Jump to content
This Topic
Sashimi

Coronavirus de Wuhan

Recommended Posts

22 hours ago, 17 lièvres said:

C'est marrant, parce que j'ai trouvé l'article vraiment pas satisfaisant. Je voulais pas le commenter parce que je suis pas trop chaud pour débattre avec Friedrich qui est devenu une caricature mais puisqu'une personne censée comme toi en parle, je peux donner mon avis. :)

 

Les points où je suis d'accord avec l'article: 

– Le confinement n'a pas sauvé des dizaines de milliers de vies, il a selon moi juste retardé leur mort de quelques mois.

– Vu que chaque individu est différent, on aura sans doute pas besoin d'aller jusqu'à 70% de contamination pour être tranquille, Dupire avait déjà parlé de ça ici il y a quelques jours. Mais même si 40% sont suffisant, on en est tellement loin surtout dans certaines régions que c'est pas ça qui empêchera une deuxième vague.

 

Par contre, il faut avoir les reins solide pour estimer que la différence de climat entre mars et avril a eu un impact non négligeable, sachant que le pic est super bien synchronisé avec le moment où on a arrêté de se réunir et sachat que c'est un virus qui se transmet quand on se réunit. Ce détail en gras, on en parle peu mais il est important. L'efficacité du confinement ne se justifie pas seulement en regardant les dates et les courbes, c'est aussi du bon sens, le virus n'est pas un oiseau migrateur, c'est un truc qui se propage de proche en proche, donc plus on s'éloigne moins il se propage. Même les sceptiques sont d'accord avec ça. Les courbes ne font que confirmer le bon sens de la démarche.

 

Justifier la saisonnalité du truc avec l'Amérique du Sud qui explose 3-4 semaines après l'Europe (et en même temps que les USA qui sont à notre lattitude d'ailleurs), il fallait oser parce que ça ressemble beaucoup plus à un transfert de personne standard plutôt qu'à l'arrivée de l'automne. D'ailleurs si on regarde le climat en Avril des villes les plus touchées (Lima, Guayaquill, Rio…), ça a beau être l'automne il fait largement aussi bon qu'un mois de mai en France, et globalement le virus a explosé dans toute sorte de climat à travers le monde, de l'hiver chinois à l'été tropical en Amazonie.

Au final son seul argument c'est de dire en gros "La plupart des virus nous font chi** 1-2 mois par an, donc celui-ci sans doute aussi", et je trouve ça extrêmement léger.

Si on évite une deuxième vague, c'est parce qu'on aura appris des choses sur la propagation de ce virus et qu'on fera gaffe à éviter les activités à risque, mais si on repart comme en 2019 comme le recommande l'article (ça n'arrivera pas parce que les gens ont peur de toute façon) on va droit dans le mur imo. :)

 

La flemme de relire l'article et je n'ai pas le temps de répondre en détail mais en soit je suis d'accord avec toi. J'ai pas souvenir que ce soit en opposition avec l'article en fait. Le diable est dans les détails et je pense être aussi convaincu que toi que le confinement a joué un grand rôle dans le fait de passer d'un R(0) de 3 a 0.6 de début a fin mars disons. Pour autant, pour avoir vécu ça de l’étranger avec un confinement tres différent, faut pas non plus sur-estimer le rôle de l'attestation pour pouvoir faire du sport une fois par jour (sous-entendu, les modalités sont discutables) et sous-estimer le changement complet de perspectives des peuples européens vers la mi-mars. Meme en Biélorussie ou ils n'ont rien fait, le comportement de la population a changé. Donc faut aussi comprendre que la définition même de "confinement" est discutable - ce mot veut tout dire et rien dire. Bref, je suis d'accord avec toi: les changements de comportement (contraint ou non) ont joué un rôle probablement majeur, je pense que peu en doutent. Il n’empêche qu'il a raison de rappeler qu'il y a d'autres facteurs qui entrent en jeu.

En gros je n'ai pas eu l'impression que cet article était en contradiction avec ce que tu dis. Et je suis d'accord avec toi que c'est facile de dire "pas la peine d'en faire tout un foin" quand c'est souvent parce qu'on en fait tout un foin que ça n'en devient pas un, paradoxalement. Perso je serai toujours plus critique avec le fait qu'on ait pas fait les choses crescendo en amont (sauf sur une semaine histoire de...) plutôt que sur la décision du confinement ultra strict. A mon sens c'est le fait de prendre ça de haut qui provoque l’excès inverse donc je ne suis pas "team grippette". 

 

Edited by M4URIC3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Même ça c était faux. On a vécu 2 mois dans une faille spatio temporel pendant laquelle on pouvait raconter n'importe quoi.

https://www.google.com/amp/s/amp.parismatch.com/Actu/Societe/Coronavirus-Le-rassemblement-evangelique-de-Mulhouse-accuse-a-tort-Nos-revelations-1686140

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, AssKicker496 a écrit :

Même ça c était faux. On a vécu 2 mois dans une faille spatio temporel pendant laquelle on pouvait raconter n'importe quoi.

https://www.google.com/amp/s/amp.parismatch.com/Actu/Societe/Coronavirus-Le-rassemblement-evangelique-de-Mulhouse-accuse-a-tort-Nos-revelations-1686140

Et s'ils partageaient la source ? Si c'est une étude (même un preprint), je pense que des milliers de gens aimeraient se pencher dessus. Je suis triste de ne pouvoir lire les faits et de me contenter de l'interprétation (aucune attaque) de Paris Match.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, dupire a écrit :

L’avis -très différent même si conclusion proche- d’un autre compte intéressant 

https://mobile.twitter.com/medicusfr/status/1263531625163472896?s=12

Je suis beaucoup plus d'accord avec celui-ci qu'avec le précédent que tu as cité. Le fait qu'on ait pas l'école, les concerts, le cinéma, les festivals, les stades remplis (même en plein air 30 000 personnes qui crient ensemble pendant 2 heures c'est chaud) etc. en plus du fait que les gens ont peur de se serrer la main et de se rassembler, c'est ce qui pourrait nous sauver, en tout cas provisoirement.

 

Les données qu'on a sur les navires et les prisons par exemple, associé au test d'anticorps sur 60 000 espagnols font penser qu'on est très loin de l'immunité collective.

Edited by 17 lièvres

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, AssKicker496 a écrit :

Même ça c était faux. On a vécu 2 mois dans une faille spatio temporel pendant laquelle on pouvait raconter n'importe quoi.

https://www.google.com/amp/s/amp.parismatch.com/Actu/Societe/Coronavirus-Le-rassemblement-evangelique-de-Mulhouse-accuse-a-tort-Nos-revelations-1686140

Te casse plus la tête avec ce thread fiction, un petit rassemblement évangélique qui crée une pagaille national sois disant,

Et dans d'autres pays des rassemblement religieux 100 fois plus nombreux avec des cas de décès très faible, il y a quand même bien un contaminé qui a du pénétré dans un ces lieux de prière à rassemblement élevé dans certains pays ? 

Te fatigue plus avec ce cocacolavirus, sauf si tu aime voir avec quelles salades ils jonglent

Macron qui sert des mains pendant que ce gouvernement recomande à ses citoyens des gestes barrière etc,

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.lefigaro.fr/sciences/coronavirus-que-faut-il-penser-de-la-baisse-des-indicateurs-20200523

" Mécaniquement, la levée du confinement le 11 mai va forcément aboutir à une augmentation du nombre d'infections puisque les contacts entre les gens vont se multiplier, préviennent les autorités. «Toute la question, c'est de maintenir cette augmentation dans les limites de ce qui est acceptable», souligne le Dr Lévy-Bruhl."

Toujours cette mécanique, invalidée dans tous les pays déconfinés, certains depuis presque un mois désormais.

MAIS

"A rebours du discours dominant, quelques scientifiques, minoritaires mais de plus en plus nombreux, jugent que l'épidémie touche à sa fin. Certains estiment que l'épidémie a touché tous ceux qu'elle pouvait toucher. Leur argument central : il est faux de considérer que l'intégralité de la population est une cible. «Une partie non négligeable de la population pourrait ne pas être sensible au coronavirus, parce que des anticorps non-spécifiques de ce virus peuvent l'arrêter», dit à l'AFP l'épidémiologiste Laurent Toubiana.

Un avis partagé par le Pr Yonathan Freund, urgentiste à l'hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière. Il est frappé par la baisse drastique du nombre de contaminations chez ses collègues par rapport au début de l'épidémie. «Aux urgences et à l'hôpital, on est particulièrement exposés. Si le virus circulait autant qu'avant et qu'on était tous susceptibles d'être touchés, on se serait contaminés entre nous ou on l'aurait été par les malades», explique-t-il à l'AFP. «Or, une grande majorité des médecins n'ont pas été touchés du tout. C'est de la pure spéculation mais ça pourrait vouloir dire que des gens ont une immunité naturelle ou acquise», avance-t-il."

De dangereux radicaux probablement.

Edited by von friedrich

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, von friedrich said:

De dangereux radicaux probablement.

C'est quand même fatiguant comme figure de style a la longue. Si tu t’adresses a quelqu'un qui dit ça ici ou ailleurs, nomme le. Je trouve que tu grossis le trait quand même. Pour rappel, on déconfine en Europe donc l’idée que c'est gérable doit quand même être légèrement plus mainstream que ce que tu laisses entendre...

Quote

«Une partie non négligeable de la population pourrait ne pas être sensible au coronavirus, parce que des anticorps non-spécifiques de ce virus peuvent l'arrêter», dit à l'AFP l'épidémiologiste Laurent Toubiana.

Et ces gens sont plus nombreux a Bordeaux qu'a Paris ? A San Francisco qu'a New York ? A Saaremaa qu'a Tallinn (pour l'exemple que je connais le mieux). Et extrêmement minoritaire sur le Diamond Princess ou le CDG ?

Impossible qu'on soit simplement capable d’être en dessous de R(0) = 1 avec un mix entre conditions moins favorables, changement de comportement, règles toujours strictes (j'ai pas l'impression que les bars, stades de foot, areports, festivals, marathons etc. tournent a plein régime hein...)  et l'aide des contaminés ? Perso c'est pourtant ce que j'ai vécu en Estonie ou le virus était légèrement hors de contrôle a un moment donné (pas de tests pour les cas bénins etc.) mais ou le changement de comportement a fait chuter le taux de contamination et ou ils reprennent le traçage systématique pour permettre au reste de la population de vivre de nouveau "normalement".

Faut admettre que ce sont des hypothèses et rien de plus. L'article de mediapart poste ici (

) me semble déjà plus crédible que de dire qu'en fait, on aurait pu lécher la barre du métro que ca n'aurait rien changé. 

 

Donc non, pas de dangereux radicaux. Chacun y va de son hypothèse. Et si l’idée c'est de dire qu'il y a des mécanismes qu'on comprend tres peu et des explications multi-factorielle dont cette hypothèse, bien sur.

Mais si l’idée c'est de dire qu'on aurait pu continuer les rassemblement de 5000 personnes a l’intérieur sans que ça ne fasse aucune différence niveau progression du virus... que tout n'est "qu’évolution naturelle"... c'est pas dingue de dire que c'est peu crédible. 

Edited by M4URIC3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, von friedrich a écrit :

"C'est de la pure spéculation mais ça pourrait vouloir dire que des gens ont une immunité naturelle ou acquise», avance-t-il."

De dangereux radicaux probablement.

Et quel est le taux d'immunisés naturels/acquis dans la marine française? :ph34r:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, M4URIC3 a écrit :

C'est quand même fatiguant comme figure de style a la longue.

C'est tout aussi lassant de se faire qualifier de radical car on a le mauvais goût de remettre en question la pertinence du confinement.

Il y a 1 heure, M4URIC3 a écrit :

me semble déjà plus crédible que de dire qu'en fait, on aurait pu lécher la barre du métro que ca n'aurait rien changé. 

Légère caricature ? Quelqu'un a plaidé pour ici pour ne rien faire ? Dire que les pratiques de distanciation ne sont pas intrinsèquement liées au confinement mérite un anathème ? Oui, on peut supprimer les grands rassemblements, interdire les transports en commun pour les citoyens sans masque, valoriser ces pratiques sans confinement. Encore faut-il avoir confiance en ses citoyens.

Il y a 1 heure, M4URIC3 a écrit :

Donc non, pas de dangereux radicaux. Chacun y va de son hypothèse.

Non, chacun n'y pas de son hypothèse. Un consensus s'est très vite crée pour le confinement. Interroger ce consensus, son origine, ses relais me semble être un devoir civique.

Evidemment, la posture du grand responsable est plus aisée, valorise l'ego sans grand frais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, GeneralM a écrit :

Et quel est le taux d'immunisés naturels/acquis dans la marine française? :ph34r:

Combien de morts sur 2000 marins ? Rappelle moi le chiffre ? Zéro ?

Par ailleurs, il est évident que la vie à 2000 sur un porte-avion dans un espace ô combien confiné, 100% du temps, est représentative de la vie en général.

Edited by von friedrich

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, von friedrich a écrit :

Combien de morts sur 2000 marins ? Rappelle moi le chiffre ? Zéro ?

Sacré public à risque oui ^^ Quelques réanimés pourtant mais aucune séquelles parmi eux, tu le sais déjà toi! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
15 minutes ago, von friedrich said:

en question la pertinence du confinement.

 

15 minutes ago, von friedrich said:

 Interroger ce consensus, son origine, ses relais me semble être un devoir civique.

Le soucis avec les types "esprit critique - cartésien" comme toi c'est que tu passes très vite de critique nécessaire à "ils avaient que quelques années à vivre de toute façon".

C'est la signature du sale type hors sol. Bien sûr que la question des critères de tri s'est posée. Mais arrête de faire ta victime parce qu'on te dit que t'as tort de garder cette posture minable du gars qui pense.

Les victimes c'est les gens que tu mets de côté d'un revers de main.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, GeneralM a écrit :

Sacré public à risque oui ^^ Quelques réanimés pourtant mais aucune séquelles parmi eux, tu le sais déjà toi! 

Evidemment, ta mauvaise foi t'empêche de répondre sur l'aspect particulier d'un espace confiné tel un porte-avion.
Exemple du diamond princess, pour prendre un public plus âgé : 70 infections puis quarantaine aboutissant à 712 infections. Bilan : 13 morts sur 3700 passagers en quarantaine dans un espace hyper confiné (avec clim' pour en rajouter). Soit un taux de mortalité de 0,35% chez un public âgé, en espace confiné.

Les séquelles : vous avez manqué "covid, l'apocalypse" dont la fin tiède a beaucoup déçu, vous aimerez "séquelles, promise hell". Cet acharnement a vouloir quelque chose d'horrible est psychologiquement très intéressant. Comme s'il fallait absolument justifier le confinement, la crise économique, que tout cela n'ait pas servi à rien.

Edited by von friedrich

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, von friedrich said:

C'est tout aussi lassant de se faire qualifier de radical car on a le mauvais goût de remettre en question la pertinence du confinement.

Légère caricature ? Quelqu'un a plaidé pour ici pour ne rien faire ? Dire que les pratiques de distanciation ne sont pas intrinsèquement liées au confinement mérite un anathème ? Oui, on peut supprimer les grands rassemblements, interdire les transports en commun pour les citoyens sans masque, valoriser ces pratiques sans confinement. Encore faut-il avoir confiance en ses citoyens.

Non, chacun n'y pas de son hypothèse. Un consensus s'est très vite crée pour le confinement. Interroger ce consensus, son origine, ses relais me semble être un devoir civique.

Evidemment, la posture du grand responsable est plus aisée, valorise l'ego sans grand frais.

Je pense qu'on a plus ou moins le même avis sur le confinement a la Française (Espagnole, Italienne...). Je précise parce que ça veut tout dire et rien dire ce mot. J'estime que ce que j'ai vécu a Tallinn était beaucoup plus raisonnable. C'est un constat d’échec impossible a nier a mon sens. 

Par contre, la ou on semble en total désaccord, c'est sur ce qui nous a conduit a cette décision. En Europe, on s'est rendu compte de l’étendue du problème a la deuxième semaine de mars malgré l'exemple italien a nos portes. Et dans les pays ou la situation était la pire (Belgique, France, Italie, Angleterre) c'est a dire qui cumulaient les plus gros foyers mais surtout les plus gros taux transmission, tu te retrouves avec des décisions de confinement stricts prises quand les bars sont toujours ouverts... Mais le jour ou t'as a prendre cette décision, la situation c'est un R(0) a environ 3 dans les grosses villes. Faut se rendre compte de ce que ça veut dire que d'avoir un nombre de cas qui double tous les 3 jours... Et a ce moment la t'as pas encore la visibilité sur les effets des "petites" mesures que tu viens de prendre et bien que tu saches que ce rythme la est temporaire, tu ne sais pas a quel point. Et ça ne m’empêche pas d’être critique sur les modalités pour autant. 

Donc pour moi, le problème principal c'est bien d’être dans une situation ou, malgré la visibilité des cas Chinois puis Italien, on a pas su s'adapter pour éviter ces taux de transmissions dingues en amont en prenant des mesures finalement peu douloureuses. Début mars, le huit-clos du PSG-Dortmund est débattu, la plupart des partis politiques veulent maintenir l’élection etc. Tous ces problèmes nous paraissaient être de vraies questions posées (équité sportive, conséquences économiques, conséquences politiques etc.) alors qu'en fait c’était complètement dérisoire. Les forces du "on ne touche a rien" sont tres fortes en fait.

Moi ce qui me fait peur, c'est de voir ceux qui disaient que ça s’excitait pour rien, que le virus n'arriverait pas en Europe ou que c’était une gripette.. revenir en mode "j'avais raison" quand c'est pourtant cet état d'esprit qui a posé le plus problème, a mon sens. Avant l’excès inverse d’hystérie collective (l'exemple de ton filet de tennis xD). Pour ne pas paniquer et sur-réagir, il fallait prendre la menace au sérieux. 

Et encore une fois, je voyageai encore début mars donc l’état d'esprit qui consiste a ne pas annuler son voyage et sourire en voyant quelqu'un avec un masque dans l’aéroport, je le connais bien puisque c’était le mien... 

Edited by M4URIC3

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 4 minutes, M4URIC3 a écrit :

Moi ce qui me fait peur, c'est de voir ceux qui disaient que ça s’excitait pour rien, que le virus n'arriverait pas en Europe uu que c’était une gripette.. revenir en mode "j'avais raison" quand c'est pourtant cet état d'esprit qui a posé problème pour réagir tôt mais de manière mesurée plutôt que tard et en panique. 

C'est marrant parce que j'ai l'impression que tu m'imagines en "team grippette" alors qu'en février j'aurais été considéré comme "team danger".
Je comprends bien que l'élément "positif" du confinement c'est le changement d'état esprit dont tu parles. Objectivement, l'assignation à résidence non délictueux à fait entrer les pratiques de distanciation dans les esprits. Personnellement je pense qu'on aurait pu y arriver autrement mais je reconnais tout à fait cette vertu au confinement.
J'ai du mal à imaginer un retour à une forme d'inconscience pour différentes raisons, à commencer par la responsabilité pénale des maires qui préféreront désormais l'interdiction (sous toutes ses formes) au danger de s'exposer à des poursuites pénales pour négligence. Cette seule raison devrait te rassurer.
 

il y a 1 minute, M4URIC3 a écrit :

Et encore une fois, je voyageai encore début mars donc l’état d'esprit qui consiste a ne pas annuler son voyage et sourire en voyant quelqu'un avec un masque dans l’aéroport, je le connais bien puisque c’était le mien... 

Pourquoi annuler son voyage ? Si tu respectes la distanciation (et qu'elle est assurée par ton mode de transport, ce qui est un autre débat) et que ta destination ne confine pas. Personnellement, je n'aurai eu aucun problème à aller en Suède ou en Corée en avril. Si je disais le contraire, je ne serai pas cohérent avec mon point de vue sur le confinement.
Le covid n'est pas une grippette mais est clairement infiniment plus proche de la grippe que de la peste, du choléra ou de la grippe espagnole. Analyser froidement c'est ne pas sous-estimer les risques mais ne pas les surestimer non plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
41 minutes ago, von friedrich said:

Evidemment, ta mauvaise foi t'empêche de répondre sur l'aspect particulier d'un espace confiné tel un porte-avion.
Exemple du diamond princess, pour prendre un public plus âgé : 70 infections puis quarantaine aboutissant à 712 infections. Bilan : 13 morts sur 3700 passagers en quarantaine dans un espace hyper confiné (avec clim' pour en rajouter). Soit un taux de mortalité de 0,35% chez un public âgé, en espace confiné.

Perso quand je cite l'exemple du CDG ou du Diamond Princess, c'est en relation a:
 

Quote

«Une partie non négligeable de la population pourrait ne pas être sensible au coronavirus, parce que des anticorps non-spécifiques de ce virus peuvent l'arrêter», dit à l'AFP l'épidémiologiste Laurent Toubiana.

Du coup j'ai pas compris l’idée de relancer sur le taux de mortalité du virus. Ça me laisse penser que t'as quand même tendance a vouloir, en permanence, minimiser les risques. On peut dire qu'il est extrêmement contagieux tout en disant qu'il est peu létale; on peut dire qu'on n'a pas pris la menace au sérieux assez tôt tout en étant critique sur les modalités du confinement; on peut dire que le confinement a forcement eut un effet sur le taux de transmission sans pour autant nier que c'est multifactoriel et que celui-ci aurait baissé rapidement (pas forcement fortement) quoi qu'il arrive. Etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
45 minutes ago, von friedrich said:

Pourquoi annuler son voyage ? Si tu respectes la distanciation (et qu'elle est assurée par ton mode de transport, ce qui est un autre débat) et que ta destination ne confine pas. Personnellement, je n'aurai eu aucun problème à aller en Suède ou en Corée en avril. Si je disais le contraire, je ne serai pas cohérent avec mon point de vue sur le confinement.
Le covid n'est pas une grippette mais est clairement infiniment plus proche de la grippe que de la peste, du choléra ou de la grippe espagnole. Analyser froidement c'est ne pas sous-estimer les risques mais ne pas les surestimer non plus.

La distanciation dans un avion, c’était déjà compliqué. 

Et dans les transports vers l’aéroport aussi comme tu peux le voir lors de mon retour le 12 mars (déjà): 

IMG_20200312_172125.thumb.jpg.0bf03ed6ad005a05352d636db9f66669.jpg


Apres oui, c'est pas forcement a moi d'annuler mon voyage (perso puis pro) mais honnêtement, a ce moment la, l’état d'esprit général était tres loin de celui d'aujourd'hui. Perso j'essaie de bien m'en souvenir parce que je pense qu'on a tendance a oublier le grand écart qu'on a fait. 

Et a cette époque la, les plus gros foyers étaient tres localisés donc les transports étaient clés. Le voyage en avion c'est un lieu confiné pendant des heures avec une forte densité de passagers, souvent plus a risque que la moyenne (en contact avec beaucoup plus de gens différents que ceux qui vivent plus "enracinés" quelque part) et ou les passagers vont partir aux 4 coins de leur pays d'origine a leur retour. C'est pas exactement un lieu banal a ce stade de l’épidémie. 

Edited by M4URIC3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, M4URIC3 a écrit :

Ça me laisse penser que t'as quand même tendance a vouloir, en permanence, minimiser les risques. On peut dire qu'il est extrêmement contagieux tout en disant qu'il est peu létale; on peut dire qu'on n'a pas pris la menace au sérieux assez tôt tout en étant critique sur les modalités du confinement; on peut dire que le confinement a forcement eut un effet sur le taux de transmission sans pour autant nier que c'est multifactoriel et que celui-ci aurait baissé rapidement (pas forcement fortement) quoi qu'il arrive. Etc.

Je ne minimise aucunement les risques. Je devais être l'un des rares, début mars, à dire à ma copine d'arrêter de prendre les transports en commun étant une personne à risque.
Mais dans le contexte actuel, que je considère comme semi-hystérique (symbolisé par la nécessité de laver la bande du filet de son terrain de tennis), je trouve plus important de relativiser les choses que de les accentuer. Je considère en effet que l'épidémie en France est quasiment finie, ne restant que quelques cas résiduels. C'est mon analyse, on a le droit de ne pas la partager. 80 morts/jour (1700 dans un jour moyen en France), 300 cas (sur 70M d'habitants) et un virus qui semble sur sa fin de vie. Il y aura peut-être, comme la grippe, un comeback en octobre/novembre, j'aimerais qu'on laisse les citoyens tranquille jusque là, ce qui n'est pas incompatible avec méfiance et vigilance.

il y a 37 minutes, M4URIC3 a écrit :

Et a cette époque la, les plus gros foyers étaient tres localisés donc les transports étaient clés. Le voyage en avion c'est un lieu confiné pendant des heures avec une forte densité de passagers, souvent plus a risque que la moyenne (en contact avec beaucoup plus de gens différents que ceux qui vivent plus "enracinés" quelque part) et ou les passagers vont partir aux 4 coins de leur pays d'origine a leur retour. C'est pas exactement un lieu banal a ce stade de l’épidémie. 

Je suis tout à fait d'accord. D'où ma parenthèse. Sur l'avion, une compagnie peut-elle me démontrer l'innocuité de son service ? Si oui, j'y vais, si j'ai un doute, je n'y vais pas. Mais je veux être libre de choisir.

P.S. : en fait ta réponse, c'est pour brag la photo de beau gosse ?

Edited by von friedrich

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, FLyinTom a écrit :

Le problème de cette "liberté de choisir" c'est qu'elle empiète sur la liberté des autres. Si demain trois fêtards moins scrupuleux que toi ramènent la souche après un weekend Ryanair en Grèce, ils provoquent le reconfirment d'une grande quantité de personnes qui n'ont rien demandé (famille, collègues...).

D'où le fait de connaître le degré de confiance qu'on accorde aux citoyens dans leur respect des règles de distanciation. Le déconfinement n'entraîne pas de flambée de cas. La durée du virus dont je parle y est pour quelque chose. Peut-être que l'attitude des citoyens joue aussi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai vu un reportage hier sur les plages.

Planter des piquets avec des barrières, c’est moche mais à la rigueur pourquoi pas.

Par contre le concept de plage dynamique est énorme. Rarement vu un truc aussi con.

Ca m’a fait bien rire en tout cas.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : Hallowheel
partypoker : Hallowheel