Jump to content
This Topic
cosmictrip

Coverage WPO Dublin 2019

Recommended Posts

Blanc cassé

Malgré une belle résistance et quelques espoirs de remontées, Alexandre Blanc tire son chapeau en 3e position.

large.DSC_1339.JPG.217a6293aa5324504388f
Une poignée de main avec ses adversaires et Alexandre Blanc s'en va récupérer son butin. 45 briques pour l'homme au chapeau. 

Il était sur le point de revenir dans la partie suite à un premier double up chanceux. Son :As:9d avait trouvé un joli full face au :Ad:Kh de Kevin Goillot. Mais la deuxième tentative n'est pas passée. Sur un enchaînement raise-3bet-shove, Alexandre Blanc était encore dominé par les valets de @Dromz. Cette fois, ça tient pour le Cpiste qui remporte un pot crucial et s'offre un heads-up de Main Event.

large.DSC_1328.JPG.39ccc952379aa8ed40986
Le dernier board d'Alexandre Blanc. Celui qui emmène Phillipe Guillou et Kevin Goillot au heads-up de la win !

Son one-time sur un gros tournoi, il l'attend depuis longtemps. Il n'est plus qu'à une marche de réaliser ce rêve. Mais il devra pour cela abattre Philippe Guillou, un homme à qui tout réussi depuis le début de semaine. Il a la confiance, la réussite et la technique pour faire très mal à l'ancien grinder de cash game online.

33 millions chez Guillou, 29 millions chez @Dromz, de belles profondeurs et 10 000 de plus à la gagne. Tous les éléments sont réunis pour assister à un vrai heads-up.

large.DSC_1319.JPG.7771f35f8810042b73c0c
Mais avant cela, un énorme GG à Alexandre Blanc. Le grinder Français s'offre un superbe run, un podium de Main Event et 45 briques, le plus gros résultat de sa carrière. On retiendra sa sympathie, son chapeau à la "Lorenzo", qui lui a valu de se faire surnommer "Mamène" pendant une bonne partie de la TF" et son exemplarité à la table.

Il reste 3 joueurs (sur 1 389 inscriptions)
Level 46 à venir - Blindes : 300 000 / 600 000, ante 600 000
Moyenne : 29 000 000

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guillou, ce run de fou

Il a réglé le heads-up en même pas dix minutes. En « God mode » depuis le début du festival, Philippe Guillou remporte le Main Event de ces WPO 2019. Trois jours après sa 3e place sur le High Roller. Monstrueux.

large.DSC_1376.JPG.17fe4fd64b108cf325536
Un titre Wina Series, une finale de High Roller et la Win du Main Event WPO en même pas trois semaines... Qui dit mieux ?

L’aigle Guillou a plané sur le festival. Depuis sa première envolée sur le Day 0 du High Roller jusqu’à l’atterrissage, sur la dernière main du Main Event. Flottant au dessus des nuages pendant toutes la durée du tournoi (Chipleader sur le Day 1, Day 2 et le Final Day), Philippe était tout simplement intouchable.

Il a fait vriller ses adversaires, piqué quand il fallait pour emporter les jetons adverses et lorsque le rapace a eu besoin de chance, les vents tournaient en sa faveur pour lui permettre de retrouver de l’altitude. Mais c’est surtout par sa science et son instinct que l’aigle est devenu royal. En témoigne sa dernière main, celle qui lui permet d’arracher le titre.

giphy.gif
Philippe Guillou en train d'attraper les fishs croisés sur sa route

Une défense avec :8c:9d où il découvre un flop :Ac:8h:7d. Kevin C-Bet à 1 200 000, Philou paye et les deux joueurs voient la turn :4h. @Dromzattaque encore. 4 millions demandés, payé sans trop broncher par Guillou quand vient la river :3d. Kevin pousse son tapis, pour un peu plus de 13 millions de jetons. Philippe réfléchit un temps, pas beaucoup en fait, à peine trente secondes et décide de call avec sa deuxième paire. En face, son adversaire montre :Jh:Ts pour une ventrale manquée. A minuit quinze, il venait de remporter le Main Event des WPO, la plus belle victoire de sa carrière. Et 70 patates aussi.

large.DSC_1355.JPG.c20aa6fd3b5c92f9f827d
Un board à 70 rondins. Mais surtout, un superbe call qui permet à Philippe Guillou de mettre la main sur le plus beau titre de sa carrière.

L’ex infirmier piétine derrière la table pendant quelques secondes. Il a du mal à réaliser. Le trophée arrive, les photographes se mettent en place et la horde de pote se met à envahir le plateau de la table télévisée. Ivres de joie et de bière, la bande de Brestois hurle à la gloire de son héros. Le tapage fait trembler presque toute la salle.

Le calme revient et Philippe s’assoit, la tête encore un peu dans les nuages. Comme les aigles en somme. A la différence que cet aigle là est capable de répondre à des interviews. Je vous tape ça incessamment sous peu pour vous partager l’émotion de notre nouveau champion.

large.DSC_1406.JPG.e57535b6aaef4ba8f70c0
Une pointe d'excitation dans le rail au moment de venir célébrer le nouveau champion. Etrangement, les photos de victoire sont un peu plus enflammées à Dublin qu'à Rozvadov.

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
Philippe Guillou : « J’ai pu tenir grâce à l’adrénaline »

Alors qu'il sort d'un marathon pokeristique fructueux mais éreintant, Philippe Guillou a tout de même pris le temps de répondre à quelques questions avant de rejoindre les copains Brestois pour célébrer sa win. 

large.DSC_1415.JPG.91bc84b603f96a58cb472

C.P : Félicitations Philippe. Tu fais partie de ceux qui ont joué tout le festival, du Day 0 jusqu’au Main Event

Philippe Guillou : C’est la folie. C’était mon troisième Live cette année, je suis venu pour les vacances, avec tous les potes… J’avais prévu de faire le Main, mais je voulais surtout profiter des soirées et me faire plaisir. Et puis ça commence avec le flight, format que j’ai beaucoup aimé, et puis ça s’est enchaîné. La finale, le main, chipleader à chaque journée et le titre. C’est complètement fou. Je suis complètement crevé aussi mais j’ai pu tenir grâce à l’adrénaline. Je prenais une petite gorgée de bières de temps en temps pour me réactiver, mais c’était vraiment cinq jours intensifs.

C.P : On t’a vu venir avec tous tes amis de poker brestois, avec qui tu travailles le jeu. Le travail collectif, est-il primordial selon toi ?

P.G : Je sais plus qui disait, et ça peut paraître prétentieux comme ça, mais le fait de gagner, « c’est quand le run rencontre le talent ». Je prétends pas avoir du talent, mais il faut avoir une base pour provoquer les résultats et beaucoup de chance ensuite. Et cette base, c’est sur que c’est avec le groupe que je l’ai fabriqué. A 200%.

C.P : Le Live, ça va te tenter un peu plus ?

P.G : Je pense que ça va rester occasionnel. Surtout parce que le 6-max c’est rare, et il y a que ça qui me plait. J’ai quelques résultats en full ring mais c’est aberrant le nombre de mains que tu joues pas. Et puis c’est quand même fatigant. Je veux que ça reste festif.

C.P : Qu’est que tu vas faire de tout cet oseille ?

P.G : Déjà je vais voir un comptable pour voir les histoires de statut et de taxes. J’avais déjà ma roll pour jouer donc je pense que je vais surtout épargner pour pouvoir assurer un ou deux ans de grind. Parce que là, c’est la victoire, c’est beau c’est les paillettes mais la vie de grinder, ça implique parfois des swings pendant plusieurs mois et il faut quand même remplir le frigo, payer des loyers et des charges. Là je suis dans la bonne vague, c’est exceptionnel donc je vais profiter aussi.

C.P : A part le poker, est ce que y’a d’autres choses, d’autres passions auxquelles tu consacres du temps ?

Ma fille. Je sais pas si on peut dire que c’est une « passion » mais j’essaie de passer le plus de temps possible avec elle. Je me suis séparé donc je la vois une semaine sur deux mais c’est avec elle que je m’épanouis. Et sinon, j’aime trouver du temps pour voir mes amis, ma famille et mes ex-collègues infirmiers, chose que je fais un peu moins maintenant. Toute ma famille a suivi en direct d’ailleurs. Ils ont suivi mon parcours poker depuis plusieurs années et là ils étaient derrière moi pour me pousser, même s’ils n’étaient pas ici.

C.P : Qu’est ce que tu vas faire pour fêter ça ?

Je vais rejoindre les copains et on va boire quelques bières. Ca dépend, je ne sais pas à quel moment je vais tomber. Mais mon premier spew ça va surtout être de changer mon vol. Je l’ai pris à 6 heures, j’avais pas bien regarder. Comme ça, ça me laissera le temps de boire un peu et surtout de dormir.

Merci Philippe et encore bravo.

large.DSC_1397.JPG.3f03918c6b6323e753188

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le mot de la fin

Mes plus grands fans le savent, et je sais que vous êtes nombreux, mais j'ai pris l'habitude de finir chaque coverage par un petit message de remerciements. Et ce n'est clairement pas après ce magnifique WPO que je vais déroger à la règle.

On commence évidemment par un grand merci à Winamax. En plus de nous faire kiffer sur la room au logo rouge, cette maison organise de vrais beaux évènements de poker. Ca fait bizarre de se dire qu'il faut traverser la manche ou les Pyrénées pour que les joueurs français puissent profiter d'un festival comme celui-ci, mais si les joueurs sont au rendez vous, et même, s'ils pètent chaque année les records d'affluence, c'est parce qu'ils aiment ce qu'il se passe ici.

Le poker tout d'abord, avec des tas de beaux tournois, des High Roller champagne, des Main à 1 300 joueurs et toute une floppée de turbo, KOs et autre déglingos qui font vibrer les amateurs, fishs et top regs que nous sommes, à tout niveau de Buy-in. Mais aussi pour tout ce qu'il y a à côté. Le foot golf, le Beer Pong, les retrouvailles devant l'entrée où les joueurs se croisent pour parler bad beat, fumer une clope, trinquer une bière, et se connaître les uns les autres, tous simplement. Ca peut paraître un peu beauf parfois, toutes ces rassemblements d'ivrognes aux déguisements chelous mais il suffisait de passer ne serait-ce que cinq minutes dans la Leisure Room pour comprendre la folie, l'atmosphère festive et bienveillante qui règne dans ces festivals.

giphy.gif

Merci à tous les joueurs que j'ai pu rencontrer durant ce coverage. Comme toujours, ceux qui m'ont raconté leurs coups, une anecdote de tournoi, ou qui ont juste échangé un sourire au moment où je passais prendre des photos. A chaque évènement, on recroiser des têtes sympas qu'on connaît déjà, et on en découvre de nouvelles qu'on se ferait un plaisir de recroiser. Notre famille de passionné est grande, belle et il y règne une ambiance détendue, colorée, qui donne envie de la retrouver et de l'agrandir un peu plus à chaque nouvel évènement.

Qu'on soit amateur du dimanche, reg affuté, pro ou même runner-up de Main event, on s'assoit tous à la même table, on parle, on joue, on rigole et peu importe le niveau de skilz, on aime tous le même jeu. J'aimais beaucoup la citation de Thomas Simsen qui disait "on se fout des grosses bastos, on se prend des millions d'euros, et à la fin on va diner ensemble". C'est un peu ça l'idée du poker je pense et c'est très vrai sur les WPOs. En parlant du runner-up WSOP, un énorme big up à Tony Miles qui nous a fait l'honneur de venir jouer avec nous, et qui, en plus d'être un bon joueur de poker, est surtout un bon gars. Son accessibilité et son humilité m'ont littéralement bluffé. Et je connais peu de gars qui sont les derniers à partir de la soirée alors qui ne boivent pas une goutte de bières. Chapeau Master Miles. Vous êtes un grand champion, un vrai.

Voilà un peu pour ce WPO. Je n'oublie pas bien évidemment de remercier les croupiers, les floors, les serveuses, le personnel de Citywest... Impeccables, comme toujours, et c'est grâce à vous que des milliers de joueurs peuvent kiffer leur jeu préféré. Merci aux confrères couvreurs, au staff Winamax, aux cuisiners du brunch, au chauffeur de bus... A tous ceux qui ont ajouté leur pierre à l'édifice : Mercé.

Evidemment, je vous quitte avec un petit son des familles. Souvent, j'essaie d'en trouver un qui a un rapport avec le coverage ou avec l'ambiance du moment... Mais là, j'ai clairement la flemme et j'ai très envie d'aller me prendre une pinte. Alors je vais vous laisser avec un classique, qui fonctionne toujours pour relancer l'ambiance à 2h22 après une nuit de poker où il n'y a plus grand monde dans le casino.

 

Peace.

large.71773221_1222877811225026_82689642

Edited by cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites
News

Inarrêtable durant toute la semaine irlandaise de Winamax, Philippe Guillou enchaîne la troisième place du High Roller avec la victoire du Main Event de ce WPO. Son dauphin n'est nul autre que Dromz, une vieille connaissance des membres de Club Poker. L'épilogue du tournoi est à revivre en images avec le coverage de Fausto.

[...] Lire la suite…



Share this post


Link to post
Share on other sites

De retour à la casa, petit partage d'expérience de mon 2 eme WPO:

Tout d'abord giga bravo à Philippe Guillou , je l'ai croisé lors du festival et je peux vous dire que le mec était focus de chez focus : victoire amplement méritée VGG mec! giga bravo @Dromzpour cette belle perf.

Merci au sympathique @comicstrip pour le coverage

 

Les points positifs:

- Une ambiance générale toujours aussi dingue & plaisante

- Une ambiance aux tables de tournois respectueuse et conviviale 

. Une organisation au top de la part de équipes Winamax.

- Une session de T.O.R.S.E. cash game informative. 

- Un programme de tournois bien fichu (notamment le concept de Day0 highroller)

 

Les points négatifs:

- Un rake de 60€ sur le main (440 + 60€) versus 50€ (500+50€) pour les éditions précédentes.

- Des croupiers pourtant tous top ,non respectés par l'organisation. Je n'ai jamais croisé autant de croupiers usés, épuisés et arborant  une mine triste assis sur des doubles chaises le dos pété obligés de faire  des heures supp. non stop avec des breaks aléatoires. Winamax  a fini par leur consentir un "gracieux" 1€ de + par heure travaillée...  

- Des WIP invités et payés par  Winamax qui n'étaient là que parcequ'ils avaient des centaines de milliers de followers sur les réseaux sociaux mais n'avaient aucune connaisance et envie de jouer au  poker. J'ai notamment assisté à 2 sides ou 2 WIP n'en avaient rien à battre et faisaient tapis toutes les mains jusqu'à bust . blinde de debut 50/100 WIPiPi tapis UTG pour la x ème fois. Jeune passionné lève 2 beaux AS , call et se fait craqué le pot 200BB par 10 & 4 off , quinte river. Le môme se lève sonné . Je le croise plus tard dans les escaliers de l'hotel en pleurs , il m'explique qu'il s'est qualifié pour le main . Et que le 150 était le seul side qu'il se payait et qu'il s'était préparé cette petite enveloppe supplémentaire à force de grind.   Oui , that's poker mais autant je comprends le concept de WIP à l'origine .(des personnalités qui jouent au poker parcequ'ils aiment ça) Autant le concept de WiPiPi lambda qui n'est là que pour montrer sa gueule et n'en a rien à foutre du poker me dépasse.

Petite suggestion conseil à Winamax : Quite à augmenter le rake des tournois, mettez l'argent dans les croupiers et si vous voulez continuer à inviter des WiPiPi assurez vous de leur intéret pour le poker et  formez les un minimum au jeu. 

 

Quant à mon bilan poker du séjour:

ITM du main (pas pu trop jouer mon poker de la fin du day 1 au day 2 car card dead de ouf.) avec soit Andy Black à ma gauche ou    Davidi avec 4 fois mon stack à ma gauche. Heureux d'avoir pu passer la bulle avec 1,7 BB 

TF d'un 150

ITM d'un 150

Et plein de bons souvenirs avec mon poto coloc  @BanZzai, la sympathique table de TORSE avec @haygus@olstar@volatile38 @BV77ou j'ai  pris des leçons de RAZZ & STUD grace au talent cartésien  incontesté du one and only @ShiShi

Peace 

Edited by PileThemUp

Share this post


Link to post
Share on other sites

T’as du tomber sur l’exception pour ton wip parce qu’au wpo comme au sismix j’en ai eu pas mal a table et ils étaient tous tres sympas, abordables, heureux d’etre la et avares d’apprendre et de faire de leur mieux au tables. 
 

J’ai passé un super week end ici, tres heureux d’avoir pu mettre des têtes sur des pseudos et de revoir certains de lloret. 0/3 itm mais pas déçu pour autant; c’est les joies du mtt live. On fera mieux la prochaine fois peut-être ! Seul bémol: la bouffe au cotywest assez décevante et surtout le petit dej

Share this post


Link to post
Share on other sites

m**de j'ai loupé ce coverage, je sais que t'as une belle plume, je t'ai vu sur la WinaTV et je me suis dit que tu avais été recruté par wina (au vu du nombre de post sur le coverage wina) mais non, si j'ai le temps je lirais mais piouff @cosmictrip

Share this post


Link to post
Share on other sites

Premier WPO ici et j'en garderai de très bons souvenirs, l'organisation est au top et les structures, y compris sur les buy in plus faibles (150€) sont bien mieux que les crapshots de certains casinos français.

Petit point négatif certains croupiers complètement à la ramasse, à tel point que c'était aux joueurs de corriger leurs erreurs.

 

 

Edited by Naeco

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, lekter a écrit :

Je peux humainement comprendre la détresse du jeune "reg", Il reste que la conclusion de cette histoire devrait plutôt être "merci winamax" de faire venir des trisos sur les tables pour tout mettre PF avec T4o 100bb deep

Sir un évènement qui est sensé être une "vitrine" pour ton site de poker, je pense qu'il y a un problème si tu arrive a faire ressentir a des joueurs (et potentiellement les dégoûter) que tu promouvois de faire n'importe quoi a table en invitant grassement des gars qui en ont clairement rien a foutre et qui poussent any two alors que Winamax a une image de façade de promouvoir le jeu intelligent. Remarque, c'est en ligne avec les Nitros tu me diras...

 

(Et l'anecdote sur les croupiers mal payés est assez effrayante même si hélas de plus en plus commune - perso, ça ne me fait que renforcer l'idée que Winamax essaye de couper de plus en plus de tous les côtés, quelqu'un soit la vérité a ce sujet)

Edited by Setsunael

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, PileThemUp a écrit :

- Des croupiers pourtant tous top ,non respectés par l'organisation. Je n'ai jamais croisé autant de croupiers usés, épuisés et arborant  une mine triste assis sur des doubles chaises le dos pété obligés de faire  des heures supp. non stop avec des breaks aléatoires. Winamax  a fini par leur consentir un "gracieux" 1€ de + par heure travaillée...  

Idem, j'ai du en voir 6/7 au bout du rouleau... Avec même une qui s'est endormi pendant qu'un mec était en train de tank. C'est bien de proposer pleins d'event mais si tu mets pas les moyens en face pour que ça se transforme pas en esclavagisme moderne... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/09/2019 à 12:42, PileThemUp a écrit :

De retour à la casa, petit partage d'expérience de mon 2 eme WPO:

[]

Peace 

Attention pour la partie sur les WiP par contre,wina leur paye le main,mais les sides sont à leur compte et finalement chacun joue comme il le veut...le pauvre joueur dont tu parle aurait vécu une déception similaire,vu le mood,dans bien des situations au final.Ensuite je ne m'exprime par sur la stratégie commerciale,juste je corrige ce point car cette remarque m'a surprise...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/09/2019 à 12:42, PileThemUp a écrit :

Les points négatifs:

- Un rake de 60€ sur le main (440 + 60€) versus 50€ (500+50€) pour les éditions précédentes.

- Des croupiers pourtant tous top ,non respectés par l'organisation. Je n'ai jamais croisé autant de croupiers usés, épuisés et arborant  une mine triste assis sur des doubles chaises le dos pété obligés de faire  des heures supp. non stop avec des breaks aléatoires. Winamax  a fini par leur consentir un "gracieux" 1€ de + par heure travaillée...  

- Des WIP invités et payés par  Winamax qui n'étaient là que parcequ'ils avaient des centaines de milliers de followers sur les réseaux sociaux mais n'avaient aucune connaisance et envie de jouer au  poker. J'ai notamment assisté à 2 sides ou 2 WIP n'en avaient rien à battre et faisaient tapis toutes les mains jusqu'à bust . blinde de debut 50/100 WIPiPi tapis UTG pour la x ème fois. Jeune passionné lève 2 beaux AS , call et se fait craqué le pot 200BB par 10 & 4 off , quinte river. Le môme se lève sonné . Je le croise plus tard dans les escaliers de l'hotel en pleurs , il m'explique qu'il s'est qualifié pour le main . Et que le 150 était le seul side qu'il se payait et qu'il s'était préparé cette petite enveloppe supplémentaire à force de grind.   Oui , that's poker mais autant je comprends le concept de WIP à l'origine .(des personnalités qui jouent au poker parcequ'ils aiment ça) Autant le concept de WiPiPi lambda qui n'est là que pour montrer sa gueule et n'en a rien à foutre du poker me dépasse.

Petite suggestion conseil à Winamax : Quite à augmenter le rake des tournois, mettez l'argent dans les croupiers et si vous voulez continuer à inviter des WiPiPi assurez vous de leur intéret pour le poker et  formez les un minimum au jeu. 

- Le rake n'etait pas de 50€ sur le 550€ mais de 62.5€ si je ne m'abuse. D'où l'inutilité d'avoir un BI à 550 et 500€. Je rappelle quand même que c'est en 6 max, c'est nettement plus cher que du 9 handed.

- Les croupiers sont payés par le prestataire D4event. Je connais mal leur conditions salariales ni les prix du marché.

- De quel WIPs parle t-on? Plusieurs? Tu peux m'en dire plus stp?

 

 

 

Le 30/09/2019 à 12:42, PileThemUp a écrit :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 minutes ago, guignol said:

 

- Les croupiers sont payés par le prestataire D4event. Je connais mal leur conditions salariales ni les prix du marché.

 

 

 

 

Et c'est pas la le probleme? (changeant "je" par "Winamax" l'entreprise, l'organisateur)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, gerard47 a écrit :

Et c'est pas la le probleme? (changeant "je" par "Winamax" l'entreprise, l'organisateur)

Je viens de me renseigner. Il y a eu bcp d’absentéisme (28) et ils ont fait bcp d'heures supp. d'où la fatigue extrême. Va falloir bien mieux estimer l’absentéisme et staffer en conséquence. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et estimer les raisons de l'absenteisme?

Ce n'est pas specifiquement Winamax, le probleme etait flagrant au WSOP aussi cette annee par exemple, mais ca devient extremement standard dans le live, et au lieu d'essayer de fixer la source des problemes, on fixe les symptomes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une anecdote sympa sur un wip qui a mis aux larmes une croupière sous couvert d'humour. 
Elle a dut le menacer d'appeler le floor pour qu'il se calme, ce à quoi il a répondu que lui aussi pouvais appeler du monde et que c’était a elle de se calmer.

 

Sans aucun nom je sais que cet histoire n'as aucune valeur mais vous avez clairement du ménage à faire dans vos WIP.


J'ai jouer à la tables de 4/5 wip et c'est le seul qui a eu une attitude de ce type.

Ils ne sont clairement pas tous a mettre dans le même panier.  

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, moky a écrit :

J'ai une anecdote sympa sur un wip qui a mis aux larmes une croupière sous couvert d'humour. 
Elle a dut le menacer d'appeler le floor pour qu'il se calme, ce à quoi il a répondu que lui aussi pouvais appeler du monde et que c’était a elle de se calmer.

 

Sans aucun nom je sais que cet histoire n'as aucune valeur mais vous avez clairement du ménage à faire dans vos WIP.
 

Name and shame.  Aucune raison de laisser sous couvert de tels agissements si tu les as vus, quelque soit la personne.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, guignol a écrit :

- Le rake n'etait pas de 50€ sur le 550€ mais de 62.5€ si je ne m'abuse. D'où l'inutilité d'avoir un BI à 550 et 500€. Je rappelle quand même que c'est en 6 max, c'est nettement plus cher que du 9 handed.

- Les croupiers sont payés par le prestataire D4event. Je connais mal leur conditions salariales ni les prix du marché.

- De quel WIPs parle t-on? Plusieurs? Tu peux m'en dire plus stp?

 

 

 

 

Encore merci pour ton implication Sir @guignol.

Pour le rake je comprends pour le 6 max, mais le propos est de mettre l'argent dans les croupiers plus que dans des WiPiPi en mode j'm'en branle.

Quand nous participons à un évènement Winamax le fait que vous déléguiez à D4Events ne nous regarde pas. Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner prenez soin des croupiers , sans eux le poker live ne serait rien. Le succès du live ne cesse de se démentir et je vous promets que ce n'est pas un bon calcul que de délaisser ceux qui sont aux coeur des événements. 

Pour les WIP de manière générale rien à redire cars les autres avec qui j'ai partagé des tables étaient un minimum intéressés par le poker  à part les 2 WiPiPi dont je ne connais pas le nom: Un youtubeur /twitcheur (à priori) à moustache naissante et un sportif baraqué (rugbyman j'imagine)

Aussi pour les prochains payouts , d'avis quasi unanime avec les nombreux joueurs avec qui j'ai échangé , nous étions tous d'accord la répartition était pire qu'un Megastack Pokertstars. Trop de joueurs payés (15%) , des paliers à 60€ etc... Svp gardez ce qui fait votre force restez leader sur les innovations ne copiez pas PS , pas vous!

Good luck et à l'année prochaine peut-être.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les croupiers étaient tellement fatigués il y en a une qui s'est endormie durant une pause et n'est pas revenu a l'heure. C'est le staff qui l'a retrouvé x temps après tjrs en train de dormir. Un point a améliorer.

Sinon c'était quand même un super event. Un field hétérogène avec bcp de joueurs amateurs mauvais - moyens qualifiés ou qui tentent un one time, mais aussi bcp de joueurs pros qui ne jouent en live que cet event parceque c'est le WPO, mais qui ont le niveau de jouer des tournois live aux buy-ins bien plus élevés.

Sinon petite anecdote rigolote, voilà comment D4 Events fait la promo du tournoi auprès de la communauté poker irlandaise :

Screenshot-2019-10-04-11-56-10-158-com-a

Et ils insistent dans les réponses que le niveau des français est très mauvais ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×