Jump to content
This Topic
cosmictrip

Coverage Unibet Open Paris 2019

Recommended Posts

Nex en bronze, place au Heads Up final !

Quelle partie mesdames et messieurs quelle partie ! A deux doigts de tuer le match il y a une demi heure, Vladimir Nex connait lui aussi sa demontada. Mais à la différence d'Omar, il ne s'en relèvera pas. Vladimir Nex perd deux flips consécutifs et échoue à la 3e place du podium. Le trophée se jouera entre Le Quoc et Lakhdari !

En termes de suspens et de coups de théâtre, on est servi sur cette finale. Entre les mini stacks qui ne veulent pas mourir et les chipleaders qui s'effondrent en dix minutes, on ne sait vraiment plus sur quel cheval parier. Et finalement, le seul joueur des trois finalistes qui n'avait jamais été en situation de bust aujourd'hui sort le premier.

Impassible dans ses émotions et impérial jusque là, Vladimir aurait pu presque boucler le tournoi en passant son flip contre Omar. Au lieux de monter à dix millions, Nex est revenu à cinq et les trois joueurs se retrouvaient pour la première fois avec des stacks relativement similiares. Mais à 20BB deep de moyenne, on savait que ça pouvait partir à tout moment. Et ça n'a pas tardé. Dans un duel bouton contre Small Blind, Dung Le Quoc envoie le reraise tapis et Vladimir paye avec sa paire de :9c:9h. C'est un flip contre le :Ad:Th de Dung qui doit toucher pour rester en vie. Le salut vient dès le flop. Un joli :Td qui permet à Dung de passer de 3,1 à 6,5 millions. La chance semble avoir quitté Nex qui perd un deuxième flip et descend sous les 10BB.

large.DSC_1408.JPG.113bada40856fc945247a

large.DSC_1413.JPG.70717309678d36016ae9d
Un :Td qui change le destin de cette finale. Le sort s'acharne sur Vladimir Nex et Dung revient une nouvelle fois dans la bataille

La tendance se confirme sur la main suivante. Bataille de blindes entre les deux mêmes joueurs, shove 8BB de Vladimir, snap call par les dix de Dung. Même pas une over pour Vladimir qui montre :4c:5c. Le flop :3s:7h:3h apporte quelques petites sueurs mais la turn ? et la river ? confirme la sentence. Vladimir Nex est brutalement éjecté de ce Main Event et termine à la dernière place du podium. 38 110 € tout de même pour ce run de fou.

large.DSC_1422.JPG.17d57420a92dc04257b79
Un run formidable pour Vladimir Nex mais le vent a tourné alors que Vladimir avait déjà quelques doigts sur le trophée. Sortie brutale pour Nex qui se console avec une sacré perf à 38 cacahuètes.

large.DSC_1416.JPG.b4c03018cc3489b91996a
La classique TT vs 45s pour achever Vladimir et Le Quoc, encore chiploser il y a dix minutes, arrivera en heads up avec un petit avantage sur Omar Lakhdari.

C'est maintenant l'heure du Heads Up final. Omar Lakhdari vs Dung Le Quoc. 5 millions vs 7 millions. Ca peut durer deux minutes comme deux heures. Les floors ajustent les stacks, Unibet apporte le trophée. C'est l'heure du bras de fer final !

Il reste 2 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 28  - Blindes : 125
 000 /  250 000, ante 250 000
Moyenne : 6 200 000
Gain assuré : 55 270 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
La folie Lakhdari

Il était à deux doigts de la sortie et puis le vent a tourné. Auteur d'un comeback chanceux, Omar Lakhdari s'impose face à Dung Le Quoc et remporte cet Unibet Open Paris. Omar ajoute un nouveau trophée à sa collection et un joli chèque sucré de 89 caramels. Le 4e en trois mois. La folie.

Dung a pourtant fait ce qu'il fallait. Démarrant le Heads up avec une légère avance, Le Quoc sort d'abord le coup parfait avec un call magnifique avec :Qd:7h sur un board {9-Hearts}{j-Hearts}{k-Clubs}:3h:Kh ou Lakhdari avait pot river en bluff. Avec trois fois plus de stack que son adversaire, Dung obtient une balle de match en faisant le bon call avec :As:4c tandis qu'Omar s'envoyait en l'air avec :Js:2h pour ses 12 dernières blindes. "Tu le mérites" annonce Lakhdari au début du coup, sentant que sa fin est proche. Le flop confirme les dire de Lakhdari. :5s:4h:Kh. Ca sent le roussi... Et puis, le destin !

large.DSC_1453.JPG.e5ce260727faf9ca173bc
Un valet sorti des entrailles de la terre et Omar Lakhdari revient à hauteur de son adversaire.

large.DSC_1457.JPG.02ef10764d4d2b714d4a9
Dung a bien cru pouvoir accrocher le titre Unibet Open, mais un éclair du destin a frappé la table et les deux joueurs se retrouvent avec quasi le même tapis. Ca n'a pas l'air de troubler Dung qui se marre bien en compagnie de son rival.

Revenu quasi au même stack que son adversaire, le double up tombe à merveille. Juste avant la pause. L'occasion pour les deux hommes de manger et discuter entre finalistes. Un quart d'heure plus tard, les deux joueurs se retrouvent pour le face à face final. A peine 20 blindes chacun, les deux joueurs ont l'air de vouloir aller vite. En toute décontraction, Omar agresse à chaque coup et Dung se fait légèrement rongé, jusqu'à ce qu'Omar propose de terminer ça en flash. Le Quoc se laisse prendre au jeu, mais comme toujours à chaque fois qu'il joue dans le noir, Omar est devant. :Ad:7s vs :8h:9s voilà comment se décide un titre Unibet Open.

large.DSC_0002.JPG.0951f8c25267d7ad6992b
Un titre UO se jouant sur un flash avec :Ad:7s contre :8s:9d.

Mais la chance a choisi son camp. Sur un board :5s:Qh:Kd:3s:7c, Omar remporte l'Unibet Open Paris. Les puristes seront certainement déçu de ce heads-up un poil rapide. Un grand bravo à Dung Le Quoc, auteur d'un run fantastique et qui a géré cette finale d'une main de maître jusqu'à ce que la chance tourne. Mais pour l'histoire, c'est Lakhdari qui une fois de plus, remporte la victoire.

large.DSC_0063.JPG.9ca60a919c2e13f4dc69e
Quelque part entre les confettis se cache le vainqueur de l'Unibet Open

Certes, Omar a chatté sur la fin. Certes ce Heads-up ressemblait plus à une parodie de poker qu'autre chose. Mais il y a une chose dont on ne peut pas douter. Omar Lakhdari est un joueur de poker extraordinaire et sur ce qu'il a montré durant ces quatre jours, c'est lui qui mérite ce titre.

Dans plusieurs posts, j'ai détaillé la magie dont est capable ce joueur. Un fin mélange de théâtre, de psychologie, d'hypnose, qui lui permet de lire les situations, de dérégler ses adversaires et d'en tirer profit comme personne. A l'heure des grinders online, des solvers, des moves GTO, Omar Lakhdari propose un autre type de poker, absolument spectaculaire, original et cela fait beaucoup de bien à notre jeu préféré. Je pense que tous les joueurs qui l'ont eu à leur table peuvent en témoigner. 

 Et en plus d'être beau à regarder, le jeu d'Omar est absolument redoutable. Ce victoire sur un field de 480 joueurs en témoigne et juste pour précision, c'est la 4e de Lakhdari en même pas trois mois (Barrière, Circus, BPT et maintenant UO). Un monstre.

large.DSC_0044.JPG.bc251b5c47b5c75737e27
Une victoire, une de plus pour celui qui rase le circuit français depuis maintenant plus de dix ans. Mais à en juger ce gros chèque à presque six chiffres, celle là est un peu plus juteuse que les autres.

Malgré cette victoire savoureuse, Omar doit encore affronter un moment difficile. La séance photo. Timide par nature, même si ça ne se voit pas aux tables, le vainqueur doit endurer pendant dix minutes les mises en scène photo de la Team Unibet et enfin, le voilà libre de célébrer sa win. On sabre le champagne et puis, Omar va s'arrêter quelques instants pour livrer quelques mots à notre chère communauté. 

Classement final :

  • 1er - Omar Lakhdari : 89 070 €
  • 2e - Duong Le Quoc : 55 270 €
  • 3e - Vladimir Nex : 38 110 €
  • 4e - Malik Corbin : 28 230 €
  • 5e - Alexandru Danes : 21 720 €
  • 6e - Michel Leigborin : 16 700 €
  • 7e - Giuseppe Zarbo : 13 360 €
  • 8e - Alexey Dimitriev : 10 690 €
  • 9e - Hakim Chniyat : 8 550 €
Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lakhdari "J'ai envie de passer à la vitesse supérieure"

Encore tout chaud après sa victoire, Omar a bravé sa peur des objectifs et des interviews pour livrer quelques mots au micro de Club Poker.

large.DSC_0048.JPG.33612957187b6362e5b63

Félicitations Omar ! Tu viens de remporter l’Unibet Open et 89 000 €, comment ça va ?

Omar : Très bien. Je ne peux que être heureux. Je viens de gagner un beau tournoi, sur un gros field à 1 000 € l’entrée. C’est beau.

T’en as quand même connu beaucoup des victoires, est ce que celle la te rend un peu plus heureux ?

O : Celle la un peu plus que les autres. Parce qu’elle se rapproche des six chiffres. Et ça c’est pas tous les jours que ça arrive. Là c’était un bel évènement, avec un gros field, un tournoi international donc la victoire est plus savoureuse.

Un mot sur la table finale où tu es passé par toutes les émotions. Chipleader, puis la dégringolade et finalement la victoire. Comment tu as vécu ça ?

O : J’ai eu très chaud. J’étais au top et puis j’ai dégringolé. J’ai perdu des coups importants et ça m’a bougé. On peut même dire que j’étais en tilt à un moment, j’ai déjoué et j'ai cru que j'allais sortir. Et puis, je me suis adapté, j’ai eu de la chance et j’ai su revenir.

On t’a vu faire des moves fantasques tout le long de l’événement. Comment tu expliques que ça te profite autant à chaque fois ?

O : Je suis habitué à ça et je sais ce que ça peut provoquer chez mes adversaires. Je leur fais des 4x des 6x, je fais des raises dans le noir et je les sors de leur zone de confort. Les raises dans le noir ? Si le mec n’a pas une main faite, il ne sera jamais en total confiance. Je connais les situations, les mathématiques et j’arrive à en profiter au maximum. Et puis quand je touche, bah c’est jackpot.

C’est des choses que tu as travaillé ou c’est de la pure improvisation ?

O : Tu peux pas travailler ce genre de choses. Personne ne fait ça. C’est uniquement du feeling, de l’impro. C’est juste que je connais très bien ces situations et que j’arrive à dérégler mes adversaires, qui se mettent à faire des erreurs.

Tu sors d’un début d’hiver assez fou. Maintenant c’est quoi le programme pour toi ?

O : C’est direction Namur et puis Prague. Namur, parce que j’adore ce tournoi et ensuite Prague pour jouer le Main. Peut être même le 10k. Je suis catalogué comme un joueur de Middle Buy-in, là, j’ai envie de passer à la vitesse supérieur. J’ai déjà joué ces tournois, j’en ai deep run quelques uns mais là, je suis un joueur plus aguerri, je me sens en confiance et c’est très important. Il y aura des joueurs de haut niveau. On va voir ce qu’il va se passer.

On hâte de te voir te frotter à ces joueurs. Bravo Omar et bonne chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mot de la fin

Juste un dernier post un peu corporate et personnel pour faire mes remerciements habituels et mettre un point final à ce coverage. Je vais faire un peu plus court que d'habitude parce que c'est mon deuxième mot de la fin en une semaine. 9 jours de coverages en même pas deux semaines, bordel, qu'est ce que je vais bien dormir ce soir !

Un grand merci bien évidemment aux organisateurs : Unibet et Circus. Certes, on aurait pu asseoir dix joueurs au Day 1A, mais à part ça, les deux teams ont assuré. Deux magnifiques tournois organisés coup sur coup, avec des Fields monstres, des structures deep, un cadre confort, un personnel au top... Je veux bien qu'on titille de temps en temps, mais franchement, c'était une belle orga. Les mieux placés pour le dire sont les joueurs et je crois qu'une très grand majorité d'entre eux pourront vous dire qu'ils ont kiffé leur tournoi de poker. A écouter les grinders, les croupiers, les floors, je crois que tous le monde est ravi de ce retour massif du Poker sur la capitale. Et ce qui est bon, c'est que la fête ne fait que commencer.

Merci encore à Fabrice et Dorian qui ont assuré grave sur l'organisation et qui en plus sont des gars vraiment très cools. Merci à Thierry qui m'a fait sentir au Circus comme chez moi. Merci aux serveuses/serveurs du bar qui m'ont aidé à tenir ces longues soirées de coverage à base de cafés et de petits mots sympas. Merci à la brochette de floor, Karine, Fred (quelle belle coupe, j'insiste), Mickael, Léo, Jeremy qui ont géré d'une main de maître ces tournois. Ce job nécessite un grand professionnalisme, une vrai passion pour le jeu et de grandes qualités humaines et ces gens là cochent toutes les cases. Si vous pouvez profiter de si beaux tournois de poker, c'est surtout grâce à eux.

Evidemment je n'oublie pas les croupiers. Merci pour vos chipcounts, pour les beaux set ups que vous avez distribué (Dédicace à Nassim qui a distribué quasi tous les bustos de la TF et qui nous a permis de finir à 21 heures, GG mec) et pour vos petits sourires quand je me ballade autour des tables et que je me fais sacrément chi**. Merci évidemment à vous amis Cpistes, que vous soyez joueur, commentateur, observateur assidu ou simple visiteur. Ca fait vraiment plaisir de vibrer avec vous pour ce jeu de fou. Et je terminerai bien entendu par @WebMasterqui m'a confié les manettes de ce coverage.

J'espère que vous avez bien vibré avec nous. Maintenant, trêve de sentiments, il est temps d'aller boire des grosses pintes de se changer d'air et de rattraper les 72 heures de sommeil qui me manquent. Bien entendu, un p'tit son pour la fin. En hommage à notre cher Lakhdari, qui chantonnait encore les Doors au moment de gagner le coup fatal, on termine avec un son peu original, mais bien conclusif. Vu la Cumbia électronique, le rap albanais et les sons bien exotiques que je vous partage parfois, ça fait pas de mal de revenir au grands classiques.

giphy.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, cosmictrip a écrit :
Le mot de la fin

Juste un dernier post un peu corporate et personnel pour faire mes remerciements habituels et mettre un point final à ce coverage. Je vais faire un peu plus court que d'habitude parce que c'est mon deuxième mot de la fin en une semaine. 9 jours de coverages en même pas deux semaines, bordel, qu'est ce que je vais bien dormir ce soir !

Un grand merci bien évidemment aux organisateurs : Unibet et Circus. Certes, on aurait pu asseoir dix joueurs au Day 1A, mais à part ça, les deux teams ont assuré. Deux magnifiques tournois organisés coup sur coup, avec des Fields monstres, des structures deep, un cadre confort, un personnel au top... Je veux bien qu'on titille de temps en temps, mais franchement, c'était une belle orga. Les mieux placés pour le dire sont les joueurs et je crois qu'une très grand majorité d'entre eux pourront vous dire qu'ils ont kiffé leur tournoi de poker. A écouter les grinders, les croupiers, les floors, je crois que tous le monde est ravi de ce retour massif du Poker sur la capitale. Et ce qui est bon, c'est que la fête ne fait que commencer.

Merci encore à Fabrice et Dorian qui ont assuré grave sur l'organisation et qui en plus sont des gars vraiment très cools. Merci à Thierry qui m'a fait sentir au Circus comme chez moi. Merci aux serveuses/serveurs du bar qui m'ont aidé à tenir ces longues soirées de coverage à base de cafés et de petits mots sympas. Merci à la brochette de floor, Karine, Fred (quelle belle coupe, j'insiste), Mickael, Léo, Jeremy qui ont géré d'une main de maître ces tournois. Ce job nécessite un grand professionnalisme, une vrai passion pour le jeu et de grandes qualités humaines et ces gens là cochent toutes les cases. Si vous pouvez profiter de si beaux tournois de poker, c'est surtout grâce à eux.

Evidemment je n'oublie pas les croupiers. Merci pour vos chipcounts, pour les beaux set ups que vous avez distribué (Dédicace à Nassim qui a distribué quasi tous les bustos de la TF et qui nous a permis de finir à 21 heures, GG mec) et pour vos petits sourires quand je me ballade autour des tables et que je me fais sacrément chi**. Merci évidemment à vous amis Cpistes, que vous soyez joueur, commentateur, observateur assidu ou simple visiteur. Ca fait vraiment plaisir de vibrer avec vous pour ce jeu de fou. Et je terminerai bien entendu par @WebMasterqui m'a confié les manettes de ce coverage.

J'espère que vous avez bien vibré avec nous. Maintenant, trêve de sentiments, il est temps d'aller boire des grosses pintes de se changer d'air et de rattraper les 72 heures de sommeil qui me manquent. Bien entendu, un p'tit son pour la fin. En hommage à notre cher Lakhdari, qui chantonnait encore les Doors au moment de gagner le coup fatal, on termine avec un son peu original, mais bien conclusif. Vu la Cumbia électronique, le rap albanais et les sons bien exotiques que je vous partage parfois, ça fait pas de mal de revenir au grands classiques.

giphy.gif

Merci pour ton coverage 👌

 

4164EA80-9F7F-491B-9CDC-9205F341DAF5.jpeg

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Le Club Circus a fait le plein ce week-end à l'occasion du passage du circuit Unibet Open. Bon nombre de CPistes étaient présents sur la ligne de départ, mais c'est un autre visage familier qui a triomphé sous le regard attentif de cosmictrip : Omar Lakhdari, décidément dans une forme olympique depuis trois mois.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 15 minutes, wylke a écrit :

Ca push des J2o peinard 12 deep en HU. Ca va y a encore de l'argent à faire au poker.

Tout ceux qui l'ont déjà jouer en live savent a quel point il est horrible a jouer

Il met tt le temps dans des spots relou.  ( Il le dit lui même dans linterview il te sors de ta zone de confort et c'est exactement ça )

On dirait un malade mental comment il claque ces jetons tout en grognant etc .. lol

C'est des barres de voir les gens se vautré quand il annonce relance blind et qu'il a AA.

On peut reprocher a certains joueurs d'être chiant a regarder jouer etc lui tu la a ta table tu t'en souviens 

Gg a lui 

Edited by veuveclito

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 50 minutes, wylke a écrit :

Ca push des J2o peinard 12 deep en HU. Ca va y a encore de l'argent à faire au poker.

J'espère que tu es ironique pour résumer la qualité d'un joueur à une seule main.

J'ai joué plusieurs fois Omar et il a des failles. Mais c'est un joueur de live exceptionnel par son style ET ses résultats, y a pas de hasard à ce niveau là.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, wylke a écrit :

Justement si un joueur exceptionnel est capable de play aussi mauvais, il y a encore de l'argent à gagner au poker.

Ok ok... joue un HU contre lui et on en reparlera. Je te souhaite d'en arriver là

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'imagine qu'il y avait encore l'ante pour la BB en hu non ? Ca change un peu la donne.
Pour revenir à Omar, il est très compétent comme joueur de live. Il joue les masses, capte les différentes vitesses à adopter en fonction du moment du tournoi et cherche vraiment à sortir de sa zone de confort celui qu'il a en face de lui.

Après oui, c'est de la relance poignée et y a forcément du déchet mais c'est à mes yeux un vrai bon joueur de live.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne le connais pas même s'il a pas mal de fanboy visiblement. Hier j'ai un peu regardé la TF. Je suis pas fan de ce genre de personnage à la Pagnol à une table. Il parle constamment, il a parfois des attitudes très limite envers les autres joueurs. Après c'est sa force, c'est pas facile de se retrouver face à ce genre de joueur, il te laisse jamais tranquille. Techniquement il fait un peu tout et n'importe quoi, il le dit lui même d'ailleurs. Il bat probablement pas la nl10 online. 

Mais encore une fois sa force est ailleurs, et je peux comprendre que ça plaise pour du poker TV, il fait le show. C'est une sorte de petit Phil Hellmuth

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, mitara32 a écrit :

J'espère que tu es ironique pour résumer la qualité d'un joueur à une seule main.

J'ai joué plusieurs fois Omar et il a des failles. Mais c'est un joueur de live exceptionnel par son style ET ses résultats, y a pas de hasard à ce niveau là.

J'ai joué plusieurs fois avec lui et c'est peu dire qu'il a des failles ... il est clairement mauvais techniquement et c'est plutôt facile de s'adapter contre lui dès qu'on le connait un peu.

Après oui il sait déstabiliser les gens et a des qualités en live ça + un bon run font ces résultats ces derniers temps mais bon pas fan de ce genre de perso je l'ai vu manquer de respect a des joueurs à  plusieurs reprises et franchir les limites notamment face à des petits vieux tout gentil c'était assez malaisant a voir 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Cortex a écrit :

J'ai joué plusieurs fois avec lui et c'est peu dire qu'il a des failles ... il est clairement mauvais techniquement et c'est plutôt facile de s'adapter contre lui dès qu'on le connait un peu.

Après oui il sait déstabiliser les gens et a des qualités en live ça + un bon run font ces résultats ces derniers temps mais bon pas fan de ce genre de perso je l'ai vu manquer de respect a des joueurs à  plusieurs reprises et franchir les limites notamment face à des petits vieux tout gentil c'était assez malaisant a voir 

On peut tout à fait s'adapter à lui oui et c'est très clairement un joueur exploitant. Il est très spewy en début de tournoi et joue très high variance car il est en mode "je monte une montagne de jeton ou je bust pour re-entry" il a la BR pour ça. Donc c'est tout à fait exploitable et son style devient limité à un certain niveau, probablement.

Après dire qu'il est mauvais techniquement et qu'il run good juste en ce moment, sachant qu'il joue depuis des années, qu'il a accessoirement près d'1,7 million de gains de tournoi (brut certes mais bon) et énormément de premières places (25 je crois), c'est un peu cavalier.

Je comprends ce que tu dis sur le "manque de respect" mais je ne pense pas que ce soit foncièrement le cas. A mon sens ça fait partie de son jeu, il te bouscule, il te teste... il essaie de t'épuiser mentalement et finalement physiquement aussi. Et franchement, si tu es joueur online ou avec peu d'expérience live, à la longue tu te fais bouffer car il n'arrête jamais. Et même si tu as de l'expérience, si t'es sujet au tilt et que t'es pas solide, tu peux te faire défoncer. Il faut quand même être focus pour le jouer et si tu te relâches il saura appuyer là où ça fait mal car il est super exploitant.

C'est un joueur dont je respecte le jeu car, en plus d'être distrayant (car le jeu ultra moderne peut être très chiant), il a un style inimitable. Je pense que très peu de monde peut jouer comme lui et avoir ces résultats.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, mitara32 a écrit :

très peu de monde peut jouer comme lui et avoir ces résultats.

Sur a 100% de ça. Pas croisé de phénomènes comme lui depuis très très longtemps, pour pas dire jamais.

A priori ça marche très bien pour lui donc VGG.

Mais imo a ne pas reproduire chez vous 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/12/2019 à 18:55, skillvins a écrit :

 Il bat probablement pas la nl10 online. 

 

L'inverse est probablement vrai aussi, les joueurs de NL10 ne gagnent pas ce genre de tournoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai joué 3 fois à table en tournoi face à lui : 1 APO 2500, 1 FPO 600 et 1 DSO 500€. Le jeu est le même à presque tous les instants du tournoi (je n’ai fait ITM que sur le FPO 600 donc a prendre avec des pincettes). Lui a fait ITM sur les 3. 

Sur les 3 tournois, il est arrivé à la table en étant déplacé. Les 3 fois, même combat : il arrive, prend une poignée de jetons dans son rack, la met dans la paume de sa main et la jette dès la 1ere main, quel que soit l’ouverture éventuelle, sa positon,...

Il repère les 3-4 joueurs weaks de la table et les 3 bets systématiquement en mode x8 x10.

Il trashtalk un peu mais souvent en arrive à s’excuser en te disant que ce n’est pas contre toi mais que c’est sa manière de jouer. Il est totalement sincère à mon avis.

Son seul et unique but est de gagner du pognon. Il emploie donc tous les moyens en règle ou à la limite de la règle pour atteindre son objectif. Ce n’est clairement pas un joueur purement technique. Je ne connais pas ses résultats Online. Intuitivement je dirai qu’il n’y joue même pas. 

 

C’est simplement un joueur très pragmatique, intelligent, avec une énorme capacité de concentration et des dents qui rayent le plancher. Sa plus grande force est justement qu’il n’est pas technique et donc que n’importe quel joueur un peu technique ou même très technique ne peut le lire. Un peu à la Roger Hairabedian qui cherche à jouer à l’envers des autres. 

 

Au global, je dis chapeau. C’est un vrai boulot qu’il fait ce monsieur 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 48 minutes, krimson a écrit :

Son seul et unique but est de gagner du pognon. Il emploie donc tous les moyens en règle ou à la limite de la règle pour atteindre son objectif.

Yes comme ce magnifique angle shoot xD 

https://clips.twitch.tv/GleamingWrongTruffleResidentSleeper?fbclid=IwAR2k85MQyRX8QXSF3-MdoPQSZb0VlYoEY4pqlc7G0uginE5cUMIcwT_iS7Y

 

Sinon sur un BPT vs moi, gros pot il me bluff river je call, il annonce hauteur je dit "beh show", il a pas voulu c'est parti en couille le floor est venu et il leur a inventé une règle qu'ils ont accepté pour pas avoir à show xD  Du coup muck tout les deux. GG Omar, sinon je l'aime bien <3 

Edited by NutsIMO

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PokerStars : Carnival Series
PokerStars : Carnival Series