Jump to content
This Topic
cosmictrip

Unibet DSO Paris 2019

Recommended Posts

Petit tournoi en famille

Quand certains joueurs préfèrent venir en solo ou entre potes, chez les Zeitoun, on fait le circuit en famille.

Pour certains joueurs, le poker est une affaire de famille. Jean Jacques Zeitoun en est l'exemple parfait. Légende de l'ACF et reg du circuit français depuis un bon paquet d'années, le patriarche a propagé la passion pokeristique dans toute la famille. Sa femme Sandrine tâte les cartes avec lui depuis maintenant huit ans et maintenant, c'est le fiston qui s'est pris au jeu. En même temps, Johann est tombé dedans quand il était petit.

"Dès 11-12 ans, mes parents m'ont appris les combinaisons en jouant des parties de poker fermé à la maison, raconte Johann.  A 15-16 ans, j'ai commencé à être curieux et je suivais les résultats de mon père qui rentrait de l'ACF, et j'étais derrière son épaule quand il jouait sur le .com".

large.DSC_0047.JPG.1de8c8c9c478cb1c1efc4
Dans la famille Zeitoun, je voudrais la mère : Sandrine.

large.DSC_0081.JPG.aa4e75b37766504deeca0
Papa Jean Jacques a propagé la passion dans toute la famille 

Pour ses 18 ans, les parents payent un buy-in d'anniversaire à leur fils pour un évent à Toulouse. Ca ne donne rien cette fois mais le trio familial est lancé. Depuis quatre ans, ils parcourent ensemble le circuit français et s'autorisent quelques excursions internationales. Johann est même allé cherché un beau deep run du côté de Barcelone sur l'EPT National l'année dernière, empochant 21 cacahuètes. Autant que sur sa première victoire il y a deux mois sur le Masters du BPT Lille. Visiblement, les Zeitoun ont ça dans le sang.

large.DSC_0099.JPG.0737abde96469a32e6af9
La relève Zeitoun : Johann, quatre ans de circuit au compteur déjà et quelques jolis perfs qui commencent à arriver.

"C'est un vrai plaisir de jouer en famille. Ca permet de mutualiser les couts pour les déplacements et les hôtels et puis on se motive tous ensemble pendant les tournois" commente Sandrine. Ils ont déjà fait des triplés de qualifications, des triplés d'ITM, mais le rêve, de l'aveu de Sandrine, c'est bien évidemment d'aller chercher la table finale en famille. "On aime pas se retrouver à la même table et c'est déjà arrivé plein de fois. Mais deux sur une TF, ça serait incroyable" précise Johann.

Et la famille poker va même encore s'agrandir ! "La petite a 13 ans pour l'instant, mais dans cinq ans, tu la vois sur les tables avec nous", confesse la maman.

Pour l'instant, les chances sont entières puisque toute la famille est encore en course. 110 000 pour le fiston, 80 000 pour la maman et 60 000 pour le papa. Allez les Zeitoun !

Il reste 122 joueurs (sur 162 inscriptions)
Level 6 - Blindes : 500 / 1 000, ante 1 000
Moyenne : 66 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, AssurancetouriX a écrit :

Merci pour le petit post @cosmictrip, journée bien cool hier ! J'avais pas fait de tournois live depuis au moins 2/3 ans je dirais, et c'est toujours aussi cool comme atmosphère.

Je pense que j'ai pas posté une HH sur le forum depuis 5/6 ans donc je vous en mets qq unes ici pour résumer mon day1 :

- J'ai pris un bon départ en doublant au level 2 sur un bon hero call, j'ai défendu en blind QJs et call 3 barrels all-in sur 22JAA contre un gars qui avait pas trop le temps

- J'ai dégrind en perdant 1 flip et qq coups, jusqu'à tomber a 40K sur 1 / 2,5

- j'ai resteal mes 16bb au bouton avec A9o contre un open HJ, reshove par SB avec AA, tenté le coup de la veste pour la 1ère fois à la vue du flop 4TK, avec pas mal de succès (turn J river Q)

- moins d'un orbite après, limp en late, ça complète en SB, je shove 17bb A5o, call par le limpeur avec KJs, je passe entre les balles et up à 95K

- 2 mains après : le fameux coup raconté par cosmic : open UTG 6K (on est toujours à 1 / 2,5K) d'un gonz qui a 40K total, shove d'un gars avec 30K et AJs, reshove d'un gars avec genre 70K et QQ, je trouve KK et avance les jetons, UTG décide de gamble avec nous et 99. Ça passe, up 250K

- je fais un coup limite (je sais pas trop d'ailleurs mais je pense que c'est pas ok), un gars tight open avec 30bb, un gars aggro le 3bet avec sensiblement le même stack sur un spot qui parait ok à prendre light, j'ouvre TT et décide d'y aller, je 4bet, le 3betteur call pour la moitié de son stack avant de call mon shove sur 9T2 avec JJ :ph34r:- up 350K, easy 

- j'en profite pour flopper 2 carrés qui me ramèneront quelques jetons

- je finis par perdre un flip (j'étais pas prêt :S) avec 99 contre AQ et je finis le day avec un peu moins de 320K je crois, soit une grosse 60e de blinds pour le day2. 

C'était bien cool, organisation assez bonne (sauf le coup des pré-inscriptions qui ne servent à rien et ne te garantissent pas la place, contrairement à ce qui avait été annoncé. J'ai eu un des 2 derniers seats alors que je suis arrivé au cercle a 9h45). Bref, à samedi ¬¬

Le flip 99 vs AQ. C était contre moi. Merci de m avoir sauvé ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les boss roulent leur bosse

J’ai l’impression d’avoir déjà écrit ça quelque part : Omar Lakhdari est chipleader du tournoi.

« Pourquoi c’est toujours les mêmes qu’on interview ? » me demande Alexandra Laudicina, un poil jalouse au moment où je discute avec Omar Lakhdari. Parce que c’est toujours les mêmes qui sont chipleaders. Tout simplement.

Comme à chaque coverage, l’Algérien sort de sa boite en milieu de Day 1, trouve des spots énormes qui ne marchent qu’avec lui et se retrouve propulser parmi les chipleader. Exemple avec cette nouvelle lakhdarine raconté par Omar lui même (et confirmé par son voisin au cas où @Shawn Michaelsen doute). « Je limp :Kh:2h UTG, un call, un raise x3. Ca revient vers moi et je lui mets 17 000 dans la tronche. Le gars met 1 heure pour payer. Je lui dis "si tu payes, je mets 22 000 dans le noir"». Son adversaire paye et chose promise, chose due, Omar met 22 000 dans le noir. « Le Flop vient :Ks:Jd:2c  et le mec met tapis direct. Pour 70 000. Avec As Valet ». Facile la vie.

« C’est quand même le joueur le plus fort dans le noir », analyse très justement @Dorian - Unibet.

large.DSC_0116.JPG.6f0072566a163d1e83799
A l'instar de son voisin Stéphane Lages, mieux vaut se marrer de l'insolente réussite d'Omar Lakhdari. Comme l'indique son T-Shirt, le boss de ce Day 1E, c'est bien lui.

Avec plus de 350 000 jetons, Omar est seul dans l’échappée. Loin, très loin devant le peloton, mené par un autre gros nom du field : Smain Mamouni. Le champion WPTDS et WSOP-C marrakchi a monté un beau stack avoisinant les cinq tapis de départ. Dans un style moins fantasque que son homologue mais tout aussi efficace.

large.DSC_0109.JPG.f6e994653b519d1e7fec7
Après la famille Zeitoun, ce sont les frères Mamouni qui font le spectacle sur cet UDSO. Le cadet de la fratrie s'apprête à rejoindre Mohamed, avec pour l'instant deux fois de jetons que son ainé.

Derrière, on notera le joli stack, autour des 200 000, de Pierre Merlin, et de Menka Gomis, vainqueur l’année dernière du Wonder8 dans l’ex CCM.

A part ça, Alexandre Réard, Eric Sfez et Philippe Guillou ont fait des tournois éclairs, disparaissant  sans faire de vagues dès les premiers niveaux du tournoi.

Il reste 83 joueurs (sur 160 inscriptions)
Level 8 - Blindes : 1 000 / 2 000, ante 2 000
Moyenne : 96 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un set up de Jenny

Poker nightmare, plan à trois glissant, turn magique et décollage. Michel Cohen nous raconte son craquage fatal qui permet à Jenny Israel de rejoindre le gang des chipleaders.

Après un busto sur un craquage d’as, deux types de réaction possibles. Il y a des joueurs qui vont sauter de leur chaise et hurler à l’injustice à quelqu’un qui se ballade dans l’espace fumeur. Et il y en a d’autres, comme Michel Cohen, qui viennent tout sourire, pour raconter leur « coup mignon » aux couvreurs.

« J’ouvre paire d’as 5 500, ma voisine me paye et le bouton aussi. Le flop vient :5s:6h:7s  et comme je suis shortstack, je mise tapis 45 000 ! Payé par la joueuse à ma gauche, le bouton tank et met tapis. Elle est commit donc finit par payer. Je sens que je suis mal. Elle a :Kh:Ks et l’autre montre :7h:7d. Paf, le :Kd sur la turn ! ». Victime de cet accident, le vétéran quitte la salle avec le sourire, en partageant un petit mot sympa à sa bourreau, Jenny Israel. Beaucoup trop de fair play dans ce move de Michel Cohen qui quitte le tournoi à mi parcours tandis que Jenny s’envole au delà des 220 000 jetons.

large.DSC_0122.JPG.4cc044fbee5c6252d5fa8
Jenny Israel mène la délégation féminine de cet UDSO avec un joli stack de 80BB

Il reste 77 joueurs (sur 160 inscriptions)
Level 8 - Blindes : 1 000 / 2 500, ante 2 500
Moyenne : 103 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Omar, tout un art

Le chipleader asssure le spectacle dans la salle du Circus. Fidèle à lui même, Omar Lakhdari vient encore de nouveau gratifier d'un move dont seul lui a le secret.

Quand vous traînez les pieds dans une salle de poker, avec des tables mornes sans qui ne vous proposent aucune action, rapprochez vous de celle d'Omar Lakhdari. Cet homme saura pimenter et égayer votre après midi. Je vous ai déjà proposé une belle lakdhrine tout à l'heure avec :Kh:2h et à l'instant, l'Algérien vient d'en remettre une petite.

Contexte : L'algérien avait perdu quelques mains plus tôt un pot face à Dionke Ba, joueur costaud, en épaules comme en stack puisque le joueur trône devant 420 000 jetons. 

Alors qu'Omar est en grosse blinde, l'Algérien chauffe un peu son adversaire. "Vas-y attaque moi. Comment tu veux que je monte des jetons si tu m'attaques pas ?". Aussitôt dit, aussitôt frit, Dionke annonce un raise à 7 500. Le Cut-off se joint à la partie et l'action arrive sur Omar, qui regarde ses cartes et annonce un "min-raise à 32 500". Dionke paye et le Cut Off laisse les deux hommes s'expliquer entre eux.

Omar lance alors l'un de ses moves favoris, la relance dans le noir : 42 500 au milieu. Avant que le croupier ne dévoile le flop, Lakhdari demande "un As ?" qui apparait dans la seconde sur un flop :Ac:4s:6c. "Les 42 500 sont là, montre Omar qui avait déjà posé ses jetons et j'ai pas K-2 cette fois", précise-il à son adversaire qui commence à compter ses jetons... Avant de se raviser et jeter ses cartes en s'agaçant.

"Non mais c'est pas possible ! Je paye exprès pour qu'il fasse le fou. Il fait le fou et l'as sort direct. J'ai les rois bordels" ! Beaucoup de rires autour de la table tandis qu'Omar ramasse le magot. "T'as l'as ? Montre tes cartes !". "Non mon ami, je te respecte trop" lui rétorque Lakhdari avec un grand sourire. Pas le plus gros des pots mais dans la bataille psychologique des chipleaders, c'est Omar qui prend l'ascendant.

large.DSC_0127.JPG.a4e51c65a36d827e64753
Buste dressé, regard posé, les bras figés : Dionke Ba avant le coup face à Omar Lakhdari

large.DSC_0132.JPG.173f569afce1c29a79f03
Dos avachi, regard frustré, bras bringuebalants :Dionke Ba après le coup face à Omar Lakhdari

Il reste 62 joueurs (sur 160 inscriptions)
Level 9 - Blindes : 1 500 / 3 000, ante 3 000
Moyenne : 130 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Moïse fait sauter la banque

Le plus gros pot de la journée est signé Joël Moïse. Un move original qui fait exploser le tapis de son adversaire et le doyen débutant est catapulté super chipleader du tournoi.

Dans la gestuelle et la veste, il a des faux airs de Sam Farha. Dans la technique et l'expérience, un peu moins, mais à l'instar de la légende des High Stakes Poker, Joël Moïse sait grossir les pots à base de moves fantasques.

large.DSC_0149.JPG.f2d8622519f1ce7806f1b
Belle agression de Joël Henri qui vient d'assumer le Day. Au moins 650 000 jetons pour le doyen débutant

Assis sur un beau tapis, Joël se retrouve dans un duel avec le bouton, lui aussi bien stacké. Open, 3 bet 22 000, payé par Joël. Le flop vient :4d:5s:7d et Moïse part à l'abordage ! 125 000 annoncé... Dans un pot à 50k. De quoi troubler son opposant qui prend une bonne minute avant de payer. Turn :6h et sans trop attendre, Henri fait signe qu'il met son tapis, assez massif, au milieu. Avec un peu moins de 200 000, son adversaire décide de snap call. Henri montre :Ad:3d, pour une suite basse tirage flush max. Son adversaire doit avoir un :8x ? Du tout, un :Kd:Kh plutôt. Drawing Dead, le Monster Pot part chez le vétéran qui se retrouve avec beaucoup trop de jetons pour me dire exactement combien. "C'est la chance du débutant", commente le joueur, auteur d'un move original mais payant.

Deux mains plus tard il open fold show :8d:8s sur un 3-bet tapis 10BB de son voisin de droite. "Je la sentais pas celle-là". Un instinctif que ce Joël Moïse, qui flaire plutôt bien les coups en cette fin de Day 1E.

Il reste 49 joueurs (sur 160 inscriptions)
Level 12 - Blindes : 2 000 / 4 000, ante 4 000
Moyenne : 160 000

 

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Dans le top 45

Fin de partie pour ce Day 1E. 160 partants, 45 encore en piste et qui reviendront demain midi pour la deuxième étape de ce Unibet DSO. Ce bluffeur de Joel Henri, qui n'est pas vraiment le fish que l'on croyait, mène le peloton. Ah, et c'est officiel, record d'affluence pour un UDSO explosé !

giphy.gif
Le patron d'Unibet en voyant l'affluence de cet UDSO

Il a donné le coup de grâce à quelques minutes du gong final et marqué la journée de son empreinte. Grâce à son audacieux move overbet flop, Joel Moïse termine largement chipleader de ce Day 1E. Sur la totalité des Day, il n'est devancé que d'une courte tête par Paul Garbay et ses 673 000. Les deux vétérans reprendront le Day 2 avec plus de 130 BB, soit une belle longueur d'avance sur leurs poursuivants.

En prime, Joel Moïse s'est permis de me bluffer. Lui qui affirmait avoir connu "la chance du débutant" après son coup magistral n'en est pas du tout à son premier coup d'essai. Il joue depuis une dizaine d'années et a même fait une perf à 50 patates à l'occasion d'un deal à trois lors du Wonder8 il y a deux ans au CCM. Cette année, il a gagné un petit Side lors d'un TPS au Havre. Un gars qui aime se faire passer pour un fish mais qui sait très bien dans quel eau il nage.

large.DSC_0161.JPG.49ae9a0b9c2a532b29337
Classe, aggressif et bluffeur aux tables comme en dehors, Joel Moïse est la surprenante énigme de ce Day 1E 

Quarante quatre autre joueurs se sont qualifiés sur ce Day 1E. Omar Lakhdari s'est pris quelques gifles de Benoit Grobocopatez en fin de journée mais reviendra avec un joli stack de 65BB. Tout autant que son ami Dionke Ba avec qui il aimait se fighter aujourd'hui. Ca passe aussi pour Zahir Messouat, Pierre Merlin @L'enchanteur, Victor Salivier ou encore Serge Mouradian. La famille Zeitoun est reçu 2 sur 3. Le fils et la mère sont encore en lice tandis que le papa tentera de rejoindre les siens sur l'ultime Day 1F. Alexandra Laudicina, Jenny Israel et Carole Segoura complètent le contingent féminin avec des stacks plus que décents.

large.DSC_0153.JPG.0fc415fcd90574d0de2a2
Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Une remontada magnifique sur les deux derniers niveaux, agrémentés d'un brelan qui a touché le stack de Lakhdari et Benoit Grobocopatez se retrouve dans les chipleaders de la journée.

large.DSC_0162.JPG.7ae981ad620a7ce7e16db
Jean Julien Stempfeer et Menka Gomis n'ont pas dit leur dernier mot dans cet UDSO

Le Day 1E est lancé et avec ses 75 entrants déjà, c'est officiel, le record d'affluence de 701 joueurs pour un UDSO est explosé. 750 au cumulé ont déjà tenté leur chance dans ce tournoi, en attendant les chiffres définitifs à la fin des inscriptions.

Chipcount :

Joel Moïse : 645 000
Florian Grivois : 421 000
Jean Jacques Benoliel : 401 000
Thomas Larson : 392 0000
Benoit Grobocopatez : 365 000
Dionke Ba : 320 000
Omar Lakhdari : 329 000
Nadir Ouberraine : 292 000
Zahir Messouat : 288 000
Victor Salivier : 269 000
Serge Mouradian : 264 000
Pierre Merlin : 243 000
Florian Mortes : 222 000
Hugo Charrier : 201 000
Frédéric Ronsee : 185 000
Jean Boulad : 180 000
Quentin Bveniev : 170 000
Jenny Israel : 166 000
Belmehel Djadiaojadji : 165 000
Alexandra Laudicina : 147 000
Carole Segoura : 145 000
Patrick Colafrancesco : 141 000
Christophe Messaoudi : 137 000
Neal Lachmany : 133 000
Loic Dobrigna : 128 000
Christopher Delemarle : 126 000
Patrick Legrand : 125 000
Anthony Billardon : 114 000
Florian Bedito : 111 000
Sandrine Zeitoun : 111 000
Raphael Unglik : 110 000
Meddi Cerrah : 99 000
Jean Julien Stempffer : 76 000
Jonathan Pastore : 70 000
Aubin De Kermadec : 69 000
Menka Gomis : 67 000
Florent Ballond : 63 000
Bernard Gozlan : 60 000
Tivis Pereira : 60 000
Thomas Guillot : 50 000
Johann Zeitoun : 49 000
Frédéric Raith : 46 000
Alexis Fleur : 36 000

Voilà pour les antipastis. Demain, on attaque le plat de résistance qui sera servi à partir de midi. Un prizepool record, des grinders spectaculaires, une structure de rêve... Voilà qui devrait nous assurer un beau banquet final. Pour l'heure, on va se matter la fin de PSG, à défaut de pouvoir rejoindre les copains d'Unibet dans la loge du Parc des Princes, et se relaxer avec quelques bières. Un p'tit son pour la route et à demain pour la suite de cet splendide Unibet DSO !

 

giphy.gif

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Colmeuk a écrit :

Hello !

 

C'est toi qui avait le t shirt mario banksy ?

Hello @Colmeuk

Si c'est à moi que tu parles, non. Moi c'est le grand gringalet à crinière blonde qui se ballade avec un gros appareil photo à côté des tables. J'aime bien Mario mais j'avais T shirt bleu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Heu.... j'aimerais bien en gagner plein, des lardons... mais ce n'est pas mon patronyme!!!merci de corriger dans le chipcount du day 1E @cosmictrip stp 😉

Edited by Tom Larson

Share this post


Link to post
Share on other sites
Deux services pour le grand banquet

Les 233 survivants s’amassent dans les travées du Circus pour le Day 2 de cet UDSO de gala. L’affluence record promet un prizepool succulent et les joueurs ont été splités en deux groupes pour poursuivre le festin.

giphy.gif
La régalade va bientôt commencer !

Patrons du game, jeune Rastignac, vieux brigands, grinders de l’ombre… Ils sont tous de retour aux affaires ce matin aux tables du Circus, pour faire fructifier les stacks et aller chercher l’oseille. Le butin sera bientôt dévoilé mais les chiffres devraient être alléchants puisque cet UDSO a fait exploser tous les scores d’audience. 749 entrées, 48 de plus que le record de Cadet en 2013. Les rumeurs annoncent une première place autour des 65 caramels. Une belle sucrerie qui devrait mettre en appétit nos 233 joueurs encore en lice. Parmi eux se trouvent de gros gourmands, des gars qui aiment manger les stacks et les trophées.

Je parle par exemple de Silma Macalou, qui dévalise le buffet partout où il passe ces derniers mois et qui a monté une belle assiette de jetons de 317 000. Je pense aussi à ces ogres qui ont dévoré le circuit pendant des années mais qui ont encore un peu de place dans leur gosier, comme Roger Harabedian ou Omar Lakhdari, qui se sont déjà bien gavés sur les premiers Day avec plus de 100BB chacun.

large.DSC_0178.JPG.eff4a6bb34d2dc75e35fe
Roger Harabedian revient dévorer le circuit cette année. Et aujourd'hui, il est encore bien armée pour manger du stack, avec plus d'un demi million de jetons devant lui. 

Souvent invité dans les grands banquets, Pierre Merlin, Zahir Messouat et Arnaud Peyroles avaient également de l’appétit sur les Day 1 et reviennent aujourd’hui avec des tapis bien garnis. Le chef de maison Alex Réard a également pris place, trouvant sa chaise in extremis sur le dernier Day 1F. D’autres joueurs pas vraiment attendus se sont invités à la table des grands. Malgré son physique svelte, Paul Garbay s’est resservi plusieurs fois dans le stack de ses voisins pour prendre la plus grosse part du gâteau. 673 000 jetons pour lui, suivi de près par l’élégant Henri Moïse et ses moves fantasques. Franky Magliocco, Raphael Bastos ou encore Florian Grivois font également partie des superstacks de la journée.

large.DSC_0166.JPG.33f1cc72283ad908ed9a4
Arnaud Peyroles ne rate que rarement les grands banquets parisiens. Avec 35BB pour démarrer ce Day, il assure être "dans les conditions parfaites" pour profiter de la fête.

large.DSC_0169.JPG.6abcf68169d5100825899
Les sucettes avant le plat de résistance ne sont pas recommandées, mais Benoit Grobocopatez a toujours de l'appétit

Par souci de logistique et de place, les 233 joueurs reviendront manger sur deux services différents. 111 sur le Day 2A qui vient de se terminer et 122 sur le Day 2B qui vient d’être lancé.

Léchez vous les babines, échauffez vous les papilles et venez donc croquer avec nous dans ce grand banquet servi par le traiteur Unibet !

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso ce DSO se passe fort bien 😜💪😇 j'ai fini le Day 3A avec un tapis assez confortable (je dois être dans le top 3 ou 5) .    Reste à continuer ainsi ! Quel plaisir de retrouver le poker sur Paris et un beau festival. .😁

Edited by skelton92

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un oeil sur le day 2A

En attendant que les survivants de chaque mini Day 2 se retrouvent dans l'après midi pour en découdre, petite session rattrapage pour voir qui a tiré son épingle du jeu sur le Day 2A.

giphy.gif

Avec le split du field sur cette première partie de journée, on va devoir attendre la fin du Day 2B pour y voir plus clair mais pour l'instant, les gros noms et les gros stacks continuent de dérouler.

Dans le Day 2A, les chipleads restent chipleads. Romancier de métier, Paul Garbay continue d'écrire sa belle histoire sur cet UDSO, avec désormais plus de 750 000 jetons à l'approche des derniers kilomètres. Dans l'euphorie de ce retour aux tables parisiennes, @skelton92la joue modeste mais il n'est pas Top 5, ni Top 3 d'ailleurs mais bien Top 1 de ce Day 2A. 946 000 jetons pour le Cpiste qui mène la danse devant l'inarrêtable Silma Macalou. Déjà chipleader sur le premier Day 1, Raphael Abitbol a maintenu le cap au dessus du demi million tout comme Franky Magliocco et Eric Géraume. Notre ami @AssurancetouriXchante un peu moins fort mais garde le rythme avec 357 000. Ca passe aussi pour Gilles Huet tandis que Quentin Lecomte reviendra avec 10BB. Tous ceux là reviendront autour de 15h15 une fois que le Day 2B aura rendu son verdict.

En revanche, il n'y aura ni Aurélie Réard, ni Mathieu Rabalison, ni Nathalie Schaeffer ni Michel Azoulay, tous éjecté durant ces trois niveaux fatidiques.

Sur le Day 2B, Omar Lakhdari continue d'amasser, Alex Réard est en vie mais pas très frais, Pierre Merlin et Arnaud Peyroles restent stables. Aventure terminée pour Smaïn Mamouni et Zeitoun fils, qui laisse la maman Sandrine seule en course pour sauver l'honneur de la famille.

large.DSC_0197.JPG.1aef98f314e7a773d0192
Vous en connaissez beaucoup des joueurs qui sourient autant après un bluff raté ? Pierre Merlin garde la pêche, le sourire et un bon petit stack de 300 000 jetons.

large.DSC_0190.JPG.010fe359e8dd9417ea9ce
Alex Réard ne se laisse pas perturber par ce tapis de jeu scintillant de lumière.

large.DSC_0205.JPG.f9720da6120f1e4c786fc
Deux patrons du tournoi, Omar Lakhdari et Silma Macalou en pleine discussion. - T'es superstack de quel Day toi ? - Du 2A et toi ? - Ah, moi du 2B.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les Cpistes en forme! J 'ai 849k (précisément...) avant la "réunification" du day2 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, cosmictrip a écrit :

Deux patrons du tournoi, Omar Lakhdari et Silma Macalou en pleine discussion. - T'es superstack de quel Day toi ? - Du 2A et toi ? - Ah, moi du 2B.

Et pas un mot concernant  Pooowaaa Moundir ?

5dd943022e607_Capturedecran2019-11-23a15_26_53.png.bf6b6742bb970e4a437bff8adafdce9f.png

Edited by VG 5.1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les Cpistes mènent la danse

Les survivants des deux Day 2 se retrouvent donc pour l'ultime journée de la journée. Sur les 137 joueurs en course, 98 entreront dans l'argent, puisque le pay-outs vient d'être dévoilé... Et il est plutôt juteux. 66 patates à la gagne ! Et au commande de cette belle troupe, deux Cpistes de talent !

"Ils sont déjà au Day 3 ?" commente les spectateurs venus pour le tournoi à 300 € qui débutera dans l'après midi. Oui, enfin, plutôt au deuxième Day du Day 2. Appelez le comme vous voulez, mais en tout cas, les 137 survivants sont de retour dans l'arène et filent en ce moment même vers l'argent.

Une légion guidée pour l'instant par deux Cpistes : Avec ses 849 000 jetons@Tom Larsonespère bien faire des lardons sur ce tournoi, chipé au début de ce Day 3 par son homologue @skelton92.  

large.DSC_0242.JPG.3bdf4abb864786860b184
Thomas Alarcon construit une solide muraille de jetons. 849 000 en ce début de Day 3 pour notre ami Cpiste.

Raphael Abitbol, Paul Garbay, Silma Macalou, Joel Moïse et Frany Magliocco suivent bien le pas avec plus de 50BB tandis que Quentin Lecomte, Sébastien Buonomo et Alexis Fleur tentent de rester dans le rythme avec moins de 15BB. Ca vaut le coup de s'accrocher puisque l'argent arrive à grand pas. Jetons un coup d'œil à ce beau magot :

giphy.gif

Un double buy-in pour les premiers payés, une finale garantie à 5 bâtons et 66 briques pour le grand vainqueur. Pour un 550 balles, c'est honnête. A noter le joli gap entre le premier et le deuxième, qui joueront un heads-up à 30 pavés. Voilà qui devrait faire saliver nos combattants. Voici donc les Pay outs détaillés :

  • 1er : 66 060 €
  • 2e : 35 000 €
  • 3e : 22 000 €
  • 4e : 16 000 €
  • 5e : 12 000 €
  • 6e : 9 000 €
  • 7e : 7 850 €
  • 8e : 6 850 €
  • 9e : 5 850 €
  • 10-11e : 4 850 €
  • 12-14e : 3 930 €
  • 15-18e : 3 320 €
  • 19-23e : 2 820 €
  • 24-33e : 2 420 €
  • 34-43e : 2 120 €
  • 44-53e : 1 820 €
  • 54-63e : 1 610 €
  • 64-73e : 1 420 €
  • 74-83e : 1 230 €
  • 84-98e : 1 110 €

Comme d'ab, ça saute comme du petit pain en ce retour de Day donc on va vite aller faire un tour pour voir qui marchera vers la gloire ou échouera au pied du mur.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×