Jump to content
This Topic
indeedCP

Perdu dans la vie, besoin de vos conseils

Recommended Posts

il y a 29 minutes, checky a écrit :

Si tu savais comme j'aimerais bien :(

Je ne sais pas si tu as une contre-indication mais si ce n'est pas le cas je ne vois pas pourquoi cela ne serait pas possible.

 

J'ai moi-même repris le sport régulièrement depuis env. 3 mois après une très longue période d'inactivité, ou j'avais perdu l'envie de me bouger, ou je fumais aussi un peu trop et trop mécaniquement même si ce n'était pas forcément tous les jours.

J'ai eu une période ou je n'allais pas bien, entre autres problèmes j'ai perdu un de mes meilleurs amis, emporté tellement tôt et soudainement par ce put**n de crabe, j'étais tout le temps en tension, à cogiter aussi avec l'impression d'avoir moi-même un prb médical... je suis passé par la case doc avec qui j'ai beaucoup discuté (aussi bien médical que sens de la vie/envie...) et sa seule ordonnance a été "reprise du sport" mais pour lui pas pour faire 30 min de marche, pas pour juste faire marcher la pompe, non faire qq chose qui défoule, un truc qui évacue les tensions, qui vide aussi l'esprit.

Si t'es physiquement apte à toi de trouver l'activité sportive qui te va, ça peut être qq chose d'assez fun dans un 1ier temps, faire aussi un peu de marche pour décrasser tout ça et des p'tits futsal/basket avec les potos par exemple, pour moi ça a été le padel.

C'est hyper fun, on se met bien la race, on se challenge et comme on était novice c'est aussi satisfaisant de voir sa progression, ça motive à continuer.

 

Ca m'a aussi permis de ne plus fumer du tout, je ne dis pas que je peux pas tirer 2 barres dans une soirée (encore que) mais depuis la reprise du sport je n'ai plus rien fumé chez moi, quand je reviens d'une session je suis cool et fumer est la dernière chose dont j'ai envie, ajd au quotidien ca ne me manque vraiment pas.

Ca permet aussi de faire des choses positives à coté, de faire encore plus attention à l'alimentation parce que c'est un peu con de faire du sport si c'est pour bouffer de la m**de à coté, de mieux dormir de part le sport et aussi parce que la fumette ça fait des réveils qq peu embrumés même si on ne le ressent par habitude, de prendre plus soin de soi.

Je pense qu'on est plus des jeunots donc on s'écoute aussi un peu plus, le sport c'est cool mais à nos âges c'est pas toujours évident quand on reprend, on peut vouloir en faire trop, trop vite, se blesser... je suis en phase cataplasme d'argile/massage/huiles essentielles :D là pour régler un p'tit problème tendineux et c'est bien, moi qui ai toujours été assez bourrin dans ma pratique du sport j'apprends à gérer, j'apprends à essayer de prendre du plaisir sans me déchirer, j'apprends à privilégier la récup, à prendre le temps qu'il faut, à être patient.

Et puis reprendre une chose amène à en reprendre une autre, on est dans un cercle positif, je me suis mis à relire régulièrement, à accepter un peu plus certaines invitations, pour être actif, pour passer un peu moins de temps sur le net, sur CP (même si c'est pas gagné) et un peu plus de temps avec les gens.

Je ne sais pas ce que me réservera le futur et je ne vais pas faire de promesses mais j'espère que le sport me suivra, faire une activité physique est surement le meilleur des anti-dépresseur.

Je ne sais pas ou il en est de ce coté mais ca peut aussi aider OP.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, survival66 a écrit :

Je pense qu'on est plus des jeunots [...]  là je suis en phase cataplasme d'argile/massage/huiles essentielles  pour régler un p'tit problème tendineux

c'est marrant comme le début de la phrase va bien avec la fin :P Mais c'est totalement ça... ! Les étirements put**n... à l'époque les étirements c'était le moment de discuter avec les copains à la fin de l'entrainement en faisant semblant parce que de toute façon tu sens rien et que demain matin t'auras pas une douleur. Aujourd'hui quand tu t'étires t'as l'impression d'être en immersion dans ta cuisse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://apply.workable.com/digirocks/j/9A37213BC2/

voilà par exemple une ESN qui propose un 85k qui favorisera l’autodidacte même si un diplôme d’ingénieur est demandé.

et je ne pense pas qu’ils s’attendent à avoir des candidatures de “cracks”

Edited by xmoussx

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu me diras sur quelle planète une société va embaucher un autodidacte à 85k soit 6k5 brut sur 13 mois alors que le salaire moyen d'un data scientist diplomé est sur un range de 45k (0-3 ans d'xp / 65k brut (7-10 ans d'xp) soit 2000/ 3000e net après impôt sur 13 mois. 

 

Faut arrêter de sortir des chiffres au hasard et surtout lui faire croire qu'il peut atteindre ce genre de position. Cela dit, en effet les salaire des datas scientist sont relativement haut pour la France car c'est un nouveau métier donc les profils sont rares.

 

https://www.inegalites.fr/salaire-etes-vous-riche-ou-pauvre

En résumé, si tu veux vraiment gagner des sous, faut changer de pays mon pote :ph34r:

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, anuscopie a écrit :

Tu me diras sur quelle planète une société va embaucher un autodidacte à 85k soit 6k5 brut sur 13 mois alors que le salaire moyen d'un data scientist diplomé est sur un range de 45k (0-3 ans d'xp / 65k brut (7-10 ans d'xp) soit 2000/ 3000e net après impôt sur 13 mois. 

 

Faut arrêter de sortir des chiffres au hasard et surtout lui faire croire qu'il peut atteindre ce genre de position. Cela dit, en effet les salaire des datas scientist sont relativement haut pour la France car c'est un nouveau métier donc les profils sont rares.

 

https://www.inegalites.fr/salaire-etes-vous-riche-ou-pauvre

En résumé, si tu veux vraiment gagner des sous, faut changer de pays mon pote :ph34r:

 

Moi je propose juste à ceux que ça concerne de répondre à cette annonce pour voir si ils peuvent gagner plus que chez anuscopie.org les radasses ;)

si vos salaires vous font rager faut pas s’exciter sur moi mais plutôt préparer des CV.

cest pas parcequon est en France qu’on est condamné aux bas salaires.

J’ajoute que spécifiquement cette esn favorise les candidats atypiques.

Edited by xmoussx

Share this post


Link to post
Share on other sites

j’ai voulu regarder vite fait les annonces de ce site et je suis tombé sur ça :

concevoir et faire suivre la roadmap à ta Squad en priorisant le backlog pour une acquisition performante

Animer en agilité les étapes Scrum et les avancées vers la delivery

Ça tente du monde ici ? 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, xmoussx a écrit :

https://apply.workable.com/digirocks/j/9A37213BC2/

voilà par exemple une ESN qui propose un 85k qui favorisera l’autodidacte même si un diplôme d’ingénieur est demandé.

et je ne pense pas qu’ils s’attendent à avoir des candidatures de “cracks”

t'as lu l'offre avant de poster ? 

A quel moment OP peut postuler et prétendre à 85k ici ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, TASSIN a écrit :

C'est peut-être pour ça que c'est aussi bien rémunéré.

non les termes barbares correspondent simplement à une méthode de gestion de projet

https://agiliste.fr/guide-de-demarrage-scrum/

quasiment toute les boite de dev web et informatique travaille en méthodo Agile, jugée plus efficace car plus souple. en finance on s'y met également de plus en plus

 

sinon c'est pas une question d'être une radasse @xmoussx, je t'explique juste ce qu'est la réalité du marché de l'emploi aujourd'hui, si tu as chatté le spot il y quelques années grand bien t'en fasse mais ne fait pas de ton exception une généralité; je ne peux pas te laisser dire qu'une boite va filer du top3% rémunération France au 1er pitre qui a fait une formation de data scientist sur internet sous prétexte qu'il sait coder dans 3 langages, soit raisonnable.

 

après t'as ptet confondu avec le luxembourg, je t'en veux pas, c'est vrai qu'on est un peu mieux lotis ici  :

Spoiler

https://www.justarrived.lu/travailler-luxembourg/remunerations-recrutement-luxembourg/

Big Data, Business Intelligence et ERP : ici les rémunérations s’étalent entre 32.000 euros en fourchette basse pour un développeur BI débutant (85.000 euros s’il est confirmé) à 95.000 euros pour un Data scientist confirmé et 110.000 pour un Chef de projet ERP

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Muzilheg a écrit :

j’ai voulu regarder vite fait les annonces de ce site et je suis tombé sur ça :

concevoir et faire suivre la roadmap à ta Squad en priorisant le backlog pour une acquisition performante

Animer en agilité les étapes Scrum et les avancées vers la delivery

Ça tente du monde ici ? 😂

Je dois vous traduire c’est ça?

vous flippez devant du jargon simple, je comprends mieux ce thread

pourtant sur les autres thread vous parlez de “range capée” donc je sais que vous êtes capables.

Share this post


Link to post
Share on other sites

80k en data scientist, c'est ce que touche un pote à moi après 15 ans d’expérience en informatique et une bifurcation (avec une énorme motivation) vers le machine learning ces 3/4 dernières années (en sortant d'une école d'ingé et sur Paris). Donc effectivement, je pense qu'OP est loin du compte, même si on a tous le droit de rêver à l'expresso à 1M.

Je proposais l'info à OP, mais de manière plus modeste, un 30k dans le web dev, c'est pas déconnant en autodidacte. Encore faut il que ça plaise à OP. Prof de math en vacataire, c'est sûr qu'il trouvera aussi vu la pénurie. C'est mal payé mais ça peut être vu comme une sorte de petit boulot. Tiens, ça me rend triste pour l'éducation nationale tout ça.

Pour l'aspect psychiatre, je suis plus circonspect vu la tendance générale de ceux ci à aller rapidement vers des prescriptions d’antidépresseurs (en France en tout cas). Surtout que malheureusement, il y a des bons et des mauvais comme partout, sauf que les bons sont en général plus chers.

Meditation + Sport + vie saine (dormir, manger) semble un bon point de départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, ZozoLeClown a écrit :

80k en data scientist, c'est ce que touche un pote à moi après 15 ans d’expérience en informatique et une bifurcation (avec une énorme motivation) vers le machine learning ces 3/4 dernières années (en sortant d'une école d'ingé et sur Paris). Donc effectivement, je pense qu'OP est loin du compte, même si on a tous le droit de rêver à l'expresso à 1M.

Je proposais l'info à OP, mais de manière plus modeste, un 30k dans le web dev, c'est pas déconnant en autodidacte.

Nan mais... bon j’abandonne 

oui vous avez raison

“Les patrons l’adorent” 😂

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut arrêter de balancer des offres à 80k etc qui ne correspondent en rien à son profil. En plus, il est pas à Paris actuellement. 

Oui, il peut se lancer dans l'informatique, je pense que s'il a fait Math sup, il y a des chances que ça plaise à son esprit scientifique (en fonction de la branche choisie). Il y a une énorme pénurie, le gros trou dans le CV ne sera pas forcément un problème pour trouver un job en l'expliquant bien (pro du poker =  gestion du stress, autonomie, etc) et en tombant sur la bonne boîte, mais il commencera avec un salaire de débutant.
De toute façon, on s'en fout du salaire de départ, il pourra rattraper le retard dans les 5 années suivantes l'expérience venant.
Mais faire de l'informatique, tu peux être dev web, être consultant SAP (BC par ex.), data analyst, DBA, ... 
Ces métiers n'ont rien à voir l'un avec l'autre, ont chacun des contraintes qui sont différentes, etc. J'aimerais pas faire le métier que font certains de mes collègues (dev web, consultant SAP BC par ex) alors que j'aime celui que je fais. 

Vue l'absence de repères d'OP, pour la partie qui concerne juste son job, je lui conseillerais :
- de trouver le domaine qui pourrait l’intéresser
- de se former de façon importante et régulière pendant quelques mois (genre horaires de travail pour reprendre le rythme)
- de rechercher un job dans ce domaine en jouant franc jeu au moment du recrutement (j'étais pro poker, j'ai décidé d'arrêter car les conditions ont changé par rapport au moment où je me suis lancé, je me suis donc auto-formé les 6 derniers mois sur tel domaine, je suis motivé, mais j'aurai certainement besoin de formation complémentaire / d'accompagnement au début). Jouer franc-jeu te permettra de trouver une boîte où il sont moins cons et se bornent pas à un parcours standard.

Edited by vingte ⭐⭐
orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, vingte ⭐⭐ a écrit :

- de rechercher un job dans ce domaine en jouant franc jeu au moment du recrutement (j'étais pro poker, j'ai décidé d'arrêter car les conditions ont changé par rapport au moment où je me suis lancé, je me suis donc auto-formé les 6 derniers mois sur tel domaine, je suis motivé, mais j'aurai certainement besoin de formation complémentaire / d'accompagnement au début). Jouer franc-jeu te permettra de trouver une boîte où il sont moins cons et se bornent pas à un parcours standard.

T'as fait ça toi? en province encore pire! Tu vois les RH développer des boutons en direct quand on leur parle de poker. Elles imaginent un mix de Bruel et tonton gambleur qui a perdu l'argent des courses de noël, même sur des recrutement de haut niveau. C'est une vision romantique et fausse.

Moi je balance des offres à 80k pour tous les mecs du thread qui disent des trucs du genre "mon pote est un crack de la DS et prend 45k/y et c'est déjà beau".

Ca concerne aussi OP car si il contacte cette boîte, ils lui formateront un discours pour que ça passe mieux et u'ils puisse négocier au mieux malgré un parcours chaotique.

Après vraiment à prendre ou à laisser, si vous êtes dans ce genre d'activité, et que vous pensez que j'ai tort, on voit ça en mp vous pourriez êtres surpris. 

Quand je vois la réaction béate vis à vis de l'agilité genre "c'est des extra-terrestres" parcequ'ils y a des mots d'anglais dans les phrases, ça m'inspire de la pitié quoi, effectivement ces gars là on peut rien pour eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, vingte ⭐⭐ a écrit :

Faut arrêter de balancer des offres à 80k etc qui ne correspondent en rien à son profil. En plus, il est pas à Paris actuellement. 

Oui, il peut se lancer dans l'informatique, je pense que s'il a fait Math sup, il y a des chances que ça plaise à son esprit scientifique (en fonction de la branche choisie). Il y a une énorme pénurie, le gros trou dans le CV ne sera pas forcément un problème pour trouver un job en l'expliquant bien (pro du poker =  gestion du stress, autonomie, etc) et en tombant sur la bonne boîte, mais il commencera avec un salaire de débutant.
De toute façon, on s'en fout du salaire de départ, il pourra rattraper le retard dans les 5 années suivantes l'expérience venant.
Mais faire de l'informatique, tu peux être dev web, être consultant SAP (BC par ex.), data analyst, DBA, ... 
Ces métiers n'ont rien à voir l'un avec l'autre, ont chacun des contraintes qui sont différentes, etc. J'aimerais pas faire le métier que font certains de mes collègues (dev web, consultant SAP BC par ex) alors que j'aime celui que je fais. 

Vue l'absence de repères d'OP, pour la partie qui concerne juste son job, je lui conseillerais :
- de trouver le domaine qui pourrait l’intéresser
- de se former de façon importante et régulière pendant quelques mois (genre horaires de travail pour reprendre le rythme)
- de rechercher un job dans ce domaine en jouant franc jeu au moment du recrutement (j'étais pro poker, j'ai décidé d'arrêter car les conditions ont changé par rapport au moment où je me suis lancé, je me suis donc auto-formé les 6 derniers mois sur tel domaine, je suis motivé, mais j'aurai certainement besoin de formation complémentaire / d'accompagnement au début). Jouer franc-jeu te permettra de trouver une boîte où il sont moins cons et se bornent pas à un parcours standard.

My 2 cents je mettrai une grosse limite au fait de jouer «franc jeu » sur le poker en recrutement. Sauf à avoir été sponsorisé, géré un site, animé des séminaires, geré une association...

c’est précisément  parce que les gens n’y pigent rien et ont une tonne de préjugés que certains en vivent. 
En France un recrutement en cdi est toujours un process « lourd » dans lequel la boîte veut prende le moins de risque possible et donc chercher des éléments rassurants dans le cv pour justifier le recrutement auprès de la hiérarchie. En gros celui qui recrute un « joueur de poker », si ce recrutement ne fait pas l’affaire ou qu’il démissionne, et pire si il faut rentrer dans une procédure de licenciement ça va être chaud pour la crédibilité de celui qui a recruté, personnellement  je le regrette mais c’est comme ça (et c’est pour ça qu’il y a plein d’entretiens c’est pour bien diluer la responsabilité du recrutement, ça c’est la France). de plus il faut y ajouter des biais culturels (l’argent c’est le mal, le poker c’est chacun pour soi...).  

Le résultat c’est que les recruteurs préféreront toujours des profils « dans le rang » ( qui eux même ne donnent pas forcement satisfaction) et qui les rassurent, le poker ça peut être au mieux le petit truc sympa dans les loisirs pour égayer l’entretien et ça doit rester comme ça car c’est comme ça que l’envisagent les recruteurs. Et encore...quand bien même l’interlocuteur trouve la chose intéressante il va en parler et ne voudra entendre que ce qu’il a envie d’entendre. J’ai testé la chose en entretien dans une très grosse startup (job en contrôle financier) qui la « joue cool » (avec questions du genre « combien de ballons de basket pourrait on rentrer dans cette salle »), entretien N+1 nickel (pas parlé poker) puis le N+2 voulait juste savoir comment je gérais le stress au poker  dans ces situations tendues quand il y avait des montants en jeu etc. Alors là j’étais comme un con car soit j’explique la gestion de bankroll et le fait que c’est un non sujet - ce que j’ai fait - (« j’arrive préparé avec un plan et une bankroll sur cette table » en un peu + détaille comme même, en plus c pas mal pour de la finance) non le mec n’en démord pas « mais vous avez dû apprendre à canaliser votre stress j’imagine » donc ça c’est la solution 2 tu rentres dans leur jeu et tu bullshit sur le mental, la gestion du stress, tu réponds aux questions sur les tells. Bref dans tous les cas in fine le moment poker de l’interview sera du bullshit, le problème du coup c’est que ça risque de se voir et ce qui devait être un atout devient un problème, autant parler de ses super voyages a l’étranger du coup. 
Une autre fois pour répondre  a un recruteur qui me challengeait en disant que c’était du casino et voulait savoir ce que ça m’apporte j’ai expliqué en termes très généraux comment j’analysais mon jeu et les mains dans holdem manager pour m’améliorer et comme quoi c’était plus analytique que mental pour moi et le gars était vraiment bien curieux ( vous l’avez développé vous même cet outil? C’est un truc autorisé?) mais ça ne collait tellement pas à ce qu’il voulait entendre, et en plus c’est une put**n de plaie à chaque fois ce serait un peu comme répondre dans le forum « poker truqué ou pas le grand débat » à un mec qui ne connaît même pas les règles ou pire qui a joué une fois avec des potes, et en le tournant de façon positive, à chaque fois pour moi ça a complètement fait dériver l’entretien.

Et ça c’est le meilleur scénario où l’interlocuteur est intéressé et de bonne volonté.C’est d’ailleurs aussi le scénario où on obtient l’entretien. Je noterai aussi que quand c’etait des recruteuses qui abordaient le sujet elles voulaient juste savoir dans quel « contexte » c’était (associatif? A l’international?) et coupaient cours assez vite, ce qui je pense n’est pas très bon. Maintenant honnêtement si quelqu’un ici gère ça bien en entretien je suis preneur de tips.
Aujourd’hui je peux garder poker dans les loisirs par contre j’ecris direct dans le CV  que j’ai été dans une asso, que j’ai organisé un tournoi caritatif...ce qui est vrai cela dit meme si très ancien et là jamais aucun problème. Attention je ne parle bien que de la France là.

maintenant pour a minima se préparer au petit jeu des RH et pour lui même je conseillerais à OP de s’occuper dans une Assoc déjà car ça passe toujours bien, ça fait se lever le matin (et en plus ça fait relativiser et envisager les choses autrement ), carrément 6 mois à une année à l’étranger si possible ça permet de bien marquer le « break » entre l’avant et l’après, montrer que tu es investi et de bonne volonté. (Un collègue avait fait 6 mois dans une asso UK de lutte contre le cancer « cancer research UK ») Je conseille aussi vivement d’aller t’épanouir à l’étranger car à mon avis ce genre de parcours n’est pas bien vu en France (et la notion de recrutement moins lourde partout ailleurs que chez nous), attention c’est possible hein mais tu vas nager à contre courant. En revanche quand tu auras eu des expériences à valoriser à l’étranger tu pourras revenir à mon avis. J’aime beaucoup le plan Irlande évoqué plus haut pour mettre le pied à l’étrier, super pays en plus. Quand tu auras fait ton asso, formation etc. là si tu veux tu reviendras en France et imo tu expliqueras que tu as eu un « problème personnel » qui t’a mené dans une impasse (au vu de ton post ce n’est pas tout à fait faux de dire ça ) qui t’a éloigné du marché du travail quelques années, qu’il a nécessité un travail sur toi et qui est definitement derrière toi et la preuve en sont ces formations assoc et boulots qui t’ont permis de tourner la page, prendre goût aux projets, travail en équipe... revenir à ton cursus maths initial, et ainsi démontrer ta motivation. Attention je ne dis pas du tout que c’est la formule magique mais entre ça et expliquer que tu as vécu du poker mais que c’a n’a pas marché (ce qui a mon avis stimule beaucoup + l’imaginaire négatif de l’interlocuteur et va le ramener à des discussions comme celles dont j’ai parlé, remplace « poker » par « casino »et imagine) pour mon choix serait fait. Autre chose si tu passe des entretiens en cab de recrutement du genre au nom américain n’hésite surtout pas en fin d’entretien à demander un feedback détaillé de l’interview, et si tu sens bien l’interlocuteur et si il a un peu d’expérience à carrément expliquer vraiment ton cas pour savoir comment traiter la chose vis à vis des recruteurs en entreprise : tu pourrais être surpris de la qualité des réponses meme si ils ont l’air ultra formatés et parfois robotiques, ces gens n’ont en fait aucun interet à te defoncer car in fine pour eux soit tu es un « produit » qu’ils doivent aussi vendre a leur client le plus beau possible, soit tu ne fais pas l’affaire et ils ont déjà pris 30mn pour discuter ce n’est pas grand chose à perdre pour eux que de t’expliquer comment te présenter et peaufiner le CV plutôt que de garder leur opinion pour eux, ils auront sans doute eu des expériences similaires avec d’autre candidats et peuvent être étonnamment de bon conseil là dessus il faut juste en fait penser à leur demander.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

(Tiens d’ailleurs je m’imagine le jour ou moi-même je ferai passer un entretien à un mec qui met « poker » dans le CV, je l’enchainerai du mieux que je peux sur la GTO et lui me racontera son bad beat en TF au CCM, je lui demanderai quelle limite il joue il répondra « no limit », ça ne sera pas franchement mieux)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
Casino de Marrakech : WSOP Circuit
Casino de Marrakech : WSOP Circuit