Jump to content
This Topic
FMK

[Coronavirus] Le thread de la Chloroquine, du Doliprane et des Byshop

Recommended Posts

Pour ceux qui ont le courage : une étude chinoise randomisée (abstract en anglais)

 

http://www.zjujournals.com/med/CN/10.3785/j.issn.1008-9292.2020.03.03

 

Abstract:

Objective: To evaluate the efficacy and safety of hydroxychloroquine (HCQ) in the treatment of patients with common coronavirus disease-19 (COVID-19). Methods: We prospectively enrolled 30 treatment-na?ve patients with confirmed COVID-19 after informed consent at Shanghai Public Health Clinical Center. The patients were randomized 1:1 to HCQ group and the control group. Patients in HCQ group were given HCQ 400 mg per day for 5 days plus conventional treatments, while those in the control group were given conventional treatment only. The primary endpoint was negative conversion rate of COVID-19 nucleic acid in respiratory pharyngeal swab on days 7 after randomization. This study has been approved by the ethics committee of Shanghai public health clinical center and registered online (NCT04261517). Results: One patient in HCQ group developed to severe during the treatment. On day 7, COVID-19 nucleic acid of throat swabs was negative in 13 (86.7%) cases in the HCQ group and 14 (93.3%) cases in the control group (P>0.05). The median duration from hospitalization to virus nucleic acid negative conservation was 4 (1-9) days in HCQ group, which is comparable to that in the control group[2 (1-4) days, (U=83.5, P>0.05)]. The median time for body temperature normalization in HCQ group was 1 (0-2) after hospitalization, which was also comparable to that in the control group 1 (0-3). Radiological progression was shown on CT images in 5 cases (33.3%) of the HCQ group and 7 cases (46.7%) of the control group, and all patients showed improvement in follow-up examination. Four cases (26.7%) of the HCQ group and 3 cases (20%) of the control group had transient diarrhea and abnormal liver function (P>0.05). Conclusions: The prognosis of common COVID-19 patients is good. Larger sample size study are needed to investigate the effects of HCQ in the treatment of COVID-19. Subsequent research should determine better endpoint and fully consider the feasibility of experiments such as sample size.

Edited by Piercy

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, tyrus31 a écrit :

Je suis très étonné de voir que la confusion continue entre :

              Chloroquine = Nivaquine  ( antipaludéen )

                  et

               Hydrochloroquine = Plaquenil ( contre le lupus et la polyarthrite )

Même CNEWS nous montre une vidéo de Douste Blazy parlant bien de l'hydrochoroquine et commente en parlant de chloroquine .

L'indication , les résultats , les contre indications , le prix ne sont absolument pas les même dans les 2 cas .

tu te rend pas compte

des mots de plus de 3 syllabes, les gens sont paumés

Si en plus tu ajoutes l'azithromycine dans l'équation alors là, t'as perdu tout le monde

Edited by coltrane

Share this post


Link to post
Share on other sites

La je vais rejoindre la Team Pro Raoult, navrant ce genre de petite phrase. Qu'est ce qu'on s'en fout de sa dégaine et de sa façon de parler ce qui est important c'est se savoir si son traitement fonctionne, le reste on s'enballelescouilles

Edited by Liebodar

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, AssKicker496 a écrit :

INFO SPECIALE BFM : Le professeur RAOULT mettait des manteaux en fourrure adolescent !

 

Quel bande de mange m**de bfm c'est incroyable

Comment ils peuvent avoir le droit d'émettre

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-la-chloroquine-pourra-finalement-etre-prescrite-par-les-medecins-hospitaliers-20200326

Olivier Véran, le ministre de la Santé a tranché, la prescription de la chloroquine est donc possible à l’hôpital, si le médecin le juge utile, sans attendre les résultats des essais cliniques en cours. C’est ce qu’indique le décret publié jeudi au Journal officiel. Il précise que «l’hydroxychloroquine et l’association lopinavir/ritonavir peuvent être prescrits, dispensés et administrés sous la responsabilité d’un médecin aux patients atteints par le Covid-19, dans les établissements de santé qui les prennent en charge, ainsi que pour la poursuite de leur traitement si leur état le permet et sur autorisation du prescripteur initial, à domicile».

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Prometheus a écrit :

https://www.mediterranee-infection.com/covid-19/

J'ai déjà posté dans le coronavirus thread

 

J'aime beaucoup le fait qu'ils publient leurs stats sur la région AP-HM globalement et juste pour l'IHU du Pr Raoult.

Je vais pinailler mais j'aimerais bien aussi avoir le nombre total de morts à l'IHU, pas seulement ceux qui ont reçu le traitement plus de 3j.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, j'imagine que si le gvt se met à recommander le traitement miracle c'est qu'il a du bien marcher dans la nouvelle étude, ce qui est qd meme pas trop une surprise pour quiconque a des bases en statistique ainsi que pour les gens capables de comprendre que la probabilité qu'un Professeur avec 2000 publications soit complètement demeuré est non-nulle, mais quand même faible.

On va voir les évolutions de tout ça, mais ya quand même de l'espoir.

 

Pour répondre en express aux poke:

- l'article du monde 

https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/03/26/coronavirus-l-hydroxychloroquine-sera-compare-comme-les-autres-molecules-ni-plus-ni-moins_6034516_1651302.html

n'apporte rien sur le fond. Les biais statistiques (les gens qui ont quitté l'étude, blabla) peuvent être corrigés. J'en ai déjà parlé. Tout le monde s'en tape (ce qui est normal), mais je vais pas me répéter non plus.

- j'ai lu l'abstract de l'étude à Shangai (posté plus haut), qui conclue qu'on ne peut rien conclure. Il y a même pas besoin d'être statisticien pour comprendre que l'étude n'invalide rien du tout.... Il s'agit d'une étude avec 30 patients. 15 qui recoivent le traitement miracle (mais à voir si c'est pile poil la meme chose que chez Raoult ?) et 15 qui recoivent "un traitement standard" (lequel ?). La dessus, il y a 14 guérit sur 15 avec le traitement standard; et donc le traitement miracle ne marche statistiquement pas mieux que ça..... Sauf que même si le traitement miracle avait guérit les 15 patients sur 15 (100%), ça n'aurait pas été statistiquement significatif par rapport à un 14/15. Donc merci mais non : il n'y a pas besoin de s'inquieter.

Edited by Blackisto

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Piercy a écrit :

Pour ceux qui ont le courage : une étude chinoise randomisée (abstract en anglais)

Autant je te rejoins sur la méthodologie pourav' (et les résultats inutiles qui vont avec) de Raoult et son équipe, mais l'étude présentée ici n'invalide pas (nécessairement) les pratiques des infectiologues marseillaises : quels sont les dosages, les durées d'administration, les substances supplémentaires administrées, etc.

Par ailleurs, nous ne sommes pas sur place pour constater lesdits résultats, tout un tas de données sont manquantes (on sait le nombre de patients infectés ou non, mais on ne connait aucunement les charges virales, ...).

Ensuite, comme nous l'a rappelé maintes fois MNFC, "nous sommes en guerre". Le contexte nous oblige à agir autrement plus rapidement qu'en temps de paix.

Combien de temps ça prend de faire une étude dans les règles de l'art ? Si c'est une semaine, ok très bien, ils se sont joyeusement m**dé. Si c'est 6 mois comme j'ai pu le lire ailleurs, on l'emm**de la règle de l'art.

Enfin, l' (hydroxy)chloroquine est utilisé depuis un demi siècle sans aucun problème (... ), pourquoi donc ne pas les laisser expérimenter avec ?

 

Partant de ce constat, j'ai du mal à comprendre cet acharnement ...

J'ai encore plus de mal à comprendre cette espèce d'attente manichéenne : soit le mec est messie, soit sa solution n'a aucune valeur.

Peut-être pourrions nous simplement attendre les résultats des prochains jours / prochaines semaines sans s'insurger contre une méthodologie pourrie. N'est ce pas le propre de la méthode scientifique ? Expériences, observations, critiques, erreurs .. et on recommence !

Edited by Elzekiel

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, MNFC a écrit :

En effet c'est plutôt une mauvaise nouvelle et ça veut dire que même si la molécule marche, tout le monde tâtonne dans son utilisation. Soit Raoult et son équipe ont trouvé le combo dosage & durée traitement absolument parfait, soit ils se sont plantés ou ont menti quelque part.

A priori l'essai clinique qui démarre à New-York reprend exactement la solution Raoult, ce sera sûrement le vrai juge de paix.

Sinon pour revenir sur la toute dernière étude chinoise, mauvaise nouvelle oui mais pas possible d'affirmer "la messe est dite". Voir ces tweets par exemple d'un "VP clinical dev" d'un labo US, je précise qu'il souligne d'emblée les faiblesses méthodologiques de l'étude marseillaise. Sa conclusion est "le traitement Raoult reste prometteur, j'attends plus de données".

 

https://twitter.com/YinPD/status/1242604055421214721?s=20

 

 

Capture.PNG

Désolé je reposte un truc qui est en page 4 ici mais cet Américain qui est VP clinical development d'un labo US ne peut pas être soupçonné de raoulisme franco-français. Il souligne aussi les FAIBLESSES MÉTHODOLOGIQUES de l'étude marseillaise.

Allez voir ses commentaires sur les deux études qui ne disent pas du tout la même chose et sa conclusion.

C'est en anglais mais si certains le veulent, je veux bien faire une traduction maison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Imaginons son protocole a un effet sur le virus. Si j’ai bien compris il faut traiter le plus tôt possible car une fois en réanimation c’est trop tard?

du coup comment mettre en place le traitement dans la population? On teste tout le monde et si positif on traite ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi je veux bien un résumé stp @MNFC.

J'ai beaucoup posté en disant qu'il fallait attendre les résultats d'etude et ne pas se précipiter donc pareil pour les 2 autres études, j'aimerai comprendre si il y a ses biais sur cette étude pour ne pas me précipiter à croire celle celles-ci non plus. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok je m'y colle, laisse moi le temps. Si des anglophones repèrent des erreurs, je corrigerais.

 

Édit : par contre de mémoire Yin ne parle pas de "biais" ou de faiblesse méthodo  concernant l'étude chinoise négative sur l'hydroxychloroquine

Edited by MNFC

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, rwa a écrit :

Imaginons son protocole a un effet sur le virus. Si j’ai bien compris il faut traiter le plus tôt possible car une fois en réanimation c’est trop tard?

du coup comment mettre en place le traitement dans la population? On teste tout le monde et si positif on traite ? 

Diagnostic massif + traitement précoce ... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Elzekiel a écrit :

Autant je te rejoins sur la méthodologie pourav' (et les résultats inutiles qui vont avec) de Raoult et son équipe, mais l'étude présentée ici n'invalide pas (nécessairement) les pratiques des infectiologues marseillaises.

[…]

Partant de ce constat, j'ai du mal à comprendre cet acharnement ...

Je n’ai rien dit sur l’étude de Shanghai, hein. Je n’ai même pas lu l’abstract. J’ai partagé le lien vers l’étude et copié-collé l’abstract, rien de plus. Aucune idée quant à la qualité. Mais étant une nouvelle étude, elle était potentiellement en mesure d’alimenter le débat sur ce traitement.

Citation

J'ai encore plus de mal à comprendre cette espèce d'attente manichéenne : soit le mec est messie, soit sa solution n'a aucune valeur.

Pas de manichéisme de mon côté. Du tout.

Citation

Peut-être pourrions nous simplement attendre les résultats des prochains jours / prochaines semaines sans s'insurger contre une méthodologie pourrie. N'est ce pas le propre de la méthode scientifique ? Expériences, observations, critiques, erreurs .. et on recommence !

Expérience (étude) que j’ai partagée en toute neutralité : je ne l’ai pas lue.

Edited by Piercy

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon là en revanche, ça tire à balles réelles sur les publications dont Didier Raoult est coauteur : accusations de Photoshop des données 😳. J’espère de tout cœur (pour tous les coauteurs) que c’est faux. Mais il est tard, alors je vous donne du grain à moudre pour vos insomnies éventuelles.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant ce temps, sur Amazon…

 

D544EB5B-8BFB-446B-B6CB-F7222E0DA9BD.thumb.jpeg.4b86e7e692506ef430e1d68775e17714.jpeg

Si c’est calculé, c’est du génie ! 👏🏼 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Liebodar a écrit :

Moi je veux bien un résumé stp @MNFC.

J'ai beaucoup posté en disant qu'il fallait attendre les résultats d'etude et ne pas se précipiter donc pareil pour les 2 autres études, j'aimerai comprendre si il y a ses biais sur cette étude pour ne pas me précipiter à croire celle celles-ci non plus. 

Bon ça vaut que ça vaut mais ça reste intelligible ama. Pour les liens externes il faut faire à partir du fil twitter original : 

 

 

THREAD 1/X Données disponibles sur NOUVELLE étude chinoise #Hydroxychloroquine #SARSCoV2 contredisent étude française récente #Hydroxychloroquine (et #Azithromycin) vantée par politiciens US.
http://zjujournals.com/med/article/2020/1008-9292/20200108.shtml… et https://mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/Hydroxychloroquine_final_DOI_IJAA.pdf… Mes réflexions :

2/X Les deux études sont de petites études pilotes et NECESSITENT D’ETRE VALIDEES ULTERIEUREMENT. Leur ligne d’arrivée est la charge virale (pas l’état clinique final). C’est important cela dit car réduire la durée virale peut avoir des conséquences importantes pour la #publichealth (santé publique), et la charge virale pourrait impacter le risque de choc cytokinique

3/X L’étude française n’est pas « randomisée » (aléatoire), la nouvelle étude chinoise est randomisée. Les différences en termes de caractéristiques/prédispositions des malades suivis dans l’étude française soulève beaucoup de questions. L’étude chinoise publie uniquement un résumé, donc besoin de plus d’infos, mais tendance à plus lui faire confiance

4/X Dans l’étude française, il y a une REELLE tendance à la baisse de la charge virale dans le bras hydroxychloroquine (HCQ) par rapport au bras sans traitement même en réintégrant les malades perdus au cours de l’analyse. Le sous-groupe traité avec HCQ et l’antibiotique azithromycine a une meilleure élimination du virus

5/X Dans l’étude chinoise randomisée, aucune différence de charge virale entre le bras #Hydroxychloroquine et le bras sans traitement. Ces données sont décevantes. Cependant, le diable est dans les détails et cela souligne l’importance de NE PAS FAIRE DE COMPARAISON ENTRE LES ETUDES.

6/X En Chine les patients de l’étude « non-guéris » reçoivent « 400 mg par jour » d’après la synthèse de l’étude ; ce qui suggère une prise par jour mais il faudrait voir les détails. Les patients français « guéris » ont reçu 200 mg trois fois par jour (600 mg par jour). Donc les Français ont utilisé des dosages supérieurs. Également…

7/X Le dosage plus fréquent à 3x par jour des patients français « guéris » pourrait laisser le niveau d’hydroxychloroquine à la concentration thérapeutique en comparaison des patients chinois « guéris » qui ont reçu une seule dose quotidienne. Etude PK/PD qui s’intéresse au niveau optimal d’HCQ :

In Vitro Antiviral Activity and Projection of Optimized Dosing Design of Hydroxychloroquine for the...
AbstractBackground. The Severe Acute Respiratory Syndrome Coronavirus 2 (SARS-CoV-2) first broke out in Wuhan (China) and subsequently spread worldwide. Chloro
academic.oup.com

8/X Les patients français « guéris » sont également traités plus longtemps (14 jours) que dans l’étude chinoise (5 jours). Dans l’étude française la différence par rapport au groupe de contrôle se voit dès 3-6 jours donc pas sûr de l’importance de ces différences de protocole sur la charge virale. Cependant…

9/X On pense que des durées plus longues de traitement à l’hydroxychloroquine sont plus efficaces du fait de l’accumulation intracellulaire sur la durée, donc peut-être que des thérapies plus longues pourraient être plus bénéfiques que des thérapies courtes. Ceci mérite d’être étudié

10/X L’hydroxychloroquine a un haut/plus haut pouvoir in vitro nature.com/articles/s41421-020-0156- par rapport aux autres molécules disponibles comme le remdesivir https://nature.com/articles/s41422-020-0282-0 et....

11/X L’hydroxychloroquine peut avoir un double effet indirect antiviral (en interférant avec les étapes nécessaires à l’infection virale) et immunologique (anti-IL-6)

https://www.nature.com/articles/s41584-020-0372-x

12/X Résultat : à ce stade : ON NE PEUT TIRER AUCUNE CONCLUSION A CE STADE MAIS malgré les résultats différents, l’hydroxychloroquine (avec ou sans azithromycine) reste prometteuse vu toutes les données (in vitro et cliniques). Je suis impatient de voir plus de données

13/X Je dois insister à nouveau, ces petites études ont étudié la charge virale et PAS l’état clinique. Mais c’est OK pour des études pilotes. Des études plus grandes devront regarder l’état clinique (càd morbidité et mortalité). Mais la charge virale est importante pour la validation du concept, excrétion du virus/santé publique

Edited by MNFC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Galactic Series
PokerStars : Galactic Series