Jump to content
This Topic
SuperCaddy

Dans la tête d'un pro 2020 : direction la Caribbean Poker Party

Recommended Posts

Hey les teams 1er degré cool, on veut juste faire de papazian notre p*te je le rappelle. Il faut revoir vos priorités !

 

D'ailleurs si on fait 1M, il peut faire 1,5M et on peut faire 2M et là on le met à genoux

Edited by Gexti

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 07/12/2020 à 16:50, superalaise a écrit :

je suis sidéré par son calcul pour un joueur d'un tel calibre (il register des tournois à plus de 100k)

au flop, avec KK vs les mains de vilains, il a au moins 85% de chance de remporter le coup pour espérer passer un palier de 5k (ce qui est loin d'être sûr en plus). ce qui nous fait une espérance de gains de  moins de 1k.

il va nous passer je ne sais combien de Time Banks pour cela. dingue pour un gars qui buy in des tournois à 100k+

qui te dit qu'il buy in en totalité et qu'il n'est pas stacké pour ces 100k ?

un sou est un sou

j'ai vu Stephen Chidwick short se tenir bien tranquille a l'approche de la bulle de l'ept de Prague.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, pas bête sa technique de garder 1 bb de côté pour tank ... même si C’est chiant pour le reste de la table ... mais ça c’est le jeu ma pauvre Lucette 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais faire une lapalissade mais le but d'un bon joueur de poker c'est de jouer le mieux possible au poker.

Une fois que t'es dans ce mood et que tu fais tout pour y être c'est difficile d'en sortir occasionnellement. Dans sa tête, j'imagine il n' y a aucune raison de ne pas maximiser son EV. Si tu commences a ne pas tank pour pas frustrer untel ou untel t'es déjà plus dans la bonne mentalité et en train d'embourber ton cerveau avec des réflexions inutiles. Sergio Ramos il mène 3-1 en finale de champions league bah il fait quand meme le boulot et à la 70eme il fait expulser Cuadrado sur une énorme simulation des familles pour la forme.

Tu passes de temps en temps pour un gros conn**d d'espagnol mais tu te consoles en ouvrant l'armoire à trophées :D

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Spoiler

Il a vraiment des bluffs quand il bet 12M dans 14M sur AS45K9? C'est sec tout ça non? Il bat asT et asJ mais il ferait aussi cher avec ses mains? 

Il bat des airs complets mais il y a des airs complets qui font check/bet/bet?  

 

Edited by t00n87

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, t00n87 a écrit :
  Masquer le contenu

Il a vraiment des bluffs quand il bet 12M dans 14M sur AS45K9? C'est sec tout ça non? Il bat asT et asJ mais il ferait aussi cher avec ses mains? 

Il bat des airs complets mais il y a des airs complets qui font check/bet/bet?  

 

C'est dommage qu'on ne connaisse pas le stack de Papazian à ce moment là. Il se laisse combien après son parpaing river ?

C'est quand même le genre de joueurs à alterner les plays en value heavy et les coups pression max quand l'adversaire ne rep pas grand chose... je peux comprendre le call.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, La Quinte Papa ! a écrit :

C'est dommage qu'on ne connaisse pas le stack de Papazian à ce moment là. Il se laisse combien après son parpaing river ?

C'est quand même le genre de joueurs à alterner les plays en value heavy et les coups pression max quand l'adversaire ne rep pas grand chose... je peux comprendre le call.

il couvre largement mateos

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, La Quinte Papa ! a écrit :

C'est dommage qu'on ne connaisse pas le stack de Papazian à ce moment là. Il se laisse combien après son parpaing river ?

C'est quand même le genre de joueurs à alterner les plays en value heavy et les coups pression max quand l'adversaire ne rep pas grand chose... je peux comprendre le call.

"je peux comprendre le call" , un peu RO non ? Il n'a juste pas d'autre choix que de call, surtout après avoir autant slowplay sa main, si il y'a mieux en face bon ap

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, loorent a écrit :

doit il payer avec cette main ?  discuss ?

mateos.JPG

Impayable évidemment, mais bon on sait qu'il gambeul une tonne le mateos. 

Quel sacochard !!! Tiens ça rime avec chattard aussi... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, patrickb_ a écrit :

"je peux comprendre le call" , un peu RO non ? Il n'a juste pas d'autre choix que de call, surtout après avoir autant slowplay sa main, si il y'a mieux en face bon ap

Bizarre ce coup à la place de mateos j ai l impression de l avoir joué 100 fois et de jamais avoir été good en callant le 2e barrel river.

 

La line de Papazian fait rarement bluffy. Pourquoi ne pas commencer à bluff au flop si th bluffes ? 

 

Et si tu décides de delayed cbet que ce soit pour value ou pour bluff, as tu besoin de sizer aussi cher sur ce board ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est un épisode très intéressant, car on voit qu'avec les hauts et les bas du tapis en cette phase popcorn du tournoi, même Adrian est capable de jouer à un niveau inférieur sous la pression.

Deux coups où son attitude physique montre qu'il est dans une phase de moins bien :


Le coup avec 66 en 3-way où il complète en BB pour setminer, puis il change de plan au flop et se décide à check/call OOP dans une situation où toutes les cartes turn et river vont l'obliger à abandonner. Il ne peut miser pour value protect sa main, le voilà dans le tunnel sans visibilité que tout joueur de poker cherche à éviter (gain marginal s'il existe, et risque important de faire une erreur coûteuse).
Et son commentaire de la main m'a semblé peu convaincant.

--

Le coup avec AQ, également.

J'ai pensé au coup d'Ivan Deyra en TF où il défend Q9 de BB, le flop vient avec un As petit petit, check, check; turn Ivan fait la seconde paire, check call d'un 2/3 pot; river brique et le check d'Ivan est accueilli par une mise énorme par rapport au pot de la part du futur runner-up. Ivan se retrouve avec un bluffcatcher et prend le temps d'analyser que son adversaire n'a pas assez de bluffs pour que risquer les jetons soit rentable pour lui à ce moment de la partie. Post mortem : Vilain a floppé deux paires As.

Dans le coup d'Adrian, ce qui saute aux yeux est la vitesse à laquelle Adrian a payé. Signe de stress, jouer hors-rythme, pas d'analyse "est-ce que mon adversaire veut voler des jetons ou est-ce que mon adversaire veut monter un stack pour la suite"... et en fin de journée, le court échange entre Adrian et Stéphane montre la fatigue d'Adrian, qui n'est pas prêt à remettre en cause son jeu dans tel ou tel coup qu'il a joué pendant ces montagnes russes.

Bien sûr, son niveau global est vraiment, vraiment très élevé, et ces épisodes sont très agréables à suivre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, taamer a écrit :

C'est un épisode très intéressant, car on voit qu'avec les hauts et les bas du tapis en cette phase popcorn du tournoi, même Adrian est capable de jouer à un niveau inférieur sous la pression.

Deux coups où son attitude physique montre qu'il est dans une phase de moins bien :

  Révéler le texte masqué


Le coup avec 66 en 3-way où il complète en BB pour setminer, puis il change de plan au flop et se décide à check/call OOP dans une situation où toutes les cartes turn et river vont l'obliger à abandonner. Il ne peut miser pour value protect sa main, le voilà dans le tunnel sans visibilité que tout joueur de poker cherche à éviter (gain marginal s'il existe, et risque important de faire une erreur coûteuse).
Et son commentaire de la main m'a semblé peu convaincant.

--

Le coup avec AQ, également.

J'ai pensé au coup d'Ivan Deyra en TF où il défend Q9 de BB, le flop vient avec un As petit petit, check, check; turn Ivan fait la seconde paire, check call d'un 2/3 pot; river brique et le check d'Ivan est accueilli par une mise énorme par rapport au pot de la part du futur runner-up. Ivan se retrouve avec un bluffcatcher et prend le temps d'analyser que son adversaire n'a pas assez de bluffs pour que risquer les jetons soit rentable pour lui à ce moment de la partie. Post mortem : Vilain a floppé deux paires As.

Dans le coup d'Adrian, ce qui saute aux yeux est la vitesse à laquelle Adrian a payé. Signe de stress, jouer hors-rythme, pas d'analyse "est-ce que mon adversaire veut voler des jetons ou est-ce que mon adversaire veut monter un stack pour la suite"... et en fin de journée, le court échange entre Adrian et Stéphane montre la fatigue d'Adrian, qui n'est pas prêt à remettre en cause son jeu dans tel ou tel coup qu'il a joué pendant ces montagnes russes.

 

Bien sûr, son niveau global est vraiment, vraiment très élevé, et ces épisodes sont très agréables à suivre.

 

Pour le deuxième je pense qu'il y a une différence fondamentale : Ivan jouait ce coup contre un récréatif, pour lequel tu peux avoir ou non le read qu'il aura seulement value dans ce spot ou va underbluffer des tonnasses.

 

Spoiler

Le AQ de Mateos se déroulait entre deux top top régs. Y'a pas un cas où Papazian n'aura que de la value sur cette line, tout comme il n'y a pas un cas où Mateos ne se dit pas "top range / impossible de fold sans me faire ouvrir / je bats même de la value / easy snap". Il prend pas de temps car il sait que sa décision va jamais changer ici, ce serait juste un nitroll imo. Je comprends qu'il n'ait pas de raison de remettre en question cette main après coup.

Mais oui, il a l'air fatigué ('core heureux :D )

Edited by Sissendeux

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, zizicoincoin a écrit :

Impayable évidemment, mais bon on sait qu'il gambeul une tonne le mateos. 

Quel sacochard !!! Tiens ça rime avec chattard aussi... 

Je s/t était perfectible effectivement, je l'ai corrigé :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 15/12/2020 à 10:06, redundo a écrit :

Bizarre ce coup à la place de mateos j ai l impression de l avoir joué 100 fois et de jamais avoir été good en callant le 2e barrel river.

 

La line de Papazian fait rarement bluffy. Pourquoi ne pas commencer à bluff au flop si th bluffes ? 

 

Et si tu décides de delayed cbet que ce soit pour value ou pour bluff, as tu besoin de sizer aussi cher sur ce board ?

Bah en gros c'est un easy call contre un bon joueur vu qu'il va balancer ses ranges, qu'on est underrep et qu'on bat quelques value bets. On va donner du crédit à Papazian et admettre qu'il est capable de bluffer. Sur les 100 fois où t'as joué ce coup par contre, y a de bonnes chances que 80+ des types étaient pas balanced et que là t'avais le droit de te poser la question, mais dans ce cas faut avoir conscience que t'essaies d'exploiter une erreur de l'adversaire, ça devrait pas être ta ligne standard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai un peu le doute mais je crois que c'est standard comme coup. Papazian bet cher car il a un range advantage a la turn et a la river et nous on a quasi le top de notre range river. Surtout si on tient compte du fait qu'on va certainement soit bet flop soit raise turn nos mains fortes une bonne partie du temps. (edit. et qu'on a pas 3bet pre)

On a un peu l'impression de se faire ouvrir mais au final on aurait perdu le meme montant s'il bet bet bet pas trop cher. De temps en temps ptetre qu'il fait ca avec AJ meme si ca m'etonnerait un peu. Dans ses bluffs, y a des combos de paires 22/33/66 45s 56s qui vont decider de transformer en bluff, et des airs JTs, QTs, 67s,78s.

Le seul truc qui me chiffonne c'est que c'est Mateos vs Papazian, du coup vu qu'ils sont tous les deux maxi forts tu reviens un peu aux fondamentaux. Ptetre que Papazian va underbluff ce genre de spots mais ca reste une hypothese, le call est correct. En tout cas, si Papazian etait en bluff, je pense pas qu'il s'attendrait a ce que Mateos fold AQ...

Un coup compliqué qui montre qu'en tournoi à haut niveau (edit 2. je devrais dire a niveau equivalent) ca sert à rien de retourner la situation dans tous les sens. Les ajustements sont minimes et parfois c'est ton tour de "mourir" mais c'est quand tu commences a ne pas être prêt à "mourir" que tu vas perdre de l'EV et te faire exploiter par ceux qui le sont.

" Sometimes in tournaments, it's just your time to die" Doug Polk

 

Edited by Poulou

Share this post


Link to post
Share on other sites
Spoiler

moi ce qui me choque plus c'est le shove 99 avec 22bb, il est pas sensé open call et se faire reshove moins bien une tonne ?
j'étais choqué sur le coup et la quand le mec dit qu'il fold 88 (pas sur que ça soit vrai cette histoire) ça rend encore plus fou son all in pré.
Avec 22bb btn j'ai l'impression que tu vas crush la range de reshove, je vois pas trop l'intérêt de shove autant une main si forte

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Aleex-44600 a écrit :
  Masquer le contenu

moi ce qui me choque plus c'est le shove 99 avec 22bb, il est pas sensé open call et se faire reshove moins bien une tonne ?
j'étais choqué sur le coup et la quand le mec dit qu'il fold 88 (pas sur que ça soit vrai cette histoire) ça rend encore plus fou son all in pré.
Avec 22bb btn j'ai l'impression que tu vas crush la range de reshove, je vois pas trop l'intérêt de shove autant une main si forte

 

88 a open UTG en fait, c'est un reshove

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 14/12/2020 à 17:31, patrickb_ a écrit :

"je peux comprendre le call" , un peu RO non ? Il n'a juste pas d'autre choix que de call, surtout après avoir autant slowplay sa main, si il y'a mieux en face bon ap

si il y a encore un choix, avec AQ on peut faire tapis (comme Yoyo) !! ... en espérant ne pas se faire Live Hack !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×