Jump to content
This Topic
Sashimi

Coronavirus de Wuhan

Recommended Posts

il y a 36 minutes, Bruno Carette a écrit :

De toute façon, ils sont pris au propre piège de leurs nombreux mensonges.

"Le vaccin est efficace à 100% contre le confinement"

"Nous freinons le variant Omicron avec succès"

Etc etc ....

Ils ne veulent pas se désavouer, ils ont trop fanfaronné pour ça. Encore ce soir, Véran se vante de n'avoir pris aucune mesure forte contrairement au reste de l'Europe.

Mais soyons réaliste, au rythme où va le virus en ce moment, éviter un couvre feu/ confinement avant fin janvier paraît illusoire. Il vaudrait mieux faire amende honorable maintenant, que de risquer une saturation de l'hôpital.

Au final, c'est le peuple qui risque de payer le prix de leur fierté mal placée, avec de nombreux morts évitables. 

 

le vaccin était efficace a 100% avant omicron, qui est apparu y'a 1 mois. si 100% de vaccinés, omicron on en entendrait pas parlait pareil; on en revient tjrs au meme point...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Israel qui suspend la 4 eme dose il est la l'espoir d'éviter une 3 ème dose visiblement inefficace sur le variant devenu majoritaire. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

La situation au Portugal. 88% de vaccinés, 10 morts par jour pour un pays de 10M d'hab... et les mêmes restrictions. Ils ont même pas de vaguelettes eux.

image.png.fbbc59a8cbbeef0d17f0a5e3f5c08a4a.png

Edited by AssKicker496

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Jamiyoyo a écrit :

Il en a marre le Benoît.

 

 

Au temps pour l'immunité naturelle fruit de millions d'années d'évolution et son efficacité incontestablement supérieure au vaccin. 

Edited by CarbonaraPasta

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, loorent a écrit :

le vaccin était efficace a 100% avant omicron, qui est apparu y'a 1 mois. si 100% de vaccinés, omicron on en entendrait pas parlait pareil; on en revient tjrs au meme point...

Tu illustres parfaitement mes propos. Tu mens et tu préfères t'en prendre aux non vaccinés, plutôt que d'assumer que le vaccin n'est pas la terre promise et ne résoudra pas le problème seul. 

D'ailleurs, il était efficace à 100% contre quoi le vaccin ? La transmission ? Les formes graves ? Il me semble que ce chiffre n'a jamais été évoqué, même par les plus optimistes. 

On connaît depuis longtemps le fonctionnement des coronavirus et on sait qu'ils mutent rapidement. C'était malheureusement inévitable qu'un nouveau variant allait venir de l'extérieur et changer la donne. Dans les aéroports par exemple, on se réfugie derrière un pass sanitaire qui ne contrôle pas si les personnes sont positives ou non, en partant du principe qu'un vacciné n'est pas porteur. Et ça sera pareil avec le pass vaccinal, puisqu'on va juste enlever de l'équation les personnes qui se testent.

On va donc rester vulnérable à l'apparition d'un nouveau variant, encore et encore. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, AssKicker496 a écrit :

La situation au Portugal. 88% de vaccinés, 10 morts par jour pour un pays de 10M d'hab... et les mêmes restrictions. Ils ont même pas de vaguelettes eux.

ça fait des siècles que les Incas pratiquent des sacrifices pendant les éclipse pour faire revenir le Soleil. S'ils arrêtaient ça serait la fin du monde.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, loorent a écrit :

le vaccin était efficace a 100% avant omicron, qui est apparu y'a 1 mois.

Loorent parlait évidemment d'efficacité contre le confinement, il est pas stupide

Il y a 8 heures, loorent a écrit :

si 100% de vaccinés, omicron on en entendrait pas parlait pareil; on en revient tjrs au meme point...

Enfin ça lui arrive de dire des conneries comme tout le monde

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, loorent a écrit :

le vaccin était efficace a 100% avant omicron, qui est apparu y'a 1 mois. si 100% de vaccinés, omicron on en entendrait pas parlait pareil; on en revient tjrs au meme point...

Quand tu écris quelque chose comme ça tu te rends compte ou pas que c’est d’une stupidité du type la terre est plate ?

Vacciner 100 % ? 100 % de la France ? Europe ? Monde ?

J’arrive même pas à capter qu’après 1 an et demi de Covid on puisse venir sérieusement sortir des énormités pareil.

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, miroula a écrit :

Les Israéliens deviennent antivax et complotiste selon les critères en vigueur en France où pas ?

https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/israel-la-quatrieme-dose-du-vaccin-anti-covid-suspendue-1375396

 

Ben non, c'est la science, ça, non ? C'est-à-dire des connaissances qui évoluent et des recommandations scientifiques qui évoluent en conséquence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les réponses des cellules T du pic du SRAS-CoV-2 induites par la vaccination ou l'infection restent robustes contre l'Omicron. (Preprint)

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.12.26.21268380v1

Ces résultats démontrent qu'en dépit des nombreuses mutations d'Omicron et de sa sensibilité réduite aux anticorps neutralisants, la majorité de la réponse des lymphocytes T, induite par la vaccination ou l'infection naturelle, reconnaît le variant de manière croisée.

L'immunité bien préservée des cellules T contre Omicron est susceptible de contribuer à la protection contre le COVID-19 sévère, ce qui corrobore les premières observations cliniques faites en Afrique du Sud.

 

 

Edited by Gonzo49ers

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Bruno Carette a écrit :

 

Mais soyons réaliste, au rythme où va le virus en ce moment, éviter un couvre feu/ confinement avant fin janvier paraît illusoire. Il vaudrait mieux faire amende honorable maintenant, que de risquer une saturation de l'hôpital.

C'est bien trop tard,le pic est dans quelques jours.

ça serait vraiment n'importe quoi  de le faire dans une semaine.Il n'y a plus qu'à assumer ses choix et croiser les doigts.

 

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites

Omicron est peut-être moins dangereux intrinsèquement (cf les hypothèses expliquées dans certains posts de @dupire récemment). Mais est-ce que c'est juste de la chatte où est-ce que c'est attendu ? 

 

Quel avantage sélectif il y aurait à être moins dangereux pour un virus qui se propage de toute manière bien avant que la personne contaminée meurt (potentiellement) ? 

Je comprends la logique pour un virus dont les effets néfastes entame son potentiel maximal de contagiosité mais je vois pas en quoi c'est le cas pour le Covid. 

 

Est-ce que la grippe mute en des formes de moins en moins dangereuses par exemple ? 

 

Par contre, qu'on soit de plus en plus protégé parce qu'on l'aura fait X fois au cours de notre vie, qu'on ait de meilleurs traitements ou vaccins , c'est autre chose. Je me pose bien la question de la dangerosité d'un virus intrinsèquement, sur une population qui ne l'aurait jamais croisé ni ne serait vaccinée par exemple. 

Edited by M4URIC3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Gonzo49ers a écrit :

Les réponses des cellules T du pic du SRAS-CoV-2 induites par la vaccination ou l'infection restent robustes contre l'Omicron. (Preprint)

https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.12.26.21268380v1

Ces résultats démontrent qu'en dépit des nombreuses mutations d'Omicron et de sa sensibilité réduite aux anticorps neutralisants, la majorité de la réponse des lymphocytes T, induite par la vaccination ou l'infection naturelle, reconnaît le variant de manière croisée.

L'immunité bien préservée des cellules T contre Omicron est susceptible de contribuer à la protection contre le COVID-19 sévère, ce qui corrobore les premières observations cliniques faites en Afrique du Sud.

 

 

Attention dans l'étude ils disent qu'il y a bien une réaction des lymphocites T, mais que la réaction est limitée à cause des mutations.

Je cite en traduit :

 

Citation

La compréhension actuelle des réponses des cellules T induites par l'infection par le SRAS-CoV-2 en ce qui concerne leur capacité à s'adapter au VoC avec des mutations de l'antigène Spike, est que contrairement aux réponses des anticorps, les cellules T maintiennent significativement la réactivité à de tels antigènes mutés.25,26 En revanche, nous montrons, à l'aide d'un test fonctionnel de cellules T à cytokines, que les modifications de la séquence d'acides aminés du Spike correspondant au VoC ont entraîné des vulnérabilités fonctionnelles, où même les convalescents COVID-19 " hautement répondeurs " ont présenté une production réduite de cytokines en réponse aux épitopes de l'antigène Spike muté. Fait important, nous avons constaté qu'un sous-ensemble de convalescents " hautement répondeurs " accumulait la plupart de ces déficiences fonctionnelles dans leur compartiment de cellules T CD4+, plutôt que dans les cellules T CD8+ cytotoxiques, ces déficiences étant plus prononcées contre les épitopes Spike B.1.351.

Le groupe de  "hautement répondants" avec déficit fonctionnel ça doit être soit :

- les LT issus de la réaction au vaccin ou d'un vaccin qui marche moins bien

- les LT issus d'une infection antérieure qui marche moins bien

Bref, un des deux doit moins bien marcher que l'autre niveau immunité. 

 

Il y a ça aussi dans l'étude :

Citation

La capacité des virus à échapper aux réponses des lymphocytes T spécifiques au virus est connue. En fait, des virus comme celui de la grippe peuvent échapper aux réponses des lymphocytes T après avoir subi des mutations d'un seul acide aminé. Le virus de l'hépatite C est également capable d'échapper aux réponses des lymphocytes T avec des variations minimes des séquences d'acides aminés de l'antigène. Nos résultats sont préoccupants, car des mutations supplémentaires conduisant à l'apparition de nouveaux variants du SRAS-CoV-2 pourraient potentiellement augmenter la capacité du virus à échapper aux réponses préexistantes des lymphocytes T spécifiques du pic.

 

Edited by flovvr

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, M4URIC3 a écrit :

Omicron est peut-être moins dangereux intrinsèquement (cf les hypothèses expliquées dans certains posts de @dupire récemment). Mais est-ce que c'est juste de la chatte où est-ce que c'est attendu ? 

 

Quel avantage sélectif il y aurait à être moins dangereux pour un virus qui se propage de toute manière bien avant que la personne contaminée meurt (potentiellement) ? 

Je comprends la logique pour un virus dont les effets néfastes entame son potentiel maximal de contagiosité mais je vois pas en quoi c'est le cas pour le Covid. 

 

Est-ce que la grippe mute en des formes de moins en moins dangereuses par exemple ? 

 

Par contre, qu'on soit de plus en plus protégé parce qu'on l'aura fait X fois au cours de notre vie, qu'on ait de meilleurs traitements ou vaccins , c'est autre chose. Je me pose bien la question de la dangerosité d'un virus intrinsèquement, sur une population qui ne l'aurait jamais croisé ni ne serait vaccinée par exemple. 

je sais pas si tu parlais de ce lien envoyé par @Gonzo49ers:

Institut_Pasteur_Impact_dOmicron_sur_lepidemie_francaise_20211227 (1).pdf

Ils estiment la dangerosité intrinsèque 20 à 40 % moins élévé.Pour moi ce qui compte dans l'absolue;c'est la valeur réelle.C'est  le fait que le virus soit inconnu du corps humain qui créé une pandémie et des vagues successives en toutes saisons.

A moins de vouloir mettre l'accent dessus pour faire comprendre à une population à risque que s'ils sont passés à travers les gouttes.Le vaccin reste utile pour faire baisser sa sévérité même quand la pandémie sera terminée.

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, M4URIC3 a écrit :

Omicron est peut-être moins dangereux intrinsèquement (cf les hypothèses expliquées dans certains posts de @dupire récemment). Mais est-ce que c'est juste de la chatte où est-ce que c'est attendu ? 

 

Quel avantage sélectif il y aurait à être moins dangereux pour un virus qui se propage de toute manière bien avant que la personne contaminée meurt (potentiellement) ? 

Je comprends la logique pour un virus dont les effets néfastes entame son potentiel maximal de contagiosité mais je vois pas en quoi c'est le cas pour le Covid. 

 

Est-ce que la grippe mute en des formes de moins en moins dangereuses par exemple ? 

 

Par contre, qu'on soit de plus en plus protégé parce qu'on l'aura fait X fois au cours de notre vie, qu'on ait de meilleurs traitements ou vaccins , c'est autre chose. Je me pose bien la question de la dangerosité d'un virus intrinsèquement, sur une population qui ne l'aurait jamais croisé ni ne serait vaccinée par exemple. 

Si j'ai bien compris,
(et si c'est confirmé, la difficulté c'est vraiment de séparer ce qui vient d'un virus moins virulent d'une population mieux immunisée, mais disons que les signaux sur les réas de pays étrangers sont bien orientés et que ça devient de plus en plus probable chaque jour qui passe),
c'est de la chatte.

Ca peut muter plus méchant, ça peut muter moins méchant sans sens particulier (pour omicron ça serait dû à une particularité qui fait qu'il est moins fort pour se répliquer dans les poumons).

D'ailleurs pour l'instant on a plutôt eu le contraire dans les évolutions. Delta était plus virulent que Alpha qui était plus virulent que la souche initiale.

En passant perso j'ai toujours cru que c'était acquis qu'un virus pour devenir plus contagieux, devait devenir moins virulent (un truc a la darwin), mais visiblement c'est pas vrai du tout. Voire pour les virus respiratoires c'est plutôt l'inverse : à caractérisitques égales, la contagiosité intrinsèque et la virulence intrinsèque vont ensemble (ce qui est vrai pour wuhan, alpha, delta par ex)

 

 

Edited by dupire

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, M4URIC3 a écrit :

Omicron est peut-être moins dangereux intrinsèquement (cf les hypothèses expliquées dans certains posts de @dupire récemment). Mais est-ce que c'est juste de la chatte où est-ce que c'est attendu ? 

 

Quel avantage sélectif il y aurait à être moins dangereux pour un virus qui se propage de toute manière bien avant que la personne contaminée meurt (potentiellement) ? 

Je comprends la logique pour un virus dont les effets néfastes entame son potentiel maximal de contagiosité mais je vois pas en quoi c'est le cas pour le Covid. 

 

Est-ce que la grippe mute en des formes de moins en moins dangereuses par exemple ? 

 

Par contre, qu'on soit de plus en plus protégé parce qu'on l'aura fait X fois au cours de notre vie, qu'on ait de meilleurs traitements ou vaccins , c'est autre chose. Je me pose bien la question de la dangerosité d'un virus intrinsèquement, sur une population qui ne l'aurait jamais croisé ni ne serait vaccinée par exemple. 

Le COVID comme l'état n'a pas intérêt à ce que tu meurs vite, c'est des parasites.

Ils profitent de toi un maximum, jusqu'à ce que tu trouves une parade ( exil fiscal ou réponse immunitaire) ou que tu cèdes sous la pression ( décès ou faillite).

L'hote du virus, comme l'assujetti a l'impôt est nécessaire au bon rendement du parasite.

Trop d'impôt tue l'impôt, trop de létalité tue le virus.

Idéalement le virus resterait en permanence dans le corps de son hôte. Cas de séropositif infecté plus de 200 jours de suite. Malheureusement l'hôte se défend et s'affaiblit ce qui provoque l'issue fatale = fin de l'infection par guérison ou décès.

Edited by miroula

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, miroula a écrit :

Le COVID comme l'état n'a pas intérêt à ce que tu meurs vite, c'est des parasites.

Ils profitent de toi un maximum, jusqu'à ce que tu trouves une parade ( exil fiscal ou réponse immunitaire) ou que tu cèdes sous la pression ( décès ou faillite).

L'hote du virus, comme l'assujetti a l'impôt est nécessaire au bon rendement du parasite.

Trop d'impôt tue l'impôt, trop de létalité tue le virus.

oé enfin un virus ne pense pas et n'a pas de stratégies,tu as des virus comme le nipah qui tue 70 % des gens infectés.

Si ça devenait contagieux par je ne sais quelle moyen,on aura pas besoin de pass sanitaire pour vacciner les gens.On se battra pour se faire vacciner.

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, L'ingénieur du chaos a écrit :

oé enfin un virus ne pense pas et n'a pas de stratégies,tu as des virus comme le nipah qui tue 50 % des gens.

Si ça devenait contagieux par je ne sais quelle moyen,on aura pas besoin de pass sanitaire pour vacciner les gens.On se battra pour se faire vacciner.

Avoir un intérêt n'est pas penser.

Je n'ai pas prêté d'intention au virus, il y a une mauvaise lecture de ta part.

En résumé l'utopie d'un parasite serait de devenir un saprophyte.

Edited by miroula

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, miroula a écrit :

Avoir un intérêt n'est pas penser.

Je n'ai pas prêté d'intention au virus, il y a une mauvaise lecture de ta part.

J'ai bien compris l'exercice de style mais la comparaison ne tient pas.Derrière l'Etat,c'est des personnes qui prennent des décisions et mettent en  place des stratégies d'impôts.Tu me diras je suis pointilleux et j'enkule les mouches.

Edited by L'ingénieur du chaos

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, L'ingénieur du chaos a écrit :

J'ai bien compris l'exercice de style mais la comparaison ne tient pas.Derrière l'Etat,c'est des personnes qui prennent des décisions et mettrent en  place des stratégies d'impôts.

Il n'y a pas de comparaison, c'est une pique sarcastique. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×