Jump to content
This Topic
KMF

[Coronavirus] Le thread de la Chloroquine, du Doliprane et des Byshop

Recommended Posts

Résultats de la mortalité avec l'hydroxychloroquine et la chloroquine dans COVID-19 : une méta-analyse collaborative internationale des essais randomisés.

2020.09.16.20194571v1.full.pdf

Nous avons cherché à estimer les effets de l'hydroxychloroquine et de la chloroquine sur la survie dans COVID-19 à partir de toutes les preuves d'Essais Randomisés Contrôlés (ECR) actuellement disponibles, publiées et non publiées.

 
Méthodes : Méta-analyse rapide des ECR en cours, terminés ou interrompus sur le traitement à l'hydroxychloroquine ou à la chloroquine pour tout patient COVID-19. Nous avons systématiquement identifié les ECR publiés et non publiés avant le 14 septembre 2020.
La mortalité toutes causes confondues a été extraite ou demandée aux chercheurs et combinée dans des méta-analyses à effets aléatoires, en calculant des rapports de cotes (OR) avec des intervalles de confiance (IC) de 95%, séparément pour l'hydroxychloroquine/chloroquine. Les analyses de sous-groupes prédéfinis comprenaient le contexte du patient, la confirmation du diagnostic, le type de contrôle et le statut de publication.
Résultats : Soixante-deux essais étaient potentiellement éligibles. Nous avons inclus 16 essais non publiés (1596 patients) et 10 publications/impressions (6317 patients). Le taux combiné de mortalité toutes causes confondues pour l'hydroxychloroquine était de 1,08 (95% IC : 0,99, 1,18 ; I²=0% ; 24 essais ; 7659 patients) et pour la chloroquine de 1,77 (95% IC : 0,15, 21,13, I²=0% ; 4 essais ; 307 patients). Nous n'avons identifié aucun effet de sous-groupe.

Conclusions : Nous n'avons trouvé aucun bénéfice de l'hydroxychloroquine ou de la chloroquine sur la survie des patients COVID-19. Pour l'hydroxychloroquine, l'intervalle de confiance est compatible avec une augmentation de la mortalité (RC 1,18) ou une réduction négligeable de la mortalité (RC 0,99). Les résultats ne sont pas clairement généralisables aux patients ambulatoires, aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes présentant des comorbidités.

EiS0C_PWkAEJIsR.jpg.24d0280c8047cb9d487788771160f8d3.jpg

Edited by Gonzo49ers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mieux serait d'avoir une vrai étude sur les vrais effets du COVID-19. :>'

J'ai un pote 40 piges qui l'a eu et il a morflé grave, je vous l'avais dit je sais plus ou, mais ça n'empêche pas que c'est du grand n'importe quoi c'est cette psychose internationale, j'en suis presque a dire VIVE DONALD lol. 

Spoiler

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etude Indienne : Aucun avantage de l'hydroxychloroquine dans le COVID-19 : Résultats de l'étude systématique Examen et méta-analyse des essais contrôlés randomisés.

1-s2.0-S1871402120303362-main.pdf

La population étudiée était composée d'un total de 4984 patients, dont 1721 (34,5%) ont reçu hydroxychloroquine ou ses congénères (groupe HCQ), tandis que 3091 (62,01 %) ont reçu des soins de qualité ou ont eu comprenait des médicaments antiviraux (groupe de contrôle). L'estimation globale de la réussite du traitement dans le et le groupe de contrôle était respectivement de 77,45 % et 77,87 %...

La différence de risque cumulé d'une issue favorable avec l'hydroxychloroquine par rapport au groupe de contrôle était de 0,00 (95 CI -0,03 à 0,03), ce qui n'est pas statistiquement significatif (p ¼ 0,10).
Conclusions : Les preuves actuelles ne montrent aucun bénéfice de l'hydroxychloroquine chez les patients atteints d'une maladie COVID-19 légère à modérée.

 

 

Etude Danoise : Interventions pour le traitement du COVID-19 : Une revue systématique vivante avec des méta-analyses et des analyses séquentielles d'essais.

journal.pmed.1003293.pdf

Nos résultats montrent que la dexaméthasone et le remdesivir pourraient être bénéfiques pour les patients atteints de COVID-19, mais la certitude de la preuve était faible à très faible, donc plus d'essais sont nécessaires.

Nous pouvons exclure la possibilité que l'hydroxychloroquine, par rapport aux soins standard, réduise le risque de décès et d'événements indésirables graves de 20 % ou plus.

Sinon, il n'existe actuellement aucun traitement basé sur des preuves pour COVID-19. Cet examen permettra d'informer en permanence sur les meilleures pratiques en matière de traitement et de recherche clinique de COVID-19.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'hydroxychloroquine comme prophylaxie pré-exposition pour COVID-19 chez les travailleurs de la santé : un essai randomisé

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.09.18.20197327v1

Méthodes : Nous avons mené un essai clinique randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo sur des travailleurs de la santé exposés en permanence à des personnes atteintes de Covid-19, notamment ceux qui travaillent dans les services d'urgence, les unités de soins intensifs, les services hospitaliers de Covid-19 et les premiers intervenants.

Les participants à travers les États-Unis et dans la province canadienne du Manitoba ont été randomisés pour recevoir 400 mg d'HCQ une fois par semaine ou deux fois par semaine pendant 12 semaines.

Résultats : Nous avons recruté 1483 travailleurs de la santé, dont 79 % ont déclaré effectuer des procédures génératrices d'aérosols. L'incidence de Covid-19  était de 0,27 événement par personne-année avec l'HCQ administrée une fois par semaine et de 0,28 événement par personne-année avec l'HCQ administrée deux fois par semaine, contre 0,38 événement par personne-année avec le placebo.

Conclusions : La prophylaxie pré-exposition à l'HCQ une ou deux fois par semaine n'a pas réduit de manière significative la maladie Covid-19  chez les travailleurs de la santé.
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lettre ouverte au professeur Raoult

 

Professeur Raoult :

Je suis médecin généraliste et au contact des patients auxquels j’aime pouvoir répondre au sein de ce colloque singulier fait de confiance et d’apport de savoir de l’un et de l’autre.
Depuis des mois je ne pouvais pourtant répondre à la question d’apparence simple qu’ils me posent : « mais docteur l’hydroxychloroquine, ça marche ou pas? » 
Je ne pouvais répondre à cette question parce vous avez fait le choix délibéré de l’empirisme et non de la constitution d’études académiques qui auraient permis d’avoir suffisamment d’éléments pour répondre à ces patients dans le doute.

En France et en Europe, face à vous des études ont été faites mais aucune n’a suivi le protocole de soin que vous préconisiez, celles-ci n’ont donc été d’aucun apport quant à la réponse à fournir à mes patients. 

Mais depuis des mois, j’assiste à l’abandon progressif et régulier de ce traitement par nombre de pays...

Le 15 septembre lors de votre audition au Senat, vous avez répondu avec condescendance à mon confrère, médecin généraliste le Sénateur Bernard Jomier, qui vous rappelait la liste de ces pays : « Vous avez des informations avec lesquelles je ne suis pas d’accord. (…) Vous ne pouvez pas me dire à moi que vous savez mieux que moi. (…) Chacun son métier, les vaches seront bien gardées.» laissant supposer qu’un médecin généraliste sans doute était incapable de lire une étude, analyser et synthétiser des faits, poser une question... Une fois de plus, vous avez rappelé que 4,5 milliards d’êtres humains habitent les pays qui utilisent ( utiliseraient?) l’hydroxychloroquine, ce qui, convenons en, ne veut rien dire, si l’on ne précise pas l’indication d’utilisation (le fait que l’on utilise l’HCL dans le traitement de la malaria depuis des années ne justifie en rien l’absence de risque à l’utiliser dans le traitement de la Covid), et vous avez passé  sous silence le fait que ce traitement n’est, dans le cadre de la Covid-19, plus utilisé semble-t-il que dans de rares pays dont pour certains, l’absence de transparence et de démocratie rend toute vérification difficile. 

Vous n’avez pas répondu aux questions de Bernard Jomier, pas plus que vous n’avez accepté de débattre de vos travaux avec des médecins contradicteurs...

« Je ne vous appartiens pas » avez vous dit, chez vous la fuite se fait avec panache...

Vous avez affirmé refuser toute étude randomisée en double aveugle alors que votre protocole est dispensé en début d’affection pour une maladie dont 99,5% des patients guérissent (5 à10% gardant des formes chroniques tout de même). Depuis le mois de mars vous pouviez organiser ce type d’étude avec une surveillance stricte et une sécurisation optimale des patients volontaires, vous auriez pu le faire et vous ne l’avez pas fait. L’argument « éthique » que vous agitez ne tient pas plus que celui qui vise à nous faire avaler la paternité de 3500 publications scientifiques soit une publication tous les 4 jours depuis 40 ans. 

Vous avez tourné le dos sciemment à cette solution pour construire des affirmations sans aucune base que vos affirmations...

Je ne peux, comme nombre d’autres confrères, y souscrire.

Depuis février les médecins de ville ont été présents, face à la maladie, sans protection puis mal armés, ils ont fait face quoiqu’il en coute, ils ont été là et jamais n’ont failli à leur mission! 

Je me souviens de vos multiples affirmations et réflexions succéssives : vous n’alliez pas vous affoler pour trois Chinois qui meurent, la Covid-19 allait faire moins de morts que les accidents de trottinettes, vous aviez le traitement et ce serait la maladie infectieuse la plus facile à traiter, le virus allait disparaitre en été, l’épidémie était terminée, l’épidémie reprenait, la transmission passait par les mains et la contamination respiratoire avait été exprimée il y a longtemps pour d’autres affections mais ne devait pas être prise aux serieux, pour finir par parler de contamination respiratoire et manuportée avant de revenir lors de votre audition à une contamination principalement manuportée.

On s’y perdrait presque, si les remontées permanentes des soignants de terrain et la lecture des études et observations internationales ne maintenaient le cap que, médecins, nous suivons.

Vous avez également affirmé: il faut sortir ceux qui ont peur et mettre en avant ceux qui n’ont pas peur. Je ne connais pas de soignants paralysés par la peur, je ne connais que des soignants conscients de leur rôle, de leurs responsabilités, de leurs missions, des soignants qui, je le répète, ont fait face dans des conditions particulierements difficiles, sur tout le territoire et le referont encore. 

Vous avez affirmé tant de choses... « il faut donner de l’espoir » avez vous dit comme ci cela justifiait toutes les déclarations, tous les mensonges. L’espoir a un effet placebo avez vous rappelé, en une déclaration curieuse pour celui qui refuse les études randomisées en double aveugle.

De l’espoir vous en avez donné jusqu’à fonder des certitudes dans le traitement que vous prônez et que vous ne voulez pas soumettre à une autre validation que votre opinion, dans vos publications, soutenues par vos équipes, dans vos revues. Vos idées ont diffusé jusqu’à l’étranger, Trump et Bolsonaro l’ont défendu, faut-il y voir un lien avec la gestion de l’épidémie aux USA et au Bresil? L’histoire le dira... 

Vous avez joué sur les erreurs des politiques, leurs manipulations  et le besoin de croire face à l’inconnu et la peur. Vous avez créé un mouvement, une religion pourrait-on dire tant l’irrationnel y est présent, où se mêlent simple croyance, complotisme, mouvement antimasque , ou antivax... ou les extrémistes se retrouvent et font de vos idées un terreau fertile. Cela vous ne pouvez l’ignorer, pourtant, vous ne dites rien, vous acceptez d’être suivi, salué, adulé, qu’importe le flacon, pourvu que vous ayez l’ivresse.

Vous etes l’architecte de votre histoire, batisseur de votre piedestal, créateur de votre isolement, fabriquant d’une rareté qui voudrait rendre toute attaque impossible.

L’image n’est pas la réalité, l’image est un mirage, les affirmations même martelées haut perché ne font pas des vérités. La science  pour être  reproduite relève d’études éprouvées et, même grand, même beau, sans études et sans preuves le capitole n’est pas loin de la roche Tarpéienne.

Dr Jérôme Marty
président UFMLS - Union française pour une médecine libre (Association loi 1901)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Gonzo49ers a écrit :

Dr Jérôme Marty

T'aurais du commencer par la, ça m'aurait économisé 2 minutes pour lire cette chiasse :rofl:

 

C'est peut être un homonyme par contre, mais sinon il est pas prêt d'être prix Nobel 😂😂😂

 

Spoiler

IMG_20200922_105453.thumb.jpg.5a97bae050974172165aafa053061ce1.jpg

 

IMG_20200922_105523.jpg.5bcf0550f08da766413640f75fc3de13.jpg

 

IMG_20200922_105550.thumb.jpg.c47b14a6cb6a2bbb3cc144f0afd5c716.jpg

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zizicoincoin a écrit :

T'aurais du commencer par la, ça m'aurait économisé 2 minutes pour lire cette chiasse :rofl:

 

C'est peut être un homonyme par contre, mais sinon il est pas prêt d'être prix Nobel 😂😂😂

 

  Révéler le texte masqué

IMG_20200922_105453.thumb.jpg.5a97bae050974172165aafa053061ce1.jpg

 

IMG_20200922_105523.jpg.5bcf0550f08da766413640f75fc3de13.jpg

 

IMG_20200922_105550.thumb.jpg.c47b14a6cb6a2bbb3cc144f0afd5c716.jpg

 

Sur quoi es-tu en désaccord ? :rofl::yahoo::party:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu il se base uniquement sur les com comme la plupart des gens . S il le connaissait réellement il ne pourrait pas dire ça . Sinon pourquoi une chiasse ? C est tellement vrai ce qu il dit , après Raoult n est pas le seul à dire ou faire de la daube , le gouvernement , les ars et même le conseil de l ordre ne sont pas exempts de tout reproche

Share this post


Link to post
Share on other sites

'l'erreur n'est pas tant la commettre, mais persister"

A.Delarge, sept 2020

Notre bon doc marty s'en sort donc honorablement.. il me semble assez sensé et equilibré sans ses propos ds l'ensemble notre bon doc marty

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, Gonzo49ers a écrit :

L'hydroxychloroquine comme prophylaxie pré-exposition pour COVID-19 chez les travailleurs de la santé : un essai randomisé

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.09.18.20197327v1

Méthodes : Nous avons mené un essai clinique randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo sur des travailleurs de la santé exposés en permanence à des personnes atteintes de Covid-19, notamment ceux qui travaillent dans les services d'urgence, les unités de soins intensifs, les services hospitaliers de Covid-19 et les premiers intervenants.

Les participants à travers les États-Unis et dans la province canadienne du Manitoba ont été randomisés pour recevoir 400 mg d'HCQ une fois par semaine ou deux fois par semaine pendant 12 semaines.

Résultats : Nous avons recruté 1483 travailleurs de la santé, dont 79 % ont déclaré effectuer des procédures génératrices d'aérosols. L'incidence de Covid-19  était de 0,27 événement par personne-année avec l'HCQ administrée une fois par semaine et de 0,28 événement par personne-année avec l'HCQ administrée deux fois par semaine, contre 0,38 événement par personne-année avec le placebo.

Conclusions : La prophylaxie pré-exposition à l'HCQ une ou deux fois par semaine n'a pas réduit de manière significative la maladie Covid-19  chez les travailleurs de la santé.
 

 

C'est donné tôt ça doit plaire au raoultiens, la quantité c'est dans la norme raoult? petit doute...

et le résultat de l'étude négatif c'est normal il manque l'association magique azimachin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, julesf a écrit :

Peux-tu nous expliquer le rapport avec le titre du thread ? Le reportage semble vouloir dénoncer, entre autres, Sanofi. Ce serait donc pour expliquer  en quoi certains clament que l’HCQ est efficace contre le covid19 que tu postes ce lien ?

S’il y a un passage en particulier qui a un rapport avec le titre du sujet, merci de nous en indiquer le time code.

Sinon, merci d’aller poster ça dans un thread approprié.

Edited by Piercy

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, dysgorphe a écrit :

C est big pharma qui a aussi envoyé des covid a Marseille pendant l été pour discréditer raoult et son protocole

Sources ? 

Ça paraît un peu gros quand même, mais après tout tout est possible... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Macron a dit aux Français allez en vacances et tout le monde sait que macron est payé par bigpharma, ensuite il ont bloqué les avions pour éviter que les gens partent à l étranger ,sur l autoroute des gendarmes balisez la route pour forcer les voitures a descendre sur Marseille.

Veran à payer le psg afin de perdre la finale pour que le virus circule sur le vieux port et buzin a interdit la livraison de masque dans le sud.

Tout est lié

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Piercy a écrit :

Peux-tu nous expliquer le rapport avec le titre du thread ? Le reportage semble vouloir dénoncer, entre autres, Sanofi. Ce serait donc pour expliquer  en quoi certains clament que l’HCQ est efficace contre le covid19 que tu postes ce lien ?

Le rapport, franchement tu ne le vois pas  !?!?

Le reportage dénonce tous les grands labo dont Sanofi et d’ailleurs je ne vois pas en quoi Sanofi poserai pb tu peux m'expliquer je ne suis pas très malin moi n'ont plus...

 

Il y a 2 heures, Piercy a écrit :

S’il y a un passage en particulier qui a un rapport avec le titre du sujet, merci de nous en indiquer le time code.

Ça parle directement du covid à 1h19min mais après si t'es pas fan des reportages d'Arte ou que le sujet ne te passionne pas, passe ton chemin.

 

Il y a 2 heures, Piercy a écrit :

Sinon, merci d’aller poster ça dans un thread approprié.

Au cas ou tu ne l'ai pas remarqué je suis mono centré et à part me balader je ne post qu'ici, ce qui explique pourquoi je peu poster 10 message d'affiler quand toi tu en fais 50 par ci par la ...

 

 

Il y a 2 heures, dysgorphe a écrit :

C est big pharma qui a aussi envoyé des covid a Marseille pendant l été pour discréditer raoult et son protocole

L'HQC n’empêche pas d'attraper le covid mais on regardera les résultat après...

Je suis curieux de voir ce que vous allez pouvoir dire si la mortalité reste faible la bas et que le taux de mortalité en Rea reste vers les 16%  vous allez adhérer aux propos de Raoult qui explique que le virus a muté et est moins dangereux ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×