Jump to content
This Topic
cosmictrip

Coverage Unibet Open Paris 2019

Recommended Posts

Peyroles dégringole

Petit enchaînement de bustos. Il ne reste que seize joueurs et les floors ont donc annoncé le redraw. Ne participeront pas à la demi finale, Idir Haiche, Badr Douch et Arnaud Peyroles, attrapé par Alexandru Danes.

Encore un joli coup signé Alexandru. L'ex tennisman a laissé Arnaud Peyroles s'empaler sur sa paire de dames et Danes se donne de l'air avant d'attaquer la demi finale. Ca démarre par une ouverture UTG, payé par Peyroles au bouton. C-bet petit sur un flop :2s:3c:9h et Arnaud reraise 3x. Just call chez Alexandru et les deux joueurs voient la turn :3s. Cette fois, c'est tapis annoncé chez Peyroles, pour un peu plus que le pot et Danes snap avec :Qs:Qc. Pas de roi ni de neuf pour Arnaud qui échoue aux portes de la demi finale. Deux beaux deep runs en deux tournois tout de même pour le reg français qui passe une bonne semaine au Club Circus.

large.DSC_0370.JPG.ef88315f5ff54e6419a19
Le regard pensif d'Alexandru Danes. L'ex tennisman peut s'autoriser tous les rêves au moment de s'asseoir pour la demi finale.

Sur les autres tables, on a perdu Bard Douch sur une rencontre :Ts:Th contre le :Kd:Kh de Benjamin Davo. Les rois aussi pour Zarbo qui prend le tapis de Van Elk. Martin Hrivak lui voit les as mais se fait craquer par Henrik Jeppson qui run très good depuis plusieurs niveaux et Idir Zaiche gratte un palier mais laisse ses dernières blindes dans la minute d'après. Nous voilà donc à 16 joueurs. Place à la demi finale de cet Unibet Open Paris !

large.DSC_0366.JPG.3af032060c6d21b683da3
Quand il a les rois ça passe, quand il a :9h:3h il fait brelan, quand il affronte les as, il craque... Run très fluide pour Henrik Jeppson

Il reste 16 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 18  - Blindes : 10 000 /  20 000, ante 20 000
Moyenne : 900 000
Gain assuré : 5 020 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Omar chauffe la table

A peine arrivé en demi finale, Omar recommence son cinéma. Avec un but bien précis : exciter ses adversaires pour mieux les prendre dans ses pinces.

C'est comme si chaque phrase était calculée. En plein one man show depuis que la demi a débuté, Omar chauffe tour à tour chacun de ses adversaires pour mieux leur retomber dessus. Illustration après le coup de poker de Michel Leibgorin. Le vétéran vient de sortir Alexis Fleur sur un 3bet tapis avec :As:9h contre les valet du Cpiste, tout en faisant folder le :Ad:Ts de Benjamin Davo. Derrière, Omar titille celui qui a fait le "mauvais fold". "Ca c'est l'expérience de Michel, commente Omar. Toi t'es un rookie. Lui il a 200 lignes, toi t'en a deux. Il t'a eu comme un bleu". 1ère phase du piège.

Main suivante, Omar sort son move favori. Le raise blinde. "Cadeau pour vous les gars, 40 000 dans le noir". 2e phase du piège. Croyant tiré avantage de cette folie, et peut être un peu chauffé par les tirades de LakhdariBenjamin Davo 3-bet 120 000 au bouton. Ca revient jusqu'à Lakhdari qui débute son acting. "Est ce que tu es prêt à subir une grosse secousse ?" prévient l'Algérien qui tente de jauger son adversaire. "C'est quoi ton prénom ? Est ce que t'as une vrai main ?". Les questions fusent jusqu'à ce que Alexey Dimitriev demande le Time, plutôt rapidement. "Ca fait 30 secondes et il demande le Time ? Il est pressé le garçon" réagit Omar avant d'annoncer tapis. Stupeur chez Benjamin qui folde rapidement ses cartes.

A peine a-t-il piqué Davo qu'Omar s'occupe de son voisin russe qui l'a timé. "Il me laisse même pas faire mon boulot tranquille. On va le chauffer un peu" annonce-t-il à toute la table. Dans un anglais bancal, Omar tente de déstabiliser Dimitriev, alors que les deux joueurs sont en bataille de blindes. "The ice is melting" déclare-t-il en posant une belle piles de jetons. Raise à 80 000 suite au limp du Russe qui snap call. Une autre grosse poignée de jetons posée négligemment sur un low board et Dimitriev lâche sa main.

large.DSC_0388.JPG.38b07b732a2c400b868eb
Omar fait parler ses skills de Livetard

Quelques mains plus tard, les deux hommes se retrouvent au duel. 40 000 chez Alexey, 125 chez Omar, tapis 500 000 chez Alexey snap par Lakhdari qui tient :As:Kc. C'est bien devant le :9c:Tc de Dimitriev. Mais cette fois, la chance sourit au Russe qui trouve un :Ts sur la turn pour un double up. Malgré ce coup perdu, Omar reste bien chipleader avec 2 millions de jetons et semble tirer profit de ce qu'il appelle lui même des "opérations déréglage".

Il reste 15 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 20  - Blindes : 10 000 /  20 000, ante 20 000
Moyenne : 960 000
Gain assuré : 5 020 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alexandru, les bons coups de flip

La balle est tombée du bon côté du filet pour l'ancien tennisman. Embarqué dans un flip imparable contre Benjamin Davo, Alexandru Danes touche et s'empare du chiplead.

"Le coup était trop important pour que je le gagne" commente Benjamin. La déception est palpable. Et ça se comprend. Il vient de perdre un pot à 2 millions de jetons contre sur la classique :Qs:Qh vs :Ad:Kh. Alexandru trouve son :Ac dès le flop et voilà le jeune grinder chipleader, aux côté d'Omar Lakhdari. Une orbite plus tôt, il doublait déjà sur un flip contre Michel Leibgorin. Cette fois, c'était le vétéran qui tenait As-Roi mais Alexandru avait touché son brelan de six dès le flop.

large.DSC_0405.JPG.4de80f610f3e50019dcb3Toujours ce même regard vers le haut. Alexandru peut remercier sa bonne étoile. Il vient de passer deux flips cruciaux.

En table télévisée, personne ne bouge trop, si ce n'est Dung Le Quoc qui vient de tripler ses 6 blindes en trouvant un full flopée avec :Qs:Jh. "T'avais combien au moment d'envoyer" lui demande-je après le coup. Hakim Chniyat répond à sa place. "Il avait du courage". C'est déjà bien suffisant. Un demi million pour Le Quoc qui revient dans la partie. 

Chipcount : 

Omar Lakhdari : 2 100 000
Alexandru Danes : 2 100 000
Johann Zeitoun : 1 300 000
Alexei Dimitriev : 1 200 000
Malik Corbin : 1 000 000
Christophe Charlet : 950 000
Giuseppe Zarbo : 900 000
Henrik Jeppsson : 875 000
Vladimir Nex : 710 000
Joseph El Ghazal : 450 000
Hakim Chniyat : 450 000
Benjamin Davo : 400 000
Michel Leibgorin : 380 000
Dung Le Cuoq : 480 000

Il reste 15 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 21 à venir  - Blindes : 10 000 /  25 000, ante 25 000
Moyenne : 960 000
Gain assuré : 5 020 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Davo achevé, Leibgo renaît

Un deuxième flip perdu cause la fin de l'aventure pour Benjamin Davo, éliminé par Omar Lakhdari, qui reverse les jetons à Michel Leibgorin... Sur un autre flip.

C'est la fête du flip en ce moment. Après le coin à 2 millions de jetons perdu, Benjamin reperd un flip, pour sa survie cette fois et quitte le tournoi en 15e position. Son bourreau Omar Lakhdari, qui a payé :Ad:Qh contre le :7d:7h de son adversaire.

large.DSC_0409.JPG.8aa9d3879cbf2a010389b
Il y a cinq minutes, il aurait pu être chipleader. Deux flips plus tard, Benjamin Davo est éjecté en 15e position. 5 620 € et une deuxième ligne Hendon Mob pour se consoler.

Deux minutes plus tard, c'est Michel qui est à deux doigts de sauter, jouant lui aussi son tournoi sur un pile ou face. :Kh:Jh chez Michel, :As:Th chez Omar et un joli :Ks river valide le double up du doyen qui lâche un bon "Yes !".

large.DSC_0414.JPG.ade850b29642efade5155
Un roi salvateur sur la river pour Michel Leibgorin qui remonte à 800 000 jetons

Il reste 14 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 21  - Blindes : 10 000 /  25 000, ante 25 000
Moyenne : 1 000 000
Gain assuré : 5 620 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leib'go back to business

A l'agonie il y a trente minutes, Michel Leibgorin vient de nous gratifier d'une superbe remontada. Le voilà à plus de deux millions de jetons.

large.DSC_0444.JPG.ec149482543107c804dd3
Après s'être fait presque totalement rasé, la forteresse de Michel Leibgorin a retrouvé ses fortifications, en partie grâce à quelques pots face à son copain Omar

Un flip et la machine est repartie. Revenu dans la partie après un roi salvateur face à Lakhdari, Leibgorin connaît un petit rush, enchaine les coups, trouve un spot dominateur et revient parmi les chipleaders. Ca commence avec un move sur un flop 4 way. Michel ne C-bet pas sur le flop :3s:5d:6c et préfère check raise tapis sur une ouverture 3/4 pot d'Omar qui finit par lâcher sa main malgré "un gros quelque chose". Les deux copains se montrent gentiment leurs mains. :Qd:Qh chez Leibgorin et :6c:7c chez Lakhdari.

Deux minutes plus tard, Michel part à la bagarre avec son voisin Christophe Charlet. Duel bouton contre Small Blinde, open chez Christophe, 3bet de Michel, snap 4bet tapis, snap payé. "Ca sent les as ou les rois" annonce Omar en regardant Michel. C'est finalement les dames, encore une fois, mais c'est bien devant le :Ts:Td de Christophe. Le board est safe et après comptage, @leibgo a un tapis légèrement supérieur à son opposant. Auteur d'un beau run, Christophe rend les armes en 14e position tandis que le doyen revient en première ligne. Il se permet même d'enchainer avec un petit pot 300 000 jetons supplémentaires contre Omar pour passer au delà des 2 millions de jetons. 


large.DSC_0437.JPG.97c0f5375267dec255e3c
Deux fois les dames en quatre mains et Leibgorin retrouve sa place parmi les chipleaders du tournoi

Sur la table télévisée, Hakim Chnyiat a trouvé le double up de la survie dans un duel Bouton vs BB face à Johann Zeitoun. Egalement avec les dames contre le :Js:9s du jeune grinder.

large.DSC_0419.JPG.ca3b1dfa39d389ada750b
En mode survie depuis deux heures, Hakim Chnyiat trouve son double up et laisse entrevoir l'espoir

Il reste 13 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 21  - Blindes : 10 000 /  25 000, ante 25 000
Moyenne : 1 000 000
Gain assuré : 6 570 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Shawn Michaels a écrit :

Johann Zeitoun  est un grinder en vrai? (c'est une question)

à prirori il a jamais joué au Lego à la maison mais joue aux cartes avec ses parents depuis qu'il a 6 ans... ça en fait un grinder, non?:ph34r::yes:

Share this post


Link to post
Share on other sites
le desert scandinave et les montagnes russes 

Ils étaient venus en nombre, il n'en reste plus aucun. Le dernier rescapé scandinave Henrik Jeppsson a rendu les armes face à la paire de dames de Michel Leibgorin. A l'inverse, Hakim Chnyiat ne veut pas partir et revient des enfers.

Une troisième paire de dames en une demi heure, et un nouvelle élimination pour @leibgo. Tout juste arrivé à la table, le Suédois Henrik Jeppsson est parti à l'abordage pour ses 15 dernières blindes avec :As:Jd et Michel s'est réveillé juste derrière lui avec sa main du moment. Ca tient pour Leibgorin qui revient au delà des deux millions de jetons. Une orbite plus tôt, Omar lui avait pris un bon demi million sur un superbe combo raise 4x pré flop, C-bet 150 000 dans le noir, et check raise turn à 600 000 sur un board :Qc:7h:9h:2c.

C'est également Omar qui s'était chargé de prendre les dernière blindes de Stéphane El Ghazal. A noter qu'Omar a réussi à le convaincre de payer ses 5BB dans le noir après que lui ai raise dans le noir... Enfin on ne sait plus vraiment qui a vu ses cartes mais à la fin, on se retrouve avec une jolie rencontre :As:Th contre :8d:2c et ça tient tranquille pour Lakhdari. El Ghazal repart avec 6 470 €.

Sur la table télévisée, Hakim Chnyiat passe par toutes les émotions. Revenu à 30BB, Hakim s'est pris un carré de 7 de son voisin Vladimir Nex dans un duel :As:7s vs :Th:Td, puis a perdu un flip pour faire doubler Malik Corbin. Tombé à deux blindes, il a pu bien savourer sa revanche, en craquant deux fois les valet de son ex bourreau. La deuxième fois, il fait doubler ses 7BB avec une paire de :9s:9h qui trouve brelan flop et à l'instant il vient encore de double up.

large.DSC_0486.JPG.6cbd1899363bda64c4b67
Un brelan sur le flop et Hakim Chnyiat tient sa revanche contre Vladimir Nex. Le début, enfin le milieu d'une grosse remontada.

Une défense :Jc:2c suite à un open de Zeitoun. Les deux joueurs voient un flop :Jd:Th:8h et Johann C-Bet tapis tout de suite pour les 15 BB restantes d'Hakim, qui ne se démonte pas et paye. :Ks:Qs chez Johann pour un tirage par les deux bouts. Deux brique plus tard, Hakim repasse au dessus du million de jetons.

large.DSC_0490.JPG.1f338900a0a60843a178b
Le :Jc:2c tient et revoilà Hakim au dessus du million de jeton.

Un coup qui fait légèrement descendre Johann Zeitoun de son nuage après avoir connu un énorme double up sur un flip inévitable. Open bouton de Malik Corbin, 3bet SB chez Mantas Urbonas et 4bet shove de Johann Zeitoun derrière lui. C'est payé par le Balte qui ne peut se défaire de son :Ad:Ks. :Td:Tc chez Zeitoun et le flip à 2 millions est à l'avantage du tricolore suite au board. Après avoir grindé la table pendant deux heures, le Lituanien redescend à 25 blindes.

large.DSC_0470.JPG.884b6c0710adbd3f92816
Johann Zeitoun n'en revient pas, mais il vient des passer un coin flip à deux millions. De jetons hein.


Il reste 11 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 22  - Blindes : 15 000 /  30 000, ante 30 000
Moyenne : 1 300 000
Gain assuré : 6 470 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fluctuat nec mergitur et double up

A la peine depuis le flip perdu face à Hakim Chnyiat, Malik Corbin est en train à son tour de faire sa remontada.

Tandis que certains s'envoient des parpaings à coup de million de jetons, Malik Corbin lui joue son tournoi de shortstack. Auteur d'un fold difficile mais gagnant face à Mantas Urbonas il y a une vingtaine de minutes, Malik Corbin s'est laissé une demi douzaine de blindes pour résister. Voilà maintenant deux orbites qu'il attendait de pouvoir envoyer et la patience a payé. Deux double up presque coups sur coups pour Corbin qui relance complètement son tournoi.

Le premier en envoyant au bouton avec :Kh:Td. Vladimir Nex paye avec :Ks:8c. Domination Nation. Les copains dans le rail appelle le :Th, qui tombe directement sur le flop. Drawing dead turn, le premier double up est validé. Quelque mains plus tard, situation de set up avec Johann Zeitoun en bouton vs SB et Malik joue son demi million de jetons sur un flip. :Ks:Jh contre :8d:8h, un roi au flop, pas de brelan et Corbin refait surface.

large.DSC_0517.JPG.b17a755eb22266995fd13
Fluctuat Nec Mergitur pour Malik Corbin, qui s'est bien accroché à ses dernières blindes pour ressurgir de l'ombre

Tout le monde espère une table finale mais il y en a deux de trop. Et Corbin, qu'on croyait à demi mort, vient de ressusciter ses chances de finale.

Il reste 11 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 22  - Blindes : 15 000 /  30 000, ante 30 000
Moyenne : 1 300 000
Gain assuré : 6 470 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Urbonas trépasse par erreur

Amputé de son gros stack suite à l'énorme flip contre Zeitoun, Urbonas Mantas vient de subir le coup de grâce... De manière involontaire puisque son bourreau n'avait pas pas vu le tapis annoncé.

C'est un busto surréaliste auquel on vient d'assister. Une élimination qui n'aurait peut être pas du exister mais le résultat est ce qu'il est. Mantas Urbonas est éliminé de ce Main Event. Le Lituanien, assurément l'un des joueurs les plus redoutables, et qui disposait d'un des plus gros stacks il y a encore une heure, est éjecté avant même la finale. Dommage pour le spectacle mais ses concurrents, eux se frottent les doigts. Tout comme Vladimir Nex, son bourreau, qui n'a pas fait exprès de l'éliminer.

Tapis 8BB au cut off de Mantas. Il a pris vingt bonnes secondes avant de prendre ses jetons, qu'il a lentement avancé, le petit triangle "All-in" est sur la table, tout va bien, mais Vladimir Nex semble sur une autre planète. "Call annoncé" par le tricolore qui pose... Deux jetons de 25 000, avec l'intention de compléter la blinde de son voisin.... Quand le tapis annoncé est dix fois plus élevé. Intervention des floors, la parole prime, Vladimir est obligé de payer. Du coup, Hakim Chyiat se joint aussi à la fête et on se retrouve avec un big pot absolument pas prévu.

Vladimir et Hakim check sur le flop :Kd:7h:7s. Check encore sur turn :8s et Vladimir envoie un caramel sur la river :8c. Ca sent le full tout ça... Hakim se barre et laisse Nex montrer son :7d:Td. :Ah:6c chez le Lituanien, qui se battre par une main qui n'aurait jamais du être là.

large.DSC_0501.JPG.baf7eba458b724599a880

large.DSC_0499.JPG.9fdf09a34ab7517916911
Un gros GG à Mantas Urbonas, malchanceux sur le flip à 2 millions et sorti sur une élimination qui n'aurait pas du exister. Ses adversaires sont unanimes, c'était l'un des meilleurs joueurs encore présents dans la salle. Je pense que ce n'est pas la dernière fois qu'on entend parler de ce grand, svelte et talentueux bonhomme. 7 440 € tout de même pour ce deep run

Il reste 11 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 22  - Blindes : 15 000 /  30 000, ante 30 000
Moyenne : 1 300 000
Gain assuré : 7 440 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Omar fait de l'art

Ce que fait cet homme aux tables de poker, personne ne peut le faire. Après être entré dans le cerveau d'Alexey Dimitriev, Lakhdari s'est généreusement servi dans le stack du russe. Voilà trente minutes qu'il marche sur la table. En termes de théâtre comme en terme de poker, c'est beau à voir.

large.DSC_0543.JPG.028e92ef319376a5e5c4b
Le regard malicieux de Lakhdari, lorsqu'il sait qui vient de faire une belle lakhdarine

Oubliez vos moves techniques, vos ranges de push et vos histoires de variance. Omar Lakhdari les connait par cœur et n'a pas besoin de ces futilités pour détruire ses adversaires. Lui use d'un talent qu'aucun livre de poker ne vous apprendra. Un mélange d'attitude, de comédie et d'une capacité à dérégler les cerveaux adverses pour mieux les exploiter. Alexey Dimitriev vient encore d'en faire les frais. Et la note est plutôt salée.

D'abord, plaçons le contexte : Omar chauffe le russe depuis deux heures. Il plaisante avec lui, lâche de petites phrases pour signaler son manque d'expérience en Live, lui propose de faire des moves dans le noir... Tous les moyens sont bons pour augmenter la température du Russe. On ne saura dire si c'était à cause de la comédie lakdharienne, mais Alexey était déjà parti tapis sur un peut être 4bet un peu light, mais son :9c:Tc avait trouvé une paire contre le :As:Kc de l'Algérien. Cette fois, il n'y aura aucun pourcentage susceptible de le sauver.

Ouverture du Russe et Omar commence à prendre des pilasses de jetons dans les mains en chantonnant l'air de "Light My Fire" des Doors. Le raise est annoncé : 225 000. Alexey paye et avant de découvrir le flop, Omar propose, encore une fois, un petit marché. "If you check blind, I raise blind". Le Russe se refuse de jouer au jeu d'Omar et décline la proposition. Il check tout de même sur le flop :3h:6c:Jc mais à peine sa voix était sortie de sa bouche que Lakhdari avait violemment posé une énorme pilasse au milieu. 225 000 encore pour suivre, ce que fait Alexey. Vient alors la turn :5c. Check chez le Russe et après quelques refrains marmonnés de "Light My Fire", Omar opte pour le check. River :6s, Alexey check encore et Omar poursuit son cinéma. Il prend plusieurs piles de rouges dans les deux mains, agrémenté de quelques bleus, et sans trop compter, les place au milieu du tapis en commentant "Value, value, value, value". Alexey n'y croit pas une seconde et pose le jeton du call dans la seconde. Omar retourne :As:Jh, pour une double paire kické max. Le Russe ne bouge pas, choqué par la main de son adversaire et muck ses cartes sans trop savoir ou se mettre.

large.DSC_0534.JPG.a473f2f68423f79e8e7b3
On ne sait pas trop ce que le Russe a snap callé sur ce board, mais ce coup lui a couté un bras

Après le coup, Omar compte les jetons qu'il a posé au milieu. "Ah oui, 420 000, c'est quand même une belle value !" s'amuse Omar, qui vient de manger la moitié du tapis de son adversaire. Le voilà à plus de 3 millions de jetons. C'est beau.

Il reste 10 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 22  - Blindes : 15 000 /  30 000, ante 30 000
Moyenne : 1 600 000
Gain assuré : 7 440 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
cataclysme, RESURRECTIONs et tous en finale !

Incroyable scénario en table télévisée. Les deux joueurs ayant été tour à tour les supers stacks de la table sont finalement les bubble boys de la finale. Zeitoun se fait attraper en bataille de blindes et Nex envoie les neuf survivants au Final Day de cet Unibet Open !

Qu'il est beau ce jeu, par les scénarios improbables et les retournements de situation qu'il permet. Il y a une heure, on aurait parié cher que Mantas serait de la finale, et plutôt avec un gros stack. Il y a une demi heure, on aurait parié la même chose pour Johann Zeitoun, tout simplement parce que ces deux jours semblaient avoir un avantage en technique et en jetons, et que leurs adversaires étaient tous à l'agonie. Mais le poker en a décidé autrement. Après le busto du Lituanien, c'est Johann qui est éjecté aux portes de la table finale, suite à un nouveau tremblement de terre.

Plantons une nouvelle fois le contexte, Johann vient de perdre quelques petits coups. Il a fait doubler Malik Corbin sur un flip, puis a relancé Dung Le Quoc, parti à tapis avec les as contre son :Kc:Tc. Un nouveau duel perdu face à Hakim Chyiat, mais Johann comptait encore le deuxième plus gros tapis de la table, avec 25 blindes. Tout est parti en quelques secondes, dans une bataille avec Vladimir Nex.

En SB, Johann limp avec :Ah:3s et se prend un raise x4 de Vladimir. Ni une ni deux, Zeitoun annonce tapis, snap callé dans la seconde par son adversaire qui montre les rois. Le flop {4-Spades}{9-Clubs}{8-Clubs} n'est d'aucune aide, le :3c apporte un mini espoir que la river :Jc éteint aussitôt. A l'instar de Mantas Urbonas, Johann est passé en une heure des deux millions de jetons au néant. Sa fin de parcours est brutale. Johann provoque la fin du Day et envoie les neuf survivants en table finale.

large.DSC_0546.JPG.0b42e1a49375fa8bfbfcf
Auteur d'un superbe tournoi, Johann Zeitoun s'empalle sur les rois de Vladimir Nex. Quelques secondes qui font basculer son stack et le tournoi tout entier

Revenus des enfers, Hakim Chyiat, Dung Le Quoc et Malik Corbin ont du mal à y croire. Tombés respectivement à 2, 5 et 6 BB durant la demi finale, les trois joueurs gagnent leur place pour le Final Day et joueront la plus belle finale de leur carrière demain dans ce même Circus. Et le plus improbable, c'est que les trois auront au moins 20BB pour se défendre.

A cette finale participera aussi Alexandru Danes. Après avoir remporté ses flips vitaux, Danes a bien mené sa barque sur la featured table pour se maintenir autour des deux millions de jetons. A vrai dire, c'est le seul qui a su résister à la tornade Omar Lakhdari. L'Algérien s'est régalé sur la dernière demi heure et a enfilé les pots plus ou moins gros, avec une décontraction et une domination troublante. Michel Leigborin s'est mangé des parpaings et des bluffs, Alexey s'est fait aspiré l'âme, et Giuseppe Zarbo a tout foldé. Il n'y avait que l'ex tennisman pour remporter quelques belles batailles de blindes face à l'Algérien. Les écarts de stack à sa table sont saisissants : 4 millions tout rond pour Lakhdari, qui reprendra avec 100BB, moitié moins pour Michel et Alexandru, 720 000 pour le Russe, et 300 000 et des brouettes chez Zarbo

large.DSC_0563.JPG.3afb0a0a42634e8168897
Fin du show Lakhdari pour aujourd'hui. N'oubliez pas de prendre vos places pour la séance de demain. Lever de rideau à midi !

large.DSC_0559.JPG.0147dfab1caee6716d72c
Avec un mélange de technique et de réussite, Alexandru Danes a fait son trou jusqu'en table finale, qu'il abordera avec un stack confortable de 40BB.

Enfin, le joueur le plus discret du field, Vladimir Nex termine avec le 2e plus gros stack. Clairement, en termes d'agressivité et de tchatche, on est loin d'Omar Lakhdari, mais Vladimir a su user de patience et de réflexion pour remporter les gros spots dans les bons timing. Son carré de 7 l'a relancé, son full surréaliste pour l'élimination d'Urbonas l'a fait décoller, et il termine avec cette pseudo livraison pour boucler la journée avec 2,5 millions de jetons.

large.DSC_0565.JPG.ad95ec4e769893a162067
Ils ont longtemps fait le dos rond. Ils repartiront avec des stacks plus que décents pour la table finale. Messieurs Vladimir Nex et Dung Le Quoc

large.DSC_0573.JPG.b5ac260e20828e8920c9c
Un autre invité surprise, en mode Survivor pendant toute la soirée, auteur de très bons folds et techniquement à l'aise, voici Malik Corbin. Et les deux zigotos seront biensur là pour encourager le frangin

Voilà un peu pour le casting qui nous attendra en table finale. Et franchement, ce n'est pas pour faire de la pub à l'UO, mais j'ai rarement autant été pressé de couvrir une TF. Avec Omar, c'est sur qu'on aura du spectacle, certes, mais la présence du grinder tennisman, de l'énigmatique Vladimir, de vieux briscards comme Zarbo et Leigborin et des trois gars revenus du royaume des morts, a de quoi nous mettre en appétit. Au vu des stacks et de ce que les joueurs ont montré aujourd'hui, il y a clairement avantage Omar, mais on sait qu'avec ce jeu, rien n'est impossible.

Chipcount : 

Duong Le Quoc : 970 000
Omar Lakhdari : 4 000 000
Vladimir Nex : 2 595 000
Malik Corbin : 800 000
Michel Leigborin : 2 295 000
Giuseppe Zarbo : 305 000
Hakim Chniyat : 900 000
Alexey Dimitriev : 720 000
Alexandru Danes : 1 835 000

Rendez vous donc demain pour ce Final Day que j'espère épique. D'ici, là, profitez à donf de votre samedi soir, prolongez le jusqu'à être ivre de plaisir et quoi de mieux que de profiter d'un bon coverage pour se remettre des émotions ou en parallèle du brunch familial. Pour le son de la fin, c'est facile, on va faire honneur au refrain qui a rythmé les lakdharines de fin de soirée. Peace

giphy.gif

Il reste 9 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 23  - Blindes : 20
 000 /  40 000, ante 40 000
Moyenne : 1 600 000
Gain assuré : 8 550 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci @cosmictrippour ce coverage et ces coups détaillés d'Omar.

C'est toujours un sentiment partagé de l'avoir à sa table, entre "cool, je ne vais pas m'ennuyer" et "p*t*** il ne me laissera jamais respirer avec ses mises poignet". Je compati pour ses adversaires, la première fois que je l'ai joué c'était mon 1er run deep, 1ère TF et 1er heads up ; il m'a roulé dessus :88(:P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le jour de verité 

Après un combat de quatre jours, les neuf derniers survivants sont de retour dans l’arène du Circus. Ils s’apprêtent à livrer l’ultime bataille, celle qui pourrait les couvrir d’or et de gloire. Unibet déroule le tapis vert, les photographes mitraillent et ça y’est : la finale de l’Unibet Open Paris est lancée !

« C’est une finale les gars ! Faut sourire, faut pas faire la gueule ! » s’exclame Giuseppe Zarbo alors que les joueurs déballent les bags de jetons. Il faut dire que l’Italien est tout en haut de la All Time Smiling List mondiale. Dans tous les casinos où il est passé, et il y en un paquet, les joueurs, croupiers, directeurs se souviennent de ses costumes élégants et de son sourire rayonnant. « On est là pour s’amuser, pour avoir des émotions, renchérit Giuseppe ». Vieux briscard du circuit, Zarbo ne compte plus les tables finales qu’il a joué en 15 ans de carrière. Pas de perfs à six chiffres Giuseppe accumule tout de même plus de 775 000 $ de gains en tournoi, récoltés un peu partout sur le globe. Nul doute que son expérience et son aisance en Live seront des atouts de poids pour entamer sa remontada fantastique. Avec 300 000 jetons, Giuseppe démarrera en effet comme chiploser avec 8 BB. Pas de quoi entamer son espoir et encore moins sa bonne humeur. Giuseppe en a vu d’autres, beaucoup d’autres.

large.DSC_0583.JPG.f426a17e0ce0c39d5684b
Giuseppe Zarbo, le plus Français des Italiens, met déjà l'ambiance à la table alors que la partie n'a pas commencé 

Peut être tout de même un peu moins que Michel Leibgorin. Lui ça ne fait pas quinze, ni vingt, mais vingt cinq ans qu’il fait le circuit. Véritable globe trooter, il a ramené des perfs partout où il est passé. A Marrakech, à Las Vegas, à Amsterdam, aux Philippines… 1 200 000 de butin au total. Avec 2 200 000 jetons, il sera clairement l’un des gros clients de cette table finale.

large.DSC_0627.JPG.e5564c43f0378873c6d3e
Le killer Michel Leigborin vise juste depuis quatre jours. Avec son expérience et son tapis, il est un des favoris de cette TF

Peut être pas aussi gros qu’Omar Lakhdari. Véritable phénomène aux tables comme en dehors, Omar est un des joueurs les plus agressifs et les plus imprévisibles du circuit français. Pas très GTO mais diablement malin, Omar sait comment lire, dérégler et profiter de ses adversaires, en usant de ses moves mais aussi de sa tchatche. Adepte des raise dans le noir, des petites vannes et des blagues piquantes, il en a fait la démonstration en roulant sur ses adversaires hier pour accumuler 4 millions de jetons. Chipleader au début de ce jour, il pourrait remporter son quatrième tournoi en quatre mois.

Les autres concurrents sont moins connus des services pokeristiques. Vladimir Nex, Malik Corbin et Dung Le Quoc n’ont pas la même expérience et joueront la plus grande finale de leur jeune carrière. Plutôt discret, Vladimir Nex a su trouver les bonnes décisions dans les bons timings pour monter le plus gros tapis tandis que Dung et Malik sont revenus des enfers pour finalement ressurgir aux portes de la table finale. Hakim Chniyat lui aussi a connu de belles montagnes russes. Un peu plus de baguette en Live pour ce joueur auteur de quelques perfs sur le circuit français et marocain et qui démarrera avec un peu moins d’un million de jetons.

Alexandru Danes sera également l’une des attractions de cette finale. Ancien tennisman, le franco roumain s’est converti au poker et semble aussi habile cartes que raquette en main. Il sait faire le dos rond et attaquer quand il faut, connait les situations et arrive même à gagner les flips cruciaux. Pour le jeune grinder, cette finale pourrait être un tournant dans sa jeune carrière poker.

Enfin, n’enterrons pas trop vite Alexey Dimitriev. Seul étranger de la table finale, le Russe a su se maintenir à flot durant la demi, même si Omar a fini par le dompter après l’avoir chauffé pendant toute la soirée.

large.DSC_0650.JPG.5db26d9a602afc0302bb1
A force de persévérance et de blagues vaseuses, Omar Lakhdari a fini par faire accrocher un sourire à Alexey Dimitriev, ici au côté d'Hakim Chniyat.

Les stacks sont en place, les joueurs ont été annoncés, la photo souvenir est dans la boite, maintenant, place au jeu !

Chipcount : 

Duong Le Quoc : 970 000
Omar Lakhdari : 4 000 000
Vladimir Nex : 2 595 000
Malik Corbin : 800 000
Michel Leigborin : 2 295 000
Giuseppe Zarbo : 305 000
Hakim Chniyat : 900 000
Alexey Dimitriev : 720 000
Alexandru Danes : 1 835 000

Pay-outs :

  • 1er : 89 070 €
  • 2e : 55 270 €
  • 3e : 38 110 €
  • 4e : 28 230 €
  • 5e : 21 720 €
  • 6e : 16 700 €
  • 7e : 13 360 €
  • 8e : 10 690 €
  • 9e : 8 550 €

large.DSC_0623.JPG.45b39901a94888426a61c
Le floor international Glenn et le directeur du Circus Thierre Bolleret annoncent un à un les finalistes qui s'avancent sur le tapis vert jusqu'à la table télévisée

large.DSC_0658.JPG.3e67efd4a47b6d092a8da
La photo de famille : En haut : Omar Lakhdari, Dung Le Quoq, Nary, Alexandru Danes, Alexey Dimitriev.
En bas : Vladimir Nex, Malik Corbin, Michel Leibgorin, Giuseppe Zarbo et Hakim Chniyat.

Il reste 9 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 23  - Blindes : 20
 000 /  40 000, ante 40 000
Moyenne : 1 600 000
Gain assuré : 8 550 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Feu d'artifice matinal

Démarrage explosif pour la finale de cet Unibet Open. Les joueurs allument la mèche d'entrée, éclatent les uns après les autres et après trente minutes, il y en a déjà trois qui ont sauté. Et Omar, qui s'est occupé de son pote Hakim et du Russe Alexey, accroit un peu plus son avance. 

giphy.gif
Ambiance au Circus à 11 heures du matin

Les joueurs n'ont pas le temps ce matin. Trois éliminations en trente minutes, ça saute dans tous les sens et la configuration de la finale a déjà bien changé.  Dès la première main, Hakim Chniyat s'en va sur un flip inévitable. Ouverture Lakhdari au Cut Off, Hakim envoie ses vingt blindes en BB, snap par Omar qui retourne :Ad:Kd. :7h:7s chez Hakim. Les deux amis se souhaitent bonne chance, mais le premier flip tourne à l'avantage du chipleader. Un :Ks sur la turn et Omar provoque la première élimination. Hakim s'arrête à la neuvième place et aura tenu deux minutes en table finale. Pour 8 550 € tout de même. Un beau ratio horaire.

large.DSC_0671.JPG.748d03f19cb672d4b2c10
Pas le temps de niaiser pour Hakim Chniyat qui se fait sortir sur un flip dès la première main de la finale

Cinq minutes plus tard, encore un all-in & call ! Et encore Omar en position d'éliminer un joueur. Cette fois, il est derrière le :4c:4h d'Alexey Dimitriev avec son :2d:2s. Pas de souci, un :2d au flop, de belles briques derrière et Omar, qui avait déjà mis Alexey à terre hier sur de belles lakhdarines, finit par achever son adversaire russe. Cette table finale va donc se régler entre Français. "Ah non, il reste en Italien", plaisante @leibgoen taquinant son voisin Giuseppe.

large.DSC_0684.JPG.54321eabf96a9414c2c1a
Le mood de Lakhdari en ce moment. Brelan de deux sur le flop et deuxième élimination en cinq minutes pour le chipleader qui passe à près de six millions de jetons.

Pour le coup, l'Italien ne restera pas beaucoup plus longtemps. A peine une orbite plus tard, ce ne sont pas deux, mais trois joueurs qui se retrouvent à tapis. Pour la deuxième fois de la journée, Giuseppe sort les "lunettes du All-in", payé par Alexandru Danes derrière lui pour 400 000 jetons. Au cut off, Dung Le Quoc reshove pour 800 000 et Alexandru est obligé de payer. Le croupier a encore fait des siennes. :Js:Jh chez Zarbo, :Ad:Qd chez Danes et une belle paire d'as noirs chez Le Quoc. Le board manque un peu de suspens mais valide l'élimination de Giuseppe et le triple up de Dung. Alors qu'il avait démarré avec 8BB, Giuseppe gratte tout de même deux paliers et repart avec 13 360 €. Danes se retrouve avec un stack sérieusement boiteux tandis que Dung se relance totalement dans la partie, avec désormais près de deux millions devant lui.

large.DSC_0693.JPG.bb88f55ad1866284a3705
Show man dans l'âme, Giuseppe sort "les lunettes du all-in". Mais cette fois, ça ne marche pas pour Zarbo qui tombe contre plus fort que lui.

large.DSC_0708.JPG.308f89c131080513cd6b6
Si le croupier continue de servir des donnes pareilles, la finale sera pliée avant 16h.

large.DSC_0712.JPG.48f0b71328c90daa0bfe7
Après avoir éliminé Giuseppe Zarbo, c'est tout naturellement que Dung Le Quoc se fait contaminer par son sourire. Triple up et 1,8 millions pour Le Quoc.

Ca nous donne donc :

  • 7e - Giuseppe Zarbo : 13 360 €
  • 8e - Alexey Dimitriev : 10 690 €
  • 9e - Hakim Chniyat : 8 550 €

Il reste 6 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 4  - Blindes : 25
 000 /  50 000, ante 50 000
Moyenne : 2 400 000
Gain assuré : 16 700 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Livraison et restockage

Faché d'avoir été écarté des situations de all-in précédentes, Michel Leigborin s'est rattrapé en enchainant deux tapis consécutifs. Le premier pour liver un beau paquet à Vladimir Nex, le second pour recharger les stocks chez Omar.

On associe trop souvent la vieille école à un poker conservateur, sans trop de prises de risque. Omar Lakhdari et Michel Leigborin démontent totalement ces clichés et proposent un poker plein de surprises et d'agressivité. Illustration encore avec ces deux moves qui ont permis à @leibgo de se faire un tour de montagnes russes.

Ca commence avec un duel face à Vladimir Nex. Ouverture de Vladimir, Payé par Michel au bouton et les deux joueurs découvrent un flop :Qc:7h:6d. C-Bet à 100 000, payé par Michel et sur la turn :3c, Nex 2barrel pour 300 000. Cette fois, Leigborin réagit autrement. Tapis annoncé, pour le million six restant de Vladimir. Quelques tergiversations chez Nex qui se fait timer, mais finit par payer son :Ad:Qs. C'est bien devant le :Ac:5c de Leibgorin qui cherche une flush ou une ventrale backdoor. Un :9h sur la river valide le double up de Nex qui laisse à Michel une petite quinzaine de blindes pour se refaire.

large.DSC_1162.JPG.ecb825d9b21f7b7fd9b66
Un double tirage pour Michel qui envoie tapis, mais Vladimir était solide avec son :Ad:Qs. Ca tient pour Nex qui flirte désormais avec les 4 millions de jetons.

large.DSC_1168.JPG.40292a048f94da257c65d
Toujours aussi discret, mais toujours aussi solide, Vladimir maintient sa bonne position avec ce double up. Plus de 3 millions de jetons pour lui.

Cinq minutes plus tard, Michel repart à l'abordage. Ouverture de Leigborin, tapis d'Omar en resteal et Michel décide de payer avec son :Ks:Qc, contre le :As:4h d'Omar. Rien au flop, mais une dame turn et un roi river donnent la double paire à Michel qui revient dans le tournoi avec 1,6 millions de jetons. Omar n'était pas loin de mettre un bon coup de massue sur la table. Il reste large chipleader avec un bon 4 millions.

large.DSC_1169.JPG.d246f5895ad2cc21223bf
Michel montre au croupier les cartes qu'il doit poser sur le board. Un roi ou une dame. Le dealer s'exécute et donne double paire à Michel qui trouve son double up face à son meilleur rival, Omar Lakhdari.

Il reste 6 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 25  - Blindes : 30
 000 /  60 000, ante 60 000
Moyenne : 2 400 000
Gain assuré : 16 700 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Alexandru rend les coups

Après une petite pause, les six joueurs sont de retour. Les blindes augmentent, la tension monte et les stacks se stabilisent, à l'exception de celui d'Alexandru Danes qui multiplie les resteals pour revenir dans la partie. L'ex tennisman revient au dessus des deux millions.

"Je prends un kiffe énorme" m'assurait Alexandru avant le retour de pause. Pour sa première table finale en Live, l'ex tennisman savoure chaque minute, chaque coup et ne se défile pas quand il s'agit de mettre les jetons au milieu. Après le carambolage à trois qui l'a fait redescendre à 10 blindes, le franco roumain revient bien. Plusieurs petits coups pour sortir de la zone dangereuse et Alexandru enchaîne deux resteals à tapis sur Malik Corbin puis Michel Leigborin. Les deux ont tanké, les deux ont passé et Danes grapille d'importants jetons pour revenir dans des eaux plus surs. Le revoilà aux deux millions de jetons.

"Ca va, tu t'amuses bien", demande Leibgorin, un peu agacé par les resteals de son voisin.
- Oui, c'est du plaisir, répond le jeune Alexandru.
- Tu sais comment ça va finir... On va finir par t'attraper, prévient le vétéran.
- Laissez le tranquille, répond Omar, qui se verrait bien jouer un heads up avec son petit protégé.

large.DSC_1181.JPG.6ec83ab12e8f211c9849a
Technique aiguisée, bonne poker face et joueur plaisant, Alexandru Danes résiste plus que bien pour sa première finale

Il reste 6 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 26  - Blindes : 40
 000 /  80 000, ante 80 000
Moyenne : 2 400 000
Gain assuré : 16 700 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leibgo tombe à l'eau

Plutôt dur au mal, Michel Leigborin a fini par rendre les armes après un magnifique parcours. Malik Corbin l'a désarmé sur une 70-30, Omar l'a achevé sur un flip. Le parcours de @leibgos'arrête en 6e position. 

"Il va bien finir par crever", plaisante Omar. "Je crève jamais" assure Michel, revenu plusieurs fois des enfers dans ce tournoi. Encore une fois, il est en position de bust et c'est encore son éternel rival qui est prêt à l'achever. Un flip classique BT vs BB. :6s:6h chez Leigborin et :Ad:Qd chez Lakhdari. "C'est ma première paire de la journée", informe Michel. "C'est surtout la dernière" répond son opposant. Omar a vu juste. Sur un board aussi coquin que cruel, Omar élimine Michel sur une belle counterfeit :7s:8s:8h:Td:Ts.

"Bravo Michel, beau tournoi, t'es vraiment un diable", assure Omar en félicitant son ami. "C'est toi le diable, moi je ne suis qu'un diablotin" répond Michel. Le genre de petites phrases qu'on a savouré pendant trois jours et qui vont sacrément nous manquer. Un grand monsieur du poker. GG@leibgo!

large.DSC_1212.JPG.d8485fb5fbf51de997d8b
Le vieux cow boy range son revolver. Cette fois, c'est Omar qui a touché la cible et Michel Leibgorin s'en va en 6e position

Peu de temps avant, Malik Corbin avait sérieusement esquinté le stack de Michel en envoyant ses 12 dernières BB sur un duel de blindes. :Ad:Qs pour Malik, :As:4s pour Leigbo. "Un quatre ça suffit" avertis Michel. Il y a en effet un :4c sur le flop, mais accompagné d'une :Qc. Deux briques plus tard, Malik resurgissait encore des ombres, à un petit million et demi de jetons, quand Michel tombait à moins de dix blindes.

large.DSC_1202.JPG.9021d1a69143a59370f84
Quelques minutes avant, c'est Malik Corbin qui jouait sa survie mais son :Ad:Qd restait devant le :As:4s de son opposant.

Nouvelle belle performance tout de même du crocodile de ce field qui inscrit là sa 1 658e ligne Hendon Mob. 16 700 € pour cette sixième place.

Chipcount : 

Omar Lakhdari : 4 500 000
Vladimir Nex : 4 285 000
Dung Le Quoc : 2 275 000
Alexandru Danes : 1 900 000
Malik Corbin : 1 400 000

Il reste 5 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 26  - Blindes : 40
 000 /  80 000, ante 80 000
Moyenne : 2 900 000
Gain assuré : 21 720 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le chant du Quoc 

Pas besoin de venir jouer tous les petits coups. Dung Le Quoc, lui, se contente des gros. Après le carambolage à trois, Dung trouve une nouvelle rencontre favorable et élimine Alexandru Danes.

large.DSC_1237.JPG.d36c9c1c7c9fedf9202d7
Le duel entre Le Quoc et Danes tourne à l'avantage de Dung. Fin de l'aventure pour l'ex tennisman, beau et bon joueur, que l'on se fera un plaisir de retrouver sur le circuit.

La finale se déroule plutôt bien pour Dung Le Quoc. Tandis qu'Omar Lakhdari fait le sale boulot en jouant les flips pour réduire le nombre de joueurs, Dung attend sagement ses mains et trouve les bons spots au bon moment.

Relance de Dung UTG et ça fold jusqu'à Alexandru en grosse blinde. Quelques secondes de suspens et Alexandru annonce tapis. Un millième de seconde plus tard, Dung avait posé le jeton du call. "Les as ? Les rois ?" demande Omar. :As:Kh, mais ça reste bien devant Alexandru, qui avait trouvé :Ah:Qd. "Le 70-30 à 7 briques" analyse justement Lakhdari qui espère comme ses trois compères le bust du jeune Alaxandru. Le board :Jc:5h:4d:9d:Kc ne sauvera pas l'ex tennisman qui échoue en 5e position. Superbe run tout de même pour ce jeune joueur qui vivait là sa première table finale Live et qui empoche de très loin le plus gros gain de sa carrière. 21 720 € pour lui !

large.DSC_1243.JPG.c3b36a90ff3fbd119daa7

large.DSC_1248.JPG.55eee98f47b5d877b85b8"Il est bien ce jeu" analyse Dung après ce coup qui le fait monter à près de quatre millions de jetons. Le Quoc run good pour l'instant. Un triplage avec :As:Ac, un double up avec :As:Kd et le voilà 2e en jetons à 4 left.

large.DSC_1251.JPG.7d970191c7fc1b76c2e40
Replacement stratégique à 4 left. Les quatre prétendants s'appellent Dung Le Quoc, Omar Lakhdari, Vladimir Nex et Malik Corbin

Il reste 4 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 50
 000 /  100 000, ante 100 000
Moyenne : 3 600 000
Gain assuré : 28 230 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Malik ramasse le fric

Expert en survie, Malik Corbin nous gratifie d'une remontada par jour. Tombé à 8BB, le Courbevoisien enchaîne deux doubles ups contre Vladimir Nex et revient dans le game.

Je ne sais pas ce qu'il faut faire pour abattre Malik Corbin. Lorsqu'il est dominé, il trouve le bon fold, lorsqu'il est shortstack, il s'accroche comme un diable et lorsque son tapis est en jeu, il double. C'était comme ça hier et ça continue sur cette TF. Par deux fois, Malik a trouvé le double up dans des duels avec son voisin Vladimir Nex.

Sur le premier, Malik est bien devant. Open bouton Nex, Shove SB de Corbin, Vladimir hésite mais paye les 8BB avec :5h:7h. C'est derrière le :Ac:Jc de Malik mais bien vivant. Le board :Qs:Th:4c:8d provoque quelques sueurs mais la river :Kh confirme le premier double up avec la manière. Suite royale et Corbin revient. 

Sur le deuxième, le duel est un peu plus tendu. Bataille de blindes entre les deux mêmes hommes. Shove de Vladimir et snap call par Malik qui retourne :Kc:9h. Cette fois, il est derrière son adversaire qui tient :Ad:5h. Le board est magnifique : rien sur le flop :2s:7h:Th, rien sur la turn :7d et paf ! Le :9s river donne la paire et un deuxième double up consécutif à Malik. 2 millions 4 pour ce comeback.

large.DSC_1298.JPG.0827eba5f99ad8fed933d

large.DSC_1303.JPG.bd57a43a530c882b74877
Une river sympa pour Malik Corbin qui refuse de quitter le tournoi. Après plusieurs heures à serrer les dents, Malik retrouve le sourire et un stack décent.

Dans le public, les deux zigotos qu'on avait aperçu d'hier continue de pousser le copain, appelant les bonnes cartes et terminant à chaque fois par "Vas y Malik, ramasse ton fric !". Pour l'instant, il le fait très bien.

Il reste 4 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 50
 000 /  100 000, ante 100 000
Moyenne : 3 600 000
Gain assuré : 28 230 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
... Et se fait braquer juste derrière

La troisième fut la bonne. Après avoir pioché par deux fois dans le stack de Vladimir Nex, Malik Corbin s'est fait détroussé de son magot. Cette fois il était bien dominé et Nex tient sa revanche.

Il suffisait que je m'enflamme sur les capacités de résistance de Malik Corbin pour que le joueur concerné soit éliminé. Le jinx du couvreur revient enfin ! Embarqué dans un troisième round contre Vladimir Nex, Malik Corbin était bien mal en point avec sa paire de :4c:4d face aux dames de son voisin. Cette fois, aucune carte ne viendra sauver Malik qui quitte le tournoi en 4e position.

Quel run tout de même pour le Courbevoisien qui est passé par toutes les émotions entre hier et aujourd'hui. Il signe la meilleure performance de sa carrière et se console avec 28 230 €. GG Malik.

large.DSC_1307.JPG.a3b45515e2be063524803
Un superbe bras de fer entre Vladimir et Malik sur cette finale mais Corbin finit par plier contre la paire de dames de son adversaire.

Toujours aussi calme, Vladimir récupère son du et compte désormais un peu moins de 4 millions de jetons. Petite pause et on attaquera le match à trois.

Il reste 3 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 50
 000 /  100 000, ante 100 000
Moyenne : 4 800 000
Gain assuré : 38 110 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Omar fait le boulot pour rien

Il grappille les jetons de Le Quoc depuis trois quart d'heure... Juste avant de lui refiler sur son premier tapis. Dung revient à 3 millions mais reste 3e tandis qu'Omar conserve un bon chiplead.

Le travail de sape a commencé. Omar monte les jetons petit à petit en agressant ses deux adversaires dès qu'il en a l'occasion. Si Vladimir Nex résiste plutôt bien, n'hésitant pas à shove ses 25BB avec des mains comme :4s:4c sur les attaques d'Omar en bataille de blindes, Dung se montre plus docile et laisse filer de nombreux pots. Omar et Vladimir en profitent, agressant à chaque fois Le Quoc qui lâche quasi systématiquement sa main au flop. Tombé à 10BB, Dung a fini par envoyer et après une petite minute de mimiques, Lakhdari décide de payer.

Première balle de heads-up, mais difficile à convertir puisque le :As:9h d'Omar est dominé par le :Ah:Kd de Dung. "Tu fais jamais de move en fait" analyse Omar qui était à deux doigts de lâcher tant son adversaire joue serré. Mais Dung double encore une fois dans le bon timing et revient à 3 millions de jetons. Vladimir, toujours aussi sobre dans ses émotions, maintient  le cap avec un petit quatre millions, soit deux fois moins que Lakhdari, mais a le mérite de prendre quelques coups post flop au chipleader.


large.DSC_1335.JPG.3370fdb536a0743d4412d
Double up en toute amitié pour Dung qui reprend ce qu'Omar et Vladimir lui avaient grappillé 

Il reste 3 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 100
 000 /  200 000, ante 200 000
Moyenne : 4 800 000
Gain assuré : 38 110 €

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le cauchemar d'Omar

Scénario surréaliste dans ce match à trois. Alors qu’il concentrait la moitié des jetons en jeu, Omar vient de connaître une descente aux enfers qu’on attendait pas. En moins de 30 minutes, il est passé de chipleader à chiploser. Sérieusement sonné, Lakhdari reste tout de même debout.

Le roi Omar, intouchable jusqu’à ce match à trois, serait il en train de se faire détroner. Large chipleader il y a encore vingt minutes, il vient d’enchaîner plusieurs coups catastrophes, au point de se retrouver chiploser. C’est à se demander si le heads up ne va pas se dérouler sans lui.

Pour mettre Omar à terre, Vladimir et Dung s’y sont mis à deux. Chacun dans sa spécialité. Omar s’est d’abord pris deux clefs de bras post flop de Vladimir avant que Dung n’enchaîne par un uppercut à tapis préflop.

Premier pas de traver sur une bataille de blindes avec Vladimir. Omar limp check avec :4s:3h, et Nex check derrière lui. Le flop vient :9s:3d :6d. Petite paire chez Omar, tirage couleur pour Vladimir qui passe à l’action. Un premier barrel payé à 250 000 sur le flop, un deuxième payé à 750 000 sur la turn :9h et un dernier à tapis sur la river :5d qui valide la flush.

« J’ai du mal à te croire sur celle là » rumine Omar qui pense sérieusement à payer avec sa petite paire. Il lui faut bien minutes avant de lâcher sa poubelle. Vladimir revient à hauteur, même juste devant Omar, avec 5,7 millions.

large.DSC_1346.JPG.35a3bbc727128873b3dd5
Le vent a tourné sur cette finale. Omar se décharge d'un paquet de jetons sur deux affrontements avec Vladimir Nex qui touche gros à chaque fois.

Une orbite plus tard, les deux compères se remettent sur la gueule. Omar limp avec :Td:8d, Vladimir check son :5s:5h et le flop provoque des turbulences. :Ts:5c:2h. Omar raise 400 000, Vladimir se contente de payer. La turn :4h semble parfaite pour les deux joueurs et Omar continue son agression. 625 000 cette fois. Vladimir paye encore. River :7d. Omar prend un peu de temps et place un troisième barrel. Pas cher. 700 000 dans 3 millions. Mais sa petite value va vite lui revenir à la figure. Re-raise à 3,8 millions annoncé chez Vladimir. Omar comprend l’entourloupe et finit par lâcher sa high paire. L’addition reste salée. En deux coups, Lakhdari a perdu plus de la moitié de son tapis.

Mais son cauchemar n’est pas fini. Cinq minutes plus tard, c’est Dung qui s’y met. Raise de Le Quoc pour 2 millions tapis chez Omar pour 3,5 millions, snap call par Dung qui tient un monstre. Sa paire de rois est devant le Blackjack de Lakhdari.

large.DSC_1364.JPG.292c0fda068c2f1757bb4
Après Vladimir, c'est Dung qui s'y met. Un set up, une paire de rois qui tient et Lakhdari est KO debout.

C'était inimaginable il y a encore trente minutes, mais Omar Lakhdari est à deux doigts de la sortie et pourrait bien être le dindon de la farce de ce match à trois.

Il reste 3 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 100
 000 /  200 000, ante 200 000
Moyenne : 4 800 000
Gain assuré : 38 110 €

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Revenu des enfers

Ce match à trois est complètement fou. Alors qu’il était à demi mort, Omar Lakhdari retrouve des cartes et de la réussite pour ressurgir dans le tournoi. Il prend successivement sa revanche sur Dung puis Vladimir pour repasser chipleader. Monstrueux.

Je ne sais pas si c’est la marque des grands. Peut être la shkoumoune des grands. En tout cas, l’heure de la revanche a sonné pour Omar. Après s’être fait sonné par les rois dans un set up, le vent tourne et c’est autour de Lakhdari de trouver les rois. Un raise malgré ses 7BB, ca shove chez Dung qui tient :As:6s et on se retrouve dans la configuration inverse à la précédente. Cette fois, c’est Le Quoc qui cherche un as pour Buster son adversaire.

Et comme la dernière fois, il ne viendra pas. Lakhdari double et revient à 2,5 millions de jetons. Mais à peine commence-t-il à respirer de nouveau qu’Omar repart en apnée. Tapis envoyé en bataille de blindes face à Vladimir Nex et c’est payé par le chipleader. La plus petite des paires pour Lakhdari et :Ks:Js pour Nex. Voilà un coin flip qui vaut cher, très cher. Et pour ce coup de la mort, on a le droit à un board qui cause bien des sueurs...

large.DSC_1379.JPG.7ffbd0f6a5ace9e006ba3
Une river à 10 briques et beaucoup beaucoup d'outs. 8, 10, J, Q ou K et l'aventure Lakhdari sera fini.

Mais c'est un magnifique :3h qui tombe et sauve le tournoi d'Omar. Il revient à hauteur de Vladimir. Les deux joueurs sont à 5 millions, Dung un peu moins de 4.

Il reste 3 joueurs (sur 480 inscriptions)
Level 27  - Blindes : 100
 000 /  200 000, ante 200 000
Moyenne : 4 800 000
Gain assuré : 38 110 €

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
partypoker : WPT DS OS
partypoker : WPT DS OS