Disclaimer : Je ne joue jamais en cash game, mais mon métier c'est d'analyser les demandes faites par des gens et en tirer des spécifications sur ce qui est réellement attendu et passer outre les divers biais ...

- En cours de partie, aucun joueur n'est autorisé à changer de place : à changer de place "de son propre chef". Il est implicite que le texte vise une action décidée par le joueur. - Seul le chef de partie ou le chef de table a la faculté d'intervenir pour l'attribution des places assises : Aucune notion de temporalité ou de préséance n'apparait dans le texte et n'est également pas attachée au mot "attribuer".
Donc le chef de partie peut intervenir pour attribuer une place assise. A n'importe quel moment. Le texte ne vise et n'exclut pas spécifiquement la première, la deuxième ou la Nième assise.
Il est donc permis au chef de partie d'attribuer une place assise à une personne déjà assise. Dans le cas contraire cela serait explicitement statué.
Et de toute manière si cela n'est pas explicitement exclus, c'est donc admissible. Si ton acception était correcte, le texte indiquerai que une fois une place attribuée à un joueur, il ne peut plus être changé de place, même par le chef de partie.

En 6 lettres : personne intervenant dans un débat ne la concernant pas directement    [EDIT]: En relisant, il me semble que la clef réside dans le "intervenir" de "... le chef de table a la faculté d'intervenir pour l'attribution des places assises ...". Tu interviens dans une situation pré-existante. [EDIT 2] : Idem pour "à changer de place" et non pas "à être changé de place" indique bien l'action volontaire du joueur [EDIT 3] : Tu as raison : les 2 phrases ne sont pas directement liées. La 1ere concerne les actions du joueur. La deuxième, les actions du chef de partie.
PS : Piercy tu me donnes bien du souci en m'obligeant à travailler un jour de repos ....
  • Reputation Points