîtrise en mathématiques pures devrait suffire pour l'analyse ?

 

Le 29/07/2021 à 20:33, Dicomaniaque 💉 a écrit :

On dirait du Jean-Claude van Damme, quand même.

Je n’ai rien compris.

J'avais déjà répondu.

 

Et puis, maintenant, les messages ont été modifiés. 😐

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, cb77 a écrit :

 

nb:

Avec cette histoire j'ai déjà perdu 2 amis. J'en ai pas beaucoup. Depuis cette affaire, parler de tout et de rien me semble impossible. J'ai jamais été autant isolé et peu intéressé par le bruit ambiant.

J'irai au bout quitte à passer pour le roi des cons.

 

F.L.

Ménage toi, c’est un vrai conseil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, fonkyboy a écrit :

Ménage toi, c’est un vrai conseil.

Oui vraiment flippant de lire ça @cb77

Je sais pas si ça mérite de s'enfermer 3 jours dans une white room mais prends un peu de recul.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×