Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Et pourquoi pas restaurateur tant qu’on y est ?

J’avoue que ce titre ressemble à un début de mauvaise blague, mais non c’est totalement sérieux. La meuf veut vraiment devenir croupière.

Pourquoi ?

Mon parcours de vie rapidement : 

2010 : je finis mes études de webdesign dans la douleur, je crois que je suis baleze au poker et que je peux combiner poker + taf en freelance pour vivre

2011 : ah non je peux pas. Je prends un job alimentaire de vendeuse pour assurer temporairement 

2020 : j’ai toujours le job alimentaire temporaire...

 

Version longue : 

Spoiler

Alors oui, si je suis restée aussi longtemps c’est que tout n’est pas si noir, je me suis liée d’amitié avec mes collègues et mes boss et mes journées de taf sont clairement très soft (pas de pression, beaucoup de rigolades) mais je suis arrivée à un moment de ma vie où j’ai besoin de changer d’air. Et surtout d’avoir des perspectives d’évolution. 

Été 2020 : je vais faire un tour au Club Pierre Charron, je me fais défoncer évidemment (pas jouée depuis des années, je m’y suis remise depuis mais c’est pas le sujet de ce post) mais l’effet est immédiat : je retrouve toute cette ambiance que j’aime des cercles de jeux de ma jeunesse ! C’est dans ce monde que je me sens bien, que je me sens moi-même.

Je n’ai plus la folie de mes 20 ans, je ne me rêve plus joueuse pro-smicard, mais le siège du milieu me semble très convenable. 

Je suis consciente des inconvénients du métier lié au travail de nuit essentiellement, mais ca ne me fait pas peur et c’est un prix à payer qui me semble raisonnable.

Début septembre j’ai passé un entretien au Club Montmartre (et découvert un deuxième club magnifique par la même occasion) qui était prêt à me prendre en formation au mois d’octobre, c’était le plan parfait pour moi, mais youhou la deuxième vague toussa, superrrr.

J’ai également passé un entretien vidéo avec l’école CERUS qui me propose de commencer une formation en janvier. Seul problème la formation coûte 4000€. Il y a des plans de financement mais ma question est de savoir si ca les vaut ?

 

Je fais donc ce post pour récolter vos avis sur la situation future des croupiers en France et vos retours d’expérience éventuels. 

  • Y a t’il des croupiers ou d’anciens croupiers sur le forum ? 
  • Quelle formation avez-vous faite ?
  • Si il y a d’anciens croupiers qui ont quitté le job, qu’est ce qui vous a fait arrêter ?
  • La crise sanitaire devrait-elle me faire garder mon job actuel jusqu’à des jours meilleurs ou let’s go gamble tout sur CERUS en janvier ?
  • Question bonus Nostradamus : pensez-vous que les clubs de jeux chercheront à former de nouveaux croupiers à la réouverture où je peux toujours rêver ?

 

En attendant, gros soutien à tout le personnel des clubs de jeux et casinos en cette période à la con. Soyez forts. No tilt. On vous aime.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Warion,

- Il y en a un certain nombre. Moi j'ai fait été un an et demi croupier en casino. Je ne faisait que du poker ( juste dépanné quelques heures par ci par la sur d'autres jeux)

- J'avais été formé en interne avant d'être embauché par le casino.

- J'ai arrêté parce que c'était payé une misère, pas de considération ( tu fais bien ton taf, tu as le droit de bosser plus, tu as plus de responsabilité etc... mais pas le salaire qui suit). Le rythme de nuit même si c'était plutot mon style m'a bien déglingué, mon sommeil était complétement déréglé et partait sérieusement en couille à la fin. L'hiver tu va te coucher il fait encore nuit, tu te lèves, il fait déjà nuit. Pas voir la lumière du jour plusieurs moi dans l'année c'est pas top pour la santé. Je ne fréquentais plus que des collègues ou joueurs, je ne voyais plus ma famille et mes potes car j'étais sur un rythme complétement décalé.

- Je ne pense pas que ce soit la meilleure idée de tout gamble sur Cerus en ce moment. Si tu veux faire uniquement du poker car c'est ça qui te plait, j'essayerais de me faire former en interne dans un cercle si tu peux. Ce n'est pas très compliqué si tu es déjà joueuse et a l'habitude des casinos/cercles. Cerus tu auras une formation plus completes sur tous les jeux de table, pas forcement utile pour tes projets.

- No idea, mais j'imagine que les offres ne vont pas affluer à la réouverture étant donné l'état probable des trésoreries.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas croupier mais je te déconseille de quitter ton taf actuel pour une formation a 4ke dans un domaine qui risque de redemarrer dans plusieurs mois ou avec des interruptions...

A ta place j'attendrai la fin du covid et je passerais par une formations interne en cercle.

gl pour ton projet

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hey Warion, long time no see.

Tu dois avoir encore quelques contacts dans le milieu, je n'en doute pas d'ailleurs. Pourquoi ne pas proposer tes services sur les tournois itinérants? Ton experience vaut bien toute les formations, enfin à mon avis.  D'une part c'est cool et on voyage, et d'autre part, la parité peut potentiellement t'aider à aspirer à des fonctions d'encadrement après avoir fait tes preuves.

Maintenant mon vrai conseil: si tu te sens un peu coincée niveau orientation professionnelle, que ce soit dans le poker ou ailleurs, je connais quelques personnes qui ont fait le chemin joueur de poker ou croupiers vers les métiers de la tech. En plus si tu as une base webdesign (à moins que tu détestes ça bien entendu) tu peux raccrocher les wagons et aller vers le UX/UI en passant des certifications pour BCP moins cher que $4000.

Autrement dit: des salaires beaucoup plus confortables, pour des efforts bien moindres que croupier, qui est un métier à la fois fun et extrêmement pénible, difficile et avec une pression monstre.

Edited by xmoussx

Share this post


Link to post
Share on other sites

+1 avec Wylke... un peu le même parcours et le même ressenti.

Le rythme a un coté cool si t'es noctambule mais tu te retrouves vite totalement désocialisé, à devoir refuser la très grosse majorité des invitations et si t'es en couple c'est quand même un peu l'horreur à la longue.

La même chose sur la reconnaissance, tu taf bien c'est cool, tu fais de la m**de... ben au final t'es payé pareil et comme généralement y'a pas trop de promotion en vue.

 

Formé en interne au poker (j'étais déjà joueur/organisateur live en assos et privées donc j'ai pas trop galéré) puis formé à la roulette et un peu au BJ que je trouve assez chiant.

J'ai quitté quand une ancienne collègue en longue maladie est revenue et qu'ils ont remplacé la roulette anglaise par une roulette électronique, y'avait plus de place pour moi et c'était surement le bon moment pour quitter ce secteur, point trop n'en faut.

 

L'univers peut être sympa un temps, surtout si y'a une bonne ambiance dans l'équipe mais faut pas trop idéaliser ce milieu, tu peux croiser quand même pas mal de conn**ds, les soirées peuvent être très longues (surtout quand ça bosse pas si t'es dans un casino ou une période calme) et t'es pas toujours soutenu par ta hiérarchie... c'est un milieu qui marche pas mal à la brosse à reluire.

 

il y a 1 minute, xmoussx a écrit :

D'une part c'est cool et on voyage, et d'autre part, la parité peut potentiellement t'aider à aspirer à des fonctions d'encadrement après avoir fait tes preuves.

Rofl la parité dans ce milieu.  :D
On cherche des hommes et des femmes à différents postes mais surement très rarement des hommes ET des femmes sur un même poste.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, Je suis croupier.


J'ai fais Cerus, taffer dans plusieurs casino en jeux trad, un peu partout en événementiel poker.

Cerus ça peut les valoir mais c'est comme tout, ta motivation et tes compétence initiaux valent plus que le contenu lui même ;) 

Je vais pas répondre à tout, à vrai dire je ne vais répondre qu'un un seul point :

 

Garde ton job et ne te lance pas dans le métier ni dans aucun métier lié aux casinos/cercle...

 

GL ! 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses (meme si elles ne sont pas très encourageantes haha)

Je tombe un peu des nues sur le manque de reconnaissance que vous citez plusieurs fois, alors que quand j’ai passé l’entretien on m’a plutôt vendu le côté « plus t’es bon plus tu montes les échelons et plus tu montes dans la grille de salaire ». Je trouvais ça justement très motivant comparé à mon taf actuel où j’ai aucune perspective d’évolution, mais si c’est du bullshit c’est pas la même histoire...

 

@xmoussx : obv le plan idéal c’est de me diriger vers l’événementiel mais j’imagine qu’il faut d’abord faire ses classes et ses preuves en club ou casino non? On va pas m’embaucher pour mes beaux yeux même si on me connaît :P

 

Merci pour les orientations vers des formations tech, ca m’a traversé l’esprit mais je me suis pas renseigné plus que ça sur les options concrètes que je peux avoir. Mon problème c’est que je fais un gros blocage sur la « vie de bureau »... j’ai besoin de fun dans ma vie Kevin! 😂

 

@L. solidaire peux-tu extrapoler ta réponse ? C’est un conseil lié à la situation sanitaire où tu déconseilles globalement à jamais ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, warion a écrit :

 

@xmoussx : obv le plan idéal c’est de me diriger vers l’événementiel mais j’imagine qu’il faut d’abord faire ses classes et ses preuves en club ou casino non? On va pas m’embaucher pour mes beaux yeux même si on me connaît :P

 

Merci pour les orientations vers des formations tech, ca m’a traversé l’esprit mais je me suis pas renseigné plus que ça sur les options concrètes que je peux avoir. Mon problème c’est que je fais un gros blocage sur la « vie de bureau »... j’ai besoin de fun dans ma vie Kevin! 😂

L'événementiel là t'es au début de la pire crise que ce secteur ai connu et possible que les event live ne s'en remettent jamais. Genre les salons pro dans beaucoup de secteurs ne reviendront pas, les ciné c'est dead, en musique la bulle a explosé tout le monde est à genou, le sport j'en parle même pas, les casinos seront toujours considérés comme non-essentiels donc en première ligne dans les futures pandémies (vu que le monde s'est arreté pour le Covid-19, je te raconte pas si on se choppe un truc type ebola quoi...) Bref... GLGL pour ce plan on va dire.

Sinon je me permet de revendre un peu mon secteur. La "vie de bureau" ben ça c'est finito... Tu peux maintenant exiger un boulot full remote et personne ne trouvera ça abusif de ta part. Maintenant on bosse dans des lieux type co-working etc. et on engage des mecs comme moi pour "gamifier" l'accompagnement de maîtrise d'ouvrage. 

Je dis pas que c'est tout rose hein et le top du fun, mais j'ai la conviction que c'est le train à prendre aujourd'hui.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, xmoussx a écrit :

peux-tu extrapoler ta réponse ? C’est un conseil lié à la situation sanitaire où tu déconseilles globalement à jamais ?

Je déconseille à cause de la situation sanitaire.

Sinon je rejoins l’avis de tout le monde, le salaire plutôt faible et c’est pas prêt d’augmenter bien au contraire (je parle de tendance générale, tu peux aussi avoir de la chance ^^), n’espère pas gagner plus de 1500€ pendant les 4-5 premières années en province.

Les horaires qui ne sont pas faciles, pour la part j’ai aucun problème même si j’aurais aimer être payer en heures de nuits...

Apres c’est un métier passion mais malheureusement la reconnaissance n’y est plus et les grosses parties n’existent plus.

La clientèle n’est plus la même.

Je ne dirais pas que ce métier est mort, mais dans les jeux trad au moins, ça ne me fait plus rêver.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, warion a écrit :

 

Salut, je suis croupier depuis presque 20 ans au Luxembourg.

  • Quelle formation avez-vous faite ?

    Formé en interne ici, école autrichienne, ça claque sur le CV.
    La formation CERUS a une assez bonne réputation. Il faut absolument se la faire financer par contre, il me semble que Pôle Emploi est moins enclin à débourser les 4k à tout va à cause du turn over trop important. Comme dit plus haut, le rythme de vie est assez spécial, beaucoup ne tienne pas et se réoriente. 

     
  • Question bonus Nostradamus : pensez-vous que les clubs de jeux chercheront à former de nouveaux croupiers à la réouverture où je peux toujours rêver ?

    Mon boss parie sur une grosse reprise des jeux quand la crise sera finie. Il parle d'un retour aux années folles d'après guerre.


    Je suis globalement d'accord avec L.Solitaire et survival. Je ne conseillerai pas non plus de se lancer dans le métier actuellement
    , plutôt d'attendre une vraie embellie sanitaire et de bien se renseigner sur les concessions que tu es prête à faire.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

@jplje crois que tout ou presque a été dit.

Perso très content de ma formation CERUS financée intégralement par Pole Emploi et mon club dans le cadre de son ouverture.

Très content du job en lui-même car cela correspond à mes besoins du moment: un job stable sympa, qui me laisse du temps pour préparer la suite.

En ce qui concerne l'évolution pro, je pense que c'est vrai, y'a moyen de grimper les échelons; mais y'a beaucoup de monde en bas et peu de places en haut. Donc je pense que c'est full variance!

Maintenant, avec la crise sanitaire, je conseillerais d'attendre d'avoir une meilleure visibilité sur l'avenir pour se lancer là dedans.

Faire la formation en la faisant financer en janvier pourquoi pas! Mais sans quitter son boulot actuel et sans espérer être embauché dans un club en Mars.

My2cents

Edited by GuiiomF

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@warionHey I just met you ! And this is crazy ! But here’s my number, so call me maybe ! ;-)

Edited by _SebCbien_

Share this post


Link to post
Share on other sites

@warion : J'ai passé les tests au CERUS de Lyon , il y a de cela 10 ans environ. Et ces tests été concluants et ils voulaient me prendre, et ils m'ont VAGUEMENT parler de comment trouver le financement par l' ANPE , et vu que la formation n'est pas dans ma région d'origine ( Bretagne ) et que cette formation n'étant pas reconnu par l'état, alors pour se la faire financer , galère.
Se qui m'a marqué négativement par le CERUS, c'est que le CERUS savait me tél très souvent ( tout les 2 semaines ) pour me demander si j'avais trouver le financement , et quand je leur expliqué la situation, ça les intéressé pas du tout. Mais par contre , les sous oui ! 
Donc, ça m'a fait simplement penser que j'été un sac à thune à leurs yeux ...
Sinon, tu avais une école à Aix En Provence ( si les prix n'ont pas bougés ), c'été 6k la formation. 
Si tu as d'autres questions, n'hésites pas à me contacter :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Bobble Bubble a écrit :

@warion : J'ai passé les tests au CERUS de Lyon , il y a de cela 10 ans environ. Et ces tests été concluants et ils voulaient me prendre, et ils m'ont VAGUEMENT parler de comment trouver le financement par l' ANPE , et vu que la formation n'est pas dans ma région d'origine ( Bretagne ) et que cette formation n'étant pas reconnu par l'état, alors pour se la faire financer , galère.
Se qui m'a marqué négativement par le CERUS, c'est que le CERUS savait me tél très souvent ( tout les 2 semaines ) pour me demander si j'avais trouver le financement , et quand je leur expliqué la situation, ça les intéressé pas du tout. Mais par contre , les sous oui ! 
Donc, ça m'a fait simplement penser que j'été un sac à thune à leurs yeux ...
Sinon, tu avais une école à Aix En Provence ( si les prix n'ont pas bougés ), c'été 6k la formation. 
Si tu as d'autres questions, n'hésites pas à me contacter :) 

Tu parles vraiment d'un truc qui t'es arrivé il y à 10 ans, pour une formation que tu n'as pas suivi ? Concernant un problème basé sur un ressenti ? Le tout pour un métier que tu n'exerces peut être pas ?  

 

Je vais ajouter concernant CERUS (formation que j'ai effectuer, il y a moins de 3 ans)

Il m'ont parfaitement accompagné, m'ont aidé pour le financement à monter mon dossier et à me tourner vers les bonnes personnes et effectué les démarches administrative entre Pole Emploi et la mission locale de Lyon (ah, ça tombe bien c'est la même ville que toi ;)

Concernant le diplôme, sans certitude, mais il me semble qu'il est bien reconnu par l'état maintenant, c'est d'ailleurs un niveau BAC, c'est pas grand chose mais c'est cool quand même, ça t'ouvre la porte à pas mal de concours si tu change de voie.

Le prix est de 3700€ en province, 3900€ à Paris. 

 

Concernant le centre de formation d'Aix en Provence, il s'agit du FCC Premier, le prix est de 4000€.

 

Pour revenir à CERUS, une fois la formation finit, tu as la possibilité de retourner t'entrainer gratuitement dans le centre de formation si tu ne trouve pas de travail, car en tant que débutant "tu perds vite la main".

De plus, ils continueront de t'accompagner et te proposer des offres d'emplois régulièrement tant que tu n'as pas trouver de travail, le tout correspondant à tes critères géographiques (département, région, pays, voir monde si tu es à l'aise en anglais et que tu veux voyager).

 

Ils ont aussi des bons plans logement pendant la formation, de mémoire. 

 

Voila, alors surement que tout n'est pas parfait chez CERUS, comme ailleurs. Mais je n'ai rien relevé d'alarmant pour y avoir été.

Au contraire, ça aide bien, c'est un joli tremplin pour entrer dans les casinos.

L'autre solution étant d'intégrer une formation en interne dans un casino qui t'embauche par la suite, mais rare sont les casinos à pouvoir dispenser d'une formation de qualité.

Encore plus rare sont les employés étant assez pédagogues pour former correctement ;) 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je fais une formation MCD dans un casino frontalier. Cerus c’est un vrai scam. 
c’est cher et les mecs qui sortent de l’école sont très faibles. T’as des mecs tu te demandes comment ils ont eu leur diplôme avec des moufles pareilles.

si tu te l’as fait pas payer, oublie vite.

sinon l’âge d’or est passé. Moi j’ai bossé à l’ACF et j’ai continué là dedans juste pour bosser en suisse. En France faut être sado. 
Avec un salaire équivalent; de belles perspectives d’évolution et de beaux PEE; vaut mieux bosser au Leclerc par exemple. Au moins t’as tes soirées et jour feries/ WK etc 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

Avec un peu de retard sur les autres, je te donne mon ressenti sur ce métier que j'ai quitté en 2010.

J'ai été croupier en casino pendant un peu plus de 3 ans : 2 ans et demi à Cavalaire sur mer, et 6 mois à Marrakech.

J'ai fait la formation FCC premier sur Aix en Provence en 2006, ils m'ont aidé à trouver un poste en fin de formation. J'étais formé aux jeux de table, puis en interne au poker lorsque les casinos ont eu l'autorisation d'intégrer le poker dans leurs salles de jeux.

Ce fut pour moi les 3 meilleures années de ma vie professionnelle, et également les 3 pires.

Ce métier était un bonheur sur le plan de l'épanouissement, je me suis régalé comme jamais certains soirs. Des parties de roulette énormes, des blackjack à 30000 euros la donne, des parties de poker avec des pros à table etc. On vivait le métier, on parlait du métier tout le temps avec les collègues, l'ambiance était géniale.

Mais à coté de cela, le rythme de nuit et le stress du boulot m'ont bousillé la santé ( deux ulcères à 20 ans c'est pas commun ). Tu dois supporter les injures, les moqueries ou les remarques racistes/sexistes d'abrutis qui pensent que le fait de perdre de l'argent leur donne tous les droits.

Je l'ai supporté un moment, puis un jour j'ai craqué et j'ai pris a coup de pied un client dans la salle de jeu, la sécurité a été obligé de me bloquer dans une salle jusqu'à ce qu'ils sortent le mec. 11 ans après, j'ai encore son nom et son visage gravé en moi, et je rêve la nuit de le recroiser quelque part pour le finir.

Peut être que ce métier n'était pas fait pour mon caractère, peut être qu'il y a plus de bons cotés que de mauvais. Mais ce qui est sur, c'est que de part mon expérience, je ne recommanderais jamais a quelqu'un de se lancer dans une formation pour faire ce métier. Encore moins à une femme. 

Bon courage pour la suite, j'espère que tu trouveras ce qu'il te plait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ma salle de jeu étant fermée depuis un an, mon casino s'est lancé dans le concept stadium.

20 stations de roulette devant un écran géant avec retransmission d'évènements sportifs, deux cylindres automatique et un autre avec lequel mes collègues (j 'ai refusé de le faire) "animent" le jeu au micro pendant 6 heures à deux. Plus de tapis ni de jetons, pour le moment. Ils sont épaulés d'un DJ qui mets le son à fond dans mon ancienne salle de jeu. :(

Je dois déjà être un vieux con, je n'aime pas du tout ce concept, heureusement pour les joueurs on a d'autres stations au calme. Le directeur prévoit de rouvrir la salle traditionnelle tout de même quand la crise sera passée, un endroit VIP selon ses mots.

Sinon concernant le métier, quelques chiffres à retenir:

CA des casinos terrestre en Europe: 5 milliards
Ca du jeu en ligne 30 milliards, 60 prévu d'ici 5 ans.

Quelle part va t il rester pour les casino en dur? C'est toute la question.
 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Auryn a écrit :

Ma salle de jeu étant fermée depuis un an, mon casino s'est lancé dans le concept stadium.

20 stations de roulette devant un écran géant avec retransmission d'évènements sportifs, deux cylindres automatique et un autre avec lequel mes collègues (j 'ai refusé de le faire) "animent" le jeu au micro pendant 6 heures à deux. Plus de tapis ni de jetons, pour le moment. Ils sont épaulés d'un DJ qui mets le son à fond dans mon ancienne salle de jeu. :(

Je dois déjà être un vieux con, je n'aime pas du tout ce concept, heureusement pour les joueurs on a d'autres stations au calme. Le directeur prévoit de rouvrir la salle traditionnelle tout de même quand la crise sera passée, un endroit VIP selon ses mots.

C'est un film d'horreur ce que tu décris. Quand on a connu et qu'on aime les salles de jeux traditionnelles, cela fait mal au cœur de voir ce que devienne les casinos. Le remplacement des roulettes anglaises/françaises par des roulettes électroniques, même avant le covid, c'était déjà bien moche.

Citation

Sinon concernant le métier, quelques chiffres à retenir:

CA des casinos terrestre en Europe: 5 milliards
Ca du jeu en ligne 30 milliards, 60 prévu d'ici 5 ans.

Quelle part va t il rester pour les casino en dur? C'est toute la question.

Il restera pas grand chose. La législation française protège pour le moment les salles de jeux, il faut des jeux trad pour avoir des machines à sous. Mais vu que les jeux de tables ne sont pas vraiment rentables pour les casinos, à un moment ca disparaitra à mon avis.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Sardine a écrit :

C'est un film d'horreur ce que tu décris. Quand on a connu et qu'on aime les salles de jeux traditionnelles, cela fait mal au cœur de voir ce que devienne les casinos. Le remplacement des roulettes anglaises/françaises par des roulettes électroniques, même avant le covid, c'était déjà bien moche.

Avant la fermeture de la salle, j'ai connu le BJ semi auto. Tu ne fais que tirer les cartes en attendant un signal sur un écran. C'est comme si tu dealais en HU avec les clients, chacun sa station. Tu ne comptes même plus les cartes, et quand t 'essayes il faut pouvoir refaire le jeu dans ta tête car tu tires des cartes communes. Heureusement ça n'a pas eu de succès.

 

Il restera pas grand chose. La législation française protège pour le moment les salles de jeux, il faut des jeux trad pour avoir des machines à sous. Mais vu que les jeux de tables ne sont pas vraiment rentables pour les casinos, à un moment ca disparaitra à mon avis.

La loi est encore avec nous. Au Lux, les premiers 25% du CA sont exonérés d'impôts pour payer les salaires. Et comme on imprime énormément, ça serait très compliqué de justifier le licenciement  des croupiers, bien qu'on ait une faible rentabilité. Perso j'essaye de sortir de la salle sans passer par la case animation à terme.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/02/2021 à 10:12, Sardine a écrit :

un jour j'ai craqué et j'ai pris a coup de pied un client dans la salle de jeu

Pardon de raviver ce souvenir douloureux mais c'était à cavalaire ou à marrakech?

Et qu'avait il fait ce sous-homme?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, TrombloM a écrit :

Pardon de raviver ce souvenir douloureux mais c'était à cavalaire ou à marrakech?

Et qu'avait il fait ce sous-homme?

 

Pas de soucis. C'était à Cavalaire sur mer. 

Après avoir arrêté ce métier, j'ai tiré un trait sur tout ce qui touchait a cette vie, je me suis séparé de ma copine de l'époque, j'ai n'ai plus revu les amis que je m'étais fait, je n'ai plus remis les pieds dans un casino pendant presque 10 ans. 

J'ai évoqué ce sujet avec ma femme 2 ou 3 fois, et à chaque fois j'avais le démon dans les yeux, il faut donc que j'apprenne à en parler calmement pour pouvoir expliquer tranquillement dans quelques années à mon fils cette partie de ma vie.

Cette personne venait au casino 3/4 soirs par semaine. Vu qu'il perdait 5 à 10K par mois dans la salle des jeux et que c'était un client " historique ", la direction le laissait tout permis :

Remarques sexistes aux croupières : " vous êtes mal baisées "

Remarques racistes sur d'autres clients ( mais pas devant eux obv )

Insultes quand il perd " vous êtes des cons " 

Nous prendre pour de la m**de " même mes plongeurs sont mieux payés que vous " ( Il est propriétaire d'un restaurant a St Tropez ).

Un soir, il a enchainé tout cela devant moi pendant 30 minutes, puis il y a eu la phrase de trop et j'ai vrillé. J'ai fait ce que je n'aurais pas du faire, sortir de la table de roulette, l'insulter, le frapper, le menacer de le bruler lui et toute sa famille. Les mecs de la sécu ( avec qui je m'entendais très bien heureusement ) m'ont sorti et m'ont mis dans la salle de pause pour que je me calme, j'ai cassé les tables et les chaises. Dans un état second quoi.

Je m'interdis de retourner à Cavalaire pour être sur de ne pas le croiser. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ton récit qui sonne avec force. Je retiens la récurrence et l'impunité de cette baleine.

 

ça peut être assourdissant le chant des baleines quand elles chantent faux et qu'on les laisse faire.

Edited by BidulE

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 01/02/2021 à 21:36, FRusername a écrit :

Je fais une formation MCD dans un casino frontalier. Cerus c’est un vrai scam. 
c’est cher et les mecs qui sortent de l’école sont très faibles. T’as des mecs tu te demandes comment ils ont eu leur diplôme avec des moufles pareilles.

si tu te l’as fait pas payer, oublie vite.

sinon l’âge d’or est passé. Moi j’ai bossé à l’ACF et j’ai continué là dedans juste pour bosser en suisse. En France faut être sado. 
Avec un salaire équivalent; de belles perspectives d’évolution et de beaux PEE; vaut mieux bosser au Leclerc par exemple. Au moins t’as tes soirées et jour feries/ WK etc 

Si tu fais de la mise en rayon par exemple chez Leclerc ( l’ essentiel de la masse salariale hors caissières ) , tu commences tous les jours à 4h30 du mat’ et tu travailles le samedi hein ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×