Jump to content
This Topic
Sashimi

Coronavirus de Wuhan

Recommended Posts

Un pote a été hospitalisé au mois de novembre pour une infection aux poumons, il avait tout les symptomes du covid dont la perte de gout et d'odorat. Ils n'ont pas su lui dire ce qu'il avait, visite interdite car ils ne savaient pas s'il était contagieux ou non. Ils ont essayé un antibio ça a empiré, ils en ont testé un autre il n'y a eu aucun effet, il est sorti au bout de 2 semaines. Maintenant il cherche à savoir s'il l'a eu ou non, est ce qu'il existe un moyen de le savoir aujourd'hui ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, doncho13 a écrit :

Maintenant il cherche à savoir s'il l'a eu ou non, est ce qu'il existe un moyen de le savoir aujourd'hui ?

Si c'était un cas atypique l'établissement dans lequel il a été hospitalisé a du conserver des traces de ses analyses sanguines ou les transmettre quelque part pour des analyses plus approfondies. Et si ton pote a été infecté il devrait y avoir la trace d'anticorps dans son sang. (ce qui laisserait à supposer que les anticorps ont peut-être une durée de vie supérieure à 6 mois).

Edited by Jamiyoyo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, doncho13 a écrit :

Un pote a été hospitalisé au mois de novembre pour une infection aux poumons, il avait tout les symptomes du covid dont la perte de gout et d'odorat. Ils n'ont pas su lui dire ce qu'il avait, visite interdite car ils ne savaient pas s'il était contagieux ou non. Ils ont essayé un antibio ça a empiré, ils en ont testé un autre il n'y a eu aucun effet, il est sorti au bout de 2 semaines. Maintenant il cherche à savoir s'il l'a eu ou non, est ce qu'il existe un moyen de le savoir aujourd'hui ?

Dans l’hôpital le plus proche de chez moi, des pneumonies inhabituelles décelées par IRM ou scanner par injection de produit de contraste dès début novembre. L'anosmie ou l’agueusie qui sont scientifiquement les appellations cliniques de la perte d'odorat et.ou de gout ne sont pas problématiques en tant que tel tant qu'elles restent partielles dans le temps. Souvent elles sont la conséquence d'AVC ou d'une hypertension intracrânienne or en novembre, les examens n'ont pas révélé ce genre de pathologie cela donc c'est pour cette raison que les pneumonies étaient considérées comme extra-symptomatiques et donc inhabituelles. On parle de peu de cas suspects néanmoins mais suffisamment non négligeables pour rattacher cela à la crise de covid. 

Si ton ami veut savoir s'il l'a eu, ce sont les IgG par prise de sang qui indiqueront s'il a développé des anticorps suffisamment nombreux mais la seule incertitude, c'est de savoir s'il en reste encore en nombre suffisant pour être détectés si ton ami a été infecté en novembre car c'est une inconnue dont on ne sait pas appréhender pour le moment. La séroprévalence serait à priori bonne , elle mesure le nombre de personnes infectées ayant développées des anticorps significativement. Je lui conseille le test sérologique.

Une dernière chose, si ton ami n'a pas totalement récupéré ses sens, une IRM cérébrale peut être envisagée et prescrit par son médecin généraliste. Histoire de s'assurer que tout est en marche.

Edited by Sylvain Cassetêtedeutsch

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Sylvain Cassetêtedeutsch a écrit :

L'anosmie ou l’agueusie qui sont scientifiquement les appellations cliniques de la perte d'odorat et.ou de gout ne sont pas problématiques en tant que tel tant qu'elles restent partielles dans le temps. Souvent elles sont la conséquence d'AVC ou d'une hypertension intracrânienne or en novembre, les examens n'ont pas révélé ce genre de pathologie cela donc c'est pour cette raison que les pneumonies étaient considérées comme extra-symptomatiques et donc inhabituelles.

Internet dit que ça peut arriver dans des pneumonies banales...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, doncho13 a écrit :

Un pote a été hospitalisé au mois de novembre pour une infection aux poumons, il avait tout les symptomes du covid dont la perte de gout et d'odorat. Ils n'ont pas su lui dire ce qu'il avait, visite interdite car ils ne savaient pas s'il était contagieux ou non. Ils ont essayé un antibio ça a empiré, ils en ont testé un autre il n'y a eu aucun effet, il est sorti au bout de 2 semaines. Maintenant il cherche à savoir s'il l'a eu ou non, est ce qu'il existe un moyen de le savoir aujourd'hui ?

oui ,une sérologie covid ,c'est pas remboursé ,environ 45 €

Par contre ça risque de ne pas conclure entre une infection contractée en novembre ou plus tard jusqu' en avril.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, von friedrich a écrit :

image.png.6fcbf965720ff271472f606a38c2d32d.png

 

Pour prolonger le débat sur la Suède comme exemple.

Mortalité supérieure à ses voisins (moins densément peuplés)  mais, je cite, " Rapporté au nombre d'habitants, le taux de mortalité observé le mois dernier - à 101,1 pour 100.000 habitants - s'est par ailleurs avéré inférieur au taux de 110,8 décès pour 100.000 habitant constaté au cours du mois de janvier 2000. Selon l'institut statistique suédois, la surmortalité constatée en 1993 et en 2000 était liée à l'épidémie de grippe saisonnière"

Donc les stats disent que le covid a moins tué, dans une population non confinée, que deux épisodes de grippe. Je ne peux le croire.

même s'il n' y a pas eu de confinement strict,les craintes et la discipline du peuple,les mesures barrière,l'absence de grand rassemblement suffit à faire baisser significativement le taux de contamination par rapport à aucune mesure comme c'est le cas avec une banale épidémie saisonnière de grippe.

D'autre part,utiliser un taux de mortalité/nombre d'habitant est incontournable mais n' a pas une valeur très significative.Dans une épidémie,ce qui compte surtout est l'épicentre de l'épidémie + le nombre de clusters sur un territoire donné.Vouloir comparer le taux de mortalité covid/habitant en Italie et en Suède pour en tirer des conclusions n'a aucun sens.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, docky666 a écrit :

même s'il n' y a pas eu de confinement strict,les craintes et la discipline du peuple,les mesures barrière,l'absence de grand rassemblement suffit à faire baisser significativement le taux de contamination par rapport à aucune mesure comme c'est le cas avec une banale épidémie saisonnière de grippe.

On m'avait justement dit ici que le confinement avait sauvé 100 000 vies parce que la population est incapable de rien. Ah mais non j'oubliais, les suédois sont tellement disciplinés qu'ils peuvent faire sans et les français tellement indisciplinés qu'ils ne peuvent rien faire. Manichéisme ?

il y a une heure, docky666 a écrit :

D'autre part,utiliser un taux de mortalité/nombre d'habitant est incontournable mais n' a pas une valeur très significative.Dans une épidémie,ce qui compte surtout est l'épicentre de l'épidémie + le nombre de clusters sur un territoire donné.Vouloir comparer le taux de mortalité covid/habitant en Italie et en Suède pour en tirer des conclusions n'a aucun sens.

 

L'article explique que le covid, en Suède, a tué autant que le plus gros épisode de grippe récent. Constatation statistique qui permet déjà d'en rabattre sur la dangerosité du covid.
Ensuite, intellectuellement il devient difficile de soutenir que sans confinement en France le covid aurait fait 100 000 morts soit, disons, une super-grippe *5 là ou en Suède il fait une super-grippe *1.

Et les arguments pharisiens type "la France a un climat probablement plus favorable" ou "les clusters se sont développés d'abord en Italie et en France d'où la nécessité plus grande d'un confinement ou encore "les français sont moins disciplinés" ne prennent pas.
L'Autriche est un bon indice :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/22/coronavirus-comment-ischgl-l-ibiza-des-alpes-a-contamine-des-milliers-de-touristes-europeens_6037371_3210.html

L'un des principaux, si ce n'est le principal cluster européen, vient d'un pays déconfiné parmi les premiers, avec un des meilleurs bilans. Par ailleurs, frontalier de l'Italie donc l'argument d'un climat fondamentalement différent ne prend pas.

Bref, ce qui a sauvé des vies c'est la distanciation, les masques, pas le confinement.
Ce qui est en train de faire disparaître ce virus, c'est lui-même, pas l'action humaine.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, von friedrich a écrit :

Ce qui est en train de faire disparaître ce virus, c'est lui-même, pas l'action humaine.

En fait, tu n'as toujours pas compris (ou tu fais semblant de ne pas comprendre) que le confinement n'a jamais eu pour but de faire disparaître le virus mais que le but était de limiter sa propagation pour ne pas surcharger le système hospitalier et que les malades graves puissent être pris en charge et avoir une place en réanimation si besoin. 

Si on avait eu 200 ou 300k lits en réa, il n'y aurait pas eu besoin de confinement et l'état ne se serait pas privé de sauver l'économie en laissant les gens au travail. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Liebodar a écrit :

En fait, tu n'as toujours pas compris (ou tu fais semblant de ne pas comprendre) que le confinement n'a jamais eu pour but de faire disparaître le virus mais que le but était de limiter sa propagation pour ne pas surcharger le système hospitalier et que les malades graves puissent être pris en charge et avoir une place en réanimation si besoin. 

Si on avait eu 200 ou 300k lits en réa, il n'y aurait pas eu besoin de confinement et l'état ne se serait pas privé de sauver l'économie en laissant les gens au travail. 

200k carrément ? Sachant qu'on était à 6k au max ? On serait passé de 6 à 200 ?
On aurait eu une pénurie mais la distanciation et les masques sans confinement aurait eu un effet fort proche du confinement. "Proche" signifiant qq milliers de morts supplémentaires oui et pas x "dizaines" de milliers. Après c'est la sensibilité de chacun. Qq milliers de morts valent-ils le coût du confinement, en terme de droits ?

J'entends très bien qu'on préfère sauver ces quelques milliers. Par contre je n'accepte pas qu'on me dise que le confinement était la "seule" solution car sans cela apocalypse (à cause du virus directement ou indirectement par le manque de lits en réa).
 

Edited by von friedrich

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Liebodar a écrit :

En fait, tu n'as toujours pas compris (ou tu fais semblant de ne pas comprendre) que le confinement n'a jamais eu pour but de faire disparaître le virus mais que le but était de limiter sa propagation pour ne pas surcharger le système hospitalier et que les malades graves puissent être pris en charge et avoir une place en réanimation si besoin. 

Si on avait eu 200 ou 300k lits en réa, il n'y aurait pas eu besoin de confinement et l'état ne se serait pas privé de sauver l'économie en laissant les gens au travail. 

Si on avait eu des tests et des masques surtout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, von friedrich a écrit :

200k carrément ? Sachant qu'on était à 6k au max ? On serait passé de 6 à 200 ?
On aurait eu une pénurie mais la distanciation et les masques sans confinement aurait eu un effet fort proche du confinement. "Proche" signifiant qq milliers de morts supplémentaires oui et pas x "dizaines" de milliers. Après c'est la sensibilité de chacun. Qq milliers de morts valent-ils le coût du confinement, en terme de droits ?

J'entends très bien qu'on préfère sauver ces quelques milliers. Par contre je n'accepte pas qu'on me dise que le confinement était la "seule" solution car sans cela apocalypse (à cause du virus directement ou indirectement par le manque de lits en réa).
 

Quand je dis 200k, c'est une image...

Pour te répondre comme tu dis chacun sa sensibilité et perso je préfère avoir perdu mes contrats et une bonne partie de mon revenu annuel et que ça ait pu contribuer à sauver quelques milliers de vies. 

J'estime aussi que ma liberté de me déplacer, de faire du sport, aller au cinéma etc n'est pas plus importante que le droit de rester en vie de quelques milliers d'autres.

Maintenant libre à toi de penser que la liberté d'aller chez Zara ou Séphora est plus importante que la vie d'un de tes proches qui seraient à risque, mais je ne partage pas ta vision des choses. 

 

Question sans troll, tu penses vraiment qu'en France on aurait réussi à faire respecter les gestes barrières, le port du masque? Perso je n'y crois pas (mais je me trompe peut-être on ne le saura jamais). 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Liebodar a écrit :

J'estime aussi que ma liberté de me déplacer, de faire du sport, aller au cinéma etc n'est pas plus importante que le droit de rester en vie de quelques milliers d'autres.

Maintenant libre à toi de penser que la liberté d'aller chez Zara ou Séphora est plus importante que la vie d'un de tes proches qui seraient à risque, mais je ne partage pas ta vision des choses. 

C'est marrant comme la "liberté" est devenue assimilée à la liberté de consommer.
La liberté de ne pas perdre son boulot, la liberté d'être maître de ses mouvements, la liberté d'avoir un débat etc etc oui ce sont des notions autrement importantes à mes yeux que la liberté "d'aller chez zara".
Interdire la cigarette sauve des vies. Interdire les voitures sauve des vies. Interdire l'avion sauverait des vies en abaissant la pollution. Interdire sauve beaucoup de vies en général.
Et pitié je baffe le prochain qui me sort l'argument "oui mais si ça arrivait à un proche". Si on ne peut pas penser in abstracto, que chaque émotion influence chaque pensée, autant ne pas penser. Je ne dis pas ça pour toi mais je l'entends trop.

il y a 11 minutes, Liebodar a écrit :

Question sans troll, tu penses vraiment qu'en France on aurait réussi à faire respecter les gestes barrières, le port du masque? Perso je n'y crois pas (mais je me trompe peut-être on ne le saura jamais).

Oui. J'ai achète des plants de tomate ce matin, on m'a obligé à porter un masque. Par ailleurs, je vois beaucoup de gens en masque dans la rue, sans obligation. Enfin, je trouve que le confinement a été vraiment vraiment bien respecté (y compris dans les cités où l'on prédisait l'apocalypse) donc oui je n'ai aucun doute.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, von friedrich a écrit :

Bref, ce qui a sauvé des vies c'est la distanciation, les masques, pas le confinement.
 

Je me permet de rebondir en léger HS car lire cette phrase m'a fait un petit truc à l’intérieur.

Ce sentir proche des gens créé de la chaleur humaine, on se sent bien, ça nous permet de nous épanouir, de briller, de nous sentir vivant, d’être responsable de soit même puis des autres etc... c'est la direction de la vie.

Un expérience avait été faite pendant la 2nd guerre ou des enfants avaient été privé de tout contact humain = ils sont mort rapidement

Le soucis que j'ai avec ce port du masque et la distanciation est qu'il encourage les hommes à avoir peur les uns des autres, la personne en face devient  potentiellement dangereux, il "peut" nous transmettre le virus etc.. Du coup je ne suis plus responsable de moi même et de ma santé, cela va dans l'autre sens pour moi, celui de la mort. Vu que je ne suis plus responsable, il me faut donc déléguer cela à autrui, du coup ceux qui ont un intérêt à me manipuler pour me vendre des objets ou des idées vont s'en donner à cœur joie. Je vous dis ceci est le chemin de la mort.

 

Alors NON von friedrich, la distanciation et les masques ne sauvent pas des vies !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant ma liberté d'aller au boulot, j'ai répondu, ma liberté de mouvement aussi, liberté des débats je ne vois pas où le confinement a joué.

Quand je parle de tes proches, je parle de nos proches à tous, car au final comme ça été dit par @Holalaholasi on avait pas limité la circulation du virus nous aurions tous autour de nous un voisin, le membre de la famille d'une connaissance qui en aurait subit les conséquence.

 

Pour ce qui est des autres interdictions bien que fumeur je suis pour l'interdiction de la clopes, pour l'interdiction de l'alcool, pour l'interdiction de prendre l'avion par pur plaisir personnel (tourisme), pour l'interdiction des véhicules polluants car toutes ces choses que tu appelle libertés nuisent à la liberté de vivre bien pour les autres.

 

Pour finir sur le respect des gestes barrières,  j'habite sur des quais de Seine qui sont piétonniers. Avec ma copine on s'est amusé à compter les gens masqué dimanche, il y en avait moins de la moitié. Ces quais sont larges de 3m a vu de nez, les gens courent sans masque, toussent (normal pour un ancien fumeur par exemple), ça picole, voir même ça crache par terre. Donc tu passes sur ces quais, avec tout ce monde qui fait n'importe quoi non masqué je suppose que tu traverses obligatoirement des "nuages" de gouttelettes. Je ne suis donc pas du tout aussi optimiste que toi sur le respect des gestes barrières.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, von friedrich a écrit :

On m'avait justement dit ici que le confinement avait sauvé 100 000 vies parce que la population est incapable de rien. Ah mais non j'oubliais, les suédois sont tellement disciplinés qu'ils peuvent faire sans et les français tellement indisciplinés qu'ils ne peuvent rien faire. Manichéisme ?

L'article explique que le covid, en Suède, a tué autant que le plus gros épisode de grippe récent. Constatation statistique qui permet déjà d'en rabattre sur la dangerosité du covid.
Ensuite, intellectuellement il devient difficile de soutenir que sans confinement en France le covid aurait fait 100 000 morts soit, disons, une super-grippe *5 là ou en Suède il fait une super-grippe *1.

Et les arguments pharisiens type "la France a un climat probablement plus favorable" ou "les clusters se sont développés d'abord en Italie et en France d'où la nécessité plus grande d'un confinement ou encore "les français sont moins disciplinés" ne prennent pas.
L'Autriche est un bon indice :

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/04/22/coronavirus-comment-ischgl-l-ibiza-des-alpes-a-contamine-des-milliers-de-touristes-europeens_6037371_3210.html

L'un des principaux, si ce n'est le principal cluster européen, vient d'un pays déconfiné parmi les premiers, avec un des meilleurs bilans. Par ailleurs, frontalier de l'Italie donc l'argument d'un climat fondamentalement différent ne prend pas.

Bref, ce qui a sauvé des vies c'est la distanciation, les masques, pas le confinement.
Ce qui est en train de faire disparaître ce virus, c'est lui-même, pas l'action humaine.

 

L'exemple de l'Autriche est génial,  l'Autriche avait un énorme cluster et il on deconfiné en premier.Sauf que, tu as lu l'article ? les contaminés ne sont pas autrichien, ils sont venus qq jours, l'ont choppé et sont reparti chez eux, le virus n'a pas circulé partout en Autriche via ce cluster, gro. 

Sinon je te confirme, les français sont des veaux niveau discipline sans confinement/sanction on aurait eu les mêmes mongols qu'en Angleterre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, IpromizUHell a écrit :

Sinon je te confirme, les français sont des veaux niveau discipline sans confinement/sanction on aurait eu les mêmes mongols qu'en Angleterre.

Imagine je change "les français" par "les arabes". 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, von friedrich said:

Bref, ce qui a sauvé des vies c'est la distanciation, les masques, pas le confinement.
Ce qui est en train de faire disparaître ce virus, c'est lui-même, pas l'action humaine.

- La distanciation et les masques c'est pas des actions humaines ?

- Les choses commencent à sortir sur le fait que les milieux fermés posent problème et que l'extérieur beaucoup moins. Donc ce serait un argument pour laisser circuler dehors mais pas ouvrir les bureaux, commerces et usines.

- plutôt que parler masques et tout t'es là à grogner sur la liberté de circuler. On te met sous les yeux que les gens obligés d'aller travailler crèvent en premier avec les vieux et t'es là à dire "mais ça vaut le coup pour que j'aille débattre". N'importe quoi.

Et toi t'es là à mal tirer des conclusions sans aucune logique entre deux morceaux de phrases.

Share this post


Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, PedroGuitou said:

Imagine je change "les français" par "les arabes". 

 

Français c'est spécifique à la France, c'est varié et multiple.

Arabe c'est plein de pays différents, avec même des arabes pas musulmans et tout, varié et multiple aussi.

Le remplacement des mots que tu proposes a aucun sens.

Les généralités ça peut être utile et avoir du sens. C'est le biais raciste par contre qui a souvent aucun sens et te fait sortir des généralités stupides.

Edited by FabD

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, IpromizUHell a écrit :

L'exemple de l'Autriche est génial,  l'Autriche avait un énorme cluster et il on deconfiné en premier.Sauf que, tu as lu l'article ? les contaminés ne sont pas autrichien, ils sont venus qq jours, l'ont choppé et sont reparti chez eux, le virus n'a pas circulé partout en Autriche via ce cluster, gro. 

Oui il y a un cluster en Autriche mais aucun autrichien touché parce que c'est une station jet-set. Comme a ibiza ou il n'y a aucun espagnol ou sur la côte d'azur où il n'y aucun français. Sérieux.

il y a 24 minutes, Liebodar a écrit :

si on avait pas limité la circulation du virus

par la distanciation, les masques, les tests oui.

Citation

Pour ce qui est des autres interdictions bien que fumeur je suis pour l'interdiction de la clopes, pour l'interdiction de l'alcool, pour l'interdiction de prendre l'avion par pur plaisir personnel (tourisme), pour l'interdiction des véhicules polluants car toutes ces choses que tu appelle libertés nuisent à la liberté de vivre bien pour les autres.

Chacun sa philosophie pas de souci.

Citation

 Je ne suis donc pas du tout aussi optimiste que toi sur le respect des gestes barrières.

Pas de souci. L'essentiel c'est que cette sal*perie s'en aille et que notre échange soit courtois, ce qui est le cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, von friedrich a écrit :

Chacun sa philosophie pas de souci.

Quand il s'agit de la mort des autres, il y une histoire de déclaration universelle. Et ton appel à la courtoisie quand tu jettes par dessus bord toute nuance sur la vie de milliers de compatriotes vulnérables, tu peux te le garder.

Soit tu argumentes que les droits ont pas à être universels, pourquoi pas.

Soit tu les acceptes, mais dans ce cas il faut voir exactement ce qui en découle. C'est pas "chacun son avis" dans ce cas. Parce que si tu demandes leur avis aux vieux ils vont te dire "bah non j'ai pas envie de rester en epahd étant malade j'aimerais bien aller à l'hôpital".

Après, une fois ceci pris en considération, on peut essayer des choses, rater, et voir des milliers de gens mourir. Ce qui est pas acceptable c'est de pas chercher plus loin que "ils étaient vieux de toute façon".

Edited by salette
grossier

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Rewards
PokerStars : Rewards