Jump to content
This Topic
cosmictrip

Coverage Unibet Open Paris 2019

Recommended Posts

Unibet remet le couvert

A peine le temps de digérer ce délicieux UDSO Paris qu'on repart pour deuxième tartine de coverage. Les cuistots d'Unibet sont toujours à la baguette dans les cuisines du Circus, pour nous mijoter un tournoi un peu plus gastronomique que la semaine dernière. Les premiers couverts sont servis, les mangeurs s'attablent. Mesdames et Messieurs, place au grand banquet de l'Unibet Open Paris !

large.DSC_0663.JPG.f8112ba25ce38850e0cd1
On prend les mêmes, on rajoute des Finlandais, on augmente le buy-in, et on recommence ! Une nouvelle belle semaine de poker nous attend dans l'enceinte du Club Circus.

Je commence à être au Circus comme à la maison. Les portiers, les ouvreuses, les croupiers, les serveuses... Les têtes et rituels de l'établissement n'ont plus de secrets pour moi. Cependant, la room semble encore plus belle qu'auparavant. C'est sans doute la nouvelle coupe du maître floor Fred qui rayonne dans la salle du Circus ou peut être est cette nouvelle table illuminée de mille projecteurs et qui attire tous les regards. Pour cet Unibet Open, la room suédoise a mis sur pied une superbe table télévisée, agrémentée de sept caméras et décorée de plusieurs néons verts qui donnent à la table une ambiance "Avatar".

large.DSC_0623.JPG.26cfe4cca2cd33e5bd381
Nouveauté du festival, Unibet propose un Escape Game X-Files une table télévisée dont je vous enverrai le lien incessamment sous peu

Par rapport à la semaine dernière, on notera tout de même une différence de format et de buy-in. Terminé les tables où les joueurs doivent sentir les épaules de leur voisin ou la sueur adverse puisque les tables sont passés de dix à neuf joueurs. Un peu plus d'espace, justifié par un buy-in supérieur. 1 100 €, tel est la somme dont les 120 joueurs pour l'instant ici présents se sont acquittés pour prendre place dans ce tournoi.

A noter qu'aujourd'hui, nous aurons un field bien bleu, "biieeeeeen bleu" (à prononcer avec l'accent de Louis de Funès lorsqu'il est dans la voiture avec Salomon). En effet, ce Day a été rajouté au programme initial concocté par Unibet. Nous jouerons donc aujourd'hui le "Day 1 Paris" tandis que le Day 1A officiel débutera demain. Vendredi se joueront le Day 1B, et le Day 1C en mode turbo et d'après le directeur de tournoi Dominique, tous ces flights devraient permettre d'accueillir quelque chose comme 350 joueurs.

Aujourd'hui, ce seront donc des joueurs bien de chez nous, des regs du circuit français et après un premier tour de table, j'ai déjà reconnu pas mal de têtes qu'il me tarde de vous présenter. A partir de demain, la vague scandinave déferlera avec l'arrivée de toute une flopée de qualifiés Unibet. Il y aura du Finlandais, du Suédois, de l'Ukrainien, bref que des nations bien fishys. Un métissage qui permettra à nos regs du Circus de travailler leur anglais et de se frotter à d'autres style de jeu. Et selon les rumeurs, nous aurons l'honneur d'accueillir un très grand nom du poker sur ce tournoi. Je ne vous enlève pas le suspens mais il paraît que c'est un grand chauve aux larges épaules et que son nom finit en "nius"...

large.DSC_0645.JPG.9cae551d5125e83a808bb
Un grand chauve aux larges épaules mais qui ne finit pas en "nius". Arnaud Peyroles est quand même bien en place, avec déjà deux tapis de départ pour celui qui a atteint la table finale de l'UDSO il y a trois jours.

Voilà pour les présentations, maintenant, place au jeu ! Je m'en vais de ce pas fouiner autour des tables pour voir qui sont les grands noms venus garnir les tables du Circus. Je ne vous en dis pas plus mais j'ai déjà aperçu du champion marrakchi, du finaliste WSOP, du top reg et biensur, de fabuleux Cpistes... Les tables commencent à craquer, les jetons s'entrechoquent, les premiers bustos arrivent et tandis que le DJ du cercle nous passe un magnifique We Belong Together de la belle Maria Carey, je peux vous dire que ce splendide Unibet Open est bien lancé !

large.DSC_0632.JPG.be909b0a74e97054d7793
Big Roger et Young Senoussi en featuring cet après midi pour un hit multi générationnel

large.DSC_0639.JPG.9286622cac997822df635
Notre champion Cpiste, l'inimitable @haygus, ici au côté de Smaïn Mamouni, tentera de faire aussi bien que notre héros de la semaine dernière, @Tom Larson

Il reste 80 joueurs (sur 121 inscriptions)
Level 6  - Blindes : 400 / 800, ante 800
Moyenne : 45 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ces regs bleus, aux mille nuits

Les amoureux d'Aladin (pas Reskallah, le vrai Aladin avec Jasmine, la lampe et tout le bordel), choperont tout de suite la référence. Pour les autres, ce titre, tiré d'une célèbre chanson Walt Disney, fait référence à la farandole de réguliers français qui ont pris place dans l'arène du Circus. Première ronde de ces joueurs de cercle qu'on aime retrouver sur nos tables ovales de l'Hexagone.

L'élégance veut qu'on commence par l'expérience. Voilà une consonance qui fait sens et me permet de vous présenter sans défiance les joueurs de la première heure ayant du circuit une certaine connaissance.

L'un des doyens du field, l'un des vieux brigands qui braquent les casinos depuis  plus de vingt ans, c'est biensur Roger Hairebedian. Est-il encore utile de le présenter ? Vainqueur du Rendez Vous Paris 2010 pour plus de 400 patates, finaliste EPT, PPT, IPT, double bracelet WSOPE, grand vizir de la Mamounia et Top 10 All Time Money List France avec plus de 5 millions de dollars accumulés en carrière, la légende Roger Hairebedian honore cet Unibet Open de sa présence. Enfin "honorait" puisque qu'après deux heures de jeu, Big Roger nous a sorti deux big spew et est sorti par la petite porte.

Avec 60 000 jetons soit deux tapis de départ, Roger a d'abord squeeze à tapis 70 BB suite à un open et un call. La BB se réveille avec :Qd:Qh. :Ks:Jh chez Roger, la meilleure main tient et le patron perd les 2/3 de ses parts. Après plusieurs resteals non payés, Hairebedian continue son festival de tapis jusqu'à ce qu' @haygusdonne le coup de grâce. Open :7s:7h chez le Cpiste, tapis 20 000 chez Roger, snap call et @haygusest bien devant le :Ts:2h de son adversaire. Le board est safe et Roger quitte le tournoi sur ce superbe double spew tandis que le Cpiste passe à plus de 60 000 jetons.

large.DSC_0629.JPG.0aec77e2b6d256591728f
Big Roger en mode Big spewer sur de début d'Unibet Open

Du coup, c'est Michel Leibgorin qui récupère le costume de doyen du field. Faut-il lui aussi le présenter ? Vainqueur de PPT, MPO, finaliste WSOP et plus de 25 wins sur Hendon... Bref, Michel sait parler le poker et ne fatigue pas. Encore auteur de deux beaux deeps runs en début de mois à Deauville et Bruxelles, le vieux pirate compte encore faire parler le poudre et atteindre le navire final qui lui a échappé de peu lors de ces deux derniers tournois.

large.DSC_0661.JPG.9ad706e12b0564e4ec5cc
A gauche, la fougue et l'insouciance d'Ibrahim Senoussi. A droite, la sagesse et l'expérience Michel Leigborin

Dans la famille des vieux de la vieille, je demande aussi Eric Sfez. Vainqueur FPS Deauville, vainqueur Grand Final PPT Cannes, finaliste WSOP et récemment 3e du WPT Barcelone pour 281 caramels, Eric Sfez fait aussi partie de ces joueurs qui marquent le circuit français de leur empreinte depuis plus d'une décennie. Dans un style un peu moins High Roller, notons également la présence de cette belle écharpe jaune, Monsieur Arnaud Peyroles, toujours aux affaires et en confiance après sa belle 7e place sur l'UDSO de la semaine passée.

large.DSC_0655.JPG.bfd9fb5e45bd4a3982012
Habitué à faire des étincelles sur le circuit, Eric Sfez a été placé à côté de l'extincteur du Club Circus. #Prévoyant

Dans une autre génération, voilà un homme bien connu des cercles français. Pour sa science du jeu mais surtout pour le spectacle qu'il est capable de produire à une table de poker. Agressif par nature, Omar Lakhdari est ce joueur qui vous anime une partie à lui tout seul par sa parlotte légendaire et ses moves du turfu. La semaine dernière, il nous a encore sorti un florilège de raise dans le noir qui ont provoqué des étincelles à la table. Mais pas sur que son ami Madi Macalou se fasse avoir par ses lakhdarines. Pour rappel, Madi a connu une bonne rentrée de septembre en enchaînant une victoire sur le WPTDs Portugal par une deuxième place sur le WPTDs Marrakech. Il est également de cet Unibet Open et tentera de faire encore un peu mieux que sur l'UDSO  où il avait échoué aux portes des demi finales.

large.DSC_0634.JPG.9c1ab0bc205ecaa4fc8f7
Deux joueurs redoutables, agressifs et qui se connaissent par cœur. Ca promet de beaux duels entre Madi Macalou et Omar Lakhdari.

Enfin, pour compléter la série des regs qu'on voit et revoit sur le circuit hexagonal, notons la présence du Team PMU Erwann Pécheux, de l'ex team Unibet Quentin Lecomte, de Mathieu Selides ou des frères Mamouni.

Il reste 65 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 6  - Blindes : 500 / 1 000, ante 1 000
Moyenne : 55 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Boyer sur sa lancée, Peyroles prolonge le vol 

Le run alimente la confiance et la confiance alimente le run. Gonflés à bloc par leur récente finale dans ce même Circus sur l'UDSO,  Cédric Boyer et Arnaud Peyroles poursuivent la démonstration sur cet Unibet Open. Les deux joueurs sont co chipleaders.

large.DSC_0690.JPG.717ea53cb2f7a19373f58
Un call 3 barrels de l'espace et Cédric Boyer se retrouve déjà dans la stratosphère du tournoi

Les journées se suivent et se ressemblent pour Arnaud Peyroles. Elles se déroulent souvent sur les tables du Circus, dans d'alléchants tournois Unibet et avec beaucoup de jetons devant lui. Déjà fin tireur sur l'UDSO, le vieux cow boy français récidive sur cet Unibet Open avec un départ canon. Quelques petits coups ici et là pour tenir en respect ces concurrents. Puis quand un inconscient décide de le prendre en duel, Arnaud voit la balle ricocher sur son holster et repartir dans la tête de son opposant. Exemple avec cette main qui a fait de Pyeroles le shérif provisoire du tournoi.

Ouverture :Ad:9d chez Arnaud, la SB paye et part à l'attaque sur le flop :Ac:Jc:8h. 3/4 pot direct. "Je le vois mal sur l'as donc je paye" explique Peyroles qui découvre une turn :7s. Cette fois, il affronte un tapis pour un overbet troublant. "Je le vois toujours pas sur l'as donc j'y vais. Et j'avais raison puisqu'il a double paire :Js:8s". Un beau read récompensé par une river :Th qui offre une suite backdoor et un joli pot à Arnaud Peyroles. 160 000 jetons pour lui. 

Sur la table d'à côté, c'est Cédric Boyer qui fait sa loi. Arrivé avec 80 000 jetons, le joueur s'est lancé dans un tête à tête couillu avec Johann Zeitoun pour le chiplead de la table. Ouverture :As:Kc UTG chez Cédric, défendue dans les blindes par Zeitoun fils et les deux joueurs découvrent un flop :8h:6h:8c. C-Bet chez Cédric qui prend un check-raise du jeune Johann. "En fait, je sais qu'il va souvent me voir sur une main type AK et qu'il va vouloir me la faire lâcher" indique Boyer. Il call et Johann poursuit l'agression sur la turn :7d. Cédric ne croit toujours pas à l'histoire raconté par Zeitoun et paye. "Je sais que si je paye turn, c'est pour payer river aussi", commente-t-il après coup. En effet, Johann demande le tapis adverse sur la river brique et Boyer porte ses cojones pour jouer son tournoi avec hauteur AK. :Ah:4h chez Zeitoun qui avait loupé sa couleur et Boyer met la main sur un pot monstre. 170 000 pour le nouveau chipleader du tournoi.

A propos de finalistes, on a également retrouvé ce cher @Tom Larsonqui nous a ait vibrer comme jamais le week end dernier. Fort de sa 3e place sur l'UDSO, et d'un petit podium sur le High Roller Wina pour démarrer la semaine, le Cpiste est encore de la partie sur cet Unibet Open. Démarrage en douceur cette fois, pour Thomas qui navigue légèrement au dessus du tapis de départ mais avec lui, la magie peut arriver à tout moment.

large.DSC_0673.JPG.c1c1c1566d3e57a99e92c
On me signale dans l'oreillette un run de fou ces dernières semaines. On espère que ça va continuer sur cet Unibet Open pour Thomas Alarcon, qui pourrait par exemple se servir dans le stack bien garni de son voisin Tarek Bouchama.

Un autre qui s'est régalé sur l'UDSO, c'est Tarek Bouchama. Pas sur le Main Event, mais sur le 300, qu'il a remporté tranquillement, encaissant 6 berlingots. Cette fois, c'est bien dans le Main Event qu'il se fait plaisir avec déjà cinq tapis de départ, soit 150 000 jetons. De beaux tapis également chez Christophe Charlet, Jean Luc Cagli, Mohamed Mokrani et Omar Lakhdari. Un petit lunch break lancé à 17h30 et on retrouvera tout ce beau monde dans une petite heure pour les derniers niveaux de ce "Day 1 Paris".

large.DSC_0682.JPG.0bc52a435f294e23c3db4
Un catogan et un stack très propre pour Jean Luc Cagli qui trône déjà sur 130 000 jetons.

Il reste 45 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 9 à venir  - Blindes : 1 000 / 1 500, ante 1 500
Moyenne : 85 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Mon rêve, c'était de faire un FPS"

Un petit mot sur notre actuel chipleader. Je parle de lui depuis une semaine et vu son attitude aux tables, il m'avait tout l'air d'un habitué. Du tout du tout, Cédric vit son troisième tournoi Live et s'est offert un kiffe grâce à sa perf de la semaine dernière. Et le kiffe se déroule plutôt bien.

large.DSC_0693.JPG.02887a45ed0f2a4cfe9bf
Parmi l'armée de regs, un mec pas prévu qui est en plein rêve depuis une semaine : le chipleader Cédric Boyer

Je parle d'Arnaud Peyroles et de Cédric Boyer mais contrairement à son homologue, Cédric n'est pas franchement connu des services pokeristiques. "Je suis plutôt un joueur d'association" explique celui qui a fondé le Mendes Poker Club. Piqué de poker, cet agent SCNF a monté cette asso à Luisant (29) pour vivre sa passion et rassembler les amateurs du coin. Une petite centaine d'adhérents dès la première année, des festivals organisés au cours des saisons, des émissions radios sur Fréquence Live Poker... Mais pas beaucoup de tournois Live qui demandent trop de temps et d'argent. Ce mois ci, il décide toute de même de s'offrir avec sa femme un cadeau pokerisitique sur l'UDSO. Bingo, Cédric perce le field jusqu'en table finale et chope 6 000 €. Et ce malgré les aller-retour en train à 1 heure du matin pour rentrer dans son bled.

"Attends, maintenant que tu peux te l'offrir, il faut tenter l'Unibet Open" lui propose sa femme. "C'est cher, mais c'est maintenant ou jamais". Ni une ni deux, Cédric se paye le tournoi de sa Life. "Je regarde les coverages depuis des années" avoue Cédric."Mon rêve, c'était de faire un FPS, et maintenant, je me retrouve in dans un tournoi de cette envergure". Et chipleader même ! Le genre d'histoire qu'on kiffe et qu'on aimerait se voir prolonger jusqu'à dimanche.

Il reste 45 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 9 à venir  - Blindes : 1 000 / 1 500, ante 1 500
Moyenne : 85 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et c'est le busto comme prévu !

J'ai 55k sur 1000/1500

Open utg de Michel leigborin, à 4500

Je call MP avec AA, omar call en bb

Flop :

j82rrr

Cbet de michel à 5K call et call

Turn 5 qui ouvre flush draw, check/check je mise 12k omar call et michel raise 45k (les 2 avaient plus de 130k au début) bon ben tapis chez moi omar passe et Michel a 88 pour brelan. Voilaaaaa bisous

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Samir rebâtit son empire

A deux pas du parc des Princes, un joueur est en train de nous gratifier d'une belle remontada. Un illustre inconnu du nom de Samir Ainous, mais qui est assurément l'un des joueurs les plus en vu, ou du moins les plus bavards de la salle.

Ambiance calme et feutré dans la salle du Circus. A l'exception d'une table qui attire les yeux et les oreilles. La faute à Monsieur Samir Ainous qui assure le spectacle depuis maintenant une heure. Sympathique, gaillard, pipelette, le joueur commente chaque coup, qu'il soit engagé ou non. Et je ne sais pas si c'est volontaire, mais il utilise parfois plusieurs timbres de voix pour structurer son discours. En plus de ces performances vocales, le ventriloque impressionne par sa réussite cartes en main. Tombé à 2 500 jetons, il a multiplié son stack par vingt.

large.DSC_1052.JPG.39aa0e78e0d40f6eef54c
Depuis trente minutes, il multiplie les tirades, les mimiques et les coups de shkoumounes. Voici Samir Ainous, l'une des attractions de ce Day 1 Paris.

Je ne sais pas comment il s'est retrouvé si bas, mais ses trois derniers jetons partent à tapis et Samir est suivi par trois joueurs. Un quatrième décide de squeeze et les trois suiveurs se barrent du coup, laissant le relanceur achever Samir. :Qs:Qh chez l'assaillant, :5h:3c chez Ainous. Un :5det un :3h dès le flop, Samir quintuple. Quelques mains plus tard, Il repart à tapis pour un peu moins de dix blindes. Un autre shortstack re-shove derrière lui et la grosse blinde paye également. :Qh:Th chez Samir:As:Kh et :Ac:Kd chez ses deux opposants. Pas si mal. Et même pas si mal du tout après le flop :Qc:Ts:Tc. Triple up chez Samir qui revient des enfers mais est toujours bien vivant dans ce tournoi.

large.DSC_1048.JPG.70fa525874423a1d02263
Samir Ainous enchaîne les flops de rêve et relance totalement son tournoi

Pendant ce temps, Silma Macalou élimine Mathieu Selides sur un flip à 40BB et monte à plus de 140 000 jetons. Idir Haiche tente un re-raise river avec air total contre le full d'Abdel Karim, tandis que @Tom Larson, Eric Sfez, Souhayl Sfer et Benoit Grobocopatez sont out.

large.DSC_1040.JPG.002da0c98decfcac6fee7
Une défense avec :Ks:8h, un board :8d:4s:6d:4d:8s et un deux barrels + re-raise river de son voisin. Bim, voilà Abdel Karim à plus de 130 000 jetons.

Il reste 34 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 10  - Blindes : 1 000 / 2 000, ante 2 000
Moyenne : 107 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, haygus a écrit :

Et c'est le busto comme prévu !

J'ai 55k sur 1000/1500

Open utg de Michel leigborin, à 4500

Je call MP avec AA, omar call en bb

Flop :

j82rrr

Cbet de michel à 5K call et call

Turn 5 qui ouvre flush draw, check/check je mise 12k omar call et michel raise 45k (les 2 avaient plus de 130k au début) bon ben tapis chez moi omar passe et Michel a 88 pour brelan. Voilaaaaa bisous

 

Je suis nul donc c'est une question nulle mais je veux savoir.

Call préflop et call le flop est standard ici face aux deux loustics?

Edited by Shawn Michaels

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le Quoc becte les sportifs

Scène cocasse à la table de Michel Cohen où aux phrases de philosophie succèdent les brutales éliminations.

"Y'a 120 possibilités de quintés dans tous les ordres, le total fait 240" informe Philippe Haddad, engagé dans une discussion chevaline avec Michel Cohen. Depuis dix minutes, les deux amis parlent de leurs derniers couplés, simples gagnants, quintés du dimanche ou combinés ligue des champions, avec une aisance et un vocabulaire dignes des plus mordus. Une expertise qui met la puce à l'oreille d'Abdel Karim.

"Mais... Vous avez un métier à part le jeu ?" demande Abdel.
- "Justement, le jeu c'est notre métier. Le travail, c'est notre loisir", répond Michel Cohen, provoquant l'hilarité de la table.

large.DSC_1069.JPG.62ca74c1269f7ee5effbd
Discussion entre les experts hippiques Michel Cohen et Philippe Haddad. Même Erwann Pécheux, pourtant de la Team PMU, n'y comprend rien.

Mais sa philosophie n'est pas récompensée. Deux mains plus tard, les deux parieurs se retrouvent engagés dans un match à trois ou tout le monde part à tapis pré-flop. :Ac:Jc chez le docteur, :Jh:Jd chez Haddad et :Kc:Ks chez Dung Le Quoc. Flop à sensation :7c:8c:9s mais la turn :8s et la river :2d valide le triple up de Dung. Michel prend la porte tandis que le stack de son ami parieur se fait brutalement dégondé.

Match terminé également pour Samir Ainous et Ibrahim Senoussi. Cédric Boyer continue son numéro avec plus de 350 000 jetons tandis que Christophe Charlet suit avec 250 000.

large.DSC_1086.JPG.86c114c8a354c54184847
Sourire et stack retrouvé pour Dung Le Cuoq qui vient de botter Michel Cohen hors du tournoi

Il reste 31 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 11  - Blindes : 1 500 / 2 500, ante 2 500
Moyenne : 118 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Pendant ce temps sur le "Battle Royal"

Tandis que nos 30 survivants s'écharpent pour les deux derniers niveaux de ce Day 1 Paris, les organisateurs viennent d'inaugurer la table télévisée avec le fameux Battle Royal. Un tag Team pour VIPs avec des personnalités apparemment connues... Enfin... je reconnais surtout Alexandre Réard.

Beaucoup de photographes et de broa autour de la table télévisée... Patrick Antonius serait il arrivé ? Absolument pas. C'est pour le lancement du "Battle Royal", le tournoi VIP mis sur pied par Unibet pour médiatiser le festival et envoyer des vues sur Twitch. Mais qui sont donc tous ces individus que je ne reconnais pas sur la belle photo souvenir ?

large.DSC_1056.JPG.e292cf87ef6e0ad8eac3d

Si les joueurs français pourront identifier Alexandre Réard, pas sur que ce soit celui qui attire le plus l'attention sur la communauté des internets. La présence de Monsieur kioShiMa devraient en effet générer plus de cliques. En effet, le gamer de la Team Heretics ne monte pas des millions sur Hedon Mob mais plutôt des centaines de milliers d'abonnés sur les réseaux. 218 000 sur Twitter par exemple pour ce champion de Counter Strike. Idem pour la Canadienne Monkeyism, gameuse très suivi sur Twitch. On compte également un commentateur de League Of Legends, des streamers et des gamers en pagaille. Visiblement, la tendance de faire appel à des VIP provenant du gaming ou de Youtube semblent être suivies par toutes les Rooms. 

Si jamais ça vous intéresse de voir Alex Réard bouffer du fish, c'est par ici.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, D4rkoFit a écrit :

@cosmictripHello Madi a sorti Sellides comment stp? Si tu as du temps.

Open Shove Selides 18BB UTG. Call Madi MP. TT chez Selides. AQ chez Madi. A au flop. Ciao Selides.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leibgorin dose la taurine

Très actif, Michel Leibgorin enchaîne les spots en se montrant très aggressif. Même en dehors de la table, c'est lui qui mène la révolte contre le directeur de chez Unibet pour dire que c'est un scandale si le tournoi n'est pas arrêté à 15 left.

On ne l'a fait pas à Michel Leibgorin. Alors que le nombre de joueurs descend beaucoup plus vite que prévu, certains commencent à s'inquiéter de savoir s'ils ne vont pas se trouver en situation de bust alors qu'ils devraient être virtuellement payés. Avec ces 320 000 jetons, Michel Leibgorin est loin de la zone rouge, très loin mais il aime défendre les joueurs et faire respecter les règles. Tandis que les floors annonçaient en début de Day que l'action s'arrêterait une fois descendu sous les vingt joueurs, le floor Unibet a dit que l'action se poursuivrait coute que coute jusqu'à la fin du 12e niveau. "Et si on descend sous les quinze joueurs ?" demande Leibgorin. "On continue" répond Monsieur Unibet. Il regrettera surement sa réponse. Pris dans un élan d'indignation, Michel commence à lui expliquer l'injustice qu'il provoquerait en appliquant cette décision. "J'ai joué partout dans le monde, je n'ai jamais vu ça !" affirme Leibgorin qui ajoute qu'une telle décision serait contraire à la législation française.

En effet, descendre sous les 15 joueurs, alors qu'il y avait 122 partants, ca serait désavantagé les participants de ce flight qui pourraient, vu la proportion de joueurs restants, être potentiellement payés. Plusieurs joueurs manifestent leur mécontentement et se rangent derrière Michel. Une révolte qui semble porter ses fruits puisque Monsieur Unibet revient sur sa décision et arrêtera le flight une fois la barre des 15 joueurs atteintes.

large.DSC_1116.JPG.52fba7f24c30aa5520e36
Une belle gueulante, et un beau coup de pression sur ses opposants. Michel Leigborin sait se faire respecter aux tables comme en dehors.

Juste avant, Michel faisait part de la même agressivité aux tables et avec le même succès. Ouverture 4x de Christophe Charlet pour 10 000, call chez Omar et relance à 35 000 de Michel Leigborin au bouton. Payé par Christophe et "Gamble" par Omar qui pose le jeton du call. Le flop vient :2d:5s:3d. Omar annonce "le pot du chiplead". Check jusqu'à Michel qui ne s'embarasse pas. "All in !" 250 000 dans 110 000. Un bel overbet qui provoque un sacré mal de crâne et une belle moue chez ses deux adversaires. Après un tank + time, Christophe Charlet lâche une paire de dames  et Omar un :Td:8d. "Je sais que t'as les dames, mais y'a trop au milieu !" justifie le vétéran. Mazette. Michel s'envole dans ce tournoi.

Il reste 20 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 12  - Blindes : 2 000 /  4 000, ante 4 000
Moyenne : 185 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Allez Cedro! Boucle moi ce day1 avec des grosses pilasses!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Leibgorin dégomme la fin de Day

Le « Day 1 Paris » vient de rendre son verdict. Sur les 122 partants, 18 joueurs valident leur ticket pour le Day 2 de cet Unibet Open. En tête de liste, Michel Leibgorin, qui écrase la concurrence avec près de 17 tapis de départ.

Après avoir allumé la mèche en début de day et s’être mis en pétard avec les floors, Michel Leibgorin a terminé par le bouquet final. Bien servi et en réussite, le vétéran a fait explosé ses adversaires pour monter un stack se perdant dans les cieux. Trois bet en pagaille, arrachages, et un gros set up, Madi Macalou s’empalant avec son :As:Kh contre les rois de Michel. Avec 532 000, soit 17 tapis de départ il termine le Day avec trois longueurs d’avance sur ses poursuivants. Giuseppe Zarbo, Jean Yves Chicheportiche et Arnaud Peyroles suivent de loin avec une dizaine de stacks de départ.

large.DSC_1115.JPG.de2567bc5db1e76eefef1
Trop de jetons pour Michel Leibgorin qui ne sait plus ou poser sa loupe

Autre homme très en vu ce soir, c’est Cédric Boyer. Notre agent SNCF a connu quelques petits déraillements en fin de journée, quittant la locomotive du field sur les derniers niveaux mais avec 259 000 jetons, il garde un stack de 1ère classe pour embarquer sur le Day 2. Inscrit sur un coup de folie après son splendide run sur l’UDSO, celui qui joue le plus gros tournoi de sa carrière d’amateur n’a pas fini de rêver.

large.DSC_1136.JPG.b651c1ff1795c47300a36
Convaincu par son épouse de s'offrir le plus beau tournoi de sa vie, Cédric Boyer repart avec un stack magnifique qui fera vibrer le couple encore quelques jours. Bisou bien mérité.

De bonnes pilasses également chez Christophe Charlet et David Pêcheur tandis qu’Omar Lakhdari, termine tranquillement avec 170 000 jetons. Dans la moyenne, il reprendra avec une bonne quarantaine de BB samedi.

Ca passe également pour Dung Le Quoc, Idir Aiche, David Jaoui, Karim Abdel et Hakim Chniyat. Mohamed Mokrani et Tarek Bouchama ferment la marche et reprendront le Day 2 avec un peu plus de 15 BB. Erwann Pécheux, Laurent Polito, Quentin Lecomte, Jean Yves Cagli ou encore Karim Alleg sont quant à eux tombés dans les derniers hectomètres.

large.DSC_1126.JPG.a0b999cf34ec4d9c4747b
Un peu plus discret qu'à l'accoutumée, Omar Lakhdari n'a pas oublié de monter des jetons et sera bien de ce Day 2

large.DSC_1141.JPG.7e297fbd6613ec0f2c00c
Solidement assis sur 10 tapis de départ Arnaud Peyroles continue son numéro dans l'antre du Circus

Chipcount :

Michel Leigborin : 532 000
Giuseppe Zarbo : 312 000
Jean Yves Chicheportiche : 308 000
Arnaud Peyroles : 307 000
Cédric Boyer : 259 000
Christophe Charlet : 234 000
David Pecheur : 220 000
Yehoram Houri : 183 000
Philippe Haddad : 179 000
Clemente Carreira : 170 000
Omar Lakhdari : 170 000
Dung Le Quoc : 158 000
Idir Haiche : 131 000
David Jaoui : 131 000
Karim Abdel : 110 000
Hakim Chniyat : 107 000
Mohamed Mokrani : 73 000
Tarek Bouchama : 69 000

Voilà pour ce Day 1 Paris. On enchaîne dès demain avec le Day 1 A. On est d'accord, la dénomination est insensée mais on sera quand même au rendez vous pour aller à la rencontre de tous ces amateurs scandinaves et qualifiés Unibet qui se joindront à la fête à partir de demain 10h. Bonne fin de session si vous arrivez en TF, bon retour si vous êtes coincés dans les manifs, soyez forts, ne tiltez pas, bon mercredi si vous êtes sur le chemin de bon matin et à très vite pour la suite de cet Unibet Open.

giphy.gif

Il reste 20 joueurs (sur 122 inscriptions)
Level 12  - Blindes : 2 000 /  4 000, ante 4 000
Moyenne : 185 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Shawn Michaels a écrit :

Je suis nul donc c'est une question nulle mais je veux savoir.

Call préflop et call le flop est standard ici face aux deux loustics?

Le call pré-flop n’est pas standard mais peu s’avérer très rentable!Juste pas de chance j’ai choppé mon brelan.

Le loustic

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, leibgo a écrit :

Le call pré-flop n’est pas standard mais peu s’avérer très rentable!Juste pas de chance j’ai choppé mon brelan.

Le loustic

L'idée de mon call, Il y Omar en bb qui peut mettre beaucoup de jetons dès qu'on montre un peu de faiblesse. et c'est la même raison au flop, je vais laisser Omar relancer ces tirages en mettre partout. Quand tu raise turn je suis pas trop content.. mais je ne vais pas fold AA avec cette profondeur ;) GG pour le stack et bonne chance pour la suite ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Difficile de mieux commencer un Unibet Open qu'en faisant carré backdoor vs full floppé😍

Le seul reproche à faire aujourdhui serait de ne pas pouvoir reentry directement vu qu'il reste des places sur quelques tables.

 

Tout le reste est top : hotel, organisation, structure du tournoi, cercle (pas bruyant...et frites mayo excellentes!)

 

 

IMG_2657.JPG

Edited by Da_P.I.M.P.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×
PMU : PokerFest
PMU : PokerFest