Jump to content
This Topic
cosmictrip

Unibet DSO Paris 2019

Recommended Posts

Unibet prend ses quartiers d’hiver

Deux festivals alléchants prêts à exploser les records d'affluence. Voilà comment ouvrir le bal d'hiver pokeristique qui s'annonce dans la capitale. Unibet lance la fête en donnant ces deux premiers coups de baguette (un combo UDSO + Unibet Open) dans l'enceinte du tout nouveau Club Circus.

Qu’il est loin le temps des grasses mat’s au bord de la piscine du Saadi sous les 35 degrés Marrakchi. Maintenant pour les coverages, on se lève tôt, on prend le métro et on déguste les six degrés qui accompagnent notre trajet jusqu’au Club Circus, première destination de notre tournée des festivals parisiens.

large.DSC_1129.JPG.8976294f8b7ab90a37382
Bravant le froid depuis ce matin, les excellentissimes Patrick et Boumédiène vous accueillent en grande pompe sur le classieux Boulevard Murat.

Depuis quelques mois, une révolution pokeristique est en marche dans la capitale. La nouvelle législation marquait l’entrée dans un nouvel âge, les cercles s’installaient peu à peu dans leur fief, maintenant l’heure de la conquête a sonné. Tour à tour, les cercles s’apprêtent à accueillir leur premiers festivals aux affluence grandioses et prizepools apétissants.

giphy.gif
Les joueurs de poker parisien à l'approche des premiers festivals hivernaux

1ère étape au Club Circus pour le célèbre Unibet Deepstack Open. 18e et dernière levée Live pour la room suédoise cette année, qui fait son retour dans la capitale, six ans après. A l’époque, l’UDSO, qui se déroulait au cercle Cadet, battait son record d’affluence en enregistrant 701 entrées. Pour ce comeback, Unibet est bien parti pour faire péter les records, au vue de l’affluence en ce début de festival. « Mercredi, qui était censé être le jour le moins attractif, on a fait 246 entrées. Si on fait ça aujourd’hui et demain, on est bien dans les temps du record » calcule Alexandre Henry, aux commandes de cette édition parisienne. La room ne pouvait rêver meilleur prélude avant l’Unibet Open, dès la semaine prochaine, dans ce même Club Circus.

large.DSC_1120.JPG.368616b334c184e3d4a57
Les Parisiens n'ont pas peur de se lever tôt. Surtout quand il s'agit de tâter les cartes. Affluence maximale pour ce début d'UDSO qui est bien parti pour faire tomber les records.

Du monde, et même du beau monde pour ce top départ. Pour les deux journées d’hier, on a vu passer Roger Hairabedian, Arnaud Peyroles, Laurent Polito et l’ex Team Pro Quentin Lecomte. Aujourd’hui, j’ai vu s’asseoir Mathieu Selides, Yoni Houri, l’imprévisible Ibrahim Senoussi qu’on avait vu faire des ravages à Dublin ou encore Aurélie Réard, en attendant son mari qui est en train de braquer le casino de Rotterdam à l’occasion des WSOP-C et qui devrait être présent demain.

large.DSC_1139.JPG.12f48599fec18725a6f4c
Pendant qu'Alexandre Réard dévalise le casino de Rotterdam, Aurélie va se charger du Circus.

large.DSC_1148.JPG.159586b387a6137acf862
Un joueur qui assure le spectacle aux tables comme en dehors. Voici le Livetard nouvelle génération, le génial et imprévisible Ibrahim Senoussi.

On va très vite se faire un premier tour de table pour vous détailler plus précisément la liste des prétendants mais ce que je peux déjà vous dire, c’est que la salle est belle, le field est garni, le prizepool séduisant et que ce début de festival laisse présager un très beau UDSO, et même un très bel hiver pokeristique.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Démarrage en trombe

Un mercredi de folie, une nouvelle journée pleine à craquer, cet UDSO débute sur les chapeaux de roue. Petit flashback sur ce qu'il s'est passé hier alors, que les joueurs poursuivent leur round d'observation.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, un mot sur la journée d’hier. 159 joueurs sur le Day 1A, 87 sur le Day 1B Tubo pour un total de 246 joueurs. Un mercredi, la journée supposément tranquille de la semaine. Ca donne le ton du festival.

Ambiance cigare et Rolls Royce sur le premier flight où Monsieur Abitbol a terminé en tête, montant un joli tapis de 524 000 jetons, soit plus de dix tapis de départ.

giphy.gif

Quelques noms bien connus du poker français ont fait leur apparition pour le coup d’envoi de cet UDSO avec par exemple Arnaud Peyroles ou encore Roger Hairebedian. Le dernier nommé fut un des derniers à s’asseoir dans le Day 1A mais également un des premiers à busto. Pas de quoi décourager le vétéran qui s’est vengé en chipant le Day 1B Turbo, avec 538 000 jetons. Pour ceux qui en doutent encore, d’autres Roger ont montré avant lui que le talent ne s’évapore pas avec les années.

large.5dd6a748a286b_Capturedcran2019-11-
Le patron Roger Hairebedian, chipleader de ce UDSO, après avoir terrassé le Day 1B turbo d'hier

Aujourd’hui encore, les joueurs affluent par dizaines dans l’enceinte du Circus pour le départ de ce Day 1C. 50 000 de tapis de départ, des niveaux de 30 minutes, une structure aussi confortable que les sièges du cercle pour un tournoi qui donne le temps aux grinders de faire parler leur technique et aux artistes du jeu d’écrire tout types de scénarios.

Plusieurs plumes notoires ont commencé à écrire les premières lignes de leur aventure. Parmi eux, l’un des artistes les plus remarquables et les plus fantasques en termes de style, un homme qui enchaîne les best seller depuis des années, c’est biensur Omar Lakhdari. L’Algérien vient de faire son entrée en scène, à la table de Karim Alleg, redoutable reg et récent vainqueur du 500 du Circus il y a quelques semaines, comme lui, pour 25 patates. Avec Ibrahim Senoussi dans le virage, ces trois loustics affutés et bien aggros devraient nous donner quelles belles mains de poker.

large.DSC_1184.JPG.33827ea9b96b5f3ac34ab
Rare cliché d'Omar Lakhdari n'étant pas en train de mettre l'ambiance à la table

large.DSC_1188.JPG.558bd9b46161bd150ebe0
Tout le sérieux de Karim Alleg, en train d'écouter le titre "Dans Ma Bulle".

On attaque le quatrième niveau. Encore peu d’éliminations, fini le round d’observation, maintenant, place à l’action !

Il reste 140 joueurs (sur 150 inscriptions)
Level 4 - Blindes : 250 / 500, ante 500
Moyenne : 52 000

 

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, LeGrandBl0nd a écrit :

Le day 1C était annoncé full et pourtant il n y a que 150 joueurs ? 

Il n'y a que 14/15 tables ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Hairebedian "J'ai un poker des années 2040"

Après quelques années de convalescence, l'une des légendes du poker français est de retour aux affaires. Roger Hairebedian nous fait l'honneur de sa présence sur cet Unibet DSO. Et il n'est pas venu pour faire de la figuration puisqu'après un Day 1B tonitruant, le Marseillais est tout simplement chipleader du tournoi.

large.IMG_6823-1.jpg.bcc824ab52c215413c0

Bonjour Roger, ça faisait quelque temps qu'on vous voyait plus sur le circuit, ça fait plaisir de vous revoir aux tables...

R.H : J'ai été éloigné à cause de quelques soucis de santé mais là je suis de retour en pleine forme. Mon poker ne s'est pas démodé. Même à l'époque, je jouais un poker des années 2040 donc j'ai confiance pour faire de bons résultats.

Ca se confirme ici puisque vous avez pris le costume de chipleader sur ce Day 1B Turbo.

R.H : Ma stratégie c'est d'attaquer tout de suite. De mettre un maximum de pression sur mes adversaires pour être chipleader et après concrétiser cet avantage quand le field s'est réduit. Evidemment, il faut de la réussite. Sur le Day 1A, je me suis pris une ventrale et sur le Day 1B, j'étais en confiance et tout s'est bien passé.

Vous revenez en force en tant que joueur mais aussi en tant qu'entrepreneur ?

R.H : On ne gagne pas en jouant. On gagne en travaillant. Il y en a beaucoup des joueurs qui vont être en forme pendant un an. Mais ça ne suffit pas. Je me remets à jouer des tournois et j'ai aussi repris mes actives avec la poker room de la Mamounia. La réouverture des cercles à Paris me permet d'attirer de nombreux joueurs vers Marrakech. J'ai toujours de bonnes relations avec les cercles, je profite de mon expérience en tant que joueur et joue à fond mon rôle d'ambassadeur. J'ai aussi de beaux projets à Zagreb et au Vietnam, où j'assurerai la direction des activités poker.

Que pensez vous de ce renouveau du poker dans la capitale ?

R.H : C'est un réel plaisir. Je pense que Paris peut devenir la capitale européenne du poker. Certes, on a une législation encore trop rigide, par rapport à d'autres pays. Mais comme on le voit, le poker engendre des projets, de l'emploi, des flux monétaires. Je ne comprends pas pourquoi la police des jeux s'acharne sur ce produit. Aujourd'hui, l'état va trouver son compte et il va être obligé d'assouplir sa législation.

Merci pour ces quelques mots Roger et on se retrouve sur le Day 2.

R.H : Sur le Day 3 surtout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, haygus a écrit :

Il n'y a que 14/15 tables ?

Un petit point sur les chiffres s'impose messieurs @VIMet @LeGrandBl0nd:

giphy.gif

- 164 entrées aujourd'hui. Late Reg terminé.

- 13 tables mobilisées (10 handed) très exactement pour ce UDSO. Tous les joueurs s'étant présenté ce matin ont pu joué le tournoi, même ceux qui étaient sur liste d'attente.

- Alexandre Henry me précise dans l'oreillette que pour l'Unibet Open, ce ne seront pas 13 mais bien 19 tables (9 handed) qui seront utilisées.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, haygus a écrit :

Il n'y a que 14/15 tables ?

si j'organisais un festival de cette envergure j'ouvrirais un maximum de tables 

image.png.17283a39838c2ed1b592260e3c959edc.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
A 165 à l'heure

Inscription close, ce Day 1C tourne au dessus des moyennes autoroutières puisque 165 entrées ont été comptabilisés. Plein à craquer, comme hier.

giphy.gif

Je sens que cet hiver va être bouillant dans les établissements parisiens. Carton plein pour l'instant sur ce UDSO qui remplit toutes ses tables. On aurait pu installer une ou deux tables de plus, mais faut bien penser aux amateurs de Punto Banco ! En tous cas, tous les joueurs sur liste d'attente ont pu s'asseoir. Voyons qui sont les derniers à avoir pris place dans l'arène du Circus.

Je reconnais quelques têtes du Es Saadi. Mohamed Mamouni, qu'on avait vu deeprun le High Roller des WSOP-C en janvier a pris place, tout comme Eric Bourdin. Ce nom ne vous dit pas grand chose ? Normal, c'est un random parmi les randoms, qu'on avait vu fêter son premier tournoi sur le circuit Live par un magnifique deep run sur le WSOP-C marrakchi de mai dernier. Le revoilà aux affaires, pour le deuxième tournoi de sa vie. Rebelote Monsieur Bourdin ?

large.DSC_1224.JPG.134b11f9ed142dbe4f416

Au regard de sa posture, Eric Bourdin a nettement pris en confiance depuis sa première apparition sur le circuit. Son stack en revanche, est pour l'instant moins gros qu'à Marrakech.

Le Circus attire également les personnalités. Révélé par le Jamel Comedy Club, Frédéric Chau ne rigole pas lorsqu'il s'agit de Texas Hold'em. S'autorisant quelques sorties tournois depuis quelques années sur le circuit, l'acteur compte tout de même déjà trois wins sur sa fiche Hendon Mob. Certes, des mini Fields à 100 balles mais qui peut se targuer d'avoir un ratio de victoire aussi élevé. Certainement pas Tarek Bouchama qui lui, s'est rendu célèbre grâce à ses places d'honneur. Le runner up du High Roller WiPT 2016 et récemment runner up d'un PLO 1 100€ à Barcelone pour 35 bâtons, est bien en place et a pris un bon départ sur cet UDSO. Mentionnons également la présence de Pascal Rabany, Jacques Bellity ou Alexis Renard, chauffé à bloc par sa récente TF au Deepstack du Deauville.

large.DSC_1210.JPG.29f1e28eead9af17de6d4
Malgré ses lunettes noires, Fréderic Chau ne passe pas incognito dans UDSO.

large.DSC_1216.JPG.b8c4ec650490cc35e97f2
large.DSC_1212.JPG.d723cfa52ad6e7732bb88De beaux sourires en ce début d'UDSO avec ici ceux de Tarek Bouchama et de Jacques Betilly

Mais celui qui anime ce début de tournoi, c'est bien Omar Lakhdari. Comme à son habitude, l'Algérien est dans beaucoup de coups et nous a gratifié il y a peu d'une lakdharine de compétition. Open UTG 800 dans le noir d'Omar, au Circus comme à la maison, MP paye, bouton paye, squeeze 8 000 de la SB (qui engage la moitié de son stack). Omar regarde ses cartes... Et relance à 25 000 ! MP n'y croit pas et annonce tapis 40 000 et la SB se joint à la fête. Evidemment, Omar retourne :As:Ah, loin devant le :Qs:Qd et :Jc:Jh de ses adversaires qui voient leur tapis filer chez l'ogre Lakhdari. Talent ? Intuition ? Indécence ? En tout cas, c'est sublime.

large.DSC_1203.JPG.98674af4f7324fcef280f
Raise dans le noir avec les as, amenant trois tapis au milieu préflop. Voilà la magie dont est capable Omar Lakhdari.

Il reste 102 joueurs (sur 165 inscriptions)
Level 8 - Blindes : 800 / 1 600, ante 1 600
Moyenne : 81 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le coach et l'écrivain

Malgré la flopée de regs qui compose le field de cet UDSO, ce sont deux purs amateurs qui sont aux commandes de ce Day 1C. Franky Magliocco et Paul Garbay n'ont rien à voir avec le poker mais aujourd'hui, ils semblent intouchables cartes en main.

Sur son site ou son profil LinkedIn, Franky Magliocco se décrit comme spécialiste du leadership. Il est donc tout naturel que le conférencier et coach professionnel apparaisse parmi les chipleaders de ce Day 1C. "Nous ne laissons personne venir à nous qui ne reparte meilleur" commente Franky sur son site de développement personnel. Son voisin de gauche l'a bien compris et repartira délesté de quelques euros mais avec davantage d'expérience et en apprenant de ses erreurs. En l'occurence, ne pas tenter un reraise x6 à tapis sur un board :8d:9h:Tc:Qs avec :9d:9c. Franky a payé avec son :Ts:Js et sa suite a tenu pour prendre un pot monstre à plus de 220 000 jetons. Bien assis sur près de six tapis de départ, il est suivi de près Paul Garbay.

large.DSC_1248.JPG.2b47c98a843fc0fb1c9c7
Franky Magliocco mène la danse dans ce Day 1C. Près de six tapis de départ pour le conférencier

Pure random de ce field, Paul Garbay est écrivain, spécialisé dans les contes pour enfant. Cette fois, il s'apprête peut être à écrire l'une des plus belles pages de sa carrière. Au moment où j'arrive à la table, il trône déjà sur près de 250 000 jetons. Deux minutes plus tard, il y rajoute un bon tiers du stack d'Ibrahim Senoussi. Open du jeune Livetard, suivi par l'amateur vétéran ainsi que par la SB. Flop :9c:Td:2d. C-Bet bien sizé chez Senoussi, payé par Garbay. Sur la turn :8c, le séquano-dyonisien envoie une deuxième cartouche : Un joli jeton bleu de 25 000 dans 45 000. Payé par Garbay. Check-Check sur la river :2s. Ibrahim montre :Qs:Th pour une paire de dix, battu par... Une paire de dix kické As chez Garbay.

large.DSC_1261.JPG.3b0081605c2656ee8dfcd
Paul Garbay vole la vedette à Omar Lakhdari, qui reste pantois face au move de l'amateur.

Il reste 88 joueurs (sur 165 inscriptions)
Level 8 - Blindes : 1 000 / 2 000, ante 2 000
Moyenne : 93 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le chant du barde

Superbe carambolage, match à 4, board de rêve et un nouveau venu dans les hauteurs du tournois. Notre ami Cpiste @AssurancetouriXs'invite parmi les chipleaders !

C'est bien connu. Quand @AssurancetouriXprend place à table, ses collègues ont deux options pour ne pas avoir à le supporter : Le bailloner et l'accrocher au tronc voisin, ou bien fuir le banquet. Ce soir, à défaut de pouvoir le ligoter, les joueurs ayant du subir son ramage ont tout simplement préféré déserter. Ou plutôt, se faire éjecter.

Je parle d'un coup ou tout le monde met joyeusement les jetons au milieu, en famille, comme dans un banquet gaulois. Je ne sais pas dans quel ordre s'orchestre la symphonie de "All-in" mais on s'est retrouvé avec quatre tapis au milieu. :Ks:Kh vs :Qd:Qh vs :9d:9c vs :Ah:Jd. Après avoir magnifiquement dealé les cartes, la dealeuse offre un flop tout aussi rare :2s:2h:3d:4s:4c. Dans cette belle chorale, la voix du barde couvre celle des autres et voilà notre @AssurancetouriXà plus de 250 000 jetons. Pour l'anecdote, il avait envoyé ses dix dernières blindes une orbite plus tôt avec :As:9h, obtenant un partage de l'espace face au :Ad:Ah de son adversaire sur un splendide board :4s:Kh:Tc:Jd:Qc.

Celui qui gagnait jadis le BPT de Dinard il y a neuf ans de cela, n'a pas finit de réciter sa partition.

large.DSC_1278.JPG.dc958a2ae09136c591b40
Cinq stacks de départ pour notre Cpiste Victor Delmas aka @AssurancetouriX

Fausses notes et arythmies en revanche dans le pupitre d'Omar Lakhdari, Frédéric Chau et Ibrahim Senoussi qui sortent tous avant le deuxième mouvement de cet UDSO.

Il reste 64 joueurs (sur 165 inscriptions)
Level 11 - Blindes : 1 000 / 2 500, ante 2 500
Moyenne : 128 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Macalou pas calé

Après avoir dévoré les WPT Deepstack en septembre, Madi Macalou a encore faim de perfs et de titres. Bien en place sur cet UDSO, le Français grignote les stacks adverses depuis deux heures. Le voilà à 400 000 jetons.

Une win à 91 bâtons sur le WPTDS Portugal, une deuxième place sur le WPTDS Marrakech pour 73 patates le dimanche suivant. Une bonne semaine de rentrée pour Madi Macalou. Ca, c'était il y a deux mois mais Madi Macalou n'a pas fini sa fin d'année tonitruante. Il fait partie des derniers gros noms encore ne lice dans ce Day 1C, mais surtout des plus gros stacks : 400 000 jetons pour Madi. Depuis qu'Omar est parti, sa table est nettement plus calme et il enchaine les coups plus ou moins gros depuis maintenant quatre niveaux.

large.DSC_0015.JPG.f0801f1b9c96818794843
Madi Macalou encore aux affaires avec un peu moins de 400 000 jetons

Autre joueur notoire qu'on a oublié jusque là, c'est Mathieu Rabalison. 3e du dernier UDSO Lyon, Mathieu s'était fait remarquer avec sa 2e place sur le PS National High Roller pour 300 briques il y a deux ans. Avec ses 90 000 jetons, Mathieu n'est pas au mieux mais n'a pas dit son dernier mot à l'approche du dernier niveau de la journée.

large.DSC_1287.JPG.bd1f8d77e003f1241cfcb
Fluctuat nec Mergitur pour Mathieu Rabalison

A l'inverse, Gautier Le Bris a profité de la dernière demi-heure pour se construire un stack conséquent. Et pour prendre sa revanche sur SéBastien Le Barron qui l'avait sali un peu plus tôt, en ouvrant :7d:4d utg pour rentrer une suite ventrale qui avait fait très mal au stack de Gautier. Cette fois, le bluff de Sébastien avec :Qs:Qh sur un board :As:Jd:4d:2h:Ts n'est pas passé face à la double paire max de Gautier qui flirte lui aussi avec les 400 000 jetons.

large.DSC_0003.JPG.976e517386dd0fb5d696e
Derrière ses lunettes noires, Gautier Le Bris avait Sébastien Le Barron dans sa ligne de mire. Il tient finalement sa revanche et flirte avec les 350 000.

Il reste 50 joueurs (sur 165 inscriptions)
Level 13 - Blindes : 2 000 / 4 000, ante 4 000
Moyenne : 165 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Garbay s'est gavey

Clap de fin pour ce Day 1C. Grosse affluence, chaude action, bonne ambiance, émotions... Tous les ingrédients d'une bonne journée de poker ont mijoté dans la marmite du Circus. La recette était tellement bonne qu'on la reteste demain pour les ultimes Day 1 de cet UDSO.

C'est pas si mal ces poker matinaux. Ca oblige les grinders à se lever tôt et leur permet de rentrer diner avec la famille, après une bonne journée de pok' et son ticket pour le Day 2 en poche. Enfin, du moins, pour les 45 qui ont passé l'étape du Day 1C.

Certains comme Paul Garbay ont glissé dessus. Montant très vite un stack énorme, l'écrivain a tapé sur ses adversaires, gratté les jetons et écrit un très bel incipit. Joueur récréatif, aucune réelle perf au compteur mais toujours le plaisir de venir tâter les jetons dans les cercles parisiens, le voilà large chipleader d'un tournoi massif. Pas de quoi se faire des films pour l'écrivain qui préfère rester humble et discret. "Le but, c'est de faire les places payées" indique sobrement Paul avant de prendre sa veste et de quitter le Circus avec un beau sourire. Avec 673 000 jetons, il est pour l'instant et devrait rester le chipleader de ces Day 1.

large.DSC_0038.JPG.a5c5c120fe53de368e350
L'autographe de l'écrivain, qui signe le chiplead de ce Day 1C. On espère un Tome 2 aussi réussi.

Derrière lui, une horde de grinders plus ou moins affûtés et une belle délégation de randoms l'accompagneront samedi pour le Day 2 de cet UDSO. Parmi les stacks notoires, Silma Macalou, inarrêtable depuis deux mois, Gautier Le Bris, auteur d'une fin de Day tonitruante, Franky. Magliocco, toujours dans le peloton de tête, le Cpiste Victor Delmas aka @AssurancetouriXou encore Nicolas Dussant. Dans le gras du field, on retrouve Miroslav Alilovic, Mohamed Mamouni, Alexandre Zenati, Yoni Houri ou encore Théo Rebour qui reprendront tous entre 20 et 30BB. Deux dames ont également validé leur ticket pour samedi. Elles reviendront avec des petits stacks certes mais Aurélie Réard et Nathalie Schaeffer sont toujours de la partie. Ah et bravo aussi à @Mister op, que j'ai pas eu le temps de vraiment croiser mais la délégation Cpiste est au rendez vous, comme toujours !

large.DSC_0036.JPG.036dfae24a9c846e76620
Serait-ce le comptage des jetons ou le sourire de cette croupière qui trouble tant Victor Canaple ? Franky Magliocco lui, valide un stack de 442 500 pour le Day 2.

large.DSC_0028.JPG.53b66b9fc8639c84bf486
Elles ne tiennent pas les rênes du tournoi mais restent accrochés au carosse. Nathalie Schaeffer est avec Aurélie Réard l'unique survivante de ce Day 1C.

Chipcount :


Paul Garbay : 673 000
Gautier Le Bris : 475 000
Franky Magliocco : 442 500
Nicolas Dussant : 327 000
Olivier Brun 324 000
Silma Macalou : 317 000
Victor Delmas : 317 000
William Molon. 275 000
Benoit Defouloy : 234 000
Ioan Oudiu : 223 000
Damien Ducros : 216 000
Aymeric Rouger : 215 000
Sébastien Buonomo : 215 000
Alan Tuizer : 189 000
Victor Canaple : 182 000
Benoit Pane : 174 000
Amir Israel : 172 000
Bastien Masselot : 161 000
Kevin Dubosquelle : 155 000
Alexander Salabrasch : 149 000
Georges Oliveira : 141 000
Miroslav Alilovic : 137 000
Gabriel Acco : 132 000
Mohamed Mamouni : 130 000
Théo Rebour : 123 000
Rémi Ducros : 130 000
Guillaume Victor : 113 000
Stéphane Gabarre : 112 000
Rudy Vernaudon : 105 000
Sébastien Le Baron : 103 000
Yoni Houri : 102 000
Sébastien Le Port : 100 000
Michel Azoulay : 97 000
Christophe Devaux : 97 000
Olivier Piana : 90 000
Bruno Caron : 87 000
Alexandre Zenati : 84 000
Ian Bohuan : 77 000
Nathalie Schaeffer : 76 000
Sébastien Nauss : 75 000
Aurélie Réard : 66 000
Mathieu Rabalison : 63 000
Jacques Bellity : 62 000
Mickael Azria : 59 000
Nguyen Le Chuong : 58 000

Voilà pour ce Day 1C. Une dernier petit mot pour vous dire : N'hésitez pas à m'offrir une bière me signaler votre présence si vous êtes in sur les flights de demain. Ah, et le Circus me dit dans l'oreillette que si vous voulez participer à la fête de l'Unibet Open, qui commencera mercredi prochain, inscrivez vous sans trop tarder et privilégier le flight du mercredi puisque les places partent à vitesse grand V.

Pendant que je termine ce post, une grosse soixantaine de joueurs se met en place sur le Day 1D, joué en mode turbo, avec des blindes de 20 minutes. Etant clairement un couvreur de deepstack, je passerai la main sur ce turbo qui terminera sous les coups de 2h30 et je vous dis à demain pour la dernière ligne droit de ces Day 1 de l'UDSO. Comme toujours, je vous quitte en musique, avec un son qui apporte un peu de chaleur et de Grove dans cet hiver froid et morne.


giphy.gif
Peace.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, cosmictrip a écrit :
Macalou pas calé

Après avoir dévoré les WPT Deepstack en septembre, Madi Macalou a encore faim de perfs et de titres. Bien en place sur cet UDSO, le Français grignote les stacks adverses depuis deux heures. Le voilà à 400 000 jetons.

Une win à 91 bâtons sur le WPTDS Portugal, une deuxième place sur le WPTDS Marrakech pour 73 patates le dimanche suivant. Une bonne semaine de rentrée pour Madi Macalou. Ca, c'était il y a deux mois mais Madi Macalou n'a pas fini sa fin d'année tonitruante. Il fait partie des derniers gros noms encore ne lice dans ce Day 1C, mais surtout des plus gros stacks : 400 000 jetons pour Madi. Depuis qu'Omar est parti, sa table est nettement plus calme et il enchaine les coups plus ou moins gros depuis maintenant quatre niveaux.

large.DSC_0015.JPG.f0801f1b9c96818794843
Madi Macalou encore aux affaires avec un peu moins de 400 000 jetons

Autre joueur notoire qu'on a oublié jusque là, c'est Mathieu Rabalison. 3e du dernier UDSO Lyon, Mathieu s'était fait remarquer avec sa 2e place sur le PS National High Roller pour 300 briques il y a deux ans. Avec ses 90 000 jetons, Mathieu n'est pas au mieux mais n'a pas dit son dernier mot à l'approche du dernier niveau de la journée.

large.DSC_1287.JPG.bd1f8d77e003f1241cfcb
Fluctuat nec Mergitur pour Mathieu Rabalison

A l'inverse, Gautier Le Bris a profité de la dernière demi-heure pour se construire un stack conséquent. Et pour prendre sa revanche sur SéBastien Le Barron qui l'avait sali un peu plus tôt, en ouvrant :7d:4d utg pour rentrer une suite ventrale qui avait fait très mal au stack de Gautier. Cette fois, le bluff de Sébastien avec :Qs:Qh sur un board :As:Jd:4d:2h:Ts n'est pas passé face à la double paire max de Gautier qui flirte lui aussi avec les 400 000 jetons.

large.DSC_0003.JPG.976e517386dd0fb5d696e
Derrière ses lunettes noires, Gautier Le Bris avait Sébastien Le Barron dans sa ligne de mire. Il tient finalement sa revanche et flirte avec les 350 000.

Il reste 50 joueurs (sur 165 inscriptions)
Level 13 - Blindes : 2 000 / 4 000, ante 4 000
Moyenne : 165 000

J’ai bien open 74s pour trouver board 56x. Turn 3. Pas souffert mais pas sali 

J’ai bien prit QQ<AJ et AA<66 pour un 500k pot (sali cqfd)

Share this post


Link to post
Share on other sites
La course au trône : Episode 3

De retour dans le fief du Club Circus pour une troisième et dernière passe d’armes de Day 1. Carton plein encore pour ce cinquième flight : des tables rondes pleine à craquer, de valeureux qualifiés et des grinders dont la bravoure et l’adresse sont connus de tout le royaume.

giphy.gif
Un qualifié Unibet prêt à en découdre

Quelles sont belles ces structures UDSO. Un peu trop belle même puisqu’après deux heures, presque personne n’a sauté. Les joueurs se mettent doucement dans le rythme tandis qu’une grosse vingtaine de prétendants attend espère de rapides bustos pour aussi pouvoir tâter les cartes dans le cadre confort et cosy offert par le Club Circus.

Dans cette nouvelle citadelle, quelques combattants bien connus du royaume francilien sont déjà en selle. Des suzerains de l’ACF comme Jérome Douillet, la duchesse des cercles parisiens Violetta Szcebra, des connétables du DSO comme Jérome Séveno ou Hélène Favier et biensur, le chevalier d’Unibet, fraichement couronné à Rotterdam sur le High Roller WSOP-C, Sir Alexandre Réard.

large.DSC_0057.JPG.912ca400fe8ff491e20d3
Messages d'une copine ou blagues vaseuses d'un poto ? Comme en témoigne ce sourire, Pierre Merlin tchatte aussi tranquillement qu'il monte des jetons.

large.DSC_0061.JPG.8113eb0ffcdcacfdbb799
La classe de Violetta Sczebra ne passe pas inaperçue dans les travées du Circus

large.DSC_0089.JPG.e19f234ba13c3809c4168
Revenant tout juste d'une campagne hollandaise fructueuse, le chevalier d'Unibet est déjà de retour dans l'arène.

large.DSC_0066.JPG.49259b6ee2d17906dd70d
L'expérience de Jérome Douillet à à l'œuvre, alors que l'habitué vient de limiter la casse avec :As:Ks face à :Ad:Ah et :Jd:Tc sur un board :Kd:Qh:6d:9d:2s.

Voilà pour un premier tour de table ronde et les les prétendants au trône reviennent à l’instant sur le champs de bataille. Ils viennent de faire le plein de victuailles dans la brasserie du Circus ou dans la taverne à Panini, en bordure de citadelle.

Un petit mot sur le Day 1D qui s'est fini dans la nuit de jeudi. Sur les 87 partants, 35 joueurs reviendront combattre samedi. Ancien vainqueur de Side Event WSOP-C à Paris en 2017, Nicolas Nabet termine en tête avec 288 000 jetons. C'est pas mal, mais relativement peu pour un chipleader, puisque ceux qui ont chipé les autres flights avaient au moins deux fois plus de stack. Ca passe aussi pour Mohamed Assaini, Gilles Huet, Ariel Cheminaud et Quentin Mouysset, avec un micro stack.

Place aux blinds 200-500, on vient de dépasser la barre des 140 joueurs. Cavalières, piquiers, janissaires et fantassins (oui, je suis nostalgique d'Age of Empires II) que la bataille soit grande !

giphy.gif

Il reste 130 joueurs (sur 141 inscriptions)
Level 5 - Blindes : 200 / 500, ante 500
Moyenne : 52 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour le petit post @cosmictrip, journée bien cool hier ! J'avais pas fait de tournois live depuis au moins 2/3 ans je dirais, et c'est toujours aussi cool comme atmosphère.

Je pense que j'ai pas posté une HH sur le forum depuis 5/6 ans donc je vous en mets qq unes ici pour résumer mon day1 :

- J'ai pris un bon départ en doublant au level 2 sur un bon hero call, j'ai défendu en blind QJs et call 3 barrels all-in sur 22JAA contre un gars qui avait pas trop le temps

- J'ai dégrind en perdant 1 flip et qq coups, jusqu'à tomber a 40K sur 1 / 2,5

- j'ai resteal mes 16bb au bouton avec A9o contre un open HJ, reshove par SB avec AA, tenté le coup de la veste pour la 1ère fois à la vue du flop 4TK, avec pas mal de succès (turn J river Q)

- moins d'un orbite après, limp en late, ça complète en SB, je shove 17bb A5o, call par le limpeur avec KJs, je passe entre les balles et up à 95K

- 2 mains après : le fameux coup raconté par cosmic : open UTG 6K (on est toujours à 1 / 2,5K) d'un gonz qui a 40K total, shove d'un gars avec 30K et AJs, reshove d'un gars avec genre 70K et QQ, je trouve KK et avance les jetons, UTG décide de gamble avec nous et 99. Ça passe, up 250K

- je fais un coup limite (je sais pas trop d'ailleurs mais je pense que c'est pas ok), un gars tight open avec 30bb, un gars aggro le 3bet avec sensiblement le même stack sur un spot qui parait ok à prendre light, j'ouvre TT et décide d'y aller, je 4bet, le 3betteur call pour la moitié de son stack avant de call mon shove sur 9T2 avec JJ :ph34r:- up 350K, easy 

- j'en profite pour flopper 2 carrés qui me ramèneront quelques jetons

- je finis par perdre un flip (j'étais pas prêt :S) avec 99 contre AQ et je finis le day avec un peu moins de 320K je crois, soit une grosse 60e de blinds pour le day2. 

C'était bien cool, organisation assez bonne (sauf le coup des pré-inscriptions qui ne servent à rien et ne te garantissent pas la place, contrairement à ce qui avait été annoncé. J'ai eu un des 2 derniers seats alors que je suis arrivé au cercle a 9h45). Bref, à samedi ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un fauteuil pour trois

Le but de la journée est bien évidemment de se positionner pour samedi. Mais pour certains pilotes, cette course au Day 2 se double d'une deuxième compétition, qui pourrait également les couvrir d'or et de gloire : Le Leaderboard DSO ! Trois concurrents peuvent encore prétendre à la pole position... Et ils sont bien évidemment de ce la partie puisque tout va se joueur sur cette ultime étape parisienne !

giphy.gif
Duel serré entre Jérome Seveno et Jurg Neuhaus dans la course au Leaderboard

Qui aura le droit à un de Buy-in Main Event UDSO gratuit ? Qui succèdera à Quentin Lecomte ? Qui remportera la dixième saison du Leaderboard Unibet ? Voilà les questions qui sont dans toutes les têtes... Enfin, surtout dans celle de Jürg Neuhaus et Jérome Seveno. Les deux hommes sont en effet au coude à coude dans la course au titre, à l'entame de la dernière ligne droite de la saison. Avec trois wins sur de petits events et deux table finales au compteur, l'helvète dispose d'une quarantaine de points d'avance sur son poursuivant tricolore, double vainqueur UDSO Cup et finaliste de Main Event... Une avance insignifiante puisque d'après le barème, calqué sur le système GPI, une place payé suffirait au Français pour chiper la première place.


large.DSC_0093.JPG.9e07ad4d4b1575a5433a8
large.DSC_0075.JPG.603c36781b2e1d440ec00
Duel francophone au sommet du Leaderboard UDSO : Qui de Jérome Seveno (en haut) ou Jürg Neuhaus (en bas) gagnera un an de buy in de Main Event UDSO pour la prochaine saison ?

Ce dernier tournoi s'annonce donc crucial pour les deux joueurs qui jouent tout deux un duel à distance juteux : 1 an de buy in Main Event UDSO à la clef ! Le second se consolera tout de même avec un an d'UDSO Cup gratuit. Cool quand même mais on notera une petite différence de Buy in (550 € contre 300 €) et de nombre d'évènements (12 contre 5).

Attention tout de même car une troisième concurrente peut encore venir jouer les troubles fêtes. Hélène Favier est en effet la dernière joueuse à également pouvoir prétendre au précieux sésame. Ses chances restent maigres, puisqu'avec 200 points de retard, elle doit tout simplement gagner le tournoi pour passer devant ses deux rivaux. Un exploit déjà réussi en début d'année à Divonne-Les-Bains. Un au début et un à la fin,  le titre au bout et la boucle serait bouclé !

large.DSC_0049.JPG.bcf3cf45caa721a890fed
Hélène Favier réussira-t-elle un improbable doublé pour choper le titre, au nez et à la barbe de ses concurrents ?

large.5dd7e83dd9163_Capturedcran2019-11-
Le classement de cette dixième saison avant l'ultime étape parisienne

Il reste 128 joueurs (sur 156 inscriptions)
Level 5 - Blindes : 400 / 800, ante 800
Moyenne : 60 000

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×