Jump to content
This Topic

Recommended Posts

Salut Steven,   Nice coverage   ;)   

 

 Dis donc la bulle du day 3 a  l'air de s éterniser. Qu en est t il de l action et des forces en présences ?  

Possibilité de pics du bro Richard Dubourg très bon joueur online mais novice sur le circuit live qui deep run ce tournoi ? 

ty et gg pour le taf  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, NoPassaran1234 a écrit :

Salut Steven,   Nice coverage   ;)   

 

 Dis donc la bulle du day 3 a  l'air de s éterniser. Qu en est t il de l action et des forces en présences ?  

Possibilité de pics du bro Richard Dubourg très bon joueur online mais novice sur le circuit live qui deep run ce tournoi ? 

ty et gg pour le taf  ;) 

C'est fini, j'arrivvvvve pour la conclu ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Chipleader, do brassssil

large.wellington_CL.JPG.341a5542ad541aea
Neymar Jr valide le stack de son compatriote : Wellington Guedes aujourd'hui, c'était du très solide

 

Sans surprise, ce jour 2 du WPT Deepstacks European Championship aura duré bien longtemps (13h/1h30), le temps de trouver un bubble boy (Fred Delval), d'écrémer encore un peu plus derrière, et le temps aussi de placer 15 joueurs dans une configuration rêvée, celle d'atteindre la table finale d'un tournoi aussi prestigieux que le WPT.

Le casting des demie-finales est connu, et honnêtement, ça aurait pu être pire. Petit aperçu des forces en présences : le chipleader est Brésilien et adore cliquer partout, il s'agit de Wellington Guedes (seul joueur à plus de 2 millions), le spécialiste des highrollers Parham Ahoor est en embuscade juste derrière lui, alors que notre OVNI du weekend, Jacques Bellity, se place sur la plus petite marche du podium.

Ajoutez à cela, pour que la mayonnaise monte mieux, un petit Mathieu Rabalison avec une trentaine de blindes, un Fred des Bois avec à peu près le même stack, une caution étrangère, le Hollandais Kooij Teunis (20bb) déjà favori pour être le poison des Français en finale, un compatriote plutôt décent avec deux cartes en main, mais shortstack officiel du tournoi, Ugo Faggioli, et last but not least, un... collègue du milieu, un couvreur, @gregcmavec 20bb et beaucoup de coeur, et vous avez la recette parfaite pour passer un day3 de qualité.

 

large.zeitoun_bust.JPG.88d270b523b6bf8c2
Dernière main de la journée, Jean Jacques Zeitoun est debout, il vient de disputer l'ultime main de son tournoi à tapis préflop avec :As:7h, face à :Ah:Qh chez Mathieu Rabalison...

 

large.routier_bust.JPG.4086bc21309c102e9
... alors que sur l'autre table, Jérémy Routier a également bust sur la dernière main du jour, avec deux Rois contre As-Dame. Le doublé WiPT/WPT, ce sera pour une autre fois

 

Bon mais perso, je n'envisageai pas d'aller me coucher sans discuter avec au moins un joueur, notre OVNI Jacques Bellity. En entendre parler toute la journée, de la bouche de tous ses adversaires, c'est une chose, mais le laisser s'exprimer lui même en est une autre, j'avais besoin de l'entendre pour me faire un avis. Au final, j'ai rencontré un type plutôt charmant, certes sans aucune Hendon Mob au compteur, mais avec quelques années de poker tout de même derrière lui, du haut de ses 30 ans seulement.

"Je suis quelqu'un d'assez discret, assez pris par le boulot. Je travaille dans l'import/export de légumes. Le poker, ça a toujours été ma passion, entre potes, et sans me vanter, j'étais souvent parmi les meilleurs. Je ne joue presque jamais les gros tournois. J'ai joué un FPS à Enghien il y a cinq ans, j'avais monté pas mal de jetons, avant de lâcher à la fin, par manque d'expérience. Cinq ans plus tard, je suis fier d'en être là, et j'ai bien l'ambition d'aller au bout du tournoi."

Enorme depuis le jour 1 de ce Main Event, Bellity n'en a que faire de cet adage qui condamne souvent le chipleader du jour 1 à ne jamais gagner le tournoi : "J'étais fatigué à la fin du 1A, mais aujourd'hui j'ai vraiment pu jouer mon jeu. Eh, table finale pour mon premier WPT, ça aurait de la gueule quand même, non ? De toute façon, j'ai de l'ambition. Financièrement, 100 000€ ça aiderait, c'est sur, mais j'aimerais surtout à l'avenir, me placer du côté des professionnels de ce jeu. J'avoue que pour demain, j'ai un peu la pression vis à vis de la table télévisée, car tout le monde pourra voir exactement ma façon de jouer, mais je m'adapterai, je n'aurai pas peur. Je vais tenter de conserver ma stratégie de tight/agressif, ça a plutôt bien marché jusque là." 

Sa belle aventure se poursuivra-t-elle jusqu'au moment de soulever le trophée ? D'expérience, j'ai envie de dire qu'un mec qui court sur l'eau est souvent difficile à rattraper. D'autant que le danger numéro Un de ce tournoi a été éliminé, on parle d'Alexandre Reard bien sur. Eliminé par qui déjà ? Ah oui, par Jacques Bellity.

 

team_pmu.jpg
Team Manager un jour... vainqueur d'un WPT pour toujours ?!
©Le club des Clubs de Poker

 

L'autre personnage qui intrigue par sa présence encore dans le tournoi, c'est Greg Ceran Maillard. Non pas que @gregcmsoit un peintre avec deux cartes en main, bien au contraire, c'est même surement l'un des meilleurs chez les couvreurs... mais entre défoncer une home game de couvreurs de temps en temps, et s'incruster au jour 3 d'un World Poker Tour, il y a un océan qu'encore aucun collègue n'a réussi à traverser calmement. Parlez en à @mama913, à l'époque où il s'était essayé sur des tournois pros, il vous dira certainement qu'on est plus en sécurité de notre côté de la barrière, le côté de ceux qui ne font qu'observer et prendre des photos. Alors, Greg, Day 3 du WPT, heureux ?

"C'est un kiff, c'est tout, un vrai kiff ! Quand t'es de l'autre côté de la barrière, tu le sais Steven, et que tu passes du côté joueur, c'est un autre délire. Et puis le WPT, c'est quand même parmi les plus beaux tournois au monde. Demain, je reviendrai avec 20 blindes, et ça ne me dérange pas du tout, au contraire. De toute façon, j'ai fait une grande partie du tournoi comme ça... et je suis encore là quand même ! Je vais continuer à jouer mon jeu, je sais très bien que ça peut aller super vite."

Greg pourrait prendre son téléphone, passer un coup de fil à l'écurie et écouter les précieux conseils d'un de ses poulains, Erwan Pecheux par exemple, multiple finaliste de WPT...  mais non, il préfère encore se débrouiller seul : "Imagine un truc : ça fait des années qu'on recherche un titre majeur dans le Team PMU... et si c'était moi qui ramenait un trophée WPT, ce serait drôle, non ?!" Ça pourrait même être très drôle... même je ne suis pas certain que ça fasse rire tout le monde chez PMU, allez savoir. Et puis il y a tout cet argent en jeu, une somme énorme pour le commun des mortels dont fait partie Greg quotidiennement : "100 000€, ça ne changera pas ma vie, mais ça pourrait l'améliorer correctement. Disons que si ça arrive, et bien cet été à Vegas, entre deux journées de coverage, je pourrais surement me faire plaisir sur des tournois à 600$ du Venetian, plutôt que sur des 150$ fatigués, comme je fais habituellement. Mais mon ascension dans le poker s'arrêtera là, tu ne me verras jamais tout réinvestir dans les tournois. On n'est pas fou, on est couvreur, on connait la difficulté du métier de joueur..."

Ce dimanche, Greg sera certainement suivi par sa femme et sa fille, à qui il a filé le virus du poker récemment. Là encore, d'habitude, c'est lui qui commente le jour 3 des WPT et la table finale qui en résulte. Ce dimanche, c'est dans la peau d'un héros qu'il se pointera, il sera le fer de lance de la presse poker FR, et on espère bien le voir nous faire vibrer jusque tard dans la soirée.

 

58891918.jpg
Non non, je ne supporte pas du tout Greg en particulier... mais lets f*cking goooo quand même !

 

Chipcount fin du jour 2

Chipleader : Wellington Guedes : 2 075 000 (103 BB)
2e - Parham Ahoor : 1 730 000 (86 BB)
3e - Jacques Bellity : 1 190 000 (59 BB)
4e - Dylan Slama : 1 140 000 (57 BB)
5e - Baptiste Carteau : 1 110 000 (55 BBB)
6e - Nathan Tetart : 785 000 (39 BB)
7e - Mathieu Rabalison : 575 000 (29 BB)
8e - Frédéric Bois : 555 000 (28 BB)
9e - Richard Dubourg : 505 000 (25 BB)
10e - Andreh Tekel : 495 000 (25 BB)
11e - Steve Lacomblez : 475 000 (24 BB)
12e - Kooij Teunis : 410 000 (20 BB)
13e - Greg Ceran-Maillard : 405 000 (20 BB)
14e - Anthony Apicella : 310 000 (15 BB)
15e - Ugo Faggioli : 300 000 (15 BB)

 

La partie reprendra sur les blindes 10 000/20 000, ante 20 000

Reprise du jour 3 à 13h

Share this post


Link to post
Share on other sites

GL @gregcm !!

Avec quelques autres, il bosse depuis des années pour faire vivre le poker de tournoi en France, et rien que pour ce gros boulot, une table finale WPT serait amplement méritée. 

On a aussi envie de voir la nouvelle coqueluche de @veunstyIe, Jacques Bellity, aller loin en TF...  😜 (avec quelques coups développés dans le coverage stp!!) 

Sinon, en dehors du Main, les tournois (HighRoller, PLO) ont bien marché ?? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, indienduchene a écrit :

un stream ?

 

Lien du Twitch Live en Français

 

Lien du Youtube en Anglais :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
encore jour de gloire du côté de deauville

large.table_TV.JPG.d350600ca51eea4f34aa4
La table télévisée du jour, avec pour commencer et par ordre de siège, Steve Lacombez, Parham Ahoor, Wellington GuedesAndreh Tekel, Dylan Slama, @gregcmet Teunis Kooij

 

On se retrouve une dernière fois dans cette magnifique salle des Ambassadeurs, pour disputer la dernière journée de ce WPT Deepstacks. Ce soir, Deauville décorera un nouveau héros et l'introduira à juste titre dans son hall of fame des grands champions de poker. Ce soir, un joueur prendra plus de 100 000€ et verra sa vie légèrement (ou brutalement d'ailleurs) s'agiter. 

Le streaming a démarré en pédalant dans le vie, ça arrive quand on casse la chaine du vélo. Mais vous savez aussi que c'est un problème qui se répare facilement. Je vais donc pouvoir gentiment vous laisser en compagnie de @Tarym, @ElkY, Bruno Fitoussi et @GregHaux commentaires du streaming pour la journée.

Non, hors de question de vous abandonner, mon truc à moi, c'est de raconter, en écrivant, les belles histoires et les plus beaux coin flip que nous offriront les croupiers aujourd'hui. Mais il faudra gentiment patienter, que tout soit diffusé sur vos écrans. Capito ? Il n'y aura pas de spoil ici.

 
à l’instant, patmyr6 a écrit :

Bonjour

 

La tf se jouera a combien de joueurs ?

A neuf joueurs baby !

 

large.table_annexe.JPG.2ae648bfc3f0d182e
Voici la table extérieure, sur laquelle on retrouve, par ordre de siège, Nathan Tetart, Fred Bois, Baptiste Carteau, Ugo Faggioli, Richard Dubourg, Anthony Apicella, Jacques Bellity et Mathieu Rabalison

 

 

Alexandra Gray

Quelqu'un est-il chaud pour prendre ma place ? Je n'en peux plus de cette vie

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, Flegmatic a écrit :

Ballec du fan-boyisme, goooooooooooo @gregcm!!!!! :yahoo:

Il est déjà out non ?? Pas présent sur la table tv... A moins qu'il y ait eu un rééquilibrage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, fyll85 a écrit :

Il est déjà out non ?? Pas présent sur la table tv... A moins qu'il y ait eu un rééquilibrage ?

Il y était quand j'ai posté avec, j'avais l'impression, un tapis décent. J'ai tourné la tête pour faire autre chose, et disparu :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Du remue ménage d'entrée

large.rabalison_crippled.JPG.500c5bb50d2
Richard Dubourg heureux... mais que s'est-il passé ?

 

Pas le temps de niaiser dans ce début de journée, les deux premiers niveaux de ce jour 3 ont déjà été sanglants pour cinq joueurs ! 

- Tout a commencé par un double up en table télévisée de la part du Hollandais Teunis Kooij, histoire de bien rappeler à tout le monde d'entrée, que le mot d'ordre aujourd'hui, ce sera "All in". C'est le Brésilien Wellington Guedes qui s'est fait attraper, sur un flop hauteur 10, avec As-Dix en main. Kooij avait deux beaux valets en main. 

- Peu de temps après, c'est un autre étranger qui s'est retrouvé en situation de danger, Andreh Tekel, après avoir défendu sa BB de façon un peu wild disons. Avec :7c:5s, il s'est peut-être pensé devant, sur un flop :Th:7h:2d, et a tenté le check raise à tapis pour ses 17 blindes restantes. Oui mais non, Dylan Slama qui était à l'origine de ce coup, n'a pas tergiversé trop longtemps pour call avec :Ks:Ts.  

 

Andreh Tekel est alors devenu le premier sortant du jour. Le Slovaque remporte 5 570€ et permet à tous ces joueurs du Day 3 de ne pas être revenu pour rien, puisqu'un premier palier d'argent est passé à cette occasion. 

large.Andreh_Tekel.JPG.530d4818c1197c323
Premier sortant du jour, Andreh Tekel

 

- On passe sur la table annexe, puisqu'il se passe pas mal de choses par ici. Jacques Bellety a par exemple perdu un premier gros pot dès la première main de la journée, contre Nathan Tetart et sa BB. On va en reparler de la BB sur cette table vous verrez. Tetart a donc défendu sa grosse mise obligatoire dans le noir, avant de check raise flop et deux barrel turn et river (tapis sur la river) sur un board :5s:Ks:7d:4c:9s. Bellety a pris un doliprane puis a rendu ses cartes au croupier, tombant ainsi à 800 000 jetons.

- Puis c'est Mathieu Rabalison qui a pris la porte, en 14e position. L'ancien régulier de feu le Cercle Clichy Montmartre, a disputé un gros flip, face à Richard Dubourg... et l'a perdu tout simplement. Oui, il s'agit bien de la première photo de ce post. 

La main suivante, Mathieu a shove ses derniers jetons... et a trouvé un client en BB, signé Anthony Apicella. Ce fut même un snap call éclair, puisque Apicella a rapidement retourné :Ah:Ad. Avec :Qc:Td , Mathieu Rabalison n'était pas favori, et n'a pas faire mentir les bookies.

Il remporte 6 790€.

large.mathieu_rabalison.JPG.a5dc9de38ed4
Place d'honneur pour Mathieu Rabalison. Dommage, quelques années après la victoire de son amie Caroline Fauvel, c'eut été une belle histoire.

 

Le 13e de ce tournoi nous provient de cette même table annexe, puisqu'il s'agit de Frédéric Bois. Fred s'est complètement égaré en pleine forêt, après avoir défendu sa grosse blinde avec :3h:2h et check raise à tapis sur :Ts:6c:2c. Ba alors Frédo ? Baptiste Carteau était tranquillement installé avec :Ks:Kc devant lui, et n'a pas slowroll longtemps avant de mettre les jetons au milieu pour call. 

Frédéric Bois aura bien animé ce tournoi, prouvant que parfois, il ne faut pas avoir peur de cliquer les yeux fermés, sur un malentendu, ça peut marcher. Il repart de ce WPT deepstack Deauville, avec 6 790€

 

large.fred_bois.JPG.f50334db0e97eaee4933
Un petit check raise des familles avec une semi merguez pour finir, Fred Bois a joué son propre jeu, sans mentir, et ça lui permet d'accrocher la 13e place de ce tournoi

 

Et enfin, juste avant la première pause, deux joueurs ont sauté de façon consécutive... et toujours sur la table annexe. Ugo Faggioli a accueilli comme il se doit cette 12e place, en whinant pas mal au moment de rendre les cartes au croupier pour la dernière fois du tournoi. "Jamais... jamais, jamais, jamais. Jamais As-Dame..."

Ugo venait de perdre un gros flip, un flip pour sa survie, contre l'un des hommes forts de ce début de journée, Baptiste Carteau. Il repart de Deauville déçu, mais plus riche tout de même de 8 380€.

L'autre sortant, c'est Anthony Apicella. C'est arrivé sur la toute dernière main et la croupière a décidé de vivre ce moment entre elles et les deux joueurs, du coup, on n'a pas vu grand chose. Parait-il qu'Anthony s'est retrouvé avec A5 contre Q9, qui a trouvé Dame et neuf sur le flop. La victime d'Anthony ? L'homme qui run plutôt correctement depuis le début, Baptiste Carteau. 

Anthony Apicella remporte lui aussi 8 380€, et désormais tous les joueurs sont assurés d'un billet de 5 chiffres.

 

large.ugo_faggioli.JPG.6213c4e1e8e80ed11
Un sourire et puis s'en va. Le récent 10e de l'EPT Prague, Ugo Faggioli, devra encore se contenter d'une place d'honneur sur ce WPT. Bro, ça va tourner, no worries

 

large.anthony_apicella.JPG.6b557a08b2a4b
Anthony Apicella, 11e de ce WPTDS Deauville

 

large.greg_carteau.JPG.94b480165f1c5cbee
Ouais bon ok, Carteau est probablement le joueur le plus en forme de ce début de journée... mais en attendant, qui a fait doubler @gregcmsur un call un peu gamblish ? C'est bien Baptiste Carteau. Tout l'argent est parti sur la turn d'un board :6d:3h:As:5h. Greg a fait tapis et Baptiste a fini par call au bout d'un bon moment, avec :4d:6c. Il jouait contre :Ah:Ks, et n'a pas chatté l'un de ses nombreux outs à la river (:8s). En bon livetard qu'on aime et qu'il est (on est quand même à Deauville hein) Greg nous a offert une bonne claque sur la table et un demi tour sur lui même pour signifier sa joie. Un coup qui lui a permis de passer à près d'un million de jetons (Vamoooooooooooos)

 

Chipcount à la première pause

Table TV
Steve Lacombez : 425 000
Parham Ahoor : 2 140 000 (chipleader)
Wellington Guedes : 1 045 000
Dylan Slama : 1 075 000
Teunis Kooij : 1 245 000

Table Annexe
Greg Ceran Maillard : 795 000
Baptiste Carteau : 1 525 000
Nathan Tétard : 1 610 000
Richard Dubourg : 840 000
Jacques Bellety : 1 390 000

 

Les premiers sortants du jour 3
11e - Anthony Apicella : 8 380€
12e - Ugo Faggioli : 8 380€
13e - Fred Bois : 6 790€
14e - Mathieu Rabalison : 6 790€
15e - Andreh Tekel : 5 570€

 

Il reste 10 joueurs (sur 405 inscriptions)
Level 25 - Blindes 15 000/30 000, ante 30 000
Moyenne : 1,215 million
Gain assuré : 10 475€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Flegmatic a écrit :

Il y était quand j'ai posté avec, j'avais l'impression, un tapis décent. J'ai tourné la tête pour faire autre chose, et disparu :/

Changement de table ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Go Greg !

Ici on multi-screen entre la dernière journée de Premiere League (Go Reds !) et la TF de notre Team Manager !

Out de toute Team Poulidor !

Share this post


Link to post
Share on other sites

@gregcmdonne une sacrée leçon de jeu à ses poneys ! Après quoi de plus normal de voir un canasson faire des siennes à Deauville ? La win Greg !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Road to final

large.finalistes.JPG.ab429b8b69f649c107e

 

Il l'a fait ! @gregcmfait partie du casting finale de ce World Poker Tour Deepstack ! Ça me parait tellement fou et bizarre d'écrire ça, et pourtant. Il a fallu que Parham Ahoor s'occupe du cas de Steve Lacomblez. Les deux joueurs sont partis à tapis sur un flop :7h:6d:5c, et alors que Steve pédalait légèrement avec :Kh:8h en main pour un tirage par le haut et le bas, il est tombé contre deux paires chez le joueur d'origine Iranienne, muni de :7d:6c.

Deux blanks identiques (:Qc:Qs) sont venues compléter le board, et offrir une chance souvent unique aux autres adversaires, celle de participer à la table finale du tournoi. 

Steve Lacomblez remporte 10 475€ grâce à cette 10e place.

 

large.lecomblez_bust.JPG.84bf3389b871a76
Dernière poignée de paluches pour Steve Lacomblez, qui bulle la table finale de ce tournoi

 

large.chipcount_TF.JPG.7f28538601416b96f
On m'a dit,
"tu veux le chipcount de la finale ? et ba tiens !" Débrouillez vous avec ça, c'est l'antisèche du floor de ce tournoi (merci à lui)

 

large.tableau_finale.JPG.40dd2591f3cf021

 

Les gains de la table finale

Vainqueur : 102 655€ + Package 2000€ WPTDS
Runner up : 70 115€
3e : 50 670€
4e : 37 460€
5e : 27 970€
6e : 21 625€
7e : 16 985€
8e : 13 255€
9e : 10 475€

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Joue la comme les pros

Voilà une table finale qui démarre pied au plancher. Le Brésilien Wellington Guedes n'aura pas attendu longtemps avant de pousser son petit tapis au milieu de la table, puisque dès la première main, il nous a offert un aperçu de notre après midi : :8d:8h chez lui contre :Ah:Ks chez Dylan Slama. Les flips, c'est la vie en table finale.

Le croupier a claqué un tableau :5h:5s:3s:4c:Qh, offrant un second souffle à Wellington, de retour à près d'un million de jetons (une trentaine de blindes), alors que Dylan sombrait à 10 petites blindes.

 

large.wellington_DU.JPG.f18eb3f5cca8f3c1
Un brésilien qui sourit en finale, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas vu ça

 

Puis c'est @gregcmqui a fait lever les foules dans cette salle des Ambassadeurs : après avoir open UTG +2 à 65 000 avec :9s:9c, le Team Manager PMU a trouvé deux payeurs, Nathan Tetard en petite blinde avec :As:Js , et Jacques Bellity, avec :Qd:3d. C'est alors que le croupier va s'occuper du reste, comme prévu, en claquant un flop :Jc:Ad:9h. L'avantage de ce genre de flop, c'est qu'on est à peu près sur que tous les jetons vont voler.

Pour autant, Greg a du y aller gentiment pour soutirer des jetons : il c-bet à 75 000 et trouve un seul payeur, logiquement, Nathan Tétard avec deux paires max. Puis sur une turn :6d, Greg propose 175 000... et Nathan pousse ses 360 000 jetons supplémentaires. Double check chez Greg, qui finit par vite payer.

Un :5d vient compléter le tableau, favorable à Greg CM, qui en profite pour grimper à 1,4 million.

 

large.99_AJ.JPG.fe47805eb263d0d65d46d4cb

 

Puis Greg Ceran Maillard, encore lui, s'est chargé d'éliminer le premier joueur de cette finale, avec :Jh:Jc contre les 5 dernières blindes de Dylan Slama, avec :Kh:6s. Il était alors environ 17h30.

Le tableau :3h:8d:9h:5s:As est favorable à Greg CM, alors que Dylan conclue une journée assez catastrophique pour lui. Il repart tout de même de Deauville, plus riche de 10 475€. 

"Aujourd'hui, je n'ai eu que des mains pas terribles, et c'est avec elle que j'ai monté des jetons. Et dès que j'ai eu du jeu, j'ai perdu tous les coups. C'est comme ça, c'est le poker, ce n'était pas ma journée !"

 

large.dylan_slama.JPG.c1f0bd09ac397e62b8

 

Puis, un second joueur nous a quitté, Richard Dubourg.

Open 100 000 avec :Ac:Js de Nathan Tétard, 3-bet à 310 000 du Hollandais Kooij. Richard Dubourg découvre :Ad:Ks et ne met pas longtemps à pousser ses 755 000 jetons. Après un acting magnifique de 2 minutes de la part de Tetard, pour fold au final, comme prévu, Kooij en profite pour snap call avec... :Kh:Kd.

Richard découvre la main de son adversaire avec pas mal de dépit, et ne réussit finalement pas à survivre, après l'apparition d'un board dont j'ai déjà oublié l'existence, mais qui ne changeait rien à l'ordre des cartes.

Richard Dubourg termine 8e pour 13 255€.

 

large.richard_dubourg_bust.JPG.9707f6f76
Le dépit, par Richard Dubourg, éliminé par ce diable de Hollandais

 

Enfin, pour conclure ce post, on se doit de revenir sur ce coup disputé, encore une fois, par Greg Ceran Maillard.

Le Team Manager PMU est second de parole et découvre :Qd:Qc. Il relance à 90 000 et se fait 3-bet 290 000 par Bellity depuis sa BB... avec :As:Kc. Classique race en table finale, et j'imagine que vous connaissez déjà l'issue de ce coup : tapis chez Greg, payé par Bellity.

Un coup à 50/50 qui a fini par tourner à l'avantage de Jacques Belitty après l'apparition d'un :Ks sur le flop. Greg chute à 720 000 et perd tout le bénéfice de son excellent début de table finale. Pour Belitty en revanche, c'est la renaissance, puisque son tapis a décollé à près de 2 millions de jetons !

 

large.belitty_DU_greg.JPG.b4ca93726c57d8

 

large.chipcount_TF_77.jpg.360717a33d3e88

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Merlin, Tosques, Loustau en finale du Highroller

Non, je ne pourrai pas couvrir la finale de ce tournoi highroller à 3 000€ l'entrée, et 72 inscriptions au total. Mais pour la forme, j'avais envie de vous présenter les protagonistes. Une finale qui sera emmenée par un chipleader bien connu de nos services, un certain @Lenchanteur!

@francisco83est également de la partie, avec Jean Claude Loustau et Frédéric Rizzo.

 

large.TF_HR.JPG.1ec0c6874202fba78a7b5007

 

Siège 1 - Frederic Rizzo : 287 000
Siège 2 - Simon Braendstroem : 219 000
Siège 3 - Patrik Ciklamini : 222 000
Siège 4 - Souhayl Fjer : 327 000
Siège 5 - Jean Claude Loustau : 395 000 
Siège 6 - Pierre Merlin : 663 000 (chipleader)
Siège 7 - Codrin Dorofte : 97 000
Siège 8 - François Tosques : 318 000
Siège 9 - Hipolito Manuel Carapeta De Araujo : 353 000

Vainqueur : 60 090€
Runner up : 40 060€
3e : 26 705€
4e : 18 560€
5e : 13 470€
6e : 10 225€
7e : 8 145€
8e : 6 815€
9e : 6 010€

Il reste 9 joueurs (sur 72 inscriptions)
Level 18 - Blindes : 5 000/10 000, ante 10 000

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Parham s'emballe et s'empale 

large.parham_ahoor.JPG.907019af47f2c13d0

 

Si Parham Ahoor nous a déjà habitué à de bons gros heroe call, parfois, il se plante aussi.

Sur 20 000/40 000, Parham open à 100 000 depuis son bouton avec :Kh:6h et trouve un payeur, Nathan Tetard, avec :Jd:Th en grosse blinde.

Sur un tableau :Kd:5c:Qs:2c:9s, Nathan va check call 100 000 au flop, avant que les deux joueurs ne s'accordent sur la gratuité d'une river. Sur cette dernière, après une mise de Parham à 225 000, Nathan va snap check raise à tapis pour 950 000, muni désormais d'une jolie petite quinte.

Parham Ahoor ne l'a pas senti comme ça, et a annoncé call. Un mauvais call qui le fait chuter à 1,3 million, quand Nathan profitait de ce pot pour s'envoler à 2,3 millions de jetons.

 

large.nathan_tetart_DU.JPG.44907f301a2b2
Et hop, le gros double up pour Nathan !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Deux As deux Rois

Eh, je reviens de Monaco et son EPT, je peux vous dire qu'on s'ennuyait beaucoup plus sur la finale. Ici, à Deauville, les croupiers sont parfaitement formatés pour le spectacle.

C'est alors tout naturellement que @gregcmet Wellington Guedes viennent de partir à tapis avant le flop, avec deux bombes atomiques en main, :Ac:Ah pour Greg (495 000), contre :Kd:Kc pour le Brésilien (+ 1 million)

"Ce sera un couvreur contre un électricien", balance @Tarymsur le stream :D 

Et comme si ça ne suffisait pas, le spectacle a même eu lieu postflop : si le flop :As:3s:3h  semblait condamner le Brésilien, la turn :Ks apportait un peu de folie, offrant encore un out à Wellington pour s'en sortir.  

Les meilleures blagues étant les plus courtes, une brique est rapidement venu se poser sur la rivière, :3s histoire de mettre fin à ce faux suspens. 

Et revoilà Greg quasi millionnaire !

 

 

giphy.gif?cid=790b76115cd8578c6e304d554d

 

 

A part ça, sachez qu'il n'y a pas 30 minutes, mais près d'une heure de décalage entre le stream et la vraie vie. Non, le tournoi n'est pas encore terminé, mais oui, il y a bien un dinner break pendant que vous regardez votre streaming tranquille.

Je vous annonce déjà qu'il durera 40 minutes (seulement) et que donc je vais quitter cette salle maintenant pour m'y rendre et tenter de diner, et non d'engloutir un repas.

Le tournoi devrait donc reprendre aux alentours de 21h, et j'espère pour vous, vers 21h30 sur le streaming.

 

large.chipcount_TF77.JPG.f82c189d7a3a182
 

Edited by veunstyle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Carteau écartelé

Parait-il que vous n'avez rien vu le stream. Et hop, on est content d'avoir un coverage écrit dans ces cas là. 

Baptiste Carteau termine 7e de ce tournoi, éliminé avant la pause diner, dans une confrontation à tapis préflop... à trois joueurs !

Derrière une relance de Nathan Tetart, Jacques Bellity annonce tapis, imité par Baptiste ! Nathan va réfléchir quelques instants, avant d'annoncer "call" à son tour, couvrant les deux joueurs.

:2c:2s pour Tetart, :Kh:Ks pour Bellity et :Ah:Kd pour Carteau ! 

:3h:5c:9c:Qc:7h est le board tiré par le croupier, un board favorable à Jacques Bellity et fatal à Baptiste Carteau. Le jeune homme repart de Deauville, plus riche de 16 985€.

 

large.carteau_bust.JPG.c05461ae1cede91f6
Les poings serrés de Jacques... sur cette main, il élimine son voisin de gauche, Baptiste Carteau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

English
Retour en haut de page
×