Jump to content
This Topic
cosmictrip

Coverage Unibet Open Paris 2019

Recommended Posts

Päivän 1A hyökkäyksessä

Après les premières passes d'arme entre frenchies, la bataille de cet Unibet Open dépasse les frontières. De nombreux belligérants finlandais, suédois, ukrainiens ou belges sont venus combattre sur ce Day 1 A avec l'ambition de conquérir le titre. Forcément, on reconnait moins de têtes aux tables. Mais quelques regs plus ou moins attendus sont également au rendez vous.

Un doux mélange scandinavo-ukrainiano-belge dans ce Day 1A du jeudi. Un métissage qui me rappelle les Fields rozvadoviens, quoiqu'un peu plus nordiques. Heureusement, quelques tables peuplés d'irréductibles gaulois résistent encore et toujours à l'envahisseur. Avant d'aller à la rencontre de ces randoms finlandais, permettez moi de vous présenter les têtes familières de ce field. Je ne vous. cache pas que j'aurais été incapable de tous les repérer sans l'aide précieuse de mon sbire @Dorian - Unibet.

giphy.gif
Dorian et moi même scrutant le field de ce Day 1A

Avec sa blondeur étincelante et ses moves enflammés, difficile de ne pas remarquer Alban Juen. Après quelques braquages réussis il y a de cela sept ans, le Louhannais s'est fait oublier loin des radars pokeristiques pour profiter de son magot. A son palmarès, il compte tout de même un deep run de WSOP (cuvée Greg Merson) et une 5e place à 290 briques sur l'ISPT 2013. Depuis, Alban se fait plaisir en jouant deux tournois par an. Ce matin, il est parti des plaines de Bresse pour rejoindre le Circus en compagnie de quelques acolytes, parmi lesquels Jérome Brion. Histoire de retâter les cartes avec les copains et pourquoi pas choper une ligne Hendon Mob, chose qu'il ne lui est pas arrivé depuis quatre ans.

Evidemment, au moment où j'arrive à sa table, Alban envoie trois cartouches énormes, sur laquelle son adversaire re-shove, obligeant Alban a couché malgré une côte ridicule. Il se garde tout de même un starting stack pour remonter les pilasses qu'il avait érigé en début de journée.

large.DSC_1171.JPG.1dd5a308598699b8f0002
Le regard du mec qui vient de perdre les 2/3 de son stack sur un 3 barrel bluff raté.

Dans le gang des grinders frenchies, Louis Linard est également de la partie. Le serial perfeur, finaliste WSOP-C, WPO et runner up cette année du High Roller UDSO à La Grande Motte a pris place dans cet Unibet Open et monte tranquillement les jetons.

large.DSC_1190.JPG.8c94ca83b11d20c664a0a
Davantage de sérieux, de concentration et de stack chez Louis Linard qui commence déjà à monter des pilasses.

Egalement remarqué à La Grande Motte où il a enlevé le FPO en juin dernier, Jonathan Therme démarre en douceur, tout comme son voisin @Dunke.

large.DSC_1198.JPG.4e4fb8088fdd4adbb3ce0
Jonathan Therme s'échauffe le doigt et gravite légèrement au dessus du tapis de départ, tout comme Alexandre Réard, qu'on peut observer en arrière plan grâce à ce cliché photographique malicieux.

"C'est le field le plus relevé des trois jours" me confiait il y a quelques secondes mon confrère d'Unibet. Un field de Shark et de charme puisque Margaux Ponelle, passée par La Maison du Bluff attire la lumière et les jetons en table 9. 

large.DSC_1193.JPG.fddc30411383ce96faeeb
Margaux Ponelle, se demandant si elle ne voudrait pas se faire le même tatouage que la croupière

En dépit des requins qui nagent dans le hall du Circus, c'est un total random qui est pour l'instant aux commandes de ce flight. Le jeune Gilles Segers torpille sa table depuis le début de journée et voilà le Belge au delà des quatre tapis de départ.

Les présentations sont faites. Maintenant place au poker. On attaque le septième niveau, le dernier joué sur 45 minutes, après quoi, on passera à des rounds d'une heure.

Il reste 70 joueurs (sur 100 inscriptions)
Level 6  - Blindes : 500 /  1 000, ante 1 000
Moyenne : 42 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, haygus a écrit :

Seulement 100 inscriptions ? c'était pas sensé être complet ?

Selon les floors, ça s'explique par un manque de communication sur le nombre de qualifiés Unibet qui devaient être présents. Certains ont été changés de Day, d'autres ne sont pas venus. Fred me confie qu'il y avait la place pour inscrire une vingtaine de joueurs supplémentaires.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, cosmictrip a écrit :

Selon les explications des floors, ça s'explique par un manque de communication sur le nombre de qualifiés Unibet qui devaient être présents. Certains ont été changés de Day, d'autres ne sont pas venus. Fred me confie qu'il y avait la place pour inscrire une vingtaine de joueurs supplémentaires.

On m'a dit 10 fois que c'était full... j'ai du changé mon planning :( Vraiment pas top...

Merci de ta réponse ;)

Edited by haygus

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les requins Du Nord

Après avoir présenté notre artillerie française, place à inspection de ces mercenaires venus des contrées nordiques et orientales. Et apparemment, il n'y a pas que du qualifiés randoms, puisque quelques requins roumains, anglais, finnois et tchèques se cachent dans ce field.

Il est grand, il est anglais, il est chauve et il enquille les gains à plusieurs zéros... Mesdames et Messieurs, Stephen Chidwick est bien présent dans cet Unibet Open ! Ah non, je mentais, il s'agit en fait de Ian Simpson. Un peu moins high roller que son compatriote mais quelques belles perfs au compteur pour ce joueur aussi souriant que compétent. Ian s'est fait connaître lors du Paddy Power Irish Open où il a enchaîné une TF par une win d'une année sur l'autre pour 107 et 265 saucisses. Quelques mois plus tard, il termine runner up de l'UKIPT pour 140 briques. Bon, tout ça c'était il y a six ans, mais Ian a toujours plutôt bien les cartes. Vainqueur hier du tag Team event avec son pote de Counter Strike Kevin Van Der Kooi, Ian aimerait s'offrir un deuxième Unibet Open, après sa victoire à Riga lors de sa fabuleuse année 2013.

large.DSC_1223.JPG.697d57b679ac0094405b5
Un homme heureux. Voici l'ambassadeur anglais de la Team Unibet, Mister Ian Simpson

Un peu plus au nord se cache un autre finaliste Unibet Open. Représentant la Finlande, permettez moi de vous introduire à Henri Koivisto. 7e de l'UO Dublinois il y a un an, Henri a joué un peu partout sur le globe, multipliant les deepruns pour accumuler près de 300 000 $ de gains en tournois. Spécialiste de PLO, Henri avait notamment décroché sa plus belle win sur un 1 600$ lors des Deepstack Extravaganza de 2016, pour 76 bigorneaux.

large.DSC_1227.JPG.d7e8ffe2a772ff2302f07
Adepte de PLO, le Finlandais Henri Koivisto aimerait fêter l'anniversaire de sa finale Dublinoise par un autre deep run à la sauce Unibet Open.

Traversons la mer Baltique et les forêts de Bohème pour découvrir un joueur qui détient surement la fiche Hendon Mob la plus propre de ce field. 4 lignes, un buy-in moyen de 1 000 balles, deux wins et 175 000 $ de gains. Voilà le genre de coups dont est capable Martin Soukup. Un gars qui aime l'Unibet Open. Pour sa première perf sur le circuit, il décroche l'UO de Malte en 2016 pour 65 rondins. Le Tchèque a un peu terni son palmarès en ne terminant que 37e de l'UO de Copenhague l'année suivante, mais redore son blason sur un 1 000$ au Wynn, où il termine 6e pour 20 caramels. Avant de renouer avec la victoire sur l' UO roumain de Sinaia en février dernier. 71 poutrelles cette fois pour le braqueur tchèque. Autant vous dire qu'il ne s'accommodera pas d'un simple deep run sur cette édition parisienne.

Pour compléter la série de ceux qui se régalent sur les Unibet Open, voici Alexandru Cinca. Runner up de High roller sur l'édition Bucarestoise de 2017 et deep runner régulier des évènements roumains, Alexandru est également finaliste WPTDs et runner up de Side EPT. Le grinder roumain démarre fort sur ce début d'Unibet Open, attirant tous les jetons de sa table et trônant déjà sur 130 000 jetons.

large.DSC_1220.JPG.b2a4b3fa43b8d812765ab
Alexandru Cinca en bonne forme sur ce début d'Unibet Open. Plus de quatre stacks de départ

Enfin, attention au Polonais Szymon Bujok. Régulier du circuit austro-tchèque, runner up des German Poker Days à Rozvadov et perceur régulier d'Ostrava, Szymon est bien entré dans son tournoi avec près de trois tapis de départ. Assis à ses côté, François Robert flaire le reg.

"Did you qualify for this tournement ? demande le reg français.
- Maybe, répond le Polonais.
- You are a professional player, affirme François.
- No, I am the fish of this table.
- I will remember that.

large.DSC_1237.JPG.f0f2924181500d4122d1b
Echange franco-polonais sympathique entre François Robert et Szymon Bujok. Fish ou pro, l'identité du Polonais n'est pas moins floue que cette mise au point.

large.DSC_1217.JPG.6c82b3c6748caa45cca74
Super random et super stack de ce Day 1A, voici le Finlandais Dan Hoogendijk, déjà assis sur 180 000 jetons.

Enfin, l'autre qui régale ce jeudi, c'est le DJ du Club Circus. Pris dans une nostalgie des années 2000, le gars se fait plaisir en enchaînant les meilleures hits R&B de Nelly Furtado, Jeremih, Pussycat Dolls et Ne-Yo. Un délice auditif que je l'encourage à prolonger jusqu'à dimanche.

Il reste 55 joueurs (sur 100 inscriptions)
Level 7  - Blindes : 600 /  1 200, ante 1 200
Moyenne : 55 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les pilasses d'Urbonas

Les niveaux montent, le rythme s'accélère et à mi parcours, un prétendant a décidé de partir en solitaire. Son nom, Mantas Urbonas, un Lituanien pas si random que ça.

J'annonçais le bon départ du jeune Gilles Segers, aux commandes de ce Day 1A sur les premiers niveaux. Son voisin Lituanien vient de s'occuper de son cas. Je n'ai pas vu comment, mais le stack du belge s'est déplacé chez Mantas Urbonas. Agressant ses adversaires avec un calme troublant, Mantas construit peu à peu son palace de jetons, s'élevant déjà à plus de 180 000.

Le Lituanien n'est pas si inconnu au bataillon. L'année dernière, il avait atteint la finale de la "Battle of Malta", terminant 4e pour 121 caramels. De quoi faire décoller la roll de ce reg de petits tournois, qui se baladent sur le circuit, depuis l'Estonie jusqu'en Australie.

large.DSC_1265.JPG.44a3458137129470dec05
Le Lituanien Mantas Urbonas prend les commandes de ce Day 1A avec 180 000 jetons

A part ça, on a perdu Ian Simpson, Alban Juen s'accroche, Alex Réard gère et Cédric Seguin se relance.

large.DSC_1274.JPG.2d78afe73aaba2a71c669
Double up sans souffrance pour Cédric Seguin. Un brelan direct contre le :As:Kh de son adversaire et le célèbre avocat de joueurs revient aux affaires dans cet Unibet Open.

Il reste 55 joueurs (sur 100 inscriptions)
Level 8  - Blindes : 1 000 /  1 500, ante 1 500
Moyenne : 70 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Accident de Carr

J'avais oublié de vous le présenter au moment de faire la liste des vainqueurs d'Unibet Open. Alan Carr me donne tout de même l'occasion de parler de lui suite à ce superbe spew où l'Anglais s'est empalé sur le colosse Daan Hoogendijk.

Ca commence avec une ouverture du Norvégien. 3bet par le vainqueur du dernier Unibet Open Malte au Cut Off, Daan paye et les deux joueurs découvrent un flop :2c:3s:3h. C-Bet 1/4 pot payé par Hoogendijk qui voit la turn :Qs. Alan continue son histoire et demande 18 000 cette fois, soit la moitié du pot. Pas de quoi faire fuir la montagne norvégienne qui paye encore. River :Tc, Alan respire un coup et annonce tapis pour les 65 000 jetons de Daan. Snap Call ! :Ad:Qd chez Daan qui bat le... :Kh:5h d'Alan Carr. Sacré pot pour Hoogendijk qui est le deuxième à franchir la barre des 200 000 jetons. Le premier, c'était Mantas Urbonas qui continue d'écraser sa table avec un stack avoisinant désormais les 260 000.

large.DSC_1294.JPG.2536ae26b21f9bde7e593
Alan Carr préfère fermer les yeux suite à ce move suicidaire. Daan Hoogendijk passe chipleader de la table et peut serrer le poing.

large.DSC_1286.JPG.c2b7c7adff47b9e7ef700
Une petite bière et c'est reparti pour Henri Koivisto. Descendu en dessous des 10BB, le Finlandais va beaucoup mieux depuis que la pinte est arrivée à table.

Il reste 46 joueurs (sur 103 inscriptions)
Level 8  - Blindes : 1 000 /  2 000, ante 2 000
Moyenne : 88 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sit n go royal entre VIPs

Le gang des gamers/streamers/shoutcaster est de retour sur la table télévisée. Unibet invite ses amis de l'esport le temps d'un sit n go bien doté.

Au temps pour moi ! J'annonçais hier le lancement du Battle Royal en tag team sur la table télévisée. Je mentais. Il s'agissait seulement du "Tag Team event", remporté d'ailleurs par l'Anglais Ian Simpson. La vrai Battle Royal vient de commencer et les as de l'esport sont de retour sous les projecteurs de la table télévisée pour ce tournoi VIP uniquement sur invitation.

large.DSC_1311.JPG.bf127458fe2661d9decf3
Un petit sit n go free roll avec 4 700 €  à la gagne. C'est cool la vie de streamers.

On retrouvera par exemple le célèbre Vitalii, caster ukrainien déplaçant une sacré communauté sur les réseaux. Les pros Counter Strike Melania Mylioti et kioShiMa, les streamer français LOL et Starcraft Noi et FUnKa, , l'ex gamer pro ToD ou encore la pulpeuse Twitcheuse Monkeyism ont pris leur siège.

Un sit n go convivial, entre potes, avec tout de même un petit prizepool offert de 10 000 €, à se partager entre les quatre premiers. 

Pour voir le level pokeristique de cette brochette de gamers, c'est par ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Seguin n'a pas le temps

Auteur d'une belle remontée, l'avocat des grinders est dans tous les coups depuis deux niveaux. Normal, il a prévu de se barrer bien avant la fin de journée.

giphy.gif

On a tous regretté les sessions lancées alors que le temps nous était compté. Cédric Seguin lui, se lance dans des tournois en sachant qu'il doit se barrer avant le diner. Du coup, sa stratégie de grind s'en trouve légèrement changée.

large.5de02181b36ee_Capturedcran2019-11-
Forcé de monter un gros stack, Cédric Seguin est en mode prise de risques maximum. Et ça marche plutôt bien.

Relancé après un joli double up avec les as, l'avocat des grinders s'est ensuite engagé dans une folle remontée. Plutôt nit depuis le début du Day, Cédric est désormais dans tous les coups. Agression maximale, 3 bet en pagaille, Seguin... D'ici une demi heure, Seguin sera contraint de laisser son stack à cause d'un diner de la plus haute importance. "J'essaie de monter le plus de jetons possibles parce que je sais que je vais devoir partir" justifie Cédric, tiraillé entre le plaisir de jouer et les obligations professionnelles. "J'ai 3 bet light avec un peu n'importe quoi et ça a plutôt marché". Le voilà avec 180 000 jetons. De quoi s'assurer une place au Day 2 sans jouer les derniers niveaux de la journée.

Pendant ce temps, Alban Juen est revenu à la moyenne, @Da_P.I.M.P.est toujours bien dans le coup tout comme Pascal Rabany. En revanche, fin de l'aventure pour le taulier d'Unibet Alex Réard.

Il reste 29 joueurs (sur 103 inscriptions)
Level 9  - Blindes : 1 000 /  2 500, ante 2 500
Moyenne : 105 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Shawn Michaels a écrit :

Elle stream quoi blanche neige?

Anastasia aka Monkeyism est une twitcheuse de jeux vidéos. Pas trop compris quels jeux en particulier. Elle dit aimer la culture japonaise, la poésie et les palmiers. Plus en vue pour sa robe affriolante et sa parlotte incessante que pour ses moves pokeristiques, elle a été l'une des premières à sauter sur le sit n go.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Juen à la peine, Linard peinard

Destins croisés pour deux des plus beaux palmarès restant dans ce field. Alban Juen s'est fait joliment attrapé par le chipleader lituanien tandis que Linard a trouvé un double up contre un qualifié finlandais.

La force tranquille. Faisant doucement monter son stack en suivant la moyenne du tournoi, Louis Linard a attendu le bon spot pour placer le coup d'accélérateur. Une rencontre favorable :Kc:Kd vs :Ts:Tc contre un qualifié qui n'a pas su lâcher. Le Move est classique. Open, 3 bet, 4bet shove, call. Le board ne cause pas d'ennui et voilà Louis Linard à près de 200 000 jetons.

large.DSC_1318.JPG.53936ba3766847855b3a7
De beaux rois pour Louis Linard qui s'installe dans le wagon de tête

Sur la table de derrière, Alban Juen ne connaît pas la même réussite. Le Louhannais a tenté un move face au chipleader lituanien. Rarement une bonne idée de tenter un move face à un chipleader lituanien. Mantas Urbonas lui a fait comprendre. Défense d'Alban Juen sur un open de Mantas et ça check check sur flop :Td:Ts:Kc. Alban check encore sur la turn :6s et Mantas mise 3 500. Re-raise à 9 000 chez le Français, payé par le Lituanien. River :3c. Alban poursuit l'offensive. 17 000 demandé. Duel de regards entre les deux hommes, Alban tente de parler à son adversaire pour lui dire que son cœur bat à mille à l'heure, Mantas sourit et paye son opposant. Alban tapote le tapis pour lui dire que c'est bien payé et montre :Jc:9h, derrière la hauteur de Mantas qui a payé avec :As:Qc.

large.DSC_1325.JPG.7423679c765b136aee580
Joli bluff catch du chipleader Mantas Urbonas qui continue d'empiler les jetons. Alban Juan préfère regarder son iPhone mais heureusement, le copain de SpinElite @Da_P.I.M.P.est toujours in da place.

Il reste 27 joueurs (sur 103 inscriptions)
Level 12  - Blindes : 1 500 /  3 000, ante 3 000
Moyenne : 114 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, cosmictrip a écrit :

Et au temps pour moi @Shawn Michaels, sa technique de limp shortstack semble osée mais Blanche Neige est en faite en pleine remontada.

large.DSC_1337.JPG.2d885fb384df647ba8983

Ok...je pensais que le Twitch était en différé et j'allais demander un remboursement et crier au scandale.

Edited by Shawn Michaels

Share this post


Link to post
Share on other sites
24 joueurs chrono

Quelques bluffs, crasses et renversements de stack en cette fin de Day 1A et les floors sifflent la fin de partie. 24 survivants sur les 103 partants, parmi lesquels nos amis Alban, Louis et Jérome. Mohamed Mehalleg anime les derniers niveaux mais c'est toujours le Lituanien Urbonas qui mène les troupes.

large.DSC_1367.JPG.e3d41ad4008adc2137e68
Le meilleur moment de la journée, celui du "bagging" 

Alban Juen, Jérome Brion et Louis Linard ont partagé la fin de Day entre copains. Histoire de trinquer un coup, de s'envoyer quelques parpaings et de valider leur ticket pour le Day 2. Alban s'est allègrement servi dans le stack de son voisin Louis sur un set up :Qs:Qh vs :Jd:Jc@Da_P.I.M.P. a trouvé un pic salvateur sur l'avant dernière main de la journée alors, qu'il avait tout envoyé sur deux barrels sur un flop :Ks:Qd:3s:6d avec :6s:8s dans un duel BT vs BB (où là BB avait payé :Kc:9s). Jérome et Alban reviendront avec 35 et 45BB tandis que Louis Linard s'est gardé 20 blindes pour continuer l'aventure. Assez loin des 95BB de Mantas Urbonas qui a bouclé l'étape en solitaire.

large.DSC_1349.JPG.8c97f579b0baa8336b4de
Un bon set up pour la moitié de son tapis ne va pas ôter le sourire à Louis Linard. Le grinder conserve un stack décent pour le Day 2

large.DSC_1351.JPG.bd0fd6ca96495393e93b3
Bon timing pour @Da_P.I.M.P.qui trouve son pic river suite à ce semi bluff à tapis sur l'avant dernière main de la journée

Sur l'autre table, c'est Mohamed Mehalleg qui assure le spectacle. Par sa tchatche et par sa capacité à survivre. Après avoir passé la journée à esquiver les balles, en foldant ses premiums sur des boards casse gueule et forcé de partir dans des bluffs glissants pour se maintenir dans le tournoi, Mohamed termine miraculeusement avec du stack. Un petit bluff à 3 way avec :Qd:6d sur un board :9s:7c:4h:8d:Jd, pour finir la journée et celui qui avait terminé 3e du Collossus WiPT 2018 reviendra avec 20 blindes pour poursuivre son parcours du combattant.

large.DSC_1358.JPG.73470839c9b7049f25832
De beaux parpaings et de bonnes marades entre Mohamed Mehalleg et Henri Koivisto. Les deux joueurs pourront recroiser le fer ce samedi !

Jonathan Therme termine avec près de 120 000 jetons, un peu moins qu'Henri Koivisto qui a bien géré sa fin de journée. Alan Carr a appuyé sur l'accélérateur sur les derniers niveaux pour finir à 218 000 tandis que d'autres joueurs s'accrochent comme ils peuvent en queue de peloton. Pascal Rabany, Romain Pinaud ainsi que plusieurs qualifiés finlandais reviendront avec moins de 15 BB, et cette quantité de survivants au tapis esquinté explique la moyenne bien plus faible que sur le Day 1 Paris (130 000 contre 180 000).

Chipcount complet :
Mantas Urbonas : 374 000
Alan Carr : 218 000
Dimitar Popov : 217 000
Dan Hoogendijk : 176 000
Alban Juen : 176 000
Boyd Voet : 160 000
Gilles Seyrers : 159 000
Henri Koivisto : 144 000
Jérome Brion 144 000
Frank Van Zih : 133 000
Cédric Seguin : 131 000
Michel Ragonnez : 129 000
Jonathan Therme : 118 000
Lucas Antalak : 116 000
Florian Marlière : 106 000
Jean Serge Baril : 98 000
Louis Linard : 87 000
Mohamed Mehalleg : 85 000
Jeffrey Lam : 83 000
Lukas Nowak : 60 000
Juuso Leppanen : 62 000
Romain Pinaud : 48 000
Pascal Rabany : 46 000
Niklas Lindkvist : 36 000 

Voilà pour ce Day 1A qui servait de transition entre le Day 1 Paris plein de reg frenchies et le Day 1B plein de qualifiés. En termes d'affluence, le Day 1B devrait passer à la vitesse supérieur, d'autant plus qu'un Day 1C Turbo enchaînera dans la soirée. Sur ce, il me reste à vous souhaiter un beau jeudi soir, plein d'amour, de kiffe et d'ivresse ! Un p'tit son pour la route, plein de sexy et de smooth comme les playlists du Circus et je vous dis à demain pour la troisième levée de cet Unibet Open.

giphy.gif

Il reste 24 joueurs (sur 103 inscriptions)
Level 13 à venir  - Blindes : 2 000 /  4 000, ante 4 000
Moyenne : 128 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Franchement déçu de la communication sur l’event de la part du CM Circus. Des events dit pleins avant le lancement mais 100joueurs au bout du compte. Alors problème lié à des réservations et des joueurs qui ne viennent pas ... je ne sais pas ... mais c’est vraiment dommage car le field aurait pu être aussi massif que pour le DSO. 

J’aurai pu prendre des dispositions pour venir si on nous avait dit qu’en arrivant en premier on aurait de très grandes chances de participer.

 

bref c’est à revoir sur ce plan là !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×