Jump to content
This Topic
FMK

[Coronavirus] Le thread de la Chloroquine, du Doliprane et des Byshop

Recommended Posts

@JujuElDoud

Quand tu poste un message, t'as un bouton en haut à droite de la fenêtre, un T souligné avec une petite croix. Ça te permet de supprimer la mise en forme. Tu sélectionnes ton texte, tu cliques sur ledit bouton et tu t' nous évites un post avec 15 polices et tailles de caractère différentes ! :P

Autre solution : à la place de faire ctrl+c / ctrl+v, tu peux faire ctrl+c / ctrl+maj+v, ça te permet de faire un copier / coller sans la mise en forme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, JujuElDoud a écrit :

Très juste, le vaccin de la grippe est efficace sur 35 % des gens en moyenne, et ça descend à moins de 30% chez les plus âgés. Càd que sur 100 personnes vaccinées yen a 65 qui peuvent très bien choper la grippe. Le coup des 35% semble sauver 2.500 vies/an en France, c'est mieux que rien.

Au delà de savoir sur combien de personnes le vaccin est actif, il faut aussi prendre en compte que sur ce %, ce seront autant de personnes qui à leur tour ne transmettront pas le virus à d'autres.

Un effet boule neige.

 

donc le chiffre des

 

Citation

Le coup des 35% semble sauver 2.500 vies/an en France, c'est mieux que rien.

pour ces raisons peut à mon avis être multiplié

 

Le % peut être amélioré et le sera surement avec les années (vaccins en général).

Et il faut aussi raisonner en terme de population globale et qu'un vaccin n'a pas besoin d'être donné à 100% de personnes (ou d'être efficace sur 100% des personnes qui l'ont reçu) pour diminuer fortement la propagation d'un virus.

 

Et puis, en attendant, ce n'est pas comme si on avait autre chose.

donc oui peut faire mieux, mais c'est déjà une grande avancée la vaccination dans l'histoire de l'homme.

Beaucoup de progrès ont été fait en très peu de temps.

 

Edited by Holalahola

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit détail qui semble légèrement omis: le virus de la grippe et le virus du Covid ne sont ni de la même famille, ni du même ordre, ni du même sous-embranchement, ni du même embranchement.

 

Autant vous dire donc que comparer la réussite vaccinale entre ces 2 pathologies revient à comparer des choux et des voitures.

Tant qu'à faire, pourquoi ne pas comparer alors avec le BCG qui a un taux d'efficacité >75% ? (Ce serait tout aussi inutile comme comparaison).

 

A date, pas de point de comparaison connue, donc attendons le résultat des études.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, qwcio a écrit :

A date, pas de point de comparaison connue, donc attendons le résultat des études.

attendons déjà qu'il existe réellement un vaccin covid19 efficace ne serait-ce qu'un peu.

En dehors des effets d'annonces on n'est encore sûr de rien.

 

Et si c'est un vaccin qui ne fonctionne que dans certaines conditions, chez certaines personnes et avec un taux de de 1%, très temporaire et renouvelable tous les 3 mois, et qui a en plus des effets secondaires importants, faudra encore attendre.

 

J'espère évidemment que ce ne sera pas le cas, d'ou qu'il vienne.

 

e/ je parlais bien de la grippe au dessus.

Edited by Holalahola

Share this post


Link to post
Share on other sites

Etude italienne sur 143 pesonnes : persistance des symptome post Covid-19 pour 87% d'entre eux

Jamanetwork

Les patients ont été évalués en moyenne 60 jours après l'apparition du premier symptôme COVID-19 ; au moment de l'évaluation, seuls 18 (12,6 %) étaient totalement exempts de tout symptôme lié à COVID-19, tandis que 32 % présentaient 1 ou 2 symptômes et 55 % en présentaient 3 ou plus. Aucun des patients n'avait de fièvre ni aucun signe ou symptôme de maladie aiguë. Une détérioration de la qualité de vie a été observée chez 44,1 % des patients. La figure montre qu'une forte proportion de personnes ont encore signalé de la fatigue (53,1 %), de la dyspnée (43,4 %), des douleurs articulaires (27,3 %) et des douleurs thoraciques (21,7 %).

 Les limites de l'étude comprennent le manque d'informations sur l'historique des symptômes avant la maladie aiguë COVID-19 et le manque de détails sur la gravité des symptômes. En outre, il s'agit d'une étude monocentrique avec un nombre relativement faible de patients et sans groupe témoin de patients ayant obtenu leur congé pour d'autres raisons. Les patients atteints de pneumonie communautaire peuvent également présenter des symptômes persistants, ce qui laisse penser que ces résultats ne sont pas exclusifs à COVID-19.

Les cliniciens et les chercheurs se sont concentrés sur la phase aiguë de COVID-19, mais il est nécessaire de continuer à surveiller les effets à long terme après la sortie de l'hôpital.

 

it.jpg.f16eb220b6279c4a1d28dc7c08e57b01.jpg

Edited by Gonzo49ers

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, JujuElDoud a écrit :

Très juste, le vaccin de la grippe est efficace sur 35 % des gens en moyenne, et ça descend à moins de 30% chez les plus âgés. Càd que sur 100 personnes vaccinées yen a 65 qui peuvent très bien choper la grippe.

Attention,ce ne sont les résultats que de la dernière saison épidémique,c'est décevant,mais en en moyenne les autres années c'est plus 40 à 60%.

Et 3 remarques:

.il y a moins de complications graves chez les personnes agées vaccinées ayant un syndrome grippal.

.Il s'agit toujours d'une estimation grossière,comme les gens ne sont pas testés ,on englobe tous les syndromes grippaux qui peuvent être dus à d'autres virus circulant à la même période

.et non, il ne restera pas le pourcentage de patients non répondeurs pouvant attraper la grippe,puisque le vaccin fait jouer l'immunité collective qui va considérablement réduire son pouvoir de contamination(comme dans les ehpads par exemple),c'est ce qui manque aujourd'hui cruellement pour combattre le sars-cov2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, JujuElDoud a écrit :
Très juste, le vaccin de la grippe est efficace sur 35 % des gens en moyenne, et ça descend à moins de 30% chez les plus âgés. Càd que sur 100 personnes vaccinées yen a 65 qui peuvent très bien choper la grippe. Le coup des 35% semble sauver 2.500 vies/an en France, c'est mieux que rien.

Du coup ça pourrait faire baisser les cas de grippes si on se protège bien contre la COVID, pas bon pour les labos tout ça, heureusement que les asiatiques ont aussi d'autres goodies comme la peste, etc..  De plus on nous dit pas grand chose sur le COVID en réalité c'est l'omerta, sauf les trucs trumpistes pour amuser la galerie, le vaccin SpuTniK, protège 2 ans (lol), comme disais  Goebbels plus c'est gros plus ça passe mais il y a des limites ...

Chine: Un cas de peste bubonique confirmé dans un village, 35 personnes en quarantaine


https://www.20minutes.fr/monde/2837327-20200810-chine-cas-peste-bubonique-confirme-village-35-personnes-quarantaine

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, julesf a écrit :

la chloro n'a pas beaucoup de chance d'être reabilite ça ne veut pas dire que je ne continue pas de penser que cela fonctionne

L’efficacité d’une thérapie, ce n’est pas une affaire d’opinion.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, 80sTherapy a écrit :

Personne ne pose la question qui s'impose. Le covid ou la covid ?

C'est tranché il y a longtemps par les linguistes c'est féminin en français mais pas si simple car CORONA VIRUS (bien que latin à l'origine) vient de l'anglais mais cela désigne aussi un type et un " groupe de virus ", donc du masculin pour virus.

https://www.bfmtv.com/societe/le-covid-ou-la-covid-l-academie-francaise-tranche-pour-le-feminin_AN-202005120159.html

Edited by Lapin Magique

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Lapin Magique a écrit :

C'est tranché il y a longtemps par les linguistes c'est féminin en français mais pas si simple car CORONA VIRUS (bien que latin à l'origine) vient de l'anglais mais cela désigne aussi un type et un " groupe de virus ", donc du masculin pour virus.

https://www.bfmtv.com/societe/le-covid-ou-la-covid-l-academie-francaise-tranche-pour-le-feminin_AN-202005120159.html

Les membres de l'académie française ne sont pas linguistes. J'avoue personnellement ne pas en avoir grand chose à foutre de l'avis de Finky, VGE et consort sur la question. Puis, en France, tout le monde dit le Covid, donc on dit le Covid.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, QuantumDot a écrit :

Les membres de l'académie française ne sont pas linguistes. J'avoue personnellement ne pas en avoir grand chose à foutre de l'avis de Finky, VGE et consort sur la question. Puis, en France, tout le monde dit le Covid, donc on dit le Covid.

La preuve que non j'avais écrit LA Covid. ^^

Pour l'Académie française ça me semblait sympa de regarder son avis - comme il faut une autorité et une info officielle aux gens, n'est-ce pas, cependant ça ne semble pas être ton cas et c'est plutôt bien -  et ce ne sont pas les people de l'Académie qui font la langue mais les linguistes en se basant sur les dictionnaires.

Maintenant si on va plus loin c'est du latin qui est passé par le français avant de devenir anglais et de revenir sous la forme de C.O.V.I.D., donc CORONA (la couronne) c'est du latin, mais comme c'est un groupe de "  virus à couronne  " on peut le mettre au masculin aussi car en français virus passe devant couronne, "  un virus à couronne  ".

Pour le pluriel, si on se base sur le latin pas de S, c'est CORONAE, et oui il n'y a pas de S au pluriel en latin (ou en italien), un mafioso : des mafiosi, un illuminatus : des illuminati. :]

Edited by Lapin Magique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Covid, c'est juste l'acronyme de COronaVIrus Disease, qu'on peut traduire par maladie à coronavirus d'où le féminin préconisé par l'académie. Je vois pas vraiment de raison de remonter au latin là-dessus.

Par contre, le nom Covid est utilisé dans le langage courant en France pour désigner à la fois le virus Sars-Cov-2 et la maladie, d'où le fait que le masculin se soit majoritairement répandu comme on ne va pas s'amuser à dire le covid pour le virus et la covid pour la maladie. Mais, par exemple, ce n'est pas le cas au Quebec où l'usage du féminin s'est répandu pour le terme Covid.

Pour autant, je trouve que c'est juste de la pédanterie de désigner un "bon usage" et un "mauvais usage" surtout que les deux ont une certaine logique.

Edited by QuantumDot

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, QuantumDot a écrit :

Pour autant, je trouve que c'est juste de la pédanterie de désigner un "bon usage" et un "mauvais usage" surtout que les deux ont une certaine logique.

SI c'est comme le " au jour d'aujourd'hui " répété en boucle par des experts ça détruit un peu la crédibilité quand même, ça va plus loin qu'un bon usage pour la forme. Le Québec a raison sur toute la ligne d'être pointilleux et ça pourrait éviter les conneries du type la création du mot ORDINATEUR à la place de COMPUTER alors que COMPUTER c'est du vieux français (compter). Maintenant c'est clair que si on retire le français / latin, la langue d'oil et le vieux norrois (le normand) à l'anglais il n'y a plus d'anglais.

Edited by Lapin Magique

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


English
Retour en haut de page
×