Jump to content
This Topic
80sTherapy

Bayrou: « 4000 euros par mois, pour moi, c’est les classes moyennes. »

Recommended Posts

Il y a 3 heures, 80sTherapy a écrit :

Y’a quand même un problème quand un salaire qui confère un train de vie de vie moyen place la personne qui le gagne dans le top 5 % des revenus. 

Ça veut dire quoi avoir un train de vie moyen ?

Par exemple, mon foyer atteint tout juste le revenu médian de ma catégorie donc loin du top 5% des revenus. 

J'estime pourtant avoir un train de vie moyen/sympa. Je m'achète tout de ce que je souhaite, je viens de m'acheter une maison qui me convient très bien (avec terrasse exposée plein sud obv), je ne me prive de rien. 

Je me sens donc parfaitement dans le style de vie moyen. Bien sûr je pourrais avoir envie de pc à 3000€, de nouveau téléphone à 1k€ ou alors avoir une maison 2 fois plus grande mais qui ne me serait pas spécialement utile et adaptée à mon foyer, mais je ne suis pas sûr que ça me rendrait plus heureux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, 1millionnissa a écrit :

Le problème c'est que vous considérez que c'est normal de se faire taxer. D'où il est normal que l'Etat viennent te voler ce que ta famille a galéré a amasser par son travail pendant sa vie. En quoi l'Etat est plus légitime que toi pour récupérer cet argent ? 

L'Etat est plus légitime que toi pour récupérer une partie de cet argent, parce que l'Etat a placé ta famille dans des conditions correctes / satisfaisantes / bonnes (scolarité, recherche, santé, sécurité) pour réussir. Ca s'appelle la collectivité.

En quoi t'es plus légitime pour récupérer l'intégralité de l'argent que ta famille a gagné ? Qu'est ce que t'as fait pour ça ? 

 

"L'injustice" fiscale, elle est pas dans les droits de succession. Perso, je serai clairement pour que les successions soient taxés davantage, et que l'impôt sur le revenu soit plus juste, avec plus de tranches.
Tu rajoutes à ça que tu payes moins d'impôts sur le capital que sur le revenu, ça c'est vraiment injuste. La notion de travail qui est plus taxé que le capital est un non-sens à mes yeux. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jamais compris ces histoires de tranches que ce soit pour les impôts ou les prestations sociales, ils ont tous arrêté les cours en 3eme pour ne pas connaître les fonctions continues ? Ca réglerait les effets de seuil débiles où quand tu dépasses d'un euro tu passes de full prestation à peau de zob

Edited by fritzlm

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais qu'est ce que c'est que cette polémique à deux balles??

Tout dépend de la définition que l'on a de "riche".

Quand je pense à "un riche" personnellement je ne pense pas à quelqu'un qui gagne 4000€ par mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, fritzlm a écrit :

Jamais compris ces histoires de tranches que ce soit pour les impôts ou les prestations sociales, ils ont tous arrêté les cours en 3eme pour ne pas connaître les fonctions continues ? Ca réglerait les effets de seuil débiles où quand tu dépasses d'un euro tu passes de full prestation à peau de zob

Tout à fait d'accord. C'est peut-être le côté "moins lisible" d'une fonction continue par rapport à un saucissonnage. Toutefois, en 2021, j'ai l'impression qu'on a des outils efficaces pour lisser l'imposition.

Si la situation est encore sous forme de tranches, j'imagine qu'il existe des facteurs auxquels je n'ai pas pensé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Piercy a écrit :

Tout à fait d'accord. C'est peut-être le côté "moins lisible" d'une fonction continue par rapport à un saucissonnage.

Ça me paraît loin d'être évident vu le nombre de gens qui pensent que quand tu passes une tranche d'imposition tout ton taux bascule sur le taux de la branche la plus élevée ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Liebodar said:

Ça veut dire quoi avoir un train de vie moyen ?

Vivre confortablement au-dessus du seuil de pauvreté et avoir un revenu qui permet de subvenir sans problème à ses besoins premiers et au-delà. Évidemment, la définition est élastique suivant le coût de la vie où on vit, et suivant les aspirations des uns et des autres. La classe moyenne n’est aussi pas monolithique. Elle a une partie basse, moyenne, et haute, avec différents niveaux de revenus. « Ne se priver de rien » ne veut pas dire grand chose quand on a des goûts relativement simples. Je vois pas ce que le fait d’être heureux dans ce train de vie vient faire là, même si c’est évidemment une bonne chose. La remarque demeure : il me semble qu’il y a un problème quand un salaire qui confère un train de vie moyen (même si c’est peut-être moyen + dans certaines régions) place la personne qui le gagne dans le top 5 % des revenus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends ni le discours résolument antigouv sur le « racket » des impôts qui omet les prestations rendues en contrepartie ni le discours résolument collectiviste qui omet de préciser que ces prestations sont financées par l’argent du contribuable. On peut bien me vanter le rôle de l’état dans l’origine de la réussite professionnelle de tout un chacun, j’ai du mal à avaler les barèmes de droits de succession en l’état. Pun intended.

 

On peut pas trouver un juste milieu où l’état n’est pas si central dans la vie des citoyens et/ou où les couches moyennes ne sont pas ponctionnées à un tel niveau pour le financer ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
21 minutes ago, 80sTherapy said:

On peut pas trouver un juste milieu où l’état n’est pas si central dans la vie des citoyens et/ou où les couches moyennes ne sont pas ponctionnées à un tel niveau pour le financer ? 

Bah oui en augmentant le nombre de tranches et en taxant les plus aisés, on épargne des millions de personnes en prenant à un petit nombre, quelques centaines de milliers ou un million de personnes.

Sauf que bien sûr ça passe pas politiquement avec ces gens concernés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question était rhétorique. On a évidemment des options à disposition, l’une étant une taxation plus importante des classes les plus aisées. Une autre serait, peut-être en parallèle, d’alléger l’aéroport rôle de l’état dans certains domaines - option qui ne passe pas plus, mais chez d’autres et pour d’autres raisons. Comme d’habitude, la majorité gens idéologiquement soit pour l’une, soit pour l’autre. On ne pourrait pas surtaxer les plus aisés (classe à définir, évidemment) ET revoir le poids du rôle de l’état ? Question rhétorique, encore une fois. Ceci étant dit, à l’heure d’OpenLux, le laxisme de l’état face à la fraude et l’évasion et fiscale, et plus largement face à la fuite des capitaux est proprement scandaleuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, cursedriver a écrit :

Une société juste, ça serait 100% d'imposition sur les héritages, et un revenu universel "no question asked" pour tout le monde :ph34r:

Cette variante ne fonctionne que dans un monde de type star trek, avec des postes uniquement attribués en fonction des compétences et du mérite.

La recherche de la richesse étant remplacé par celle de la connaissance et du talent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, bumbo88 a écrit :

Cette variante ne fonctionne que dans un monde de type star trek, avec des postes uniquement attribués en fonction des compétences et du mérite.

La recherche de la richesse étant remplacé par celle de la connaissance et du talent.

Des postes attribués ? J'aurais tendance à dire que selon le niveau du revenu universel ça serait aux employeurs de se battre pour recruter, de rendre les postes attractifs. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, fritzlm a écrit :

Jamais compris ces histoires de tranches que ce soit pour les impôts ou les prestations sociales, ils ont tous arrêté les cours en 3eme pour ne pas connaître les fonctions continues ? Ca réglerait les effets de seuil débiles où quand tu dépasses d'un euro tu passes de full prestation à peau de zob

L'assiete fiscale. 

Quelle recette obtient l etat avec une fonction continue sans favoriser l exode fiscal et l'alourdissement de l'impot des plus pauvres ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, 80sTherapy a écrit :

La question était rhétorique. On a évidemment des options à disposition, l’une étant une taxation plus importante des classes les plus aisées. Une autre serait, peut-être en parallèle, d’alléger l’aéroport rôle de l’état dans certains domaines - option qui ne passe pas plus, mais chez d’autres et pour d’autres raisons. Comme d’habitude, la majorité gens idéologiquement soit pour l’une, soit pour l’autre. On ne pourrait pas surtaxer les plus aisés (classe à définir, évidemment) ET revoir le poids du rôle de l’état ? Question rhétorique, encore une fois. Ceci étant dit, à l’heure d’OpenLux, le laxisme de l’état face à la fraude et l’évasion et fiscale, et plus largement face à la fuite des capitaux est proprement scandaleuse.

1 personne sur 2 ne paie pas l'impot sur le revenu. Donc les dites classes aisees paient deja plus. De visu un mois de revenu net environ par an.

 

Y'a bcp d'effets de bords sur les impots et taxes. Je ne crois pas en une quelconque martingale dans une economie mondialisee.

De visu faut favoriser l'entree des pauvres dans la categorie des travailleurs qualifiés. C'est plus de revenus, plus d'impots,  moins de chomage moins de depenses sociales.

C'est ce que tentent de faire les etats en financant massivement l'education et la formation continue plus ou moins maladroitement.

 

Quant a la fraude/evasion fiscale et au dit laxisme ca me fait penser au debat sur le téléchargement illegal. Certains proposaient hadopi d autres la licence universelle.

Hadopi n'a servi a rien, c'est la creation d un nouveau modele eco (spotify, deezer, netflix, abo ugc cine cite) qui a assainit la situation.

Faut adapter le modele d'impôts à son contexte economique globalisé.

 

Je pense que tout le monde veut a peu pres la meme chose, cependant sur ce sujet comme d'autres y'a beaucoup de fausses solutions qui ont vocation a radicaliser les bases au benefice de certains. Ca a un impact veritable sur l'intelligence collective et la cooperation.

 

Le moyen le plus efficace de baisser les impots a terme c'est de favoriser l entree des jeunes dans le monde du travail qualifié. Augmenter baisser les taxes et impots ici ou la changera rien au fond du problème.

Y'a trop de pauvres et on peut pas les rendre riches en envoyant des aides sociales ou en les retirant en mode ils doivent y arriver seul. Faut convertir génération apres generationsdes pauvres en classe moyenne a 4000€ net par mois.

Mais bon si on continu d'expliquer aux gens que le problème c'est le type qui gagne 4000€ , on est pas proche de s'en sortir.

Le problème c'est le type qui gagne pas assez. Comment on fait Pour qu'il gagne plus et que ses enfants gagnent plus ?

 

Pour moi ca passe par l'ecole.

On laisse entrer des tas de gens en France, faut avoir une ecole adaptee a cette politique migratoire.

Ca commence par des classes de 10/15 eleves max et non par des refontes successives des programmes et des baisses de 3 ou 4 eleves par classe.

 

Edited by cb77

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/02/2021 à 12:48, cb77 a écrit :

Le probleme c'est que la classe moyenne commence bas en revenu.

Ce que dit bayrou est standard. A 4000€ net t'es dans la classe moyenne.

Le problème il est pas la. Le problème c'est qu'il y a beaucoup de pauvres et non pas que des gens gagnent 4000€.

 

C'est en ce sens quecette polemique pue. Si le problème de la répartition des richesses sur cette planete c'etait les gens qui gagnaient jusqu'à 8000€ net par mois , il n'y aurait pas de problème.

 

Ce populisme m'inquiète. 

à 4000 t'es riche mais c'est pas un problème, c'est bien d'avoir des riches

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, cb77 a écrit :

L'assiete fiscale. 

Quelle recette obtient l etat avec une fonction continue sans favoriser l exode fiscal et l'alourdissement de l'impot des plus pauvres ?

 

Continue ça peut aussi être une fonction flooree et/ou capee, l'idée c'est juste d'éviter les marches d'escalier

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, fritzlm a écrit :

Continue ça peut aussi être une fonction flooree et/ou capee, l'idée c'est juste d'éviter les marches d'escalier

C'est pas continue, mais ce n'est pas non plus des marches d'escalier, même si une bonne partie des français ne comprennent pas cette histoire de tranche d'impôts. Ça marche aussi avec les prestations sociales.

image.png.be40cc244918e93527ecfbd1fe8bb5bb.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour les impôts sur le revenu oui, pas sûr que ce soit le cas pour les autres formes d'imposition. Pour les prestations sociales par contre c'est sûr que sur certaines il y a des effets de seuil. Et puis il y a aussi des dispositifs d'abattament qui ont ce ce problème, la déduction des intérêts d'emprunt pour achat de la résidence.principale par exemple je ne me souviens plus des modalités exactes mais il me semble que c'était fontion du revenu fiscal et tu dépassais le seuil tu pouvais rien déduire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, flovvr a écrit :

C'est pas continue, mais ce n'est pas non plus des marches d'escalier, même si une bonne partie des français ne comprennent pas cette histoire de tranche d'impôts. Ça marche aussi avec les prestations sociales.

image.png.be40cc244918e93527ecfbd1fe8bb5bb.png

Ce graphe est continu, hein. 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2021-02-17 at 3:51 AM, cb77 said:

Pour moi ca passe par l'ecole.

Ca commence par des classes de 10/15 eleves max et non par des refontes successives des programmes et des baisses de 3 ou 4 eleves par classe.


Une solution sensée à terme... mais qu'on finance comment à court terme ? Le fond du problème reste le même. Perso, pour moi 4000 euros est un salaire moyen dans l'absolu i.e. en terme de pouvoir d'achat, mais le fait qu'il place celui qui le gagne dans le top 5 % des revenus semble montrer qu'il y a un gros problème qui se traduit - et je te rejoins là-dessus - par une évaporation de la classe moyenne et des gens qui basculent dans la classe inférieure - jusqu'à la non-imposition pour certains - et augmentent la poids des prestations. Le cercle vicieux par excellence. 

En ce qui concerne l'évasion fiscale,  à l'heure d'OpenLux, et quand on sait que l'argent est justement le nerf de la guerre qu'on essaye de mener, je pense qu'il faut absolument colmater toutes les brèches et âprement combattre l'évasion fiscale illégale, celle au bord de l'illégalité (i.e. loopholes and co pour échapper au fisc), et la fuite des capitaux en général, ainsi que celle des idées et des talents.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/02/2021 à 19:46, 1millionnissa a écrit :

Je vis aux US depuis 7 ans. Je gagne le double de ce que je gagnais en France. Ma mutuelle (totalement privée) me coute exactement la même chose que lorsque j'étais en France pour le même niveau de service (j'insiste). 

Si on te diagnostique un cancer, qu'est-ce qui oblige ta mutuelle à te prendre comme client l'année d'après ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×